24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 14:22

En cette période estivale certaines personnes, pour la grande majorité des femmes, cherchent à développer ce qu'elles présentent comme étant un Don en prétextant légitimement avoir déjà eu des expériences que je qualifierais de "paranormales".  Ayant certainement plus de temps à consacrer en ce moment à la lecture ou à l'étude spirituelle, ces femmes aboutissent à la conclusion qu'elles ont un petit quelque chose en plus qui les diffère des autres personnes et vont même jusqu'à se qualifier elles-mêmes d'apprenties sorcières en expérimentant quelques rituels simples. Cet article sera donc à la fois un encouragement mais aussi une mise en garde quant à cet engouement soudain pour l'ésotérisme et plus précisément pour la Magie, en tenant d'emblée à prévenir que jouer avec le feu peut parfois, voire souvent, provoquer de graves brûlures si l'on ne sait pas bien s'y prendre... d'autant plus si l'on est totalement seule ensuite en face d'un incendie qui se propage, car devenir sorcière n'est pas de tout repos ni sans danger !

Avant tout, nous devons savoir que nos ressources personnelles intérieures nous permettent tous d'aborder le complexe domaine de l'ésotérisme si néanmoins nous en avons suffisamment l'envie et la volonté. Le principal problème reste qu'une étude en solitaire peut très vite s'avérer difficile pour de multiples raisons, dont certaines qui peuvent toucher à "l'intégrité de la personne" (j'entends par là qu'il faut être très solide mentalement…). De plus, et comme je l'ai déjà signalé dans le titre, il est préférable d'avoir le Don avant de se lancer dans une quête ésotérique, faute de quoi l'on ne pratiquera jamais réellement mais l'on perdra finalement son temps à étudier en pure perte ou juste pour satisfaire un plaisir didactique (sans le Don l'on ne peut pas exercer pleinement les rituels car la pleine compréhension de ceux-ci passe d'abord par l'initiation qu'implique la découverte de ses propres capacités induites par… le Don).

Savoir que l'on possède le Don, c'est un peu comme savoir parfaitement par avance que l'on ne se noiera pas si l'on se jette sciemment à l'eau sans avoir même pris un seul cours de natation. L'image est proche de cette sensation de très grande sérénité face aux éléments ésotériques dont le voile se lève immédiatement dès lors que l'on porte le regard sur eux : il y a une science, une Connaissance innée de ce qui est normalement indéchiffrable ou incompréhensible au profane. Avoir le Don c'est par conséquent "être initié" ou le devenir si l'on aborde son propre Don pour la première fois. Très souvent celui ou celle qui devient conscient de sa faculté le ressent presque par hasard mais toujours lors d'un évènement inhabituel ou non prévu. Ainsi certains se verront dans un rêve avec des réponses extrêmement claires et précises alors qu'ils n'avaient jamais trouvé de solution auparavant, d'autres iront dans un endroit spécial comme guidé par une force inconnue et découvriront des symboles qu'ils sont les seuls à comprendre. Il n'y a pas de règle quant à la façon de découvrir son Don.

Par la suite, il est évident qu'une personne ayant ressenti une première fois cette explosion spirituelle puissante et révélatrice de ressources intérieures peu communes que représente le Don voudra recommencer le plus tôt possible l'expérience et approfondir le sujet via des domaines très différents selon les personnes, comme avec la Magie, la voyance ou bien le druidisme ou le spiritisme. Il se crée alors une sorte de rituel strictement personnel, une alchimie sacrée, qui permet à l'initié d'entrer intimement en phase avec son Don en s'extrayant du monde extérieur profane. De facto il "s'élève" au-dessus de notre réalité pour y incorporer celle que son aptitude lui permet d'entrevoir, ce que d'autres ne peuvent pas atteindre. Bien entendu il existe aussi des risques à vouloir aller trop vite ou bien au contraire celui de refuser le Don, et dans ces cas l'initié solitaire est en danger, déjà de par la puissance qu'il découvre mais ne contrôle pas (ou n'admet pas) mais aussi car il est irrémédiablement guetté par des entités qui se nourrissent de cette même puissance ésotérique et magique.

Le risque principal lorsque l'on commence à aborder les pouvoirs que confère le Don, c'est tout simplement d'être totalement dépassé par ceux-là mêmes qu'il confère, lesquels vont désorienter voire détruire la vie de la personne non avertie. En d'autres mots plus directs et parlant : folie et perte de la Réalité sont trop souvent l'apanage de ceux qui ne peuvent supporter la transition qui est alors vécue comme un lourd fardeau destructeur et non comme une délivrance positive d'une existence plongée dans l'obscurité des faux-semblants profanes. J'ai déjà défini quelques pistes dans des articles précédents afin d'expliquer qu'il est absolument nécessaire de ne pas rester seul(e) si l'on désire approfondir son Don en l'expérimentant sérieusement sans prise de risque inconsidérée, et je répète ici même qu'il est incroyablement dangereux à plus d'un titre de tenter de suivre les voies hasardeuses de l'ésotérisme en étant totalement isolé(e) face à tous ces précipices qui serpentent sur le difficile chemin de l'initiation.

En qualité de sorcier-chaman exerçant professionnellement depuis de nombreuses années j'ai très régulièrement des demandes qui vont dans le sens du soutien et de l'accompagnement des personnes (surtout des femmes à plus de 80%) qui désirent une aide afin dans un premier temps de surmonter le transfert du Don qui doit être l'objet d'un suivi initiatique précis ainsi que d'une période d'observation afin de vérifier vers quelle discipline s'oriente les pouvoirs mis en place. De même, disposer de ce Don c'est aussi en accepter les responsabilités présentes et futures en toute connaissance de cause et d'effets. Ici aussi, il faut généralement apporter à l'initiée cet indispensable bagage symbolique issue de la culture ésotérique, cette autre forme de Connaissance hermétique que seul un guide expérimenté pourra concéder d'exposer, tel un passage initiatique obligé.

Je reste d'ailleurs à votre disposition si vous désirez discuter de ce sujet ou si vous avez besoin d'aide : joignez-moi par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message depuis ma page de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour y accéder). À très bientôt et ne refusez pas de suivre la voie initiatique si celle-ci vous appelle !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher