20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 18:55

Les femmes ont toujours eu une place prépondérante en Magie, notamment dans le domaine de la Magie Rouge où elles excellent, sans parler des très nombreuses histoires de sorcières au cours du temps avec hélas les bûchers sur lesquels elles ont souvent fini en cendres. Mais aujourd'hui ce sont d'autres grandes initiées dont il va être question avec les prostituées sacrées dont on connaît moins l'influence alors qu'elles ont certainement aidé à construire des empires ou a en détruire aussi plus d'un, en toute impunité et grand secret… Mais comment ces femmes ont su utiliser leurs charmes et leur puissance sexuelle afin parfois même de gouverner en sous-main ? Évidemment, telles des éminences… rouges !

Les références les plus anciennes concernant les prostituées sacrées (les hiérodules) proviennent de Babylone où elles incarnaient l'essence de la déesse Ishtar en ayant toutes autant de pouvoir que les prêtres masculins avec un statut élevé dans l'échelle sociale due à leur proximité avec la divinité. À cette époque l'acte sexuel était un acte de foi et un passage initiatique inscrit dans la société et orchestré dans les temples consacrés. L'on parle aussi du rituel lié à Baal et célébrant la fertilité sexuelle et la fécondité, et par extension celles des terres agricoles associées aux rythmes des saisons. Ce sont presque les mêmes rites que l'on retrouve aussi plus tard en Grèce dans les temples de Corinthe dédiés à la déesse de l'Amour Aphrodite.

Dans le mythe de "L'Épopée de Gilgamesh" l'on parle d'une femme permettant à ce héros de repousser et d'éloigner Enkidu, un adversaire redoutable envoyé par les dieux, en utilisant ses charmes pour non seulement le retenir mais aussi l'éduquer en "mettant à nu sa maturité" durant six jours et sept nuits. C'est ainsi par le biais de l'acte sexuel que s'accomplit une transformation radicale faisant passer Enkidu de l'état sauvage et violent à celui d'être civilisé empli de sagesse. Il y a donc un véritable passage initiatique que l'on peut qualifier de sacré et de magique dans ce processus accompli par la prostituée laquelle est éminemment investie d'un pouvoir de maturation et de sublimation que les alchimistes n'auraient certainement pas renié !

Au fil du temps les religions monothéistes ont su adroitement repousser ou éliminer toute représentation sacrée liée aux domaines des anciennes déités de l'Amour et notamment à tout ce qui pouvait se rapprocher de l'acte sexuel en créant ce tabou originel sous la forme d'une "faute" et d'une faiblesse de la chair. Les initiés savent pertinemment quelle grande erreur presque sacrificielle représente cette dissociation du corps et de l'esprit, et que par cette coupure institutionnalisée par les religions se crée en cascade de multiples problèmes dont les religieux vont s'emparer pour asseoir le pouvoir des églises sur les sociétés. Même Freud peut remercier bien bas les religions de lui avoir apporté sur un plateau une multitude de troubles mentaux que la psychanalyse pourra tenter de soigner durablement !

Pour les initiés, la puissance réelle issue de la sexualité n'est bien évidemment plus a démontrer et l'hindouisme en a d'ailleurs vanté les grandes vertus au lieu d'en blâmer l'acte, la pensée ou les représentations (surtout lorsque l'on admire les sculptures érotiques des temples en Inde). Cette puissance sexuelle générée est finalement une exultation du corps pour sanctifier l'esprit divin et par conséquent il existe une sorte de lien direct vers le sacré en passant par l'acte charnel qui en est un catalyseur naturel. Nombre d'occultistes ont parfaitement compris que cette puissance pouvait être utilisée durant des rituels afin de renforcer certaines demandes peu orthodoxes, voire pour réussir certains pactes sataniques issus de la Magie Noire.

Ainsi, l'on peut par exemple citer le plus illustre des sorciers modernes qui lui-même se faisait appeler "la bête" ou "666" , j'ai nommé Aleister Crowley. Lui-même héritier des plus hautes fonctions ésotériques au sein des grands initiés de la Golden Dawn et de l'Ordo Templi Orientis, il a fondé toute sa doctrine en utilisant la sexualité (le bouddhisme tantrique) comme support de ses rituels de Magie Sexuelle. Il est par ailleurs poursuivi en justice de nombreuses fois et successivement dans plusieurs pays à cause de ses moeurs dissolues et de ses extravagances sexuelles (et consommation de diverses drogues…). Dans ses ouvrages proches du satanisme, il fait explicitement référence à la "femme écarlate" qui s'offre au démon incarné pour engendrer l'Antéchrist ressuscité sur Terre et qui provoquera une nouvelle Apocalypse. Sa doctrine peut se résumer en une phrase : "L'Amour est la Loi, l'Amour soumis à la Volonté".

L'exemple de la "femme écarlate" d'Aleister Crowley est la parfaite incarnation de la prostituée non pas sacrée, mais de son contraire, utilisant la puissance de la sexualité pour attirer ostensiblement des entités démoniaques et pour tenter de les commander dans un but précis. Chez les satanistes modernes la plupart de leurs rituels s'accompagnent d'actes sexuels orgiaques afin d'utiliser l'ensemble de la puissance générée comme autant appâts véritables ayant fonction d'ouvrir des portes vers l'inframonde afin de réaliser des pactes démoniaques (ou des sortilèges de Magie Noire efficaces mais très risqués, lire mes articles sur les chocs en retour).

La Magie Sexuelle existe, elle s'effectue tous les jours des millions de fois mais seuls les initiés savent en transmuter la puissance selon deux polarités différentes : l'une tournée vers le sacré, l'autre orientée négativement vers un axe plus démoniaque et dangereux, surtout en de mauvaises mains. La religion a voulu écarter les profanes de cette puissance et leur faire oublier la révélation qu'il possède en eux une force capable d'ouvrir des portes célestes ou infernales, l'initié lui sait parfaitement qu'il doit choisir avec grand soin son orientation s'il tient à effectuer un jour des rituels de Magie.

Comme d'habitude vous pouvez me joindre pour approfondir cet article ou bien pour me consulter professionnellement pour toute demande d'aide via un rituel spécifique. Pour me joindre : par téléphone simplement aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message explicatif depuis ma page de formulaire de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour l'ouvrir). À très bientôt et que la magie sexuelle soit en vous pour votre plus grand bien !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Magie sexuelle
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 20:37

Ma Magie est comme le sexe, un domaine plutôt mystérieux où l'on cherche toute sa vie des réponses et où l'on ne cesse jamais de se questionner ! C'est d'ailleurs très certainement pour cette raison que Magie et sexualité font bon ménage et marchent côte à côte sur les chemins complexes de nos existences. Mais, que l'on soit profane ou bien initié, le regard porté sur la sexualité n'est pas le même, là où le profane ne voit que plaisir, luxure provoquée ou débauche naturelle, l'initié y discerne une clef mystique majeure qui peut ouvrir une porte sacrée sur la Connaissance de l'Univers et sur la maîtrise du pouvoir des Dieux…

En occident, l'on a l'habitude de simplifier et de ne voir dans le tantrisme que le côté sexuel de la doctrine et des rites, mais en fait il se décline en diverses voies très différentes, lesquelles le sont encore plus selon que l'on soit au Japon, au Tibet ou en Inde. Mais finalement qu'est-ce exactement que le Tantrisme et pourquoi rapprocher cette discipline religieuse de la Magie et notamment de la Magie rouge sexuelle ?

Le Tantrisme est une voie de développement spirituel (et religieux pour les moines), il implique la Connaissance "Veda" des rythmes du cosmos et des forces opposées en présence en étudiant les textes sacrés. De cette Connaissance et de l'application de certains rites, dont des exercices physiques liés aux cinq sens et aux cinq matériaux (eau, terre, air, feu, éther), le principal but est de dompter ses propres sens afin de mieux comprendre tout ce qui nous entoure et nous est même supérieur (pour dépasser notre plan d'existence).

Les forces en présence sont généralement sexuées, féminines et masculines, à l'image du tao avec le yin et le yang, certains y verront une dualité que l'on retrouve assez souvent dans la plupart des doctrines religieuses tout comme la notion de bien et de mal… Généralement ces forces sont les attributs de divinités, elles-mêmes féminines ou masculines, voire pour certaines ayant les deux polarités en passant par la neutralité selon un cycle éternel.

La notion même "d'expansion de conscience par la libération de l'énergie" est la principale orientation du Tantrisme et il existe donc plusieurs canaux pour y arriver. Sans rentrer dans des détails complexes qui nécessiteraient des bibliothèques entières pour ne serait-ce que commencer à en comprendre les principes directeurs, pour simplifier, il faut savoir et retenir ce qui va suivre et que je vais développer plus loin. Déjà, notons qu'il existe deux grandes voies tantriques, celles de la main droite (tantrisme blanc) et celle de la main gauche (tantrisme rouge). Notons ici une certaine similitude avec la magie et les couleurs : Magie blanche, rouge et noire… il existe aussi un tantrisme noir.

L'étude du tantrisme ne peut se faire qu'avec un "guru" ou un maître tant il est dangereux de s'aventurer seul sur ces terres inconnues. En effet, l'étude des forces, des énergies, des matières, implique de facto l'utilisation de sa propre personne comme sujet de l'expérience mystique, et les sens deviennent alors les réels catalyseurs de la doctrine qui se révèle à soi.

Pour en revenir à notre Magie sexuelle traditionnelle, celle que l'on nomme Magie Rouge en occident, elle n'a donc pas la même notion ni même le même but ou fonctionnement. La Magie Rouge s'effectue avec des rituels sur la base d'un demandeur et d'un praticien qui n'est pas un "guru" à proprement parlé, bien que ce soit aussi un professionnel, chaman ou sorcier, qui dispose de la Connaissance nécessaire. Généralement cette Connaissance n'a pas besoin d'être partagée pour que l'action du rituel soit applicable via la volonté du demandeur. L'on peut par contre rapprocher la Connaissance tantrique du Veda avec la Connaissance ésotérique et occulte occidentale, des deux côtés les forces, matières, symboles et entités participent à l'élaboration de l'accomplissement, d'un côté à résoudre la problématique d'un demandeur via un sorcier, de l'autre à résoudre sa "propre problématique individuelle" en étant l'instrument de sa propre volonté d'aboutir via l'enseignement du Guru.

En ce qui concerne les couleurs. Le Tantrisme Blanc (de la main droite) est basé avant tout sur l'étude d'une multitude de textes et d'exercices de yoga afin d'entrer en résonance avec le tout, de transmuter son propre corps pour vibrer avec l'univers. Dans cette voie, et contrairement à d'autres doctrines religieuses qui tendent à vouloir dissoudre l'individu, il faut savoir "se libérer sans pour autant renoncer à soi-même afin de parvenir à une rencontre avec un plan divin ou avec une divinité" de ce plan supérieur. C'est, d'une certaine façon, "s'approcher du Nirvana" !

Le Tantrisme Rouge (de la main gauche ou "vāmācāra") est celui qui plaît tant aux Occidentaux puisqu'il fait appel à l'énergie sexuelle, via l'activation des "chakras spécifiques", pour justement sublimer cette énergie et atteindre l'extase divine. Cette doctrine est avant tout basée sur l'intégration du désir à la spiritualité, le désir étant ici le moteur du rite il peut faire appel aux relations sexuelles si celles-ci apportent effectivement leur contribution à cet objectif. Ici les relations sexuelles ne sont pas un but recherché mais un outil transitoire ou intermédiaire.

Là où les occidentaux font appel à la Magie Rouge afin d'améliorer les relations amoureuses et sexuelles (afin aussi d'augmenter leur désir et leur libido), les orientaux qui pratiquent le Tantrisme Rouge utilisent la sexualité pour en transmuter l'énergie par la rencontre du principe Masculin (conscient mais inactif) avec le principe Féminin (actif et créateur). Afin d'aller plus loin dans la comparaison, il faut savoir qu'il existe aussi un Tantrisme Noir, celui-ci fait appel directement au principe de plaisir et de douleur en fusion, ainsi la personne qui pratique peut sublimer ces deux opposés et se dépasser en sublimant ces notions corporelles propres à notre niveau d'existence pour accéder à un niveau supérieur. Donc, rien à voir avec notre Magie Noire, encore que, d'une certaine façon le Tantrisme Noir soit directement associé à des pratiques sadomasochistes où douleur et destruction sont finalement assimilables…

Si ce sujet vous intéresse, ou bien si vous désirez résoudre une problématique personnelle qui fait appel à un rituel de Magie dans le cadre de ma profession, je reste à votre disposition : contactez-moi simplement en cliquant sur ma bannière ci-dessous (message via classique formulaire de contact) ou bien, plus directement par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés). À très bientôt pour que le désir et la spiritualité soit, à l'image du Tantrisme, sur la sereine route de votre existence !

Jean-Pascal BRUNO, sorcier chaman.

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Magie sexuelle
commenter cet article

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher