Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Chaman, #Chamanisme, #Esoterisme, #Rituels de magie, #jean pascal Bruno, #travaux occultes

Le chamanisme passionne notre monde occidental sans qu’il en comprenne les véritables rouages ésotériques qu’un vrai chaman peut actionner dans sa pratique, et l’on voit une sorte de mode un peu floue estampiller telle ou telle tendance de "chamanique" alors qu’elle n’en a pas ni attributs dans sa forme ni dans sa finalité. Il est donc bon de dégager les vérités de ce brouillard qui encombre les esprits et en pervertit une vision juste et bien équilibrée de ce qu’est exactement le chamanisme, de ce que fait un chaman et de ce que sont les rituels chamaniques. La confusion provient principalement de l’ignorance ou de la superficialité des connaissances du profane qui projette dans le chamanisme une version totalement fantasmée et mélangée de toutes les pseudo-magies issues du New-âge avec les incohérences logiques qui en découlent. Néanmoins, il faut savoir aussi qu’il n’existe pas qu’une seule sorte de chamanisme mais plusieurs, réparties à la fois géographiquement et historiquement, ce qui pourrait effectivement perdre le plus assidu des amateurs d’ésotérisme bien qu’une trame les relie toutes dans un unique sillon ésotérique dont la profondeur est proportionnelle à la valeur de l’enseignement dispensé par le chaman, ainsi que par les dons et pouvoirs qu’il a su acquérir ou bien qui lui ont été confiés. C’est ce que nous allons approfondir pour émettre un peu de clarté dans cet océan de fausses certitudes ou d’inexactitudes.

Cet article fait suite à celui, un peu dur mais totalement justifié, sur les marabouts où il est vrai qu’il fallait remettre à sa place la pratique de ces sorciers africains dans le contexte qui leur appartenait, et sans revenir sur ce point quelque peu polémique où les dénominations ont leur importance l’on pourra se poser la question de savoir si le chaman est un "sorcier" comme les autres, et si non quelles sont ses véritables attributions ? Mais dans un premier temps il faut bien savoir que le chamanisme est à la base une pratique magique rituelle commune à de nombreux peuples de nos jours ou plus anciennement dans l’Histoire. Par exemple les Amérindiens (Indiens d’Amérique du Nord) avaient des chamans comme guide de tribu, ce que les Occidentaux envahisseurs ont tout de suite apparenté à des sorciers en référence à une culture ésotérique plus proche du moyen-âge et de son inquisition que de la réalité, de même pour l’invasion plus ancienne de l’Amérique du Sud par des conquistadors espagnols avides d’or et d’évangélisation des peuples autochtones, ces derniers également complètement décimés physiquement mais aussi culturellement et spirituellement. Sur ce point l’on peut assurer que le chamanisme traditionnel n’est pas l’ami du culte des religions monothéistes occidentales.

Pour continuer rapidement en matière de géographie du chamanisme, dans les plaines de Mongolie jusqu’en Asie du Sud et en Indonésie la pratique est encore très active dans les contrées les moins touchées par l’uniformisation de notre modèle occidental, le chaman est encore consulté de manière traditionnelle avec le plus grand respect comme dépositaire du savoir des peuples et de leurs coutumes millénaires. Ce savoir ésotérique se transmet oralement à des initiés, le chaman qui est un "medecin man" demeure avant tout un guérisseur des maux du corps mais aussi de l’esprit, il est un conseiller précieux lors des cérémonies importantes, notamment de mariages et de rites funéraires. C’est sur ce dernier point crucial, du passage de la vie à la mort que se différencie selon moi le "sorcier magicien" du chaman, lequel est ce que l’on appelle un psychopompe, c’est-à-dire qu’il aide les âmes à passer les étapes de l’après-vie et en connaît tous les secrets, là où le sorcier n’en a pas forcément la Connaissance intime ni le pouvoir spécifique. Cette différence fondamentale entre le sorcier et le chaman permet d’affiner linguistiquement les termes afin mieux comprendre que les uns utilisent ponctuellement la magie via des rituels consacrés et des formulations extérieures empruntées, les autres sont réellement investis magiquement du pouvoir conféré "ad vitam" dans leur chair et dans leurs os suite à une initiation très dure qui les transforme radicalement, qui les transmute et les consacre jusqu’à leur mort.

Il est vrai que l’ambiguïté est forte (chez nous en occident) entre les pouvoirs du sorcier et du chaman tant il peuvent se ressembler, mais les deux ne vivent pas leur rôle de la même manière comme je viens de l’expliquer, de même l’on pourra attribuer au sorcier des forces plus sombres (pour ne pas parler de Magie Noire) là où le chaman n’ira que dans une seule direction strictement positive même si parfois les esprits démoniaques de l’infra-monde pourront l’y aider indirectement, surtout pour combattre le mal par le mal. De même, une autre confusion peut venir entraver la bonne compréhension des rôles et des pratiques puisque le chaman le devient pleinement par un rite d’initiation complexe et douloureux qui fait appel en premier lieu justement aux forces démoniaques afin de le faire mourir symboliquement (mais réellement en ressenti spirituel) par la destruction complète de son "être d’avant" et par son démembrement, pour en une deuxième phase renaître via des puissances célestes qui lui accordent un nouveau corps "reconstitué" plus fort et un esprit apte à contenir la magie pour l’exercice de ses rituels en vue du bien de la communauté. Pour faire plus simple et rapide : le sorcier sera un peu plus "personnel" (gardera son Ego dans sa pratique) en ayant acquis une connaissance de la magie généralement par l’étude ou la transmission, et le chaman disposera pour sa part d’une aura plus altruiste (Ego dompté et dominé) en ayant reçu en lui la source primordiale de la Magie, une ouverture directe sur l’Arbre Monde (l’Axis Mundi) qui permet de voyager sur les "trois niveaux": celui de l’infra-monde, celui du monde des hommes et celui du monde des esprits (des morts ou célestes). De ces voyages le chaman pourra interroger les esprits dont il connait le langage pour trouver les réponses et les actions à mener en vue de solutions aux problèmes à résoudre.

Les travaux "occultes" du chaman ne le sont que parce qu’ils ne sont pas accessibles aux profanes, pas pour d’obscures raisons qu’il voudrait cacher quoi que ce soit puisque son pouvoir magique est "en lui" et ne peut donc être transmis que par un passage initiatique consacré. Le sorcier, lui, préfère ne pas livrer ses secrets et qu’ils soient hermétiques afin de garder ses pouvoirs ou pour "protéger" ceux qui n’en seraient pas dignes… En ce qui concerne plus précisément l’Arbre Monde des chamans et ses trois niveaux, l’on pourrait y voir une comparaison avec les mondes infernaux, humains et angéliques qui sont évoqués aussi chez les sorciers; ce sont en effet les mêmes puissances qui portent aussi des noms différents selon les cultures ou coutumes. Les "voyages chamaniques" passent généralement par des rêves eux-mêmes provoqués par des transes chamaniques qui rappellent assurément les extases tantriques des lamas tibétains ou bouddhistes; ici aussi les correspondances sont nombreuses, le "modus operandi" pour y arriver est parfois très différent dans le fond ou au contraire similaire dans la forme avec par exemple les tambours rituels qui peuvent rythmer les cérémonies dans des lieux où des fumigations (encens ou herbes) apportent le climat propice à l’extra-corporalité, c’est-à-dire au voyage en question. Mircea Eliade, historien des religions et ésotérologue, a d’ailleurs très bien étudié toutes les communautés chamaniques du monde et celles qui s’en approchent pour que vous puissiez continuer d’approfondir ce sujet de manière très complète et savante si cela vous intéresse, je vous recommande donc vivement sa lecture passionnante !

Pour ma part, et ceux qui me connaissent bien le savent, je suis chaman professionnel depuis de nombreuses années déjà et je réponds aux sollicitations pour effectuer divers rituels pouvant aider ceux qui sont en souffrance ou qui n’arrivent pas à résoudre une problématique trop complexe ou lourde à porter. Par souci de clarté pour mes contemporains j’ai souvent utilisé le terme de "sorcier-chaman" afin qu’ils puissent comprendre à la fois l’étendue des possibilités qu’apportent la magie opérative et la magie traditionnelle chamanique qui peuvent se compléter ou se recouper selon les contextes en présence et les situations spécifiques. Dans tous les cas je reste à votre disposition par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit sur mon formulaire de contact qui s’ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et n’hésitez pas à lire mes autres thèmes d’articles qui sont exposés sur la colonne de droite de ce blog, vous y trouverez certainement aussi des réponses !

Jean-Pascal BRUNO

Commenter cet article

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog