Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié par Sorcier Chaman
Publié dans : #haute magie, #avis sur Jean-Pascal Bruno, #Sorcier chaman

Avis et témoignages sur Jean-Pascal BRUNO chaman en Haute Magie

Le chaman Jean-Pascal BRUNO livre quelques avis, témoignages et commentaires sur les travaux de Haute Magie. Il faut considérer la Haute Magie comme une annexe de la Magie Noire tout en gardant à l’esprit que son orientation n’est pas négative dans le sens du contexte comme expliqué dans l’article "magie-noire-et-pacte". Certains ont une approche de la Magie Noire comme étant de la basse magie pour ce que l’adjectif "basse" apporterait de négatif dans le terme, ils se trompent de niveau de compréhension en confondant l’orientation (positive / négative) et la puissance (de bas niveau ou de haut niveau). Ainsi la Haute Magie recouvre tout autant la Magie Blanche de haut niveau que la Magie Noire de haut niveau et n’explique en rien une orientation autre que celle évoquée, même si tout ceci reste effectivement une pure question de nomenclature ou de convention selon justement le niveau de l’initié qui se reconnaitra de manière symbolique dans l’une ou l’autre école pour choisir son obédience et ses schémas de pensée. Toujours est-il que les initiés de "haut niveau" voient dans la "Haute Magie" une part de cette dualité d’orientation où se distingue la sorcellerie de la Magie Noire (normée négativement) et la Théurgie de la Magie Blanche (normée positivement), sachant que les frontières entre les deux se définissent selon la finalité toute relative du but et des voies empruntées, les vrais initiés savent aussi mieux que d’autres ce qu’Hermès explique dans sa Table d’Émeraude, entre "le Haut et le Bas" pour en comprendre le principe et se placer… Ainsi, un Mage Blanc pourra suivre un itinéraire sombre pour accéder à la lumière et inversement un sorcier noir pourra se nourrir de voies lumineuses pour atteindre son seuil d’énergie de puissance afin d’effectuer le mal. Contexte et but sont les seules frontières à rendre en compte pour gérer cette relativité parfois paradoxale ou pour lutter contre le mal il faut l’utiliser pour le vaincre, et où le sombre n’existe que d’ans l’ombre de la "lumière portée" (le "porteur de lumière" Lucifer en est une représentation assez singulière et explicite…). Les thèmes de prédilection de la Haute Magie sont de la même teneur primordiale dans cette puissance invoquée : Éros et Thanatos, les deux principes de vie et de mort qui sont à la source de tous les maux mais aussi de l’expression même de l’existence déjà vécue (chemins empruntés, représentation de l’Ego cristallisé) ou future (itinéraire à suivre et choix, transformation de l’Être dans l’esprit en libération) que l’on retrouve aussi dans le "Solve et Coagula" à manier avec grande prudence et harmonie, et non dans les extrêmes dits sataniques qui poussent à cette corruption via le désir tentateur de dépasser toutes les limites en pure folie destructrice de soi et d’autrui…

Les personnes ci-dessous ont désiré rester anonymes pour des questions évidentes de respect de leur identité et de leur vie privée selon leur souhait qui a été scrupuleusement respecté, de même les textes n’ont pas été modifiés mais juste corrigés grammaticalement et ponctués si nécessaire avec leur accord avant publication :

 

- Matthieu R. , 48 ans, Marié, Directeur Commercial sur Lille :

Bonjour, je donne mon autorisation pour l’édition de mon commentaire selon notre accord de confidentialité qui a été défini précisément. Je vais résumer assez rapidement les divers objectifs des travaux effectués pour restituer les problèmes rencontrés et les résultats obtenus pour que chacun puisse se faire une idée de quoi l’on parle exactement et où situer ce propos dans les circonstances du moment. Je suis en charge de nombreux dossiers financiers et la crise que nous vivons à considérablement compliqué mon travail à un point tel que des choix drastiques devaient être pris avec de réels dangers pour les équipes commerciales (licenciements possibles) et restructuration profonde de l’entreprise, sans compter une perte de clientèle à cause de l’augmentation des coûts des services et des produits. Comme je suis à un niveau hiérarchique élevé, j’ai pouvoir décisionnaire et je ne rends de comptes qu’à très peu de personnes mais dans ce cas précis j’avais un doute sur mes décisions et surtout sur les répercutions sur mon poste si l’avenir ne me donnait pas raison. Je suis entouré d’une foule de personnes qui se disent compétentes pour m’aider dans ces décisions mais je vois au fil du temps que ces mêmes personnes n’ont qu’un seul but : prendre ma place, et par conséquent je m’aperçois du caractère biaisé des conseils prodigués, pas toujours bienveillant si l’on se projette assez loin. J’ai décidé pour une fois de couper court à la routine des processus issus des interminables réunions d’entreprise pour contacter une personne totalement inconnue avec des vues inconditionnellement différentes et extérieures pour trancher et ne plus subir cette sorte d’auto-censure ou de lavage de cerveau propre au milieu professionnel assez toxique dans son ensemble. J’ai contacté le cabinet Jean-Pascal Bruno en toute connaissance de cause, sachant que sont métier n’a strictement rien à voir avec le mien et c’est justement le but recherché afin de n’avoir aucune collusion ou autre engagement dans la partie qui est la mienne. Un avantage précieux d’avoir donc une personne éloignée de ma sphère professionnelle avec forcément un avis original ou au moins neutre en ce qui concerne nos protocoles internes d’entreprise, ce qui a effectivement eu pour but de ne pas entrer sempiternellement dans les mêmes schémas et les mêmes erreurs. Nous avons travaillé durant deux mois et demi à ce jour et je considère Jean-Pascal Bruno comme un consultant extérieur de grande valeur puisque ses solutions disposent d’une profondeur que l’on ne peut pas maîtriser en réunion d’entreprise avec des facteurs tant psychologiques que managériaux ou spirituels, ce qui en ferait un mélange impossible véritablement chez nous. En qualité de décisionnaire j’ai donc pu m’ouvrir à des principes que je ne connaissais que peu dans mon propre travail avec pourtant des répercussions cruciales qui m’ont permis de mieux prendre en compte la situation actuelle et celle qui va arriver puisque nous ne sommes pas encore en fin de crise. J’ajouterais que la vision que nous avons pu élaborer, même si elle n’est pas conforme aux valeurs traditionnelles d’une entreprise ayant pour but la création de profit, a pu aboutir sur de réels bénéfices humains et financiers pour l’entreprise sur le long terme en évitant les graves erreurs courantes qui sont de mises lorsque l’on ne voit que le moyen et court terme et qu’il y a eu une préservation essentielle et capitale pour l’avenir de l’entreprise. Nous continuons ce travail en temps réel et même si nos entretiens sont confidentiels et que l’a hiérarchie n’en sait rien j’ai pu exprimer ces points de vue et ces prospectives originales avec un succès applaudi par tous au sein du groupe. J’espère que mon avis sera utile aux chefs d’entreprise, et je recommande l’expertise de Jean-Pascal Bruno dans ce qu’elle a d’assurément différent mais fondé sur une pensée anticipatrice de grande qualité. Je remercie ses efforts pour avoir eu le courage d’affronter mes propos d’entrepreneur parfois à cent lieues de sa méthode puisque celle-ci se positionne à un "autre niveau" bien plus élevé (pour rester simple dans mon adjectif). Pour finir, je confirme que le Cabinet de Jean-Pascal Bruno est axé sur des travaux de haute magie chamanique, de quoi en étonner j’en suis sûr la grande majorité d’entre vous !


- François-Xavier G. ,  53 ans, Marié, Haut-Fonctionnaire Territorial sur Paris :

Par les temps qui courent le respect des lois et de la sécurité de nos concitoyens sont des priorités pour le corps de fonctionnaires auquel j’appartiens, pour autant nos décisions sont actuellement difficiles à tenir et ne sont pas fondamentalement comprises d’un côté comme de l’autre de la population. Je ne cherche pas à entrer dans le détail de la polémique mais chacun comprendra de quoi je parle (nous sommes mi 2021). J’ai contacté Jean-Pascal Bruno de manière totalement inhabituelle puisque c’est ma femme qui m’en a parlé alors que j’étais dans une grande incertitude professionnelle, à entendre par là que je n’étais pas en accord avec la marche à suivre qui était imposée dans nos rangs par les biais de notre organigramme national (je parle ici des responsables politiques et autres décisionnaires en première ligne). Sans trop en dire sur ces décisions difficiles à tenir, j’ai été en profonde contradiction avec ma famille et une grande partie de mon entourage sur les évènements que nous avons tous vécus et encore plus lorsque l’on sait que je dois faire appliquer certaines directives par voies hiérarchiques sans me poser de question, ce qui en apparence semble facile mais ne l’est pas du tout car nous avons une conscience morale et professionnelle à respecter. Étant à l’écoute de ma famille et bien évidemment des conversations avec ma femme il en est ressorti que je devais dans un premier temps consulter un psychologue de la médecine du travail, mais j’ai eu le bon reflex de ne pas le faire car l’un de mes collègues qui est au même niveau que moi avec les mêmes problèmes a été sanctionné pour l’avoir fait avec une mise à pied à la clef… J’ai décidé de suivre des chemins plus discrets et moins conventionnels comme me le conseillait judicieusement ma femme. J’ai donc contacté Jean-Pascal Bruno dont je connaissais la pratique car dans ma communauté l’on est parfaitement au courant et habitués depuis des générations à concevoir certains rituels comme des méthodes acceptables et traditionnelles, ce qui ne m’étonne donc pas du tout. Je précise que j’ai été bercé toute mon enfance par les histoires de mes grands-parents en ce qui concerne les pratiques magiques et surnaturelles, ce que j’avais d’ailleurs oublié avec le temps qui passe et les responsabilités dues à ma charge. Le principal problème pour moi était de retrouver un état d’âme approprié qui soit en accord avec les décisions à prendre dans ma profession et ce que ma conscience m’imposait aussi, une contradiction très lourde à porter au point de m’en rendre malade et de risquer de perdre aussi la confiance de ma famille. Rien n’est facile dans la vie quand on est face à ses responsabilités mais qu’en plus celles-ci ont des répercussions terribles sur la population, nous avons donc travaillé sur ce point très important pour trouver un équilibre et un sens à cette situation avec d’autres possibilités que je ne peux pas évoquer ici tant ces travaux de haut niveau pourraient être en contradiction avec ma fonction et les objectifs que l’on m’a demandé de suivre officiellement. Personnellement je pense, après longue réflexion sur le sujet et débats avec Jean-Pascal Bruno, qu’il n’y a aucune opposition entre la réalité de l’action et celle plus symbolique et passive de l’idée que l’on se fait de cette action, bien que la conception soit complexe à comprendre l’on peut tout à fait agir dans un sens et penser dans l’autre sens pour rééquilibre l’ensemble. C’est ce paradoxe qui fait tourner le monde en fonction du point de vue selon lequel on se place et qui peut aussi être multiple pour certaines personnes ayant de lourdes responsabilités, c’est un choix assumé qui passe par une vision plus complexe des choses, et je dois cette vision plus élevée à Jean-Pascal Bruno qui a su me donner les clefs d’une sérénité retrouvée et assumée en toute conscience dans mon travail. Je le remercie pour cette hauteur d’esprit et sa parfaite connaissance de l’appareil d’État et des responsabilités qu’il incombe de poursuivre sous d’autres angles plus ésotériques mais aussi plus véridiques et respectables.


- Victor K. , 45 ans, Marié, Responsable d’Agence sur Nice :

Bonjour, c’est en parcourant par hasard internet que je suis entré en contact avec Jean-pascal Bruno même si l’on dit qu’il n’y a pas de hasard dans la vie, ce que je commence à parfaitement comprendre aujourd’hui. Mais en analysant un peu ma démarche il est possible que mes collègues de l’agence où je travaille m’aient plus ou moins orienté pour chercher une solution à nos nombreux problèmes en tapotant sur le web pour identifier si d’autres personnes avaient eu le genre de tracas peu ordinaires que nous avons eu à subir dans nos locaux durant plusieurs semaines d’affilé avec une sorte de chaos progressif nous obligeant à stopper complètement notre activité professionnelle. Je témoigne aujourd’hui en sachant que peu de lecteurs vont porter attention à ce que je dis ou même croire que j’affabule, et j’espère que ce témoignage servira à ceux qui auront aussi la même "mésaventure" que nous. Voici ce qu’il nous est arrivé. Il y a quelque mois notre agence (dont je ne peux pas dire dans quel domaine nous travaillons) s’est retrouvée petit à petit à vivre en plein paranormal. Les locaux que nous utilisons sont assez anciens mais ont été réhabilités avec des infrastructures récentes et neuves, surtout au niveau électricité où tout a été refait aux normes pour que nous puissions installer nos serveurs informatiques sans avoir d’ennuis techniques, il en est de même des meubles et de la décoration qui rompt avec le caractère presque gothique du lieu qui date des années 30 si ma mémoire est bonne. Pour résumer et ne pas laisser plus longtemps dans l’incertitude ou le mystère le lecteur de ce témoignage, c’est au tout début avec des bruits sourds et des claquements de portes que nous avons été surpris par une activité assez peu habituelle dans les locaux qui sont généralement très calmes et silencieux puisque notre profession se cantonne à lire des rapports et à en écrire d’autres ou bien à analyser des courbes pour anticiper des marchés. Donc au début nous nous sommes amusés de ces bruits en pensant aux étages supérieurs de l’immeuble et à leurs occupants un peu trop bruyants sur des durées assez courtes mais anormalement puissantes au niveau sonore. Étant le directeur j’en ai avisé le propriétaire des lieux qui nous a assuré que l’étage supérieur était inoccupé depuis des années car non viable à cause de travaux coûteux à réaliser, ce qui nous a tous étonnés car les bruits étaient bien distincts, nets et audibles par l’ensemble de notre équipe sur place. J’ai demandé au propriétaire de visiter l’étage avec lui pour vérifier qu’il n’y avait pas de squatteurs avec aussi les risques d’incendie ou d’autres dégradations possibles. A notre grande surprise la seule porte donnant accès était tellement difficile à ouvrir qu’il a fallu un serrurier pour enfin pouvoir entrer et découvrir un lieu totalement désert, sombre et poussiéreux sans aucune trace d’âme qui vive, et évidemment un grand silence dans les pièces visitées où personne n’avait mis les pieds depuis un certain temps, ce que le propriétaire nous a confirmé. Suite à ce constat nous n’avons plus eu de bruits bizarres pendant deux semaines puis de nouveau des coups portés sur les murs ou sur le plafond (ou le plancher si c’est au-dessus). De plus l’électricité à commencé à avoir des soubresauts et même des micro-coupures dans nos locaux pourtant protégés pour ces surtensions. Notre travail a été très difficile à partir de cette période où nous étions tous inquiets pour nos postes informatiques et nos documents officiels à sauvegarder d’urgence ou à protéger. Nous avons demandé rapidement à des experts d’intervenir pour trouver la cause de ces incidents mais à chaque fois qu’ils étaient présents rien ne se passait jamais et tout était strictement normal, ce qui nous a véritablement décourager de les appeler sans arrêt pour constater ce qu’ils ne pouvaient jamais vérifier par eux-mêmes en pure perte de temps et qui commençait à coûter cher à l’agence en frais divers ! La suite s’amplifie encore puisque personne n’a non seulement pu constater d’où venait ces dysfonctionnements ou dérangements mais en plus ceux-ci étaient aléatoires, pour ne pas dire presque intelligents en se provoquant aux moments les moins prévisibles pour nous. Une des secrétaires nous a demandé de contacter un médium pour faire une recherche, ce que j’ai refusé de faire lui expliquant avec ironie que nous n’allions certainement pas appeler SOS Fantôme, puis à force de voir les choses empirer j’ai finalement moi-même discrètement fait appel à Jean-pascal Bruno dans un premier temps sur son site pour lui demander conseil pour enfin l’avoir de vive voix au téléphone. Il m’a assuré que le phénomène était assez courant, ce qui m’a littéralement surpris, et il a ajouté que sur ces vieux immeubles il y avait souvent des sortes de résidus de forces qui venaient s’agglutiner comme un vortex pour entrer dans notre dimension et "vivre leur vie", à ce moment je me suis dit que nous étions en plein film d’horreur et que nous allions rapidement quitter les lieux mais Jean-pascal Bruno m’a aussi dit qu’il était assez facile de s’en débarrasser avec les rituels appropriés. Vu le cout d’un déménagement et de l’impossibilité d’arrêter notre activité sur le champ je me suis résolu à suivre son conseil et à le laisser opérer "ses rituels" qui sont des incantations magiques pour désenvouter les lieux à distance ! Il faut bien dire qu’à ce moment je n’y croyais pas du tout et que toute cette histoire de fous tournait au vinaigre pour notre équipe stressée et déstabilisée par l’ensemble des perturbations qui continuaient. Jean-pascal Bruno a alors renforcé son action avec des rituels plus puissants car ce phénomène de "poltergeist" était lui aussi d’une force peu ordinaire à ses dires, ce qui m’a encore plus inquiété sur le moment… Mais alors que je désespérais et que deux opératrices de l’agence allaient donner leur démission tout s’est stoppé soudainement et de manière durable, à un tel point que nous attendions tous à ce que le chaos reprenne, ce qui n’a plus jamais eu lieu. Voilà toute l’histoire, presque à dormir debout ou plutôt à ne plus dormir du tout (ce qui a été mon cas durant plus de deux mois). Je ne peux que féliciter Jean-Pascal Bruno tout en m’excusant auprès de lui pour avoir douté au début de notre contact, je recommande bien évidemment ses services qui au demeurant me restent encore totalement incompréhensibles, n’étant pas pour ma part un croyant du "surnaturel", j’ai dû reconsidérer mon avis tout en me posant encore beaucoup de questions en suspend, comme la plupart de mes collègues à l’agence ! Merci encore et un grand bravo !

 

Si vous désirez vous aussi donner votre avis sur le Chaman Jean-Pascal BRUNO ou bien prendre un RDV, merci de le contacter en cliquant sur sa bannière ci-dessous :

banniere-470x62.jpg

 

 

Et pour lire d'autres remerciements, avis et témoignages ou commentaires, merci de regarder dans la colonne du blog à droite.

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog