24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 19:43

"Solve et Coagula" : certains pourraient se demander que vient faire ici cette dualité de mots sibyllins issue tout droit de l'esprit hermétique des alchimistes du moyen-âge et du Baphomet ante maçonnique d'Eliphas Levi. Un principe d'antan un peu austère, latinisant à souhait et si peu convainquant qu'il semble de nos jours ne rien signifier de bien important face à la grande complexité d'un monde multipolaire qui ne pourrait se satisfaire de ces deux petits termes insignifiants… Pourtant, détrompons-nous, le "Solve et Coagula" dispose en son sein, et pour ceux qui en ont la clef, du principe même de la Vie, de la Mort, de la transformation et de l'évolution de toutes choses, humains compris !

Mais que signifient ces deux mots pour inspirer tant d'initiés qui en revendiquent l'utilisation à la fois pratique et symbolique dans leurs travaux ésotériques ? Voyons-y avant tout une dualité, celle-là même qui de par ses antagonismes, contraires et complémentarités permet, tout comme une formule sublime, de signifier que le Monde avance, que la Vie se transforme, que la Roue tourne. "Solve" c'est la dissociation, la déconstruction, la sublimation (de l'esprit ?..), ou pour certains, une forme de transmutation ou de destruction de ce qui a été pour devenir autre chose. "Coagula" reste quant à lui dans un principe plus conservateur, celui de la fixation, de la durée, de la fondation, de la cristallisation (de la matière ? ..), de ce qui est agencé et construit.

Alors, évidemment apposer côte à côte deux termes si puissamment évocateurs pour ceux qui en ont fait l'étude, c'est un peu comme verser de l'acide sur un corps basique, ou lancer un oeuf sur un mur en diamant, ou bien faire se rencontrer le feu et la glace : la réaction sera au bout du trajet. Mais n'en déplaise à ceux qui n'y voient qu'une tournure grammaticale ou syntaxique, les deux termes permettent surtout de concrétiser ou de conceptualiser ce qu'il y a de plus difficile à imaginer : l'évolution par la transformation.

Tout ceci à l'air très simpliste mais en ésotérisme et plus particulièrement en Magie, ce sont les symboles et ce qu'ils représentent intrinsèquement qui permettent de transmuter l'idée de l'esprit dans la matière et dans le temps afin de modifier cet espace-temps, c'est-à-dire la Réalité… et là, je sens que tout devient beaucoup plus complexe à vos yeux légitimement perplexes puisque profondément profanes face à cette aveuglante révélation en elle-même si simple à poser en quelques mots.

En Magie les rituels sont assez protéiformes dans ce sens où tout élément qui pourrait servir à modeler la conscience profonde d'un symbolisme est utile et ensuite "directement applicable". C'est ce que la plupart des scientifiques et profanes ne comprennent pas, c'est que la Réalité telle que nous la concevons n'est définie que par la conscience que nous en avons via nos cinq sens communs mais aussi et surtout par celui de l'esprit qui "synthétise" ces informations… Car le Réel n'est qu'un agencement d'informations, et celui qui perçoit ces informations sous un autre angle visible ou modifiable dispose alors du pouvoir d'en faire bouger quelques lignes, parfois déterminantes ou fondamentales.

Bien évidemment la plupart des rituels sont tout de même circonscrits dans un contexte ou un environnement restreint à la situation qui est issue de la demande initiale, et donc très proche du demandeur. Ceci dit, il est des rituels plus "globalisants" qui utilisent de manière plus intégrale notre fameux principe "Solve et Coagula"… et dans ces cas nous pouvons changer le cours des évènements de manière bien plus large mais aussi hélas de façons bien moins assurées, fiables ou sécurisées, c'est par exemple le cas des rituels de Magie Noire que je considère personnellement avec la plus grande prudence dans l'exercice de ma profession.

Afin de mieux expliquer les effets d'un simple principe, imaginons la force de l'eau, son action de corrosion ou d'érosion est d'une grande puissance même sur les roches les plus dures comme le granit, c'est une belle représentation du "Solve" qui peut dissoudre et réduire en particules la plupart des matériaux. De même, regardons la lave du volcan, si fantastiquement destructrice, elle est pourtant figée à jamais dans son action, elle se concentrer et se fixe en un bloc, elle se cristallise tout comme le sel de l'océan après dessèchement, c'est aussi une représentation physique et matérielle de "Coagula".

Maintenant, si un initié dispose des capacités à imaginer ces mêmes effets et principes que sont "Solve et Coagula" sur d'autres typologies "plus spirituelles", alors il est en pouvoir d'en modifier le sens, le parcours, la durée, l'orientation et finalement d'en façonner le contexte et sa réalité tangible. Cette capacité, ou ce don, c'est ce que l'on appelle plus trivialement "la Magie". Il existe, pour ceux qui ne le savent pas encore, plusieurs types de magies spécifiques à chaque situation, je vous laisse lire mes divers articles (colonne sur la droite) qui en précisent les actions et modalités dans le détail.

Comme d'habitude, et je sais que vous êtes nombreux à le faire, je reste à votre disposition pour répondre à vos questions et si nécessaire vous aider dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de chaman, notamment si vous désirez effectuer des travaux en vue de rituels spécifiques. Mes numéros de téléphone directs sont les suivants : 01.43.48.83.01 et 06.09.11.94.56 (bien évidemment non surtaxés), et vous pouvez aussi me contacter via un message depuis ma page de formulaire internet (en cliquant sur ma bannière ci-dessous). A très bientôt et apprenez à comprendre les grands principes ésotériques qui ne sont que l'essence même de la Réalité perçue !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher