Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2018 6 25 /08 /août /2018 16:30

Être sorcier… Voilà le mot qui fait peur ou bien qui amuse selon que l'on connaisse un tant soit peu la magie opérative ou que l'on préfère plutôt aller au cinéma pour se détendre. Il n'est pas simple de faire la part des choses dans notre monde où la fiction côtoie si allègrement la réalité quotidienne de tout un chacun et d'autres réalités moins connues sur la nature de l'homme et de son environnement qui peuvent transcender le trivial et le commun. Bien entendu la science est passée par là et se doit de répondre à toutes les questions, ce qui laisse finalement le champ libre aux pragmatiques et cartésiens endurcis de délimiter notre réalité uniquement à tout ce qui peut être calculé ou mesuré, le reste n'existant bien évidemment pas ! Je dirais donc qu'être sorcier c'est finalement s'intéresser et user de toutes ces choses qui n'existent pas dans l'esprit étroit de ceux qui ne croient qu'en ce qu'ils touchent et voient; ainsi, et sans dénigrer la science qui s'occupe parfaitement de l'univers matériel, le sorcier ou le chaman s'occupe de l'univers au-delà de cette frontière, de celle qui touche au monde non matérialiste, de celle qui dépasse le socle restreint de nos certitudes habituelles pour envisager, vouloir et entrevoir une Réalité autre bien plus large aux limites de notre imagination créatrice et activée par des processus "magiques" (il faut bien nommer les choses).

Encore une fois, loin mon intention d'opposer sciences et magies puisque par définition elles ont chacune leur terrain d'application et de recherche, leurs postulas, lois et autres règles n'ayant d'ailleurs en dénominateur commun que cet être doué de raison et d'imagination qu'est l'Homme, lequel sait parfaitement quand il faut allumer du feu pour cuire sa nourriture et, nourrir son esprit avec un autre feu plus spirituel qu'il ne peut pas tenir dans ses mains… Nous serons ici tous d'accord pour dire qu'il existe un monde matérialiste constitué de molécules complexes qui nous entourent mais qu'il y a aussi cette fantastique transmutation de la matière en d'autres choses différentes qui la font changer d'état, comme l'énergie, le magnétisme, les vibrations ou mouvements ondulatoires des atomes ou bien encore d'autres types d'états subatomiques d'ordre quantique la plupart du temps très irrationnels… Ici se rencontrent peut-être deux mêmes réalités entremêlées en cette frontière entre matérialité et spiritualité? Le sorcier-chaman en est tout à fait conscient et certain, le scientifique, lui, commence aussi à se poser parfois des questions presque magiques tant leurs natures dépassent son domaine d'activité habituel.

Vous l'aurez compris, être sorcier c'est déjà avoir cet "état d'esprit" où tout est possible et où seule la barrière de l'imagination peut entraver les limites qu'il s'impose. Dans le monde du sorcier "vouloir et imaginer c'est pouvoir". La véritable magie est donc un art majeur de l'esprit qui sait dépasser les limites et les faire sienne pour agir sur le monde matériel ou sur le monde spirituel, les deux étant comme nous l'avons vu entremêlés par des "états de réalités", de ces "orientations" qui font que la matière existe et se transmute aussi sous d'autres formes selon des cycles, des phases et des rythmes. Celui qui ne sent pas ces "aspects du réel" ou ne cherche pas à les connaître ne peut absolument pas se concevoir comme un sorcier en devenir, il doit avant tout passer cette épreuve (rite de passage) qui consiste à dépasser ses limites de pensée pour accéder à un "état modifié de conscience" (j'invite le lecteur à lire deux de mes articles précédents sur le sujet ici et ici). Il est en effet rare que l'on naisse "sorcier" mais l'on peut avoir effectivement certaines prédispositions à la naissance en fonction de ce que j'appelle l'orientation karmique de la personne dans ce sens où le but de son existence sera plus ou moins en relation avec "ce vouloir" qui la pousse à chercher une réponse et à développer un Don suite à une expérience initiatique personnelle qui en fera un initié (et par conséquent potentiellement un sorcier ou un chaman en exercice). Dans d'autres circonstances c'est la transmission du Don ou plutôt un rite de passage qui peut déclencher l'accès à celui-ci via cet état modifié de conscience provoquant une ouverture d'esprit (les tribus chamaniques procèdent par ce biais)..

Dans notre monde occidental il sera néanmoins difficile de trouver une tribu en bas de chez soi pour effectuer un rite de passage… C'est donc généralement par une voie plus personnelle que peut s'effectuer la prise de conscience nécessaire afin d'envisager selon les circonstances de la vie que l'on puisse accéder à un statut d'initié, c'est-à-dire de "celui qui sait", mais ce n'est pas "parce que l'on sait" que l'on pourra néanmoins exercer, il faut plutôt y voir une première marche synonyme de commencement de cette élévation de l'esprit pour schématiser l'expérience qui ne sera d'ailleurs véritablement concluante que si la personne l'accepte et peut aussi vivre avec dans le cadre de la société profane qui l'environne (laquelle généralement rejette sévèrement toute différence allant à l'encontre de la pensée unique). C'est en effet ici que se situe toute la difficulté à tenter une démarche personnelle et volontaire afin de devenir un tant soit peu l'apprenti initié qui désire en savoir plus puisque l'ensemble de la société (de consommation…) s'y opposera au principe que cela n'apporte strictement rien à l'ensemble de la communauté, ni en croissance, ni en production ou en richesses matérielles sonnantes et trébuchantes, nos "tribus modernes" n'acceptant que le point de vue économique et commercial comme seules croyances fondamentales pour notre unique bien commun et individuel. Par conséquent, dire ouvertement vouloir devenir un initié ou chercher à comprendre "d'autres choses" revient à se mettre plus ou moins en marge de la société.

Hormis les difficultés à coexister à peu près normalement dans notre monde moderne, le sorcier se retrouve donc en décalage avec presque tout ce qui l'entoure, d'une part parce qu'il est en perpétuel combat pour tenter d'expliquer ce qu'il sait, d'autre part pour lui-même parce qu'il doit accepter cette dichotomie fondamentale qu'il vit dans une vision globale de son existence à deux polarités, l'une profane et visible par tous, l'autre plus ésotérique et subtilement cachée au plus grand nombre. Dans un tel état d'esprit, certes "extralucide", il faut aussi avoir la capacité de surmonter qu'à chaque moment l'initié soit déchiré en lui-même par ces deux univers qui cherchent à se l'accaparer et qui pourtant n'en forment qu'un seul véritable, en fait une seule Réalité plus vaste inscrite sur une ligne en équilibre sur le tracé d'une volonté qui s'exprime pleinement. Mais comme si cette complexité à exister n'était pas suffisante, vient s'ajouter que chaque initié aura aussi sa propre vision et connaissance d'une des facettes d'une Réalité en comportant une multitude jusqu'à l'infini selon les angles et les directions qui se proposeront à sa vue. Car ne l'oublions pas, la prédisposition à devenir initié est avant tout issue d'une volonté personnelle dans cette existence mais aussi et surtout d'une volonté karmique supérieure qui l'autorise afin d'accomplir un but pour son évolution, si ce but n'est pas atteint alors la dette karmique peut être négative.

Dépasser le stade d'initié pour devenir sorcier ne peut s'effectuer qu'avec une ligne directrice assez stricte qui guide afin de ne pas s'égarer, auquel cas l'apprenti sorcier peut vite sombrer dans la folie ou dans les affres de l'appel d'un pouvoir incommensurable qui le dévorera complètement au dernier stade d'un accomplissement surhumain qui détruira, heureusement pour lui, tous ses espoirs d'en utiliser ne serait-ce qu'une parcelle ici-bas et ne lui en laissera de surcroît aucun souvenir précis. Il y a donc une sorte de"pare-feu" très efficace  à l'utilisation non maîtrisée ou indue d'une Connaissance ésotérique qui serait mal utilisée ou détournée de son but premier, ce qui est plutôt rassurant. Il existe deux moyens d'être guidé dans une démarche volontaire et responsable de devenir sorcier: être coopté par un "ancien" ou par un sorcier plus expérimenté, ou bien être directement instruit par une entité gardienne qui donnera subtilement les clefs nécessaires et suffisantes pour avancer dans la bonne direction. Les cercles de sorciers existent de par le monde et c'est à chacun de prendre la responsabilité de s'y rattacher selon ses expériences personnelles et capacités à suivre des enseignements parfois peu adaptés ou contraignants, sans compter sur les impasses que constituent un bon nombre de sectes dans ce milieu fermé. Donc la plus grande vigilance est à exercer pour ne pas tomber dans des pièges. Je recommande que chacun se fasse avant toute chose une idée plus précise de l'ésotérisme et de la magie en lisant les bons mais aussi les mauvais ouvrages en la matière pour capter les vérités des uns et des autres ainsi que les mensonges qui sont légion. En ce qui concerne l'aide d'une entité, sur ce point c'est à vous seule d'en ressentir la présence et le bienfait sachant que seule votre volonté bien orientée sera capable d'en déceler la présence ou du moins les signes que l'on vous apportera…

Comme d'habitude je vous laisse la possibilité de continuer le thème de cet article en me contactant si vous avez des questions ou si vous désirez m'exposer votre point de vue. Je suis aussi disponible professionnellement pour l'élaboration de rituels spécifiques qui pourraient vous aider à résoudre des problématiques personnelles (je vous laisse d'ailleurs lire mes autres articles accessibles dans ce blog pour mieux connaître mon activité de sorcier chaman). N'hésitez donc pas à me joindre, soit par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) afin d'en discuter directement ensemble ou bien par écrit pour m'exposer dans le détail ce en quoi je peux vous venir en aide (pour ouvrir mon formulaire de contact, merci de cliquer sur ma bannière web qui est ci-dessous). Je vous dis à très bientôt et soyez à l'écoute des petits détails de l'existence, ils sont généralement les signes subtils que vous attendez!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

téléphonez au 06.09.11.94.56

(appel direct et non surtaxé)

ou bien aussi ici sur mon site

Rechercher