Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 22:23

Certains esprits chagrins qui se croient malins diront que cette "Apocalypse" n'est pas du tout celle que l'on nous a contée depuis deux millénaires dans les Saintes Écritures. Pourtant, à bien y regarder (même si l'on n'est pas croyant) ce que l'on appelle le quatrième sceau du "Livre des Prophéties" nous parle bien d'un petit quelque chose comme un fléau épidémique répandu sur l'ensemble du globe, une sorte d'irrésistible vague de maladies décimant la population terrestre… Bon, évidemment d'autres "menus tracas" sont aussi à l'ordre du jour dans cette Apocalypse, que je ne vais pas relater ici et que je vous laisse le soin (si j'ose dire) de relire… Notons tout de même que les autres sceaux n'apportent en retour que ce que les hommes ont semé, c'est-à-dire la guerre, d'autres fléaux de société et cette colère divine que l'on pourrait voir à tord sous un angle différent et presque naturel tant les dévastations finales proviennent d'un dérèglement total de la planète (climatique…) et même en prime de notre généreux Soleil qui ferait des siennes (cycle selon le calendrier Maya?)… En ce qui concerne plus précisément notre actuel coronavirus, si l'on veut bien le placer en position de quatrième sceau, alors il faut s'attendre à d'autres surprises si l'on suit cette logique, mais pas besoin de relire l'Apocalypse de Saint-Jean pour comprendre que notre époque "anthropocène" vit une fin de cycle et qu'elle sera sous l'égide de diverses catastrophes que l'on connaît parfaitement.

La première et évidente catastrophe est humanitaire dans ce qu'elle provoque comme crises sanitaires majeures au niveau mondial, ici aussi si vous n'êtes pas au courant c'est que vous vivez dans une grotte au fin fond de l'Alaska sans moyens de communication ou bien que l'on a osé tester sur vous la cryogénie dans l'un des modules de la station spatiale et que vous venez de vous réveiller. Le véritable drame de ce virus réside surtout qu'on ne connaît rien de lui en ce qui concerne sa spécificité, et sur ce point l'humanité semble bien dépourvue face à ce brin de protéines ARN vivace qui vient se reproduire en nous sans notre permission en détruisant au passage nos cellules vitales, un passager clandestin, un alien destructeur pour notre organisme. Le pire étant certainement à venir avec une deuxième vague de virus si vous n'avez pas été infecté une première fois, voire encore pire si vous êtes infecté une deuxième fois car vos défenses ne reconnaîtront pas l'intrus comme étant véritablement dangereux (car votre système immunitaire pourrait se dire qu'il n'y a rien à craindre l'ayant déjà vaincu une fois, mais l'intrus à plusieurs cordes à son arc, entendre plusieurs clefs, les "spicules", pour entrer ensuite avec fracas). Heureusement que notre sauveur, Saint-Didier Raoult, nous a apporté sa science et surtout ses grandes compétences pour nous dire comment diminuer l'impact du virus avec son cocktail d'hydroxychloroquine et d'azithromycine! Ave Didier!

En ce qui concerne d'autres catastrophes indirectes, songeons de suite aux crises sociales et politiques que ce petit virus a pu déclencher en révélant au grand jour la totale incompétence de la classe oligarchique dirigeante de la plupart des pays, notamment en Europe où l'on a constaté presque immédiatement un repli nationaliste avec fermeture des frontières, vols et détournements de marchandises médicales, ignorances et mensonges à la chaîne pour ne pas dire sur les chaînes (tv), mésententes flagrantes sur les décisions d'entraides intracommunautaires, le tout avec un savant retard technocratique afin de protéger les milliards d'une économie déjà à la ramasse sous les dettes à la sauce austéritaire forcée entraînant la fonte sans réserve des services publics hospitaliers…

Et nous en sommes là. C'est-à-dire dans un marasme sans nom dont la population se demande bien si elle va s'en sortir indemne après incubation tant les lits de réanimations qui auraient pu les sauver ont été supprimés au fil des années de politiques néolibérales incontrôlables et généralisées. Sans compter la crise idéologique de nos sociétés confrontées à la mondialisation qui se retourne contre elles en dévoilant l'illogisme et l'insanité des délocalisations dans des buts purement financiers au détriment des risques sanitaires et économiques réels…

Mais les lendemains ne vont pas chanter, passée la vague, ce sont justement les petites entreprises et leurs salariés qui auront trinqué, endettés plus qu'auparavant avec des marges de manœuvre encore plus restreintes par le digne retour des mesures d'austérité imposées par Bruxelles, par les banques à l'affût des défaillances pour indirectement en engranger des bénéfices ou en réaliser artificiellement pour des actionnaires avides de ne jamais en perdre une miette, "business as usual". En France nous étions à la veille d'une insurrection populaire contre le pouvoir en place, et il est bien probable que la fête reprenne de plus belle avec de nouveaux LBD ("Lanceurs de Balles de Défense") flambants neufs pour éborgner "légalement" les contestataires ainsi qu'avec de tout nouveaux jouets volants, de très jolis et coûteux drones pour veiller à notre sécurité…

Comme nous le voyons, l'ultimatum du Cov19 est multiple, individuel dans son attaque, planétaire dans ses effets, national dans sa déstabilisation sociale, et enfin idéologique dans ce qu'il représente comme épée de Damoclès au-dessus de tous nos systèmes modernes sur lesquels nos assurances de sociétés solides et croissantes étaient fondées. Sur ce dernier point c'est aussi la crise environnementale qui pointe son nez en nous prévenant des suites encore plus dramatiques et destructrices à encaisser dans un avenir pas si éloigné, d'ailleurs nous y sommes déjà entré sans vouloir le reconnaître....

Alors effectivement, je reçois personnellement en ce moment un nombre de messages très importants pour savoir comment réagir face à l'ensemble de ces crises actuelles ou futures, ceci avec une vision évidemment moins profane en ce qui me concerne et plus orientée "initié" puisque ces problématiques ont aussi des aspects hermétiques ou ésotériques où s'entrechoquent à la fois la réalité du contexte à différents niveaux mais aussi des symboliques qui s'insèrent dans le psychisme de tout un chacun et dans notre inconscient collectif. Bien entendu je n'en appelle pas à créer spécialement un "rituel coronavirus" pour nous sortir des potentielles impasses à venir mais il existe des solutions pour chaque contexte en fonction de chaque personne, pour les entrepreneurs notamment qui vont avoir besoin de force, d'énergie et de protections efficaces pour reprendre leurs activités, ainsi que pour les salariés qui risquent d'être assez sauvagement malmenés dans les mois qui vont suivre avec les restrictions drastiques des droits du travail, une sorte de retour à la vassalité ou à l’esclavage moderne institutionnalisé.

Ceux qui m'ont déjà contacté savent que je réponds à tous les messages de demande d'aide et que je suis à disposition pour mettre en œuvre des solutions avec mon savoir-faire et mes connaissances en qualité de sorcier-chaman en activité. N'hésitez pas à me téléphoner au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) pour en discuter ou à m'envoyer un message depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière de site ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et restez encore un peu confiné si besoin, le temps de redémarrer vos activités de manière encore plus responsable, solidaire et éthique!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher