18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 11:40

http://www.sorcier-chaman.fr/images-blog/homme-infini.jpgComme le disait si bien Papus (déjà cité dans l'article précédent) : "La Magie est l'étude et la pratique du maniement des forces secrètes de la nature".

Si vous désirez "apprendre" les pratiques magiques, il vous faudra déjà acquérir et "comprendre" certains grands concepts de base. Tout comme le scientifique du monde contemporain, le Chaman étudie la Nature qui l'entoure, ses forces, ses changements et sa grande diversité, par contre ce qui différencie le scientifique du Chaman c'est que l'un utilise des instruments extérieurs à lui alors que l'autre renforce sa vision du monde par interaction avec lui-même et par conséquent son lien intime avec l'Univers.

L'on voit de suite la différence fondamentale entre le monde du scientifique et le monde plus véritable et proche perçu par le Chaman, ce sont deux conceptions du monde, non pas opposées mais "décalées" du fait même que l'un dispose d'un regard extérieur et l'autre perçoit le monde de l'intérieur comme étant son propre instrument de mesure et de captation, certainement le seul, le meilleur et le plus naturel instrument qui existe : l'Homme.

Lorsque l'on comprend cette Loi, ou que l'on pose cette première pierre à l'édifice : que l'Homme doit être l'instrument de sa propre recherche, alors l'étude du monde devient bien plus sensible et véritable, elle devient alors pleinement Magique.

Mais l'osmose ou la résonance entre soi et le monde passe par la pensée... il semble évident que la qualité de perception du monde et son action magique en retour passe par le filtre de nos pensées personnelles, celles-ci peuvent alors déformer notre vision du monde et même la pervertir. D'où la notion de bien et de mal, d'intérieur et d'extérieur, de haut et de bas, de supérieur et d'inférieur : la notion de "Dualité". Cette notion fondamentale, laquelle est aussi une Loi et base de la variabilité selon un "milieu", nous rappelle certains concepts taoïstes, du Yin et du Yang, du masculin et du féminin, ici encore une dualité et complémentarité très importante.

Pourquoi parler de Dualité et de pensées dans la pratique et dans l'étude de la Magie ? Pour la simple raison qu'ici, justement au tout début de notre engagement sur la voie ésotérique, nous avons chacun notre propre "faisceau de pensées personnelles" qui vient aussi définir intrinsèquement notre pratique de la Magie. En effet, puisque l'Homme est son propre instrument, il faudra qu'il dompte ses pensées afin que celles-ci ne brouillent pas la perception et l'action magique. C'est le plus grand et réel défi que doit affronter l'apprenti : lui-même !

Nous connaissons tous l'histoire du magicien Merlin et de la fée Morgane, ils sont à eux deux la représentation de la dualité magique entre le bon mage et la mauvaise sorcière. C'est ici toute la problématique de la Magie, pour schématiser : celle de pouvoir être perçue et utilisée soit du côté du Bien soit du côté du Mal, soit à titre universel ou soit à titre purement personnel. Par conséquent, je dois prévenir tout apprenti que ce sont ses pensées qui vont l'orienter plus ou moins sur la voie du "Magiste" (mage sage et positif) ou vers la voie du "Mage noir" (mage maléfique ou sorcier négatif).

Encore une fois, simplifier à l'extrême cette notion de dualité serait totalement faux, car comme dans le Tao, il y a une part de noir dans le blanc et vice vers ça... nul n'est totalement bon ou totalement mauvais, de même que personne ne peut être "neutre" de manière durable (c'est néanmoins un état transitoire que nous étudierons).

Cet article, vous l'aurez encore compris, est une mise en garde, d'une part sur l'utilisation de la Magie mais aussi sur la part d'ombre qui est en chacun de nous et qui peut à tout moment déformer la réalité et l'enseignement. C'est pourquoi l'apprenti est toujours épaulé par un maitre, pour ne jamais s'égarer seul sur les chemins qu'il n'a pas délibérément choisis lorsqu'il entre en Magie. De même, l'on comprendra aisément que les hommes ayant déjà des capacités magiques innées déterminées à la naissance (ou parce qu'ils ont reçu ce don) disposent d'une "avance" majeure sur le commun des mortels qui commence à s'intéresser à la Magie.

Dans sa pratique magique ainsi que dans l'étude de la "vraie réalité", le Chaman d'expérience sait faire abstraction de lui-même et de sa propre humanité imparfaite pour "se dépasser" et ainsi aborder sans filtre déformant les sphères de la Connaissance et de l'Action magique, c'est un véritable ésotériste... par contre celui qui étudie pour lui-même afin de renforcer son individualité ne sera qu'un ésotérologue ou un mauvais mage.

Par les quelques lignes de cet article vous êtes donc prévenu des risques, des devoirs et des premières Lois de base qui vous touchent directement si vous commencez l'étude de la magie, c'est une lourde responsabilité que de vouloir percer les secrets des forces de la Nature sans en avoir ni le don, ni la sagesse. Par contre c'est une grande satisfaction que d'agir en toute connaissance de cause en suivant et en respectant les Lois universelles.

Le vrai Mage Chaman sait qu'il n'est qu'un point dans l'infini, commencez à partager cette pensée et à la faire vôtre, ce sera ici votre premier précepte à apprendre, votre toute première pierre magique nécessaire pour aller plus loin...


N'hésitez-pas à me contacter, si besoin, pour une étude gratuite :

http://www.sorcier-chaman.fr/images-blog/banniere-468x60.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Esoterisme
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher