24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 19:45

 baron-samedi.jpgJe tiens d’abord à rectifier certaines croyances. Pour beaucoup, elles sont le fait non des haïtiens eux-mêmes mais de notre littérature occidentale, et de notre cinéma d’horreur.



Ce dernier en effet s’est complu, depuis que la mode est aux films d’épouvante à répandre une image tout à fait erronée des zombis.Il les présentent comme assez proche de nos vampires occidentaux où de ces morts vivants qui existent dans touts les contes.



Chacun pense que les zombis sont des cadavres que le sorcier vaudou anime grâce à des rituels de nécromancie particuliers qui en fait son esclave. Or, rien ne se passe de la sorte comme je l’ai noté dans ma recherche.


Les sorciers d’Haïti sont capables de faire s’animer durant quelques instants des cadavres ,même si ceux ci sont vieux de plusieurs années. Mais c’est à l’occasion d’un rituel  nécromantique ponctuelle. Ils désirent alors recueillir une information du mort.


 Le plus souvent, c’est dans le but de prédire l’avenir selon une technique d’évocation qui est d’ailleurs universellement connue. On en trouve d’à peu près identique dans les vieux grimoires européens de magie noire.



Un zombi, c’est trés différend. Un houngan qui désire le fabriquer procéde d’une façon particulière. Il va commencer à opérer du vivant même de la personne. A son insu, c’est lui qui provoque sa mort, ou plus précisémement cet état curieux que notre médecine et le sens commun attribuent au trépas physiologique.


voodoo.jpgIl obtient cet état grâce à des drogues secrètes dont la composition n’est que très peu connue par les non-initiés. Le faux cadavre est inhumé, il peut rester en terre pendant quelques heures ou plusieurs jours. Certains initiés seraient même capables de  les conserver durant plusieurs années.




Le futur zombi est d’abord soumis à l’envoûtement, cela afin de l’immobiliser au lit et de l’épuiser psychiquement ; des drogues végétales lui sont données à ingerer.Il est necessaire de conditionner son ombre et, surtout, son élémental physique, et de commencer de dissolution de son double.


 L’apparence de la fausse mort biologique (ou semi mort) se materialisera sous la forme d’un genre de somnambulisme ,après une période de coma pris pour la mort par l’entourage.On pourra ensuite” réveiller” ce pseudo- mort  par une série de rites purement magiques ainsi que par une médication secrète appropriée.


baron_samedi.jpgPour cela  Il faut l’accord du Baron Samedi, esprit de la mort. Une fois invoqué,et face à son sujet, le sorcier va le tirer progressivement de son coma.Mais par injection de poisons végétaux, il attaquera à la fois les chakras, certaines glandes endoctrines et les centres nerveux. L’anesthesie psychique sera peu à peu compensée par une force musculaire décuplée.


 Et le sorcier aura bientôt un parfait esclave à sa disposition. Fort, infatigable car il ne dort pratiquement jamais, obéissant à n’importe qu’elle injonction de son maître.Le zombi travaillera sans exiger d’autre salaire qu’une décoction d’herbes spéciales à dates fixes et quelques autres pratiques magiques afin de perpetuer son état

kanzo2007_063.jpg


La raison  et la morale occidentale répugne à admettre la réalité de ces pratiques d’esclavage ancestrales.



 

http://www.sorcier-chaman.fr/images-blog/banniere-468x60.jpg

&p=zombis

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Esoterisme
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher