Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2019 4 28 /03 /mars /2019 14:32

Lorsque l'on commence à parler "Chakras", énergies vitales et corps subtils, il est vrai que l'on s'adresse déjà principalement à des personnes un tant soit peu initiées à ces concepts ésotériques et non à celles qui n'en ont jamais entendu parler ou qui cherchent à ne pas trop comprendre au-delà des simples connaissances reconnues que l'on apprend basiquement, en scolaire ou sciences. Alors si l'on ajoute un concept encore plus complexe que celui des Sephiroth (ou "Arbre de Vie" de la Kabbale), l'on se doit de se poser la question si l'on aura encore quelques lecteurs assidus et réceptifs! Bien heureusement, j'avais déjà abordé séparément ces deux grands concepts (hindouiste et juif) que je redonne si nécessaire dans ces deux articles: ici "chakras, énergie et corps" (petit préambule pour expliquer) et ici "la kabbale via les Sephiroth" (introduction et bases), il sera pour certains intéressant de lire ou de relire ces deux articles. Mais pour ceux qui désirent s'y pencher de suite, nous allons exposer et vérifier des correspondances très significatives, des liens, qui permettront de ne plus douter que l'Humain dispose de ressources très hiérarchisées afin d'organiser "l'ensemble son essence" sur de subtils niveaux. Dans la grande logique de ce constat, évidemment de nombreuses autres conceptions issues de traditions différentes permettent de s'y rattacher encore davantage, ce qui renforce encore plus fortement la certitude de l'existence d'une certaine Vérité universelle supérieure englobant l'Homme de manière visible et invisible dans un "Grand Tout" organisateur.

Mais tout d'abord commençons par ces fameux chakras, et tentons de rester sur les sept principaux, ils sont répartis schématiquement du bas de la colonne vertébrale jusqu'au sommet de la tête et afin de mieux comprendre cette répartition il faut aussi ajouter qu'ils ont tous une fonction spécifique et des relations sur des organes ciblés. Mais la nature intime des chakras est avant tout énergétique et c'est donc comme une sorte d'aura d'énergie en action à la fois sur nos organes comme régulateurs mais aussi comme émetteurs-récepteurs selon des gammes vibratoires de plus en plus rapides (ou moins denses) en partant du bas vers le haut du corps physique. À noter que d'autres "centres d'énergie" (trois "gardiens du seuil", sortes de «super-chakras» protecteurs et superviseurs des autres) se répartissent au-delà ou autour du corps physique mais pour simplifier mieux vaut s'en tenir aux sept chakras les plus reconnus et internes, je rappelle en aparté pour cerner le sujet qu'il existe aussi sept enveloppes corporelles successives rattachées à chaque chakra respectif, comme suit (du plus dense au plus subtil): le corps physique (notre "véhicule" de matière dense), entouré du corps éthérique (ou corps vital énergétique), un corps astral (ou corps émotionnel, celui qui permet le voyage astral relié par la corde d'argent), le corps mental (corps de la réflexion où l'intellect s'exerce via la personnalité et la créativité), ensuite deux autres "corps" ou émanation de notre "être étendu" appelés corps causal (siège de notre mémoire des vies antérieures, des choix de nos buts en réincarnation avec un accès aux "annales Akashiques"), et enfin le corps bouddhique (ou corps de la Connaissance pure, rattaché au Grand Tout et à l'Infini), ce dernier étant peu accessible...

Pour entrer maintenant plus précisément dans le sujet, nos sept chakras sont les suivants: le premier en partant du bas le Chakra Racine (le "Muladhara" en version hindouiste) se situe au niveau du pelvis et est considéré symboliquement comme la base de notre matérialité, de nos instincts primaires, de la structuration de l'Ego, de notre survie ou sécurité et des plaisirs notamment sexuels. Le deuxième, juste au-dessus, est le Chakra sous-ombilical, sous le nombril ou sacral (le "Svadisthana"), il représente la créativité et la spontanéité relationnelle, la sociabilité et les relations sexuelles qui s'y associent principalement via la reproduction (a contrario du plaisir sexuel), c'est le chakra de la relation au monde et à autrui, de la sensation d'exister. Le troisième Chakra est celui du Plexus solaire ("Manipura"), situé au niveau du nombril ou légèrement au-dessus, il représente un centre énergétique axé sur la maîtrise de soi et des émotions, c'est l'équilibre entre la récompense et la sanction pour forger la personnalité, la volonté et l'image de soi.

Le quatrième Chakra du cœur ("Anahata") est un centre énergétique intermédiaire entre le soi inférieur et supérieur, entre la personnalité et la spiritualité de l'être, une passerelle vers l'épanouissement et vers l'intégration d'une harmonie plus universelle où se fondent les sentiments de compassion et d'amour pour une paix intérieure retrouvée. Le cinquième, Chakra de la gorge ("Vishuddha") c'est la communication véritable de l'âme et non des simples mots, l'expression de l'intuition associée à une spiritualité en développement, c'est aussi le Chakra des pouvoirs supérieurs de l'esprit lorsqu'il est bien activé et du début de la perception du destin et des sphères supérieures. Le sixième, le Chakra frontal ou troisième œil ("Ajna"), permet un éveil beaucoup plus profond de l'être tourné encore plus vers le supérieur, proche d'une libération des entraves matérielles et d'une réorientation de l'Ego en fonction des priorités du Karma, ce Chakra vibre sur une gamme de fréquences très élevées donnant accès à des perceptions extrasensorielles et à une vision unifiée du monde via une inspiration transpersonnelle responsable au-delà du soi. Enfin le septième, le Chakra coronal ("Sahasrara") c'est l'aboutissement ultime d'une conscience universelle des choses et des êtres, il est rarement ouvert consciemment à tous puisqu'il entraîne une perception macrocosmique où l'Ego se fond dans le Tout.

Une première analyse de ces sept Chakras fait apparaître une échelle de valeurs de plus en plus grande tournée vers l'universalisme et la prise de conscience que le soi n'est qu'une partie du Grand Tout, y participe activement selon des Lois spirituelles et des Règles karmiques immuables. Si l'on reprend les schémas exposés sur l'article sur les Sephiroth (ici encore en rappel) l'on s'aperçoit avec une agréable surprise de la très grande similitude dans la gradation de ce même type d'échelle qui part du bas avec la Sephira "Malkuth" (la matérialiste et instinctive) jusqu'à la plus haute "Kether" (la Couronne, l'aboutissement). Il est intéressant de signaler qu'il y a aussi sept étages (avec néanmoins dix Sephiroth, dix "puissances" créatrices, réparties différemment, parfois duales en équilibre par niveau) et que les qualités exposées sont exactement de mêmes typologies dans les deux cas, Chakras et Sephiroth, d'un côté avec la culture hindouiste et de l'autre avec la tradition juive de la Kabbale (laquelle expose son "Adam Kadmon", son homme primordial avec les Sephiroth répartis sur son corps). Il est plus que probable que les deux cultures ésotériques aient pu à un moment converger ou se côtoyer historiquement pour assimiler des concepts similaires, ou si cela n'était pas le cas, alors l'étude millénariste des kabbalistes rejoint celle des brahmanes hindous… Je vous laisse juger de cette extraordinaire convergence, de ces liens subtils et donc de cette correspondance de vue quant à deux concepts ésotériques qui s'expriment pleinement avec autant de détails si précis et explicites…

Comme je l'ai plus ou moins suggéré en début d'article, d'autres traditions reprennent aussi les grandes bases de ce que nous avons vu comme correspondances entre les Chakras et les Sephiroth, par exemple dans les traditions asiatiques chinoises et japonaises avec l'énergie du "KI" circulant dans le corps humain mais aussi le FENG SHUI qui nous enseigne que ces énergies existent partout autour de nous et dans des éléments ou catégories bien définies (eau, feu, bois, air, terre), ce qui laisse présager toutes les interactions possibles, échelles de valeurs et échanges… Si vous désirez continuer cet exposé ou même apporter votre pierre à l'édifice, vous pouvez me joindre par écrit en passant par mon formulaire de contact en cliquant sur ma bannière web ci-dessous, ou bien par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés), de même je reste bien évidemment à votre disposition dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de chaman si vous avez besoin d'aide pour résoudre une problématique personnelle complexe. Je vous dis à très bientôt et sachez percevoir avec discernement ces énergies qui nous traversent et nourrissent activement notre évolution spirituelle!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher