Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 18:44

Quand on pense que tout est perdu, c'est à ce moment précis que l'on a paradoxalement le plus de puissance de réserve pour rebondir du plus bas vers le plus haut! Certains profanes l'appellent "l'énergie du désespoir" alors que chez les initiés c'est au contraire tout l'inverse, une énergie d'espérance positive issue d'une forte volonté dirigée et sans faille, l'énergie de ressources insoupçonnées qui sont au plus profond de nous en attente dans un seul but, celui de sublimer cette énergie pour la transformer en action sur le contexte et en modifier le cours de sa propre histoire. Dans la vie les revirements de situation sont nombreux, l'on a tous tendance à les oublier assez vite car cette "amnésie de transition" s'explique difficilement par une conjonction d'évènements qui peuvent parfois dépasser l'entendement ou la simple logique ordinaire. Lors de rencontres, notamment amoureuses, j'ai déjà incité le lecteur de mes articles à se souvenir de tous les éléments constitutifs à la formation d'un couple (par exemple le leur) et le défi d'en définir précisément toutes les étapes reste presque toujours une énigme ou une suite improbable d'évènements enchevêtrés qui aboutissent à la rencontre et à l'union. Dans cette perspective il en va de même des ruptures, elles sont au départ tout à fait improbables et non désirées par les protagonistes, puis une sorte de martingale de circonstances successives apporte son lot d'incertitudes, une subtile entropie de la relation que l'on voit ici soudain se désagréger de manière tout autant surprenante que parfois soudaine… Comment éviter ou prévoir ces situations, comment éviter une rupture amoureuse annoncée dans ce type de contexte? C'est le but de cet article que de "disrupter" une telle situation et d'en inverser radicalement la tendance pour prendre le dessus sur le contexte et imposer un autre chemin.

"Elle veut me quitter !", combien de fois ai-je entendu cette affirmation alors qu'au contraire il faudrait dire d'emblée "elle ne me quittera pas !" car déjà si l'esprit commence à raisonner dans le sens d'une volonté positive alors l'espoir est encore grandement présent avec une réelle potentialité démultipliée. Imaginez deux joueurs d'Échecs en commençant une partie dont l'un annonce de suite à l'autre "je vais la perdre !", assurément la partie ne va pas durer bien longtemps et sera perdue… Non, tout joueur, et nous sommes tous "joueur de notre propre existence", se doit d'insuffler sa volonté au parcours qu'il veut emprunter et non suivre une voie que l'on cherche à lui signifier ou à lui imposer, il en va du libre arbitre que de ne jamais accepter les faits comme une stricte réalité objective invariable mais plutôt comme une potentialité éminemment modulable qui se verra transformée en une réalité tangible uniquement après le passage du filtre de la volonté. J'insiste souvent sur cette impérieuse "volonté" car en magie et plus généralement en ésotérisme les Grandes Lois nous guident selon les directions que nous voulons prendre, et prennent effet au moment de nos décisions, par contre elles peuvent aussi agir "par défaut" et pas toujours de manières positives si nous les laissons choisir à notre place ou si notre volonté est confuse ou non déterminée. Dans ce sens je vous conseille vivement la (re)lecture de mon article connexe qui définit ces concepts ésotériques à la base de la Connaissance d'une existence en pleine conscience: SAVOIR, VOULOIR, OSER, SE TAIRE.

Dans un couple ou dans une relation à deux, l'entité duale qui en résulte dispose de sa propre structure constituée symboliquement par une symbiose des deux volontés, ni l'une ni l'autre mais une fusion des deux, à la fois spécifique, active et évolutive selon un contexte dynamique et changeant. Les initiés pourraient y voir (dans la structure du couple) une sorte d'Égrégore, c'est-à-dire une émanation sur laquelle l'on peut agir ou dialoguer via certains rituels dédiés lors de travaux de magie, notamment en "magie rouge". Il devient alors intéressant, surtout lorsque le couple ou bien la relation sont en péril, de chercher à protéger cette entité qui possède des caractéristiques pouvant influer fortement sur la relation et donc sur le ou la partenaire… J'ai longuement parlé des types de pactes dans différents articles précédents (que je vous laisse retrouver sur la colonne de droite de ce blog) pour devoir ici revenir longuement sur le fait qu'un pacte s'effectue avec une entité (angélique ou démoniaque) afin de modifier le contexte du consultant ou d'une personne lui étant proche. Ici, l'entité en soi est celle formée par le couple et sa désunion signifierait sa propre perte, par conséquent effectuer un pacte avec "l'entité couple" sera facilité par ce constat assez radical. Relier ce qui peut être désuni est donc le but du rituel qui prendra la forme d'un "pacte de ligature" (comme son nom l'indique "pour lier").

Le "pacte de ligature" fait partie intégrante de ces nombreux rituels qui existent en magie rouge (souvent sous d'autres noms selon les praticiens) avec cette caractéristique qu'il engage très fortement le signataire à puiser dans ses ressources propres toute la volonté nécessaire pour que la relation perdure, autrement dit pour que de ce pacte se forme un lien indéfectible pour souder le couple, que le ou la partenaire reste au sein du couple et dans la relation sans pouvoir s'en détacher. Dans un sens, l'on peut contracter ce pacte dans un but de "double envoûtement", de la part du signataire qui est lié au pacte qu'il a demandé, voulu et accepté, ainsi que de la part plus distante du partenaire qui y est "de facto" relié via l'entité couple qui va effectuer le travail pour ne pas disparaître… Comme pour toute procédure lors de ces travaux de magie, il est nécessaire de bien faire comprendre avant tout la nature du contrat puisque c'est un pacte qui contraint les parties en présence avec l'assurance que l'Égrégore ("l'entité" couple") qui s'en occupe ne reviendra pas en arrière. Il faut donc bien réfléchir avant de s'y engager complètement et je propose avant d'arriver à ce stade ultime parfois d'autres rituels alternatifs plus basiques pour commencer et tenter d'agir de manière graduelle selon la situation et le contexte en présence, mieux vaut bien analyser avant car faire machine arrière en ce qui concerne un pacte est extrêmement complexe, énergivore et même parfois dangereux.

De manière pratique l'analyse de la situation doit tout de même être assez rapide, du moins tout dépend à quel point la rupture est proche, et l'on ne doit pas non plus négliger ce que je rappelle souvent mais que beaucoup ignorent ou oublient: il faut s'assurer qu'il n'y a pas déjà une action magique (sortilège, possession, envoûtement) qui agit sur le couple car tout est possible… Il m'est arrivé de voir un couple se déchirer à cause d'un autre membre de la famille ayant commandité un envoûtement de désunion via un sorcier pour que les partenaires se quittent. Afin de s'assurer que le contexte n'est pas manipulé de l'extérieur les travaux impliquent cette vérification via un tout premier rituel de révélation en magie blanche. Par la suite si tout est normal le processus peut passer à la magie rouge, puis au pacte si celui-ci devient une exigence. Par contre, si jamais une influence magique extérieure était détectée cela réorienterait radicalement les travaux avec une vue toute différente de la réelle situation (et évidemment une action de désenvoûtement à entreprendre). Comme nous le voyons, il existe de nombreuses pistes à concevoir avant d'emprunter celle qui finira par instaurer le pacte de ligature ultime.

Pour les profanes en la matière, qui ne sont généralement pas habitués à cet univers "ésotérique", il est évident que les travaux de magie apportent parfois plus de questions que de réponses et je me propose d'aider à mieux comprendre ce domaine surtout si vous avez besoin d'aide dans votre relation de couple, car il n'est pas conseillé de vouloir d'emblée un pacte de ligature sans avoir déjà cherché toutes les autres pistes dont j'ai fait allusion dans cet article. Il faut à juste titre toujours savoir doser l'utilisation proportionnée de ces rituels de magie rouge (magie de l'amour) dont chacun se place dans un contexte spécifique extrêmement précis. Je tenais à le signifier afin de replacer l'analyse de votre contexte et de votre situation au cœur de la vraie préoccupation qui est la vôtre et non voir des demandes se précipiter sur des pactes sans en connaître la réelle portée ou même en avoir besoin… Toujours est-il qu'il est très facile d'en discuter de vive voix, ceci au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien au choix me joindre aussi par écrit pour me présenter votre problématique, ceci en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. N'hésitez pas à me poser des questions, je réponds à toutes les requêtes formulée de manière complète et précise! Je vous dis à très bientôt, et sachez que le futur n'est pas écrit, vous le construisez à chaque instant de votre vie en prenant des décisions en accord avec votre libre arbitre et en toute volonté légitime pour avancer positivement et progresser!

J-P BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher