27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 16:53

jean-pascal-bruno-chaman.jpgL'on ne devient pas sorcier, on l'est par essence et par don ! L'on n'apprend pas à devenir chaman, on en a la transmission et la conviction !

On me demande très souvent comment devenir sorcier ou chaman, et ma réponse reste toujours la même : que c'est le sorcier qui est en vous qui "se donne" afin de s'activer, un jour... et que le pouvoir du chaman n'est transmis que par cooptation et en pleine acceptation du maître, si néanmoins vous avez déjà le don en vous et que vous en êtes digne d'exercice.

Par conséquent, rien ne vous empêche d'apprendre la magie et ainsi d'être un parfait ésotérologue... mais vous ne serez pas pour autant, malgré tout le savoir accumulé par de multiples lectures, le grand sorcier ou chaman en pleine possession de pouvoirs magiques. Le véritable ésotériste, celui qui a reçu le don, peut à sa convenance continuer d'apprendre tout en exerçant, car c'est par la pratique active des arts magiques que le mage réel apprend à maîtriser les forces et énergies que l'on lui prête, il n'en est pas propriétaire, il en est uniquement le canal médiumnique par lequel les entités s'expriment, il est le réceptacle ponctuel des forces actives qui viennent se diffuser par son intermédiaire.

Bien des novices ou des imposteurs ont revendiqué les forces invisibles en se les appropriant indûment, car nul n'est propriétaire bien longtemps de ces puissances sans en payer le prix fort... tant de personnes non avisées ont tenté de garder des "biens magiques" sans en avoir ni le droit ni la valeur, ils ont tous été rapidement rattrapés par leur erreur et la sanction est souvent terrible, quand ce n'est pas la mort, c'est la folie qui les a fauchés après avoir osé regarder trop longtemps directement le soleil en face sans aucune protection. On dit souvent que seul Metatron peut regarder Dieu en face, il en est de même de l'utilisation de certains pouvoirs magiques, ils sont pleinement réservés aux grands initiés, à ceux qui ont reçu le don et qui ont su suivre les grandes lois, celles que les Mystères antiques révélaient au sein des rituels de passage.

À notre époque contemporaine, personne ne vous apprendra plus les rituels magiques d'antan, sauf encore peut-être quelques vieux chamans au fin fond de l'Amazonie ou du Mexique en utilisant des drogues dures qui vous laisseront la cervelle sur les pieds, quand néanmoins vous y survivez. D'autres vous vendront des grimoires et divers "pseudo-cours de magie", alors que la vraie magie est uniquement "en vous" et doit germer intérieurement... si le terrain est fertile.

J'ai eu la chance de recevoir ce don assez jeune pour réfléchir à l'ensemble des engagements qui sont demandés lorsque l'on accepte la charge de Sorcier-Chaman, rien n'est en effet plus difficile au quotidien que d'exercer, car c'est uniquement par conviction de pouvoir apporter quelque chose aux autres que l'on arrive à se satisfaire de ne plus être soi-même et de "se prêter aux forces" comme simple canal conscient d'en devenir volontairement l'instrument. De plus, nous ne sommes pas tous égaux, en terme d'évolution et de Karma, pour exercer et conduire un rituel magique dans sa pleine charge, à chacun sa voie, à chacun sa route et son devoir, certains ont besoin d'une aide, d'autres n'en on aucunement besoin, et très peu sont ceux qui disposent de ce droit, lequel est aussi un devoir, celui de guider autrui via le rituel magique parfaitement adapté.

Personnellement, j'ai aussi eu l'immense honneur de rencontrer des personnes exceptionnelles, disposant de grands savoirs magiques, et dont la générosité et la sagesse ont su discerner en moi la potentialité de recevoir ce qui pouvait m'être transmis. C'est en Amazonie que j'ai eu ce privilège de recevoir ce savoir, de passer certaines épreuves qui ont renforcé ma propre conviction que je serai utile aux autres et surtout que j'en avais alors à la fois les capacités et le droit. Le don reçu et le savoir transmis sont les deux éléments essentiels pour agir en toute connaissance de cause et d'effets lorsque l'on exerce le métier de Sorcier-Chaman, c'est une charge que je porte avec respect, sagesse des anciens et connaissances des expériences accumulées depuis des années. C'est un métier difficile, quelques fois entaché d'ingratitude, mais pour moi c'est le plus beau métier du monde, celui dont j'ai été investi légitimement par des entités, celui dont j'ai été initié au plus haut point en fonction de capacités, innées et acquises.

N'hésitez-pas à me contacter, si besoin, pour une étude gratuite :

http://www.sorcier-chaman.fr/images-blog/banniere-468x60.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans jean pascal Bruno
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher