10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 18:33

Le druide semble sortir tout droit de l'imaginaire des contes de fées mais ce sorcier celte a eu son heure de gloire auprès des puissants de son époque, à tel point que sa parole seule était écoutée avec la plus grande attention avant même celle de son propre souverain, qu'il soit roi ou simple chef de tribu. Il reste en effet le garant de la Connaissance sacrée au titre de premier grand initié du clan, il est le chaman guérisseur des Celtes mais aussi celui qui peut jeter des sortilèges contre l'ennemi et même lire dans l'avenir tel le devin qui dialogue avec les déités protectrices. Étant l'intermédiaire entre les Hommes, les Dieux et cette Nature qu'il connaît si bien, le Druide dispose donc d'une puissance ésotérique et politique de par ses décisions qui sont toujours suivies strictement à la lettre. Voici donc le portrait d'un homme qui voue sa vie à l'étude des Lois secrètes, aux soins qu'il prodigue et à la bonne marche de la société à laquelle il appartient.

Peut-on dire qu'il est un sorcier ? Dans cette configuration où il use de la Magie l'on se doit bien évidemment de le qualifier de sorcier ou plutôt de Mage bien que ses rituels soient presque tous issus des forces de la Nature, ce que l'on appelle les forces telluriques, celles qui déchaînent les tempêtes, la pluie ou des ravages provenant de la mère nourricière Gaïa, la Terre des Hommes. Dans un sens bien plus positif et prolifique, il est celui qui connaît les meilleures périodes saisonnières pour les cultures agricoles ainsi que les lieux où la Nature donnera tout son généreux potentiel. L'ensemble de ce savoir se transmet généralement uniquement par voie orale afin de garder le secret auprès de ceux qui ont été choisis, en d'autres mots : des initiés.

Bien évidemment il y a un caractère éminemment "sacré" dans cette haute fonction que représente le Druide puisqu'il préside et orchestre l'ensemble des rites de son clan, notamment des sacrifices qui permettront de calmer la colère des Dieux ou d'en obtenir les faveurs lors d'évènements importants. Dans cet ordre d'idées, les sacrifices d'animaux permettent aussi, comme dans beaucoup d'autres régions du monde et en tout temps, de se muer en devin en décryptant les entrailles des bêtes immolées ou bien en lisant dans les runes et dans bien d'autres signes que la Nature va lui manifester, à lui seul, de manière visible et compréhensible. C'est ici un aspect primordial de la puissance du Druide qui ainsi se place en véritable lecteur de l'avenir pour influencer toutes les décisions qui devront être prises à un haut niveau, ses présages et divinations sont sans appel une fois que le roi en a accepté la teneur et la portée.

Dans sa fonction plus curative, il est aussi "homme-médecine" à l'image du chaman qui utilise les plantes et toutes les substances que la nature met à sa disposition pour soigner ou renforcer la santé de ceux dont il a la charge. Sa grande connaissance générale de la Nature lui donne aussi un pouvoir sur les éléments, tels l'eau et le feu qui sont des alliés de poids dans la préparation des breuvages et autres "élixirs" de toutes sortes. Sa qualité de médecin fait partie de l'aura de respect dont il jouit auprès des siens en participant directement à leur bien-être ou à leur guérison. Durant les guerres il sait aussi soigner les blessures et l'on peut dire qu'il a l'étoffe des chirurgiens d'aujourd'hui avec les moyens d'autrefois.

D'un point de vue plus religieux, il est détenteur, encore une fois, de la Connaissance sacrée. Sa fonction de prêtre lui permet de lancer les incantations positives mais aussi les sortilèges de protection ou de mort… L'on voit dans ce dernier cas l'aspect plus noir du Druide qui tel le sorcier adepte de la Magie Noire peut tuer si cela devient nécessaire. La mort, tout comme la vie, sont toutes deux de son domaine pratiquement exclusif puisqu'il a pouvoir de baptiser en donnant un nom aux nouveau-nés, de même qu'il célèbre toutes les cérémonies funèbres en organisant le rituel selon le rang du défunt. Sur ce point, l'immortalité de l'âme fait partie intégrante de l'enseignement celtique sacré et le druide en perpétue le savoir et la croyance, c'est une dimension religieuse très importante qui impacte directement le mode de vie des Celtes dans leurs actions et pensées, notamment durant les guerres où les combattants n'ont jamais peur de mourir sachant que leur âme persistera.

Aujourd'hui, selon moi, le druidisme me semble bien plus associé à la pratique d'un "New-Age" en plein essor qui prend effectivement en compte la plupart des aspects à la fois philosophiques, écologiques et mystiques liés à la charge d'un néoprêtre-sorcier des temps modernes, avec les outils de notre temps… Faut-il y voir une sorte de déchéance de la fonction véritablement sacrée de ce qu'était le druide initialement ? Ce n'est évidemment absolument pas comparable, sauf que là où le druide opérait avec altruisme pour le bien de son peuple, aujourd'hui c'est de façon bien plus écocentrée et personnelle que l'on empreinte les bienfaits de l'esprit druidique, en se référant à lui de loin, plus que dans une pratique véritablement sacrée et initiatique ou opérative. Bien entendu il existe des sociétés secrètes qui se revendiquent du druidisme ancien en copiant les rituels, mais n'est-ce pas là encore une sorte d'imposture que de mimer les rites si l'on n'en a pas été investi solennellement ou si l'on ne dispose strictement d'aucun Don en soi ? Je vous laisse seul juge de la réponse !

Sans vouloir comparer certains de nos contemporains ayant quelques capacités magiques à de véritables druides, il est pourtant véridique et assez légitime de rapprocher le Don du Sorcier-Chaman à celui du mage druidique tout en lui ôtant néanmoins la fonction grégaire qui lui donne pouvoir sur un clan entier (sinon le sorcier se transforme vite en gourou et le clan en secte !). Finalement, le druide moderne qui veut assumer cette charge devra avoir des ambitions personnelles à la baisse et bien plus altruistes que la majorité des sorciers en exercice qui se font appeler comme tel, et les travaux seront très difficilement compatibles non seulement avec l'esprit druidique d'antan mais aussi et surtout avec les demandes qui de nos jours sont avant tout axées sur l'Amour, l'Argent et sur le Pouvoir ! Le véritable druidisme a certainement vécu mais certains de ses grands rituels persistent, par exemple en Magie Blanche et plus rarement en... Magie Noire.

Si la Magie vous intéresse ou bien si plus spécifiquement vous désirez discuter d'une problématique personnelle nécessitant un rituel de magie ciblé, alors n'hésitez pas à m'en faire part en me téléphonant directement aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien en m'écrivant un message explicatif via mon formulaire (accessible en cliquant ma bannière web ci-dessous). À très bientôt et que l'esprit druidique initial vous accompagne dans vos démarches pour les rendre positives et puissantes !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher