20 septembre 2020 7 20 /09 /septembre /2020 17:48

Depuis 10 ans j'explique dans mon blog ma pratique de plusieurs décennies d'exercice de la Magie en qualité de chaman-sorcier professionnel, que ce soit en ce qui concerne la magie blanche très bénéfique et qui fixe principalement son action sur l'énergie, la protection, le soin et la révélation, ou que ce soit sur la magie Rouge qui se focalise sur le large domaine de l'amour avec toutes ses variantes de problématiques d'attractions sentimentales et sexuelles, ou bien encore sur cette magie Noire très redoutée car à la fois destructrice mais terriblement efficace. J'en suis donc arrivé, grâce à vous, à faire en plus de 300 articles un assez grand tour d'horizon des différents types de travaux possibles avec leurs avantages et leurs désagréments. Le domaine de l'ésotérisme étant immense, la pratique de la magie opérative demeure une discipline difficile et rigoureuse dont il faut continuellement être à l'affût des fluctuations car les symboliques qui en constituent les rituels suivent les grandes conjonctions des lois universelles selon des marées que nos esprits humains ont parfois du mal à capter avec nos simples sens. C'est pour cette raison que toute maîtrise se doit de continuer à étudier, même et surtout au plus haut niveau pour sans cesse avancer, et, en ce qui me concerne vous faire profiter d'un savoir plus accessible et digeste sans être non plus simplifié à l'extrême car la Connaissance est comme l'Arbre souvent cité, elle ne peut être coupée de ses racines, de ses branches, de chacune de ses feuilles et du tronc qui la soutient tout entière.

Vos questions, commentaires ou nos discussions sont toujours pertinentes et me permettent d'analyser sous tous les angles la géométrie variable d'un ésotérisme multiforme que je peux par la suite expliquer au plus grand nombre en tentant d'en restituer une vérité aussi objective que possible, du moins d'une manière à la fois claire et concise en essayant de ne perdre personne dans ce labyrinthe de symboles, d'idées et d'informations peu naturelles, voire surnaturelles pour la plupart d'entre vous. Aujourd'hui ces de la puissance des rituels dont il sera question, et plus précisément de ceux qui émanent de la magie Rouge. On me demande souvent: "quel est le rituel d'amour le plus efficace?", à cette question simple en apparence il faut savoir la remettre dans son contexte et en relativiser les termes car l'efficacité n'est pas toujours un facteur formel, le rituel est en effet intimement lié à des phases temporelles, à des périodes, des cycles à suivre ou à éviter, à des rythmes plus complexes à définir globalement selon chaque cas. Par conséquent lorsqu'une personne profane cherche "l'efficacité", et qu'elle pense y associer la rapidité pour arriver à son but via un rituel, elle fait erreur si justement pour être efficace ce rituel se doit d'être effectué lentement ou sur une certaine durée qui implique des phases d'action et de repos, des cycles actifs et d'autres qui demandent un silence pour réaliser "in extenso" et proprement le but recherché. Dans ce sens le terme d'efficacité est impropre à l'exercice des rituels, les initiés préfèrent parler de puissance induite selon des phases temporelles à suivre impérativement pour la bonne exécution des travaux.

C'est donc de "puissance" dont il est finalement question, de ce niveau de puissance développée dont dépendra le rituel sur la longueur des travaux à effectuer de manière rigoureuse et précise, tant par le praticien que par la personne qui consulte car cette dernière fait partie intégrante du travail en cours en y apportant une partie importante de la puissance dudit rituel: c'est-à-dire sa volonté farouche et déterminée d'aller vers le but initialement recherché. Sans cette volonté, issue d'un mental stable et équilibré, le rituel ne pourra aboutir intégralement selon la pleine puissance optimale nécessaire et donc pourra échouer. Le praticien seul ne peut en effet pas se substituer à la volonté du demandeur et du libre arbitre de celui-ci qui s'avère être comme "l'étincelle starter" qui démarre les travaux et en entretient le feu sacré. Le sorcier-chaman dispose de la Connaissance de ce même feu sacré, il en connaît les vertus et les dangers, il est par contre le seul à pouvoir le maîtriser une fois activé, il l'orientera vers le but à accomplir, il en transmutera la puissance pour en créer une action sur la réalité et en modifier la course pour accomplir le but. La puissance des travaux se conçoit comme ce feu dont on oriente la flamme et dont on entretient savamment le foyer selon le besoin précis ou l'ultime nécessité, voire l'obligation impérieuse.

En magie Rouge, magie de l'Amour, la puissance induite est évidemment primordiale pour la réussite des travaux. Précisément dans ce domaine de l'Amour, des sentiments et de la sexualité la puissance est une donnée essentielle à non seulement savoir maîtriser mentalement et physiquement mais aussi temporellement, et comme on le dit assez trivialement dans les fables (mais aussi ésotériquement parlant): "rien ne sert de courir, il faut savoir partir à temps!", c'est ici qu'intervient le facteur temporel de la puissance des travaux, de sa répartition selon des cycles à suivre, des modulations et transmutations symboliques que le rituel commandera activement. Il existe plusieurs formes de rituels, ou de niveaux de puissance de rituels, selon les situations rencontrées. L'on ne peut en effet pas lancer des travaux gigantesques pour de petits enjeux, ni l'inverse, il faut donc savoir gérer la puissance des rituels et des travaux, ce qui demeure du ressort exclusif du praticien d'en choisir le niveau, la durée et les modalités d'exécution. Bien évidemment le consultant devra être en accord avec les choix requis pour la bonne marche des travaux selon les directives qui seront évoquées avant même de commencer, auquel cas le ou les rituels nécessaires en seraient affectés dans leur force, voire dans leur direction (c'est-à-dire mal s'orienter et se rediriger plus ou moins négativement…).

Le plus simple des rituels de magie Rouge demeure le sortilège basique (un ensorcellement), il est rapide car effectué en une seule fois comme la flèche tirée d'un arc et l'on doit attendre qu'il fasse effet en atteignant sa cible. Évidemment comme il s'agit d'un tire unique, parfois la cible bouge et le rituel échoue, mais ce n'est pas parce que le rituel est mauvais en soi, c'est juste que le contexte s'est modifié entre temps. Par exemple un homme désire avoir les faveurs d'une femme et décide que tel jour nous lancerons un sortilège d'amour, cela fonctionne si tous les paramètres restent inchangés au moment du lancement mais cela peut aussi échouer si nous n'avons pas tous les éléments ou bien si ceux-ci ont été modifiés au moment T, ce qui arrive souvent, et parfois l'inverse… Le rituel un peu plus évolué en puissance sera axé sur un travail de plus longue haleine: sur un envoûtement. Il ne faut pas voir dans l'envoûtement d'amour une agression de la cible mais plutôt une "proposition" qui sera acceptée ou non selon le bon vouloir de la personne ciblée, selon un libre arbitre légitime. L'intérêt de cette proposition réside uniquement dans le fait d'exister, si elle n'était pas formulée alors rien ne se passerait, ici une réponse est attendue et c'est l'aspect pleinement positif de l'envoûtement d'amour. Mais parfois cela ne suffit pas, ou bien encore une fois le contexte s'y oppose, si ce n'est pas directement la personne…

Le niveau supérieur fait souvent un peu grincer les dents du demandeur, il s'agit que ce que j'ai déjà nommé dans mes articles comme d'un rituel de magie Pourpre, c'est-à-dire une magie Rouge d'envoûtement faisant appel à quelques "encadrements" en magie Noire pour teinter d'une puissance plus dynamique, pour ne pas dire dynamite, ce qui effectivement peut apporter son lot d'incertitude en choc en retour (ces fameux inconvénients en magie noire). Heureusement la magie Pourpre que je recommande n'affecte jamais ni le demandeur ni la cible car j'y adjoins une protection afin de contenir les effets potentiellement négatifs qui pourraient intervenir, le rituel est donc puissant mais bridé pour qu'il ne dépasse pas certaines limites. Notons enfin qu'il ne s'agit pas d'une "emprise" puisqu'il ne s'agit pas de magie Noire à proprement parlé. Dans bien des cas la magie Pourpre montre sa puissance et arrive à ses fins mais il existe des cas où cette magie n'est pas recommandée, notamment si l'on cherche une relation amoureuse sur le long terme car l'aspect de la contrainte magique peut s'estomper au bout de quelques semaines ou mois, voire quelques années. Enfin, et selon moi le meilleur des rituels: le Pacte d'Amour. Celui-ci implique par contre beaucoup plus le demandeur puisqu'il investit une partie de lui-même dans le rituel, une part de sa volonté sera inscrite dans les travaux de manière fixe jusqu'à l'obtention de ce qui aura été décidé, c'est-à-dire du but recherché (en général encore une fois il s'agit de relation amoureuse, nouvelle ou en retour). Le pacte d'amour le plus puissant s'inscrit dans un rituel d'envoûtement de triple égrégore (à divers buts: pour le couple, anti-rupture, en retour de l'être aimé ou en puissant rituel d'attraction amoureuse) dont j'ai déjà parlé ici.

Comme toute explication rapide, car il faut savoir raison garder et qu'il existe une infinité de cas particuliers et de contextes différents, j'ai ici abordé de manière générique les rituels que j'opère selon les différents niveaux de puissance et d'implication que je propose durant mes séances. À vous de voir si vous avez des questions sur ce que je viens de vous énumérer, si cela est le cas alors n'hésitez pas à me joindre directement par téléphone pour en discuter librement au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien en passant par l'écrit via mon lien de formulaire de contact ci-dessous (bannière à cliquer pour y accéder). Je vous souhaite une bonne lecture des autres articles thématiques du blog (colonne de droite) et à très bientôt en espérant vous avoir éclairé sur mon travail en qualité de chaman-sorcier professionnel.

Jean-Pascal BRUNO

Partager cet article

Repost0
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 22:53

Il est des délitements et des fractures qui parfois peuvent détruire une relation de couple, en éloignant l'être aimé, en rompant cette harmonie si complexe à maintenir un équilibre précaire pour y substituer soudain un chaos délétère dont on ne sort pas indemne. Ne nous y trompons pas, les relations humaines ne reposent que sur un simple triptyque symbolique assez bancal, un trépied de trois fondamentaux dont un seul suffit à faire tomber l'édifice de tout son haut s'il lui venait à défaillir. Déjà le corps, qui nous porte et transporte nos sens avec nos instincts jouissifs, ensuite l'intellect qui propulse notre psyché pour qu'elle s'active et expérimente, enfin le désir transcendant de vivre d'un esprit qui s'affuble d'une volonté de puissance n'acceptant que très peu de limites. C'est avec cette triple base que l'individu se construit et établit ses priorités égotiques, lesquelles la plupart du temps s'entrechoqueront violemment à savoir qui des trois aura le dessus sur les deux autres, du physique sexué aux penchants pervers, du psychique affectif aux prédilections paranoïaques, ou bien du spirituel à tendances mégalomaniaques avérées. Alors imaginons encore un ajout improbable, celui de cette dualité que représente le couple, un assemblage inégal de deux individualités tentant de se fondre sans se confondre, tentant de cohabiter dans un même espace à la fois physique, mental et spirituel, nous avons en présence et à n'y pas douter le pire cocktail détonnant que l'on puisse imaginer. Heureusement pour les assembler, l'un dans l'autre si j'ose dire, la sexualité les y aidera à retrouver et à expérimenter sans commune mesure le désir, le plaisir et la puissance, c'est-à-dire nos trois fondamentaux…

Le tableau ainsi dressé pourrait paraître exagéré, celui d'une humanité sur la pente douce de la perversion, propre à chercher toutes les tentations pour s'y confronter et s'y perdre avec allégresse, avec une faiblesse d'esprit inversement proportionnelle à sa propension à se voir à la fois grand, exceptionnel et donc unique au-dessus du lot. Bien entendu, d'autres, mais si peu, ont le syndrome opposé avec une dévalorisation personnelle instaurée et organisée par eux-mêmes ou bien par la société qui cherche évidemment à toujours garder le contrôle sur une population affaiblie, aux ordres et soumise. Dans mon précédent article (à relire ici) j'ai défini point par point ces méthodes dignes des empires dystopiques que les médias ou studios d'Hollywood nous concoctent régulièrement avec à la clef le lavage de cerveau adéquat pour transformer la réalité, les mentalités et donc aboutir à la servitude volontaire du plus grand nombre. Ce qui peut s'avérer refléter une certaine similitude avec ce constat sociétal se retrouve très souvent à l'échelle plus atomique du couple, avec l'un des partenaires qui contrôle et l'autre qui subit, avec le décideur et le suiveur, et ce n'est pas forcément celui que l'on croit qui l'est car les rôles peuvent s'inverser selon les contextes, selon les évènements et les sujets abordés au sein de la relation, par exemple monsieur pourra avoir l'ascendant dans les domaines liés au bricolage ou aux paroles de Johnny Hallyday qu'il connaît par coeur, et madame sera la maîtresse dominatrice au lit en chevauchant durant des heures le soir son mari complètement soumis (notez bien que ceci est juste un exemple fictif, je n'ai évidemment rien contre les fans purs et durs de Johnny Hallyday!).

En matière de couple justement, toutes les variantes ou différences existent, toutes les associations sont potentiellement viables, du moins durant une période qui varie, certains resteront ensemble toute leur vie en s'accommodant des règles conjugales tacites établies, d'autres ne dépasseront pas la semaine en matière de relation, voire la journée ou la nuit après avoir consommé comme il se doit le partenaire éphémère (à notre époque, comme vous le savez, les applications de rencontres impliquent cette boulimie répétitive et non qualitative au profit de la quantité). Sur ce point, les réseaux sociaux engendreraient plus de divorces que de mariages, les rencontres virtuelles ou bien les "retrouvailles" pourraient être à la source de la majorité des discordes dans les couples en provoquant jalousie et rancune visible ou sous-jacente. Mais peut-on lutter contre le "progrès"? Chacun d'ailleurs définira sa notion de progrès, avec ou sans puce dans le cerveau si l'on souscrit aux travaux d'Elon Musk dans ce domaine des implants cérébraux, encore un nouveau mode de contrôle transhumaniste que les sociétés sauront certainement récupérer "pour notre plus grand bien"…

"Sauver le couple", à notre époque qui pousse le quidam à vivre à la vitesse de la lumière, cela commence à devenir compliqué, en effet à la moindre contrariété, notamment chez les plus jeunes, cela peut rapidement apporter son lot de "malus" pour finir par exacerber les instincts les plus primaires ou les plus bas, dont ceux qui font ressurgir l'Ego avec cette notion de rupture et d'éloignement qui dit que "ce qui ne lui ressemble pas" (ou ne va pas dans son sens) devra être rejeté immédiatement, de quoi très vite froisser la relation amoureuse devenue aussi fine que du papier toilette que l'on jettera après usage. Heureusement l'on pourra tout de même apaiser les risques de friction, l'humain "sapiens sapiens" s'est octroyé une aide ou plutôt une conscience annexe, il est secondé par une armada d'instruments informatiques soi-disant capables de lui faire oublier presque instantanément les situations douloureuses, ceci en cliquant sur un simple bouton pour le faire s'évader dans des univers virtuels incrustés dans la réalité du quotidien. Ainsi tout stress réel peut être effacé ou lissé par une sorte d'alter ego virtuel, un clone de soi-même qui apparaît comme l'entité parfaite ayant toutes les réponses, bien que celles-ci soient noyées dans le labyrinthe des réseaux sociaux, de quoi assurément créer de graves troubles de la personnalité (devenue multiple numériquement parlant), peut-être même des générations à venir de futurs malades mentaux bien fragmentés. Affaire à suivre, nous demanderons alors certainement à Elon Musk de réparer tout ça avec sa puce...

En magie opérative, la véritable (pas celle d'Harry Potter ou des Pokémon) ce sont les fondamentaux essentiels qui sont toujours à la base pour trouver des solutions efficaces et les transmuter via de vrais rituels pour en générer une volonté active qui modifiera le contexte et donc la réalité de l'action à venir ainsi créée et effective. Vous voyez, en une seule phrase la méthodologie des travaux de magie peut-être expliquée simplement, par contre seuls les initiés sauront la mettre en pratique et obtenir des résultats. J'ajoute que les praticiens, les professionnels assermentés, ne sont pas non plus tous au même niveau, certains réaliseront de pseudo rituels qui pourront se retourner contre vous et donc faire empirer vos problèmes, d'autres agiteront l'air ambiant sans aucun résultat, et enfin une poignée s'intéresseront réellement à vous, notamment en ce qui nous intéresse si vous êtes en couple, pour sauver la relation, la redynamiser et renforcer ses fondations. En ce qui concerne ma propre méthode, la plus efficace après des décennies de pratique professionnelle régulière en qualité de sorcier chaman, c'est celle qui s'effectue au sein du rituel de la triple égrégore d'envoûtement. Les termes peuvent apeurer les esprits les plus réservés parmi les profanes mais pourtant ce sont les mots exacts, ceux utilisés par les véritables initiés praticiens, dont on peut compter sur les doigts de la main ceux qui en connaissent précisément le rituel dans son accomplissement mais aussi dans ses multiples variantes qui se fixent sur nos trois constituants fondamentaux évoqués en début d'article: le physique, le psychique et le spirituel, agissant sur les affects, la sexualité et le mental.

Ce rituel de Triple Égrégore porte lui aussi bien son nom puisqu'il va agir de concert de manière focalisée et complémentaire sur les trois aspects qui nous intéressent, ceci en même temps avec une puissance décuplée par rapport aux autres rituels plus "simplistes" (qui sont généralement dissociés en plusieurs magies séparées et décalées). L'exercice de ce rituel qui se base aussi sur des fonctions propres à la magie noire, reste fondamentalement axé sur la magie de l'amour, c'est-à-dire la magie rouge tout en apportant la cohésion du triple effet recherché simultanément. Bien entendu la puissance de la magie noire n'est mise en œuvre que dans "l'encadrement" de cette incorporation triple et non à des fins destructrices, techniquement elle n'est présente ici que pour renforcer l'appel de trois entités égrégoriques spécifiques afin qu'elles travaillent ensemble durant les travaux pour sauver par exemple une relation de couple en évitant la rupture, ou bien en provoquant le retour de l'être aimé au sein de la structure conjugale initiale. La notion d'envoûtement qui l'accompagne est elle aussi nécessaire, il faut parfois plier conjointement les évènements, les contextes et les individus afin qu'ils se retrouvent en phase pour le but recherché et se retrouvent aussi à la bonne place au bon moment. C'est d'ailleurs toute la maîtrise du praticien que de parfaitement savoir "amalgamer le temps et l'espace" tout en préservant les personnes pour leur faire emprunter le bon itinéraire et arriver au but: ici reforger le couple, lui redonner son harmonie initiale en l'éloignant les chemins escarpés ou à risque.

Comme d'habitude, je sais que vous avez à chaque article (parfois un peu complexe dans l'écriture pour en traduire une pensée et une méthode tout aussi complexes) des questions ou des demandes d'éclaircissement sur certains points que j'aurais pu mal exprimer, dans ce cas n'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement au 06.09.11.94.56 (mon numéro de téléphone direct et non surtaxé) ou bien à m'écrire en passant par mon formulaire de contact dont la page s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je suis bien entendu aussi disponible pour toute demande de rituels professionnels après avoir pris connaissance de votre problématique de manière précise pour vous proposer les travaux les plus adaptés. Pour mieux me connaître (pour ceux qui sont nouveaux), je vous conseille la lecture d'autres articles thématiques que vous trouverez sur la droite de ce blog, classés par catégories, mots clefs et dates. Je vous dis à très bientôt et je vous souhaite une rentrée bénéfique et harmonieuse, que vous soyez en couple ou célibataire.

Jean-Pascal BRUNO

Partager cet article

Repost0
26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 17:53

Beaucoup d'entre vous ont été très positivement critiques à l'égard de l'article précédent ("Fin des Temps…") et je les en remercie de tant de sagacité et de libre arbitre au moment où la Liberté de chacun est en jeu, où la Liberté même des peuples semble vaciller sur son piédestal et où les risques de toutes sortes n'ont jamais été aussi décisifs pour l'avenir de l'humanité. Aujourd'hui nous savons que des forces agissent à l'échelle de la planète entière, que la mondialisation économique s'est muée en une doctrine néo-capitaliste dangereuse où la haute finance se mêle aux pouvoirs politiques d'élites transformant les tenants de la démocratie historique en une démocrature institutionnalisée pour des raisons de sécurité (sanitaire ou antiterroriste) parfois douteuses quant à leur pérennité dans le temps… Mais je ne vais pas revenir spécifiquement sur telle ou telle crise, vous pourrez retrouver d'autres de mes articles y faisant référence, non, aujourd'hui c'est de ce que presque tout le monde connaît, comme fiction avec notamment la phrase culte "Que la force soit avec vous" dont il sera question car rien n'est plus véridique actuellement que cette guerre des étoiles que l'on nous concocte, de celle aussi plus cinématographique avec la saga Star Wars qui a su à elle seule refléter symboliquement toutes les mouvances dont la réalité fait progressivement sienne en nous y préparant, mais aussi qui a su intégrer tous les schémas initiatiques des travaux de sorcellerie et de haute magie que les praticiens en exercice connaissent parfaitement.

Dans les récits de fictions, livres ou cinéma par exemple, nous savons qu'une part de vérité émerge mais laisse généralement ceux qui y sont confrontés dans cette contemplation souvent passive où seul ce que l'on a appelé le "divertissement" persiste pour en écarter tout aspect tangible au quotidien, en d'autres mots le "divertissement" (qui porte bien son nom) est censé nous faire basculer dans des univers impossibles à vivre réellement ou à expérimenter, il nous fait diverger mentalement par le biais d'une déviation logique orchestrée, il nous détourne de la réalité (diversion) en nous plongeant dans une alternative fictive. Mais comme je l'ai signalé, tout comme l'iceberg, la fiction est elle-même nourrie d'éléments issus de la réalité sinon personne ne pourrait y entrer aisément sans aucune base de référence minime. C'est aussi d'ailleurs comme ceci qu'apparemment les auteurs et scénaristes fonctionnent, en empruntant ou en manipulant une certaine réalité pour en fabriquer une fiction pas trop éloignée afin que l'on puisse y entrer plus aisément. Mais les initiés, pas ceux d'Hollywood, quoi que, savent que la réalité dépasse de très loin la fiction car elle l'englobe tout en sachant en générer toutes les bifurcations dont l'esprit se demande parfois où il va chercher de telles histoires presque véridiques…

Star Wars (et bien d'autres films de même envergure) n'ont pas émergé de nulle part, ils ont une triple fonction, dont deux qui sont dissimulées au public. La première donne le ton ouvertement avec le "divertissement", le dépaysement pour sortir du quotidien et certainement moins penser aux problèmes de la vie courante, une sorte de lavage de cerveau en douceur et largement consenti par ceux qui s'y adonnent (on peut aussi ajouter les jeux vidéo dans cette catégorie d'opium mental). Les deux autres fonctions plus cryptées sont évidemment celles qui nous intéressent aujourd'hui, la première, et ne nous y trompons pas, est parfaitement formatée par nos sociétés qui encouragent le divertissement social d'une part pour minimiser les effets d'encadrement et de coercition subis, d'autres parts pour passer subtilement des messages subliminaux dans ces histoires à dormir debout (ou plutôt à vivre en sommeil) avec ces récits dirigés comme des supports hypnotiques de masse. Le rôle des médias TV est strictement identique dans la "fabrique de l'information", c'est-à-dire du storytelling très utile à ceux qui gouvernent pour passer toutes sortes de messages "d'encadrement mental de la population", les médias d'information créent une réalité sociale forcément fictive puisque déjà formatée et assurément directive pour ne pas dire dictatoriale (la dictature de certains médias n'est plus à écarter lorsque l'on sait qu'une poignée d'élites milliardaires en contrôle le contenu avec grand soin).

La troisième fonction, encore plus inconnue du grand public, est justement digne de ces sagas cinématographiques, l'ampleur de ce qui y est révélé n'a plus rien d'une fiction, les messages symboliques (ou plus directs) qui s'exposent ainsi sont issus de ce que certains initiés connaissent par des voies plus ésotériques (le commun des mortels dirait par des voies "surnaturelles"). Si vous posez la question suivante à un chaman ou à un sorcier: "que la force soit avec vous, mais de quel côté êtes-vous?", alors vous aurez mis le doigt dans un engrenage qui risque de ne plus vous lâcher tant les réponses sont à la fois complexes, bien réelles et surtout très orientées, voire mixtes, tel ce fabuleux binarisme de la Guerre des Étoiles, du côté obscur de la Force ou de celui du bien, et ceci vu sous un angle plus précis l'on est finalement strictement du côté de la magie noire ou de la magie blanche (du moins dans la catégorisation telle que se la figure la majorité des gens). Bien entendu, il faut voir les personnages de fiction ici comme de véritables archétypes primordiaux où chacun jouera son rôle bien défini, le méchant étant du côté sombre, le gentil du côté blanc (les deux ayant d'ailleurs l'habit qui va avec la couleur adaptée, pour mieux implémenter visuellement l'image). L'on peut même avoir tout de même de soudains transfuges, le si blanc Jedi Anakin Skywalker devient ainsi l'immonde et sombre seigneur Sith Dark Vador, ou bien des invariants avec Obi-Wan Kenobi qui restera blanc comme neige au soleil et Dark Sidious (alias le fourbe sénateur Palpatine) à jamais plus noir que l'espace qui l'entoure. L'on peut aussi y déceler plus rarement des personnages plus tangents et ambigus selon moi comme Han Solo qui n'est rien d'autre qu'un contrebandier rusé et beau parleur (se rangeant "par la force des choses" du bon côté, même s'il aurait pu très "mal tourner" - "rotas-sator"…)

Mais Star Wars est devenu un mythe basé avant tout sur de grandes épopées préexistantes (historiques ou imaginaires), de celles dont les empires se construisent et s'effondrent, de ces mythologies où les dieux et les déesses forment des alliances ou alors se combattent avec acharnement et ruse: encore une bipolarité du Bien et du Mal incarnée par deux visions opposées d'une même Force vitale, transcendante ou spirituelle. Enfin aussi en parallèle, notons l'habile reconstruction de nos propres schémas humains et structures identitaires terrestres de notre temps avec les castes des dirigeants tout en haut d'une pyramide hiérarchique très stricte où le peuple est avant tout et uniquement aux ordres des élites régnantes, qu'elles soient sombres ou bien plus rayonnantes, cela est du pareil au même (et en passant un bon lavage de cerveau sous-entendu pour le spectateur). Car n'en doutons pas, la Guerre des Étoiles n'est qu'une vision suggérée d'un unique impérialisme qui ne dit pas son nom en se cachant derrière deux simples coloris basiques extrêmes, finalement bonnet blanc ou blanc bonnet, une sorte de démocrature galactique où les élites envoient pêle-mêle les manants des petits peuples de planètes asservies, les mercenaires avides, les soldats enrôlés plus ou moins "de force", les robots guerriers programmés à la chaîne, ou pire, les clones humains pucés comme il faut (sous RFID génétique) pour en faire de la chair à canon. Tout ceci avec en sus, comme si cela n'était pas assez significatif, l'apparition d'une corporation sournoise et corrompue: la Guilde du Commerce qui démontre bien que tout s'achète au meilleur prix sans pour autant faire de différence entre le noir et le blanc (petit message subliminal ou la fin justifie des moyens)… Nous ne sommes évidemment pas loin de la mentalité bien exprimée de nos lobbyistes ici-bas prêts à tout pour gagner un marché, qu'il soit européen, chinois, russe ou américain, ils n'ont pas de frontières pour agir ni d'opinions politiques, encore moins de conscience personnelle ou corporatiste, mais savent très bien compter dans leurs transactions.

En magie (fictionnelle dans Star Wars), puisque l'allégorie est éminemment présente à tout moment, la force s'exprime uniquement par la violence des actes contre des individus pour les contrôler, pour les soumettre à une volonté plus puissante, pour finalement les corrompre, ce qui s'apparente plus ou moins à un envoûtement de mort ou à une emprise pour les enrôler du côté sombre, lorsqu'en face l'on tente d'éliminer purement et simplement ce Mal, il n'y a aucune compromission possible de le voir changer, sauf peut-être dans le passage dans l'au-delà (la mort de Dark Vador étant potentiellement une sorte de rédemption, in extremis). N'oublions pas que les forces du Bien, symbolisées par les Jedi, savent aussi contrôler les esprits faibles par sujétions hypnotiques, mais non pas pour soumettre durablement mais en vue de se protéger. L'on peut, d'une certaine façon retrouver en réelle magie blanche opérative cette qualité de protection avec ses rituels, de même l'attaque viendra à l'opposé surtout de la magie noire très destructrice et chaotique qui ne sait qu'assujettir, affaiblir ou éliminer. Comme je le précisais, les vrais initiés en magie ne s'y trompent pas, la Guerre des Étoiles est une saga qui sait fabriquer du consentement en conditionnant son auditoire, d'une certaine façon le dresser à l'image cinématographique avec d'énormes moyens techniques et financiers, une réussite commerciale et artistique dans son genre, avec néanmoins des intentions cachées où le spectateur n'a que deux choix: le Bien, le Mal. Ceci me fait soudain penser aux élections… la gauche, la droite (aux USA: Républicains et Démocrates), mais ceci est une autre histoire, quoi que… à vous de juger de l'excellent formatage politique sous-jacent.

Toujours est-il que j'espère que ce petit tour d'horizon dans les Étoiles vous aura permis de mieux comprendre que le divertissement cinématographique est aussi une forme d'emprise mentale avec ses messages suggérés habillement, de ces codes subliminaux d'une matrice sociétale qui sait en jouer avec délectation pour vous "occuper", ou occuper vos neurones sur des sujets fictifs mais très actifs. Comme à chaque fin d'article je reste joignable, notamment si vous avez des questions à me formuler dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de sorcier chaman ou si vous avez besoin d'aide via un rituel (nous verrons la "couleur" ensemble !). Vous pouvez me téléphoner au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien m'écrire en passant par mon formulaire de contact: merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour l'ouvrir. Je vous dis à très bientôt et si vous allez au cinéma (Tenet ?), regardez les films avec le détachement qui convient, c'est-à-dire celui du sage ou de celui qui commence à devenir un véritable initié avec une vue panoramique de ce qui est, en haut, en bas et sur les côtés!

Jean-Pascal BRUNO

Partager cet article

Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 16:31

J'ai déjà traité de nombreuses fois le sujet de l'envoûtement mais la quantité impressionnante de courriers reçus durant le confinement (et que j'ai intégralement lu) m'a convaincu d'approfondir certains points que je n'aurais pas abordés précédemment dans le détail, notamment sur les symptômes et les typologies un peu spéciales qui se présentent en ce moment. J'ai en effet souvent parlé d'envoûtements magiques issus de rituels, la plupart du temps ceux dont l'orientation se focalise sur une magie sexuelle (magie rouge dans le cadre de retour de l'être aimé) ou d'harmonisation du couple en magie blanche, ou bien encore mais plus rarement car dangereux, d'envoûtements qui s'apparentent à de puissants sortilèges en magie noire. De ces envoûtements "classiques" provenant de rituels, donc créés par l'activité de l’homme, il ne sera donc pas question aujourd'hui car il existe d'autres réelles affections d'envoûtements bien différentes, parfois récurrentes et mineures, parfois permanentes, mais aussi d'autres bien plus coriaces qui sont d'un niveau de nocivité extrême et dont je vais enfin parler. Ce qui m'a fortement motivé à entrer dans le détail, comme je l'ai dit, ce sont les très nombreux mails qui en font référence en ce moment même avec des situations assez préoccupantes comme jamais on n'avait pu le voir auparavant, et il me semble évident que les effets néfastes du confinement sont passés par là sans pour autant en être directement la cause principale. Mais alors qu'en est-il exactement? C'est ce que nous allons voir ensemble avec peut-être quelques révélations si vous ne connaissez pas bien les dessous de l'esprit humain et de ses dépendances…

En ce qui concerne le terme même "d'envoûtement", on nous le sert à toutes les sauces de manière assez générique alors qu'il correspond à une typologie bien précise que l'on a diluée jusqu'à en faire la dénomination de tous les maux paranormaux existants, ceci très certainement à cause des nombreux films commerciaux qui ont cette fâcheuse tendance réductrice à tout mélanger pour ne rien approfondir, surtout quand le public n'y connaît rien non plus, une sorte de lavage de cerveau pour justement peut-être ne pas entrer dans des détails encore plus inquiétants mais bien réels… N'en voulons pas pour autant à ces fictions, lesquelles sont parfois rattrapées sauvagement par les thèmes qu'elles traitent (par exemple dans "Poltergeist" ou "Dark Water") avec l'intrusion brutale des faits dans la réalité du quotidien. Mais afin de mieux cerner à proprement parlé "l'envoûtement", il faut juste savoir qu'il est principalement issu de rituels effectués par des sorciers avec il est vrai quelques nuances à apporter selon le type de magie utilisée. En magie rouge et blanche le rituel est sensiblement "direct", il utilise la puissance du sorcier qui canalise les flux de la totalité des symboles présents durant les travaux, orientant et modulant cet ensemble de flux selon le but à atteindre. Par contre en magie noire ce ne sont plus seulement des bases élémentaires ou des flux préexistants qui sont canalisés mais bien des entités qui sont interpellées lors d'invocations généralement démoniaques (ce ne sont effectivement pas des anges qui viennent ici s'amuser à orchestrer la destruction et le chaos). Par contre et conséquemment, une personne peut donc aussi être "envoûtée" sans l'intervention d'un sorcier, l'on parle alors plutôt de possession directe par une entité ou bien d'autres types de parasitages psychiques de niveaux assez hétéroclites.

La possession en tant que telle n'a donc rien à voir avec l'envoûtement à proprement parlé si l'on veut être strict dans les termes et clair sur les causes, mais l'on a eu tendance à tellement mélanger les maux qu'ils en sont devenus des synonymes dans l'esprit des gens, notamment des plus profanes en la matière qui ne voient aucun inconvénient à les assimiler à l'identique ou presque. Pour les véritables praticiens de l'Art Royal (en ésotérisme) et pour la grande majorité des initiés la différence est assurément de taille et ils ne confondent généralement pas les termes, sauf peut-être parfois, par compassion, pour mieux se faire comprendre "au premier abord" de ceux qui n'en font pas la distinction précise et qui n'en ont pas la Connaissance nécessaire pour ce faire. Il est donc primordial d'aborder ce côté encore plus sombre de la nature humaine dans ce qu'elle a de faiblesses et de potentialités à se faire phagocyter ou à se faire téléguider psychiquement dans certaines circonstances naturelles ou non, parfois positivement mais bien plus souvent négativement à son insu. Pour cela, et au stade où il faut entrer dans des détails connus de longue date par ceux qui connaissent les arcanes troubles des frontières invisibles de nos existences, le dévoilement ou le rappel de quelques notions de base devient une nécessité pour aller plus loin.

Sachons d'emblée que l'Homme tel que nous le concevons n'est pas une fin en soi, géométriquement ou métaphysiquement parlant, mais plutôt une extrémité matérialisée (incarnée, "in carnis") dans laquelle s'insère un psychisme fragile (anima, "souffle d'âme"), un intellect limité (logos et cogito) et le regard d'une âme immortelle éloignée dans une dimension qui ne nous est pas directement accessible. Avec déjà ces éléments constitutifs basiques nous pouvons définir "l'entité humaine" ici-bas avec ses diverses liaisons pour un fonctionnement digne d'accueillir l'étincelle de la vie. Notons aussi que le principe vital qui relie nos éléments existentiels terrestres est lui-même assujetti à notre substrat, c'est-à-dire aux forces telluriques, élémentales et cosmiques qui inondent ou rayonnent en permanence autour de nous. Il en résulte de facto une fluctuation des êtres (que nous sommes) en fonction de ces forces primales qui s'exercent et proviennent de la planète ou du cosmos, certains y voient une "théorie Gaïa", une nouvelle dénomination new-âge de ce que les initiés connaissent depuis des lustres sous des formes plus "alchymiques" ou astrologiques.

Comme si l'action de ces forces primales ne suffisait pas, puisqu'elles nous jouent des tours en modifiant ou en altérant notre psychisme au gré du temps qui passe, ajoutons-y d'autres puissances plus sournoises et non naturelles cette fois provenant de dimensions inférieures (ce que l'on nomme "l'inframonde") et dont les caractéristiques s'affirment dans leur propension à vouloir nous soutirer sans cesse de l'énergie puisque nous sommes de véritables piles énergétiques, psychiques et éthériques. Et nous voilà donc avec un tableau presque complet où l'Homme se trouve bringuebalé entre les marées des flux élémentaux qui jouent aux montagnes russes et les puissances infernales à l'affût de nos failles énergétiques pour s'en abreuver à loisir. Reconnaître une personne sous emprise ou "envoûtée" par de tels parasites sera assez facile puisqu'il en résultera une fatigue soudaine avec des sautes d'humeur dues à l'agressivité d'être ainsi en baisse d'énergie vitale, ce qui entraînera assez logiquement un ralentissement d'activité intellectuelle et donc une sorte de somnolence ou d'incohérence passagère. Oui, n'y voyons pas non plus une action sur le long terme, ou alors c'est que vous avez l'habitude de vous endormir sur un nid de frelons excités, sans vous en apercevoir… Toujours est-il qu'effectivement, dans certaines circonstances des individus ont la malchance de se trouver trop proches de portails négatifs en attirant à eux tous les malheurs du monde, maladies, psychoses, tensions et autres désagréments physiques s'attachant indirectement à leur libido soudainement en berne et à leur intellect affaibli au point mort.

Il est évident que dans des conditions extrêmes où ces personnes sont véritablement atteintes par de tels maux (surtout après la période de confinement que nous avons vécue), l'on pourra y voir l'envoûtement ou le sortilège, voire la possession dans les cas les plus gravissimes. En général le recours à la médecine ne suffit pas, car assommer les gens de psychotropes ne les arrange pas même si au bout d'un temps (incertain) et après de lourds dégâts mentaux parfois longs à dissiper, les "véritables causes" (que j'ai évoquées) finissent par quitter le navire une fois l'abordage et le pillage effectués. En qualité de chaman-sorcier je signale juste qu'il est préférable de prévenir que de guérir, ce qui rejoint une certaine logique assez sage pour la rappeler, et que par conséquent l'on doit commencer à s'en préoccuper dès l'apparition de quelques symptômes déjà bien établis afin de contrer de potentiels problèmes plus importants qui viendraient s'installer progressivement par la suite, comme le nid de frelons à votre porte… Dans le cadre de mon activité professionnelle je réponds à toutes les questions si mon aide dans ce sens peut vous être utile, ceci au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous souhaite un bel été qui commence à montrer ses rayons vigoureux, et je vous dis à très bientôt pour d'autres sujets dont vous pouvez d’ailleurs aussi me faire part pour que j'en fasse un prochain article explicite!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 21:24

"L'envoûtement !" De quoi faire fantasmer les plus incrédules des profanes alors qu'il s'agit tout simplement de la terminologie du processus générique en magie et que presque tous les rituels fonctionnent finalement sur ce mode opératoire, lequel nécessite qu'il vise plus directement une personne et non seulement le contexte de la situation à "corriger ou modifier". Alors rien de fantastique dans le fait qu'évidemment les personnes impliquées dans une problématique y participent de facto activement de près ou de loin et contribuent à en être volontairement ou non des rouages importants pour résoudre une situation. Ainsi, si l'on veut "arranger" un contexte, il faut presque obligatoirement passer par une modification comportementale des protagonistes en place, et donc les inclure dans le processus magique, c'est-à-dire dans ce que les initiés appellent le "rituel". Ce rituel n'est que l'expression de ce processus qui agit à partir d'éléments symboliques représentatifs du contexte (ou parfois des individus via une représentation) et qui va transformer le contexte réel par mimétisme ou correspondance.

Les liens qui unissent la pensée et le Monde réel, par conséquent entre la représentation que l'on se fait du Monde et la Réalité globale de celui-ci, sont véritables et interconnectés. Autrement dit : la pensée active influence directement et fortement le monde observé par une action "subtile" que l'on peut qualifier de "magique". Mettre en scène sa pensée de manière active c'est effectuer une transposition symbolique (mentale) de ce qui nous entoure et faire des choix pour en modifier le contenu, d'abord par une volonté inscrite dans un rituel, puis par une action en contrecoup qui va agir en suivant l'axe de cette volonté définie. Finalement, faire de la magie n'est rien d'autre que de mettre en marche une puissante et ferme volonté de faire bouger les lignes pour les voir effectivement se mouvoir… mais encore faut-il en être conscient, en avoir le droit et aussi posséder le Don pour le faire, ce qui n'est bien heureusement pas le cas pour tous sinon ce serait vite le chaos !

Mais tous les jours, chacun à son niveau use de cette fonction interne de volonté, dirige plus ou moins bien sa propre vie et agit aussi sur celle d'autrui de par ses actes, paroles et pensées. Bien évidemment le simple fait de "vouloir" quelque chose n'implique pas son obtention immédiate mais instille tout de même un début de résolution dans ce sens, un peu à l'image de la graine que l'on plante et qui va prendre forme au fil du temps, si néanmoins l'on est bon jardinier… Comme je l'ai dit nous n'avons pas tous la main verte pour voir notre volonté s'exaucer sans aucun obstacle, de plus nous ne sommes pas tous initiés à l'utilisation complète de ce processus complexe, la grande majorité des gens ne sont ni des chamans ni des sorciers !

Chamans, sorciers, mages ou autres druides, sont des praticiens des Arts de la Magie opérative qui disposent du savoir-faire et du Don pour exercer des travaux ésotériques, dont ces fameux travaux d'envoûtement qui passionnent tant les foules. Il n'est pas aisé d'être un initié et d'autant plus si l'on pratique assidûment car chaque pensée peut se transformer potentiellement par ricochet en actes sur le réel, de la même manière que l'on enverrait une boule de billard taper tout ce qu'elle rencontre et ainsi modifier le "jeu" en place. C'est pour cette principale raison que les personnes qui disposent de cette capacité, de ce Don, sont si peu nombreuses bien que les temps changent vite est que certains prophétisent une "ascension", de la sorte que nous passions tous à un "niveau supérieur"… Personnellement je ne pense pas que ce soit pour demain matin !

Effectuer un rituel d'envoûtement, c'est donc utiliser sa capacité à modifier l'environnement ou le comportement d'une personne afin de lui faire prendre un "autre" itinéraire que celui qui était prévu initialement. L'on peut se demander si cette modification, qui n'est autre qu'une sorte d'ingérence, est bonne ou mauvaise. Si oui, pour qui ? Et à quel niveau de recul de contexte ou de relativité selon le point d'observation ou l'observateur ? Des questions importantes néanmoins inutiles si l'on conçoit que "tout ce qui doit arriver arrivera", fameuse Loi de Murphy qui présuppose que tous les choix existent et même coexistent (sans trop entrer dans le domaine des univers parallèles… quoi que ceci devienne une autre histoire à prendre certainement en compte dans un coin de notre cortex !). D'ailleurs que savons-nous exactement de La Réalité, si ce n'est celle que nous percevons déjà difficilement avec nos quelques pauvres sens qui ne voient pas plus loin que trois dimensions spatiales et une seule temporelle… Autant dire que nous sommes totalement aveugles de ce qui nous entoure réellement !

La seule évidence à nos yeux réside dans notre extraordinaire diversité d'opinions, de choix et d'orientations pour une même question ou une direction à prendre, et qu'à un moment nous empruntons tels ou tels chemins pour arriver à un but, c'est ce que nous appelons "l'existence", assez courte au demeurant si l'on y réfléchit bien. Donc l'on peut dire que si un initié-praticien veut lancer des travaux d'envoûtement c'est qu'il veut finalement changer le cours de l'existence d'une personne ou d'un groupe de personnes, et cela implique des conséquences, notamment "karmiques". Et nous voici au coeur du problème : à quoi servent les envoûtements sinon qu'à modifier ou à corriger ce fameux Karma avec ses dettes positives et négatives (pour faire simple). C'est ici que le praticien pèse le pour ou le contre afin d'effectuer ses travaux à la demande d'une personne qui a "une problématique à résoudre".

Les types de problèmes que peuvent tenter de résoudre des travaux de magie notamment via des rituels d'envoûtement sont finalement tous ceux qui exposent la personne demandeuse à un choix existentiel dans lequel intervient autrui. Il y a donc un rapport immédiat à calculer entre les divers intervenants et tenter de comprendre si le contexte sera encore positif, déjà pour la personne demandeuse mais aussi pour celles qui sont autour. Parfois les causalités sont difficiles à évaluer pour les uns et pour les autres tant les répercussions karmiques sont floues ou peu accessibles (pour certains praticiens les axes karmiques ne sont pas forcément dévoilés, souvent pour de bonnes raisons…) et il faut alors rester au niveau plus local pour trouver les itinéraires les plus compatibles pour tous. Dans d'autres cas plus ouverts, les "règlements de comptes karmiques" sont des évidences et l'on peut trancher dans le sens de ces derniers pour effectuer un rééquilibrage.

La plupart des gens ne regardent que leurs problèmes courants ou ceux du proche quotidien, souvent relationnels pour un couple ou bien professionnels pour un gain substantiel d'argent ou de biens matériels et autres pouvoirs sur autrui. Ce sont assez rarement pour des problématiques karmiques que l'on vient consulter et cela est bien dommage, mais encore faudrait-il que tout un chacun puisse avoir accès à son Karma pour en modifier consciemment les failles et erreurs en cours ou passées, voire futures… Bien heureusement pensons aussi que l'on ne peut pas vouloir réparer une faute pour l'effacer sinon l'on serait certainement tenté par le Diable d'en expérimenter sciemment toutes les possibilités et l'existence serait de facto orientée dans ce sens ! Mais restons terre à terre et soyons pragmatiques même avec les rituels d'envoûtement qui permettent effectivement toutes les audaces pour résoudre les maux de nos sociétés.

Comme d'habitude je reste à votre disposition pour définir avec vous comment les travaux d'envoûtement peuvent vous servir à résoudre vos problèmes tout en vous conseillant sur les orientations et responsabilités induites par leur utilisation dans le cadre qui est le mien, c'est-à-dire en pratique professionnelle. N'hésitez pas à me contacter par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou à m'envoyer un message explicatif et complet pour que je puisse vous répondre précisément : merci de cliquer ma bannière ci-dessous pour ouvrir ma page de contact. Je vous dis à très bientôt pour vous aider à orienter votre vie selon vos choix existentiels, les plus adaptés, équilibrés et profitables !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 16:15

Dans l'esprit du grand public, le terme d'envoûtement fait irrémédiablement et de suite penser au marabout haïtien avec sa poupée vaudou sur laquelle il plante frénétiquement des aiguilles sur des  points anatomiques afin de jeter un terrible sortilège de mort subite ou de lente destruction d'organes sur une pauvre cible humaine… La réalité, même si le marabout haïtien existe bel et bien, est toute autre ! Tout d'abord, il faut absolument comprendre qu'il n'y a pas un type d'envoûtement mais une pléiade de sorts qui font partie de trois grandes familles génériquement associées aux trois grandes Magies : la magie Blanche, la magie Rouge et la Haute Magie Noire dont on sait qu'elle stigmatise toute l'attention, à juste titre.

Néanmoins, dans la réalité et au quotidien, le chaman ou le sorcier (voire "le mage" ou le "druide", les appellations foisonnent selon les spécificités) est avant tout un praticien à qui l'on demande instamment de l'aide en vue de résoudre un problème et il est assez rare que l'on demande chaque jour un rituel d'envoûtement noir conduisant à la mort de son voisin ou de son banquier (encore que sur ce dernier cela soit plus probable !). Les demandes qui sont effectuées généralement se focalisent avant tout sur les grands thèmes que sont l'Amour, l'Argent ou la Chance et le Travail, sans compter sur la Santé qui reste ici une spécialité soumise à conditions si l'on conçoit que la magie apporte en dernier ressort le complément  à la médecine, notamment pour les cas préoccupants.

Mais revenons à nos travaux d'envoûtement afin d'en délimiter les possibles rayons d'action et les typologies les plus courantes. Bien évidemment et je l'ai déjà souligné, les affaires de "relations amoureuses" sont à l'honneur pour ces rituels qui permettent plus ou moins d'imposer selon le contexte une volonté d'aboutir, soit à un acte sexuel "facilité", soit à une relation véritablement basée sur l'Amour ou à une action décisive y menant avec succès. La plupart du temps j'ai personnellement de nombreuses demandes dans l'exercice de ma profession en qualité de chaman de la part d'hommes pour le premier cas et évidemment… de femmes pour le second : il est des logiques dans notre Monde que l'on ne change pas ! L'on parle alors de Magie Rouge pour ces rituels d'envoûtements amoureux qui peuvent aussi induire des comportements axés directement sur la libido des deux sexes (en diminuant ou en augmentant les capacités sexuelles) ou bien sur les sentiments "au-dessus de la ceinture" pour les plus nobles d'entre eux.

La Magie Blanche n'est pas en reste et permet de petits miracles et des revirements de situations parfois remarquables puisqu'elle agit directement sur le tempérament des uns et des autres protagonistes via leurs propres énergies vitales et par conséquent demeure un facteur de réussite basé sur le déblocage de la volonté et de ressources internes souvent insoupçonnées pour vaincre des problèmes qui semblaient auparavant insurmontables pour ces personnes. Même si la Magie Blanche ne sonne pas aussi puissamment que les autres typologies Rouge ou Noire, il ne faut pas laisser les rituels d'envoûtements blancs sur le côté du chemin, ce serait une grave erreur d'agir de la sorte, d'ailleurs j'applique personnellement assez souvent des rituels blancs de diagnostic d'une situation afin d'évaluer le contexte énergétique globalement présent, de ce fait je perçois assez rapidement s'il y a lieu d'effectuer des rééquilibrages de ces mêmes énergies chez le demandeur, en tout premier lieu avant de lancer d'autres rituels ciblés "action".

Bien comprendre que rien ne se fait sans une volonté farouche d'arriver à un but dans une direction précise avec la puissance nécessaire, c'est aussi savoir que sans énergie vitale ou spirituelle pour nourrir ce dessein il n'y a rien de possible ni même d'envisageable. Je donne souvent l'image d'un arc que l'on tend vers une cible; sans force il sera impossible de tendre vers quoi que ce soit, encore moins d'utiliser cet arc de la volonté pour arriver à toucher le centre de ce but. Mais parfois, en ayant pourtant la volonté, la force et les moyens, il manque le savoir, cette étincelle de Connaissance pour nous éclairer une cible dans la nuit de notre obscure impuissance. C'est alors qu'il est nécessaire de ne pas être seul et de faire appel à un maître ou à un initié hautement qualifié.

Chaman, Mage, Druide ou Sorcier, ils sont tous les quatre capables de ressentir un contexte, de décrypter une situation et ses évolutions au fil du temps, ils sont directement en phase avec les personnes qui viennent à eux et sont des guides avant d'être des praticiens. Leur demander un travail d'envoûtement, c'est leur donner l'occasion d'exprimer leur véritable nature d'initié et de sublimer leur propre humanité vers des horizons que le profane ne peut même pas imaginer. Bien entendu, à chaque praticien correspond symboliquement un flamme de couleur qui lui est propre et qui le pousse vers le Blanc, le Rouge ou bien le Noir. Je fais ici référence au choix que chacun aura pris : Chaman et Druide s'engageront sur les chemins de la Magie Blanche ou Rouge, Sorcier et Mage prendront parfois aussi en plus des itinéraires plus sombres avec la Magie Noire.

Cette Magie Noire justement est au coeur de tous les fantasmes des Grands Envoûtements. Elle impose à autrui, oblige ceux qui ne voulaient pas, détruit s'il y a lieu les obstacles avec tout ce qui les touchent de près ou de loin, il y a bien du souffre à foison dans cette magie qui fait ressembler ses sortilèges à des possessions démoniaques… Faut-il rappeler que la Magie Noire se nourrit de l'âme du praticien qui s'offre les services d'entités mercenaires, lesquelles se font payer très cher en retour ? Alors évidemment : à Grandes Demandes, Grands Moyens pour y arriver, et les envoûtements noirs sauront satisfaire les plus avides de pouvoir et de domination… pour un temps seulement, pour briller telle une étoile filante puis finir parfois complètement carbonisé s'ils n'y prennent pas garde ou s’ils sont mal accompagnés...

Dans notre monde les plus habiles savent adroitement jongler avec les services de praticiens des Arts de la Magie en prenant soin d'utiliser chaque type d'envoûtement bien à propos dans des contextes favorables à leur utilisation. Ainsi ils optimisent leurs chances de succès et minimisent les risques de chocs en retour (surtout pour la Magie Noire). Vous aussi n'hésitez pas à me demander conseil dans le cadre de mon activité (en qualité de Sorcier-Chaman) afin de résoudre votre problématique via un rituel d'envoûtement spécifique à votre contexte de travail, de chance, d'amour ou d'apport d'énergie vitale, osez forcer la destinée qui mènent au succès de ce but que vous avez choisi et que votre volonté vous exhorte à suivre.

Pour me joindre rapidement : par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien en m'expliquant rapidement votre situation via un message depuis mon formulaire de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour y accéder). À très bientôt, pour prendre en main le meilleur chemin de votre destinée, sinon d'autres sauront certainement l'emprunter sans scrupule à votre place !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 20:00

magie-noire-envoutement-chaos.jpgLa Magie Noire est bien l'une des plus puissantes et dévastatrices qui soit, le dire est un euphémisme et les mots seuls ne pourront jamais définir cette terrible forme de destruction qui s'opère sous de multiples visages. Bien entendu, il existe de nombreux rituels plus ou moins destructeurs, ceux qui ne font que détourner la route du quidam vers les chemins abrupts qui mènent progressivement au gouffre de la déchéance, ceux qui rendent la vie insupportable en rendant fou, ou bien, ceux qui "plus raisonnables" prennent le contrôle d'une âme sous emprise. 

Le but de cet article n'est pas de faire une longue liste morbide des malheurs que la Magie Noire peut engendrer, cela n'aurait aucun sens puisqu'il existe autant de situations qui peuvent subir sa foudre que de rituels associés pouvant détruire un peu plus ou rendre plus chaotique encore le contexte basique de ces mêmes situations… Par contre, il est évident que les désastres provoqués par cette Magie Infernale n'arrivent pas sans aucune raison, ils sont toujours provoqués et élaborés par un individu commanditaire, ils sont toujours ensuite effectués et lancés par un praticien expérimenté, c'est-à-dire par un sorcier patenté.   

La plupart du temps, c'est à la suite d'une rivalité ou d'une mésentente qui tourne à la haine que certains ont recours à la Magie Noire. Dans ces cas où la rancoeur et la jalousie sont des moteurs puissants qui nourrissent une forte volonté de nuire, les rituels noirs s'effectuent presque naturellement tant la source abreuve le flux destructeur de cette magie. Parfois, c'est aussi par pure vengeance amoureuse que l'on cherche, non pas à nuire directement, mais plutôt à forcer une personne sur une voie qu'elle n'a pas choisie, cela s'appelle tout simplement un envoûtement…

La plupart du temps, c'est à la suite d'une rivalité ou d'une mésentente qui tourne à la haine que certains ont recours à la Magie Noire. Dans ces cas où la rancoeur et la jalousie sont des moteurs puissants qui nourrissent une forte volonté de nuire, les rituels noirs s'effectuent presque naturellement tant la source abreuve le flux destructeur de cette magie. Parfois, c'est aussi par pure vengeance amoureuse que l'on cherche, non pas à nuire directement, mais plutôt à forcer une personne sur une voie qu'elle n'a pas choisie, cela s'appelle tout simplement un envoûtement… 

Comme nous le voyons, jouer avec les rituels noirs, c'est un peu comme vouloir s'aventurer à la roulette russe avec un pistolet automatique… la balle part à chaque coup et frappe en plein coeur. De plus, il n'est pas rare, voire assez fréquent, qu'un rituel noir puisse se retourner contre celui qui l'a orchestré, par conséquent, et pour que ce "retour de flamme" ne se transforme pas rapidement en combustion spontanée, mieux vaut être bien équipé et disposer d'un bon bouclier anti-feu ! 

En terme de karma, j'explique toujours les risques qui existent à se lancer dans de tels rituels de Magie Noire, ils sont généralement extrêmement négatifs mais parfois sont nécessaires à la bonne marche initiatique des personnes concernées. En effet, il peut souvent s'agir d'une vengeance légitime venue d'une autre vie, elle est alors approuvée par les entités comme règlement légitime d'une injustice passée et ainsi rendre paradoxalement équilibre et harmonie sur le chemin existentiel. Personnellement j'accorde une attention toute particulière à ces situations qui demandent ce rééquilibrage karmique et sont donc, si l'on peut dire, "dans l'ordre des choses" !

Mais qu'est-ce exactement que la Magie Noire sinon qu'un aspect sombre d'un pôle qui comporte aussi son autre contrepartie plus lumineuse ? Les initiés et praticiens expérimentés qui possèdent la Connaissance savent très bien que Bien et Mal sont ces deux polarités opposées nécessaires à la marche naturelle de la grande Roue de la Vie. Par conséquent, user de cet aspect plutôt que de l'autre revient strictement au même, de manière relative, il va sans dire…

Néanmoins, certains sorciers ou chamans se laissent gagner par cette frénésie du chaos qui consiste à ne plus voir qu'un des deux côtés, celui de la destruction. Ils font une grande erreur en portant allégeance à ce qu'ils pensent être une puissante décision de ne se ranger que sur l'extrême balancier d'un seul côté… ils prennent ainsi le risque de sombrer irrémédiablement sans aucune planche de salut. Pour ma part, j'essaie de répartir au mieux, et selon la connaissance de mon propre karma (avec les zones floues que cela comporte néanmoins toujours, "n'est pas prophète en son propre pays !") afin d'engager tantôt des travaux de Magie Blanche positive, tantôt celle, plus Rouge et ambivalente, qui englobe les passions et les sentiments, avec celle dont nous venons d'évoquer la teneur destructrice et négative.

L'alliance d'un rituel noir et rouge est aussi une possibilité qui permet de créer une dynamique intéressante si de plus elle est l'alliée d'une magie blanche motrice de l'ensemble. Je viens ici de définir (très schématiquement…) ma façon de travailler la Magie Noire, à la fois mixte mais avec un arôme triple, tout comme pour la composition d'un parfum de grande qualité ! Ainsi, en conjuguant les effets sur différents niveaux, je peux englober une problématique tout en protégeant le rituel de ses propres retours de flamme. C'est avec cette réalité, que tout n'est pas tout noir ou tout blanc, que j'opère mes travaux par petite touches de couleurs afin de parfaire une représentation à la fois puissante, équilibrée et homogène. Je précise, afin d'informer et sans aucune vantardise de ma part, que nous sommes très peu nombreux, avec de surcroît quelques dizaines d'années d'expérience à la clef, à élaborer de tels rituels si complets et si efficaces.

Si vous désirez agir dans le sens que je viens d'évoquer, c'est-à-dire en me demandant un rituel de magie noir, je suis à votre écoute pour vous élaborer celui qui sera le plus adapté à votre situation, celui qui changera votre vie sans avoir à la risquer. Contactez-moi via ma bannière web ci-dessous (classique formulaire) ou bien plus directement par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés). À très bientôt pour que vos désirs et votre soif d'avancer soient enfin une expérience puissamment réalisée !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2014 7 13 /07 /juillet /2014 11:29

magie-noire-mal-vs-mal.jpgLe marteau piqueur, le bulldozer ou la dynamite sont nécessaires pour effectuer de lourds travaux lorsque l'on ne fait pas de la dentelle. Les grands édifices ont tous été bâtis avec des moyens importants demandant forces et énergies considérables, les pyramides ou bien les gratte-ciels ne seraient jamais sortis de terre sans cette débauche de puissance et de ressources. En Magie, la plus sombre de toutes, c'est-à-dire la Noire, se trouve au plus haut sommet de cet Art en ce qui concerne les capacités considérables de bouleversement d'un environnement ou d'un contexte, à un tel point que seuls les mages les plus expérimentés s'y frottent.

Comparer les travaux de chantier de construction et les travaux destructeurs de Magie Noire peut sembler incohérent au premier abord, pourtant, tout responsable de travaux, qu'il soit mage ou contremaître, sait que l'on doit forcément en passer par la destruction pour mieux reconstruire après coup. Creuser les fondations d'une tour immense ne se fait pas sans violence sur le sol ou sur les arbres qui pourraient s'y trouver, dynamiter la roche n'est pas non plus une opération sans risque mais néanmoins nécessaire pour excaver et construire.  

En Magie, l'on part d'un point de départ pour aboutir à un autre avec l'objectif à atteindre dans un contexte qui demande parfois aussi que l'on requiert à la force pour modeler le terrain, pour aplanir le contexte sur la voix la plus directe. Ainsi, recourir à la Magie Noire n'est pas un mal en soi si ce qui doit être effectué avec violence se focalise sur les obstacles générateurs de négativité… De cette façon, traiter le Mal par le Mal reste la plus évidente et respectable manière d'utiliser les rituels de Magie Noire pour le bien du demandeur.

Le cas le plus significatif pour utiliser la Magie Noire demeure celui qui permet de conjurer le mauvais sort par un rituel du même acabit afin de l'annuler, voire de le retourner directement à l'envoyeur ! C'est d'ailleurs ce qui se passe la plupart du temps, générer le Mal pour le Mal ne fait que l'amplifier et finit par se revenir sur le commanditaire et sur l'expéditeur… c'est ce que l'on appelle chez les initiés "l'effet boomerang" ou bien le "choc en retour". Donc, pas d'utilisation à la légère, car cette magie sombre a la fâcheuse (et intéressante) tendance à rebondir sur le ou les auteurs !

Hormis les actions génériques afin de contrer le mauvais oeil, lors d'envoûtement il est recommandé d'agir puissamment avec un haut rituel de… désenvoûtement issu de la Magie Noire pour les cas les plus graves qui nécessitent un traitement bien plus adapté qu'avec un simple rituel de soin généré par la Magie Blanche. Vaincre le Mal par la Mal est encore une fois une excellente règle si l'on veut simultanément éradiquer les effets et la cause. La Magie Blanche est trop souvent utile pour soigner les effets sans aller jusqu'à la source profonde de la cause du mal.

Hélas, soigner n'est pas guérir, hors pour guérir il faut éliminer la cause du mal. Qui trouverait normal de soigner uniquement les effets néfastes de la grippe sans pour autant vouloir éliminer définitivement de l'organisme le virus responsable de la maladie ?! La Magie Noire dispose de ce puissant don, effectivement un peu radical d'aller directement à la source en explosant sans retenue, de ne pas faire de prisonnier chez l'ennemi, de bombarder la ville sans distinction, et… des fois de faire des victimes collatérales en rasant tout un secteur. 

C'est ce en quoi la Magie Noire reste extrêmement dangereuse, elle est la nitroglycérine instable dans les mains tremblantes de celui qui la porte, alors mieux ne vaut pas trébucher et savoir où et surtout quand la poser pour qu'elle ne se retourne pas contre vous ! Pour ma part, j'utilise la Magie Noire dans certaines conditions bien étudiées et toujours en accord avec les Grandes Lois afin de me prémunir du choc en retour et aussi protéger mon commanditaire de toute retombée négative provenant du rituel noir.

Mais, utiliser la Magie Noire, savoir s'en prémunir et bien gérer ses énergies destructrices, cela ne suffit pas pour que le résultat soit au rendez-vous puisque cibler un rituel est une évidence, trouver le meilleur moment pour décocher la flèche reste le plus difficile à décider car il est très difficile de contenir une telle puissance une fois que la machine est en route, le doigt sur la gâchette peut ainsi parfois avoir tendance à vouloir précipiter l'action !

De même, le demandeur (ou commanditaire du rituel) se trouve souvent dans une situation délicate qui demande une réponse rapide du Mage, il pousse sans cesse le praticien à l'action, il lui demande de porter le coup le plus vite possible… c'est ici l'erreur habituelle à ne pas commettre que de laisser celui qui ne sait pas définir le moment où l'on lance un bombardement massif sur les troupes du Mal !

Étant Chaman praticien depuis de nombreuses années, j'ai pu acquérir cette Connaissance des Arts Majeurs en prenant en compte les paramètres essentiels au succès de telles entreprises qui impliquent des rituels noirs, aussi n'hésitez pas à prendre conseil et à me contacter si vous désirez engager des travaux de magie bien préparés. Contactez-moi via ma bannière ci-dessous (envoi d'un formulaire classique) ou bien plus rapidement et directement par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés). A Très bientôt en toute sérénité et harmonie.

Jean Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 23:43

envoute-emprise-possessionCela n'arrive qu'aux autres ! C'est ce que l'on pense lorsque l'on parle d'évènements aussi graves que l'envoûtement ou la possession… hélas les cas ne sont pas aussi exagérés que dans les films comme l'Exorciste mais les emprises partielles et possessions ponctuelles sont légions, elles peuvent néanmoins la plupart du temps passer presque inaperçues, enfin presque… car généralement elles changent de bien des façons un comportement habituel en une martingale de bizarreries assez visibles.

Mais qu'est-ce exactement qu'une emprise ? En quoi est-elle différente d'une possession et aussi quel rôle joue l'envoûtement dans tout ceci ?  

L'Âme est la partie immergée de votre Moi, vous n'en avez pas conscience directement, elle est beaucoup plus vaste et puissante dans sa sphère spirituelle qui représente son milieu naturel mais elle reste aussi très vigilante de tous vos faits et gestes ici-bas, ainsi elle vous protège directement des mauvaises influences. Parfois, il arrive que votre Âme soit occupée ailleurs ou bien doive se "reposer" (dans un sens que nous ne pouvons évidemment pas transcrire selon nos références), alors votre Moi terrestre se trouve plus ou moins seul ou momentanément en état de faiblesse, c'est dans cette configuration un peu spéciale que des "incidents" peuvent survenir assez subitement.

Mais heureusement, même si votre Âme ne veille pas, alors d'autres entités positives prennent le relais, ce sont des anges gardiens, un peu comme le feraient des "nounous" avec un enfant quand la mère est absente, elles sont pratiquement toujours en alerte pas trop loin pour vous venir en aide en cas de danger. Alors, me direz-vous, avec toutes ces "présences" qui protègent et surveillent, comment en arriver à pouvoir encore se faire posséder ou bien être sous emprise ?!

Le véritable problème ne vient pas de l'extérieur… c'est souvent la personne elle-même qui appelle consciemment, ou sans le vouloir vraiment, des forces obscures et néfastes qui profitent toujours des situations de faiblesse ou des "portes ouvertes", surtout si l'on baisse la lumière pour ne pas les gêner dans leur démarche d'emprise et de possession.

J'ai déjà bien des fois mis en garde sur les dangers de la pratique de la Magie par des personnes profanes qui n'ont ni la Connaissance ni le Don, et il est donc légitime et responsable de ma part de renouveler mon appel : n'appelez pas les forces que vous ne connaissez pas, ne pratiquez aucun rituel de Magie et ne cherchez pas à entrer en contact avec des personnes décédées en effectuant des simulacres de "tables tournantes", ou bien c'est que vous recherchez véritablement les gros ennuis.

Le fait d'ouvrir volontairement la porte de votre esprit à des créatures inconnues qui sont généralement à l'affût de ce type de situations à l'image des piques assiettes sur un buffet bien garni, leur permet non seulement de se nourrir à volonté de vos ressources mais aussi de garder les clefs de l'entrée pour inviter d'autres entités de plus en plus affamées et attirées par l'odeur de la victuaille ! Si vous ne voulez pas vous laisser envahir par des squatteurs indélicats, alors "ne tentez pas le diable" !

En dehors des erreurs de ce type, d'aller vous-même agiter le chiffon rouge devant la bête, il existe aussi les cas plus spécifiques d'envoûtements, lesquels ne sont pas dû à une volonté délibérer de votre part mais plutôt de celle d'autrui qui cherche insidieusement à vous nuire par l'intermédiaire d'un rituel négatif, en règle générale via un rituel de Magie Noire. Il est évident qu'une telle manoeuvre sera vite détectée par vos entités protectrices et qu'il est assez rare qu'un envoûtement dure très longtemps, néanmoins certainement juste assez longtemps pour vous attirer quelques ennuis navrants ou accidents plus ou moins gravissimes tout de même…

Comme vous le voyez, entre possession et envoûtement pour provoquer une emprise directement sur vous ou plus indirectement sur votre chemin, il y a une grande différence mais le résultat reste identique : vous êtes privé de votre liberté et de votre libre arbitre à un moment ou à un autre avec comme conséquence directe de vous attirer une foule d'ennuis plus ou moins importants, tant vis-à-vis de vos amis qui ne reconnaîtront pas vos agissements négatifs, que de la part de l'ensemble de vos actions qui seront détournées, pour ne pas dire prises en otage.

Si vous désirez vérifier si vous n'êtes pas sous emprise d'un sort négatif ou bien sous influence d'une entité malfaisante, n'hésitez pas à me contacter pour une étude personnalisée afin de vous en assurer et, si nécessaire, effectuer un rituel de purification ou de protection. Pour ce faire envoyez-moi un message via mon formulaire (en cliquant sur ma bannière web ci-dessous) ou bien plus directement par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés). À très bientôt pour contrer durablement les dangers d'emprise, d'envoûtement et de possession !

Jean Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 17:39

desenvoutement-depossession.jpgComme je le disais dans mon prédédent article principalement consacré à la Magie Noire, sur cette planète nous n'avons hélas pas que des amis, que ceux qui pensent le contraire lèvent bien haut le doigt ! Des personnes envieuses, jalouses, ou tout simplement mentalement malades peuvent en effet très simplement louer les services d'un sorcier mercenaire pour assouvir le penchant négatif de leur personnalité et ainsi se trouver, pour un moment seulement, soulager d'on ne sait quel poids existentiel, lequel ira malheureusement pour elles tôt ou tard alourdir leur dette karmique !

Alors, comment savoir, si demain en ouvrant sa porte pour aller acheter son pain, l'on ne risque pas l'accident commandité par un quelconque voisin dérangé ou ennemi de longue date ? Et surtout comment s'en protéger, si cela est néanmoins encore possible… car ôter un sortilège ou bien le rendre moins efficace s'apparente un peu aux urgences médicales, chaque instant compte, chaque minute perdue entraîne des séquelles irréversibles ou des traumatismes grandissants...  

"Ne pas attendre" reste donc la directive radicale et indispensable pour se défaire au plus vite des griffes d'un sort de Magie Noire actif, lequel peut non seulement vous toucher directement mais surtout aussi avoir de graves effets collatéraux sur vos proches ou sur votre famille. Ne serait-ce que par le handicap majeur qui en résulte sur la personne visée, c'est l'ensemble de l'entourage immédiat qui est touché et en pâtit durablement.

Les types de sortilèges maléfiques qui sont généralement utilisés touchent principalement l'intégrité physique ou mentale des personnes ciblées, le mal arrive alors sans prévenir, tout commence par petites touches insignifiantes mais qui s'accumulent progressivement pour irrémédiablement se condenser en une pléiade de maux de plus en plus importants. Le plus difficile dans ces cas reste à définir si ce qui se passe tire son origine d'un sort de Magie Noire ou bien si plus sournoisement les effets se sont insidieusement camouflés en diverses maladies ou autres évènements négatifs apparemment issus du monde profane…

C'est cet aspect sournois de camouflage des sorts de Magie Noire qui est le plus terrible dans tout le processus car si l'on n'agit pas rapidement pour les contrer alors ils peuvent perdurer jusqu'à atteindre un point de non-retour. Bien heureusement, les sortilèges noirs sont potentiellement détectables par un chaman exercé si néanmoins il n'est pas trop tard pour agir. Le rituel de révélation permet d'identifier les maux maléfiques qui agissent et d'en diagnostiquer le contresort adéquat.

Par contre, beaucoup de personnes viennent consulter en étant déjà dans des états de délabrement physiques et mentaux très avancés, ils sont généralement poussés à venir voir un praticien de la Magie avec leur famille ou avec des amis, lesquels étant désespérés et ayant tout essayé (en remèdes profanes tels les médicaments lourds ou la psychiatrie) ont finalement compris que la cause venait "d'ailleurs", sans pour autant en comprendre la source réelle et cachée issue de la puissante et destructrice Magie Noire.

Comment savoir si l'on est sous l'emprise d'un sort ? Cela reste pratiquement impossible à concevoir pour le profane puisqu'il préfère généralement nier farouchement toute implication magique plutôt que voir la vérité en face, celle qui lui intime de prendre en compte d'autres possibilités plus surnaturelles… Je ne peux donner qu'un conseil : si du jour au lendemain des faits étranges ou peu habituels surgissent sans cause apparente dans votre existence qu'il s'en suit des incidents, d'abord mineurs puis progressivement plus importants, alors effectivement il se passe quelque chose qui n'est pas du domaine de l'ordinaire. Dans ce cas, une simple consultation pourra révéler la véritable cause des maux et ainsi sauver une situation qui aurait pu empirer très rapidement sous l'emprise de la Magie Noire.

Si vous pensez, vous ou bien un de vos proches, être dans une situation anormale et inexpliquée, contactez-moi pour une étude gratuite afin que je puisse définir si vous avez besoin de mes services, ainsi vous ne serez plus dans l'incertitude et pourrez, si cela était le cas, couper court au mauvais sort s'il en était un actif sur votre personne. Je suis joignable très simplement via internet sur ma bannière de site ci-dessous (pour l'envoi d'un message par formulaire) ou bien plus directement par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés). A très bientôt pour votre étude personnalisée accompagnée du rituel ciblé pour débloquer la situation, si néanmoins cela était strictement nécessaire !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher