Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 22:53

Il est des délitements et des fractures qui parfois peuvent détruire une relation de couple, en éloignant l'être aimé, en rompant cette harmonie si complexe à maintenir un équilibre précaire pour y substituer soudain un chaos délétère dont on ne sort pas indemne. Ne nous y trompons pas, les relations humaines ne reposent que sur un simple triptyque symbolique assez bancal, un trépied de trois fondamentaux dont un seul suffit à faire tomber l'édifice de tout son haut s'il lui venait à défaillir. Déjà le corps, qui nous porte et transporte nos sens avec nos instincts jouissifs, ensuite l'intellect qui propulse notre psyché pour qu'elle s'active et expérimente, enfin le désir transcendant de vivre d'un esprit qui s'affuble d'une volonté de puissance n'acceptant que très peu de limites. C'est avec cette triple base que l'individu se construit et établit ses priorités égotiques, lesquelles la plupart du temps s'entrechoqueront violemment à savoir qui des trois aura le dessus sur les deux autres, du physique sexué aux penchants pervers, du psychique affectif aux prédilections paranoïaques, ou bien du spirituel à tendances mégalomaniaques avérées. Alors imaginons encore un ajout improbable, celui de cette dualité que représente le couple, un assemblage inégal de deux individualités tentant de se fondre sans se confondre, tentant de cohabiter dans un même espace à la fois physique, mental et spirituel, nous avons en présence et à n'y pas douter le pire cocktail détonnant que l'on puisse imaginer. Heureusement pour les assembler, l'un dans l'autre si j'ose dire, la sexualité les y aidera à retrouver et à expérimenter sans commune mesure le désir, le plaisir et la puissance, c'est-à-dire nos trois fondamentaux…

Le tableau ainsi dressé pourrait paraître exagéré, celui d'une humanité sur la pente douce de la perversion, propre à chercher toutes les tentations pour s'y confronter et s'y perdre avec allégresse, avec une faiblesse d'esprit inversement proportionnelle à sa propension à se voir à la fois grand, exceptionnel et donc unique au-dessus du lot. Bien entendu, d'autres, mais si peu, ont le syndrome opposé avec une dévalorisation personnelle instaurée et organisée par eux-mêmes ou bien par la société qui cherche évidemment à toujours garder le contrôle sur une population affaiblie, aux ordres et soumise. Dans mon précédent article (à relire ici) j'ai défini point par point ces méthodes dignes des empires dystopiques que les médias ou studios d'Hollywood nous concoctent régulièrement avec à la clef le lavage de cerveau adéquat pour transformer la réalité, les mentalités et donc aboutir à la servitude volontaire du plus grand nombre. Ce qui peut s'avérer refléter une certaine similitude avec ce constat sociétal se retrouve très souvent à l'échelle plus atomique du couple, avec l'un des partenaires qui contrôle et l'autre qui subit, avec le décideur et le suiveur, et ce n'est pas forcément celui que l'on croit qui l'est car les rôles peuvent s'inverser selon les contextes, selon les évènements et les sujets abordés au sein de la relation, par exemple monsieur pourra avoir l'ascendant dans les domaines liés au bricolage ou aux paroles de Johnny Hallyday qu'il connaît par coeur, et madame sera la maîtresse dominatrice au lit en chevauchant durant des heures le soir son mari complètement soumis (notez bien que ceci est juste un exemple fictif, je n'ai évidemment rien contre les fans purs et durs de Johnny Hallyday!).

En matière de couple justement, toutes les variantes ou différences existent, toutes les associations sont potentiellement viables, du moins durant une période qui varie, certains resteront ensemble toute leur vie en s'accommodant des règles conjugales tacites établies, d'autres ne dépasseront pas la semaine en matière de relation, voire la journée ou la nuit après avoir consommé comme il se doit le partenaire éphémère (à notre époque, comme vous le savez, les applications de rencontres impliquent cette boulimie répétitive et non qualitative au profit de la quantité). Sur ce point, les réseaux sociaux engendreraient plus de divorces que de mariages, les rencontres virtuelles ou bien les "retrouvailles" pourraient être à la source de la majorité des discordes dans les couples en provoquant jalousie et rancune visible ou sous-jacente. Mais peut-on lutter contre le "progrès"? Chacun d'ailleurs définira sa notion de progrès, avec ou sans puce dans le cerveau si l'on souscrit aux travaux d'Elon Musk dans ce domaine des implants cérébraux, encore un nouveau mode de contrôle transhumaniste que les sociétés sauront certainement récupérer "pour notre plus grand bien"…

"Sauver le couple", à notre époque qui pousse le quidam à vivre à la vitesse de la lumière, cela commence à devenir compliqué, en effet à la moindre contrariété, notamment chez les plus jeunes, cela peut rapidement apporter son lot de "malus" pour finir par exacerber les instincts les plus primaires ou les plus bas, dont ceux qui font ressurgir l'Ego avec cette notion de rupture et d'éloignement qui dit que "ce qui ne lui ressemble pas" (ou ne va pas dans son sens) devra être rejeté immédiatement, de quoi très vite froisser la relation amoureuse devenue aussi fine que du papier toilette que l'on jettera après usage. Heureusement l'on pourra tout de même apaiser les risques de friction, l'humain "sapiens sapiens" s'est octroyé une aide ou plutôt une conscience annexe, il est secondé par une armada d'instruments informatiques soi-disant capables de lui faire oublier presque instantanément les situations douloureuses, ceci en cliquant sur un simple bouton pour le faire s'évader dans des univers virtuels incrustés dans la réalité du quotidien. Ainsi tout stress réel peut être effacé ou lissé par une sorte d'alter ego virtuel, un clone de soi-même qui apparaît comme l'entité parfaite ayant toutes les réponses, bien que celles-ci soient noyées dans le labyrinthe des réseaux sociaux, de quoi assurément créer de graves troubles de la personnalité (devenue multiple numériquement parlant), peut-être même des générations à venir de futurs malades mentaux bien fragmentés. Affaire à suivre, nous demanderons alors certainement à Elon Musk de réparer tout ça avec sa puce...

En magie opérative, la véritable (pas celle d'Harry Potter ou des Pokémon) ce sont les fondamentaux essentiels qui sont toujours à la base pour trouver des solutions efficaces et les transmuter via de vrais rituels pour en générer une volonté active qui modifiera le contexte et donc la réalité de l'action à venir ainsi créée et effective. Vous voyez, en une seule phrase la méthodologie des travaux de magie peut-être expliquée simplement, par contre seuls les initiés sauront la mettre en pratique et obtenir des résultats. J'ajoute que les praticiens, les professionnels assermentés, ne sont pas non plus tous au même niveau, certains réaliseront de pseudo rituels qui pourront se retourner contre vous et donc faire empirer vos problèmes, d'autres agiteront l'air ambiant sans aucun résultat, et enfin une poignée s'intéresseront réellement à vous, notamment en ce qui nous intéresse si vous êtes en couple, pour sauver la relation, la redynamiser et renforcer ses fondations. En ce qui concerne ma propre méthode, la plus efficace après des décennies de pratique professionnelle régulière en qualité de sorcier chaman, c'est celle qui s'effectue au sein du rituel de la triple égrégore d'envoûtement. Les termes peuvent apeurer les esprits les plus réservés parmi les profanes mais pourtant ce sont les mots exacts, ceux utilisés par les véritables initiés praticiens, dont on peut compter sur les doigts de la main ceux qui en connaissent précisément le rituel dans son accomplissement mais aussi dans ses multiples variantes qui se fixent sur nos trois constituants fondamentaux évoqués en début d'article: le physique, le psychique et le spirituel, agissant sur les affects, la sexualité et le mental.

Ce rituel de Triple Égrégore porte lui aussi bien son nom puisqu'il va agir de concert de manière focalisée et complémentaire sur les trois aspects qui nous intéressent, ceci en même temps avec une puissance décuplée par rapport aux autres rituels plus "simplistes" (qui sont généralement dissociés en plusieurs magies séparées et décalées). L'exercice de ce rituel qui se base aussi sur des fonctions propres à la magie noire, reste fondamentalement axé sur la magie de l'amour, c'est-à-dire la magie rouge tout en apportant la cohésion du triple effet recherché simultanément. Bien entendu la puissance de la magie noire n'est mise en œuvre que dans "l'encadrement" de cette incorporation triple et non à des fins destructrices, techniquement elle n'est présente ici que pour renforcer l'appel de trois entités égrégoriques spécifiques afin qu'elles travaillent ensemble durant les travaux pour sauver par exemple une relation de couple en évitant la rupture, ou bien en provoquant le retour de l'être aimé au sein de la structure conjugale initiale. La notion d'envoûtement qui l'accompagne est elle aussi nécessaire, il faut parfois plier conjointement les évènements, les contextes et les individus afin qu'ils se retrouvent en phase pour le but recherché et se retrouvent aussi à la bonne place au bon moment. C'est d'ailleurs toute la maîtrise du praticien que de parfaitement savoir "amalgamer le temps et l'espace" tout en préservant les personnes pour leur faire emprunter le bon itinéraire et arriver au but: ici reforger le couple, lui redonner son harmonie initiale en l'éloignant les chemins escarpés ou à risque.

Comme d'habitude, je sais que vous avez à chaque article (parfois un peu complexe dans l'écriture pour en traduire une pensée et une méthode tout aussi complexes) des questions ou des demandes d'éclaircissement sur certains points que j'aurais pu mal exprimer, dans ce cas n'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement au 06.09.11.94.56 (mon numéro de téléphone direct et non surtaxé) ou bien à m'écrire en passant par mon formulaire de contact dont la page s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je suis bien entendu aussi disponible pour toute demande de rituels professionnels après avoir pris connaissance de votre problématique de manière précise pour vous proposer les travaux les plus adaptés. Pour mieux me connaître (pour ceux qui sont nouveaux), je vous conseille la lecture d'autres articles thématiques que vous trouverez sur la droite de ce blog, classés par catégories, mots clefs et dates. Je vous dis à très bientôt et je vous souhaite une rentrée bénéfique et harmonieuse, que vous soyez en couple ou célibataire.

Jean-Pascal BRUNO

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2020 1 27 /07 /juillet /2020 18:24

Sans avoir à revenir indéfiniment sur les dégâts suite au confinement, que ce soit au niveau économique, psychologique, politique ou plus largement en terme de santé publique, nous savons tous que l'impact a été historique et universel, une première pour l'humanité qui se croyait hier encore à l'abri de telles pandémies dignes d'un moyen-âge révolu. Mais ce que nous découvrons aujourd'hui avec un effarement d'autant plus grand ce sont les séquelles mentales et plus précisément celles liées aux relations humaines ainsi abîmées. La population ayant été du jour au lendemain comme figée dans le temps, sclérosée durablement dans cet isolement forcé et si soudainement appauvrie socialement, cette population en ressent encore fortement les effets sur le long terme après la stupeur du moment présent lié au cloisonnement initial. Ainsi, le précieux environnement du milieu professionnel, familial, amical, amoureux, s'est comme évaporé de ses certitudes, de celles d'une réalité emplie d'humains interagissant ensemble pour laisser la place à des avatars numériques ou à des clones virtuels n'ayant d'existence que par le biais d'écrans interposés, la vie ayant régressée d'une dimension, en 2D.

La fameuse barrière de distanciation sociale a donc joué comme une double peine: à la fois physique comme le préconisait l'urgence sanitaire (à ce que l'on nous avait dit, sans entrer ici dans la polémique) mais aussi intensément mentale et donc profondément psychologique dans ses mécanismes intimes. Le résultat ne s'en est pas fait attendre: enfants désorientés, parents stressés, personnes âgées abandonnées à leur sort, entrepreneurs ruinés ou en extrême difficulté (lire mon article précédent sur ce thème), couple en crise ou en rupture suite à une considérable augmentation des violences conjugales (+ 60%), avec dorénavant dans tous les cas des difficultés durables à vivre en couple normalement. C'est sur ce dernier point, sur le couple, pierre d'achoppement de la relation amoureuse, qu'il est encore possible de minimiser les dommages lorsque la relation peut concevoir un retour affectif en réinitialisant l'amour suspendu, en ravivant la flamme de l'être aimé.

Penser que tout est fini, irrémédiable ou définitif est une erreur, nous écrivons chaque jour notre histoire personnelle, la destinée que nous suivons n'est que la résultante de nos actes et de nos pensées selon la logique de notre libre arbitre, s'il fallait ajouter que la mythologie, souvent juste dans ses allégories, nous signale que lorsque tous les maux s'abattent sur nous, au fond de la boîte de Pandore reste l'Espérance qui nous sauve du désespoir et de la résignation, l'humanité dispose d'une inestimable résilience qui peut nous arracher aux pires épreuves de la vie. Il en va de même pour la relation amoureuse, lorsque l'on croit que tout est perdu, que l'être aimé va partir et qu'il ne reviendra jamais, alors la destinée peut suivre d'autres chemins et contourner une fatalité qui n'était qu'une possibilité parmi d'innombrables à notre portée. Ce qui nous enferme dans une vision sombre de l'existence n'est bien souvent qu'une illusion que nous acceptons comme une réalité intangible, mais tout comme la fin d'un confinement, la levée du voile sur l'esprit permet de se libérer des fausses contraintes que l'on s'est infligées, de reprendre espoir et d'aller de l'avant en prenant résolument les bonnes directions pour retrouver un itinéraire grandement positif où tout semble alors de nouveau possible.

La grande difficulté, et même l'unique difficulté, réside exclusivement en nous-mêmes, celle de croire en nos propres mensonges, en nos propres illusions d'une réalité que nous construisons trop vite et sans autre référence que celle que nous inventons en puisant dans des matériaux accessibles, c'est-à-dire sur les débris à proximité de nos potentiels échecs immédiats. C'est au contraire en allant chercher plus loin d'autres matériaux plus nobles et prometteurs que notre réalité peut changer du tout au tout ouvrant de nouvelles possibilités positives et inattendues. Faire cet effort subtil et parfois complexe de ne pas sombrer dans la facilité et dans l'immédiateté apporte ces opportunités qui nous délivrent de situations ténébreuses se proposant d'envahir notre réalité en construction, il faut savoir en refuser ces trop simples tentations et les refouler pour enfin accéder à la lumière masquée par ces chimères qui veulent devenir nôtre. La solitude accentue les prises de décisions hasardeuses et le relâchement, l'isolement coupe l'esprit des opportunités intellectuelles d'imaginer un autre devenir, enfin, la perte de repères ferme des horizons positifs et affaiblit la volonté de trouver d'autres pistes, d'autres potentialités. L'on voit de suite que le confinement que nous avons subi n'a fait qu'aggraver au fil du temps un contexte difficile tout en éloignant et fermant progressivement les potentialités d'améliorer les situations.

Les couples qui ont été confrontés durablement au confinement, de manière absolue, sans aucune porte de sortie professionnelle ou familiale élargie, ont eu soudain cette lourde impression de voir leur univers se réduire aux seuls quatre murs d'un logement devenu une prison avec comme seul contact le partenaire, jour après jour, heure après heure, minute après minute. Il va sans dire que les couples fusionnels ont pu à un moment presque se sentir en état de grâce en s'imaginant seuls au monde, enfin confrontés à une proximité désirée. Hélas pour eux, la fin du confinement leur a fait subir une décompression parfois fatale ou atrocement difficile à surmonter face à la réalité reprenant le cours de sa normalité. Pour les autres couples, dans une apparente tolérance amoureuse ou même dans une relation véritablement forte, ceux-ci ont vu arriver la perte graduelle de l'ego du soi et la dissolution d'une intimité personnelle avec cette confrontation perpétuelle à l'être aimé, devenu le co-détenu d'une même cellule où toute différence devient un obstacle à surmonter dans cet environnement spatial et intellectuel en lente liquéfaction. Ceux qui étaient célibataires ont presque eu plus de chance de ne se retrouver qu'en face d'eux-mêmes, sans avoir à subir continuellement autrui, c'est pourquoi un grand nombre de couples imbriqués au-delà de leur point de fusion n'ont pas pu supporter cette proximité devenue si totalitaire au fil des mois.

La relation conjugale, celle du couple et de sa relation si particulière fondée sur un échange et une complémentarité où chacun se revendique pleinement n'a généralement pas pu résister à cette épreuve de la confrontation perpétuelle et s'est transformée la plupart du temps en calvaire distillant un poison sans antidote. Aujourd'hui, nous assistons non pas au décompte des morts du Covid19 mais à celui des couples en perdition, de ceux qui n'ont pas pu ou pas su résister au coup de boutoir du temps et de l'enfermement à deux. Il est très difficile de restituer l'amour et les sentiments de l'avant-confinement tellement l'emprunte de l'épreuve aura laissé des traces durables, mais comme je l'ai dit précédemment, rien n'est jamais écrit par avance et toute épreuve, même la plus dure peut se voir surmonter avec l'espoir de recouvrer une situation plus enviable. Dans mon activité j'aide la relation à se reconstituer, à se rééquilibrer sur ses bases positives, celles d'un amour qui n'aurait jamais dû disparaître ou s'éroder, celles d'une relation de nouveau harmonieuse avec ses espoirs. Le retour affectif est une réalité qui s'envisage, elle engage la volonté d'au moins un des partenaires pour relancer cette espérance de relation de couple sans ombrages pour retrouver la lueur perdue dans le regard de l'être aimé. Le confinement a été une situation injustement imposée à toute la population, nous le savons tous, il aurait été bien plus judicieux de ne confiner que les personnes infectées pour ne pas voir toute une société vaciller sur son piédestal en emportant au loin tout sentiment d'humanité, même le plus noble d'entre eux.

Afin de répondre à vos questions sur le thème de cet article ou bien si vous avez besoin de l'aide que j'ai évoquée, n'hésitez pas à me joindre car il existe des solutions très efficaces, encore faut-il les connaître... Vous pouvez me téléphoner dans un premier temps au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) pour que nous puissions en discuter librement et sans engagement, sous le couvert confidentiel que m'impose la déontologique de mon activité professionnelle, et par la suite nous verrons si sous avez besoin de travaux spécifiques afin de sauver votre couple ou juste de lui donner l'impulsion pour qu'il puisse rompre l'inertie qui s'est installée. Vous pouvez bien évidemment aussi me contacter par écrit en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous, je réponds à tous les messages. Je vous dis à très bientôt et sachez que l'amour véritable est toujours le plus fort, si c'est aussi votre volonté de le ressourcer.

Jean-Pascal BRUNO

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 18:49

Récupérer son ex, éloigner une maîtresse et éviter la rupture sont les maîtres mots qui tournent en leitmotiv pour sauver son couple et réparer ladite relation amoureuse en perdition. Chacun, expert ou simple badaud des réseaux sociaux, donnera donc son fantastique secret pour le retour de l'être aimé ou pour retrouver l'harmonie perdue d'une union qui s'effiloche inexorablement dans un puits sans fond, pour apporter l'énergie nécessaire à cet équilibre conjugal si fragile qu'il suffit parfois d'un petit doute ou d'un obscur quiproquo pour anéantir toute la confiance si difficilement acquise au fil des années. Alors, beaucoup de psychologues, de cliniciens ou de "thérapeutes de couple" tentent de trouver des solutions et de distiller des conseils à l'emporte-pièce, ceci à coup de déclarations rutilantes et mirifiques sans jamais s'attarder sur les réelles causes, c'est-à-dire sur la source du processus de déliquescence de la relation en essayant de passer outre et en s'autosatisfaisant d'apporter sur un plateau d'argent l'ultime solution via leur procédé universel, un peu à l'image de ces myriades de régimes amaigrissants qui attirent et font espérer à tout un chacun de devenir la top modèle aux mensurations idéales ou l'homme musculeux aux allures d'un parfait athlète de triathlon… Non, les véritables praticiens initiés n'apporteront pas leur solution mais vous apporteront la vôtre et uniquement celle qui vous convient, ceci en prenant en compte de très subtils et complexes paramètres que d'autres ne cherchent même pas à aborder tant ce travail approfondi peut aussi être perturbant pour le demandeur-consultant et le changer à tout jamais, telle une quête de soi-même, et même au-delà…

Bien heureux et salutaire celui qui pourrait donc en quelques minutes résoudre avec une méthode simple et unique tous les malheurs des couples et toutes les difficultés relationnelles. Il semble évident que s'il y a conflit conjugal ou problématique amoureuse il faut avant tout non seulement s'assurer de la nature de la discorde mais aussi se poser la question de son origine réelle avec toutes les parts de responsabilité de chacun tout en se réservant celles qui pourraient provenir de l'extérieur (et donc en deviennent des causes indirectes à définir). Nous savons tous qu'en situation difficile, en état de crise importante chaque personne va parfois réagir de manière contre nature en recherchant des solutions hors normes qui ne lui correspondent pas dans un contexte perçu comme chaotique dont il faut s'extirper rapidement. De cette précipitation naissent alors toutes les erreurs possibles, même celles que l'on évite habituellement tellement elles sont grossières et inadaptées à la situation. Les conflits conjugaux ou amoureux sont comme les guerres, ils commencent par de petits incidents pour muter en d'inextricables rebondissements en chaîne impossibles à stopper par la raison ou par la tranquille diplomatie d'un dialogue explicite. Faut-il en conclure que rien n'est alors à entrevoir ou à espérer à ce stade avancé où les engrenages se grippent?

En utilisant de simples explications triviales ou en tentant de réparer de manière strictement profane et naïve les cassures déjà provoquées ou en cours l'on ne résout absolument rien en profondeur, à l'image du dicton de "l'emplâtre sur une jambe de bois". Paradoxalement il faut agir à contresens, dans cette optique qui paraît effectivement ésotérique et peu très cartésienne les véritables initiés ajoutent encore une part de chaos au chaos pour en affaiblir les effets et réajuster le contexte de manière plus favorable en "sortant les personnes du sillon" qu'elles avaient elles-mêmes creusé, en d'autres mots simples à comprendre: il faut savoir assurément "casser le cercle vicieux" qui s'était installé durablement. De ce constat aucun spécialiste du couple n'osera user d'un tel redoutable stratagème, lequel reste pourtant le seul qui fera bouger réellement les lignes et redémarrer la relation sur des niveaux dynamiques où tout demeure alors possible pour rééquilibrer ce qui était en stase, c'est-à-dire dans l'inertie destructrice de l'incompréhension et du déni, de la posture négative des chiens de faïence que l'on n'a pas osé casser sur l'échiquier d'un contexte complètement figé.

"Casser quelque chose" pour enfin faire bouger les lignes! Cette stratégie réactive n'est bonne et tenable uniquement si l'on casse effectivement cette "machine qui étouffe" ou ce béton d'une situation qui emprisonne le couple pour que justement rien ne bouge. Finalement, "casser de mauvaises habitudes" qui s'installent sournoisement devient une très bonne action mais pour cela il faut aller à l'encontre de préjugés trop cartésiens et laisser le praticien cibler les véritables sources corrompues pour les retourner contre elles-mêmes, et faire place nette. Les méthodes non plus ne sont généralement pas plus orthodoxes que le constat initial puisqu'il faut passer par les racines des maux, lesquels se situent toujours largement en amont au niveau symbolique des idées et des pensées des protagonistes, par conséquent il faut aussi agir à ce niveau via ce que l'on appelle des rituels spécifiquement adaptés pour agir sur ces symboles négatifs. Les profanes ne pensent pas du tout que de simples rituels puissent changer le cours des évènements et arranger la situation de leur couple, pour autant ces profanes ne savent bien entendu strictement rien des processus qui motivent les pensées, forment les idées pour ensuite passer aux actes… Les initiés, eux, connaissent l'ensemble de ces processus cachés, ainsi que les principales Lois ésotériques subtiles mais radicales et puissantes.

Dans ce sens, passer par des travaux de magie, ici nous parlerons principalement de magie rouge (magie de l'amour, de la sexualité, des sentiments et des désirs) afin d'élaborer ces fameux rituels qui agiront sur le contexte en présence, et par conséquent sur les personnes s'y rattachant. Il existe une multitude de types de rituels selon les problématiques du couple mais en général il faut "rapprocher les conjoints", en extraire les mauvaises pensées, renforcer les énergies positives, reconstruire les liens forts qui unissaient le couple. Parfois aussi l'on peut contraindre un ou une rivale de s'éloigner afin de laisser enfin le champ libre au couple légitime pour qu'il reprenne ses marques habituelles, l'on peut aussi renforcer la libido (souvent des hommes) ou le désir (des femmes) afin d'interagir sur une sexualité en berne ou à l'arrêt. Dans tous les cas "rompre l'inertie", briser les chaînes pour avancer et libérer les énergies du couple suffisent à le sauver ou du moins à faire repartir ce moteur unique que représente l'amour au sein de la relation.

Les psychologues profanes travaillent généralement avec les deux partenaires, les initiés préfèrent lancer des travaux avec le partenaire le plus concerné, celui ou celle qui aura le plus de volonté de sauver son couple car cette énergie de l'esprit n'est autre que le carburant des rituels qui seront élaborés par le praticien initié aux arts majeurs de la magie. Évidemment, oser et comprendre l'ensemble de ce processus nécessite une vision de la réalité qui n'est pas celle que l'on vous dira au journal de 20h sur les chaînes de télévision… Non, il faut avoir effectivement profondément conscience que notre Réalité est beaucoup plus vaste que ce que nos sens nous permettent d'en capter, que les pensées et idées sont d'une dimension plus palpable que l'on pourrait l'imaginer, que des puissances agissent dans l'invisible, parfois pour notre bien, parfois non. Sachez enfin que vous n'êtes jamais seul(e), de nombreuses entités sont constamment en relation avec votre psychisme à un niveau subtil pour vous guider sans pour autant vous ôter votre libre arbitre et (il faut le dire) votre droit à l'erreur. L'initié travaille de concert, lorsque cela est néanmoins possible (en fonction du karma), avec vos entités gardiennes et protectrices, ainsi il communique ses analyses et les soumet afin que les rituels soient parfaitement adaptés à la situation des protagonistes, ceci en accord avec leur karma respectif aussi.

Si vous découvrez cet univers ésotérique qui vous semble aberrant ou surprenant, ne vous en faites pas, c'est que justement la barrière de la réalité tente de nous maintenir dans les "cordes du visible et du sensible" en nous éloignant d'autres influences parfois ambiguës et complexes qui pourraient interférer avec des actions positives nécessaires. N'oublions pas que parfois les épreuves sont tout aussi nécessaires afin de progresser et que supprimer toute alternative plus hasardeuse (même négative) pourrait avoir des répercussions encore plus difficiles à surmonter. Encore une fois et comme d'habitude je reste à votre écoute afin de répondre à vos questions ou si besoin pour vous aider à mieux appréhender une situation personnelle complexe qui justifierait l'élaboration de rituels spécifiques. Dans ce but n'hésitez pas à me joindre, par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez, ceci en passant par mon formulaire de contact (merci de cliquer sur ma bannière web ci-dessous pour ouvrir ma page de contact). Je vous dis à très bientôt avec toutes les possibilités que je vous ai énoncées très brièvement aujourd'hui, le futur vous appartient, votre libre arbitre de vouloir remédier aux erreurs du présent ou du passé reste pleinement ouvert.

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher