25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 19:43

maitre-adepte-initiation.jpgS'il est un domaine où l'on s'interroge beaucoup dans les milieux profanes, très souvent aussi dans les médias ou dans la presse qui en fait un marronnier récurrent, c'est bien celui qui concerne l'initiation et les rapports entre les grades, voire entre les maîtres, les apprentis et autres adeptes ou compagnons chez les franc-maçons. C'est très amusant de constater que dès qu'une chose est secrète, alors tout le monde s'y intéresse… Évidemment il n'y a pas qu'en Franc-maçonnerie que l'on cultive le mystère, toutes les sociétés secrètes disposent de cette aura hermétique assez incompréhensible des non-initiés. Il est vrai que si cela n'était pas le cas, et que tout était d'une diaphane transparence, de secret il n'y aurait plus !

En Magie aussi l'initiation est une réalité qui permet d'investir pleinement un nouveau membre de son statut afin qu'il fasse partie intégrante du cercle auquel il a postulé. Dans certains groupes ésotériques, il existe jusqu'à 30 niveaux hiérarchiques qui permettent pour chacun d'eux d'accéder à la Connaissance d'un "mystère" et ainsi de progresser sur la voie fixée par le maître ou, du moins, celui qui dispose du plus haut grade. En règle générale, l'ancienneté joue son rôle moteur puisque tout échelon correspond aussi à une somme de travail effectué, ce que les francs-maçons appellent "la planche" (travail ou exercice pratique à réaliser en vue d'un passage au niveau supérieur).   

La plupart du temps, l'on ne peut pas entrer dans un groupe de magie ou un cercle d'initiés de son propre chef, comme souvent l'on est coopté (c'est-à-dire parrainé) ou bien repéré (du fait de capacités spéciales) par un haut grade afin d'y participer. S'ensuit une période plus ou moins longue d'observation au sein du groupe, cela implique obligatoirement de s'accoutumer aux divers rites et aux règles d'usage. Notons que chaque cercle peut définir librement ses objectifs, choix et lois internes, lesquelles sont toutes rédigées rigoureusement et consignées dans une sorte de bréviaire ésotérique afin d'être appliquées à la lettre par l'ensemble du groupe.

En ce qui concerne cette acceptation inconditionnelle des règles, il n'y a pas d'alternative, l'on doit s'y plier puisque ces statuts sont souvent aussi des éléments indispensables aux rites initiatiques, les appliquer implique non seulement l'allégeance aux principes du groupe mais aussi de facto la possibilité de passer au grade supérieur, lequel dispense une Connaissance spécifique nécessaire à l'élaboration de l'enseignement qui permet d'évoluer. Tout ceci est normal, il n'y a aucun caractère dictatorial dans tout ceci, une règle ésotérique est un postulat que l'on ne peut réfuter, un passage initiatique est le mode opératoire habituel et naturel de telle assemblée dans laquelle tous les niveaux sont importants au même titre que tout ce qui est en haut est semblable à ce qui est en bas, afin de citer dans un contexte un peu différent la Table d'émeraude

Le Grand Maître, ou les maîtres sont les seules autorités qui donnent l'orientation générale du cercle, aussi, l'on peut voir tel ou tel enseignement magique plus ou moins dispensé, tel ou tel rituel de magie plus ou moins expérimenté, voire amélioré par les hauts grades du fait de leur renouvellement, de manière très lente puisque la seule façon de sortir du cercle est soit la répudiation et l'expulsion, soit la mort. 

Dans certains cas, un chaman ou un sorcier qui exerce seul peut dispenser un enseignement et créer son propre cercle, dans ce cas il n'a pas obligation d'être rattaché en particulier à une Wicca ou à un groupement qui lui donnerait autorité, c'est de sa seule volonté que réside la force de son enseignement, c'est de sa Connaissance de la Magie et des Grandes Lois qu'il pourra rassembler s'il le souhaite autour de lui un groupe actif. 

Afin de bien faire la différence, j'insiste sur le fait qu'un Maître n'est pas un Gourou… ou qu'un disciple n'est pas un adepte, le Maître enseigne pour le disciple et uniquement selon la volonté de ce dernier d'apprendre, hormis les règles initiatiques de base le disciple est poussé à penser par lui-même afin de faire soi l'enseignement. Au contraire, l'adepte n'a qu'une seule vue basse et uniquement dans une seule direction qui est celle du gourou afin que ce dernier puisse s'entourer de fidèles pour son propre compte. La différence est fondamentale, il fallait bien la souligner pour que personne ne s'égare dans un discours sectaire !

À noter aussi que le Maître reste dans une attitude où il demande à ses disciples effectivement une soumission aux préceptes qu'ils dispensent mais que celle-ci est librement consentie. Un disciple qui n'est plus en accord avec l'enseignement de son Maître est libre de sortir du cercle mais bien souvent il perd toute la part d'initiation qu'il a suivie de par son attitude qui a préféré prendre le chemin instinctif du rejet plutôt que celui de l'écoute.

Pour ma part, en qualité de chaman exerçant depuis de nombreuses années au niveau professionnel, je dispose d'un cercle restreint de quelques disciples pour lesquels je suis fière de dispenser mon savoir ésotérique ainsi que quelques secrets d'initiés. Il faut savoir que l'enseignement hermétique ne peut être transmis qu'oralement par une personne ayant une autorité en la matière, en effet, les ouvrages ou autres textes occultes ont ce substantiel besoin, d'une part d'être approuvé, mais surtout d'être expliqués dans un contexte à la fois pratique et symbolique qui requiert naturellement l'aval d'un maître, lequel est lui-même guidé par ses entités.  

En terme de développement personnel, l'exercice de la magie ou du moins dans un premier temps la compréhension ésotérique des forces occultes qui nous entourent, restent selon moi la meilleure des initiations afin de passer du stade de l'homme seul coupé du Monde à celui de l'humain accompli qui comprend le Monde, c'est pour cette essentielle et fantastique raison que j'ouvre les portes du savoir qui n'est pas seulement le mien mais qui appartient légitimement et intrinsèquement à une Humanité plus éclairée. Contactez-moi si vous désirez faire une demande pour rejoindre l'un de mes groupes ou en discuter auparavant. Pour ce faire, n'hésitez pas à me contacter via ma bannière web ci-dessous (envoi d'un formulaire classique) ou bien plus directement au téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés). À très bientôt, peut-être dans le cercle des disciples initiés que j'anime !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sorcier Chaman - dans Esoterisme
commenter cet article

commentaires

Etude Gratuite :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/86/80/20150515/ob_c7701b_etude.jpg

  Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite 

contactez moi ici sur mon site

Rechercher