30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 16:58

Pour beaucoup d'entre nous, la première image de Merlin l'Enchanteur qui vient immédiatement à l'esprit c'est celle du dessin animé du même nom, puis vient ensuite celle des chevaliers de la Table ronde et de la fantastique légende Arthurienne. Mais le mythe de Merlin repose pourtant sur des réalités historiques, et le personnage, même s'il n'a pas existé tel qu'il est intégralement présenté, a certainement existé en qualité de druide et de sorcier de grande renommée. Ceci dit, les légendes rejoignent souvent effectivement la réalité en empruntant aussi le chemin de "l'inconscient collectif", lequel en matière de magie peut forcer tous les possibles !

Pour reprendre une nouvelle fois un terme Jungien bien adapté, l'on voit d'ailleurs en Merlin "l'archétype" même de l'homme disposant de pouvoirs équivalant à ceux d'un dieu, ce qui n'aurait pas non plus déplu à Nietzsche avec sa notion de surhomme… En étudiant plus en avant son ascendance généalogique (forcément très floue), la légende voudrait que Merlin soit issu de l'union d'une femme et d'un démon, plus précisément d'un être démoniaque mâle appelé "incube". Lorsque l'on sait que l'incube dispose de pouvoirs magiques apparentés au dieu Pan ou au Faune de la mythologie romaine (idem Satyre de la mythologie grecque), l'on imagine alors la transmission de ces mêmes pouvoirs ou de capacités magiques extraordinaires.

À n'en pas douter, par cette filiation hors du commun, notre enchanteur aura en lui des dons le prédisposant à être très proche de la Nature et à en tirer toute sa puissance de manière totalement légitime. Encore une fois, la légende dit aussi qu'à sa naissance, Merlin savait déjà parler et lire couramment, ce qui en faisait de facto un savant doué d'une grande intelligence et d'un savoir acquit "au-delà du normal", c'est le moins que l'on puisse dire !  En ce qui concerne plus précisément les origines de l'histoire légendaire de Merlin, elles sont tout aussi confuses car voyageant certainement des pays gallois vers les pays bretons, et vice vers ça, il y a une forme anglo-normande du personnage qui a ainsi évolué en se nourrissant de cultures riches dont les folklores ancestraux de part et d'autre de la manche sont d'excellents terreaux pour l'imaginaire.

Sur ce point, celui des origines, le nom même de Merlin est une sorte de mystère à lui seul qui peut nous en apprendre beaucoup ou bien nous égarer, ainsi certains y voient une forme initiale bretonne en "Murlu", d'autres sous le très gallois "Myrdhinn" en passant par des sonorités latines plus explicites via le nom "Merlinus". Toujours est-il que le sens que l'on pourrait y voir, ou bien en tirer une sorte de traduction, s'approcherait de celui du "merle blanc", oiseau en lequel il pourrait le plus couramment se métamorphoser.

Une approche plus druidique du personnage de Merlin semble aussi être une bonne piste, puisqu'avec sa paternité sylvestre, ses dons innés lui auraient apporté une grande aisance pour utiliser ou pour charmer toutes les formes de vie animale ou végétale de la forêt (de Brocéliande ou de Britania), d'où très certainement ce qualificatif explicite de Merlin "l'enchanteur" appliqué aux forces de la nature qu'il pourrait totalement maîtriser. Cette image "d'homme des bois" n'est pourtant qu'un des aspects significatifs qui caractérisent Merlin dont les pouvoirs dépassent largement ceux d'un simple druide avec des pouvoirs d'enchantement. En effet, l'on prête surtout à Merlin la capacité extraordinaire de prophétiser, c'est-à-dire de prédire les évènements, voire de pouvoir voyager à sa guise dans le temps, à la fois dans le passé mais aussi dans le futur.

C'est cet immense pouvoir de connaissance du passé et de l'avenir qui en fait véritablement le plus grand sorcier ou mage de tous les temps et lui permet d'être au service des rois et des chevaliers. La légende arthurienne avec sa quête du Graal le place sur un piédestal sacré hautement positif orienté résolument vers le bien. Pourtant, ses autres capacités magiques, notamment celle de métamorphose en animal ou bien de prendre l'apparence de toute autre personne, lui donne une aura plus sombre et plus maléfique.

Notons en passant qu'il y a d'évidentes similitudes entre les pouvoirs de Merlin et ceux de la plupart des Chamans pratiquant la plus haute des magies. Même si la métamorphose n'est que spirituelle, le chaman peut lui aussi à son aise se transformer en oiseau ou en tout autre animal de la forêt, de même qu'il sait parler aux ancêtres et par conséquent connaître le passé de toute chose, tout en se projetant dans l'avenir durant ses transes divinatoires et ses questions aux entités supérieures.

Ami des puissants, notamment du Roi Arthur qu'il conseille, Merlin n'en reste pas pour autant un homme de cour qui perd sa liberté en étant "au service de", bien au contraire il dispense son savoir en toute connaissance de cause et utilité à des fins uniquement positives en accord avec les Grandes lois Naturelles qu'il respecte. Pour autant, dans la légende Arthurienne, il échoue plusieurs fois, d'une part à sauver le roi, d'autre part en ce qui concerne sa propre vie sentimentale ou amoureuse, et enfin son échec principal sera caractérisé par la perte de ses pouvoirs de divination et par sa défaite face aux forces du mal (la fée Morgane) qui sauront contenir sa puissance en l'enfermant dans un cercle magique (certains disent aussi qu'il fut enfermé dans un menhir).

Historiquement, de nombreux magiciens au fil du temps se sont revendiqué héritiers de Merlin comme figure emblématique et éminemment symbolique d'une puissance magique qu'ils voulaient s'approprier en partie pour la gloire et surtout pour la fortune. Mais il faut croire que le mythe a su dépasser de loin la réalité en faisant passer à la postérité cet Enchanteur que l'on retrouve, il est vrai, un peu aussi dans toutes les oeuvres littéraires "d'héroïque fantaisie" ou de productions cinématographiques du même genre artistique, il y a certainement du Merlin dans le Gandalf du seigneur des anneaux ou bien du Dumbledore (Harry Potter).

Comment conclure sur ce personnage si ce n'est que, même issu de l'imaginaire, et donc étant un personnage fictif dans la réalité, sa puissance symbolique existe réellement. Le Monde de l'Imaginaire et des symboles est une réalité pour les chamans et les sorciers qui pratiquent chaque jour des rituels faisant appel à cet univers qui englobe notre réalité visible. Les profanes peuvent donc dire merci à Merlin l'Enchanteur pour leur avoir dévoilé une petite partie du secret des initiés. Par ailleurs, si vous désirez effectivement vous entretenir avec moi sur ce sujet ou bien me demander d'effectuer un rituel dans le cadre de mon activité professionnelle, alors n'hésitez pas : en me téléphonant directement aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message (via formulaire en cliquant sur ma bannière ci-dessous).

À très bientôt, et pensez à vous promener en Forêt de Brocéliande, l'esprit magique de Merlin vous y attend !

Jean-pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher