31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 14:03

En Amour, les femmes ne plaisantent pas, si l'homme trahit le couple alors c'est un peu la hache de guerre qui est déterrée et madame sort immédiatement l'artillerie lourde, des têtes vont tomber mais encore faut-il savoir qui va rouler sous terre… Le mari peut-il encore sauver sa peau ou sera-t-il celui qui monte à l'échafaud ? Ou bien ce sera plutôt sa maîtresse qui recevra le coup fatal, dans le dos si possible puisqu'un mari volé vaut bien qu'on lui rende violemment monnaie de sa pièce faussement acquise ! Alors, bien évidemment je ne vais pas inciter au crime passionnel dans cet article, mais plus habilement expliquer que l'on peut tuer… la relation adultère via certains rituels assez bien pensés.

Les femmes qui viennent me voir dans ces situations ont deux profils bien distincts et assez opposés : les unes sont hors d'elles et profèrent des menaces de mort à l'encontre de leur maris volages, les autres sont complètement éteintes et ravagées par ce qu'elles perçoivent comme une haute trahison digne du cachot et de la pendaison (mais… de la leur !). Avec ces deux raisonnements extrêmes et totalement inverses il va falloir assez vite remettre les pieds sur Terre et imposer un "temps mort" nécessaire à la réflexion, éteindre le feu pour construire une véritable stratégie d'action loin de l'effusion stérile.

Déjà, faire comprendre cette indispensable phase qui consiste à "donner du sens à l'analyse de la situation" (dans un calme tout relatif mais restauré) reste en soi un tour de force dans la plupart des cas. Heureusement, démonstration sera faite (et imposée) que l'on ne conçoit absolument rien de sérieux dans l'anarchie suscitée par la colère ou dans l'excitation hystérique d'une jalousie exubérante. Ce cap atteint, c'est donc dans une sérénité toute relative mais néanmoins présente que les travaux pourront commencer, c'est en effet sur des fondations stables qu'il faut élaborer l'architecture des actions à entreprendre. Parfois, il est tout de même nécessaire d'effectuer un rituel de magie blanche (apport d'énergie) afin d'arriver à un stade de sérénité plus ou moins acceptable pour enfin avancer...

Justement, une fois le calme retrouvé c'est à l'action concertée qu'il faut penser en concevant les rituels d'actions qui inverseront le processus en faveur de l'union légitime : repousser l'intruse et rapatrier le conjoint, deux objectifs en un que la magie rouge peut aisément prendre en charge si le contexte le permet. Il semble intéressant de comprendre en connaissance de cause que si un homme va voir ailleurs c'est qu'il y a eu un problème de contentement sexuel à un moment ou à un autre. Généralement la femme ne s'aperçoit pas de cette situation et d'ailleurs ne reconnaît absolument pas la situation comme telle en rejetant l'intégralité de la faute sur son mari, c'est ici qu'il faut mettre effectivement en pleine lumière la responsabilité de chacun de manière pleinement objective, et il est vrai que cela peut être parfois difficile !

C'est le deuxième stade de l'architecture de notre action, ne pas refaire ou persister dans son erreur, reconnaître que les murs de la maison se fissuraient est une étape importante de la prise de conscience qui pourra ensuite engager une volonté de reconstruction totalement positive. Bien évidemment j'en vois déjà dire que je réfute le fait qu'un homme puisse avoir une maîtresse sans pour autant que sa femme ait un tant soit peu de responsabilité… Donc, ne nous voilons pas la face, toutes les femmes sont allègrement capables de satisfaire sexuellement un homme bien au-delà de ce qu'il peut lui-même fournir en retour !

Établir précisément le contexte sexuel dans lequel il y a eu un problème, c'est ici l'essentiel du travail de décryptage qui permettra de choisir les meilleurs rituels de magie rouge pour agir en conséquence. Nous aurons un très large choix d'actions magiques : couper la libido du mari pour qu'il délaisse sa maîtresse, renforcer la séduction de la femme légitime pour raviver la flamme et mettre le feu pour un incendie volontaire, s'attaquer directement à l'illégitime en lui infligeant les pires déboires qu'une femme puisse redouter (ici, possible magie noire...), concurrencer l'un ou l'autre via l'entrée d'une ou d'un quatrième partenaire dans le jeu pour brouiller les pistes en notre faveur… voici de quoi jouer gagnant si l'on en a la volonté !

La plupart des rituels de magie rouge (plus rarement de magie noire) touchent intimement au domaine de la libido et du désir, les sentiments peuvent aussi être très largement canalisés en complément selon la nature des protagonistes et du contexte qui s'en dégage. Notons que dans tous les cas il existe une multitude de possibilités, souvent cumulatives et proactives, qui feront que la situation initiale ne restera pas en l'état. L'on passe de la jalousie à l'action intelligemment menée, l'on passe de l'anarchie de l'énervement ou de l'effondrement à la ferme volonté d'évincer la malotrue et de "reprendre le dessus", dans tous les sens du terme mesdames !

Je reste à votre disposition pour approfondir votre problématique si celle-ci ressemble de près ou de loin à celle que je viens d'évoquer dans cet article, n'hésitez-pas à me contacter pour m'en parler de vive voix aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien m'en faire part via un message explicatif depuis ma page de contact (merci de cliquer sur ma bannière web ci-dessous pour y accéder). À très bientôt pour retrouver l'énergie, la volonté et… votre partenaire là où il doit être : auprès de vous et pas ailleurs !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher