Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 17:53

Beaucoup d'entre vous ont été très positivement critiques à l'égard de l'article précédent ("Fin des Temps…") et je les en remercie de tant de sagacité et de libre arbitre au moment où la Liberté de chacun est en jeu, où la Liberté même des peuples semble vaciller sur son piédestal et où les risques de toutes sortes n'ont jamais été aussi décisifs pour l'avenir de l'humanité. Aujourd'hui nous savons que des forces agissent à l'échelle de la planète entière, que la mondialisation économique s'est muée en une doctrine néo-capitaliste dangereuse où la haute finance se mêle aux pouvoirs politiques d'élites transformant les tenants de la démocratie historique en une démocrature institutionnalisée pour des raisons de sécurité (sanitaire ou antiterroriste) parfois douteuses quant à leur pérennité dans le temps… Mais je ne vais pas revenir spécifiquement sur telle ou telle crise, vous pourrez retrouver d'autres de mes articles y faisant référence, non, aujourd'hui c'est de ce que presque tout le monde connaît, comme fiction avec notamment la phrase culte "Que la force soit avec vous" dont il sera question car rien n'est plus véridique actuellement que cette guerre des étoiles que l'on nous concocte, de celle aussi plus cinématographique avec la saga Star Wars qui a su à elle seule refléter symboliquement toutes les mouvances dont la réalité fait progressivement sienne en nous y préparant, mais aussi qui a su intégrer tous les schémas initiatiques des travaux de sorcellerie et de haute magie que les praticiens en exercice connaissent parfaitement.

Dans les récits de fictions, livres ou cinéma par exemple, nous savons qu'une part de vérité émerge mais laisse généralement ceux qui y sont confrontés dans cette contemplation souvent passive où seul ce que l'on a appelé le "divertissement" persiste pour en écarter tout aspect tangible au quotidien, en d'autres mots le "divertissement" (qui porte bien son nom) est censé nous faire basculer dans des univers impossibles à vivre réellement ou à expérimenter, il nous fait diverger mentalement par le biais d'une déviation logique orchestrée, il nous détourne de la réalité (diversion) en nous plongeant dans une alternative fictive. Mais comme je l'ai signalé, tout comme l'iceberg, la fiction est elle-même nourrie d'éléments issus de la réalité sinon personne ne pourrait y entrer aisément sans aucune base de référence minime. C'est aussi d'ailleurs comme ceci qu'apparemment les auteurs et scénaristes fonctionnent, en empruntant ou en manipulant une certaine réalité pour en fabriquer une fiction pas trop éloignée afin que l'on puisse y entrer plus aisément. Mais les initiés, pas ceux d'Hollywood, quoi que, savent que la réalité dépasse de très loin la fiction car elle l'englobe tout en sachant en générer toutes les bifurcations dont l'esprit se demande parfois où il va chercher de telles histoires presque véridiques…

Star Wars (et bien d'autres films de même envergure) n'ont pas émergé de nulle part, ils ont une triple fonction, dont deux qui sont dissimulées au public. La première donne le ton ouvertement avec le "divertissement", le dépaysement pour sortir du quotidien et certainement moins penser aux problèmes de la vie courante, une sorte de lavage de cerveau en douceur et largement consenti par ceux qui s'y adonnent (on peut aussi ajouter les jeux vidéo dans cette catégorie d'opium mental). Les deux autres fonctions plus cryptées sont évidemment celles qui nous intéressent aujourd'hui, la première, et ne nous y trompons pas, est parfaitement formatée par nos sociétés qui encouragent le divertissement social d'une part pour minimiser les effets d'encadrement et de coercition subis, d'autres parts pour passer subtilement des messages subliminaux dans ces histoires à dormir debout (ou plutôt à vivre en sommeil) avec ces récits dirigés comme des supports hypnotiques de masse. Le rôle des médias TV est strictement identique dans la "fabrique de l'information", c'est-à-dire du storytelling très utile à ceux qui gouvernent pour passer toutes sortes de messages "d'encadrement mental de la population", les médias d'information créent une réalité sociale forcément fictive puisque déjà formatée et assurément directive pour ne pas dire dictatoriale (la dictature de certains médias n'est plus à écarter lorsque l'on sait qu'une poignée d'élites milliardaires en contrôle le contenu avec grand soin).

La troisième fonction, encore plus inconnue du grand public, est justement digne de ces sagas cinématographiques, l'ampleur de ce qui y est révélé n'a plus rien d'une fiction, les messages symboliques (ou plus directs) qui s'exposent ainsi sont issus de ce que certains initiés connaissent par des voies plus ésotériques (le commun des mortels dirait par des voies "surnaturelles"). Si vous posez la question suivante à un chaman ou à un sorcier: "que la force soit avec vous, mais de quel côté êtes-vous?", alors vous aurez mis le doigt dans un engrenage qui risque de ne plus vous lâcher tant les réponses sont à la fois complexes, bien réelles et surtout très orientées, voire mixtes, tel ce fabuleux binarisme de la Guerre des Étoiles, du côté obscur de la Force ou de celui du bien, et ceci vu sous un angle plus précis l'on est finalement strictement du côté de la magie noire ou de la magie blanche (du moins dans la catégorisation telle que se la figure la majorité des gens). Bien entendu, il faut voir les personnages de fiction ici comme de véritables archétypes primordiaux où chacun jouera son rôle bien défini, le méchant étant du côté sombre, le gentil du côté blanc (les deux ayant d'ailleurs l'habit qui va avec la couleur adaptée, pour mieux implémenter visuellement l'image). L'on peut même avoir tout de même de soudains transfuges, le si blanc Jedi Anakin Skywalker devient ainsi l'immonde et sombre seigneur Sith Dark Vador, ou bien des invariants avec Obi-Wan Kenobi qui restera blanc comme neige au soleil et Dark Sidious (alias le fourbe sénateur Palpatine) à jamais plus noir que l'espace qui l'entoure. L'on peut aussi y déceler plus rarement des personnages plus tangents et ambigus selon moi comme Han Solo qui n'est rien d'autre qu'un contrebandier rusé et beau parleur (se rangeant "par la force des choses" du bon côté, même s'il aurait pu très "mal tourner" - "rotas-sator"…)

Mais Star Wars est devenu un mythe basé avant tout sur de grandes épopées préexistantes (historiques ou imaginaires), de celles dont les empires se construisent et s'effondrent, de ces mythologies où les dieux et les déesses forment des alliances ou alors se combattent avec acharnement et ruse: encore une bipolarité du Bien et du Mal incarnée par deux visions opposées d'une même Force vitale, transcendante ou spirituelle. Enfin aussi en parallèle, notons l'habile reconstruction de nos propres schémas humains et structures identitaires terrestres de notre temps avec les castes des dirigeants tout en haut d'une pyramide hiérarchique très stricte où le peuple est avant tout et uniquement aux ordres des élites régnantes, qu'elles soient sombres ou bien plus rayonnantes, cela est du pareil au même (et en passant un bon lavage de cerveau sous-entendu pour le spectateur). Car n'en doutons pas, la Guerre des Étoiles n'est qu'une vision suggérée d'un unique impérialisme qui ne dit pas son nom en se cachant derrière deux simples coloris basiques extrêmes, finalement bonnet blanc ou blanc bonnet, une sorte de démocrature galactique où les élites envoient pêle-mêle les manants des petits peuples de planètes asservies, les mercenaires avides, les soldats enrôlés plus ou moins "de force", les robots guerriers programmés à la chaîne, ou pire, les clones humains pucés comme il faut (sous RFID génétique) pour en faire de la chair à canon. Tout ceci avec en sus, comme si cela n'était pas assez significatif, l'apparition d'une corporation sournoise et corrompue: la Guilde du Commerce qui démontre bien que tout s'achète au meilleur prix sans pour autant faire de différence entre le noir et le blanc (petit message subliminal ou la fin justifie des moyens)… Nous ne sommes évidemment pas loin de la mentalité bien exprimée de nos lobbyistes ici-bas prêts à tout pour gagner un marché, qu'il soit européen, chinois, russe ou américain, ils n'ont pas de frontières pour agir ni d'opinions politiques, encore moins de conscience personnelle ou corporatiste, mais savent très bien compter dans leurs transactions.

En magie (fictionnelle dans Star Wars), puisque l'allégorie est éminemment présente à tout moment, la force s'exprime uniquement par la violence des actes contre des individus pour les contrôler, pour les soumettre à une volonté plus puissante, pour finalement les corrompre, ce qui s'apparente plus ou moins à un envoûtement de mort ou à une emprise pour les enrôler du côté sombre, lorsqu'en face l'on tente d'éliminer purement et simplement ce Mal, il n'y a aucune compromission possible de le voir changer, sauf peut-être dans le passage dans l'au-delà (la mort de Dark Vador étant potentiellement une sorte de rédemption, in extremis). N'oublions pas que les forces du Bien, symbolisées par les Jedi, savent aussi contrôler les esprits faibles par sujétions hypnotiques, mais non pas pour soumettre durablement mais en vue de se protéger. L'on peut, d'une certaine façon retrouver en réelle magie blanche opérative cette qualité de protection avec ses rituels, de même l'attaque viendra à l'opposé surtout de la magie noire très destructrice et chaotique qui ne sait qu'assujettir, affaiblir ou éliminer. Comme je le précisais, les vrais initiés en magie ne s'y trompent pas, la Guerre des Étoiles est une saga qui sait fabriquer du consentement en conditionnant son auditoire, d'une certaine façon le dresser à l'image cinématographique avec d'énormes moyens techniques et financiers, une réussite commerciale et artistique dans son genre, avec néanmoins des intentions cachées où le spectateur n'a que deux choix: le Bien, le Mal. Ceci me fait soudain penser aux élections… la gauche, la droite (aux USA: Républicains et Démocrates), mais ceci est une autre histoire, quoi que… à vous de juger de l'excellent formatage politique sous-jacent.

Toujours est-il que j'espère que ce petit tour d'horizon dans les Étoiles vous aura permis de mieux comprendre que le divertissement cinématographique est aussi une forme d'emprise mentale avec ses messages suggérés habillement, de ces codes subliminaux d'une matrice sociétale qui sait en jouer avec délectation pour vous "occuper", ou occuper vos neurones sur des sujets fictifs mais très actifs. Comme à chaque fin d'article je reste joignable, notamment si vous avez des questions à me formuler dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de sorcier chaman ou si vous avez besoin d'aide via un rituel (nous verrons la "couleur" ensemble !). Vous pouvez me téléphoner au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien m'écrire en passant par mon formulaire de contact: merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour l'ouvrir. Je vous dis à très bientôt et si vous allez au cinéma (Tenet ?), regardez les films avec le détachement qui convient, c'est-à-dire celui du sage ou de celui qui commence à devenir un véritable initié avec une vue panoramique de ce qui est, en haut, en bas et sur les côtés!

Jean-Pascal BRUNO

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2020 4 16 /07 /juillet /2020 20:34
Yull RUGGA sorcier luciférien. Archive de l'INA

C'est en rendant tout d'abord un solennel hommage à notre ancien ami et maître à tous, Yull RUGGA, digne héritier de la Wicca occidentale en son coven du Cercle Initiatique de la Licorne, que je commencerais cet article consacré à la magie luciférienne, il a été un exemple pour nous tous et pour moi-même Jean-Pascal BRUNO, sorcier-chaman, ce en quoi nous lui sommes redevables aujourd'hui de pouvoir porter le flambeau aussi haut avec le respect d'avoir su poursuivre son œuvre et ses préceptes fondamentaux sans en déformer la quintessence initiale qu'il nous a transmise avec force, beauté et sagesse luciférienne. A contrario, pour le profane il ne sera certes pas du tout aisé de s'aventurer sur des sentiers aussi brûlants aux parfums lourds de souffre et de musc suave mêlés aux flammes orgiaques de candélabres ritualistiques, entre la surprise d'entrer dans un tel univers si prégnant et l'appréhension d'y laisser un morceau de son âme, celui qui n'est pas encore initié aux arcanes ésotériques n'aura que deux alternatives, fuir et garder sa peur toute sa vie ou bien apprendre à écouter pour mieux comprendre les deux facettes de l'existence, l'une blanche de sa réalité quotidienne, l'autre noire et teintée de rouge d'une teneur plus informelle dont la sombre matrice de cette même réalité est constituée, l'envers invisible du décor… C'est souvent par un hasard qui n'en est pas un que ce profane arrive un jour dans cet univers sans le savoir en lisant quelques lignes qui lui paraissent alors prendre soudain tout leur sens avec peut-être à la clef des réponses existentielles ou une révélation personnelle…

Pour reprendre la pensée prolifique de Yull RUGGA en ce qui concerne "l'esprit luciférien" il faut bien en comprendre quelques bases simples exprimées clairement: la magie luciférienne cherche avant tout à apporter la Connaissance aux Hommes et justement à leur apporter ce feu prométhéen que les dieux voulaient garder pour eux, c'est-à-dire la Lumière de l'intelligence et du savoir. Il va sans dire que beaucoup pensent que dès que l'on parle de Lucifer alors seul le côté sombre et charbonneux émergera, ce qui est une illusion parfaite de la méconnaissance d'une très libre doctrine qui au contraire illumine déjà de l'intérieur car elle s'adresse à soi sans imposer aucun dogme extérieur que celui du respect de soi et d'autrui dans ce qu'il possède de libre arbitre et plus généralement de liberté de penser et d'agir. Dans cette perspective ouverte, être luciférien c'est être libre et donc s'affranchir, s'affranchir comme le ferait l'esclave de ses faux maîtres, de ses faux dieux. Ainsi libéré, non seulement de ses chaînes mais aussi des cultes qui lui imposaient de croire en autre chose que lui, l'Homme en devient son propre maître et voit en autrui le maître de sa propre destinée sans vouloir lui dicter la sienne. Certains pourraient d'ailleurs y voir une vision propre à l'Anarchie, ni dieu ni maître, mais le luciférisme n'est pas une orientation politique, c'est une vision personnelle à laquelle on adhère en âme, en conscience et surtout en toute liberté lorsque l'on suit la Lumière et non l'ombre que l'on voudrait nous faire croire comme seule réalité, sur ce point rappelez vous de la caverne de Platon… Notons en passant que l'on peut bien évidemment être luciférien et anarchiste en même temps, les deux ne sont pas du tout incompatibles.

J'entends d'ici une critique qui revient souvent, celle de la petite histoire du papillon qui cherche la lumière et se brûle les ailes sur la flamme de la bougie. A-t-on déjà dit que le feu ne brûle pas? A-t-on déjà dit qu'il fallait regarder directement le Soleil les yeux bien ouverts sans cligner d'un cil? Non, évidemment seuls les imbéciles interdiront le feu sous prétexte qu'il peut être dangereux, nous serions vite revenus à la préhistoire si nous avions écouté tous les prêcheurs d'interdits, d'ailleurs la plupart des religions ont su laisser le peuple dans l'ignorance durant des siècles, niant même que la Terre était ronde et tournait autour du Soleil, tuant au cours de l'Histoire des millions d'hommes, de femmes et d'enfants durant des guerres de religion au nom de divinités polythéistes ou monothéistes soi-disant bonnes… Mais sachez qu'en pleine lumière justement le papillon n'est plus attiré par la lueur de la bougie et s'en éloigne naturellement pour découvrir d'autres horizons plus vastes, c'est ce que la magie luciférienne apporte, elle ouvre les portes closes vers la lumière que d'autres avaient tenté d'obscurcir en affirmant qu'elle n'existe pas ailleurs ou qu'elle est trop dangereuse pour le commun des mortels. Autant lire un livre la lumière éteinte pour suivre les enseignements des dogmes officiels qui se disent emplis de cette grande sagesse aveugle…

La science luciférienne, si l'on peut appliquer ensemble ces deux termes apparemment antinomiques, consiste à ouvrir les champs d'application personnels que l'on vous a interdit de cultiver au profit d'autres qui s'en sont accaparés illégitimement l'accès unilatéralement pour restreindre vos propres capacités et ainsi asseoir leur autorité toute relative sur vous, c'est la définition même du pouvoir politique réservé à une élite qui cherche à asservir par des dogmes flous ou par des lois dites "morales" axées sur le bien et le mal alors que cette définition ne peut assurément pas s'appliquer à tous, en tout temps et en tout contexte. Être luciférien c'est aussi savoir que le bien et le mal ne sont que deux notions forcément subjectives et entièrement relatives que l'on ne peut pas imposer globalement à tous de manière uniforme, encore une fois la sagesse luciférienne tombe sous le sens et si l'on dispose d'un minimum d'intelligence, de cette lueur d'esprit intérieur, alors l'on se rend compte du carcan absurde de cette moralité que nos sociétés anciennes et présentes assènent pour construire un enclos à de doux moutons dociles et serviles. Enfermer les esprits, les blâmer de ne pas suivre des règles, des lois et des dogmes créés par une petite caste, voilà comment une fausse élite peut conduire un troupeau qui n'a plus la présence d'esprit d'y voir les barrières mentales qu'on lui a dressées. Être luciférien c'est se libérer de ces barrières mentales imposées, c'est ouvrir ce champ des possibles avec de nouvelles capacités intellectuelles, de nouveaux pouvoirs naturels intérieurs, une bien réelle magie retrouvée de l'Homme en lui-même, pour lui-même et ses semblables redevenus complets, intrinsèquement entiers.

Mais avant de pouvoir utiliser cette magie retrouvée, cette magie luciférienne de pleine lumière et de réelle sagesse intellectuelle, il est souvent nécessaire de passer par une phase d'initiation, une sorte de désintoxication des anciens dogmes, une libération de l'esprit qui est en soi, une illumination intérieure. L'initiation luciférienne s'apparente à un passage de flambeau, il est en effet rare qu'un individu seul trouve la force de créer ce feu intérieur, il le peut tout comme l'on peut faire jaillir une étincelle de deux silex mais avec beaucoup de temps et d'énergie, voire de maux pour y arriver. Un maître spirituel luciférien peut apporter cette flamme pour qu'ensuite le foyer intérieur puisse prendre le relais et s'éclairer par lui-même. Néanmoins ce n'est pas en quelques jours que l'initiation porte ses fruits, les étapes sont souvent longues mais nécessaires car il faut aussi savoir se prémunir des incendies trop violents, des ego qui prennent feu, des calcinations involontaires ou incontrôlées… La liberté intérieure qu'apporte la magie luciférienne doit aussi être domptée par l'esprit qui la contrôle, ne pas se laisser éblouir par cette puissance pourtant si naturelle. Car la magie luciférienne permet l'accès à la magie rouge (magie de l'amour, de la sexualité et des sentiments) ainsi que celle de la magie noire encore plus puissante et potentiellement dangereuse pour qui ne sait en contenir les envoûtements et sortilèges destructeurs, une magie du chaos où force d'esprit affûté et expérimenté il se faut.

Étant sorcier-chaman depuis plus de trente années déjà, en pleine maîtrise de la magie luciférienne et des arcanes de la sorcellerie en magies rouge et noire, j'exerce en ligne directe des propos que je viens d'évoquer brièvement dans cet article et je reste évidemment à votre disposition pour vous apporter quelques lumières ou bien une flamme si vous avez besoin d'éclaircir un horizon personnel complexe ou trop difficile à gérer seul (problème de couple, rivalités personnelles, difficultés professionnelles ou commerciales). Pour ce faire, n'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement et sous couvert d'une stricte confidentialité déontologique qui s'impose de facto, ceci par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien via ma page de formulaire de contact professionnel qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je ne peux que vous dire à très bientôt pour vous apporter si possible une parcelle de lumière, une étincelle dans l'océan de l'existence pour éclairer la voie et vous laisser choisir le bon cap qui vous convient!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 17:31

Ce que la crise du Covid-19 nous a démontré et confirmé avec force, c'est que les hommes politiques avaient été très largement secoués et même distancés par les évènements en ne prenant absolument pas toute la mesure de leurs engagements officiels en considérant rapidement comme il se devrait les meilleures décisions aux meilleurs moments. Ce qui se démontre outrageusement et se révèle puissamment aussi après coup, en se demandant d'ailleurs s'il faut y voir une impuissance crasse, une incompétence formelle ou une volonté déguisée en vue de buts inavouables mais assurément calculés par quelques élites planquées se pensant légitimes et intouchables… Bien entendu l'on nous ressortira (sur les médias "mainstream") les excuses habituelles sur les budgets non alloués à cause des mesures d'austérité pour ne pas surendetter les institutions déjà à la peine, les lourdeurs administratives de nos bureaucraties transnationales et notamment européennes, l'inertie d'une autorité pyramidale centralisée déconnectée du monde réel d'en bas ou bien encore la faillite évidente d'un service public en perte de vitesse auquel il serait préférable d'y substituer de "belles et performantes" sociétés privées à un coût déraisonnable en piochant directement dans le porte-monnaie des citoyens (sans avoir à passer par la case impôts qui froisse l'électorat). Tout ceci, une grande majorité de Français commence à bien en comprendre les rouages rouillés par tant d'usurpation répétée, il faut dire que durant le confinement ils ont largement eu le temps de cogiter sur la façon dont ils étaient traités comme de gentils moutons dans un enclos gardé par des loups affamés ou comme de vulgaires objets que l'on entasse sur une étagère trop petite afin de subir un lavage de cerveau en profondeur, ceci avec le concours complice des médias de masse détenus par ceux-là mêmes qui leur infligeaient l'enfermement (afin de les placer socialement sous une camisole mentale généralisées unique dans l'Histoire).

Non, tout va bien. Le retour à la normale est conforme au plan. Reprenez vos activités sans réfléchir plus en avant. Retournez vite travailler (si vous avez encore un emploi) et surtout merci de ne pas oublier de consommer comme avant (si possible encore plus) même si vous n'en avez pas besoin ou pas les moyens (on vous proposera alors un crédit pour vous menotter). Pensez d'ailleurs aux pauvres multinationales qui se sont durement sacrifiées en ne vous vendant plus des objets dont vous n'aviez finalement pas besoin… C'est ce que l'on voudrait nous faire croire, que tout est comme avant, pour ingurgiter calmement la pilule de soma du meilleur des mondes, cette pilule qui efface l'esprit de ceux qui voulaient changer le cours de l'histoire, une histoire un peu trop mouvementée socialement pour d'autres qui ne voulaient surtout rien modifier de leur "emprise sociétale" sous couvert d'une "démocrature" en assez bonne marche. mais le problème actuel demeure multiple, universel et complexifié à tous des niveaux de manière encore plus marquée par un fossé idéologique abyssal qui devient une réalité intenable à gérer comme si de rien n'était car devenue extrêmement visible, ceci même avec l'aide d'un puissant lavage de cerveau international répété à foison en boucle continuelle. Car n'oubliez pas que partout sur la planète les problématiques d'avant sont d'autant plus présentes et encore plus criantes: les violences, les injustices, les emprisonnements, les inégalités, les dérèglements économiques, sociaux, environnementaux, les gaspillages, les fuites de capitaux, les détournements, les mensonges, les abus de pouvoir et la corruption sur toute la ligne comme si l'argent était la seule et unique pierre philosophale pouvant sauver le monde alors qu'il représente au contraire le principe majeur de son effondrement avec son cortège de profits irrémédiablement destructeurs, de volontés de puissance aliénées les unes contre les autres, et d'irresponsables illusions de vouloir amasser toujours plus sans plus savoir pourquoi, ni vraiment dans quel but essentiel à la collectivité humaine ou à son évolution.

Mais tout ceci vous le savez déjà, ou bien vous avez déjà avalé la pilule de soma avec, du matin au soir, cette légère démarche de zombie à qui l'on a bien lavé le cerveau jusqu'au dernier neurone rincé et essoré, ce que je ne crois pas sinon vous ne seriez pas encore ici à lire pour conforter votre propre analyse des faits. Évidemment, même ceux qui ont tenté de gérer la crise du Covid-19 (ou tenté de nous faire croire qu'il la gérait) sont exactement au même point délicat (le mot est faible) de comprendre que la situation est encore pire qu'avant avec les mêmes problématiques, et encore plus qu'avant… Oui les hommes politiques, tous sans exception à un niveau international, comprennent que le monde a changé d'un seul coup de braquet, qu'ils sont aux commandes d'un bolide fou sans autre direction que celle d'aller non pas dans le mur (il y aurait encore des survivants…) mais directement dans le précipice insondable de notre irréversible perte globalisée. Ils savent que si rien n'est fait très rapidement alors l'ensemble de nos systèmes va s'enrayer, non seulement celui qui les préoccupe depuis des lustres, c'est-à-dire le système financier à bout de course et proche de l'implosion boursière, mais aussi le système commercial et économique international, le système sociétal pseudo-démocratique qui l'accompagne, enfin et surtout le système climatique qui va tous nous rayer de la carte après son emballement jusqu'au cataclysme planétaire final. Je vous passe les détails du dérèglement climatique qui commencera par l'assèchement de continents entiers devenus arides et par l'inondation d'autres qui se retrouveront immergés, ce qui entraînera une famine globale à cause des terres agricoles détruites, d'immenses et incessantes migrations humaines pour échapper aux fléaux des guerres et des conflits locaux, sachant que nulle part il n'y aura de lieux sans conflits, et que même l'air pur que nous respirerons sera compté pour finir dans le vide spatial à l'image de Mars, une planète morte peut-être déjà bousillée par une ancienne civilisation vorace comme la notre... C'est donc aujourd'hui, à cet instant, que l'on doit se poser l'ultime question: que faire pour éviter cette échéance qui se rapproche à grands pas et sur laquelle nous sommes en train d'irrémédiablement glisser sans même tenter de nous y opposer?

Les hommes politiques se retrouvent dans une dramatique impasse historique s'ils ne veulent pas changer radicalement de système(s) pour faire marche arrière, ils sont en effet prisonniers de puissants lobbies économiques et bancaires qui tirent leurs principales forces des conflits latents (via les prises de bénéfices attenants) et des inégalités mondiales (via des déréglementations du marché du travail). De ces forces inhumaines qui asservissent les pays pauvres et même les citoyens pauvres de leurs propres pays au profit d'une élite financière minoritaire qui se croit à l'abri en se cachant derrière des holdings anonymes, nous avons ici essentiellement affaire à de véritables entités économiques mondialisées dévorant toutes les ressources planétaires avec l'aide d'algorithmes "HFT" (en "trading haute fréquence") issus d'intelligences artificielles devenues démentes, hors de toute responsabilité et éthique car assurément non humaines par définition mais aux mains expertes d'organisations noires, Black Rock le bien nommé avec son logiciel Aladdin ("Asset, Liability, Debt and Derivative Investment Network") en est un exemple de plus en plus visible (21.000 Milliards USD de transactions par JOUR). Le premier problème est donc de redonner aux hommes les commandes de leur destinée et de leur rythme vital qui a été rompu par ce que l'on essaie de nous faire prendre pour la solution mais qui n'est que le problème en devenir: l'intelligence artificielle qui n'a ni âme ni conscience, et qui poursuivra sa tâche de destruction et d'assimilation de la planète jusqu'au dernier homme vivant sur Terre, et peut-être même après…

Les chamans ont de tout temps disposé de la sagesse et de la responsabilité des Hommes, de celles leur clan mais aussi de celles des Anciens à qui ils étaient redevables d'avoir su garder avant eux la stabilité des équilibres avec la Nature pour qu'elle leur procure ce dont ils avaient réellement besoin. Aujourd'hui l'Homme a largement dépassé ce dont il avait réellement besoin, il dilapide et détruit chaque seconde des ressources qui ne sont pas les siennes et non renouvelables, ceci violant les Lois de la Nature et en trahissant l'esprit de tous ceux qui ont vécu avant lui. Il est grand temps et même urgent de retrouver une sagesse universelle qui nous responsabilise tous vis-à-vis de la planète car celle-ci peut à tout moment se rebeller très violemment de nos égarements en déclenchant elle-même l'extinction massive de ce qui s'apparente à un tenace parasite destructeur: l'Homme, qui se dit "moderne" et aussi "sapiens", mais qui usurpe de lui-même cette sagesse dont il s'affuble éhontément le nom. Changer aujourd'hui de systèmes est possible globalement en associant aux décisions politiques les véritables sapiens, c'est-à-dire sages, qui sauront rétablir un équilibre avant que nous ne soyons irrémédiablement détruits par notre propre avidité aveugle et par notre obstination à nous croire encore géniaux face à une intelligence planétaire naturelle qui a 3,5 milliards d'années d'avance sur nous et dont nous ne savons strictement rien. Nous sommes des enfants enfermés dans notre matérialité et inféodées à notre science du visible et du démontrable, hors de portée d'une intelligence issue d'une dimension supérieure qui nous dépasse de loin et dont nous n'avons pas conscience, hormis quelques trop rares chamans éclairés pour tenter un dialogue teinté d'une humble sagesse millénaire que la Terre elle-même nous a enseignée.

En qualité de chaman professionnel en exercice j'exhorte les politiques à mieux écouter les ultimatums de la Nature avant que celle-ci n'enclenche un processus salvateur qui ne nous épargnera pas en remettant les compteurs à zéro et en nous faisant régresser du statut usurpé de sapiens à celui de simple amibe pour ainsi recommencer un nouveau cycle vers une nouvelle humanité plus éclairée, équilibrée et responsable. Les hommes politiques, de tous niveaux, peuvent me contacter pour une entrevue ou un entretien, ceci de manière déontologique avec le respect absolu d'une très haute confidentialité qui s'impose. Il n'y a dans cette démarche de contact aucune quelconque prise de pouvoir illégitime de ma part sur les élus de notre République mais avant tout une volonté de partage et de prise de conscience qui sont nécessaires à ce stade avancé afin de construire un discours politique qui puisse à la fois être universel et légitime aux vues des événements "apocalyptiques" qui risquent d'arriver d'ici quelques années ou décennies d'agonies de toutes nos infrastructures humaines. N'hésitez pas à me joindre par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) pour un premier contact, ou bien passez par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je précise que j'ai déjà été contacté par plusieurs hommes politiques à ce jour et que je reste ouvert à toute initiative constructive pour une avancée majeure de notre conscience collective et de nos actions pour sauver ce qui peut encore l'être à ce stade. Je vous dis à très bientôt, seuls ceux qui n'auront pas cherché la Vérité ne trouveront pas de réponse, ne soyez pas les guides aveugles d'ambitions destructrices ou irresponsables, il est encore temps.

"Voyez, et gardez-vous de toute avarice ; car encore que quelqu’un soit riche, sa vie n’est pas dans ses biens."

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
23 mars 2020 1 23 /03 /mars /2020 20:36

En ces temps compliqués où chacun est relativement isolé ou même en confinement total, de nombreux prophètes de l'Apocalypse voient dans les évènements actuels la fin du monde et promettent la rédemption salvatrice à tout un chacun en prenant le contrôle de leur vie, tels des gourous hystériques ils s'emparent non seulement des esprits faibles mais aussi de leurs ressources sans pour autant les éclairer davantage sur la réalité de notre monde. Ce n'est certainement pas la fin de l'humanité qui nous guettent demain matin, et sachez bien que dans l'Histoire d'autres crises bien plus graves ont été intégralement surmontées avec beaucoup moins de moyens et de technicité dont nous avons aujourd'hui les acquis. Non, ce n'est peut-être pas la fin du Monde mais la fin de notre monde sous sa forme contemporaine qui effectivement détériore irrésistiblement notre environnement au détriment de la Vie, en détruisant systématiquement la Nature qui nous nourrit dans un espoir délétère d'en tirer un profit délirant noyé dans un égocentrisme où ceux qui nous dirigent sont des élites corrompues aveuglées par un pouvoir proche du despotisme. Alors si en bas de l'échelle, bien loin de ces élites elles-mêmes néfastes se situent de tristes mais redoutables charlatans, il est bon d'en dénoncer les méfaits et de rétablir la vérité pour en séparer la réalité d'une doctrine sublime de ces arnaques d'un autre temps.

En effet, rien ne serait plus aberrant, déraisonnable et totalement inexact que de mettre tous les praticiens dans un même sac, les Arts Majeurs ainsi que leurs travaux complexes recèlent de grandes vérités pouvant aider les individus à la recherche de solution pour eux-mêmes mais aussi pour leurs proches, la magie des rituels n'est certainement pas à mettre dans toutes les mains ni à démystifier tant le sceau du secret en protège les subtils et essentiels éléments, tout comme l'on ne donne pas un fusil chargé à un nouveau-né. Alors, oui il existe ces escrocs dans la profession et ils profitent des maux qui nous sont assénés durant ces moments où certains sont en proie au doute sur notre civilisation et sur notre capacité à surmonter les enjeux qui sont ceux de notre époque. Un grand nombre de "marabouts" occidentalisés pour la bonne cause se présentent pour vous sauver des misères et malheurs de l'existence, faites très attention car les seuls véritables marabouts que je connaisse sont en Afrique et y restent, ils ne profèrent pas de discours pernicieux, au contraire ils agissent la plupart du temps au nom d'un chef de communauté ou de tribu, ils connaissent chacun des membres de cette communauté pour en élaborer les soins adaptés et les remèdes ancestraux.

Rien à voir avec ceux qui se présentent à vous, ces faux marabouts occidentalisés qui n'ont jamais vu une seule des plantes qu'ils préconisent ni n'ont jamais effectué un seul élixir ou un seul rituel sacré de leur vie en préférant conduire de grosses berlines dans la capitale pour parader avec votre argent… Alors la plus grande prudence est de mise en ce moment, de très nombreux charlatans vont soudain se découvrir des dons de grands sorciers africains alors qu'ils ne sont jamais sortis de leur banlieue en métropole, qu'ils inventent chaque jour de nouveau subterfuge pour attirer les gogos et les faibles d'esprit attirés par d'extravagantes prouesses capables soi-disant de tout résoudre en seulement quelques heures, surtout si vous leur donnez l'intégralité de votre compte en banque… Dans le milieu de la magie opérative les véritables sorciers chamans existent tout de même, ils sont généralement locaux et ne se promènent pas en dehors de leur pays, à savoir les "Talebs" ou sorciers arabes issus du Maghreb n'exerçant que sous le couvert du Coran en respectant un nombre incalculable de règles et de doctrines sacrées, ils ne peuvent pas effectuer des rituels pour ceux qu'ils appellent les mécréants, ce qui n'est pas une insulte mais pour eux au contraire une ultime vérité qu'il faut être croyant et musulman pour avoir recours à leur sagesse magique et à leurs services souvent officiels (sous l'égide d'un maitre ou d'une obédience locale certifiée).

En France, et plus particulièrement en Europe de l'Ouest, nous sommes effectivement relativement plus détachés des dogmes et des églises (et encore plus des tribus ou communautés locales) en ce qui concerne les rituels et les travaux de magie, quoi que pour certains exorcismes les prêtres assermentés par l'Église n'exercent qu'avec l'assentiment écrit d'une autorité hiérarchique qui autorise de telles pratiques à la fois risquées et assurément délicates… En dehors des institutions religieuses patentées toute personne ayant effectivement des Dons peut librement aider autrui et en faire son métier, c'est d'ailleurs mon cas puisque si vous suivez mon parcours (lire si besoin mes articles que j'écris depuis des dizaines d'années, ici sur ce blog sur la colonne de droite ou dans la presse). La qualité de Sorcier-Chaman ne s'attribue pas via des cours par correspondance ou autres lectures assidues d'ouvrages ésotériques, certes les livres sur le sujet ont leur importance afin d'affiner une technique mais aucune pour acquérir une réelle et utile sagesse dans la pratique de la haute magie avec des rituels qui sont à chaque fois et pour chaque cas uniques et spécifiques, par conséquent rien n'est jamais écrit nulle part ailleurs que dans l'esprit éclairé de celui qui va élaborer, puis les effectuer en toute connaissance de cause et d'effets…

Je rappelle aussi, pour ceux qui ne l'auraient pas encore lu, qu'il existe une très grande variété de "magies" et non une seule pour tout résoudre en claquant des doigts, ainsi il est extrêmement difficile de trouver des sorciers capables d'accepter tous les travaux puisqu’il y a, entre la Magie Blanche, la Magie Rouge ou bien la plus controversée et dangereuse Magie Noire, une grande différence de méthode, de pratique et surtout de Connaissances ou encore de type de puissances à maintenir au sein d'un Don (ou de plusieurs) pour effectuer des rituels extrêmement différents. Seuls les plus exercés, les plus assidus et ayant bien évidemment une longue expérience sur des décennies peuvent s'affranchir des barrières ésotériques qui arrêteront la très grande majorité des apprentis ou assistants en magie opérative pour aller plus loin. Il ne suffit pas de vouloir devenir "sorcier", chaman ou mage, c'est assurément la fonction qui vient à vous, le Don qui surgit comme une révélation claire et impérieuse, une essentielle et immense Connaissance qui vient demander son dû, c'est-à-dire la perte totale ou partielle de sa propre liberté égocentrique pour s'en remettre à l'exercice difficile et lourd à porter de celle que représente de la Magie en qualité de professionnel expérimenté, strictement et exclusivement au service d'autrui. Bien des individus ont finalement échoué ou plutôt préféré rapidement retourner à une vie plus simple et bien moins lourde à porter que celle de prendre sur soi les problèmes des autres.

Sorcier-Chaman est donc un sacerdoce, c'est une mission sacrée pour le dire plus trivialement, et cette acceptation d'aider autrui avec un tel pouvoir ne saurait supporter aucune dérive, au risque de tout perdre, la sagesse, la Connaissance et la dignité d'en exercer la maîtrise. C'est en quoi je me suis engagé depuis des années afin de faire de mon métier une charge que je porte pour aider ceux qui me le demande et non pour mon propre compte comme les faux marabouts ou autres charlatans s'autoproclamant comme tels. Si vous désirez me joindre pour discuter d'une problématique difficile à résoudre, je reste à votre disposition au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez me poser une question ou entrer dans le détail de ce qui vous préoccupe, merci dans ce cas de passer par mon formulaire de contact en ligne en cliquant ma bannière web qui est ci-dessous pour ouvrir la page. Je vous dis à très bientôt ou même à tout de suite pour que les magies que j'exerce soient à votre service avec toute mon expérience à l'appui. Et, bon courage pour le "confinement COV19"!

Jean-Pascal BRUNO
Sorcier-chaman en Magies Blanche, Rouge et Noire

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
24 février 2020 1 24 /02 /février /2020 15:44

Dans mon dernier article j'ai parlé de la Magie Noire et de ses résultats très aléatoires et surtout dangereux selon les sorciers qui la pratiquent (à relire ici si besoin), en effet l'expérience, le savoir-faire, la Connaissance ésotérique ainsi que le Don s'avèrent être globalement des paramètres complexes et exigeants qui ne sont absolument pas à la portée de tous les praticiens, encore moins des apprentis sorciers ou des amateurs du dimanche. Un sorcier chaman complet se doit de connaître les arcanes des différentes magies (magie blanche, magie rouge et magie noire) afin d'en délimiter les propriétés exactes en vue d'une utilisation ciblée avec des rituels parfaitement adaptés, ne pas suivre cette difficile et longue démarche d'apprentissage et de formation personnelle n'apportera que déception et échecs à la chaîne. Bien souvent les sorciers peu expérimentés préfèrent n'exercer qu'en magie blanche durant des années avant de passer à des magies plus puissantes qui nécessitent aussi une grande attention quant aux risques qui y sont associés, c'est ici une sage décision que de ne pas brûler les étapes qu'impose un Don afin qu'il se développe naturellement à son rythme. D'autres praticiens peu scrupuleux n'hésitent pas à lancer des sortilèges qu'ils ne maîtrisent pas sans même en étudier les effets dans le contexte du consultant, ce qui n'apporte que des erreurs souvent dramatiques à la situation initiale déjà épineuse…

Avec des groupes ésotériques bien organisés, comme la WICCA ou certains "covens" plus confidentiels, les sorciers ont pu par le passé avoir un soutien avant de se lancer professionnellement s'ils en avaient réellement les capacités, ceci afin de vérifier cette indispensable maîtrise et la nécessité d'une méthode correctement appliquée au regard exercé des anciens. Aujourd'hui, notamment en France, il n'existe pratiquement plus de groupes reconnus et d'une certaine façon chacun pense pouvoir être en mesure de progresser seul dans son coin avec l'aide d'ouvrages plus ou moins valides et sensés, voire sur des sites internet révélant d'emblée de soi-disant rituels "secrets" à effectuer clef en main avec des recettes prêtes à l'emploi pour le tout-venant… Tout ceci n'est pas sérieux et reste une véritable mascarade, pour ne pas dire une manifeste escroquerie pouvant devenir dangereuse. Aucun rituel digne de ce nom ne peut être formulé ou effectué sans l'apport spécifique de l'ensemble des informations de la personne qui consulte et de son contexte exact, sans compter son indispensable analyse en amont et l'accord volontaire et participatif dudit consultant. Comme je l'ai souvent souligné, un rituel normalement constitué se crée aussi avec l'essentiel apport d'énergie issu de la volonté du consultant, en complément des qualités du praticien pour la réalisation, donc rien n'est possible sans cette synergie réciproque.

Au temps d'Octave SIEBERT (le "pape des lucifériens") que j'ai personnellement connu durant de longues années, ainsi qu'en souvenir du meilleur d'entre nous aujourd'hui disparu, c'est-à-dire Yull RUGGA, nous ne sommes plus qu'une petite poignée à exercer selon les règles de cet Art Majeur et à en respecter dignement avec la rigueur de la sagesse les lois ésotériques qui gouvernent notre Réalité étendue. Certains diront qu'à d'autres temps d'autres points de vue et méthodes font jour mais en ce qui concerne les Grandes Lois telluriques ou cosmiques, celles-ci ne changent pas et restent d'emblématiques et incontournables certitudes pour ceux qui désirent réaliser des travaux de magie astreints à ces mêmes Lois… Alors que dire? Ce n'est pas moi qui le dit mais quelques lecteurs assidus et peut-être éclairés qui m'ont fait cet honneur, certes un peu désuet mais sympathique en me désignant comme le dernier "pape de la sorcellerie et du chamanisme". Je les en remercie avec gratitude et humilité même si ce n'est pas l'appellation qui crée ni le "costume" ni la "tiare", laquelle reste toujours difficile à porter une fois qu'elle se trouve posée comme couvre-chef avec tant de responsabilités pour la maintenir en place. Alors "pape de la sorcellerie", oui il est vrai que la Magie Noire fait partie des plus hautes œuvres que j'exerce en terme de puissance tout comme il faut aussi que j'en maîtrise les effets pour en encadrer les retours souvent chaotiques avec les meilleures protections. "Pape du chamanisme", oui si l'on considère les magies blanche et rouge comme d'indispensables moyens pour qu'un chaman professionnel puisse exercer des travaux axés sur les énergies vitales et sur la loi d'attraction, lesquelles unissent l'humain aux autres forces (telluriques, magnétiques, cosmiques, et même "éthérées"), opérés selon et avec de véritables rituels toujours uniques et réalisés sur mesures.

Comme nous le savons, dans l'Histoire il y a eu de bons et de mauvais papes, alors espérons bien que les faveurs de ce titre me soient bénéfiques, d'autant plus que je n'en ai pas sollicité urgemment l'intronisation, si néanmoins celle-ci en était une légitimement accordée par des hautes sphères, car finalement je sais qu'elles seules jugeront dans les faits et dans les intentions ce que j'ai réalisé pour aider ceux qui ont fait appel à moi et continuent de le faire, je les en remercie. Mais passons sur l'anecdote pour expliquer que déjà la seule charge d'être sorcier-chaman pèse lourdement sur ceux dont la tache première reste d'apporter un soutien psycho-ésotérique via une Connaissance que l'on a bien voulu leur enseigner avec comme poids supplémentaire ce Don presque imposé par la force des choses, ou peut-être ici imposé par la destinée d'en être digne. J'ai beaucoup expliqué que la vie d'un sorcier-chaman pouvait s'apparenter à une longue marche infinie sans sommeil, toujours à l'affût des signes de notre temps et des symboles qui se cachent sous toutes choses pour désigner un chemin à suivre. Il est parfois rude d'être soi-même dans de telles circonstances où autrui compte parfois plus que soi dans la mission (car s'en est une) qui est confiée à chaque demande de travaux. La résolution des problématiques d'autrui ne peut passer que par l'abnégation totale d'un Ego personnel qui ne pourrait qu'en pervertir la clarté et la légitimité d'agir en son nom.

Dans l'exercice de cette profession souvent décriée et montrée du doigt car méconnue des profanes, le chamanisme et la sorcellerie sont effectivement deux modes opératoires très différents mais complémentaires. Peu nombreux sont ceux qui savent avec maîtrise en utiliser savamment les arcanes hermétiques qui ne sont distillés qu'après des années d'expérience pour dévoiler des secrets que l'on ne peut effectivement et heureusement pas mettre entre toutes les mains. Je suis par conséquent fier, d'une part d'être respecté par mes pairs qui me reconnaissent mais encore plus par mes lecteurs ainsi que par les personnes qui m'ont consulté avec succès pour que je puisse les aider. Étant très sollicité je ne peux d'ailleurs pas accepter toutes les demandes et je me dois de réserver avec soin mon énergie pour les personnes qui ont véritablement besoin de travaux et qui sont dans des situations parfois complexes voire dramatiques, notamment lorsque des couples normalement unis sont en perdition ou lorsque d'autres magies s'attaquent à ces personnes sans défense ni protection pour y répondre…

C'est dans cette perspective unique que j'exerce ce métier, celui d'aider ceux qui ont besoin d'un processus puissant pour sortir de l'ornière, des travaux que j'effectue jusqu'au bout, c'est-à-dire au terme d'une résolution réussie pour écarter ou refouler les obstacles et vicissitudes de l'existence. N'hésitez pas à me joindre pour en discuter, surtout si vous-même avez une problématique à me soumettre, je vous répondrai rapidement pour savoir si mon savoir-faire s'avère être en phase avec vos préoccupations pour vous aider. Vous pouvez me téléphoner au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien aussi m'écrire en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et ce n'est pas ici le pape de la sorcellerie et du chamanisme qui vous le dit mais tout simplement l'homme ayant cette charge de sorcier-chaman à soutenir jour après jour.

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 12:14

annee-transition.jpgÀ l'aube de cette nouvelle année j'aurai été tenté de vous la souhaiter excellente, comme la plupart des personnes non avisées, mais la prudence, ainsi qu'une certaine clairvoyance me pousse en ce 5 janvier 2014 à rester extrêmement prudent par respect pour mes lecteurs et par lucidité. Bien entendu, pas de comète ou de fin du monde en perspective cette année, à tel point qu'il semblerait que tout s'annonce sous les meilleurs augures… Mais un sage proverbe nous apprend qu'il faut "se méfier de l'eau qui dort", aussi j'aurais tendance à penser qu'il faut se méfier d'une année 2014 qui semble déjà sournoisement somnoler dans notre esprit, du moins, justement ne rien laisser présager… 

En ésotérisme, ce qui demeure au coeur d'une problématique et reste caché est bien souvent le principe le plus actif qui soit et le mieux protégé des regards indiscrets. Aussi, dans des circonstances que le commun des mortels trouve tout à fait normales, l'initié y voit matière à s'efforcer à creuser plus profondément pour trouver ce qui se trouve à la lisière du bois, dans les ombres d'une forêt de signes qu'il faut savamment et longuement décrypter. En toute chose, même et surtout la plus simple en apparence, se cachent des mécanismes complexes qui représentent les fondements mêmes de la gigantesque architecture du Réel.  

Très bizarrement, pour 2014, nous n'avons que très peu d'informations sur l'orientation ésotérique de cette année, laquelle comporte pourtant un présage plutôt d'emblée assez rassurant si l'on connaît le langage des nombres puisqu'en numérologie la contraction arithmosophique aboutit au nombre 7. Généralement à chaque période correspond une direction générique qui permet aux initiés de travailler plus en phase entre les sphères éthérées et notre monde matériel, un peu à l'image du tireur à l'arc qui se tournerait en face de sa cible après en avoir reçu le feu vert pour décocher sa flèche. 

Lorsque même les initiés sont maintenus un tant soit peu au secret par leurs entités familières, c'est qu'un évènement important ou singulier doit se présenter de manière globale, c'est-à-dire sans faire de distinction entre les hommes, profanes ou non. Il s'agit certainement d'une épreuve qui touche l'ensemble de l'humanité à un niveau supérieur de son évolution, alors il faut juste souhaiter que cet évènement soit bénéfique et ne se présente pas sous la forme d'un grand déluge dévastateur salvateur pour… la planète, car certains signes nous montrent une dégradation galopante de notre biotope avec en principale ligne de mire les activités humaines.

Personnellement, je perçois l'avènement prochain d'une sorte de prise de conscience de notre condition humaine, non seulement à l'échelle de la planète, mais aussi plus largement du cosmos qui nous entoure. Le Nombre 7 nous oriente effectivement dans cette direction qui revêt la forme d'une compréhension ou l'intelligence et la spiritualité se rencontrent enfin. Dans tous les cas soyons très attentifs à ce qui se présentera à nous dans les mois à venir, restons ouverts positivement aux changements qu'annonce cette transition et n'entravons pas les cours des évènements tels qu'ils ont été programmés pour notre progression.

Bien souvent, les oiseaux de mauvais augure, qui savent en tirer profit immédiat, nous tiennent un discours des plus alarmistes et assez ségrégationniste dans le sens où "seuls certains seront sauvés et où tous les autres périront !", mais le nombre 7 s'adresse à tous et ne laisse personne sur le bas côté… bien entendu l'on peut y voir une parabole et se dire que même si nous serons tous sur le navire, ceux qui y monteront n'arriveront pas tous dans l'ordre que l'on croit… mais faut-il forcément se dire que "les premiers seront les derniers" ?

"L'ordre des choses", cette expression semble très anodine, pourtant elle représente le Véritable Secret ! N'est-ce pas l'Ordre des planètes et de leur révolution qui a su créer cet équilibre dédié à la Vie dans notre système Solaire ? N'est-ce pas l'agencement selon un certain Ordre qui a su constituer des éléments simples de la matière pour en créer des structures aussi complexes que l'ADN ? De même, cet Ordre est intimement lié au Temps, aux rythmes et aux périodes, aux pulsations et aux vibrations. L'ensemble de ces points temporels nous impose à chaque instant les flux mêlés de l'atome et de la Galaxie, des sauts quantiques des particules aux rayonnements des supernovae de l'Univers, nous sommes tous sous influences, pour le meilleur de l'Évolution (le Sapiens Sapiens) ou le pire de la destruction (RIP les dinosaures !).

Donc, la véritable question est : qu'en sera-t-il de l'Ordre des choses en 2014 ?

La perception d'une situation étant intimement liée à l'instrument de propre mesure, il faut toujours prendre cet "observateur" comme un paramètre essentiel au contexte qu'il analyse. Cette constatation est valable à toutes les échelles, tant microscopique que macroscopique, et encore plus à l'échelle intermédiaire, sorte de "synthèse de niveaux", que représente l'Homme ! Étant au point d'équilibre parfait de ces deux axes de grandeurs, il en est le parfait diapason, à la fois récepteur et émetteur, il sera par conséquent aussi le meilleur instrument de mesure mais aussi, paradoxalement, celui qui influera le plus sur son environnement en le perturbant directement.

À l'échelle individuelle, nous sommes tous des émetteurs, aussi, mon conseil est que nous soyons tous dans une optique constructive et positive en 2014, même si dans certaines situations il semble difficile de penser positivement, il faut néanmoins s'efforcer d'influer sur le réel en émettant ce que les maîtres spirituels orientaux définissent comme des "bonnes ondes" !

En Magie il existe des rituels qui permettent d'élever le niveau vibratoire d'un individu afin de lui redonner cette énergie vitale positive qui peut faire défaut à certains moments difficile de la Vie. En 2014 je reste à votre disposition pour que l'année commence bien ! N'hésitez pas à me contacter pour faire un point ensemble et pour définir le rituel qui vous mettra dans les starting-blocks ! Ne laissez pas l’entropie vous affaiblir lentement, ne laissez pas le contexte prendre le dessus, à vous d'en prendre le contrôle en 2014 ! Pour me contacter, cliquez sur ma bannière ci-dessous ou téléphonez-moi dès maintenant aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés), à très bientôt !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 16:36

succes-du-rituel.jpgEn Magie, et dans le domaine de l'ésotérisme en général, rien n'est jamais acquis tant que l'on n’a pas posé la dernière pièce, les travaux doivent être menés de A à Z, tout comme la construction intégrale d'une maison, des fondations en passant par les murs, pour finir par la toiture. Si vous vous arrêtez en chemin ou bien si vous tardez à finir de poser les tuiles alors c'est tout l'édifice qui risque de prendre l'eau ! Mais dans la construction d'une maison, n'oublions pas qu'il y a le propriétaire des lieux, lequel désire tel type de construction sans se soucier de la faisabilité, et l'architecte qui doit suivre les plans de cette construction avec son savoir-faire de professionnel… quelquefois les plans fournis sont incomplets ou impossibles à réaliser et l'édifice sera difficile à terminer voire à faire tenir debout. Heureusement, le bon architecte sait pertinemment qu'il faut remanier les plans et les interpréter, qu'il faut s'ajuster au Principe de Réalité !

Le Chaman est et reste l'Architecte du Rituel Magique tout au long de l'opération et ce jusqu'à la fin, lui seul en a la direction et sait élaborer le travail avec les matériaux nécessaires dont il a fait inventaire, par contre le Chaman reste à l'écoute du demandeur et il est donc tributaire de la qualité des informations qui lui sont fournies "à l'instant T" pour engager le Rituel dans la bonne direction. Ainsi, est-il impérieux qu'il y ait une parfaite entente entre le demandeur et le Chaman, "de facto" une indispensable osmose afin d'unir les énergies dans ce sens pour trouver les meilleurs angles d'attaque de la problématique en question. De même, il est indispensable de ne jamais relâcher la tension positive qui s'exerce pour entretenir le feu du Rituel, en effet, rien n'est plus dynamique que ne construire le travail en temps réel, sans jamais ni attendre ni oublier un élément important, tout comme l'on prépare une expédition périlleuse, l'on n'oublie pas la corde ou le piolet pour mieux ancrer la démarche sur les sentiers abrupts et imprévisibles…  

Mais quelquefois l'échec est hélas au bout du chemin. Alors que s'est-il passé pour que le Rituel échoue ? Pourquoi le travail n'a pu aboutir alors que tout semblait très bien engagé ? Nul besoin d'aller bien loin pour trouver les causes de l'échec ou de l'atténuation de l'impact d'un Rituel en cours. Il en existe trois principales: 

Premièrement : le Chaman ainsi que le demandeur doivent instamment s'assurer qu'ils ne font pas l'objet d'un "contre-rituel" ou pire d'un travail d'envoûtement venant d'une tierce personne hostile au Rituel en cours… il est en effet possible qu'un autre Chaman soit lui aussi sur la même voie mais dans la direction inverse ! Autrement dit : il y a obstruction ou bien sape du travail, nous avons directement affaire à une attaque magique. Dans ce cas, il faut bien évidemment contrer ce barrage, voire le forcer, cela requiert encore plus d'énergie dans l'élaboration du Rituel de base car celui-ci doit, en plus, disposer de nouvelles mesures de protection efficaces, tant pour le Chaman que pour le demandeur. La confection d'un talisman ou d'un mandala protecteur sera une des solutions à apporter rapidement pour que les efforts issus du Rituel ne soient pas complètement ruinés par les effets indésirables et négatifs venus de l'extérieur.

Deuxièmement, peut-être encore plus indésirable et paradoxal, si le problème vient de l'intérieur : le demandeur n'est soudain plus en phase avec le Chaman ! C'est le cas typique du client qui démissionne et qui doute de lui et de sa propre demande, voire des travaux en cours, évidemment ceci a immédiatement un terrible effet destructeur sur le Rituel qu'il a lui-même commandité ! Le Chaman ne peut rien faire sans l'accord et le soutien indéfectible du demandeur… c'est en étant parfaitement tous les deux en phase qu'ils peuvent conjointement construire efficacement le meilleur des Rituels, sans l'un ou l'autre des intervenants alors rien n'est possible ! Dans ce cas de figure, c'est au Chaman de remotiver ses troupes ! Il est impératif de redonner de l'énergie positive à son client et de lui montrer la route à suivre pour continuer le travail déjà accompli sans en perdre les acquis. Personne n'imaginerait douter des bonnes fondations de la maison en construction alors que l'architecte en est au stade de poser les fenêtres ou de peindre les murs… détruire les fondations serait à la fois une véritable aberration et un terrible gâchis !

Croire en ce que l'on entreprend et avoir la volonté de maintenir l'effort jusqu'au bout sont les deux points indispensables à la réussite de tout projet, qu'il soit issu du monde magique ou profane ! Chacun sait bien qu'une attitude positive, énergique et durable est nécessaire à tout succès en devenir, "a contrario" penser que ce que l'on fait est inutile ou peu constructif n'engage que sur la triste voie de l'échec. J'insiste, et j'avais déjà souligné que le mental positif du demandeur était indispensable à la bonne tenue du Rituel, et idem en ce qui concerne les capacités bien orientées du potentiel du Chaman (lire ou relire les articles: orientation positive et pensée positive)

Troisièmement : le contexte est une épreuve que le demandeur doit passer, c'est une phase initiatique de son évolution, il doit éprouver l'échec d'une situation afin d'en tirer grandement parti ultérieurement. Ce cas est assez rare mais il constitue l'essence même de l'évolution personnelle par laquelle nous passons tous, c'est par un échec significatif que nous nous fortifions d'autant plus, c'est par nos erreurs que nous nous corrigeons ! Ce cas est symptomatique d'une situation importante durant la Vie du demandeur, il est primordial que la destinée soit accomplie à court terme avec cette finalité, même si c'est l'échec qui est au bout de la route, celle-ci sera bien plus intéressante en le forçant à surmonter cet échec, à "aller de l'avant", mais dans une autre direction plus généreuse, à plus long terme...

Parfois, il faut savoir faire un pas en arrière et éviter le précipice pour ensuite faire le saut de deux pas en avant afin de le passer allègrement ! Savoir surmonter un échec est une des grandes leçons de l'existence, le Chaman le sait bien car il dispose de la Sagesse qui lui a donné les clefs de cette compréhension supérieure afin de se détacher des trop simples certitudes apparentes. Soyons vigilants mais toujours positifs, même et surtout dans l'échec, par la suite le succès arrive toujours avec encore plus de grandeur ! Je reste à votre service pour effectuer une étude de votre problématique afin que nous puissions voir ensemble les mesures à adopter sans plus attendre. Contactez-moi en cliquant sur ma bannière ci-dessous (via formulaire classique) ou plus directement de vive voix par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés). À très bientôt pour le succès de votre projet ! 

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 15:30

energie-vitale-orientation-positive.jpgJ'ai régulièrement des discussions passionnées avec mes clients en ce qui concerne mon activité professionnelle de Chaman, ils sont très curieux de nature et se demandent toujours par "quel bout" je vais bien pouvoir commencer à traiter leur problème… et ma réponse est pratiquement toujours la même : "Nous sommes comme le joueur devant une partie d'Échecs avec un adversaire intelligent qui maîtrise bien les pièces, le temps et l'espace de l'échiquier. De notre côté, nous apprenons sans cesse sur notre adversaire en étudiant sa façon de jouer, son style, ses forces et ses faiblesses. Ce n'est qu'en ayant une volonté de gagner que nous pouvons espérer pouvoir mater la situation à notre avantage et gagner !" De cette allégorie échiquéenne, il faut retenir la vérité universelle suivante : si nous voulons réussir, si nous voulons aller de l'avant de manière efficace, la force brute et l'intelligence ne suffisent pas, il faut aussi avoir le mental du gagnant, la volonté impérieuse et réelle de voir le succès arriver au bout du compte, comme dans une partie de jeu d'Échecs.

Je n'ai évidemment pas pris cet exemple par hasard, en effet la Vie est à l'image des choix que nous pouvons réaliser lors d'une partie d'Échecs, chaque coup permet d'avancer contre l'adversité. Si nous avons choisi notre camp avec les pièces blanches, alors nous devons tout faire pour reverser le camp des pièces noires, elles sont la représentation de tout ce qui nous empêche d'avancer positivement, elles sont les obstacles à surmonter pour l'emporter. La bipolarité du jeu d'échecs est aussi intéressante, deux camps, deux conceptions. Lors d'un rituel magique à effectuer, je dois me positionner dans l'espace et dans le temps avec la problématique du demandeur, je m'oriente, je deviens l'une des pièces majeures du jeu qui doit comprendre l'environnement des autres pièces, leur potentialité à agir positivement ou négativement, choisir le bon camp et la bonne stratégie. Cette orientation est primordiale dans le rituel, elle permet de se focaliser avec la volonté experte et le savoir-faire acquis sur ce qui pose réellement problème, et non sur l'unique arbre qui cache l'ensemble de la forêt.  

Une vision "holistique", c'est ainsi que l'exercice du rituel se pratique, avec cette compréhension globale et instantanée de "l'échiquier de la Vie" où chaque évènement ou chaque personne importante doit figurer en tant que représentation d'une réalité du moment, avec les acteurs qui vont interférer sur chacun des coups à jouer. Bien entendu, pour s'investir de cette "vision élargie", il faut non seulement s'y préparer mentalement mais aussi physiquement… tout comme dans un match ou un tournoi d'Échecs ! C'est pour cette raison que tout Chaman professionnel et pleinement responsable de sa charge aura une hygiène de vie stricte où le repos et la sérénité sont les deux maîtres mots basiques de l'exercice de la Magie. Par ailleurs, vous ne verrez jamais un Chaman fatigué avant de commencer un rituel, ou alors c'est un imposteur… son énergie vitale n'est autre que son carburant pour pratiquer sainement son Art dans les meilleures conditions, et pour mater le mal qu'il a pointé du doigt.

Ce que le Chaman réalise, le demandeur doit aussi le comprendre et surtout s'y investir avec ses propres moyens. Bien sûr, je ne demande pas cette "compréhension globale" qui reste l'apanage du professionnel… non, je demande que le demandeur soit conscient de ce travail en cours et s'y oriente dans la même direction que moi, qu'il soit en face de sa problématique avec mon soutien, qu'il se représente du même côté de l'échiquier, dans le même camp ! C'est ainsi et seulement de cette manière que la réussite du rituel peut aboutir, uniquement avec cet investissement mutuel et naturel qui permet de jouer le meilleur coup gagnant, comme si le Grand Maître des Échecs guidait la main du joueur pour qu'il gagne la partie qui reste la sienne.

Pour arriver à cette entente subtile, il est nécessaire que le demandeur soit lui-même en condition pour "se positionner" sereinement. De facto, je préconise que cette mise en condition, mentale et physique, soit de nature à conforter le demandeur dans une attitude de calme et de repos afin qu'il puisse emmagasiner l'énergie vitale nécessaire à ce "travail d'orientation positive", lequel sera alors en phase durant les périodes actives du rituel en cours que j'effectue. Dans certains cas, je reconnais qu'il peut être difficile de demander à la personne d'être totalement sereinne et détendue, surtout lorsque l'on a un problème important… néanmoins il faut être disposé à s'investir de cette ouverture d'esprit positif pour engendrer la dynamique du succès dont j'ai déjà parlé ci-dessus.

En Magie, le Chaman n'est jamais seul, le demandeur reste la pierre angulaire sur laquelle tout l'édifice du travail va s'appuyer, il est donc logique que "le porteur" et destinataire soit aussi conscient qu'il est la pièce maîtresse de son propre Jeu. De plus, le Chaman est aussi lui-même porteur du don, et doit respecter les Grandes Lois pour que le rituel soit accepté et effectif… il est de sa responsabilité de choisir le bon rituel et de le conduire selon les bonnes règles.

Comme nous le voyons, à l'instar du Chaman, le rituel aussi n'est pas "isolé" dans sa pratique, laissant le demandeur éloigné… bien au contraire, un lien mental et positif relie l'ensemble des protagonistes, tout comme la même couleur des pièces d'un Grand Jeu d'Échecs, ce jeu qui représente l'ensemble des potentialités de la Vie et des chemins à parcourir pour arriver au but fixé. Si vous désirez que nous puissions ensemble trouver le meilleur de ces chemins pour résoudre un problème qui vous tient à coeur, n'hésitez pas à me contacter pour en discuter, cliquez sur ma bannière ci-dessous (envoi d'un formulaire classique) ou bien par Téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés). À très bientôt pour gagner la partie et mater l'adversité ! Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 17:16

monde-sciences-magiesDe tout temps, l'Homme, cet "Homo Sapiens Sapiens" (donc doublement savant !) a cherché à mieux connaître son environnement, que ce soit son espace de vie proche ou bien les lieux les plus éloignés qu'il puisse imaginer ou apercevoir, l'Homme est curieux de nature, c'est une grande qualité qui l'a mené jusqu'aux savoirs scientifiques extrêmes, du coeur des atomes jusqu'au fin fond de la galaxie. Pour autant, est-ce que l'Homme se connaît "lui-même" aujourd'hui plus qu'il y a seulement quelques décennies ou centaines d'années ? Avons-nous trouvé, non pas le savoir mais la sagesse, celle qui nous fait aussi progresser au-delà de la seule intelligence ou de la logique pure, au-delà de nos certitudes de tout vouloir comprendre au sens matériel du terme…

Mais déjà, le simple fait de poser la question du "Qui sommes nous", ou bien du "Quel est le but de nos existences", remet largement le compteur de notre prétention à zéro en balayant nos plus profondes certitudes scientifiques. Vous me direz, mais les sciences ne sont que des moyens intermédiaires pour mieux comprendre notre monde et par la même occasion "nous comprendre nous aussi". Ceci dit, plus nous avançons sur la grande et longue route du savoir et plus nos questions existentielles pèsent sur nos épaules tant les réponses données entraînent immédiatement d'autres questions encore plus ardues et inexpliquées. Quelle que soit notre position, à un moment ou à un autre, nous sommes comme Socrate avec sa fameuse citation pour le moins paradoxale : "Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien !" Nous avons ici une grande preuve d'humilité philosophique, spirituelle et psychologique… destinée au plus grand nombre et aux profanes pour les rassurer pleinement sur le fait qu'ils ne savent pas la Vérité qui les concerne.

Bien évidemment, il y a un sens global, une causalité intrinsèque et une explication transcendantale à l'Existence, à la notre et à celle de tout ce qui nous entoure, c'est justement ce que nous enseigne le savoir occulte, ce savoir caché, ce savoir grandement ésotérique réservé aux initiés. Ce sont ces mêmes initiés qui pratiquent la magie, ou plutôt il serait plus juste de dire : "qui exercent LES Magies", puisqu'il existe autant de formes de rituels magiques qu'il existe de praticiens, qu'ils soient d'ailleurs appelés mages, sorciers, chamans, druides ou portent un autre nom… osons même le terme de "Supra Sapiens" comme clin d'oeil à la science qui aime classifier et étiqueter !

Aujourd'hui, si l'on y pense bien, nos sciences modernes commencent à peine à percevoir une certaine vérité dans la matière, une vérité magique en soi si par exemple l'on commence à concevoir que notre espace est composé de plus de 20 dimensions en dehors de celles que nous connaissons bien (trois spatiales + une temporelle), ou bien qu'une particule peut tout simplement et naturellement se trouver à plusieurs endroits en même temps, quantiquement parlant. Alors, que dire sinon que les sciences modernes commencent à découvrir, d'un point de vue matériel, ce que les sciences occultes enseignent depuis des millénaires… à savoir qu'il y a d'autres dimensions, d'autres puissances qui agissent, d'autres logiques qui dépassent notre entendement ordinaire…

Et demain, quand les sciences auront enfin établi un nouveau paradigme plus proche de cette Vérité "plus large" connue des initiés, alors de nouveaux horizons s'ouvriront aussi à l'humanité pour évoluer sur le niveau supérieur, sur la voie d'un "Sapiens puissance 3" qui saura dialoguer avec sagesse au-delà du simple visible, peut-être même dialoguer avec l'invisible… mais, comme le dirait Albert Einstein :

"Aucun problème ne pourra être résolu avec la façon de penser qui l'a généré".

Nous avons donc encore beaucoup à faire pour aller dans ce sens d'une ouverture évolutive de notre façon de penser, et cette phrase du grand mathématicien, moi Jean-Pascal BRUNO je la partage pleinement et généreusement avec vous, comme je partage mon savoir-faire via mes rituels de magie en qualité de Chaman en exercice. Pour tout problème qui demande spécifiquement un travail de magie, je reste à votre disposition pour vous aider, vous pouvez me joindre dès maintenant directement en cliquant sur ma bannière ci-dessous pour votre étude personnalisée:

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 16:53

jean-pascal-bruno-chaman.jpgL'on ne devient pas sorcier, on l'est par essence et par don ! L'on n'apprend pas à devenir chaman, on en a la transmission et la conviction !

On me demande très souvent comment devenir sorcier ou chaman, et ma réponse reste toujours la même : que c'est le sorcier qui est en vous qui "se donne" afin de s'activer, un jour... et que le pouvoir du chaman n'est transmis que par cooptation et en pleine acceptation du maître, si néanmoins vous avez déjà le don en vous et que vous en êtes digne d'exercice.

Par conséquent, rien ne vous empêche d'apprendre la magie et ainsi d'être un parfait ésotérologue... mais vous ne serez pas pour autant, malgré tout le savoir accumulé par de multiples lectures, le grand sorcier ou chaman en pleine possession de pouvoirs magiques. Le véritable ésotériste, celui qui a reçu le don, peut à sa convenance continuer d'apprendre tout en exerçant, car c'est par la pratique active des arts magiques que le mage réel apprend à maîtriser les forces et énergies que l'on lui prête, il n'en est pas propriétaire, il en est uniquement le canal médiumnique par lequel les entités s'expriment, il est le réceptacle ponctuel des forces actives qui viennent se diffuser par son intermédiaire.

Bien des novices ou des imposteurs ont revendiqué les forces invisibles en se les appropriant indûment, car nul n'est propriétaire bien longtemps de ces puissances sans en payer le prix fort... tant de personnes non avisées ont tenté de garder des "biens magiques" sans en avoir ni le droit ni la valeur, ils ont tous été rapidement rattrapés par leur erreur et la sanction est souvent terrible, quand ce n'est pas la mort, c'est la folie qui les a fauchés après avoir osé regarder trop longtemps directement le soleil en face sans aucune protection. On dit souvent que seul Metatron peut regarder Dieu en face, il en est de même de l'utilisation de certains pouvoirs magiques, ils sont pleinement réservés aux grands initiés, à ceux qui ont reçu le don et qui ont su suivre les grandes lois, celles que les Mystères antiques révélaient au sein des rituels de passage.

À notre époque contemporaine, personne ne vous apprendra plus les rituels magiques d'antan, sauf encore peut-être quelques vieux chamans au fin fond de l'Amazonie ou du Mexique en utilisant des drogues dures qui vous laisseront la cervelle sur les pieds, quand néanmoins vous y survivez. D'autres vous vendront des grimoires et divers "pseudo-cours de magie", alors que la vraie magie est uniquement "en vous" et doit germer intérieurement... si le terrain est fertile.

J'ai eu la chance de recevoir ce don assez jeune pour réfléchir à l'ensemble des engagements qui sont demandés lorsque l'on accepte la charge de Sorcier-Chaman, rien n'est en effet plus difficile au quotidien que d'exercer, car c'est uniquement par conviction de pouvoir apporter quelque chose aux autres que l'on arrive à se satisfaire de ne plus être soi-même et de "se prêter aux forces" comme simple canal conscient d'en devenir volontairement l'instrument. De plus, nous ne sommes pas tous égaux, en terme d'évolution et de Karma, pour exercer et conduire un rituel magique dans sa pleine charge, à chacun sa voie, à chacun sa route et son devoir, certains ont besoin d'une aide, d'autres n'en on aucunement besoin, et très peu sont ceux qui disposent de ce droit, lequel est aussi un devoir, celui de guider autrui via le rituel magique parfaitement adapté.

Personnellement, j'ai aussi eu l'immense honneur de rencontrer des personnes exceptionnelles, disposant de grands savoirs magiques, et dont la générosité et la sagesse ont su discerner en moi la potentialité de recevoir ce qui pouvait m'être transmis. C'est en Amazonie que j'ai eu ce privilège de recevoir ce savoir, de passer certaines épreuves qui ont renforcé ma propre conviction que je serai utile aux autres et surtout que j'en avais alors à la fois les capacités et le droit. Le don reçu et le savoir transmis sont les deux éléments essentiels pour agir en toute connaissance de cause et d'effets lorsque l'on exerce le métier de Sorcier-Chaman, c'est une charge que je porte avec respect, sagesse des anciens et connaissances des expériences accumulées depuis des années. C'est un métier difficile, quelques fois entaché d'ingratitude, mais pour moi c'est le plus beau métier du monde, celui dont j'ai été investi légitimement par des entités, celui dont j'ai été initié au plus haut point en fonction de capacités, innées et acquises.

N'hésitez-pas à me contacter, si besoin, pour une étude gratuite :

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher