Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 15:45

Envoûtement et possession sont les deux principaux mots qui reviennent constamment dans les conversations profanes lorsque l'on parle de "magie opérative" au sens commun du terme, pourtant ce sont bien deux choses différentes à ne pas confondre tant les causes et les effets sont vraiment distincts de même que les processus qui les engendrent. Le sujet intéresse d'ailleurs grandement les lecteurs de ce blog qui ont été nombreux à réagir positivement à un article précédent qui dégrossissait déjà un peu cette confusion presque banale des termes (article synthétique que l'on peut relire ici) et par conséquent pour battre le fer encore chaud je reviens sur le sujet sous un angle plus aigu qui mettra cette fois l'accent sur les symptômes tout en expliquant qu'envoûtement et possession sont bien à différencier même si la nature (ou la source) de ces phénomènes semble en apparence faussement identique et parfois avec des frontières extrêmement floues. Mais pour les initiés en ésotérisme, professionnels et praticiens, envoûtement et possession sont bien à définir comme des phénomènes éloignés que nous allons voir ensemble même si encore une fois le caractère paranormal et magique ne fait aucun doute pour les deux.

Tout d'abord, définir chacun des termes avant de passer aux symptômes à proprement parler nous donnera déjà des clefs pour mieux comprendre ces phénomènes qui font à juste titre d'ailleurs peur aux profanes. En ce qui concerne l'envoûtement, il faut savoir qu'il en existe une variété aussi infinie qu'il existe de rituels et de praticiens différents qui exercent selon des méthodologies spécifiques à chacun d'entre eux. Il faut rappeler aussi et surtout que l'envoûtement prend directement sa source dans l'élaboration d'un rituel de magie ou plutôt de ce l'on a l'habitude de définir (sur une période de temps plus longue) comme un travail ou une série de travaux successifs, lesquels peuvent additionner plusieurs rituels complémentaires. Par exemple il est souvent nécessaire lorsque l'on commence les travaux de lancer un premier rituel basique de magie blanche (magie d'énergie, de soin et de révélation) pour "lever le voile" sur le contexte ou sur la situation en cours présentée par le demandeur, ainsi l'on peut par la suite plus librement et avec plus de précision lancer d'autres types de rituels bien plus actifs, par exemple en magie rouge (magie de l'amour, relationnel, sexualité et désir). Ces séries de rituels correspondent donc "aux travaux", lesquels prennent fin en général quand la problématique est résolue.

Ces travaux de magie s'orientent justement plus précisément sur l'envoûtement lorsque l'on doit, via un rituel, modifier plus ou moins le comportement d'une ou de plusieurs personnes dans le contexte d'une problématique donnée. Encore une fois un exemple assez courant d'une personne qui s'adresse à un praticien pour lui demander de l'aider dans sa quête amoureuse en ciblant quelqu'un en particulier (une femme ou un homme) pour qu'il y ait "un rapprochement". Souvent dans ces cas où les relations amoureuses entrent en compte l'on a plusieurs autres acteurs collatéraux qui viennent jouer un rôle plus ou moins actif dans cette histoire et le but est d'écarter ceux qui brouillent la relation désirée et a contrario d'encourager ceux qui favorisent cette même relation. Le but de l'envoûtement sera donc de l'ordre de cette logique en influant directement sur les protagonistes pour que ce qui a été demandé se réalise. On peut considérer les rituels de magie d'envoûtement comme un moyen de pression ésotérique qui s'exercera via des lois complexes pour y accéder avec plus ou moins de puissance, de chance et de réussite. J'ajoute qu'évidemment les travaux de magie et autres rituels d'envoûtements ne peuvent être réalisés que par des professionnels, initiés aux arts majeurs de la magie opérative et de ses lois, et… disposants d'un "Don" particulier pour ce faire (relire mon article sur le Don ici si besoin).

Maintenant, pour répondre plus précisément sur les types de symptômes que l'on peut ressentir si l'on subit soi-même un envoûtement, c'est finalement assez simple tout en étant terriblement subtil. En effet l'envoûtement n'est qu'une inclinaison (dirigée) de l'esprit de la personne ciblée afin qu'elle suive une direction voulue par un commanditaire (lequel fait appel à un sorcier ou chaman), ainsi rien de véritablement et foncièrement inhabituel ne sera directement détectable de manière flagrante mais au contraire de manière consciemment fortuite en se demandant a posteriori pourquoi l'on a décidé d'agir ou de penser de cette façon moins commune qu'à l'habitude en de pareilles circonstances. Il en va surtout des rituels d'envoûtements de Magie Rouge qui touchent des domaines très variables comme les relations humaines et notamment plus précisément les relations amoureuses, lesquelles sont généralement soumises à des fluctuations que l'on ne peut pas forcément toujours anticiper. Dans ce sens un rituel d'envoûtement bien effectué n'interpelle pas vraiment la personne qui le subit et à la limite celle ne se posera peut-être fugacement la question que bien après qu'elle aura pris la décision "guidée" ou effectuée l'action "dirigée" par ce même envoûtement…

Bien évidemment, encore une fois il existe des apprentis sorciers qui en font trop et disons-le qui ratent complètement leur rituel d'envoûtement en voulant aller trop loin et surtout trop vite en besogne, ce qui devient alors détectable et même suspect au regard de la personne qui le subit et qui s'aperçoit alors assez vite qu'elle n'est plus elle-même dans ses actes et ses pensées à un moment clef de sa vie. Dans ces cas d'interrogation il est possible de s'opposer à l'envoûtement ou d'en amoindrir foncièrement les effets escomptés, en d'autres mots les travaux n'ont pas été concluants car ils ont été dévoilés à temps et peuvent être contrés. Ceci dit, généralement les gens ne passent pas non plus leur temps à s'auto-analyser et la grande majorité peut tout à fait se contenter de suivre une décision qui ne leur appartient pas même en s'en apercevant, ce qui démontre à la fois une certaine faiblesse d'esprit généralisé et à l'opposée la puissance du processus d'envoûtement qui peut agir comme une sorte de lavage de cerveau. Mais pour revenir aux symptômes d'un envoûtement bien effectué, ceux-ci sont sont finalement "subtils" et le rituel indétectable, sauf dans un seul cas: si l'on effectue une vérification d'ordre ésotérique via un rituel de "révélation" en Magie Blanche (encore faut-il y avoir pensé, et le faire).

Pour passer maintenant à la "Possession", ce n'est pas un rituel à proprement parlé (sauf en Magie Noire, j'y reviendrai), puisque la possession n'est autre que celle qu'une entité négative exerce en "squattant" l'esprit d'une personne, soit totalement, soit partiellement et ceci pour une période toute relative mais jamais ni durable ni irréversible. Les véritables cas de possessions sont assez rares ou bien ils sont généralement cachés par les familles et les institutions qui n'y voient que des folies ou démences passagères sans jamais reconnaître la réalité de l'existence du phénomène. Il est à noter que tout ceci se règle la plupart du temps à coup de puissants neuroleptiques et d'enfermement prolongé jusqu'au diagnostic serein que la personne est de nouveau dans un état acceptable pour la société. Ici les symptômes sont de suite visibles par l'entourage de la personne, laquelle par contre peut ne pas du tout se rendre compte directement de son état du fait que son esprit est comme anesthésié et ralenti par la possession de l'entité qui s'accapare toute l'énergie disponible à des fins très diverses (certaines personnes deviennent violentes et vindicatives, d'autres ont des attitudes plus bizarres et originales sans être pour autant dangereuses pour autrui ou pour elles-mêmes). La possession est un phénomène inexplicable dans le sens où l'on ne peut réellement pas savoir sur qui cela va tomber, sauf justement dans les cas de Magie Noire où effectivement pour ce cas c'est un sorcier qui va réaliser un appel d'entité(s) maléfique(s) via un rituel spécifique de Magie Noire extrêmement dangereux et difficile à concevoir, ce qui aura pour effet de cibler une personne momentanément et d'en faire le jouet d'une possession (les transes effectuées sur des touristes en Asie ou en Amérique latine peuvent être assimilées à des possessions ponctuelles: ne jamais accepter ce genre de distraction…).

J'espère que vous avez bien compris la différence entre "envoûtement" et "possession", je reste néanmoins à votre disposition si vous avez des questions ou besoin d'aide dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de sorcier-chaman en activité. Vous pouvez me joindre par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien par écrit en m'expliquant précisément votre demande depuis ma page de formulaire de contact qui s'ouvre sur mon site en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et je rappelle à tous mes lecteurs qu'il ne faut jamais jouer les apprentis sorciers, ce point sera en partie le thème de mon prochain article. Bonnes vacances à vous si c'est le cas!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher