12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 17:40

Bien souvent les rêves expriment des situations absurdes dans les lieux inconnus avec des personnes qui ne nous sont pas étrangères sans pour autant qu'elles soient celles que l'on connaît habituellement. Il y a dans ce souvenir onirique comme un reflet de réalité tellement prenant qu'au moment de se réveiller l'on ne sait plus trop ni d'où l'on n’émerge exactement, ni encore tout à fait où l'on n’arrive… Cette notion de voyage, en nous même d'abord est une certitude, mais le rêve n'a-t-il pas ce sens caché qu'on lui prête, n'a-t-il pas une autre dimension proche de la réalité ou encastrée dans celle-ci ? Et puis, qu'est-ce que la réalité ? La Vie n'est-elle pas un rêve éveillé d'une certaine réalité que nous construisons à chaque instant ?

Nous avons beaucoup de certitudes quant à notre environnement naturel, ce qui nous entoure nous est familier parce que nous n'en avons jamais douté, et ce réflexe est une certitude depuis que nous sommes nés. Remettre en question l'existence de notre environnement serait aussi nous nier nous-mêmes pleinement et peut-être disparaître… pour un autre rêve de réalité. Les Chamans croient en une double réalité, celle du monde visible et celle des Esprits. Les deux ne font qu'une pour les initiés qui pensent et savent que notre monde est multiple dans sa propre conception de Réalité qui n'est finalement qu'une construction subjective de nos certitudes personnelles. Chacun voit donc Sa Réalité et tous se croisent dans une Réalité commune.

Le psychanalyste C.G. Jung voyait dans cette notion de Réalité commune celle d'un "inconscient collectif" qui s'exprimerait à nous comme une somme de nos valeurs humaines partagées, ceci n'est pas si éloigné du "Monde des Esprits" des initiés chamans qui représente une sorte d'entité globale des êtres qui "ont été" (esprits des morts ou des anciens), laquelle peut interférer avec le monde d'en bas et guider la tribu des mortels. Mais ce ne sont pas que des esprits humains désincarnés qui dialoguent avec le chaman, ce sont aussi des forces, celles de la Nature et de la planète tout entière, de la Gaïa grec sous sa forme génératrice de tout ce qui existe et vit.

L'on dit souvent que le voyage chamanique, ou la transe qu'il procure, ressemble à un rêve tant il se calque à la réalité sans pour autant être celle que nous connaissons, c'est ici une autre Réalité surdimensionnée qui donne accès au monde des idées, des symboles et à celui d'une matière multiforme qui prend vie dans une explosion de couleurs et de figures extraordinaires (dans le sens de supraordinaires). Bien entendu, les détracteurs du chamanisme ne verront dans cette débauche de potentialités et de visions qu'une folie engendrée par des substances psychotropes, généralement par ces champignons hallucinogènes ou par ses lianes sacrées qui sont absorbées lors des rituels.

Encore faudrait-il savoir que nos cerveaux regorgent de substances mille fois plus puissantes en matière de psychotropes naturels sous la forme des endorphines corticales. Alors, nul besoin d'aller chercher plus loin quelques drogues, nombre de grands initiés vous diront que l'esprit sait libérer sa propre chimie, pour ne pas dire "alchimie", et que la potentialité du mental dépend aussi de cette faculté à utiliser pleinement ces ressources et facultés. La spiritualité, c'est aussi savoir dompter son environnement, c'est-à-dire sa réalité, pour se l'approprier et ensuite pouvoir mieux la partager. Cette notion d'échange et de partage de sa propre réalité avec autrui ouvre alors un horizon plus large vers une Réalité plus grande.

La notion de croyance arrive alors à point nommé, puisque sans la croyance d'une certaine réalité rien n'existe, rien n'est capté ni échangé, rien n'est généré. Pour rebondir aussi sur les diverses "croyances religieuses", ici aussi il y a une notion de réalité surdimensionnée qui prendrait en compte l'après-vie comme une continuité spirituelle, du soi ou d'une autre chose de nous… En effet, ne sommes-nous pas la goutte d'eau dans l'océan qui cherche à rejoindre ce grand tout ? C'est, par exemple ce que suggèrent les religions asiatiques, notamment le Taoïsme avec cette image aquatique.

Atteindre une autre vision de la réalité par l'ascétisme et la méditation des moines d'Asie ou par les transes chamaniques extatiques, voici deux voies qui mènent chacune à la découverte des relations entre soi-même et l'univers, entre notre monde intérieur et celui qui nous entoure. C'est par ce chemin initiatique qui permet de tisser des liens entre l'esprit et la Spiritualité que passe toute la magie, comme une sublimation de l'ego ou une transmutation du soi en direction d'un Tout. Aller vers ce Tout, vers cet infini, même sans pouvoir l'atteindre, c'est tendre vers cette libération dont parlent les initiés, celle qui dégage l'esprit de la matière.

Dans notre monde moderne, les sociétés occidentalisées ont fabriqué de toutes pièces une réalité factice qui nous éloigne de plus en plus de nos origines et encore plus de ce vers quoi nous devrions tendre naturellement. La réalité de notre monde moderne est fondamentalement construite par de fausses images artificielles sans cesse diffusées par nos écrans d'ordinateur, par nos télévisions, par nos publicités et nos médias. Alors comment effectuer un détachement de cette fausse réalité afin dans un premier temps de retrouver la véritable base naturelle de notre existence pour ensuite pouvoir s'élever sur d'autres horizons plus spirituels ?

La question reste cruciale tant nos sociétés ont su dénaturer profondément jusqu'à nos propres possibilités d'évoluer via le salutaire processus d'initiation qui existe depuis que l'humanité est sortie de l'animalité. Heureusement, nous sommes paradoxalement sauvés par nos rêves ! Ils sont une incontournable passerelle vers une dimension onirique riche en de très multiples situations qui nous confrontent et donc nous initient aussi à les surmonter. L'Humanité sauvée par ses rêves… voici donc peut-être une histoire qui se poursuit et qui pourtant appartient aux traditions indo-américaines millénaires. Ces Indiens presque tous disparus, et dont les derniers chamans expliquent encore aujourd'hui que le Monde sera sauvé in extremis par nos rêves en restaurant la relation avec les esprits de la Nature et de la Terre !

Il y aurait encore beaucoup à dire le sujet de cet article et je vous convie à me contacter si vous désirez en savoir plus ou bien si vous désirez aussi (puisque je suis Sorcier-Chaman) un rituel particulier afin de résoudre une problèmatique personnelle. N'hésitez donc pas à me contacter par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien via ma bannière ci-dessous pour m'envoyer un message via formulaire. À très bientôt, et ne cessez jamais de rêver votre propre réalité !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Rêves et réalité
commenter cet article

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher