20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 18:55

Les femmes ont toujours eu une place prépondérante en Magie, notamment dans le domaine de la Magie Rouge où elles excellent, sans parler des très nombreuses histoires de sorcières au cours du temps avec hélas les bûchers sur lesquels elles ont souvent fini en cendres. Mais aujourd'hui ce sont d'autres grandes initiées dont il va être question avec les prostituées sacrées dont on connaît moins l'influence alors qu'elles ont certainement aidé à construire des empires ou a en détruire aussi plus d'un, en toute impunité et grand secret… Mais comment ces femmes ont su utiliser leurs charmes et leur puissance sexuelle afin parfois même de gouverner en sous-main ? Évidemment, telles des éminences… rouges !

Les références les plus anciennes concernant les prostituées sacrées (les hiérodules) proviennent de Babylone où elles incarnaient l'essence de la déesse Ishtar en ayant toutes autant de pouvoir que les prêtres masculins avec un statut élevé dans l'échelle sociale due à leur proximité avec la divinité. À cette époque l'acte sexuel était un acte de foi et un passage initiatique inscrit dans la société et orchestré dans les temples consacrés. L'on parle aussi du rituel lié à Baal et célébrant la fertilité sexuelle et la fécondité, et par extension celles des terres agricoles associées aux rythmes des saisons. Ce sont presque les mêmes rites que l'on retrouve aussi plus tard en Grèce dans les temples de Corinthe dédiés à la déesse de l'Amour Aphrodite.

Dans le mythe de "L'Épopée de Gilgamesh" l'on parle d'une femme permettant à ce héros de repousser et d'éloigner Enkidu, un adversaire redoutable envoyé par les dieux, en utilisant ses charmes pour non seulement le retenir mais aussi l'éduquer en "mettant à nu sa maturité" durant six jours et sept nuits. C'est ainsi par le biais de l'acte sexuel que s'accomplit une transformation radicale faisant passer Enkidu de l'état sauvage et violent à celui d'être civilisé empli de sagesse. Il y a donc un véritable passage initiatique que l'on peut qualifier de sacré et de magique dans ce processus accompli par la prostituée laquelle est éminemment investie d'un pouvoir de maturation et de sublimation que les alchimistes n'auraient certainement pas renié !

Au fil du temps les religions monothéistes ont su adroitement repousser ou éliminer toute représentation sacrée liée aux domaines des anciennes déités de l'Amour et notamment à tout ce qui pouvait se rapprocher de l'acte sexuel en créant ce tabou originel sous la forme d'une "faute" et d'une faiblesse de la chair. Les initiés savent pertinemment quelle grande erreur presque sacrificielle représente cette dissociation du corps et de l'esprit, et que par cette coupure institutionnalisée par les religions se crée en cascade de multiples problèmes dont les religieux vont s'emparer pour asseoir le pouvoir des églises sur les sociétés. Même Freud peut remercier bien bas les religions de lui avoir apporté sur un plateau une multitude de troubles mentaux que la psychanalyse pourra tenter de soigner durablement !

Pour les initiés, la puissance réelle issue de la sexualité n'est bien évidemment plus a démontrer et l'hindouisme en a d'ailleurs vanté les grandes vertus au lieu d'en blâmer l'acte, la pensée ou les représentations (surtout lorsque l'on admire les sculptures érotiques des temples en Inde). Cette puissance sexuelle générée est finalement une exultation du corps pour sanctifier l'esprit divin et par conséquent il existe une sorte de lien direct vers le sacré en passant par l'acte charnel qui en est un catalyseur naturel. Nombre d'occultistes ont parfaitement compris que cette puissance pouvait être utilisée durant des rituels afin de renforcer certaines demandes peu orthodoxes, voire pour réussir certains pactes sataniques issus de la Magie Noire.

Ainsi, l'on peut par exemple citer le plus illustre des sorciers modernes qui lui-même se faisait appeler "la bête" ou "666" , j'ai nommé Aleister Crowley. Lui-même héritier des plus hautes fonctions ésotériques au sein des grands initiés de la Golden Dawn et de l'Ordo Templi Orientis, il a fondé toute sa doctrine en utilisant la sexualité (le bouddhisme tantrique) comme support de ses rituels de Magie Sexuelle. Il est par ailleurs poursuivi en justice de nombreuses fois et successivement dans plusieurs pays à cause de ses moeurs dissolues et de ses extravagances sexuelles (et consommation de diverses drogues…). Dans ses ouvrages proches du satanisme, il fait explicitement référence à la "femme écarlate" qui s'offre au démon incarné pour engendrer l'Antéchrist ressuscité sur Terre et qui provoquera une nouvelle Apocalypse. Sa doctrine peut se résumer en une phrase : "L'Amour est la Loi, l'Amour soumis à la Volonté".

L'exemple de la "femme écarlate" d'Aleister Crowley est la parfaite incarnation de la prostituée non pas sacrée, mais de son contraire, utilisant la puissance de la sexualité pour attirer ostensiblement des entités démoniaques et pour tenter de les commander dans un but précis. Chez les satanistes modernes la plupart de leurs rituels s'accompagnent d'actes sexuels orgiaques afin d'utiliser l'ensemble de la puissance générée comme autant appâts véritables ayant fonction d'ouvrir des portes vers l'inframonde afin de réaliser des pactes démoniaques (ou des sortilèges de Magie Noire efficaces mais très risqués, lire mes articles sur les chocs en retour).

La Magie Sexuelle existe, elle s'effectue tous les jours des millions de fois mais seuls les initiés savent en transmuter la puissance selon deux polarités différentes : l'une tournée vers le sacré, l'autre orientée négativement vers un axe plus démoniaque et dangereux, surtout en de mauvaises mains. La religion a voulu écarter les profanes de cette puissance et leur faire oublier la révélation qu'il possède en eux une force capable d'ouvrir des portes célestes ou infernales, l'initié lui sait parfaitement qu'il doit choisir avec grand soin son orientation s'il tient à effectuer un jour des rituels de Magie.

Comme d'habitude vous pouvez me joindre pour approfondir cet article ou bien pour me consulter professionnellement pour toute demande d'aide via un rituel spécifique. Pour me joindre : par téléphone simplement aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message explicatif depuis ma page de formulaire de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour l'ouvrir). À très bientôt et que la magie sexuelle soit en vous pour votre plus grand bien !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman - dans Magie sexuelle
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 18:33

Le druide semble sortir tout droit de l'imaginaire des contes de fées mais ce sorcier celte a eu son heure de gloire auprès des puissants de son époque, à tel point que sa parole seule était écoutée avec la plus grande attention avant même celle de son propre souverain, qu'il soit roi ou simple chef de tribu. Il reste en effet le garant de la Connaissance sacrée au titre de premier grand initié du clan, il est le chaman guérisseur des Celtes mais aussi celui qui peut jeter des sortilèges contre l'ennemi et même lire dans l'avenir tel le devin qui dialogue avec les déités protectrices. Étant l'intermédiaire entre les Hommes, les Dieux et cette Nature qu'il connaît si bien, le Druide dispose donc d'une puissance ésotérique et politique de par ses décisions qui sont toujours suivies strictement à la lettre. Voici donc le portrait d'un homme qui voue sa vie à l'étude des Lois secrètes, aux soins qu'il prodigue et à la bonne marche de la société à laquelle il appartient.

Peut-on dire qu'il est un sorcier ? Dans cette configuration où il use de la Magie l'on se doit bien évidemment de le qualifier de sorcier ou plutôt de Mage bien que ses rituels soient presque tous issus des forces de la Nature, ce que l'on appelle les forces telluriques, celles qui déchaînent les tempêtes, la pluie ou des ravages provenant de la mère nourricière Gaïa, la Terre des Hommes. Dans un sens bien plus positif et prolifique, il est celui qui connaît les meilleures périodes saisonnières pour les cultures agricoles ainsi que les lieux où la Nature donnera tout son généreux potentiel. L'ensemble de ce savoir se transmet généralement uniquement par voie orale afin de garder le secret auprès de ceux qui ont été choisis, en d'autres mots : des initiés.

Bien évidemment il y a un caractère éminemment "sacré" dans cette haute fonction que représente le Druide puisqu'il préside et orchestre l'ensemble des rites de son clan, notamment des sacrifices qui permettront de calmer la colère des Dieux ou d'en obtenir les faveurs lors d'évènements importants. Dans cet ordre d'idées, les sacrifices d'animaux permettent aussi, comme dans beaucoup d'autres régions du monde et en tout temps, de se muer en devin en décryptant les entrailles des bêtes immolées ou bien en lisant dans les runes et dans bien d'autres signes que la Nature va lui manifester, à lui seul, de manière visible et compréhensible. C'est ici un aspect primordial de la puissance du Druide qui ainsi se place en véritable lecteur de l'avenir pour influencer toutes les décisions qui devront être prises à un haut niveau, ses présages et divinations sont sans appel une fois que le roi en a accepté la teneur et la portée.

Dans sa fonction plus curative, il est aussi "homme-médecine" à l'image du chaman qui utilise les plantes et toutes les substances que la nature met à sa disposition pour soigner ou renforcer la santé de ceux dont il a la charge. Sa grande connaissance générale de la Nature lui donne aussi un pouvoir sur les éléments, tels l'eau et le feu qui sont des alliés de poids dans la préparation des breuvages et autres "élixirs" de toutes sortes. Sa qualité de médecin fait partie de l'aura de respect dont il jouit auprès des siens en participant directement à leur bien-être ou à leur guérison. Durant les guerres il sait aussi soigner les blessures et l'on peut dire qu'il a l'étoffe des chirurgiens d'aujourd'hui avec les moyens d'autrefois.

D'un point de vue plus religieux, il est détenteur, encore une fois, de la Connaissance sacrée. Sa fonction de prêtre lui permet de lancer les incantations positives mais aussi les sortilèges de protection ou de mort… L'on voit dans ce dernier cas l'aspect plus noir du Druide qui tel le sorcier adepte de la Magie Noire peut tuer si cela devient nécessaire. La mort, tout comme la vie, sont toutes deux de son domaine pratiquement exclusif puisqu'il a pouvoir de baptiser en donnant un nom aux nouveau-nés, de même qu'il célèbre toutes les cérémonies funèbres en organisant le rituel selon le rang du défunt. Sur ce point, l'immortalité de l'âme fait partie intégrante de l'enseignement celtique sacré et le druide en perpétue le savoir et la croyance, c'est une dimension religieuse très importante qui impacte directement le mode de vie des Celtes dans leurs actions et pensées, notamment durant les guerres où les combattants n'ont jamais peur de mourir sachant que leur âme persistera.

Aujourd'hui, selon moi, le druidisme me semble bien plus associé à la pratique d'un "New-Age" en plein essor qui prend effectivement en compte la plupart des aspects à la fois philosophiques, écologiques et mystiques liés à la charge d'un néoprêtre-sorcier des temps modernes, avec les outils de notre temps… Faut-il y voir une sorte de déchéance de la fonction véritablement sacrée de ce qu'était le druide initialement ? Ce n'est évidemment absolument pas comparable, sauf que là où le druide opérait avec altruisme pour le bien de son peuple, aujourd'hui c'est de façon bien plus écocentrée et personnelle que l'on empreinte les bienfaits de l'esprit druidique, en se référant à lui de loin, plus que dans une pratique véritablement sacrée et initiatique ou opérative. Bien entendu il existe des sociétés secrètes qui se revendiquent du druidisme ancien en copiant les rituels, mais n'est-ce pas là encore une sorte d'imposture que de mimer les rites si l'on n'en a pas été investi solennellement ou si l'on ne dispose strictement d'aucun Don en soi ? Je vous laisse seul juge de la réponse !

Sans vouloir comparer certains de nos contemporains ayant quelques capacités magiques à de véritables druides, il est pourtant véridique et assez légitime de rapprocher le Don du Sorcier-Chaman à celui du mage druidique tout en lui ôtant néanmoins la fonction grégaire qui lui donne pouvoir sur un clan entier (sinon le sorcier se transforme vite en gourou et le clan en secte !). Finalement, le druide moderne qui veut assumer cette charge devra avoir des ambitions personnelles à la baisse et bien plus altruistes que la majorité des sorciers en exercice qui se font appeler comme tel, et les travaux seront très difficilement compatibles non seulement avec l'esprit druidique d'antan mais aussi et surtout avec les demandes qui de nos jours sont avant tout axées sur l'Amour, l'Argent et sur le Pouvoir ! Le véritable druidisme a certainement vécu mais certains de ses grands rituels persistent, par exemple en Magie Blanche et plus rarement en... Magie Noire.

Si la Magie vous intéresse ou bien si plus spécifiquement vous désirez discuter d'une problématique personnelle nécessitant un rituel de magie ciblé, alors n'hésitez pas à m'en faire part en me téléphonant directement aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien en m'écrivant un message explicatif via mon formulaire (accessible en cliquant ma bannière web ci-dessous). À très bientôt et que l'esprit druidique initial vous accompagne dans vos démarches pour les rendre positives et puissantes !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 00:12

L'ésotérisme est un vaste domaine qui touche absolument tous les aspects de la vie quotidienne et évidemment bien au-delà. La Magie, ou plutôt "les Magies" et autres processus magiques comme les rituels sont des outils ayant cette particularité d'utiliser tout ce qui est simplement accessible mais souvent sous une forme complexe qui se doit d'être décryptée en amont afin d'en comprendre les subtilités cachées. C'est ainsi que l'on parle "d'initiés", ceux qui disposent d'une Connaissance ésotérique approfondie, par opposition aux "profanes" qui ne croient que ce qu'ils voient, et généralement assez superficiellement.

Tout comme les scientifiques recherchent une théorie unifiée de la matière, en partant des particules élémentaires jusqu'aux plus énormes objets célestes de l'Univers, les initiés dressent depuis l'aube des temps l'écheveau complexe des liens qui unissent l'Homme, la Nature, l'Espace, le Temps et les sphères de dimensions réelles ou symboliques que nous ne pouvons évidemment pas observer avec nos yeux biologiques. Ce sont ces liens subtils et de nature très différente qui permettent d'effectuer des modifications sur notre Réalité afin de changer le cours des évènements présents et donc futurs.

On me demande souvent comment fonctionne un rituel de Magie avec parfois des éléments très basiques comme des bougies ou des morceaux de bois, un bol d'eau ou même des cailloux… En ésotérisme il faut savoir et voir au-delà des choses, et donc utiliser les objets non pas pour ce qu'ils sont mais pour ce qu'ils représentent symboliquement, ce n'est pas une mince affaire mais les initiés et praticiens expérimentés le font tout naturellement et peuvent aussi parfaitement se passer d'objets s'ils possèdent la puissance mentale nécessaire qui leur permet d'utiliser pleinement leur Don. Pourtant le plus difficile dans tout ceci n'est pas d'avoir une fantastique puissance pour exercer (bien que cela puisse aider) mais d'avoir la Connaissance des liens qui unissent les symboles utilisés pour les rituels, ce sont ces liens qui sont les véritables ponts entre les sphères différentes de Réalités qui nous entourent et qui génèrent de concert la Réalité dans laquelle nous vivons.

Bien malheureux est finalement celui qui refuse d'emblée ce qu'il ne croit pas comme véridique, par pure logique scientifique ou cartésianisme exacerbé, car il ferme son esprit à toute potentialité d'ouvrir le champ des possibles vers ces liens qui fonctionnent comme des portes sur des sphères symboliques véritablement actives ici-bas. La pensée est une force dont nous sommes certains d'être les seuls pourvus en qualité d'êtres vivants alors qu'il existe des dimensions d'entités non physiques constituées de pures pensées ou de symboles actifs. L'interaction de ces sphères se fait à tous les niveaux, ce qui implique que tout ce qui émane de nos esprits peut agir (sans que nous en ayons conscience) sur ces hautes sphères. C'est par ailleurs ce qu'explique la Table d'Émeraude dans sa phrase la plus emblématique : "tout ce qui est bas est comme ce qui est en haut, et tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas".

Par conséquent, dès lors que l'on a compris que chaque geste, chaque mot, chaque pensée, chaque action, rayonne bien au-delà de notre personne et qu'inversement bien des influences extérieures invisibles modulent abondamment nos choix tout en nous laissant notre Libre Arbitre d'aller dans une direction plutôt qu'une autre, alors seulement l'on peut se dire conscient du Monde et agir en toute connaissance de cause… à effet. Je précise que ce précieux Libre Arbitre tel que nous le concevons, c'est-à-dire intrinsèquement nôtre et indissociable de notre volonté propre, n'est finalement qu'une illusion humaine parmi tant d'autres puisque nos choix, mêmes multiples, sont conditionnés. C'est-ce que l'on appelle "suivre sa destinée", laquelle n'est pas celle du voisin puisque nous n'avons que très rarement les choix existentiels communs avec d'autres personnes, à chacun son Karma.

Sur ce point du Karma (j'en ai déjà parlé sur des articles précédents), c'est le suivi de notre trame existentielle durant laquelle nous devons expérimenter toutes les directions qui nous sont proposées dans chacune des Réalités dans lesquelles nous évoluons successivement. Encore une fois tout est lié, nos potentialités, nos directions, nos existences, celles des autres qui viennent interagir avec les nôtres, celles des sphères intercalaires proches qui viennent aussi moduler ces mêmes directions et choix. En ce qui concerne l'Amour, c'est finalement un "point de convergence" entre deux personnes qui se retrouvent "alignées" sur un même segment de chemin existentiel, avec des directions semblables pour un temps et qui finit par diverger généralement au fil du temps, voire en fin d'existence terrestre…

Et qu'est-ce que la Chance ? Si ce n'est se trouver aussi sur le bon chemin au bon moment ! Encore une fois les convergences d'évènements, d'actions, de pensées et de rencontres entraînent des contextes qui convergent fortement vers un but, s'il est très positif l'on dira que l'on a eu de la Chance, s'il est négatif alors on le qualifiera de guigne ou de malchance. Notons que tous les éléments qui "construisent" cette Chance sont les mêmes dont je parlais plus haut au sujet du fonctionnement des rituels de Magie… Encore un lien à prendre en considération puisque des rituels peuvent modifier nos parcours et donc nous placer sur les bons ou mauvais chemins…

Je pense et j'espère que cet article vous aura un tant soit peu éclairé sur cette interrelation globale dans laquelle nous baignons tous littéralement et que mes termes n'ont pas été trop complexes à comprendre, seule la Vérité que vous vous en ferez sera votre récompense et votre choix personnel ! Si vous désirez approfondir le thème de cet article ou plus professionnellement demander mon aide pour résoudre une problématique via un rituel, alors contactez-moi aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien envoyez-moi un message explicatif depuis ma page de formulaire de contact (cliquez sur ma bannière web ci-dessous pour y accéder). À très bientôt et sachez suivre votre propre voie en décryptant les meilleurs chemins qui vous sont proposés !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 17:35

L'on dit que l'argent appelle l'argent et c'est sans doute vrai mais un bon sens des affaires est aussi certainement plus que nécessaire pour faire fructifier son capital sur l'océan des crises financières et économiques qui guette le navire nommé richesse. Alors existe-t-il un secret pour quelques élites ou peut-être plutôt pour des initiés ? Car certains semblent allègrement passer au travers des ouragans sans perdre une seule miette de leur capital et même mieux ils l'augmentent de manière outrageuse là où la majorité sombre irrémédiablement dans les gouffres des crashs financiers. Oui, il existe un seul secret qui pourtant n'est pas nouveau, bien au contraire il perdure par-delà les temps, il est raillé par les ignorants et encensé par les vrais initiés, ce secret passe bien évidemment par la Magie et par les bons rituels qui permettent de transcender la Chance en ne prenant que les bons chemins qui mènent à la réussite.

Présenté de cette façon j'en vois déjà arrêter la lecture et commencer à dire qu'il s'agit d'un sujet éculé et dont plus personne ne veut entendre parler… alors pour ma part je dis tant mieux pour ceux qui ont parfaitement compris que la la Chance se gagne et se provoque, qu'anticiper en utilisant d'autres voies que celles de la pure raison ou du cartésianisme effréné n'est pas plus idiot que de traverser, tel le tranquille piéton, une rue fréquentée au bon moment lors du passage du feu au rouge, encore faut-il tout simplement appliquer les règles ésotériques comme l'on peut suivre par ailleurs le Code de la route qui s'applique, sauf que dans le monde profane les règles sont connues d'avance. En ce qui concerne ce que j'appellerais par opposition le monde des initiés, d'autres préceptes prennent l'ascendant sur ceux de la vie quotidienne tout simplement parce qu'ils englobent une Réalité plus grande, plus hermétique et complexe à concevoir mais qui pourtant agit pleinement sur l'ensemble de nos faits et gestes, pensées et intentions.

Prendre la mesure de ce que certains pourraient prendre pour une révélation, que notre réalité quotidienne n'est que la façade de cette autre Réalité plus vaste, c'est déjà une prise de conscience que la plupart des mathématiciens et physiciens connaissent parfaitement de par les équations qui stipulent un enchevêtrement de dimensions autour des quatre que nous pouvons concevoir chaque jour (trois d'espace et une de temps). Mais prendre l'exemple de ces scientifiques qui savent mais ne cautionnent rien "au-delà" n'est pas forcément la direction à suivre, prenons plutôt celle des chamans, des druides et des sorciers qui ont su dépasser les limites en accédant à ces autres dimensions, une capacité généralement octroyée par ce que l'on appelle "le Don".

Mais posséder le Don ne veut pas dire exploiter le potentiel qui se présente et utiliser des ressources cachées qui ne demandent qu'à être activées. Beaucoup de personnes possèdent pourtant ce Don, certaines l'utilisent sans s'en rendre compte par pure intuition et disposent ainsi d'atouts décisifs pour aller de l'avant et accumuler en martingale succès et richesses, l'on a l'habitude de dire que ces personnes sont simplement "chanceuses"… ce qui est un terme un peu léger et ne signifiant strictement rien si l'on cherche une véritable explication ! Heureusement, certains développent ce Don et sont aidés dans cette tâche en étudiant seul (pas recommandé du tout…), dans un groupe (sous réserve que ce soit une secte…) ou auprès d'un maître (généralement la meilleure option).

Ceux qui sont conscients d'avoir le Don vont bien entendu vouloir le développer et l'utiliser soit à titre personnel soit en vue d'aider autrui. Il est rare qu'un initié abandonne définitivement ses capacités qui sont aussi offertes à des fins de développement personnel et donc d'évolution karmique puisque c'est avant tout dans ce but, celui de savoir comment utiliser ces capacités, que nous les recevons. Alors bien évidemment il y a ceux qui vont utiliser exclusivement pour eux-mêmes cette Magie en effectuant des rituels uniquement tournés vers leur propre personne, ce sont alors des sorciers isolés qui peuvent devenir extrêmement puissants et riches en biens matériels en jouissant d'une grande fortune au sens commun du terme. À noter pourtant que la moindre erreur peut généralement aussi les précipiter au plus profond d'un gouffre si certaines entités maléfiques s'en prennent à leurs pouvoirs et les détruisent.

Pour ma part j'ai choisi de partager ma Connaissance ésotérique et le Don qui m'ont été offerts en aidant ceux qui en ont besoin. Il m'arrive de réaliser des rituels pour mon compte mais uniquement pour me protéger de ce que l'on appelle les chocs en retour (lire mon article) ou bien si mon intuition (guidée par mes entités gardiennes) me pousse sur une voie karmique me permettant d'évoluer favorablement. Pour certaines personnes il n'est pas inscrit qu'ils ont comme mission durant cette existence de se confronter à la richesse en amassant une fortune immense, par contre pour d'autres c'est le but qui leur a été fixé d'aller se confronter à la plénitude et à l'extravagance de la Chance dans les domaines de l'argent et des richesses terrestres. Nous avons tous des karmas différents et nous ne pouvons juger personne si nous ne connaissons pas le but qui lui a été astreint ici-bas, par conséquent nous (les initiés) ne pouvons pas trouver odieux, ésotériquement parlant de voir certaines personnes dans la misère par exemple en Inde car cela est peut-être et même certainement l'épreuve par laquelle ils doivent obligatoirement passer.

Je ne fais bien évidemment aucunement l'apologie d'une destinée toute tracée, dans le sens pour les uns la richesse et la joie, pour les autres la pauvreté et le malheur, puisque nous devons tous passer par toutes ces étapes et de plus chacun dispose aussi totalement de son libre arbitre de refuser ou d'accepter la direction proposée…C'est la loi karmique, elle s'applique autant aux initiés de haut rang qu'aux simples profanes rejetant d'emblée ce qu'ils considèrent comme des foutaises lorsque l'on commence à leur parler de magie, de karma ou d'ésotérisme. Pour ma part je ne juge personne, j'effectue d'ailleurs très régulièrement des rituels de Chance et de succès pour des personnes qui me le demandent si cela les aide a atteindre la réalisation de leurs objectifs.

Dans tous les cas, si vous avez des questions sur le sujet de cet article ou bien si vous désirez entreprendre un travail ou un rituel spécifique alors contactez-moi pour en discuter : par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message explicatif depuis ma page de formulaire (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour y accéder). Je vous dis à très bientôt et sachez avant tout que la clef du succès est aussi liée à l'ouverture d'esprit et à la curiosité des expériences que nous offre l'Existence !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 17:57

La Sorcellerie évoque irrémédiablement pour la plupart des gens des temps médiévaux teintés du sceau mortel de l'inquisition d'une église toute puissante face à tout ce qu'elle trouvait contraire à ses principes, ce qui se finissait généralement dans les flammes d'un immense bûcher. Cette époque tourmentée de notre Histoire peut encore aujourd'hui nous interroger sur le pourquoi d'un tel acharnement à vouloir à tout prix éliminer ce que l'on ne peut pas expliquer et que l'on nomme pèle mêle "Magie" faute de trouver d'autres noms plus adéquats ou plus précis. Bien évidemment le Diable n'est jamais très loin dans le discours des inquisiteurs qui voient dans toutes actions ou paroles non orthodoxes l'oeuvre de la Bête sous toutes ses formes à la fois multiples et même "Légions" si l'on y associe la cohorte infinie des Démons aux ordres du grand pourfendeur d'âmes. Pour autant de nos jours la Sorcellerie reste aussi mystérieuse que dans ces temps reculés, et bien rares sont ceux qui savent véritablement ce qu'elle est réellement capable d'apporter… ou de faire perdre, c'est ce que nous allons voir ensemble.

En matière de Magie Noire, puisque c'est bien le sujet de cet article, la majorité des initiés diront qu'il ne faut absolument pas y toucher, ni de près ni de loin tant les risques sont importants de voir d'une part tout le bénéfice initial partir en fumée après un certain temps et d'autre part recevoir le contrecoup (chocs en retour) de cette Magie qui fait trop souvent appel à de sombres entités incontrôlables et voraces. Ne serait-ce que pour ces deux raisons assez recevables la plupart des sorciers se cantonnent dans des magies plus accessibles et moins dangereuses comme la Magie Blanche (soin, énergie, vitalité, harmonie) et la Magie Rouge (amour et sentiments, libido et sexualité).

Alors pourquoi certains (dont moi-même) prennent-ils ce potentiel risque de se brûler en effectuant certains rituels de Magie Noire ? C'est certainement qu'il y a une sorte de "bonus" à un moment et c'est ce que nous allons voir ensemble. Dans un premier temps il faut se placer du côté du praticien, généralement sorcier ou chaman de haut niveau, possédant le Don et une expérience complète des deux Magies Blanche et Rouge, il est alors plus facile d'aborder des rituels plus puissants, par exemple la Magie Pourpre (qui fait appel à quelques "routines" de Magie noire en restant basiquement dans une posture de Magie Rouge). Lorsque l'on commence à comprendre plus clairement les limites de certains rituels de base et donc les capacités à résoudre plus ou moins facilement une problématique, l'on aperçoit alors aussi ce qui se situe plus loin et plus haut en matière de puissance magique et c'est ici que le sorcier doit faire un choix : rester dans ses habitudes ou bien tenter de franchir un cap décisif.

Ce cap sera finalement dépassé lors d'une toute première prise de contact avec la Magie Noire dans le cadre de travaux demandant assurément l'appel d'au moins une entité sombre (c'est-à-dire provenant de "l'infra" comme l'on dit). Je précise de suite que l'on ne fait pas "appel" à la légère à ce type d'entités et qu'elles n'arrivent pas non plus par pur hasard lors d'un rituel commun, elles sont bien au contraire commanditées, pour ne pas dire commandées par l'appât d'un gain qui les intéresse, tels des mercenaires avides d'une solde que l'on a promis d'offrir en retour. J'ai souvent eu des questions sur ces entités et sur cette fameuse "récompense" attendue par les entités, et il est difficile d'expliquer simplement ce phénomène car il existe tant de différentes entités de l'infra qu'il serait illusoire de dresser un tableau des attentes précises qui sont imposées en retour.

Par contre, une chose est certaine et je le répète : l'on ne dérange pas une entité noire pour un motif dérisoire, si le pacte proposé n'est pas à la hauteur il faut alors en plus s'attendre à en payer le prix même si le travail n'est finalement pas accepté ou effectué in extenso, ceci uniquement comme compensation d'avoir attiré cette entité dans l'aura de notre substrat terrestre (lequel ne convient pas aux entités infra puissantes). En règle générale, ces entités peuvent aussi imposer en retour des travaux dans des strates qu'elles ne peuvent pas facilement atteindre et cela n'est jamais sans conséquence négatif ici-bas… Le problème principal réside surtout dans le fait qu'on ne sait jamais à l'avance sur qui ou sur quoi va tomber ce que l'on appelle trivialement le "choc en retour".

Alors pourquoi donc avoir recours à des travaux de Sorcellerie directement issus de la Magie Noire et donc se voir imposé tous les risques dont je viens de dévoiler (très superficiellement pour des raisons déontologiques) les dangers ?! La raison est très simple et sans appel : un rituel de Sorcellerie réussi apporte à son commanditaire un succès foudroyant, au-delà de toutes les espérances initiales et d'une ampleur sans aucune commune mesure ! Bien entendu l'on dit que la Chance sourit aux audacieux et c'est ici le cas, mais avec un point important à notifier, il faut aussi compter partager la manne à trois parts : le demandeur, le praticien et l'entité principale qui entre en jeu. Le demandeur aura ce qu'il désire, le praticien sera rémunéré à la hauteur du défi et verra son Don augmenter, quant à l'entité, j'ai déjà signifié ci-dessus ses exigences qui sont à la fois multiples, souvent inconnues et sont toujours lourdes en conséquences différées dans le temps.

Autre question que l'on me pose avant de lancer des travaux de Sorcellerie : peut-on se protéger des chocs en retour ? J'ai déjà amplement répondu à cette légitime attente dans divers articles complets que je vous convie de lire si le sujet vous intéresse (voir liste ci-contre sur la droite). En deux mots, oui c'est possible, se protéger comporte des difficultés pratiques dans l'élaboration de rituels en amont à cette fin, c'est selon moi une règle d'Or que de bien échafauder l'ensemble des rituels en prenant en compte les risques et les mesures protectrices ou de détournement des risques… Je précise à ceux qui pourraient s'offusquer de l'utilisation de la Magie Noire que celle-ci peut paradoxalement être un ultime recours afin de sauver des vies dans des contextes d'une complexité extrême où l'on doit agir dans l'urgence, avec puissance et détermination.

Je reste comme toujours à votre disposition pour toute question sur ce thème ou potentiellement pour étudier toutes demandes sérieuses de rituels de Magie Noire si la problématique et le contexte imposent cette forme spéciale de travaux ésotériques. N'hésitez pas à me contacter : par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien en m'envoyant simplement un message explicatif via ma page de formulaire (accessible en cliquant sur ma bannière ci-dessous). A très bientôt et ne sous-estimez pas la puissance de la Sorcellerie, elle sera peut-être la solution à l'un de vos problèmes si l'enjeu est réellement majeur !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 18:05

Un sujet revient irrémédiablement lorsque l'on contacte un professionnel de la Magie ou un praticien pour effectuer des travaux ésotériques : le prix de sa prestation. C'est d'ailleurs un sujet qui divise puisque certains professionnels exerçant pourtant à plein temps avouent avoir du mal à demander la moindre somme d'argent à leurs clients alors que d'autres savent exactement se justifier d'un prix des travaux (sous diverses formes). Parfois certains laissent même le client libre de payer le prix qu'il veut… Mais ici, notons que certains professionnels n'ont pas du tout les mêmes méthodes ou bien aussi les mêmes besoins, voire les mêmes métiers. Par exemple : rien à voir entre un "barreur de feu" et un chaman ou bien encore un druide et un sorcier. Ce sujet reste, tout comme la plupart des professions libérales profanes, un désagréable motif de polémiques si le prix n'est pas abordé clairement dès le départ. Mais la véritable question n'est pas tant le prix que ce à quoi il sert réellement.

Je me souviens avoir discuté avec un confrère sur ses tarifs et il me disait que nos métiers étaient du même ordre que les psychanalystes, rien ne semblait justifier des tarifs très élevés lors d'une séance d'à peine 30min avec un psy mais qu'il fallait prendre en compte les longues années d'études et d'expériences professionnelles qui conduisaient à la réussite du processus de guérison du patient. Nos métiers qui demandent des aptitudes ésotériques très spéciales (sans compter l'indispensable "Don") sont effectivement exercés par des praticiens expérimentés qui ne laissent jamais rien au hasard et qui maîtrisent de A à Z les rituels qu'ils entreprennent (je parle ici des bons praticiens et non des charlatans ou imposteurs). Pour ma part, chaque élément est important afin d'élaborer le rituel spécifique et ma longue expérience me permet aussi de faire gagner un temps précieux au demandeur en anticipant le contexte de sa problématique et en ciblant au plus direct et juste.

Un autre facteur crucial qui reste de même à bien prendre en compte dès le départ : la sécurité des travaux. D'une part la déontologie des praticiens et vrais initiés les oblige de facto à savoir garder le secret quant à l'ensemble des paramètres du rituel et évidemment quant à l'identité du demandeur (et de l'anonymat de l'ensemble des protagonistes), d'autre part il s'agit aussi de garantir la sécurité physique, mentale et karmique des personnes impliquées dans les rituels de Magie puisqu'il n'est jamais pas sans risque d'effectuer certaines "routines" qui tirent sur la couleur noire (pour ne pas dire directement que l'on s'engage en territoire de Magie Noire !). J'ai déjà parlé des imprévisibles "chocs en retour" qui sont des motifs suffisants pour élaborer une méthodologie dégageant ou protégeant le demandeur de ces retours de flamme véritablement dangereux et complexes à contenir.

Ces mesures de sécurité impliquent un double travail souvent long et difficile à échafauder (tout comme le montage d'un filet de sécurité pour un trapéziste) ainsi qu'une fiabilité à toute épreuve des rituels invoqués (le praticien n'utilise que ses propres routines éprouvées et ne s'aventure absolument pas hors du périmètre de ses Connaissances et de ses capacités). Il arrive que certains rituels moins utilisés mais néanmoins nécessaires demandent encore plus que l'on y associe des protections supplémentaires, cela est indispensable et peut prendre un temps de réalisation très important ainsi qu'un coût relatif en élaboration d'éléments "exotiques" composant globalement ces rituels. L'on voit de suite qu'il n'y a pas de tarif de base ou généralistes mais bien une adaptation en fonction du travail à effectuer, du temps passé et de la complexité de la demande.

Une autre chose très importante à signaler dès maintenant et qui est difficile voire même parfois impossible à faire comprendre à certains profanes : c'est l'indispensable implication d'entités dans la plupart des rituels, même dans les plus basiques d'entre eux. Afin de mieux expliquer, il faut savoir qu'un praticien ayant le Don est déjà lui-même suivi par ses entités personnelles (anges gardiens dans le jargon populaire) mais que généralement celles-ci ne s'impliquent absolument pas dans les rituels pour de tierces personnes car elles ne sont allouées (si j'ose dire) exclusivement qu'au suivi et à la veille de la personne à laquelle est sont "rattachées". Je précise aussi que nous avons évidemment tous sans exception, initiés et profanes, au moins une entité gardienne personnelle dont le rôle principal est d'orienter discrètement (inconsciemment pour les profanes) chacun d'entre nous sur la voie fixée par son Karma afin de tendre vers une évolution positive.

Les entités ou anges gardiens sont aussi heureusement présents pour nous éviter des dangers dont nous n'avons généralement même pas conscience ainsi que pour modifier si nécessaire notre contexte de vie (uniquement dans des cas où la finalité est une mort prématurée ou bien plus rarement une très forte déviation des objectifs karmiques). Cette précision mise à part, un praticien professionnel est capable d'invoquer d'autres types d'entités spécifiques pour les travaux de Magies, ceci afin de l'aider à différents niveaux de compétences ou d'informations qu'il ne possède pas entièrement ou directement mais dont il a accès (c'est ce que l'on nomme le Don, "la clef"). En Magie Blanche ou Rouge les entités sont exigeantes dans la mesure où un praticien devra "payer" symboliquement en retour, par exemple avec des offrandes sur un autel. La plupart des offrandes sont transmutées via crémation (bougies ou autres objets plus précieux…) ou répandues et diffusées (parfums, encens ou autres substances chimiques qui seront définitivement perdus).

Dans d'autres rituels qui n'entrent pas dans la catégorie purement formelle des deux Magies Blanche et Rouge, l'on aborde d'emblée le territoire de la Magie Noire que j'ai évoquée, et dans ce cas les offrandes sont moins matérielles (ou bien plus onéreuses) que spirituelles (c'est bien de nos âmes dont il est question). Il y a un peu du Méphistophélès dans ces entités plus sombres qui s'apparentent alors à ce que l'on aurait tendance à appeler "Démons" ou entités démoniaques… Bien évidemment, travailler avec des entités peu recommandables mais très puissantes requiert d'une part un véritable motif pour vouloir s'y frotter mais aussi les capacités de s'en protéger tout en garantissant la sécurité du demandeur, cela à un coût indéniablement élevé.

Mais avant d'avoir recours à la Magie Noire, je préconise si possible de passer par des magies moins dangereuses, j'ai précédemment parlé de la Magie Pourpre pour ceux qui veulent approfondir ce sujet. Je reste de toute façon à votre disposition pour vos questions et pour traiter au mieux vos demandes de rituels de manière spécifique et ciblée. N'hésitez pas à me joindre très simplement par téléphone sur mes numéros directs en non surtaxés : 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 ou bien envoyez-moi un message explicatif de votre problématique via ma page de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour y accéder). À très bientôt et sachez que la Vie telle que vous la désirez n'a pas de prix pour ouvrir la porte du bonheur, de l'Amour et de la plénitude !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 14:22

En cette période estivale certaines personnes, pour la grande majorité des femmes, cherchent à développer ce qu'elles présentent comme étant un Don en prétextant légitimement avoir déjà eu des expériences que je qualifierais de "paranormales".  Ayant certainement plus de temps à consacrer en ce moment à la lecture ou à l'étude spirituelle, ces femmes aboutissent à la conclusion qu'elles ont un petit quelque chose en plus qui les diffère des autres personnes et vont même jusqu'à se qualifier elles-mêmes d'apprenties sorcières en expérimentant quelques rituels simples. Cet article sera donc à la fois un encouragement mais aussi une mise en garde quant à cet engouement soudain pour l'ésotérisme et plus précisément pour la Magie, en tenant d'emblée à prévenir que jouer avec le feu peut parfois, voire souvent, provoquer de graves brûlures si l'on ne sait pas bien s'y prendre... d'autant plus si l'on est totalement seule ensuite en face d'un incendie qui se propage, car devenir sorcière n'est pas de tout repos ni sans danger !

Avant tout, nous devons savoir que nos ressources personnelles intérieures nous permettent tous d'aborder le complexe domaine de l'ésotérisme si néanmoins nous en avons suffisamment l'envie et la volonté. Le principal problème reste qu'une étude en solitaire peut très vite s'avérer difficile pour de multiples raisons, dont certaines qui peuvent toucher à "l'intégrité de la personne" (j'entends par là qu'il faut être très solide mentalement…). De plus, et comme je l'ai déjà signalé dans le titre, il est préférable d'avoir le Don avant de se lancer dans une quête ésotérique, faute de quoi l'on ne pratiquera jamais réellement mais l'on perdra finalement son temps à étudier en pure perte ou juste pour satisfaire un plaisir didactique (sans le Don l'on ne peut pas exercer pleinement les rituels car la pleine compréhension de ceux-ci passe d'abord par l'initiation qu'implique la découverte de ses propres capacités induites par… le Don).

Savoir que l'on possède le Don, c'est un peu comme savoir parfaitement par avance que l'on ne se noiera pas si l'on se jette sciemment à l'eau sans avoir même pris un seul cours de natation. L'image est proche de cette sensation de très grande sérénité face aux éléments ésotériques dont le voile se lève immédiatement dès lors que l'on porte le regard sur eux : il y a une science, une Connaissance innée de ce qui est normalement indéchiffrable ou incompréhensible au profane. Avoir le Don c'est par conséquent "être initié" ou le devenir si l'on aborde son propre Don pour la première fois. Très souvent celui ou celle qui devient conscient de sa faculté le ressent presque par hasard mais toujours lors d'un évènement inhabituel ou non prévu. Ainsi certains se verront dans un rêve avec des réponses extrêmement claires et précises alors qu'ils n'avaient jamais trouvé de solution auparavant, d'autres iront dans un endroit spécial comme guidé par une force inconnue et découvriront des symboles qu'ils sont les seuls à comprendre. Il n'y a pas de règle quant à la façon de découvrir son Don.

Par la suite, il est évident qu'une personne ayant ressenti une première fois cette explosion spirituelle puissante et révélatrice de ressources intérieures peu communes que représente le Don voudra recommencer le plus tôt possible l'expérience et approfondir le sujet via des domaines très différents selon les personnes, comme avec la Magie, la voyance ou bien le druidisme ou le spiritisme. Il se crée alors une sorte de rituel strictement personnel, une alchimie sacrée, qui permet à l'initié d'entrer intimement en phase avec son Don en s'extrayant du monde extérieur profane. De facto il "s'élève" au-dessus de notre réalité pour y incorporer celle que son aptitude lui permet d'entrevoir, ce que d'autres ne peuvent pas atteindre. Bien entendu il existe aussi des risques à vouloir aller trop vite ou bien au contraire celui de refuser le Don, et dans ces cas l'initié solitaire est en danger, déjà de par la puissance qu'il découvre mais ne contrôle pas (ou n'admet pas) mais aussi car il est irrémédiablement guetté par des entités qui se nourrissent de cette même puissance ésotérique et magique.

Le risque principal lorsque l'on commence à aborder les pouvoirs que confère le Don, c'est tout simplement d'être totalement dépassé par ceux-là mêmes qu'il confère, lesquels vont désorienter voire détruire la vie de la personne non avertie. En d'autres mots plus directs et parlant : folie et perte de la Réalité sont trop souvent l'apanage de ceux qui ne peuvent supporter la transition qui est alors vécue comme un lourd fardeau destructeur et non comme une délivrance positive d'une existence plongée dans l'obscurité des faux-semblants profanes. J'ai déjà défini quelques pistes dans des articles précédents afin d'expliquer qu'il est absolument nécessaire de ne pas rester seul(e) si l'on désire approfondir son Don en l'expérimentant sérieusement sans prise de risque inconsidérée, et je répète ici même qu'il est incroyablement dangereux à plus d'un titre de tenter de suivre les voies hasardeuses de l'ésotérisme en étant totalement isolé(e) face à tous ces précipices qui serpentent sur le difficile chemin de l'initiation.

En qualité de sorcier-chaman exerçant professionnellement depuis de nombreuses années j'ai très régulièrement des demandes qui vont dans le sens du soutien et de l'accompagnement des personnes (surtout des femmes à plus de 80%) qui désirent une aide afin dans un premier temps de surmonter le transfert du Don qui doit être l'objet d'un suivi initiatique précis ainsi que d'une période d'observation afin de vérifier vers quelle discipline s'oriente les pouvoirs mis en place. De même, disposer de ce Don c'est aussi en accepter les responsabilités présentes et futures en toute connaissance de cause et d'effets. Ici aussi, il faut généralement apporter à l'initiée cet indispensable bagage symbolique issue de la culture ésotérique, cette autre forme de Connaissance hermétique que seul un guide expérimenté pourra concéder d'exposer, tel un passage initiatique obligé.

Je reste d'ailleurs à votre disposition si vous désirez discuter de ce sujet ou si vous avez besoin d'aide : joignez-moi par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message depuis ma page de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour y accéder). À très bientôt et ne refusez pas de suivre la voie initiatique si celle-ci vous appelle !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 17:42

Les initiés praticiens des Arts de la Magie opérative ont simplifié à l'extrême les typologies des rituels ésotériques par des catégories utilisants dans couleurs afin que tout un chacun des profanes puissent un tant soi peu commencer à s'y retrouver, "symboliquement parlant". Ainsi, trois principales Magies se détachent de l'horizon occulte avec des caractéristiques bien définies : la Magie Blanche pour la gestion de l'énergie et des ressources intérieures, la Magie Rouge pour l'application de l'ensemble des rituels liés à la libido et aux relations amoureuses, et enfin la terrible Magie Noire offrant un très large éventail de sortilèges de destruction ou d'asservissement.


Bien évidemment la palette des "couleurs" de la Magie (ou plus généralement de l'ésotérisme) s'étend sur une infinité de gammes et de fréquences difficilement applicable à notre trio normatif uniformément blanc, rouge ou noir... Par conséquent, il existe d'autres petits arrangements plus heureux comme par exemple l'union du rouge et du noir pour évoquer une "Magie Pourpre" intermédiaire afin d'allier subtilement les rituels d'amour avec ceux de l'envoûtement, plus sombres et très percutants. L'on peut dire sans détour que les rituels de Magie Pourpre sont de ceux qui forcent et asservissent dans une juste mesure, selon que globalement l'on y mélange plus ou moins de rouge que de noir ! Cela est une affaire de goûts et... de couleurs !

Le "juste équilibre", celui qui permet aussi de cerner un contexte et sa problématique, reste ici une affaire de praticiens de haut niveau possédant à la fois la pleine habilité des rituels rouges de cette magie de l'amour mêlée du corrosif soupçon nécessaire des sortilèges noirs qui peuvent rendre un être aimé esclave et admiratif de son bourreau... Il faut donc parfaitement avoir cette connaissance des limites à atteindre et de celles qu'il ne faudra jamais dépasser au risque de détruire et de perdre irrémédiablement l'objectif principal.

Les sorciers ou chamans qui s'aventurent sur les terres de la Magie Pourpre doivent parfaitement maitriser toutes les subtilités de la Magie Rouge (ainsi que les principaux grands rituels d'amour, de sexe et de désir) tout en utilisant modérément de certaines méthodes ritualistiques issues de la Magie Noire. Il serait véritablement imprudent d'avoir un rituel de base de type envoûtement noir sur lequel serait greffé une symbolique de magie rouge en second plan, l'inverse est bien plus raisonnable et surtout maitrisable.

Le but principal de ce panachage de deux Magies réside principalement dans l'apport complémentaire des avantages de ces magies en essayant si possible d'en éviter les désagréments et autres "points faibles" si j'ose dire, notamment les chocs en retour générés principalement par la Magie Noire. Pour ce faire le praticien expérimenté saura créer une protection pour lui-même et pour son client en déviant les chocs vers des avatars et clones symboliques les représentant tous les deux (poupées dricydes?? photos ou glyphes placés dans un cercle d'absorption ou de redirection des énergies négatives).

Comme je l'ai signalé, la Magie Pourpre dispose d'atouts puissants afin de cibler les problématiques amoureuses avec la force conjuguée de ces deux magies. En règle générale, on l'utilise avant tout lorsque une première tentative en pure Magie Rouge n'a pas abouti aux résultats escomptés, l'on peut alors y ajouter la dose explosive mais efficace de symboles issus de la Magie Noire, ceci avec la parcimonie astucieuse et habile d'un démineur en opération spéciale...

Les cas les plus difficiles peuvent ainsi être traités avec la précision chirurgicale d'un scalpel doublé de la puissance d'un canon si nécessaire : rupture imminente du couple en pleine perdition, perte drastique de désir et de libido des partenaires, hystérie ou jalousie maladive d'une compagne, tromperie et adultère à casser net dans leur course, éloignement radical d'un prétendant ou d'une rivale sur le point de court-circuiter la relation conjugales, etc. ...

Dans les situations plus simples ou moins urgents, le mieux est encore de rester sur un mode opératoire classique qui n'engage que la Magie Rouge sans avoir à se compromettre avec la touche sombre de la Magie Noire. C'est dans ces situations ambiguës de choix de rituels que l'on reconnaît le praticien expérimenté du novice puisque ce dernier ira directement prendre des risques inutiles là où le maître saura peser chaque paramètres du contexte et en définir le rituel le plus adapté, pas forcément celui qui sera le plus puissant, en magie aussi rien ne sert de gaspiller de l'énergie et de jongler avec le danger.

Dans le cadre de mon activité professionnelle et en qualité de sorcier-chaman exerçant depuis de nombreuses années, je préconise assez souvent l'utilisation de la Magie Pourpre, non pas que je la préfère à la Magie Rouge (elle même très efficace) mais parce que la plupart des personnes que j'aide arrivent bien trop tard et dans un contexte très avancé dans la problématique à traiter.

Si vous aussi avez un problème de couple, n'attendez pas l'urgence d'une situation qui sera encore plus difficilement maîtrisable en étant au bord du gouffre, au contraire n'hésitez pas à me contacter pour effectuer le rituels le plus adapté à la situation réelle. Téléphonez moi aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou envoyez moi un message pour m'expliquer votre problématique (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour accéder à ma page de formulaire de contact). À très bientôt, rien n'est jamais perdu avec la puissante Magie Pourpre, ultime Magie de sauvetage des relations amoureuses agitées !

Jean-Pascal BRUNO


banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 18:01

La plupart des personnes se croient complètement à l'abri des influences néfastes de la magie d'individus mal intentionnés ou tout simplement à l'abri de ce que l'on appelle le mauvais oeil ou bien encore des entités négatives qui se nourrissent de nos énergies tant vitales que spirituelles. Je viens de citer ici les trois grandes catégories "d'agents négatifs" pouvant nous porter fortement préjudice et atteinte sans pour autant que cela soit de notre propre chef (et je le souligne en souriant : parfois nous sommes aussi capables de provoquer notre propre malheur sans aucune "aide" extérieure !). Alors comment différencier ces maux et s'en protéger, voire aussi tenter de repousser ce qui peut l'être, mais encore faut-il savoir que quelque chose ne va pas bien ou que ce n'est pas une épreuve d'initiation imposée par notre Karma pour passer un cap… Je viens ici d'ajouter une quatrième possibilité à ne pas ignorer : il existe des "épreuves positives" (tout ce qui semble mauvais au premier abord ne l'est pas toujours !).

Je vous vois déjà opiner du bonnet et les yeux dans le vague en commençant à énumérer les derniers petits et gros ennuis qui vous tracassent et qui peuvent vous pourrir un tant soit peu la vie en vous demandant si finalement cela n’est pas une bonne chose qu'ils se soient présentés à votre porte pour le bien de votre Karma… Effectivement, j'avoue qu'il est hasardeux et complexe de faire la différence entre le problème existentiel à résoudre (dans le cadre assez ciblé d'un Karma orienté "mission initiatique") et telle ou telle autre problématique qui vous tombe dessus sans crier garde en vous prenant du temps, de l'énergie et d'autres ressources sans pour autant que vous arriviez à trouver une possible sortie du tunnel.

C'est pourtant justement dans cette incapacité totale à comprendre d'où vient un problème que réside la solution puisque les épreuves existentielles (karmiques) sont faites pour être à la fois reconnues (consciemment pour les initiés et inconsciemment pour les profanes) et surmontables avec les moyens en place, alors que les autres typologies de problèmes semblent provenir de nulle part et évoluer comme des générations spontanées négatives qui nous abordent violemment et sans ménagement, ou au contraire de manières très sournoises et assez cachées pour ne pas dire invisibles. Vous venez d'avoir une première réponse : comment reconnaître une problématique négative extérieure et ne pas la confondre avec celle qui est nécessaire et qui vient de l'intérieur de nous-mêmes pour notre évolution personnelle karmique (via une "épreuve planifiée").

Une fois que vous avez identifié et bien catalogué l'ensemble de vos problèmes, à vous d'en dégager nettement ceux qui vous semblent à la fois suspects et indéfinissables dans le sens où ils ne semblent pas participer à une probable épreuve existentielle. Bien évidemment il est parfois plus facile de voir les effets que les causes et par conséquent il est donc intéressant de lister vos problèmes via les effets négatifs qu'ils entraînent, ainsi vous y verrez beaucoup plus clair sur leur nature réelle !

Une fois réellement identifiés comme je viens de l'expliqué, les problèmes issus de mauvaises influences ne peuvent plus se cacher derrière ce flou ou ce brouillard dont ils se couvrent afin d'opérer dans l'ombre sans riposte, bien au contraire ils sont débusqués mais ce n'est évidemment pas pour cette raison qu'ils vont disparaître. À partir de ce point, c'est à vous de savoir si vous pouvez tenter de lutter seul face à cette menace que vous avez identifiée comme telle, ou bien faire appel à un spécialiste (par exemple un praticien des arts de la magie).

Dans le premier cas, il est tout à fait possible de tenter soi-même une riposte selon trois axes différents en fonction du type d'atteinte qui est en place (dont j'ai parlé ci-dessus) mais les risques sont néanmoins importants de devoir encore plus dépenser une énergie vitale indispensable à vos activités courantes (professionnelles ou personnelles) et d'y passer aussi un temps précieux, sans compter qu'il faut aussi en avoir le potentiel (tout le monde n'a pas la capacité de s'opposer aux forces négatives sans aide).

Pour ce qui est des entités qui sont susceptibles de grandement parasiter vos énergies vitales, tentez de les repousser mentalement peut réussir si elles ne sont pas trop puissantes ni anciennes, mais cela peut aussi les renforcer à s'accrocher encore plus à vous si elles détectent la moindre incertitude ou faiblesse dans votre action. En ce qui concerne le mauvais oeil, ici vous aurez du mal à trouver seul(e) une porte de sortie tant ce type d'influence négative s'insert dans votre contexte de manière globale et diffuse, je recommande de voir un spécialiste qui fera le distinguo entre la mauvaise influence contextuelle (issue de multiples flux négatifs cumulés) et le sortilège avéré ou l'envoûtement délibéré de la part d'un sorcier à la solde d'une personne qui vous veut réellement du mal.

Avec un praticien des Arts de la Magie, riposter contre des rituels négatifs de type "envoûtement" reste un travail courant et habituel de ses attributions basiques pour lesquelles on fait appel à ses services, il n'y a donc que du positif à demander de l'aide pour se protéger ou se purifier de tels agissements surtout s'ils proviennent de l'extérieur via un autre professionnel engagé contre vous… Pour ma part, je pratique chaque jour ce type de travaux de rituels de désenvoûtement dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de Sorcier-Chaman. Mes attributions étant complètes en matière de rituels je vous conseille de lire mes autres articles (à droite ci-contre) afin de vérifier par vous-même et de prendre connaissance de mes orientations et capacités de résolution via les trois Grandes Magies reconnues.

Comme nous le voyons, le plus difficile reste finalement de détecter ce qui nous agresse et d'en évaluer l'importance afin de savoir si l'on dispose du potentiel à repousser seul les mauvaises influences (parfois cela fonctionne si l'on en a la force) ou plutôt de prendre la bonne décision de demander de l'aide afin de mieux identifier les maux présents et les suites à envisager. Pour ma part je reste à votre disposition si vous désirez me joindre pour évaluer ce type de problématiques qui vous touchent et effectuer si nécessaire les rituels adéquats pour vous protéger efficacement. N'hésitez pas à me demander conseil au 01.43.48.83.01 ou au 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien à m'en faire part via un message sur mon formulaire de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour accéder à ma page). Je vous dis à très bientôt pour en parler ensemble !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 16:15

Dans l'esprit du grand public, le terme d'envoûtement fait irrémédiablement et de suite penser au marabout haïtien avec sa poupée vaudou sur laquelle il plante frénétiquement des aiguilles sur des  points anatomiques afin de jeter un terrible sortilège de mort subite ou de lente destruction d'organes sur une pauvre cible humaine… La réalité, même si le marabout haïtien existe bel et bien, est toute autre ! Tout d'abord, il faut absolument comprendre qu'il n'y a pas un type d'envoûtement mais une pléiade de sorts qui font partie de trois grandes familles génériquement associées aux trois grandes Magies : la magie Blanche, la magie Rouge et la Haute Magie Noire dont on sait qu'elle stigmatise toute l'attention, à juste titre.

Néanmoins, dans la réalité et au quotidien, le chaman ou le sorcier (voire "le mage" ou le "druide", les appellations foisonnent selon les spécificités) est avant tout un praticien à qui l'on demande instamment de l'aide en vue de résoudre un problème et il est assez rare que l'on demande chaque jour un rituel d'envoûtement noir conduisant à la mort de son voisin ou de son banquier (encore que sur ce dernier cela soit plus probable !). Les demandes qui sont effectuées généralement se focalisent avant tout sur les grands thèmes que sont l'Amour, l'Argent ou la Chance et le Travail, sans compter sur la Santé qui reste ici une spécialité soumise à conditions si l'on conçoit que la magie apporte en dernier ressort le complément  à la médecine, notamment pour les cas préoccupants.

Mais revenons à nos travaux d'envoûtement afin d'en délimiter les possibles rayons d'action et les typologies les plus courantes. Bien évidemment et je l'ai déjà souligné, les affaires de "relations amoureuses" sont à l'honneur pour ces rituels qui permettent plus ou moins d'imposer selon le contexte une volonté d'aboutir, soit à un acte sexuel "facilité", soit à une relation véritablement basée sur l'Amour ou à une action décisive y menant avec succès. La plupart du temps j'ai personnellement de nombreuses demandes dans l'exercice de ma profession en qualité de chaman de la part d'hommes pour le premier cas et évidemment… de femmes pour le second : il est des logiques dans notre Monde que l'on ne change pas ! L'on parle alors de Magie Rouge pour ces rituels d'envoûtements amoureux qui peuvent aussi induire des comportements axés directement sur la libido des deux sexes (en diminuant ou en augmentant les capacités sexuelles) ou bien sur les sentiments "au-dessus de la ceinture" pour les plus nobles d'entre eux.

La Magie Blanche n'est pas en reste et permet de petits miracles et des revirements de situations parfois remarquables puisqu'elle agit directement sur le tempérament des uns et des autres protagonistes via leurs propres énergies vitales et par conséquent demeure un facteur de réussite basé sur le déblocage de la volonté et de ressources internes souvent insoupçonnées pour vaincre des problèmes qui semblaient auparavant insurmontables pour ces personnes. Même si la Magie Blanche ne sonne pas aussi puissamment que les autres typologies Rouge ou Noire, il ne faut pas laisser les rituels d'envoûtements blancs sur le côté du chemin, ce serait une grave erreur d'agir de la sorte, d'ailleurs j'applique personnellement assez souvent des rituels blancs de diagnostic d'une situation afin d'évaluer le contexte énergétique globalement présent, de ce fait je perçois assez rapidement s'il y a lieu d'effectuer des rééquilibrages de ces mêmes énergies chez le demandeur, en tout premier lieu avant de lancer d'autres rituels ciblés "action".

Bien comprendre que rien ne se fait sans une volonté farouche d'arriver à un but dans une direction précise avec la puissance nécessaire, c'est aussi savoir que sans énergie vitale ou spirituelle pour nourrir ce dessein il n'y a rien de possible ni même d'envisageable. Je donne souvent l'image d'un arc que l'on tend vers une cible; sans force il sera impossible de tendre vers quoi que ce soit, encore moins d'utiliser cet arc de la volonté pour arriver à toucher le centre de ce but. Mais parfois, en ayant pourtant la volonté, la force et les moyens, il manque le savoir, cette étincelle de Connaissance pour nous éclairer une cible dans la nuit de notre obscure impuissance. C'est alors qu'il est nécessaire de ne pas être seul et de faire appel à un maître ou à un initié hautement qualifié.

Chaman, Mage, Druide ou Sorcier, ils sont tous les quatre capables de ressentir un contexte, de décrypter une situation et ses évolutions au fil du temps, ils sont directement en phase avec les personnes qui viennent à eux et sont des guides avant d'être des praticiens. Leur demander un travail d'envoûtement, c'est leur donner l'occasion d'exprimer leur véritable nature d'initié et de sublimer leur propre humanité vers des horizons que le profane ne peut même pas imaginer. Bien entendu, à chaque praticien correspond symboliquement un flamme de couleur qui lui est propre et qui le pousse vers le Blanc, le Rouge ou bien le Noir. Je fais ici référence au choix que chacun aura pris : Chaman et Druide s'engageront sur les chemins de la Magie Blanche ou Rouge, Sorcier et Mage prendront parfois aussi en plus des itinéraires plus sombres avec la Magie Noire.

Cette Magie Noire justement est au coeur de tous les fantasmes des Grands Envoûtements. Elle impose à autrui, oblige ceux qui ne voulaient pas, détruit s'il y a lieu les obstacles avec tout ce qui les touchent de près ou de loin, il y a bien du souffre à foison dans cette magie qui fait ressembler ses sortilèges à des possessions démoniaques… Faut-il rappeler que la Magie Noire se nourrit de l'âme du praticien qui s'offre les services d'entités mercenaires, lesquelles se font payer très cher en retour ? Alors évidemment : à Grandes Demandes, Grands Moyens pour y arriver, et les envoûtements noirs sauront satisfaire les plus avides de pouvoir et de domination… pour un temps seulement, pour briller telle une étoile filante puis finir parfois complètement carbonisé s'ils n'y prennent pas garde ou s’ils sont mal accompagnés...

Dans notre monde les plus habiles savent adroitement jongler avec les services de praticiens des Arts de la Magie en prenant soin d'utiliser chaque type d'envoûtement bien à propos dans des contextes favorables à leur utilisation. Ainsi ils optimisent leurs chances de succès et minimisent les risques de chocs en retour (surtout pour la Magie Noire). Vous aussi n'hésitez pas à me demander conseil dans le cadre de mon activité (en qualité de Sorcier-Chaman) afin de résoudre votre problématique via un rituel d'envoûtement spécifique à votre contexte de travail, de chance, d'amour ou d'apport d'énergie vitale, osez forcer la destinée qui mènent au succès de ce but que vous avez choisi et que votre volonté vous exhorte à suivre.

Pour me joindre rapidement : par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien en m'expliquant rapidement votre situation via un message depuis mon formulaire de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour y accéder). À très bientôt, pour prendre en main le meilleur chemin de votre destinée, sinon d'autres sauront certainement l'emprunter sans scrupule à votre place !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Published by Sorcier Chaman - dans Envoutement
commenter cet article

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher