16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 12:21

superstition-magie.jpgComme vous le voyez, j'ai attendu bien sagement que ce fameux vendredi 13 soit largement passé pour vous parler très justement des superstitions… D'ailleurs ce vendredi 13 a certainement été bénéfique pour certains et assez terrible ou même horrible pour d'autres ! Tout est encore une question de point de vue… Mais la paraskevidékatriaphobie (peur du vendredi 13) reste un grand mystère bien qu'une myriade de légendes ou d'histoires réelles se soient tristement déroulées en ce jour un peu "spécial". 

En ésotérisme et en Magie opérative, il est vrai que le 13 représente en lui-même une sorte d'énigme, un nombre plus que bancal puisque venant juste après le si parfait nombre 12, il casse le rythme régulier, il trouble la fête mathématique par l'écho dissonant qu'il émet dans cette symphonie logique si bien orchestrée, il est finalement le minuscule grain de sable qui vient gripper la belle machine bien huilée. C'est très certainement par cet aspect "vilain petit canard noir" que le nombre 13 se distingue de ses amis qui semblent plus respectables toujours "en couples ou en famille" (formés de multiples du 2 ou du 3) alors que lui reste en quelque sorte l'enfant terrible, le célibataire éconduit ou le "bad boy" solitaire des mathématiques et de la géométrie… pour ne pas dire de la "gematria" (pour les initiés).  

Mais ne nous trompons pas, les superstitions, qu'elles soient ou non liées au nombre 13, sont généralement toutes issues d'histoires vécues ayant plutôt mal tournées, citons celle du roi Philippe II de Macédoine qui eu la malheureuse idée d'ajouter sa statue au sein des 12 autres représentant des divinités… le pauvre fut tristement assassiné très peu de temps après. Ne parlons pas du Christ et du 13e invité lors de la Cène (dernier repas de Jésus), comme nous le voyons ce nombre est regardé comme le méchant Judas de service ! 

Ne pas passer sous une échelle semble être une bonne attitude si l'on veut minimiser les accidents potentiels… par contre, essayer de ne pas croiser la route d'un chat noir qui file devant vous reste plus difficile à tenter, surtout si l'on rentre tard le soir… Ne sourions pas trop tôt de ces superstitions, ou plutôt de ce qu'elles représentent au quotidien, elles sont la "part d'inattendu du réel", ce que l'on ne peut prévoir d'avance, ce petit coin sombre et mystérieux de l'existence qui réserve toujours des surprises, bonnes ou non. Car ne l'oublions pas, une superstition peut aussi générer ou titiller la Chance sous de multiples facettes intéressantes qui rejoignent certains rituels de Magie, du moins principalement dans "l'état d'esprit" à adopter mais aussi et surtout dans l'utilisation "d'objets catalyseurs"…

Ainsi, le fer à cheval, le trèfle à quatre feuilles, la patte de lapin, ou même le voeu lors du passage d'une étoile filante… sont autant de focalisations et d'objets de cristallisation de nos peurs, de nos désirs de protection ou d'attraction de la Chance et de la prospérité. En "état de superstition" l'on retrouve pratiquement les mêmes similitudes dans les objectifs à atteindre que lorsqu'un chaman ou un sorcier opère un travail magique avec un rituel basique. La différence fondamentale est que l'un, l'initié, a pleinement conscience de ce qu'il fait et dirige les opérations du rituel, alors que l'autre, le profane, se laisse emporter et contrôler par les éléments qu'il a lui-même déclenchés, souvent à l'improviste, dans tous les cas sans aucune préparation et compréhension.

Grâce à son imaginaire sensitif, le commun des mortels se livre aussi, d'une certaine façon, à ses propres rituels sans le savoir mais en prenant beaucoup plus de risques en bousculant des forces qui le dépassent ou en utilisant des méthodes incomplètes ou en parfait décalage avec la réalité des objectifs. Les vrais grands initiés et praticiens de la Magie opérative ne sont finalement pas du tout superstitieux au sens où ce terme renferme la part d'ignorance et d'impréparation, voire de surprise (souvent mauvaise) qui caractérise le profane face à des évènements qu'il ne peut ni comprendre ni gérer efficacement. C'est en étudiant longuement les ouvrages ésotériques, en étant le disciple d'un maître et surtout en ayant le don, que le professionnel acquiert et développe sa pratique.

Étant Chaman professionnel en exercice depuis de nombreuses années, avec les personnes qui se présentent à moi je sais immédiatement reconnaître les symptômes qui s'apparentent à des superstitions ponctuelles (ou présentés comme telles) mais sont en réalité de véritables problèmes plus dangereux et plus durables. Que ce soient des envoûtements mineurs ou bien des phénomènes de possessions récurrents (plus courants qu'on ne pourrait le croire…), j'effectue une étude complète de la situation afin de cibler le meilleur rituel pour rétablir l'équilibre des forces en présence. Si vous avez besoin d'une aide en la matière, n'hésitez pas à me contacter pour me soumettre votre problématique, qu'elle vous concerne directement ou non.

Pour me joindre, cliquez simplement sur ma bannière web ci-dessous (pour l'envoi d'un formulaire classique), ou bien téléphonez-moi directement pour en discuter au 01.43.48.83.01 ou au 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés). À très bientôt pour résoudre ce qui entrave ou perturbe votre chemin de vie !

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Esoterisme
commenter cet article

commentaires

Oracle 27/12/2013 19:06

Excellent et intéressant article

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher