22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 16:45

L'Homme dispose d'un immense potentiel dont il ignore généralement l'ensemble des capacités s'il n'a pas été initié à certaines pratiques mentales ou ésotériques qui lui remémorent ce qu'il a complètement oublié (ou qu'on lui a caché délibérément…). Le constat actuel, depuis que l'homme est entré dans une "ère moderne" d'industrie et de modification générale de son environnement, est le suivant : les sciences doivent écarter tout obscurantisme et se substituer efficacement ainsi que rationnellement à tout ce qui ne peut être démontré ici-bas. En quelque sorte, les sciences doivent faire oublier tout ce qu'elles ne peuvent expliquer et qui les dépasse de manière logique dans notre univers visible de matière quantifiable (et selon nos propres unités de temps terrestre). Il est évident qu'avec ces orientations tronquées, les sciences font très bien leur travail d'analyse de la matière dans cet ensemble restreint des unités d'espace et de temps qu'elles se sont elles-mêmes définies et imposées, mais qu'en est-il de tout le reste, c'est-à-dire de tout ce qui ne nous est pas directement accessible avec nos sens et nos instruments ?!

La question est donc lancée d'emblée en interrogeant chacun de nous qui un jour ou l'autre tombera nez à nez sur l'évènement qu'il ne pourra s'expliquer rationnellement ni même d'ailleurs seulement définir simplement en utilisant le répertoire pourtant très bien fourni des normes établies sur des critères éminemment scientifiques. Est-ce à dire que les sciences sont inutiles ? Évidemment non, elles nous aident à appréhender tout ce que nous pouvons voir, toucher et donc manipuler dans le sens où nous aimons transformer ce qui nous entoure afin de l'accommoder à notre anthropomorphisme impérial.

À l'heure actuelle, les scientifiques eux-mêmes en arrivent pourtant à buter lourdement sur les murs de leurs convictions et de leurs certitudes tant les schémas théoriques ne semblent plus être bien calqués sur les limites qui enferment notre réalité "expérimentée". En effet, ils s'aperçoivent que la réalité telle qu'ils la concevaient est finalement beaucoup plus vaste que prévu et sort aussi des sentiers battus initialement si conformes à leurs convictions les plus solides.

Depuis des siècles, pour ne pas dire des millénaires, les sorciers des villages, les mages, ou ce que l'on appelle plus couramment les chamans de tous les pays du monde, connaissent par expérience personnelle une autre Réalité bien différente de celle que le quidam perçoit au quotidien. Nos sens communs ne verraient que la surface de la réalité, tout comme le récit de la caverne de Platon, notre perception serait délibérément bridée afin que l'Homme ne puisse pas interférer avec des plans existentiels inaccessibles en état de conscience normale. Alors comment font donc les chamans pour accéder à ces territoires au-delà des frontières de la normalité et que voient-ils exactement ?

Il existe plusieurs façons très différentes d'enclencher un processus qui permet de modifier la perception dite normale pour en accélérer la fréquence et ainsi "monter d'un niveau vibratoire" sur un plan supérieur. Ici, les mots sont effectivement difficiles à trouver pour formuler en des termes signifiants des expériences qui ne peuvent évidemment pas être retranscrites autrement que par les intéressés, or, il n'existe pas de mots simples pour expliquer ces incursions en des territoires qui sont inconnus aux communs des mortels. La plupart du temps les chamans entrent en transe par l'intermédiaire d'un rituel traditionnel connu par les seuls initiés, l'on retrouve aussi chez les sorciers ou dans des lamaseries de tels processus qui diffèrent selon les cultures, d'un côté l'on utilisera des plantes, généralement des décoctions de lianes (ayahuasca chez les chamans d'Amérique du Sud), ou bien la méditation (plutôt dans les pays asiatiques) et des rituels symboliques avec une modification de conscience (entre la transe et la méditation dans d'autres pays comme l'Afrique).

Dans tous les cas, notamment chez les chamans, la vision de la "réalité normale" se transforme et l'on peut alors voir s'ouvrir un instant le monde sur des plans d'une réalité supérieure. Le nom donné à cette incursion est proche du voyage en des lieux (ou espace-temps) si différents qu'il est ensuite très difficile d'en faire un récit précis sans en perdre l'essence première puisqu'ici les sens s'interpellent en une synesthésie qui les mélange avec le signifiant, tout semble être UN, les sens et le sens du "voyage".

Entre rêve éveillé et voyage astral, c'est bien l'état de conscience qui est modifié et c'est bien l'esprit qui voyage au-delà des limites du corps, l'on parle aussi d'expérience "hors du corps" ou de décorporation. Dans cet état "surnaturel" ou supranormal si l'on cherche absolument à donner une dénomination au phénomène, il est alors possible d'entrer en contact avec les habitants de ces contrées que l'on nomme sous différents termes selon les traditions : esprits, entités, anges, égrégores, démons, déités , etc. Évidemment, la majorité des scientifiques ne voient dans ce phénomène qu'une sorte d'aliénation mentale à cause de drogues ou de maladies psychiques graves… laissons les aussi donner un nom à ce qu'ils ne peuvent et ne veulent pas comprendre !

Ce qui est des plus curieux et symptomatique, car factuel, c'est qu'il arrive que cet état de conscience soit aussi atteint par un grand nombre de personnes non initiées à ces pratiques chamaniques lors des expériences de mort imminente. En effet, tous les médecins et chirurgiens ont régulièrement des patients dont la vie ne tenait qu'à un fil, pour ne pas dire qu'ils ont effectivement été morts quelques minutes, durant une intervention chirurgicale, ce sont ces fameuses EMI "Expériences de Mort Imminente" (NDE en anglais dixit le Dr Raymond Moody). Durant ces EMI, les patients disent avoir été dissociés de leurs corps physiques et avoir pu flotter librement dans l'espace environnant de manière aussi naturelle qu'un poisson dans l'eau, avec cette sensation d'extrême bien-être et pour certains la possibilité de voyager bien au-delà en rencontrant aussi, tout comme les chamans, des entités, des esprits ou proches défunts, des anges pour certains, voire même quelques démons pour d'autres moins chanceux.

Il y a un lien évident entre les voyages chamaniques et les EMI, dans les deux cas le sentiment d'une ouverture sur un monde plus large, sur une réalité supérieure normalement invisible qui apporte aussi des réponses métaphysiques à ceux qui vivent ces expériences. Dans tous les cas personne ne peut ignorer ce phénomène ou y rester insensible, d'autant plus que nous sommes tous un jour ou l'autre confrontés à de telles expériences non explicables pour les profanes et qui sont tout à fait normales pour les initiés. Étant moi-même chaman et exerçant professionnellement, je connais bien ce phénomène des projections astrales qui sont la base spirituelle des rituels de magie que j'effectue quotidiennement, aussi, je reste à votre disposition si vous avez des questions ou des problématiques à me soumettre dans le cadre de mon activité.

Pour me contacter, deux méthodes très simples : m'envoyer un message via mon formulaire de contact (en cliquant sur ma bannière web ci-dessous) ou bien par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés). Je vous dis à très bientôt pour que vous aussi viviez votre expérience magique !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Chamanisme
commenter cet article

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher