2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 14:19

la-mort-entites-defuntes.jpgEn ce 2 novembre il était important de souligner la date par un article s'y référant, non seulement parce que cette date correspond à une transition ésotérique remarquable (passage de la nuit de Samain) qui marque l'entrée dans une période sombre (symboliquement après une période de lumière au niveau des saisons) mais aussi et surtout puisqu'elle nous plonge dans le souvenir, celui des défunts. Le 1er et le 2 novembre nous entrouvrent cette porte mystérieuse, à l'image de celle des catacombes dont l'inscription frontale "Arrête, c'est ici l'Empire de la mort" nous prévient que nul vivant ne peut passer sans trépasser. C'est donc aujourd'hui une journée de souvenir des êtres disparus, c'est aussi une projection de notre propre fin.

Pour ceux qui croient en la métempsycose, c'est à dire en la réincarnation, ou tout simplement dans la Vie après la mort, ce jour n'est pas une fin en soit mais plutôt la marque d'un renouveau, celui d'un cycle qui se perpétue, du Grand "Samsara". Mais le 1er novembre c'est aussi la Toussaint, célébration de ces êtres d'exception que l'église a voulu sanctifier en les nommant Saints parmi les Saints… l'on passe ainsi de ces figures canonisées, au commun des mortels, d'une journée à l'autre, le lendemain.  

Le Chaman, habitué à dialoguer avec des entités désincarnées lors de ses rituels, sait très bien que la forme humaine n'est qu'une variante possible de notre passage sur la Terre en cette dimension, par conséquent il n'est pas effrayé par la vision de la Mort, c'est au contraire la grande faucheuse du renouveau, la maîtresse des basses oeuvres lesquelles deviendront "oeuvres au noir" dans le cycle des transmutations de la Vie. Car rien ne se perd, tout se transforme, la Vie et la Mort sont deux facettes d'une même pièce qui tourne alternativement sur elle-même selon un rythme ancestral, magistral et éminemment transcendantal ! 

Ne craignons donc pas le cycle nécessaire, ni ceux qui sont partis mais qui peuvent parfois revenir en ce jour, ne serait-ce que dans nos esprits… mais justement ce sont nos pensées qui les raniment, ce sont nos appels au souvenir qui remémorent l'identité des disparus, lesquels, pour une journée vont pouvoir eux aussi nous visiter, et peut-être nous livrer sous le boisseau quelques secrets ou conseils d'outre-tombe…

Certains "apprentis spirites", adeptes d'Allan Kardec, nous ont tristement habitués à ne pas respecter les dates, et font donc "tourner les tables" à leurs risques et périls en perturbant le calendrier. Je recommande vivement de laisser les morts à leur seul salut, de ne les déranger sous aucun prétexte, sauf en ce jour, en ce 2 novembre durant lequel la prière du souvenir peut être appliquée, pour les croyants comme pour les athées qui pourront exceptionnellement transmuter leurs pensées profanes en pensées sacrées sans avoir à recourir à une religion… c'est aussi cela le "Grand Mystère", celui que de pouvoir transmettre aux défunts une dernière pensée.

En Magie, les rituels mêlent tout au long de l'année et sans attendre tel ou tel jour sacré, le Vivant et le Mort, l'Humain et son Esprit désincarné, la Matière et l'Éther. Il n'y a de barrières que pour ceux qui se les construisent et s'y attachent avec de misérables et lourdes entraves. Les Chamans et les Sorciers voyagent sans cesse entre les deux mondes, du profane au sacré il n'y a pour eux qu'un simple pas à exécuter pour ouvrir le passage !

Aujourd'hui, les profanes ont les mêmes dispositions pour dialoguer avec l'au-delà, ils n'en ont qu'une idée vague et imprécise mais le calendrier leur ouvre aussi la porte pour quelques heures afin d'entrer en contact avec les proches défunts, afin d'entrer en communion secrète avec les esprits… et après en avoir parodier la venue quelques jours plus tôt durant Halloween !

Dans la plupart des rituels magiques, ce sont les esprits désincarnés, les entités du monde éthéré, qui nous guident avec sagesse en proposant des solutions aux problématiques des vivants. Ce jour du 2 novembre est donc aussi, d'une certaine façon, un hommage à leur dévouement et à leur travail sans lequel aucun Chaman professionnel ne pourrait être assisté dans ses décisions et actes magiques indispensables à la bonne marche des rituels. Je tiens d'ailleurs en ce jour à remercier les nombreuses entités qui m'accompagnent depuis de nombreuses années sur le difficile mais néanmoins formidable chemin initiatique que représente mon métier, tout en me donnant encore et toujours l'énergie nécessaire afin de supporter l'adversité de notre monde matériel.

Comme d'habitude, je reste à votre disposition pour toute demande de rituel répondant à votre problématique. Je suis joignable via mon site (en cliquant sur ma bannière ci-dessous pour m'envoyer un formulaire de contact) ou bien plus directement par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés). À très bientôt pour définir ensemble le chemin de vie le plus dynamique, positif et prometteur. En en ce jour, n'ayons pas peur de dire : vive la Vie !


Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Esoterisme
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher