30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 15:46

On parle souvent du DarkNet comme le repère de tous les hackers et autres pro du clavier avec parfois des intentions non louables, voire des objectifs dignes de bandits de grands chemins et détrousseur de mots de passe. Les initiés savent qu'à toute partie visible correspond le côté plus sombre et caché, nous en avons ici un exemple, mais ce qui est moins connu c'est le DarkNet de la Magie ! Bien évidemment il ne s'agit pas d'une zone web dotée de pouvoirs ésotériques, quoi que l'on puisse se demander tout de même si l'internet lui-même n'est pas magique dans sa globalité tellement il recèle de puissance pour qui sait en tirer tous les avantages positifs.

En ce qui concerne l'internet, c'est un énorme réservoir de connaissances et il est vrai que pouvoir accéder librement à l'ensemble de cet univers visible est déjà une fantastique prouesse en soi, alors pouvoir en plus utiliser le Web comme moyen d'exercer de manière complémentaire des rituels de Magie, cela peut sembler impossible et pourtant cela est bien réel… Pour les grands initiés très expérimentés qui maîtrisent parfaitement les bases ésotériques classiques, la magie et le web sont un peu comme la musique, il faut avoir étudié Mozart et Beethowen pour se lancer dans ses propres créations ou partitions originales ! De la même façon il est possible à un initié de haute Magie de "penser ses rituels avec l'aide des données numériques" et ceci pour la simple raison que toute information dispose en son sein de sa propre charge symbolique, laquelle est principalement utilisée durant les travaux ésotériques.

Bien évidemment, un initié expérimenté ne saurait se satisfaire d'informations erronées issues du web et il est heureusement guidé dans sa démarche grâce à son don et par le demandeur qui informe un minimum sur le contexte sur lequel les travaux vont s'orienter. À noter que ce Web ésotérique (ou "DarkNet de la Magie") n'utilise pas les données de la même façon qu'un profane car ce qui importe avant tout ici c'est de recouper l'aspect symbolique qui émane des informations et non la surface de celles-ci. En d'autres mots, même une simple petite image recèle plus d'informations parlantes pour le praticien expert qui saura extraire immédiatement le substrat nécessaire au rituel là où un long texte avec des informations basiques n'aboutira qu'à le perdre inutilement en scories stériles.

C'est d'ailleurs ce qui fait la différence ultime entre le Maître et le praticien lambda dans le domaine de la Haute Magie : cette capacité à extraire l'essence même du contexte au coeur d'une multitude d'informations inutiles et de s'en servir à bon escient dans l'exercice des travaux. Seuls les Grands Maîtres sont dans cet état d'esprit très exercé par des années d'expérience afin de cibler immédiatement ce qui restera caché même au plus doué s'il n'en a pas la capacité. J'irais jusqu'à donner cette excellente comparaison qui illustre bien ce raisonnement avec le joueur d'Échecs qui trouve la solution dans sa partie avec d'autant plus d'aisance et de rapidité s'il dispose de ce trait de génie qu'ont tous les grands maîtres échiquéens, il n'y a aucun doute sur leur puissance et sur l'issue du gain de la partie ni sur le succès de l'ultime coup qui sera joué.

Alors comment s'exerce dans la pratique cette capacité à utiliser ce "DarkNet magique" ? Comment font les praticiens de haute magie pour renforcer leurs rituels et agir afin de modifier une situation dans un but précis grâce au web ?

Dans la plupart des demandes j'ai assurément affaire à des personnes désireuses d'améliorer leur situation laquelle n'est bien évidemment pas "isolée du reste du monde" mais bien au contraire reste liée à de multiples facteurs importants. Ce sont ces paramètres qui forment le contexte de la demande et qui seront cruciaux si l'on désire en modifier la ligne directrice, pour ne pas dire la "ligne existentielle" des protagonistes qui en sont les acteurs principaux. Dans les cas spécifiques de rituels de rapprochement amoureux ou de retour de l'être aimé, il va sans dire que le web permet très rapidement d'accéder à de nombreux documents, notamment des photographies qui seront alors extrêmement utiles en intégration dans un rituel et comme support éminemment actif et hautement représentatif !

Ainsi mieux défini, que ce soit les personnes ou l'environnement dans lequel elles évoluent, j'ai ensuite avec ces éléments les informations capitales qui serviront immédiatement pour les rituels. Les Grands Maîtres sont comme des découvreurs, des archéologues de la vie des autres dont ils mettent au jour les vestiges cachés ou les merveilles enfouies. Même la simple exhumation, parfois d'un petit détail peut apporter l'essence symbolique si précieuse et nécessaire à la réussite de l'ensemble des travaux.

Étant sorcier-chaman depuis de longues années, ami, disciple puis successeur d'Octave SIEBER dans ses idées et dans sa conception éclairée de la Haute Magie, je ne me revendique pas comme maître mais d'autres m'en donnent ce titre, je préfère dire que je suis avant tout au service des personnes qui ont besoin d'une aide de haut niveau en matière de rituels puisque c'est bien ici de mon activité professionnelle dont il s'agit.

Je suis joignable selon deux modes de contact : via téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message explicatif de votre problématique depuis ma page de formulaire de contact (merci de cliquer simplement sur ma bannière ci-dessous). À très bientôt et j'espère pouvoir vous apporter toute mon aide grâce à la magie et peut-être aussi grâce au web… un pas est déjà franchi puisque vous lisez en ce moment même ces mots !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 18:10

Hommes ou femmes, nous ne sommes pas tous égaux en pouvoir de séduction, ceci est un constat simple que chacun a pu faire sans avoir dû étudier plusieurs années en psychologie appliquée. Dans une certaine mesure, nous savons tous si nous sommes capables de séduire mais sans véritablement toujours en comprendre les paramètres, notamment ceux qui nous appartiennent. Rien n'est plus compliqué en effet de s'auto-analyser ou d'anticiper une action de séduction dans un contexte qui n'est pas forcément bien défini, d'autant plus en (bonne) compagnie de personnes que nous ne connaissons la plupart du temps qu'à peine. Ce dont nous sommes par contre certains en la matière, c'est que les femmes disposent d'un avantage évident sur les hommes.

Cette dernière constatation n'est pourtant basée que sur l'aspect physique de la personne, il est vrai qu'une femme aura certainement plus d'atouts en terme de séduction qu'un homme basique mais pourtant certains disposent de cette aura presque surnaturelle qui fait littéralement fondre la gent féminine. Autre facteur décisif qui entre irrémédiablement en compte : l'âge du capitaine, si j'ose dire. Ici aussi, aucune d'ambiguïté sur l'issue entre un jeune homme et un homme plus mûr, généralement une femme se tournera d'emblée plus facilement vers le plus jeune des deux. Pourtant des exceptions ne sont pas rares, bien au contraire puisque ce que l'on appelle "le charme" serait plutôt l'apanage des hommes d'expérience, coiffant ainsi au poteau les jeunots de plusieurs longueurs (et je ne parle pas ici de ce à quoi vous pensez !).

Alors comme nous le voyons, selon l'angle que nous privilégions nous pouvons sans nous forcer avoir plusieurs lectures très différentes en ce qui concerne le pouvoir de séduction, et cela va nous être éminemment utile pour comprendre comment agir et pour nous en servir pour certains types de rituels de magie qui seront véritablement spécifiques à chaque situation et à chaque type de personne. Mais la Magie n'est qu'un outil entre les mains de praticiens, ce qui compte aussi et surtout c'est la capacité d'échange entre le demandeur et ce même praticien des arts de ma magie afin d'opérer les travaux ésotériques selon les règles d'usage.

Je ne le répéterai jamais assez et j'en profite pour le dire une fois encore ici : un excellent praticien, qui doit travailler avec un demandeur dont ni le but ni la volonté ferme ne sont parfaitement définis, ira droit dans le mur même avec les meilleurs rituels puisque ceux-ci n'auront ni la direction ni les fondations pour utiliser leur réel potentiel. Il faut donc avant tout à la fois une confiance réciproque et sans détour mais aussi une volonté puissante basée sur une excellente connaissance du contexte dans lequel on évolue, en d'autres termes il faut exactement savoir ce que l'on veut selon une situation analysée conjointement avec la plus grande objectivité possible.

En ce qui concerne plus précisément les rituels ayant pour finalité d'amplifier le pouvoir de séduction, nous avons deux directions différentes en fonction du contexte et de la personne demandeuse. Dans un premier temps il faut véritablement définir si la personne demandeuse est en capacité de recevoir un "potentiel de séduction augmentée" car cela peut finalement devenir plus un poids qu'un atout dans certains cas. Pour vérifier cette possibilité il est impératif d'effectuer un rituel que j'appellerais de "diagnostic", c'est un rituel de Magie Blanche qui permet de vérifier d'une part le contexte général de la personne, d'autre part sa volonté et son désir réels (c'est-à-dire sa charge de potentiel), ces deux éléments clefs permettent de mieux cerner le demandeur et donc d'affiner l'orientation du rituel actif (de Magie Rouge).

Il arrive parfois que des personnes ne soient pas compatibles pour un changement radical de leur potentialité, notamment en ce qui concerne le pouvoir de séduction (ou d'ailleurs pour toute autre "augmentation de potentiel"). Dans cette éventualité négative qui est généralement imposée par le karma l'on peut toujours tenter de modifier légèrement le contexte afin d'infléchir dans le sens qui est voulu. En règle générale il est même au contraire très positif de renforcer les "aspects relationnels" au sens large puisque ceux-ci sont annonciateurs de nouvelles expériences et donc "bons" pour le Karma en terme d'évolution personnelle.

Pour entrer maintenant dans le vif du sujet, il est évident que selon l'âge et le sexe de la personne nous n'aurons pas du tout les mêmes types de rituels pour renforcer le pouvoir de séduction. Un homme "mature" aura surtout besoin d'un surplus d'énergie vitale alors qu'un homme plus jeune sera plus dans l'attente d'un surcroît de volonté et de confiance en soi. De même, pour le cas des femmes, il faudra pour certaines soit réfréner l'aspect purement physique de la séduction (trop présent) au profit d'un charme plus intellectualisé et mental, ou bien au contraire pour d'autres renforcer le côté purement séduction féminine physique en écartant plus ou moins l'ombre d'une barrière mentale trop prononcée.

Comme nous le voyons, à chaque typologie correspondra soit un rituel de Magie Blanche afin de redonner une vitalité en berne, en d'autres mots : pour renforcer la libido au niveau physique, ou bien des rituels de Magie Rouge plus axés sur le désir induit par la volonté de ce charme inné émanant directement de la personnalité. En ce qui concerne le contexte, il représente le curseur nécessaire qui orientera sur la puissance du rituel à engager, c'est le second point important afin d'affiner les travaux au plus près de la réalité à modifier.

Vous êtes intéressé par le thème de cet article ou bien vous désirez en discuter ? Si oui alors rien de plus simple : appelez-moi aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien si vous préférez m'écrire merci d'aller sur ma page de formulaire de contact en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et que votre potentiel de séduction soit à la juste mesure des ambitions amoureuses que vous envisagez, n'attendez plus, agissez avec mon aide!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 17:15

Avec les couples modernes l'on peut s'attendre à tout en matière de rapports amoureux et de liberté "d'aller voir ailleurs", du moins dans les mots et les intentions, jusqu'au jour où l'épouse se prend réellement d'affection et finit par garder son amant de manière durable. Cette situation n'est pas anecdotique et je la rencontre souvent dans le cadre de mon activité professionnelle avec des demandes souvent désespérées afin de récupérer l'épouse et d'éloigner si possible l'amant définitivement. Alors, évidemment il existe des solutions plus ou moins radicales et évoluées afin d'aller dans cette direction, tout dépend de certains facteurs liés au contexte de la demande, c'est ce que nous allons voir dans cet article.

En Amour avec les femmes il faut bien comprendre que la relation affective est plus importante que la relation sexuelle même si celle-ci n'arrive qu'en deuxième place de choix avec toute son importance. Il faut donc bien analyser ce contexte relationnel en amont selon cette hiérarchie et ne pas l'inverser comme l'on pourrait le faire pour un homme. De même, la durée de la relation est un point fort à ne pas sous-estimer puisque l'attachement relatif est d'autant plus fort qu'il est ancien, et par conséquent beaucoup plus difficile à défaire…

Mais l'élément primordial à prendre en compte reste aussi et avant tout l'état de la relation conjugale. Si celle-ci est désastreuse, il sera alors très difficile de renouer les liens de l'amour comme au premier jour et la place de l'amant n'en sera que confortée voire renforcée. Si au contraire le couple reste en relation satisfaisante, c'est peut-être un simple signe d'usure au fil du temps où une volonté de sortir d'un quotidien trop répétitif. Dans tous les cas il faudra restaurer ou bien instaurer un nouveau climat propice au rapprochement conjugal et certains rituels de magie blanche (rééquilibrage, harmonie) peuvent y aider, ce sera ici un premier tremplin des travaux à effectuer.

Hormis le couple qui est une entité à part entière, et dans un autre ordre d'idée, les deux autres paramètres principaux sont l'épouse et l'amant. C'est sur l'un ou l'autre voire sur les deux qu'il faudra aussi trancher sur l'attitude à adopter et sur les actions à lancer notamment en terme de rituels puissants qui peuvent être de plusieurs types. Sur l'épouse, il semble évident qu'il faut chercher à récupérer son attention via la Magie Rouge, laquelle est spécifiquement axée sur le domaine des sentiments et de la sexualité. Pour ce faire le demandeur, c'est-à-dire le mari, peut légitimement être en attente d'un rituel lui donnant un coup de fouet au niveau de sa libido afin de surprendre sa femme et de casser la monotonie des relations sexuelles au sein du couple. Cette opération est efficace mais ne sera peut-être pas suffisante à regagner tout l'intérêt de madame.

Dans un second temps ou bien en parallèle, il semble aussi plus que nécessaire d'aborder sérieusement le cas de l'amant selon deux directions différentes en fonction de l'urgence de la situation, si j'ose dire. Car il est vrai qu'il faut aussi penser à la potentielle rupture au sein du couple qui n'est jamais à écarter si l'amant prend trop de place. Par contre si la relation adultérine n'est qu'une aventure qui dure un peu trop en restant néanmoins sans danger alors il faudra avoir une réponse adaptée. Dans le premier cas il est clair qu'il faut assez rapidement casser la relation et dans cette optique seule une Magie destructrice et puissante dispose des moyens nécessaires : la Magie Noire. Dans le deuxième cas la Magie Rouge peut déstabiliser l'amant via divers rituels qui lui ôteront ses moyens de manière plus ou moins définitive.

En ce qui concerne la Magie Noire, je rappelle que c'est une magie véritablement destructrice et par conséquent ses actions le sont tout autant avec ce petit défaut que l'on ne peut jamais être totalement certains ni des dégâts collatéraux occasionnés ni de l'ampleur du choc en retour (car la magie noire se paie en retour ou bien rebondit un peu à l'aveugle). Dans les cas les plus graves l'on peut bien évidemment finir par tuer ou par handicaper lourdement certaines personnes qui se trouveraient "dans l'axe de son action". Sa radicalité ne trouve donc d'utilité que dans des situations particulièrement sombres où la force brute d'une magie violente doit s'exercer dans l'urgence en s'entourant de protections adéquates.

Plus sympathique et moins dangereuse, quoique puissante et bien ciblée, la magie rouge poussée à sa juste valeur et avec intelligence me semble la plus adaptée dans le contexte évoqué puisque c'est bien de sexe et de sentiments dont il s'agit. Détruire et réduire au néant l'amant de sa femme sera l'option noire que nous mettrons de côté… au profit de solutions basées sur des rituels rouges en apparence seulement plus légers mais selon mon avis plus ciblés et donc plus efficaces. Plutôt que de détruire la personne mieux vaut détruire l'image de la personne vue par l'épouse qui se chargera alors indirectement du travail, c'est aussi cela ma magie : jouer des interactions en modifiant parfois légèrement le contexte et en ayant finalement de grands effets.

Toujours est-il que le bon choix des types de magies utilisées ne sert strictement à rien si le praticien n'est pas à la hauteur et donc je vous laisse méditer sur les catastrophes qui s'ensuivent lors de mauvaises utilisations ou des erreurs en chaînes qui peuvent s'en suivre. Pour ma part j'exerce depuis de nombreuses années et c'est toujours et encore avec le plus grand soin que dans le cadre de mon activité professionnelle j'analyse avec le demandeur les meilleures pistes afin de résoudre sa ou ses problématiques. Si vous-mêmes désirez me joindre dans cette optique, n'hésitez pas à me contacter aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message précis sur ma page de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour aller sur mon formulaire). À très bientôt et retrouvez la sérénité et le plaisir d'une vie de couple harmonieuse et pleine de vitalité !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 10:46

L'énergie vitale et la volonté sont souvent liées par des réseaux invisibles qui fonctionnent dans les deux sens et agissent comme des indicateurs assez fiables de la bonne santé générale, tant physique que mentale. Ainsi, il est tout à fait normal de comprendre qu'un manque d'énergie, c'est-à-dire une fatigue persistante, peut entamer notre faculté à persévérer dans un travail ou à tendre vers un but fixé. De cette façon il est facile de faire le lien dans le sens où la fatigue entraîne un manque de volonté à la tache. Ce qui est moins évident, c'est la subtile réciprocité qui existe et que l'on voit de manière moins claire. Pourtant, la volonté, issue directement de l'esprit, est l'une des forces les plus puissantes qui existent et potentiellement porteuses de toute l'énergie du monde !

Pour autant, il arrive que des personnes en pleine forme physique (sans aucune maladie chronique et a fortiori ni de maladie ponctuelle) se retrouvent dans des états de faiblesse extrême sans véritable raison apparente. Il faut alors se poser la bonne question qui consiste à trouver la source de cet état, ou du moins, ce qui est moins immédiat dans l'univers profane mais d’une grande évidence pour un initié : "la raison". Car les maux de l'existence ont tous une raison d'être, voulus ou bien subis ils sont indéniablement liés à notre "état d'esprit" dans le sens où ils sont spirituellement connectés selon une logique karmique.

J'ai déjà longuement écrit (voir la liste de mes articles sur la colonne de droite) sur la notion de Karma et ce qu'elle implique profondément dans notre vision du monde, dans nos actions et sur nos "chances" d'accéder à tel ou tel itinéraire plus ou moins avantageux. Mais pour y revenir dans le contexte de cet article, il faut savoir que presque tout est lié et que les maux que nous subissons participent à notre évolution de manière positive. Pour autant, certaines situations négatives ne font pas intégralement partie de l'architecture karmique comme ligne directrice des épreuves que nous devons surmonter, ainsi il peut y avoir des interactions "non planifiées" qui viennent perturber le processus initiatique induit par des acteurs extérieurs qui veulent tirer profit de l'environnement pour différentes raisons…

Ces acteurs "indésirables", mais pourtant bien présents dans nos vies, sont perçus par tous les initiés qui savent les détecter comme des parasites du système karmique, même si d'une certaine façon ils y participent en y ajoutant de la dette (karmique). Ils sont en général de deux types : soit des entités néfastes (de types égrégores ou démoniaques), ou soit des praticiens en exercice pour le compte d'une tierce personne.

Dans le cas des entités, elles sont hélas la plupart du temps indépendantes et n'agissent que pour leur propre compte tels des bandits qui ne cherchent qu'à vous dérober ce qu'il est possible de détourner comme énergie ou informations par "corruption" de l'individu. C'est ce que l'on appelle alors une possession, l'entité prend place en vous et y reste tant qu'elle s'y sent bien jusqu'au moment où elle trouve mieux ailleurs (ou si elle est délogée bien avant via un exorcisme). Dans le cas plus préoccupant (même si ici le terme est à double sens), ce sont des individus (généralement des sorciers de haute magie noire) qui profitent de leurs connaissances ésotériques afin de monnayer des créations de sortilèges négatifs pour un commanditaire, ils sont comme les mercenaires au service du plus offrant.

Il va sans dire que personne n'est véritablement à l'abri de tels déboires mais qu'une bonne hygiène de vie permet d'écarter radicalement la plupart des mauvaises entités qui ne trouveront en vous alors absolument rien à se mettre sous la dent (pour imager), par contre il sera certainement plus difficile d'éviter les influences négatives provenant de personnes qui le sont tout autant, ou encore plus complexe de décrypter par nous-mêmes l'action sournoise d'un sorcier en exercice sur votre tête via un sort d'envoûtement… Mais les signes seront présents : perte d'énergie, volonté en berne et ce que l'on appelle plus trivialement "la dépression" (sans toujours, voire jamais, que la médecine en comprenne les vraies causes...).

D'ailleurs, lorsque le monde médical se penche sur le phénomène de la "dépression", il n'y a jamais de réponse explicative quant à la source des maux, lesquels peuvent effectivement être multiples et "remplir la coupe" jusqu'au moment où celle-ci peut déborder. Mais officieusement la plupart des discours des médecins sont dans le flou quant aux réelles causes. Les initiés savent que le corps et l'esprit ne font qu'un et ils font appel à des rituels qui jouent à plusieurs niveaux afin de cibler ces deux sphères en relation intime pour harmoniser les liens qui les unissent. Évidemment, dans le cas d'envoûtement ou de possession l'harmonie est brisée et les liens sont distendus, il faut alors agir vite.

En cas de doute pour vous-mêmes ou pour des proches si vous constatez une perte de vitalité ou si vous êtes conscient de symptômes inhabituels, d'une part voyez effectivement un médecin dans un premier temps mais n'hésitez pas à me consulter pour vérifier s'il n'y a pas d'autres causes "moins naturelles", un simple rituel de détection ou de purification est aussi une garantie d'harmonie et de sérénité.

Pour me joindre directement : par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien via un simple message depuis ma page de contact en cliquant sur ma bannière ci-dessous. À très bientôt et prenez la vie énergiquement avec la volonté comme guide de votre harmonie personnelle !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 19:43

"Solve et Coagula" : certains pourraient se demander que vient faire ici cette dualité de mots sibyllins issue tout droit de l'esprit hermétique des alchimistes du moyen-âge et du Baphomet ante maçonnique d'Eliphas Levi. Un principe d'antan un peu austère, latinisant à souhait et si peu convainquant qu'il semble de nos jours ne rien signifier de bien important face à la grande complexité d'un monde multipolaire qui ne pourrait se satisfaire de ces deux petits termes insignifiants… Pourtant, détrompons-nous, le "Solve et Coagula" dispose en son sein, et pour ceux qui en ont la clef, du principe même de la Vie, de la Mort, de la transformation et de l'évolution de toutes choses, humains compris !

Mais que signifient ces deux mots pour inspirer tant d'initiés qui en revendiquent l'utilisation à la fois pratique et symbolique dans leurs travaux ésotériques ? Voyons-y avant tout une dualité, celle-là même qui de par ses antagonismes, contraires et complémentarités permet, tout comme une formule sublime, de signifier que le Monde avance, que la Vie se transforme, que la Roue tourne. "Solve" c'est la dissociation, la déconstruction, la sublimation (de l'esprit ?..), ou pour certains, une forme de transmutation ou de destruction de ce qui a été pour devenir autre chose. "Coagula" reste quant à lui dans un principe plus conservateur, celui de la fixation, de la durée, de la fondation, de la cristallisation (de la matière ? ..), de ce qui est agencé et construit.

Alors, évidemment apposer côte à côte deux termes si puissamment évocateurs pour ceux qui en ont fait l'étude, c'est un peu comme verser de l'acide sur un corps basique, ou lancer un oeuf sur un mur en diamant, ou bien faire se rencontrer le feu et la glace : la réaction sera au bout du trajet. Mais n'en déplaise à ceux qui n'y voient qu'une tournure grammaticale ou syntaxique, les deux termes permettent surtout de concrétiser ou de conceptualiser ce qu'il y a de plus difficile à imaginer : l'évolution par la transformation.

Tout ceci à l'air très simpliste mais en ésotérisme et plus particulièrement en Magie, ce sont les symboles et ce qu'ils représentent intrinsèquement qui permettent de transmuter l'idée de l'esprit dans la matière et dans le temps afin de modifier cet espace-temps, c'est-à-dire la Réalité… et là, je sens que tout devient beaucoup plus complexe à vos yeux légitimement perplexes puisque profondément profanes face à cette aveuglante révélation en elle-même si simple à poser en quelques mots.

En Magie les rituels sont assez protéiformes dans ce sens où tout élément qui pourrait servir à modeler la conscience profonde d'un symbolisme est utile et ensuite "directement applicable". C'est ce que la plupart des scientifiques et profanes ne comprennent pas, c'est que la Réalité telle que nous la concevons n'est définie que par la conscience que nous en avons via nos cinq sens communs mais aussi et surtout par celui de l'esprit qui "synthétise" ces informations… Car le Réel n'est qu'un agencement d'informations, et celui qui perçoit ces informations sous un autre angle visible ou modifiable dispose alors du pouvoir d'en faire bouger quelques lignes, parfois déterminantes ou fondamentales.

Bien évidemment la plupart des rituels sont tout de même circonscrits dans un contexte ou un environnement restreint à la situation qui est issue de la demande initiale, et donc très proche du demandeur. Ceci dit, il est des rituels plus "globalisants" qui utilisent de manière plus intégrale notre fameux principe "Solve et Coagula"… et dans ces cas nous pouvons changer le cours des évènements de manière bien plus large mais aussi hélas de façons bien moins assurées, fiables ou sécurisées, c'est par exemple le cas des rituels de Magie Noire que je considère personnellement avec la plus grande prudence dans l'exercice de ma profession.

Afin de mieux expliquer les effets d'un simple principe, imaginons la force de l'eau, son action de corrosion ou d'érosion est d'une grande puissance même sur les roches les plus dures comme le granit, c'est une belle représentation du "Solve" qui peut dissoudre et réduire en particules la plupart des matériaux. De même, regardons la lave du volcan, si fantastiquement destructrice, elle est pourtant figée à jamais dans son action, elle se concentrer et se fixe en un bloc, elle se cristallise tout comme le sel de l'océan après dessèchement, c'est aussi une représentation physique et matérielle de "Coagula".

Maintenant, si un initié dispose des capacités à imaginer ces mêmes effets et principes que sont "Solve et Coagula" sur d'autres typologies "plus spirituelles", alors il est en pouvoir d'en modifier le sens, le parcours, la durée, l'orientation et finalement d'en façonner le contexte et sa réalité tangible. Cette capacité, ou ce don, c'est ce que l'on appelle plus trivialement "la Magie". Il existe, pour ceux qui ne le savent pas encore, plusieurs types de magies spécifiques à chaque situation, je vous laisse lire mes divers articles (colonne sur la droite) qui en précisent les actions et modalités dans le détail.

Comme d'habitude, et je sais que vous êtes nombreux à le faire, je reste à votre disposition pour répondre à vos questions et si nécessaire vous aider dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de chaman, notamment si vous désirez effectuer des travaux en vue de rituels spécifiques. Mes numéros de téléphone directs sont les suivants : 01.43.48.83.01 et 06.09.11.94.56 (bien évidemment non surtaxés), et vous pouvez aussi me contacter via un message depuis ma page de formulaire internet (en cliquant sur ma bannière ci-dessous). A très bientôt et apprenez à comprendre les grands principes ésotériques qui ne sont que l'essence même de la Réalité perçue !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 12:31

Combien de personnes se plaignent chaque minute de tous les maux de la Terre ? Beaucoup d'entre nous ne profitent pas pleinement de la vie tout simplement parce qu'ils sont obnubilés par de faux problèmes qu'ils s'attribuent et qui deviennent finalement de vrais entraves à l'harmonie et à la sérénité. Bien évidemment, il existe tout de même des situations difficiles qui demandent des réponses rapides et ciblées pour les résoudre mais dans bien des cas il s'agit de ce que j'appelle des "problèmes parasites" issus de nos propres peurs et doutes. En Magie l'on sait parfaitement que la simple idée d'une problématique génère sa propre réalité existentielle qui peut ensuite interférer positivement ou négativement sur l'environnement dont elle dépend.

Ce sont ces "forces négatives", dont la plupart sont directement issues de nos propres pensées, qui forment ces égrégores (ou entités immatérielles pourtant agissantes) provoquant ainsi une multitude de déséquilibres qui aboutissent à des situations plus ou moins chaotiques et désordonnées. L'on oppose souvent l'ordre et le chaos comme forces antagonistes du bien et du mal, ce serait très schématique d'y voir un modèle idéal mais il est vrai que l'ordre, c'est-à-dire "l'ordre des choses" pour avancer, s'oppose directement au chaos ou au désordre qui ralentit ou cherche à annihiler les efforts de construction personnelle ou collective.

Il est très facile de générer ces forces négatives parasitaires qui s'accrochent à nous de façon presque permanente en utilisant une grande partie de notre énergie vitale pour exister, et par conséquent nous ôter par la même occasion la puissance nécessaire à la bonne marche de nos buts et de nos objectifs. C'est finalement de cette manière des plus trivial que l'on détériore nos propres engagements positifs en ne pouvant pas accomplir les actions telles que nous les avions imaginé par manque d'énergie ou par un déficit de volonté. Notons que souvent les deux clefs de la réussite sont liées, une volonté sans l'énergie pour la maintenir n'ira pas très loin, de même une énergie sans volonté directrice pour la guider sera tout à fait inutile et inefficace…

Avec ces quelques notions fondamentales sur le fonctionnement des individus en fonction de leurs capacités à conserver (ou non) leur énergie vitale en vue d'accomplir leur projet à terme, nous voyons que rien n'est jamais joué ni simple puisqu'à la toute première déviation chaotique nous avons l'ensemble de l'édifice raisonnable et positif qui se voit immédiatement ou progressivement corrompu. L'on peut dire sans ménagement intellectuel que c'est ici notre "condition humaine" d'être imparfaits et d'attirer l'imperfection, d'autres diront d'emblée "errare humanum est" (l'erreur est humaine), mais n'est-ce pas aussi une façon différente de signifier que nous vivons dans un monde intermédiaire qui ne peut supporter la perfection.

Mais ne désespérons pas, même si les forces négatives sont continuellement générées comme contreparties presque automatiques de notre volonté d'évoluer positivement et d'avancer, l'on peut toujours tenter de se protéger de ce phénomène généralisé en étant "simplement conscient" de notre propre condition. J'irai jusqu'à dire que cette conscience des dangers que nous encourons, à ne pas forcément pouvoir tout réaliser parfaitement, est une sorte d'idéation symbolique assez similaire à un rituel de magie cherchant à s'opposer aux forces qui nuisent à notre évolution.

Afin d'appuyer cette affirmation, regardons les personnes les plus aptes à comprendre la condition humaine et à en être pleinement conscientes : la plupart des religieux ou des philosophes. Il y a en effet une grande part d'intelligence positive à savoir relativiser une situation complexe qui pourrait "mal tourner" et surtout cette capacité à savoir trouver les aspects positifs dans les maux qui se présentent. Bien entendu, la plupart des gens, des individus profanes qui sont fortement positionnés dans leur quotidien habituel, ne voient pas la face cachée plus ésotérique du contexte dans lequel ils évoluent. A contrario, ce que j'appelle les initiés, c'est-à-dire les personnes qui disposent de ce don de lecture à différents niveaux peuvent aborder sous plusieurs angles les épreuves qui se présentent à eux.

Il serait simpliste de signifier qu'il suffit d'acquérir cette perspective un peu spéciale qui protège un tant soit peu les initiés face aux forces négatives, mais c'est plutôt "l'état d'esprit" (ici tout est dit…) qui permet d'aborder les difficultés avec le bon équilibre, cela reste une démarche complexe sur le long terme, un travail de chaque instant pour saisir les diverses facettes d'une réalité multiforme. Aussi, l'on voit pourtant quelques gourous ou autres sectes qui cherchent à modifier les états de conscience de leurs adeptes pour leur faire saisir l'autre côté du miroir mais le résultat est souvent décevant et dangereux puisque les personnes ainsi modifiées de l'extérieur se retrouvent sans défense de l'intérieur… ce qui les affaiblit encore plus.

La vraie solution consiste à partager le contexte d'une personne avec sa problématique et d'en dégager tous les aspects, un peu comme l'on déplierait entièrement un origami réalisé d'un seul morceau de papier pour en dévoiler le message caché au centre. Ce travail a un nom : c'est tout simplement la réalisation d'un rituel, avec un demandeur et un praticien des arts de la magie. Le partage de la problématique permet d'avoir ces deux points de vue, profane et ésotérique, afin d'en déduire les axes communs qui permettront d'agir en conséquence pour retrouver un équilibre vital.

Comme d'habitude, je reste ouvert à toute demande d'aide ou de clarification sur les points que j'aborde habituellement et qui pourraient aussi avoir des lectures différentes, voire contraires à ce que j'ai exprimé, selon le contexte. Donc n'hésitez pas à me contacter pour en discuter ensemble dans le cadre professionnel qui est le mien : aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros de téléphone directs et non surtaxés), ou bien écrivez-moi via un message en cliquant sur ma bannière (pour accéder à ma page de contact). A très bientôt, et sachez que la meilleure façon d'aborder un problème c'est avant tout de n'en voir que la solution, avec équilibre et perspective !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 17:02

Sexe et Magie font bon ménage depuis l'aube des temps et pour de très bonnes raisons qui perdurent encore de nos jours avec une puissance renouvelée du fait des multiples générations qui ont été imprégnées consciemment ou inconsciemment par toutes les influences mystico-magiques ou par des actes du quotidien qui ne sont finalement que des rituels qui ne disent pas leurs noms… Au tout début de l'humanité l'Homme devient intrinsèquement ce qu'il est de par ces deux paramètres cruciaux qu'il commence à maîtriser : une sexualité différente de celle de l'animal et une pensée symbolique et abstraite qui n'est autre initialement qu'une ébauche de pensée mystique, religieuse et forcément magique !

L'interaction entre "Magies primordiales" et "Pensées primordiales" est l'acte fondateur de ce que nous sommes devenus, par conséquent il est d'abord plus que nécessaire de le rappeler et de le souligner mais aussi d'en voir aujourd'hui des répercutions et des perspectives que la majorité des personnes profanes en la matière ont préféré occulter ou totalement oublier. Cet acte délibéré de perte de mémoire de nos origines s'explique de plusieurs façons mais la principale étant celle qui nous permet de vivre "en société" dans un univers factice reconstruit autour de fausses valeurs superficielles comme l'argent, le progrès et la consommation qui se sont habilement substituées au socle, ou du moins se sont posés sur celui-ci pour y prendre appui. La sexualité qui s'appuyait comme un acte devenu rituel magique par la pensée en ces temps anciens s'est vue progressivement dévoyée, désacralisée et séparée de son initiale magie naturelle.

Bien évidemment, les initiés des arts de la magie mais aussi certains érudits ou chercheurs ne se sont jamais trop éloignés de la Vérité qui concerne nos origines (les liens entre magies, sexualité et pensées) pour au contraire en faire la pierre d'achoppement de l'ensemble de l'édifice de leurs travaux, qu'ils soient ésotériques, didactiques ou scientifiques. Par exemple, même dans le milieu médical, en psychiatrie ou en médecine générale, il n'est pas rare de ne voir en l'Homme qu'un singe évolué (tel un bonobo intelligent et malicieux) et d'en plaisanter à loisir dans les couloirs des institutions hospitalières. De même, aujourd'hui la plupart des scientifiques ne voient plus en nous cet être supérieur apparu soudainement mais une sorte d'entité multipolaire dont le cerveau est parfaitement représentatif de ses lentes évolutions avec ses très archaïques strates reptiliennes sous-jacentes, ce qui en dit long parfois sur nos automatismes et sur nos réactions instinctives !

Heureusement pour le quidam qui ne s'y entend pas, nous avons dépassé le stade du pur instinct pour passer à celui du raisonnement qui fait de l'Homme un être non seulement pleinement pensant (en théorie) mais aussi responsable de ses actes en toute connaissance de cause. C'est ainsi que la sexualité n'est plus du tout naturelle comme aux débuts mais au contraire dénaturée par nos pensées "réfléchies", de cette façon nos deux fondamentaux se sont scindés, d'une part la sexualité est vue par les profanes comme un acte qui n'a rien de sacré et encore moins de magique, d'autre part la sexualité est bien au contraire un acte hautement sacré et à forte potentialité magique du côté des initiés…

La Magie sexuelle, puisqu'il faut en donner une définition, c'est donc retrouver l'essence même de nos fondamentaux, c'est-à-dire celle des liens subtils entre nos actes, nos pensées, la sexualité et cette magie qui forme ce tout, ce que certains appellent l'union des polarités, masculin-féminin, yin-yang du Tao, pour ne citer que celui-ci. Certains initiés diront que l'énergie sexuelle est non seulement à la base de tout désir d'actes mais aussi finalement de toute magie ayant un but, notamment celui de rapprocher des êtres ou d'agir sur eux.

L'on voit de suite que la magie sexuelle ne s'applique finalement pas qu'à la sexualité mais peut permettre d'atteindre un but de par la sexualité ou par sa représentation (réelle par l'acte sexuel et/ou au sens figuré par évocation de son symbolisme). Le Tantrisme hindouiste est une magie sexuelle extrêmement puissante qui utilise ces principes de bipolarité (masculin-féminin) des corps et des esprits afin d'en sublimer l'essence vitale comme énergie spirituelle motrice d'un souhait ritualisé, en règle générale : atteindre un haut niveau de sublimation et donc de réelle puissance magique.

En occident, les rites utilisant la sexualité, par exemple en magie noire, permettent d'enclencher un phénomène similaire en puisant l'énergie sexuelle d'un ou d'une assistante à des fins qui s'apparentent à une augmentation de la charge magique pour effectuer un rituel de pouvoir hors-norme (possession, appel d'entités, malédiction, etc…). À noter qu'un sorcier peut aussi utiliser de très diverses manières sa propre puissance sexuelle (forme de "vamacara" ou Tantra de la "voie de la main gauche") comme catalyseur de ses rituels afin de bénéficier pleinement de l'énergie nécessaire pour forcer le succès d'une entreprise difficile ou d'un but élevé.

Pour la plupart des demandeurs de rituels, la magie sexuelle s'apparente avant tout à ce que l'on appelle couramment la Magie Rouge (magie de l'Amour) mais nous venons de voir que l'énergie qui en est issue peut être utilisée dans bien d'autres domaines que celui des relations amoureuses ou sexuelles. Bien entendu la grande majorité des rituels concerne effectivement ce qui touche à l'Amour, aux sentiments et au sexe, si bien que seuls les praticiens expérimentés savent pertinemment que la magie sexuelle peut s'appliquer à toute demande relativement plus "complexe ou inhabituelle"...

Comme d'habitude, je reste à votre disposition afin de vous aider dans vos démarches de demandes de rituels à tous les niveaux et de manière professionnelle en me joignant très simplement par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou en m'envoyant un message depuis ma page de formulaire (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour y accéder). À très bientôt et sachez forcer le succès en Amour grâce à une magie sexuelle naturelle et décomplexée !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 19:33

Exorcisme, désenvoûtement, purification, dégagement et protection : derrière ces mots se cachent des spécialisations et des méthodes véritablement très différentes que la plupart des profanes ne connaissent pas du tout, c'est justement le but de cet article que d'éclairer un tant soit peu les ombres de cette terminologie tout en restant assez explicite sur des rituels qui demeurent néanmoins très hermétiques si l'on entre dans les détails, ce que je ne ferai pas ici. Déjà, définir les termes pour ne plus rien confondre et mélanger sera une très bonne chose pour ceux qui n'ont pas l'habitude de ces petites nuances.

Bien que tout le monde ou presque ait vu le film "l'Exorciste", y revenir donnera quelques images aux mots. Souvenons-nous de cette terrible histoire de possession par une entité démoniaque (que ce soit Satan ou un autre, le nom importe peu), et donc de la demande qui est faite à un prêtre afin de "faire sortir le démon de ce corps", c'est-à-dire "exorciser" ou encore chasser le mal qui est à l'intérieur. Donc l'action d'exorciser, laquelle reste rarissime tout de même, ne s'applique que dans les cas de possession avérée et dans aucune autre configuration. L'action d'exorciser peut s'appliquer de deux façons différentes : soit en récitant des prières et en invoquant (en répudiant) le nom du démon, si néanmoins celui-ci est connu… Généralement ce sont des gens d'église qui s'en chargent. Deuxième méthode : en effectuant un rituel pour chasser le démon et l'en faire sortir, dans ce dernier cas un praticien des arts occultes, sorcier ou chaman averti pourra faire ce travail.

Le "désenvoûtement", voici un terme que l'on rencontre beaucoup plus souvent que le précédent dans la pratique des arts de la magie. L'on comprend rapidement que s'il y a désenvoûtement à effectuer c'est qu'il y a eu auparavant un "envoûtement"… Ce dernier acte recourt à la magie lorsqu'un rituel négatif a été lancé contre une personne par un sorcier (ou autre type de mage). Dans ce cas il faut définir dans un premier temps le type de sortilège qui a été effectué afin d'en comprendre les effets sur la personne et tenter de les contrer au mieux (via un rituel de magie blanche ou de soin qui stoppera les dégâts en cours). Dans un deuxième temps, tout comme une maladie, soigner ne sert à rien si l'on ne trouve pas la cause ou la source des maux… Ainsi, le chaman doit s'évertuer à analyser les symptômes pour donner un nom sur le rituel négatif. En dernière phase, une fois le mal identifié il est relativement facile d'en créer une sorte d'antidote (un contresortilège), par contre seulement les plus exercés arriveront à trouver la source du sortilège et à le renvoyer au commanditaire ou à son exécuteur.

Dans de nombreux cas les dommages d'envoûtements ont laissé des traces et persistent encore à différents niveaux des semaines voire des mois ou des années plus tard. Il faut alors agir en conséquence en réparant, tout comme sur une plaie ouverte que l'on doit refermer il faut avant tout désinfecter. C'est ce que l'on appelle en magie effectuer un acte de "purification". Cette purification ne nécessite qu'un savoir-faire basique afin de réaliser un rituel adéquat en fonction des "lésions" qui sont à soigner. Il arrive aussi qu'une personne n'ait pas forcément été envoûtée auparavant mais qu'un mode de vie peu adapté ou à risque ait "marqué" cette personne ou l'ait chargé. Par exemple, des personnes s'étant exercées à la magie en amateur ou ayant participé à des séances de tables tournantes peuvent se retrouver diminuées au niveau de certaines capacités physiques ou intellectuelles (ou spirituelles pour les plus évoluées).

Tout comme les personnes, les lieux sont aussi vulnérables et peuvent véritablement être des vecteurs d'influences magiques négatives et donc néfastes pour les résidents. Sans pour autant aller à l'extrême des fameuses "maisons hantées", certains lieux sont susceptibles d'absorber durablement des émanations d'évènements passés et d'en restituer les caractéristiques, bonnes ou mauvaises… Les hôtels ou les espaces publics peuvent ainsi se retrouver chargés de multiples mauvaises influences. Le terme de "dégagement" permet de définir l'action appropriée afin de remédier à ces désagréments en repoussant ces influences de l'espace où elles s'étaient d'une certaine façon accrochées comme des parasites d'un autre temps. C'est ce que l'on peut appeler aussi un "désenvoûtement de lieu", même si personnellement je trouve plus adéquat le terme de "dégagement".

Comme nous le voyons, que ce soient les personnes ou bien les environnements qui les entourent, il y a toujours une charge positive ou négative qui interagit et répercute ses effets tout comme les feraient sur un billard les boules en mouvement qui s'entrechoquent. Nous avons d'ailleurs tous remarqué des lieux où il fait bon rester ou bien des personnes avec qui l'on se sent bien, et d'autres que l'on veut fuir à tout prix ! C'est notre instinct qui nous guide alors et nous informe de la bonne ou mauvaise "orientation" en présence. Certaines personnes n'ont hélas pas cette chance de percevoir naturellement ces émanations et peuvent se retrouver durablement dans des situations à "empreintes négatives", notamment dans des lieux d'habitation qui influencent l'ensemble de leur parcours de vie, parfois de manière dramatique.

La magie permet de se prémunir de toutes ces mauvaises influences ou de celles qui sont contraires à nos tempéraments et mode de vie, mais personne n'est véritablement à l'abri de ces coups du sort, directs et prémédités ou au contraire aléatoires et fortuits au détour d'un des nombreux chemins de notre existence. En dernier recours, les rituels de protection permettent d'anticiper certaines problématiques ou fâcheuses habitudes de ne voir le mur que lorsqu'il est trop tard.

Comme toujours, je reste à votre service pour tout aide concernant l'exorcisme, le désenvoûtement, la purification, le dégagement ou la protection via les rituels spécifiques à votre situation. Contactez-moi par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message depuis mon formulaire de contact (cliquez sur ma bannière qui est ci-dessous). À très bientôt et n'attendez pas si vous avez un doute, mieux vaut aussi prévenir que guérir en matière de magie !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 21:10

La littérature ésotérique, et même historique au niveau des archives des grandes bibliothèques, regorge d'une multitude d'exemples très impressionnants d'entités de toutes sortes et de toutes origines. Anges ou démons, l'on a souvent l'embarras du choix en matière de bons et de méchants dans les récits de l'Antiquité ou du moyen-âge, et l'on sait aussi que les mêmes histoires surnaturelles sont rapportées aux quatre coins du globe sans aucune exception avec des similarités parfois assez surprenantes… Alors, que penser de ces récits et surtout qu'en déduire lorsque l'on dispose de ces connaissances souvent cachées au monde profane ? Et pourquoi tant de mystères dans ces révélations qui portent bien leurs noms puisqu’ici nous parlons d'occultisme ou de sujets pour le moins cachés au grand public ?

Justement, le grand public, en majorité totalement profane en ce qui concerne le sujet, ne voit dans ces récits que des histoires dites "mythologiques" ou "féériques" tout juste bonnes à distraire les enfants ou à les impressionner (assez pour qu'ils soient sages). Mais la plupart des grandes "sagas" plus mystiques ou religieuses, qu'elles soient Olympiennes, Égyptiennes, Chrétiennes ou Hindoues apportent son lot de famille de dieux et déesses ainsi que d'ennemis souvent monstrueux et démoniaques tout aussi puissants. Qu'on les appelle Archanges, Dominations ou Puissances, la hiérarchie des anges n'a aussi rien à envier au terrible bestiaire qu'ils ont à combattre du côté du mal où les démons de tout ordre sont Légion et organisés comme des armées.

Mais les praticiens et spécialistes des Arts ésotériques ont assez rarement affaire directement à de telles créatures négatives de haut niveau ou à des puissances divines célestes, et ce sont plutôt avec des catégories bien plus raisonnables qu'ils doivent exercer. Il faut dire aussi que chacun doit "combattre" selon ses moyens et qu'il est rare qu'un démon supérieur vienne tâter de l'humain lambda dans sa quête du mal, de même l'on ne voit pas tous les jours l'Archange Gabriel venir dépanner Mr Gaston parce qu'il a perdu ses clefs..

Ce préambule étant fait, la vraie question est la suivante : quels types d'entités viennent participer activement à nos vies quotidiennes afin d'en influencer positivement ou négativement nos choix et parcours ?  Dans cet ordre d'idée, il existe deux finalement deux grandes catégories d'entités pour simplifier : celles qui nous sont familières et "attachées" (en ce sens où elles partagent habituellement notre environnement), et celles qui viennent de manière ponctuelle nous déranger (en d'autres mots celles qui sont extérieures à notre contexte quotidien et le déséquilibre).

Le grand public connaît la notion "d'Ange Gardien" et l'on peut signifier sans se tromper que cette entité personnelle fait partie des "familiers" qui prennent place dans nos existences afin de nous accompagner lors de décisions difficiles à prendre ou tout simplement pour nous aider en cas de gros problèmes à l'horizon. Chacun dispose d'ailleurs d'une entité "gardienne" sans que pour autant l'on sache véritablement comment interpréter ce terme qui pourrait (selon certains mauvaises langues) les faire plus passer pour des matons de prisons que pour des chérubins voulant nous cajoler… Il y a donc sur ce point un petit débat entre spécialistes sur les réelles intentions de nos anges gardiens, tantôt pères Fouettard, tantôt pères Noël, si j'ose dire !

Dans une autre catégorie moins sympathique, il existe bien entendu des entités maléfiques qui cherchent sans relâche à "tourmenter" les humains. Encore une fois, même si l'on a tendance à les appeler "démons", ces entités ne font finalement que suivre leurs propres natures négatives qui parfois peut être extrêmement utile puisqu'en apportant une dose de chaos dans nos vies elles ne font que nous forcer à trouver des réponses et donc à évoluer en conséquence… Un monde sans problème serait par conséquent un monde hautement statique et sans aucune perspective d'évolution ! Devons-nous pour autant les classifier du "bon" côté ? Là aussi sur ce point les spécialistes ne sont pas d'accord et continuent finalement de palabrer sur l'aspect positif d'un évènement négatif.

Personnellement, je pense que nous sommes tous plongés dans des contextes qui impliquent un raisonnement un peu plus évolué que de simplement classifier telle ou telle entité de mauvaise ou de bénéfique, tout dépend de la finalité à court, moyen et long terme de ce qui devait être effectué selon les règles karmiques, lesquelles peuvent parfois nous forcer à nous mettre dans des situations "initiatiques" très difficiles afin de nous tester en vue d'une évolution personnelle importante.

Il existe néanmoins encore bien d'autres types d'entités qui ne rentrent pas directement dans ce jeu karmique que je viens d'expliquer. Ce sont ce que j'appellerais des entités indépendantes, par exemple les égrégores qui s'autogénèrent directement via le contexte, elles prennent vie et se développent à partir de nos affects et de nos idéaux dans une dimension symbolique, laquelle peut néanmoins interagir avec notre Réalité dans certaines configurations. D'autres exemples d'entités cette fois-ci connues de tous : les poltergeists et autres fantômes ou "esprits frappeurs, lesquels sont principalement issus des âmes des personnes décédées qui sont bloquées dans notre niveau d'existence sans pour autant en faire principalement partie intégrante, une sorte d'entre deux mondes.

Comme nous le voyons, nous sommes littéralement au contact de multiples entités, toutes ne nous sont pas favorables, toutes ne peuvent pas non plus nous atteindre directement ou nous faire dévier de nos chemins existentiels, néanmoins ces influences font partie de nos vies et nous devons en tenir compte, notamment si elles sont présentes pour nous aider.

Je reste à votre disposition professionnellement en qualité de chaman pour toute question ou demande de rituels spécifiques afin de vous aider avec vos entités personnelles à trouver la meilleure voie vers votre accomplissement personnel. Pour ce faire n'hésitez pas à me contacter directement par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien en envoyant un message depuis mon formulaire de contact dédié (cliquez sur ma bannière web ci-dessous). À très bientôt et sachez vivre sereinement avec toutes vos entités !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 16:51

Je pense que nous avons tous expérimenté un jour ou l'autre cette sensation un peu inquiétante et inexplicable qu'à certains moments, pour parler trivialement : "rien ne tourne rond" ou bien "tout part de travers"… Dans la plupart des expressions communes se cachent finalement des secrets ésotériques derrière chaque mot et cela peut faire sourire les initiés qui y voient une réalité : que les secrets les mieux gardés sont visibles par tous et pourtant restent indécelables… mais expliquer dans le détail les "Rotas Sator" des carrés magiques serait une tout aussi longue histoire ! Toujours en est-il, pour revenir à notre sujet, que la malchance ou ce que certains appellent la guigne peut s'en prendre soudainement à nous sans crier gare, et c'est alors que l'on réalise à quel point nous ne maîtrisons que très peu d'éléments du contexte dans lequel nous évoluons…

Mais attention, faisons bien la différence entre "petits incidents de passage" et "interminable martingale de problèmes à la suite" ! La guigne est comme une substance très collante qui s'accroche irrémédiablement à certaines personnes et qui ne les quitte plus pour leur rendre la vie impossible. Dans ces cas, les problèmes semblent arriver en cascade ou en rafale sans que l'on sache vraiment d'où les balles sont tirées, si j'ose dire… Ce facteur soudain, imprévisible et cumulatif est une constante chez les personnes qui sont touchées par cette malchance à répétition.

N'oublions pas que ce l'on appelle aussi couramment le "mauvais oeil" est avant tout une émanation biblique (Abel tué par la jalousie de Caïn) reprise et illustrée littéralement par Victor Hugo (lequel était par ailleurs un grand initié par excellence…). Dans la Bible c'est bien le regard de Dieu qui marque Caïn d'une malédiction qui le poursuit où qu'il aille pour qu'il n'oublie pas son geste criminel. Dans d'autres situations plus proches de nous et bien différentes, le mauvais oeil pourrait être lancé par des personnes malintentionnées (de manière voulue et consciente, ou non…), généralement lancé par des personnes jalouses ou envieuses, ou bien par des mages noirs et sorciers habilités à effectuer ce type de sombres sortilèges...

Les symptômes de cette "anti baraka" sont évidemment assez nombreux mais les effets dévastateurs entraînent la plupart du temps aussi des dégâts collatéraux sur les proches tant les personnes qui subissent directement le mauvais oeil sont "impactés au sens large". Dans les cas de figure les plus courants de nos jours les problèmes sont les suivants : perte de l'emploi ou stress au travail, perte du conjoint ou séparation, défaillance soudaine de la libido pour la femme ou de la virilité pour l'homme, pertes d'argent, impossibilité à se concentrer correctement et grande fatigue sans aucune cause ou maladie visible ou associée.

Dans les pires situations que j'ai pu constater, ce type de malédiction peut provoquer des accidents traumatisants, de graves chutes ou même des agressions qui peuvent être invalidantes. Dans ces cas j'interviens très rapidement en urgence avec des rituels de protection adaptés au contexte de chaque personne. Il est bon de souligner que personne de réagit au mauvais oeil de la même manière, tout comme une maladie chacun aura une sorte de prédisposition pour la malchance qui lui va le mieux, encore une fois si j'ose dire… Ainsi, j'ai pu voir par exemple des médecins atteints de pathologies qu'ils n'arrivaient pas à soigner ou à identifier, des professeurs d'université réputés perdre la mémoire et la concentration nécessaire pour enseigner, ou bien aussi des banquiers et des traders vivre la totale infortune via des pertes colossales d'argent personnel.

Alors effectivement, il faut agir rapidement si le mauvais oeil se pose sur vous car l'effet de réaction en chaîne est aussi une constante qui progresse à grande vitesse de manière souvent dévastatrice. Chercher à se protéger pour stopper cette progression du mal est une priorité absolue dans un premier temps mais cela ne suffit pas si l'on ne poursuit pas avec des rituels de désenvoûtement efficaces et surtout bien ciblés afin de trouver et de supprimer la source (par exemple en la renvoyant ou, plus simple, en la détournant).

Mais parfois, et je tiens à le souligner aujourd'hui, le mauvais oeil peut aussi n'avoir comme source que notre propre culpabilité ou responsabilité en ce sens où nous "l'avons bien cherché" (encore une expression commune qui en dit long pour les initiés…). Effectivement, la malédiction peut hélas provenir de certaines "pseudo actions ésotériques" peu ou nullement maîtrisées, par exemple lors d'essais amateurs en magie noire ou lors de certaines séances de tables tournantes qui auraient justement… mal tourné ! Il ne faut absolument pas sous-estimer ces hypothèses et durant mes propres entretiens en séance je pose toujours la question : "avez-vous touché à la magie ou tenté quelque chose d'inhabituel dernièrement" (afin de trouver éventuellement un facteur déclenchant). Dans ces situations, ce sont des égrégores (dont j'ai déjà parlé ici dans cet article) ou des entités extrêmement maléfiques qui sont à l'oeuvre et il y véritablement à urgence à agir.

Comme vous le voyez, le mauvais oeil, la guigne ou la grande malchance sont comme des plaies de l'existence qu'il faut soigner sans attendre que la gangrène n'arrive et qu'il ne soit alors trop tard... Si vous êtes confronté aux situations évoquées ci-dessus, alors contactez-moi rapidement afin de stopper la malédiction par les rituels appropriés à votre contexte. Pour ce faire : téléphonez-moi aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés) ou envoyez-moi un message depuis mon formulaire de contact en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. A très bientôt et pensez à vous protéger à temps !

Jean-pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher