Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 20:39

Maléfices, sortilèges ou envoûtements, on pourrait aussi leur trouver bien d'autres noms selon les traditions et cultures du monde, notamment en Afrique, ou Moyen-Orient ou en Asie où la pratique de la Magie et de l'ésotérisme font assurément partie du quotidien de l'autochtone de ces zones géographiques chargées d'histoire et de mysticisme ambiant. En ce qui concerne notre occident, pour ne rester qu'entre nos quatre murs déjà bien assez grands pour l'instant, il faut reconnaître avec une certaine objectivité que nos propres coutumes ésotériques sont presque toutes intégralement issues d'un "grand mixte" faisant très largement référence à celles du reste de monde (et soyons heureux de ce syncrétisme !). Que ce soit des cultes égyptiens avec leur cortège de dieux, les multiples récits arabes avec leur pléthore de génies plus ou moins malfaisants, les religions indiennes avec tout autant de divinités actives (bonnes ou mauvaises), ou bien encore ces tribus animistes faisant appel aux nombreux esprits de la nature, il faut bien le reconnaître notre monde est littéralement envahi d'entités de tout acabit… Il était donc presque évident que les Hommes aient voulu s'emparer de quelques pouvoirs détenus dans ces sphères célestes ou infernales (supra ou infra-monde) et que des méthodes magiques soient utilisées à notre niveau: sorciers et autres mages ou chamans venaient d'entrer dans le jeu !

Mais ne minimisons pas la puissance des Hommes, elle ne provient pas essentiellement du pouvoir d'entités supérieures ou inférieures auxquelles nous ferions l'aumône pour obtenir une parcelle de magie, non, elle est intérieure et réside aussi en chacun de nous: pour certains (la majorité) elle est dormante ou anesthésiée, pour d'autres qui ont pu être "éveillés" par leur Don elle est bien réelle, active et dynamique. Et une question se pose alors depuis le début des temps, celle de l'orientation de cette puissance, tournée vers un hypothétique Bien ou Mal… J'ai déjà parlé dans d'autres articles précédents de cette notion très formatée et toute relative du "positif et du négatif" dans une action (qu'elle soit d'ailleurs profane ou plus magique), car nous oublions trop facilement un élément très important qui participe à ce choix: le temps ! Effectivement, dans la trame du temps qui passe un évènement peut très bien être plutôt ressenti comme négatif au moment présent et finalement se transformer par la suite peu à peu ou plus rapidement comme le révélateur ou l'instigateur d'une situation très positive qui n'aurait pas vu le jour sans ce "coup du sort initial"…

Et c'est ici que les paroles des sages prennent une véritable valeur et un sens lorsqu'ils nous mettent en garde sur le jugement trop hâtif d'une situation difficile ou d'une problématique qui se présente, car dans la vie ce sont ces mêmes "incidents de parcours" qui d'une certaine façon nous transportent, à la manière d'un aiguillage existentiel, sur une voie à chaque fois différente mais dans tous les cas jamais indifférente ni inutile et sont même peut-être le signe d'une prédestination nécessaire "d'en être passé par là"… Je vous laisse à ce moment d'ailleurs encore seul juge de vous remémorer par exemple la ou les premières rencontres de personnes qui comptent actuellement pour vous: souvenez-vous des circonstances (parfois issues d'un "hasard guidé") qui ont abouti à ce qu'elles se concrétisent. Tout comme certains évènements importants, nous avons tous des "personnes clefs" qui arrivent un jour dans nos vies, pour le meilleur ou pour le pire (sans faire aucune allusion spécifiquement à une union ou au mariage…).

Il existe dans certaines tribus amazoniennes ou océaniennes de terribles et douloureux rites de passage dont les épreuves consacrées sont nécessaires et obligatoires pour démontrer que l'on est digne d'être un adulte du clan, d'une manière plus ésotérique et large nous avons tous nos épreuves à passer pour gagner nos galons existentiels et évoluer à nos rythmes, parfois en reculant pour mieux avancer, parfois l'inverse selon de complexes Lois Karmiques dont nous ne sommes souvent ni conscients, ni informés mais complètement tributaires. Il en va de même des maléfices, sortilèges et autres envoûtements qui proviennent de différentes sources proches ou bien très éloignées quant à la décision de se manifester à nous via les problèmes "qui nous tombent dessus", lesquels par contre sont parfaitement ressentis comme tels (négatifs) et bien visibles. Mais il faut savoir prendre, d'une certaine façon, ces inconvénients pour ce qu'ils sont réellement: des passages. Ainsi, il existe des sortilèges ou des envoûtements effectivement lancés par des hommes contre d'autres, soit directement par des rituels de magie (via des sorciers ou des chamans), soit plus indirectement par cette "puissance intérieure" dont je parlais précédemment et qui peut aussi plus inconsciemment agir par la pensée, c'est-à-dire par cette "volonté de puissance exercée" que Nietzsche nous a d'ailleurs contée dans ses écrits. Pour exemple sans prétention: qui n'a jamais voulu (en pensée seulement) la mort de son voisin que l'on n'aime pas pour le voir quelques semaines plus tard avoir un très regrettable accident? Simple pure coïncidence ou vraie puissance agissante de l'esprit?

Dans tous les cas les messages des divers évènements de la vie que l'on perçoit apparemment comme négatifs ou problématiques sont presque toujours des correctifs de nos propres actions et pensées, ils nous poussent à prendre des décisions ou à emprunter certains chemins qui nous étaient auparavant complètement fermés ou invariablement cachés. Par conséquent, tout comme le sage, il faut aussi parfois comprendre que l'essentiel reste la transformation de l'individu et son évolution, lesquelles ne peuvent se réaliser que par ces passages et il faut voir dans certains de ces "coups du sort" plus une bonne opportunité libératrice qu'une embûche qui bloque le chemin. Dans cet ordre d'idée, et lorsque je suis confronté dans ma propre démarche professionnelle en qualité de chaman en exercice, je me pose toujours la question de cette chance de transformation ou de changement lorsqu'une personne vient me consulter pour un envoûtement ou un sortilège actif: y a-t-il finalement un aiguillage positif à l'arrivée au bout du chemin et ce maléfice présent n'est-il pas au contraire une "correction" nécessaire qui s'applique à cette personne pour son bien propre et intrinsèque dans et pour son futur? Parfois oui, mais aussi dans d'autres circonstances il est très difficile de trancher et de s'opposer à un légitime retour de dette karmique inévitable… Évidemment, faire comprendre tout ceci aux profanes est aussi une certaine difficulté en soi!

Enfin, vouloir s'opposer et riposter à un envoûtement en place ou bien à tout autre sortilège sur une personne, c'est finalement faire le choix de modifier le contexte de cette personne et de lui faire prendre un chemin complètement différent, ceci en lui évitant un "passage" peut-être douloureux mais ayant aussi une forte signification karmique que l'on doit expliciter avant d'opérer un travail de désenvoûtement via un rituel, car "rien n'arrive sans raison". Je rappelle que le praticien n'est que le technicien du rituel et dépositaire d'une Connaissance ésotérique pour le réaliser et pour expliquer la situation selon d'autres angles de vue plus pertinents, mais que la décision finale revient toujours à la personne demandeuse une fois que son contexte exact lui apparaît plus clairement (car souvent la personne ne comprend pas la réelle problématique qui la touche, laquelle est issue d'un contexte qui lui paraît tout aussi flou).

Expliciter les méandres ésotériques et autres complexes et parfois paradoxales situations induites par le Karma reste toujours un tour de force pour un initié et praticien face à la perplexité de la plupart de nos contemporains enchaînés au pragmatisme d'une logique cartésienne qui lave un peu plus chaque jour leur cerveau, mais pour ma part j'essaie avec ces articles d'expliciter ce que j'ai la chance de connaître et d'en partager ouvertement ce qui peut l'être. Évidemment chaque personne ou cas est différent et aborder les thèmes de manière générique est toujours une restriction en soi, c'est pourquoi je vous propose de me contacter si vous désirez vous entretenir d'une problématique personnelle qui vous semble difficile. Je reste donc à votre disposition, dans le cadre de mon activité professionnelle pour vous aider à trouver des solutions et des réponses: vous pouvez me joindre par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien m'écrire depuis mon formulaire de contact (merci de cliquer sur ma bannière web ci-dessous pour ouvrir ma page). Je vous dis à très bientôt et en attendant je vous conseille de lire d'autres de mes articles qui peuvent aussi vous intéresser, à droite sur la colonne en haut de ce blog !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher