Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2019 6 30 /11 /novembre /2019 19:54

Dans mon précédent article avec la représentation du chaman comme "nouveau prophète de la physique quantique", un grand nombre de lecteurs ont réagi très positivement en étant surpris par la justesse de l'analyse issue il est vrai des propos passionnants (dans la vidéo d'illustration) de Philippe Bobola comme grand vulgarisateur de cette si juste transposition symbolique. Aujourd'hui, je tiens aussi bien évidemment à compléter le point de vue précédent en le positionnant plus justement encore au cœur du chamanisme, lequel se veut d'être en premier lieu un véritable étendard pour l'écologie moderne telle que nous la connaissons, et ce depuis toujours. Alors peut-on dire aussi que le chaman est le tout premier écologiste de l'histoire de l'humanité? Très certainement, et ce sera indéniablement l'intérêt de cet article que de replacer la pratique chamanique dans son environnement essentiel le plus légitime: la Nature et l'Esprit (spirituel/cosmique), deux visions d'un même monde indissociable dans une unité jamais désavouée avec au contraire son concept d'universalité où tout est lié (cette "reliance" de l'esprit et de la matière), où "ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas", dirait l'illustre et emblématique "Table d'Émeraude" (voir document ici en rappel).

À l'heure de la COP25 de Madrid, où nos sociétés malades de leurs excès d'avoir tant maltraité l'environnement, les préoccupations quant à la protection de la planète sont réelles et aussi assez alarmantes bien que peu suivies dans les faits pour en sauver la biodiversité en grand danger et le climat à la dérive d'un dérèglement généralisé. Les ONG tirent toutes la sonnette d'alarme sur l'ensemble des continents pour avertir du désastre annoncé si rien n'est entrepris rapidement pour non seulement stopper nos activités polluantes et destructrices, mais encore plus loin en renversant nos habitudes de consommation qui dévorent littéralement toutes les ressources de la planète. Les défenseurs de l'environnement livrent de véritables guérillas contre d'amorales et voraces multinationales, notamment en Amazonie, en Sibérie et en Indonésie où les mêmes industriels dévastent les sols épuisés par les extractions minières abusives et par la destruction des forêts pour le commerce du bois précieux ou pour l'extension de la monoculture intensive. Ce sont dans ces mêmes zones géographiques que l'on retrouve encore des peuples de souches indigènes, parfois des peuples «non-contactés» intacts de toute modernité, qui cherchent désespérément à conserver leurs territoires colonisés en s'opposant à l'avancée des bulldozers.

Les autochtones de ces territoires encore vierges (mais pour combien de temps?) représentent les véritables habitants légitimes de ces régions et n'ont bien évidemment pas d'actes de propriété des terres qu'ils occupent depuis des millénaires, il faut voir comment la justice moderne les expulse au Brésil avec la complicité du gouvernement associé aux compagnies minières ou agricoles pour s'apercevoir que nous avons affaire à une nouvelle vague post-colonisatrice, non pas civilisationnelle mais purement commerciale pour le profit à court terme. De même que les gazoducs s'installent sur des milliers de kilomètres en territoire Yakoutes en Sibérie ou que les champs de palmiers pour l'huile s'étendent sur les milliers d'hectares en forêts primaires en Indonésie, la seule et unique résistance initiale vient des chefs de tribus locales qui sont aussi très souvent les chamans garants des anciennes traditions et protecteurs de la nature. Le chaman, lui, ne recherche pas le profit, il ne sait d'ailleurs même pas ce qui se cache sous ce mot puisqu'il dispense ses soins et ses conseils de manière innée et gratuite à ses congénères dont il est à la fois le guide spirituel et le protecteur. À ce titre le chaman ne fait pas commerce de ses dons, il les offre sans contrepartie en toute responsabilité éclairée de sa qualité au sein du groupe qui le respecte et l'écoute.

Dans ce sens le chaman n'est pas du tout homme du passé millénariste mais homme assurément d'un intemporel présent, parfaitement en phase avec son temps (qui n'est pas à l'image dénaturée et artificielle du nôtre) et bien évidemment avec son environnement, il est par conséquent universel dans sa vision pure de la Nature et des Hommes qui vivent alors en excellente harmonie sans profiter de ce que la forêt apporte en ressources à foison, sans épuiser les stocks ni détruire ce qui lui permet de vivre avec son peuple. Il est dans une incontestable démarche durable et écologique dont la modernité dépasse la nôtre en valeur essentielle et en respect sacré, presque sacrificiel avec la Nature. De plus, le chaman se veut profondément pacifique, il ne cherche pas le conflit avec les autres mais bien au contraire il passe son temps à trouver les solutions pour que la communauté des hommes du clan soit équitable pour chacun, sans jamais d'excès ni finalement d'aberrations telles que nos sociétés dites modernes ont engendré comme absurdités au nom du profit et de l'avidité outrancière de certains. Le chamanisme représente donc une école en soi d'humanisme qui se veut d'emblée à l'opposé de cette mondialisation qui uniformise les Hommes pour les asservir massivement et qui abuse des ressources pour en exploiter jusqu'à la dernière parcelle au nom d'un sacro-saint Marché, lequel n'existe que dans les esprits malades des plus pervertis de nos concitoyens ploutocrates que l'on appelle faussement des élites.

Aux yeux des occidentaux le chaman de ces régions isolées et lointaines a été perçu trivialement comme un animiste rétrograde et primitif alors qu'aux yeux des initiés il représente aujourd'hui un exemple à suivre pour notre survie, un gardien de la primitivité originelle de la Nature, un véritable expert en Connaissances environnementales, bien au-delà de notre trop récente capacité à en comprendre l'essence subtile qui relie l'humain à son substrat, qui crée ce lien inaliénable mais pourtant si ténu entre l'homme et la Nature qui l'a engendré et nourri depuis sa création. Le chaman n'a d'ailleurs pas besoin d'apprendre ni d'engranger des connaissances, il ressent et capte directement les vibrations du monde, il est en phase avec la Nature dont il peut à tout instant prendre "l'anima" en se transformant en jaguar, en oiseau ou en arbre, il assimile en temps réel le vital qui l'entoure et en restitue la vérité à ses semblables. Les vraies valeurs de l'Humanité sont entre ses mains, telle une psychanalyse ancestrale, une psychothérapie de l'être profond ayant plusieurs millénaires d'expériences acquises avec les anciens et leurs esprits avec lesquels il s'entretient dans la pluralité des mondes auxquels il a accès dans une réalité non ordinaire, en toute conscience modifiée et pourtant originelle.

Comme nous le voyons nous avons tant à apprendre du chamanisme, nous devons retrouver nos vraies racines pour survivre à nos deux siècles de modernité excessive et destructrice, nous devons aussi vivement contribuer à la préservation des peuples d'origines qui détiennent les clefs de notre avenir pour ne pas disparaître, de ceux qui sont actuellement en très grand danger face à notre "modernité" vorace partout dans ce monde absurde qui ne sait que détruire et transformer artificiellement la planète au risque de la dégrader intégralement et de voir réduire à néant sa précieuse diversité, avec "in fine" la disparition d'une humanité irresponsable de ses actes… En qualité de sorcier-chaman, bien qu'occidental mais ayant des ancêtres brésiliens, j'espère restituer cet esprit de partage de mes connaissances dans le respect des traditions en apportant mon aide à ceux qui en ont besoin. Tout comme le chaman originel dans son clan, l'actuelle tribu numérique nous permet aujourd'hui de nous entretenir pour en discuter et je vous propose de me joindre pour répondre à vos questions ou pour résoudre vos problématiques de manière rituelle (problèmes de couple, relationnels, professionnels ou existentiels). Pour ce faire: téléphonez-moi au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien écrivez-moi depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour retrouver une précieuse parcelle de cette vivacité originelle, de celle qui harmonise nos existences naturellement en puisant dans les subtiles ressources cachées au plus profond de nos êtres et au-delà de nos esprits trop cartésiens.

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher