14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 12:31

Combien de personnes se plaignent chaque minute de tous les maux de la Terre ? Beaucoup d'entre nous ne profitent pas pleinement de la vie tout simplement parce qu'ils sont obnubilés par de faux problèmes qu'ils s'attribuent et qui deviennent finalement de vrais entraves à l'harmonie et à la sérénité. Bien évidemment, il existe tout de même des situations difficiles qui demandent des réponses rapides et ciblées pour les résoudre mais dans bien des cas il s'agit de ce que j'appelle des "problèmes parasites" issus de nos propres peurs et doutes. En Magie l'on sait parfaitement que la simple idée d'une problématique génère sa propre réalité existentielle qui peut ensuite interférer positivement ou négativement sur l'environnement dont elle dépend.

Ce sont ces "forces négatives", dont la plupart sont directement issues de nos propres pensées, qui forment ces égrégores (ou entités immatérielles pourtant agissantes) provoquant ainsi une multitude de déséquilibres qui aboutissent à des situations plus ou moins chaotiques et désordonnées. L'on oppose souvent l'ordre et le chaos comme forces antagonistes du bien et du mal, ce serait très schématique d'y voir un modèle idéal mais il est vrai que l'ordre, c'est-à-dire "l'ordre des choses" pour avancer, s'oppose directement au chaos ou au désordre qui ralentit ou cherche à annihiler les efforts de construction personnelle ou collective.

Il est très facile de générer ces forces négatives parasitaires qui s'accrochent à nous de façon presque permanente en utilisant une grande partie de notre énergie vitale pour exister, et par conséquent nous ôter par la même occasion la puissance nécessaire à la bonne marche de nos buts et de nos objectifs. C'est finalement de cette manière des plus trivial que l'on détériore nos propres engagements positifs en ne pouvant pas accomplir les actions telles que nous les avions imaginé par manque d'énergie ou par un déficit de volonté. Notons que souvent les deux clefs de la réussite sont liées, une volonté sans l'énergie pour la maintenir n'ira pas très loin, de même une énergie sans volonté directrice pour la guider sera tout à fait inutile et inefficace…

Avec ces quelques notions fondamentales sur le fonctionnement des individus en fonction de leurs capacités à conserver (ou non) leur énergie vitale en vue d'accomplir leur projet à terme, nous voyons que rien n'est jamais joué ni simple puisqu'à la toute première déviation chaotique nous avons l'ensemble de l'édifice raisonnable et positif qui se voit immédiatement ou progressivement corrompu. L'on peut dire sans ménagement intellectuel que c'est ici notre "condition humaine" d'être imparfaits et d'attirer l'imperfection, d'autres diront d'emblée "errare humanum est" (l'erreur est humaine), mais n'est-ce pas aussi une façon différente de signifier que nous vivons dans un monde intermédiaire qui ne peut supporter la perfection.

Mais ne désespérons pas, même si les forces négatives sont continuellement générées comme contreparties presque automatiques de notre volonté d'évoluer positivement et d'avancer, l'on peut toujours tenter de se protéger de ce phénomène généralisé en étant "simplement conscient" de notre propre condition. J'irai jusqu'à dire que cette conscience des dangers que nous encourons, à ne pas forcément pouvoir tout réaliser parfaitement, est une sorte d'idéation symbolique assez similaire à un rituel de magie cherchant à s'opposer aux forces qui nuisent à notre évolution.

Afin d'appuyer cette affirmation, regardons les personnes les plus aptes à comprendre la condition humaine et à en être pleinement conscientes : la plupart des religieux ou des philosophes. Il y a en effet une grande part d'intelligence positive à savoir relativiser une situation complexe qui pourrait "mal tourner" et surtout cette capacité à savoir trouver les aspects positifs dans les maux qui se présentent. Bien entendu, la plupart des gens, des individus profanes qui sont fortement positionnés dans leur quotidien habituel, ne voient pas la face cachée plus ésotérique du contexte dans lequel ils évoluent. A contrario, ce que j'appelle les initiés, c'est-à-dire les personnes qui disposent de ce don de lecture à différents niveaux peuvent aborder sous plusieurs angles les épreuves qui se présentent à eux.

Il serait simpliste de signifier qu'il suffit d'acquérir cette perspective un peu spéciale qui protège un tant soit peu les initiés face aux forces négatives, mais c'est plutôt "l'état d'esprit" (ici tout est dit…) qui permet d'aborder les difficultés avec le bon équilibre, cela reste une démarche complexe sur le long terme, un travail de chaque instant pour saisir les diverses facettes d'une réalité multiforme. Aussi, l'on voit pourtant quelques gourous ou autres sectes qui cherchent à modifier les états de conscience de leurs adeptes pour leur faire saisir l'autre côté du miroir mais le résultat est souvent décevant et dangereux puisque les personnes ainsi modifiées de l'extérieur se retrouvent sans défense de l'intérieur… ce qui les affaiblit encore plus.

La vraie solution consiste à partager le contexte d'une personne avec sa problématique et d'en dégager tous les aspects, un peu comme l'on déplierait entièrement un origami réalisé d'un seul morceau de papier pour en dévoiler le message caché au centre. Ce travail a un nom : c'est tout simplement la réalisation d'un rituel, avec un demandeur et un praticien des arts de la magie. Le partage de la problématique permet d'avoir ces deux points de vue, profane et ésotérique, afin d'en déduire les axes communs qui permettront d'agir en conséquence pour retrouver un équilibre vital.

Comme d'habitude, je reste ouvert à toute demande d'aide ou de clarification sur les points que j'aborde habituellement et qui pourraient aussi avoir des lectures différentes, voire contraires à ce que j'ai exprimé, selon le contexte. Donc n'hésitez pas à me contacter pour en discuter ensemble dans le cadre professionnel qui est le mien : aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros de téléphone directs et non surtaxés), ou bien écrivez-moi via un message en cliquant sur ma bannière (pour accéder à ma page de contact). A très bientôt, et sachez que la meilleure façon d'aborder un problème c'est avant tout de n'en voir que la solution, avec équilibre et perspective !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher