Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2018 6 21 /04 /avril /2018 17:16

Initiés ou profanes? Nous voyons vite poindre une douloureuse polémique en opposant deux simples mots en apparence, lesquels nous font soudain prendre conscience que le monde serait strictement partagé entre deux castes inégales et différentes, en une sorte de frontière invisible mais tout autant imperméable qui séparerait le commun du sacré, or il n'en est rien pour la majorité puisqu'ils considèrent qu'il n'existe pas de véritables initiés, mais même si la réalité leur donne raison, uniquement "à leurs yeux", c'est finalement pour mieux les protéger d'eux-mêmes et de l'accession à un état pour lequel ils ne sont ni préparés ni d'ailleurs volontaires: l'abandon progressif de leur Ego via un processus d'initiation… Mais perdre son Ego ce n'est pas disparaître en tant qu'individu, c'est avant tout permettre le dépassement de sa propre condition réductrice et non exprimée pour aboutir à quelque chose de plus grand, de plus ouvert et surtout de plus éveillé au monde.

Bien entendu, le profane dira et pensera même très sincèrement que toutes ces histoires d'initiés ne sont que des sornettes pour demeurés, déviants asociaux ou malades mentaux, c'est aussi parce que personne n'aura bien évidemment voulu l'en informer autrement, d'ailleurs qui pourrait encore légitimement le faire sans être suspecté de sectarisme religieux ou de mysticisme douteux? Ce sont surtout nos sociétés bien codifiées et bien ordonnées qui ne veulent impérativement pas d'hommes trop libres de penser différemment des canons institutionnels qui formatent chacun de nos gestes, pensées, actions et réactions, ceci dès l'école puis par la suite dans les milieux professionnels encore plus restrictifs et coercitifs, sans oublier l'environnement socio-économique totalement encapsulé dans le dogme du productivisme efficace, de la consommation matérielle irraisonnée et de la croissance économique exacerbée (et infinie… ce qui est ici à la fois le plus grand mythe moderne existant et une erreur systémique fondamentale et "in fine" totalement destructrice).

En ce qui concerne les initiés, qui sont-ils véritablement pour intéresser quiconque cherche à en savoir un peu plus sans passer par de débilitantes et fausses idées reçues? Tout d'abord, il faut déjà bien comprendre que l'initié n'est que la résultante d'un processus d'initiation et qu'il y a un avant et un après, profane avant, initié après initiation. Néanmoins les origines antiques du terme impliquaient que le "pro fanum" était le citoyen "devant le temple" et par conséquent qu'il n'était pas "dans" le lieu sacré et consacré, ce qui ne voulait pas dire qu'il n'était pas initié pour autant mais qu'il y avait un "changement d'état d'être", c'est-à-dire qu'en dehors du temple et de l'élaboration des rituels il redevenait un citoyen ordinaire. Par la suite cette simple séparation d'état est devenue une coupure plus nette en instaurant un réel statut d'initié ("in itio", le mouvement, générateur de principe), celui qui fait avancer, dans un sens sacré c'est celui qui inspire et qui transmet.

Mais ne soyons pas dupe que c'est bien l'initiation par elle-même qui confère intégralement le statut d'initié, et a contrario le profane reste finalement celui qui est le "non-initié", que ce soit de la "chose sacrée" ou du secret initiatique car il y a ici deux orientations: l'une religieuse, l'autre plus ésotérique et hermétique, c'est cette dernière qui nous intéresse. Bien entendu ne sous-estimons pas la religion mais chacun comprendra qu'il n'est plus nécessaire d'être un "initié sacerdotal" (un prêtre) pour pouvoir entrer dans une église librement ou pour simplement être croyant en "quelque chose", par contre le véritable initié passe par ce chemin souvent difficile (voire impossible pour certains) que représente l'initiation. Elle incarne avant tout un passage, et sans avoir à aller rechercher des exemples de rituels tribaux, plus largement l'initiation permet à une personne de se réaliser pleinement ou du moins d'en percevoir un aboutissement existentiel plus complet. Il est vrai que la définition exacte sera presque différente d'une personne à une autre, et selon le modus operandi propre à chaque culture.

Dans nos sociétés modernes l'exemple le plus couramment cité et presque trivial que l'on retrouve ouvertement et de manière récurrente dans les magazines de presse écrite reste celui de l'initiation franc-maçonnique, elle est instituée très solennellement par des loges de diverses obédiences et instaure effectivement toute une panoplie de symboles et de rituels pseudo-sacrés. Je cite cet exemple bien qu'il ne soit pas du tout selon moi la résultante d'une réelle initiation, je dirais que nous avons ici le simulacre moderne d'une vision initiatique simplifiée pour gens de bonne compagnie, tel un bon club de philosophie (ou politique…), sans plus car aucun d'entre eux n'aura jamais eu cette véritable expérience extatique et transcendantale que procure une réelle initiation digne de ce nom, juste peut-être le sentiment de se poser plus de questions intelligentes qu'avant et d'entendre celles des autres avec respect et humilité (ce qui est déjà presque une prouesse en soi de reléguer son Ego pour un temps seulement, pour mieux le mettre en avant par la suite dans ses travaux de "planche"…). Contre-exemple par conséquent nécessaire pour bien faire comprendre que l'initiation ésotérique (et chamanique) n'a strictement rien à voir avec le club de bonne société au coin de la rue, ce que l'on voudrait souvent nous faire croire.

Non, la vraie initiation vous laisse quasiment pour mort sur le sol, tel le choc d'un flux d'énergie plus gros qu'une montagne qui viendrait directement tomber sur chacun de vos neurones pour les ré-agencer un à un selon une logique qui vous dépasse, autant dire qu'elle n'a rien à voir avec un tranquille cabinet de réflexion philosophique. Le propre de l'initié véritable est justement de faire sienne cette expérience assez violente, sans la rejeter, pour aller au-delà de lui-même et d'embrasser l'infini, ce sentiment très spécial se découvre soit directement lors d'un rituel initiatique, soit quelque temps après lorsqu'une "Vérité" fait soudainement jour et procure intégralement une grande partie des réponses fondamentales auxquelles l'on avait renoncées auparavant. Certains dénomment "Don acquis" ce passage initiatique réussi, ce qui en est donc aussi directement la résultante avec ce gain inexpliqué de Connaissances associée à une vision du monde beaucoup plus profonde et complète. De telles expériences, lorsqu'elles arrivent de manières non contrôlées, sont évidemment intolérables pour la science et la médecine contemporaines qui préfèrent de loin vous placer sous forte thérapie médicamenteuse plutôt que d'aller chercher plus loin… Autant dire que la plupart des chamans d'Amazonie seraient immédiatement placés d'office en hôpitaux psychiatriques si on laissait nos éminents "spécialistes" occidentaux s'en occuper, ceci pour leur bien…

En ce qui concerne "le secret" qui entoure ce type d'initiation réelle, et tout ce qui en résulte, initiés y compris, il est évident que tout ceci dérange indubitablement l'ensemble de nos sociétés et assurément surtout leurs élites qui voient dans ces évènements "anormaux à leurs yeux" une très réelle concurrence de pur pouvoir puisqu'ils ne détiennent alors plus ce monopole indispensable à leur Ego, celui d'une vérité irréductible et acharnée dans leurs propres dogmes mercantiles, dans cette fausse vérité institutionnalisée établie sur les normes habituelles d'asservissement des masses qui empêche d'en libérer les esprits et dissout les énergies positives. Mais le véritable grand secret n'est pas spécifiquement dans l'exercice de ce pouvoir délégué aux vrais initiés, il réside surtout dans cette terrible charge que de capter et concevoir l'avenir en y ayant accès et d'en payer le prix du silence afin de ne pas effrayer l'humanité, laquelle reste aveuglée par sa propre irresponsabilité à contenir ses défauts en suivant très naïvement les pires objectifs de destruction. Le Grand Secret des initiés constitue par conséquent une calamité à porter chaque jour et une interrogation toujours plus impérieuse pour trouver des solutions globales à nos erreurs humaines.

Heureusement, de plus en plus les profanes accèdent aux aussi progressivement à une part de ce secret de manière tout à fait naturelle comme si une sorte de conscience collective les mettait en garde sur les différents dangers qui guettent notre humanité, ainsi l'on peut définir qu'une initiation globalisée est en route en espérant qu'il ne sera pas trop tard pour réveiller en eux un sursaut de sagesse salutaire. Étant sorcier-chaman j'ai le sentiment et même la certitude que de grands évènements vont bientôt se dérouler et que nous serons tous confrontés à prendre des décisions importantes pour que l'humanité puisse passer le cap dangereux qui se profile à l'horizon... Bien évidemment et comme d'habitude je reste à votre disposition pour toute question sur le thème de cet article (ou sur un autre thème se trouvant sur la colonne de droite en haut de ce blog), ou pour vous aider professionnellement à résoudre une problématique plus personnelle. N'hésitez pas à me joindre pour en discuter par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien en m'écrivant depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, que vous soyez profane ou bien déjà initié!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher