13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 17:57

La Sorcellerie évoque irrémédiablement pour la plupart des gens des temps médiévaux teintés du sceau mortel de l'inquisition d'une église toute puissante face à tout ce qu'elle trouvait contraire à ses principes, ce qui se finissait généralement dans les flammes d'un immense bûcher. Cette époque tourmentée de notre Histoire peut encore aujourd'hui nous interroger sur le pourquoi d'un tel acharnement à vouloir à tout prix éliminer ce que l'on ne peut pas expliquer et que l'on nomme pèle mêle "Magie" faute de trouver d'autres noms plus adéquats ou plus précis. Bien évidemment le Diable n'est jamais très loin dans le discours des inquisiteurs qui voient dans toutes actions ou paroles non orthodoxes l'oeuvre de la Bête sous toutes ses formes à la fois multiples et même "Légions" si l'on y associe la cohorte infinie des Démons aux ordres du grand pourfendeur d'âmes. Pour autant de nos jours la Sorcellerie reste aussi mystérieuse que dans ces temps reculés, et bien rares sont ceux qui savent véritablement ce qu'elle est réellement capable d'apporter… ou de faire perdre, c'est ce que nous allons voir ensemble.

En matière de Magie Noire, puisque c'est bien le sujet de cet article, la majorité des initiés diront qu'il ne faut absolument pas y toucher, ni de près ni de loin tant les risques sont importants de voir d'une part tout le bénéfice initial partir en fumée après un certain temps et d'autre part recevoir le contrecoup (chocs en retour) de cette Magie qui fait trop souvent appel à de sombres entités incontrôlables et voraces. Ne serait-ce que pour ces deux raisons assez recevables la plupart des sorciers se cantonnent dans des magies plus accessibles et moins dangereuses comme la Magie Blanche (soin, énergie, vitalité, harmonie) et la Magie Rouge (amour et sentiments, libido et sexualité).

Alors pourquoi certains (dont moi-même) prennent-ils ce potentiel risque de se brûler en effectuant certains rituels de Magie Noire ? C'est certainement qu'il y a une sorte de "bonus" à un moment et c'est ce que nous allons voir ensemble. Dans un premier temps il faut se placer du côté du praticien, généralement sorcier ou chaman de haut niveau, possédant le Don et une expérience complète des deux Magies Blanche et Rouge, il est alors plus facile d'aborder des rituels plus puissants, par exemple la Magie Pourpre (qui fait appel à quelques "routines" de Magie noire en restant basiquement dans une posture de Magie Rouge). Lorsque l'on commence à comprendre plus clairement les limites de certains rituels de base et donc les capacités à résoudre plus ou moins facilement une problématique, l'on aperçoit alors aussi ce qui se situe plus loin et plus haut en matière de puissance magique et c'est ici que le sorcier doit faire un choix : rester dans ses habitudes ou bien tenter de franchir un cap décisif.

Ce cap sera finalement dépassé lors d'une toute première prise de contact avec la Magie Noire dans le cadre de travaux demandant assurément l'appel d'au moins une entité sombre (c'est-à-dire provenant de "l'infra" comme l'on dit). Je précise de suite que l'on ne fait pas "appel" à la légère à ce type d'entités et qu'elles n'arrivent pas non plus par pur hasard lors d'un rituel commun, elles sont bien au contraire commanditées, pour ne pas dire commandées par l'appât d'un gain qui les intéresse, tels des mercenaires avides d'une solde que l'on a promis d'offrir en retour. J'ai souvent eu des questions sur ces entités et sur cette fameuse "récompense" attendue par les entités, et il est difficile d'expliquer simplement ce phénomène car il existe tant de différentes entités de l'infra qu'il serait illusoire de dresser un tableau des attentes précises qui sont imposées en retour.

Par contre, une chose est certaine et je le répète : l'on ne dérange pas une entité noire pour un motif dérisoire, si le pacte proposé n'est pas à la hauteur il faut alors en plus s'attendre à en payer le prix même si le travail n'est finalement pas accepté ou effectué in extenso, ceci uniquement comme compensation d'avoir attiré cette entité dans l'aura de notre substrat terrestre (lequel ne convient pas aux entités infra puissantes). En règle générale, ces entités peuvent aussi imposer en retour des travaux dans des strates qu'elles ne peuvent pas facilement atteindre et cela n'est jamais sans conséquence négatif ici-bas… Le problème principal réside surtout dans le fait qu'on ne sait jamais à l'avance sur qui ou sur quoi va tomber ce que l'on appelle trivialement le "choc en retour".

Alors pourquoi donc avoir recours à des travaux de Sorcellerie directement issus de la Magie Noire et donc se voir imposé tous les risques dont je viens de dévoiler (très superficiellement pour des raisons déontologiques) les dangers ?! La raison est très simple et sans appel : un rituel de Sorcellerie réussi apporte à son commanditaire un succès foudroyant, au-delà de toutes les espérances initiales et d'une ampleur sans aucune commune mesure ! Bien entendu l'on dit que la Chance sourit aux audacieux et c'est ici le cas, mais avec un point important à notifier, il faut aussi compter partager la manne à trois parts : le demandeur, le praticien et l'entité principale qui entre en jeu. Le demandeur aura ce qu'il désire, le praticien sera rémunéré à la hauteur du défi et verra son Don augmenter, quant à l'entité, j'ai déjà signifié ci-dessus ses exigences qui sont à la fois multiples, souvent inconnues et sont toujours lourdes en conséquences différées dans le temps.

Autre question que l'on me pose avant de lancer des travaux de Sorcellerie : peut-on se protéger des chocs en retour ? J'ai déjà amplement répondu à cette légitime attente dans divers articles complets que je vous convie de lire si le sujet vous intéresse (voir liste ci-contre sur la droite). En deux mots, oui c'est possible, se protéger comporte des difficultés pratiques dans l'élaboration de rituels en amont à cette fin, c'est selon moi une règle d'Or que de bien échafauder l'ensemble des rituels en prenant en compte les risques et les mesures protectrices ou de détournement des risques… Je précise à ceux qui pourraient s'offusquer de l'utilisation de la Magie Noire que celle-ci peut paradoxalement être un ultime recours afin de sauver des vies dans des contextes d'une complexité extrême où l'on doit agir dans l'urgence, avec puissance et détermination.

Je reste comme toujours à votre disposition pour toute question sur ce thème ou potentiellement pour étudier toutes demandes sérieuses de rituels de Magie Noire si la problématique et le contexte imposent cette forme spéciale de travaux ésotériques. N'hésitez pas à me contacter : par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien en m'envoyant simplement un message explicatif via ma page de formulaire (accessible en cliquant sur ma bannière ci-dessous). A très bientôt et ne sous-estimez pas la puissance de la Sorcellerie, elle sera peut-être la solution à l'un de vos problèmes si l'enjeu est réellement majeur !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher