19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 18:09

Les-animaux-et-leurs-pouvoirs-L-aigleQuelle différence fait-on entre une société chamanique et animiste? L'une ne contredit pas l'autre, certe, mais le chaman (druide, sorcier, ...) est-il l'unique représentant "médical" de ces sociétés?  Et toutes les sociétés dites primitives possèdent-elles un chaman? Y compris les sociétés dites animistes?

 

Le problème est que bien qu’ effectivement on utilize les termes  "chamanique" et "animiste" qui ne sont que des définitions vagues aidant à entrevoir la structure d'une société mais ce n'est en aucun cas un système de classement defini.


La demonstration la plus évidente est le terme chaman qui veut tout dire et rien dire a la fois .... (druide ,sorcier , guerrisseur, rebouteux etc … ) Tous se ressemblent vaguement dans l'imagination populaire mais sont pourtant très different)

 

Donc se demander si toutes les sociétés dites primitives possèdent un chaman, y compris les sociétés dites animistes n'a pas vraiment de sens, tout comme le fait de parler de société "primitive" ce qui n'est absolument pas correct...


Ces sociétés envisagent le monde visible comme étant soumis à un monde invisible; deux mondes entre lesquels un individu (le chaman) joue le role de mediateur et d'intermédiaire?

04.248.jpg

Les principes animistes

1.             Tout ce qui existe, et particulièrement ce qui est animé, ce qui est vivant, recèle une âme.

2.             L'essence de cette âme est la force, douée de puissance variable et se localisant inégalement dans l'univers.

3.             A côté de ces forces  résultantes des vibrations créatrices, se placent les êtres-forces, les âmes personnifiées douées d'intelligence et de volonté.

4.             L'âme de l'homme, sur qui est centrée la création, constitue un exemple remarquable de ces êtres-forces personnifiées.

5.             L'âme désincarnée, nourrie par le viatique des sacrifices funéraires, sublimée et purifiée par les épreuves, se mue en force supérieure par la relation avec le minimum, centre de création ou de génération de toutes les forces existantes.

      

Animisme et chamanisme

L'animisme est souvent fortement rapproché du  chamanisme  un dieu de la terre est certes invoqué dans ces deux courants.

 En réalité, le chamanisme désigne plutôt la croyance en la possibilité de communiquer (médiation) avec un autre monde, et l'existence d'individus (les Chamans) et  l’usage de procédés privilégiées pour accéder à ce monde; qui peut certes être celui des âmes ou esprits mais aussi celui des morts, des animaux, d'êtres supérieurs ou d'un passé mythologique, ou de tout autre univers que celui 'réel' directement accessible à chaque être humain.

Dans la pratique cependant l'animisme implique un certain niveau de chamanisme en ce sens où postuler l'existence d'un monde des âmes sans laisser entrevoir aucun moyen d'y accéder ou d'échanger avec lui serait inutile.

 chaman.jpg

Les religions théistes ont d'ailleurs elles aussi un moyen de communiquer avec leurs entités, comme par la prière.

La definition « chamanisme » pose un gros  problème aux anthropologues. Que désigne réellement le « chamanisme » quand ce terme est aussi utilisé ,tant pour parler des pratiques des Toungouses que de des pratique actuelles des chamanes Européens ?

 Durant le Congrès international sur le chamanisme en 1997, on a pu assister à des reflexions soulevant le problème du développement des pratiques chamaniques, chez les européens en recherché de spiritualité

 

Ainsi à ce sujet deux avis s’opposent, l’un déniant le caractère « chamanique » (D. Vazeilles), l’autre ne voyant pas de raison illégitime qui interdirait cette appelation, puisque selon C. Kappler, l’Europe avait jusqu’auMoyen-age des pratiques également « chamaniques », citant Jeanne Favret-Saada(Les mots, la mort, les sorts), donc associant la  sorcellerie au chamanisme.


La « maladie initiatique du chaman »

 

exorciste.jpgElle révèle l'apparition du futur chaman. Les symptômes sont souvent irrationnels, inattendus, et parfois plus ou moins provoqués. Elle est interprétée comme une absence de l'âme qui est partie dans l’autre monde

La perte de conscience est le symptôme caractéristique de la maladie initiatique. Dans le cas du chamanisme traditionnel, les esprits se sont humanisés, et le guide est l'esprit d'un ancêtre. L'évanouissement est le moment particulier où les guide emmènent l'âme du futur chaman pour y être instruit.


Cela prend l'apparence de la folie et exprime la présence d'un danger de mort. Le premier évanouissement indique une future destinée de chaman.


La revelation des fonctions  du futur chaman est vécue, en général, comme un fléau, aussi bien par le sujet lui même que par l’entourage de celui-ci.

Il y a  indeniablement un danger de mort en cas de refus d'assumer la fonction de chaman. 

 

http://www.sorcier-chaman.fr/images-blog/banniere-468x60.jpg

&p=animisme

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Esoterisme
commenter cet article

commentaires

linka 21/06/2011 16:34


tres interressant ce que vous dites ici sur le shamanism et je dois vous dire que je suis passee par là car je n'acceptais pas mon don ...Maintenant j'ai compris et je dois dire que meme parfois
vivre avec les Esprits c'est mieux que de vivre avec les humains surtout lorsque l'on est deçu de cette Societe actuelle ou tout le monde ne respecte plus rien Alors je prefere vivre avec les
Esprits ... Linka


Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher