Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 17:45

Le "Libre arbitre" en magie est une conception dont le profane pense qu'elle est secondaire alors qu'elle est fondamentale pour l'initié dans le principe même de la réalisation du rituel et de la volonté conjuguée du demandeur et du praticien pour mettre en œuvre des travaux en accord avec les Grandes Lois. Cela est très certainement dû à l'apparente fausse simplicité de la notion de libre arbitre qui pourtant se révèle d'une terrible complexité si l'on commence à l'approfondir à la fois de manière purement théorique mais aussi et surtout dans la mise en pratique réelle, laquelle requiert d'essentielles connaissances ainsi qu'une analyse fine des paramètres du contexte et des protagonistes. Les Grandes Lois ésotériques et naturelles, c'est-à-dire celles qui conditionnent l'existence et la vie, nous rappellent à chaque instant que nous sommes tous confrontés ici-bas à des interdits, visibles ou invisibles, sortes de barrières physiques et mentales qui guident nos décisions ou plus simplement les pas nous entraînant vers des sentiers à explorer pour notre évolution. Mais la véritable question qui se pose n'est-elle pas celle de notre réelle autonomie à penser et à agir en toute conscience de nos possibilités, et qui ou quoi nous impose cette limitation existentielle dans nos capacités et dans nos choix?

Cet article fait évidemment écho au précédent qui concerne le karma (à lire ici) puisque notre libre arbitre serait plus ou moins contraint par l'incidence de nos actes selon le principe de causalité et des effets induits, bons ou mauvais pour nous et pour autrui. Il y a déjà une première barrière dans nos choix lorsque nous effectuons une action, c'est celle qui nous interroge sur les conséquences de ce que nous allons faire et qui peut intervenir comme une sorte d'autocensure salutaire, ou non… Par exemple si quelqu'un décide de se venger d'une injustice, est-ce que cela sera véritablement utile pour lui-même ou est-ce que la situation peut au contraire encore plus s'envenimer sans fin et même dépasser le cadre personnel pour s'élargir collatéralement à un groupe plus large (escalade de vengeances sans fin, sorte "d'intifada"). Il en va de même en magie lorsqu’un praticien se voit proposer par un demandeur d'effectuer un envoûtement pour venger une injustice, est-ce une injustice réelle ou imaginaire, est-ce utile à la personne dans le sens où cette action va agir sur son karma de manière neutre, positive ou négative? On voit de suite que la liberté de choisir devient vite une contrainte lourde de responsabilités si la bonne analyse n'est pas réalisée.

Et combien même! Il est plus qu'évident que dans le monde la majorité des décisions ne sont pas justes et toujours positives pour le plus grand nombre, c'est d'ailleurs pour cela que les inégalités persistent et que certains prospèrent allègrement sur le dos de tous les autres en mode pyramidal, alors que penser de cet état de fait sinon que nous avons affaire à un monde chaotique soumis irrémédiablement à l'entropie destructrice qui dévalue et corrompt la plupart de nos actions? Ne nous en alarmons pas pour autant, en constatant que notre environnement si dynamique en possibilités est finalement aussi empli de chaos puisque c'est bien l'un qui engendre l'autre et inversement, j'en ai d'ailleurs parlé ici dans cet article en ce qui concerne l'entropie et le chaos dont émerge le principe de la vie, celui de la mort et donc d'un cycle qui se perpétue à tous les niveaux, de l'échelle atomique en passant par l'homme jusqu'au macrocosme des étoiles et des galaxies.

Mais l'être humain, bien qu'il soit soumis à ce chaos ambiant, peut effectivement de par sa pensée contrer un temps sa propre dégradation (entropie), générer des actions, créer de l'information, fabriquer des objets, et même se reproduire! Et comme dirait Spinoza: "l'Homme se croit libre car il ignore les causes qui le détermine", et donc c'est souvent en toute méconnaissance que l'Homme agit sans véritablement se poser la question du pourquoi de son action mais surtout si celle-ci sera bonne ou mauvaise, il y a déjà un déterminisme dans ses choix qui s'effectue en amont même de sa pensée et de ses actes, il y a donc une force qui le pousse à aller dans une direction sans qu'il en soit conscient: les initiés y voient dans cette force qui oriente nos choix la Loi du Karma. C'est ici que la prise de conscience différencie fortement le profane de l'initié puisque l'un se soucie uniquement de ses actions tandis que l'autre y ajoute un regard expert sur la source initiale et sur le but réel de ses pensées et actes. Ainsi, l'initié, s'il est aussi praticien des arts de la magie, aura un angle de perception plus aigu sur la réalité des faits, des désirs et des buts, d'une certaine façon l'initié aura une vision plus vraie de l'existence et du chemin à parcourir.

Dans ce sens, le libre arbitre en magie est limité par cette conscience que toutes les demandes ne sont pas justifiées ou qu'elles disposent d'une information secrète émanant de la Loi du Karma qui imprime sa direction et parfois organise sciemment des impasses existentielles afin d'apporter une plus-value en matière d'expérience et de "leçon" à retenir, une sorte de passage à franchir pour aller de l'avant, parfois en trébuchant en route, parfois en se perdant dans ce labyrinthe des possibles, parfois encore mais plus rarement en prenant un raccourci au-dessus des obstacles et des murs qui se dressent. Le praticien doit donc être avant tout à l'affût des informations karmiques que l'on (entités gardiennes ou autres) laisse à portée sur le demandeur pour en décrypter la nature, l'orientation réelle et la marge de manœuvre à opérer lors de travaux et rituels de magie. De facto la vision de la problématique qui se présente n'a plus la même teneur que celle très terre à terre qui est exposée par le demandeur, au contraire elle devient la source d'informations sur le parcours karmique à suivre pour en relever les défis, celui du problème visible et conscientisé, et surtout celui du problème existentiel invisible et dont le demandeur n'a pas conscience. Le praticien expérimenté se doit de travailler sur plusieurs niveaux, il a obligation de prendre en compte l'angle karmique de la problématique, par contre c'est à lui seul d'en informer ou non le demandeur si cet aspect des choses cachées apporte néanmoins un plus positif à son action.

La conséquence de cette prise de conscience par le praticien de la réalité karmique du demandeur peut alors aboutir à des paradoxes puisque parfois les travaux devront être effectués pour finalement établir le constat qu'ils ne peuvent rien apporter de plus que ce que le karma a déjà programmé d'avance, c'est-à-dire que si le demandeur demande à résoudre une épreuve difficile il est possible que le praticien ne soit que l'intermédiaire conscient opérant pour faire accepter cette finalité karmique et non pour l'en empêcher… Dans ces cas complexes, il est assez peu aisé d'expliquer au demandeur que son épreuve est nécessaire pour être en accord avec la loi karmique et lui être finalement bénéfique au bout du chemin, mais parfois il est aussi possible d'aborder la vérité de face et de ne rien cacher. C'est à ce choix, ici de réel libre arbitre du praticien que l'on reconnaît un véritable professionnel et initié en ces termes dont j'ai déjà dévoilé le mystère: "savoir, vouloir, oser, et se taire" (lire mon article ici sur ce thème).

En sachant que vous aurez des questions comme à chaque édition d'article, je reste à votre disposition pour vous éclairer ou pour vous aider si vous avez à résoudre une problématique personnelle complexe. Vous pouvez me joindre dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de sorcier chaman par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien par écrit pour m'expliquer dans le détail votre problème afin que je puisse vous répondre précisément, pour ce faire merci de cliquer ma bannière web ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact prévu à cet effet. Je vous dis à très bientôt et peut-être à tout de suite pour que vous puissiez exercer votre libre arbitre de manière encore plus consciente et sereine!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher