12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 16:24

La Magie et la Vengeance font partie de ce duo très à la mode dans l'inconscient collectif tout comme dans certains films de série B assez violents, il y a quelque chose d'à la fois mystérieux et d'explosif qui en font deux éléments potentiellement aussi dangereux séparément qu'en association où ils deviennent alors encore plus puissants. Il est vrai que généralement la vengeance reste perçue comme un acte qui implique forcément de rendre un mal pour un mal, oeil pour oeil, dent pour dent, nous dit même la Loi du Talion dans la Bible ! Alors, recourir à la Magie pour se venger, n'est-ce pas là un peu trop dépasser certaines limites ou bien est-ce sans risque ?

Je viens ici de poser la véritable question : utiliser la magie pour se venger, n'y a-t-il pas finalement un grand danger à vouloir justement effectuer des rituels de magie "noire" (forcément…) et donc un risque de déclencher une sorte de réaction en chaîne ? Ou bien ce que l'on appelle un "choc en retour", c'est-à-dire le revers de la médaille de la Magie Noire, un indéniable contrecoup négatif lié à l'utilisation de ce type de magie dévastatrice. Mais une question en appelant une autre : peut on se venger efficacement avec une autre magie, telle que la rouge ou la blanche, évitant ainsi les "petits désagréments" de la magie noire ?

Tout dépend du type de vengeance… allez-vous lancer un sort de magie noire parce que votre collègue de travail vous a volé votre pain au restaurant ou ne vous a pas passé le sel assez rapidement? Évidemment non. C'est à ce stade que la consultation vient, avec souvent un peu d'humour, reconsidérer dans le détail le motif de la vengeance et trouver la réponse adéquate en terme d'échelle. Tout praticien expérimenté, responsable et honnête ira avant tout sur le terrain du dialogue pour comprendre les motivations et les ressorts exacts du contexte qu'apporte le demandeur, le praticien (chaman, sorcier ou mage) n'engagea que très rarement un combat dangereux pour son client si celui-ci se laisse emporter par la rage de sa vengeance.

"La vengeance est un plat qui se mange froid", encore une fois cette très intelligente maxime nous montre le bon chemin afin d'opérer la meilleure réponse sans aucune précipitation, ni erreur d'interprétation ou action bâclée… il faut en effet laisser la colère ou bien la fureur retomber au plus bas afin de ne pas être aveuglé par une vengeance hors limite. C'est le rôle du chaman que de rapidement tempérer les ardeurs des sentiments humains qui sont la plupart du temps assez surjoué, notamment quand il y a une bien trop excessive demande de vengeance.

Ne l'oublions pas, la vengeance est une forme de justice personnelle, elle reste subjective et donc intégralement soumise au filtre de nos émotions et de l'expression de nos valeurs. Nous savons qu'en Magie et de manière plus générale en ésotérisme, les émotions fortes ou bien certains affects puissants peuvent attirer ou engendrer ce que l'on nomme des "égrégores", ce sont des entités immatérielles qui vivent et se nourrissent de nos désirs et de nos ressentis émotionnels. Ces égrégores, qui sont assimilés à des parasites psychiques, peuvent hélas aussi modifier nos états d'âme et ainsi amplifier à dessein la fureur de nos colères et… de notre volonté de vengeance.

Tout bon praticien des Arts Magiques saura qu'il est nécessaire d'engager un premier travail rapide de purification (de magie blanche) afin de déceler s'il y a effectivement un problème quelconque avant de commencer les autres rituels de fond. En cas de manque d'énergie ou même d'un problème plus important (envoûtement ou sortilège sur le demandeur), il est évidemment nécessaire de faire place nette et de "nettoyer" ce que l'on trouve. Pour l'exemple de la présence d'un égrégore, il faut éloigner ce parasite psychique par un rituel blanc associé à une redéfinition du contexte qui l'attire, en d'autres mots et pour la situation qui nous intéresse, il faut vérifier si la vengeance est bien nécessaire et la minorer à sa juste valeur (elle est pratiquement toujours exagérée…), cette première opération éloigne généralement l'égrégore qui n'y trouve plus son compte et le demandeur retrouve une certaine sérénité, voire un apaisement.

Il existe plusieurs types de vengeances, et sans en faire la liste qui pourrait être longue, mon avis personnel est qu'il n'est nécessaire de se venger que pour des motifs véritablement valables et très importants car le pardon est bien plus utile et bénéfique karmiquement qu'une vengeance forcément destructrice et qui va dans le sens d'un chaos (parfois avec des réactions en chaîne !). C'est pour cette raison que le je propose un dialogue ouvert afin de déterminer si la situation impose une vengeance à proprement parler ou un autre type d'actions plus appropriées…

Comme je l'ai déjà dit, les personnes qui viennent me voir afin d'entreprendre un travail magique pour se venger doivent déjà expliquer clairement la raison qui les motive et ainsi envisager après réflexion le niveau réel de cette vengeance (si celle-ci est encore d'actualité…). Car nous savons tous que dans le feu de l'action, un peu comme sous le coup d'une colère qui ne se calmerait pas, les gens enverraient de suite l'artillerie lourde pour des peccadilles ! Mon rôle de chaman est donc de me charger de toute cette colère et de prendre intégralement sur moi ce désir de vengeance, ainsi, et avec l'expérience en la matière, je peux intérioriser et intégrer l'ensemble cet affect pour en décider du châtiment en retour, s'il y a lieu.

Dans plus des trois quarts des cas, une fois mon verdict rendu, le demandeur réalise qu'il ne sert strictement à rien de se lancer dans une quête vengeresse sans fin et qu'il est intéressant de sublimer cette force destructrice pour en faire une force initiatrice bien plus bénéfique. Reste effectivement quelques autres situations difficiles qui demandent en retour des actions musclées et ciblées, alors seulement je me permets de proposer plusieurs possibilités, lesquelles rendront une certaine forme d'équilibre et d'apaisement, pour ne pas dire de justice. À noter que je ne prends jamais seul la décision d'effectuer un sort vengeur, je dispose aussi du feu vert des entités qui suivent et coordonnent mon travail magique.

Comme vous pouvez le voir, engager une réponse efficace et à la juste hauteur d'un réel désir de vengeance n'est pas aisé pour toutes les raisons évoquées, je reste avant tout lucide et essaie de comprendre la volonté qui anime ce désir tout en ayant toutes les armes pour lancer ce que j'appellerai plutôt une contre-offensive efficace ! Si vous désirez me contacter pour en discuter, ou bien me faire part d'une demande qui à trait au sujet de notre article d'aujourd'hui, n'hésitez pas à me téléphoner directement aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien à m'envoyer votre demande via un message sur mon formulaire de contact (cliquez sur ma bannière web ci-dessous pour y accéder). À très bientôt n'oubliez pas que "la satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle.”

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans vengeance magique
commenter cet article

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher