Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #voyance et divination

Lors de notre article précédent, si vous l'avez bien étudié de manière approfondie, nous avons pu constater et comprendre (via le texte de la "Table d'Emeraude") à quel point les niveaux du monde physique et des sphères supérieures étaient intimement liés et interdépendants. L'enseignement de ce texte, même partiellement appréhendé par l'intellect mais bien assimilé par l'esprit, permet de se représenter schématiquement les interconnections, les échanges, les parallélismes et correspondances qui peuvent "jouer de concert" la musique de nos existences au sein de notre "univers élargi" (comprendre "pluridimensionnel").

Le travail du Chaman, s'il en est un domaine difficile à exercer, implique très souvent de prévoir une situation ou d'anticiper une action afin de mieux cibler le rituel magique avec précision lors d'une consultation. La prédiction ou l'anticipation d'un fait qui n'est pas encore arrivé au niveau temporel n'a rien à voir avec une quelconque logique mathématique ou avec une intuition générée par la seule intelligence corticale, ce serait très réducteur que de le penser car c'est bien un Art à part entière, un Art appelé "Art Divinatoire" (terme issu du Latin "divinare" qui signifie "accomplir des choses divines", ce qui nous donne une interprétation déjà bien orientée).

L'éventail des sciences divinatoires étant effectivement très large en ce qui concerne le "modus operandi", nous ne ferons aujourd'hui que survoler et lister ces principales disciplines magiques (mancies) pour y revenir dans le détail lors de nos prochains articles. Pour l'heure il est très important et même primordial d'aborder en premier lieu le lien entre l'opérateur (l'homme) et l'opération (divination). Un avant-propos s'impose afin d'avoir une vue d'ensemble sur les aspects techniques annexes des rituels divinatoires, en effet il est préférable de comprendre que le futur n'est pas unique, qu'il existe un concept de "futurs potentiels" et que paradoxalement tous peuvent donc se jouer dans une réalité démultipliée.

La Bible et le Coran, ainsi que nombre de textes orientaux font référence à une "mémoire du Futur" déjà inscrite dans des "livres célestes" ou dans une "bibliothèque de l'Univers"… Ce sont, puisqu'il faut leur donner un nom, les "Archives Akashiques" (ou aussi "mémoire des âmes"). Sans vouloir nous éloigner du propos, encore une fois le psychanalyste K.G. Jung a défini une structure appelée "inconscient collectif" (issu de sa théorie des "Archétypes") qui se rapproche beaucoup de ces Archives, de même les Chamans exercés sont capables d'entrer en contact (via une transe ou une concentration spéciale) avec des entités afin d'obtenir des réponses venant du "Monde des Esprits" qui n'est autre qu'un "lieu spirituel" consacré et protégé du monde profane.

Selon les textes sacrés et références ésotériques, les Archives Akashiques renferment l'ensemble des agissements passés, présents et futurs de toute l'Humanité ! et même au-delà s'il faut considérer que les actions mais aussi les pensées de toute l'Humanité y sont inscrites et consultables. C'est justement ce dernier point qui est essentiel puisque l'on voit bien que celui qui sait se connecter aux Archives Akashiques peut donc prévoir non seulement l'avenir mais aussi lire dans le passé pour décrypter le présent en temps réel. Bien évidemment ce terrible pouvoir, s'il en est un gigantesque, n'est pas accessible aussi facilement que lors de la lecture d'un simple ouvrage ou lorsque l'on regarde une émission de TV ! On comprend vite aussi qu'en pouvant accéder au passé bien des énigmes (ou faits cachés) peuvent ainsi être révélés et permettre de résoudre de très nombreux problèmes insolubles auparavant (par exemple pour des enquêtes de police).

Au sens large, les Arts divinatoires ne sont pas uniquement l'apanage des puissants Voyants de naissance ou des Médiums purs, en effet plusieurs techniques magiques peuvent servir d'ersatz (ou de bons "catalyseurs" par défaut) afin d'entreprendre un travail de mancie, ainsi pouvons-nous en citer quelques principaux, ici les plus connus : la Cartomancie (par les cartes, généralement le Tarot), le Yi King (Hexagrammes du livre des transformations), la Radiesthésie ("lecture" d'un pendule), la Chiromancie (lignes de la main), l'Astrologie (horoscopes & mouvements planétaires), la Cristalomancie (lire dans les pierres précieuses ou cristaux), etc...

Le Chaman éclairé n'a (sauf exception) généralement pas besoin "d'accessoires divinatoires" pour exercer normalement son rituel dans la mesure où il a l'habitude d'accéder à des sphères de connaissances qui s'approchent (de manière "intermédiaire", pour simplifier à l'extrême) des portes des Archives Akhasiques, ceci via des messagers avec lesquels il travaille. C'est donc en toute ouverture d'esprit que le "lien prédictif" se présente à lui afin de comprendre une situation lors d'une consultation et d'en trouver naturellement la solution la plus adaptée. Nous reviendrons ultérieurement sur les messagers (entités supérieures ou forces naturelles) qui sont aussi les véritables acteurs (et collaborateurs) de la réussite de toute opération magique !

N'hésitez-pas à me contacter, si besoin, pour une étude gratuite :

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #voyance et divination

Comme nous l'avons déjà appris dans les deux importants articles fondateurs précédents que vous devez avoir lus, L'Homme est à la fois observateur et instrument de sa propre vie, cette notion fondamentale doit toujours être la base de tout travail ou raisonnement sur soi et, par la suite sur d'autres personnes dans le cadre précis de notre étude ésotérique ou d'une action magique.

S'il est bien une histoire, ou plutôt un épisode historique dans l'élaboration successive de la compréhension de la Nature universelle, c'est bien "La Table d'Emeraude". Tout bon Chaman praticien, ésotérologue ou simple apprenti en a eu ouïe-dire à un moment de son initiation, dans ses recherches personnelles ou durant les enseignements du Maitre.

Mais qu'est-ce donc que cette fameuse "Table d'Emeraude" ? [ici lien vers le texte]

Tout d'abord pour la définir, cette "Table d'Emeraude" est un texte ésotérique capital dans l'histoire des sciences occultes et hermétiques, selon certaines sources ce texte (gravé initialement sur une tablette d'émeraude) apparaitrait en Egypte au IIème ou IIIème siècle avant JC, selon d'autres sources, au fil des traductions (grecs, latines, perses, égyptiennes, etc....) et des très multiples interprétations, "La Table d'Emeraude" (appelée aussi "Tabula Smaragdina" en Latin) apparaitrait au 8ème siècle dans des textes arabes en fin du "Livre du secret de la Création". Sans faire l'historique complet de ce célèbre texte hermétique, celui-ci a été repris par de très nombreux ouvrages ésotériques au cours des siècles comme le "Livre élémentaire du fondement" ou "Le secret des secrets" ou bien encore le "Livre d’alchimie d’Hermès" pour ne citer qu'eux... Ce qui nous intéresse avant tout c'est l'enseignement que l'on peut en retirer et une interprétation utile pour nos propres recherches et études afin de compléter très progressivement notre savoir "en la matière et sur la matière", voire aussi "au dessus de la matière" !

Chacun se fera d'abord une idée personnelle de ce texte, il est important de ne jamais imposer une seule vision des choses mais de guider le champ des possibles dans une direction, c'est pourquoi je demande à l'apprenti qui cherche à comprendre ce texte de le lire de nombreuses fois et de se poser seul les questions qui lui viennent "à l'esprit". Ne cherchant pas à non plus à tout résoudre en quelques phrases, la véritable "œuvre au noir symbolique" est qu'il faut savoir interpréter aussi les mots puisque ceux-ci peuvent avoir des niveaux différents de compréhensions  en fonction de l'avancée du lecteur dans le domaine des études ésotériques qui nous intéressent. Par conséquent il ne sera pas rare aussi que certains de mes propres termes "entre guillemets" impliquent à chacun des interprétations différentes, mais toujours dans la bonne direction où tous pourront y trouver une voie de progression sensible et adaptée.

L'on voit d'ailleurs ici précisément ce qui fait toute la difficulté d'exprimer avec des paroles ou des écrits des notions aussi vastes et globales en références à certaines Lois ou fondations de connaissances ésotériques, c'est souvent uniquement en y mêlant l'intellect, le coeur et l'âme au sens du "ressenti complet de ces notions", que l'on peut réellement les appréhender simultanément à la fois de manière précise et holistique, c'est à dire "dans le détail du tout"... Les cartésiens verront dans ces propos une grande ambiguïté voire une impossibilité d'étudier sous cet angle, c'est évidemment la notion même de "réflexion magique" dont il est question, une vision précise d'un TOUT qui s'impose comme une "réalité transcendante" à celui qui sait percevoir en lui-même ou qui a patiemment appris à recevoir et  à concevoir ce type d'enseignement de l'extérieur de lui-même.

En ce qui concerne La Table d'Emeraude, "tout est dit dans le texte" et pourtant rien n'est moins évident pour celui qui ne possède pas naturellement les clefs ou qui recherche une explication trop rationnelle biaisée par l'artifice des sciences traditionnelles. Je vous propose donc de lire et relire ce texte et d'en accepter sa propre logique intrinsèque afin de vous en imprégner entièrement, vous vous rapprocherez alors ainsi de cet "état d'esprit" qui permet de capter la profondeur des mots, des idées et des concepts fondamentaux, lesquels devraient alors s'éclairer par eux-mêmes à la simple mais efficace lecture répétée. Et s'il ne fallait en retenir qu'une, voici la phrase clef qu'il est bon de se rappeler lors de toute opération magique : "Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas" !

N'hésitez-pas à me contacter, si besoin, pour une étude gratuite :

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Esoterisme

Comme le disait si bien Papus (déjà cité dans l'article précédent) : "La Magie est l'étude et la pratique du maniement des forces secrètes de la nature".

Si vous désirez "apprendre" les pratiques magiques, il vous faudra déjà acquérir et "comprendre" certains grands concepts de base. Tout comme le scientifique du monde contemporain, le Chaman étudie la Nature qui l'entoure, ses forces, ses changements et sa grande diversité, par contre ce qui différencie le scientifique du Chaman c'est que l'un utilise des instruments extérieurs à lui alors que l'autre renforce sa vision du monde par interaction avec lui-même et par conséquent son lien intime avec l'Univers.

L'on voit de suite la différence fondamentale entre le monde du scientifique et le monde plus véritable et proche perçu par le Chaman, ce sont deux conceptions du monde, non pas opposées mais "décalées" du fait même que l'un dispose d'un regard extérieur et l'autre perçoit le monde de l'intérieur comme étant son propre instrument de mesure et de captation, certainement le seul, le meilleur et le plus naturel instrument qui existe : l'Homme.

Lorsque l'on comprend cette Loi, ou que l'on pose cette première pierre à l'édifice : que l'Homme doit être l'instrument de sa propre recherche, alors l'étude du monde devient bien plus sensible et véritable, elle devient alors pleinement Magique.

Mais l'osmose ou la résonance entre soi et le monde passe par la pensée... il semble évident que la qualité de perception du monde et son action magique en retour passe par le filtre de nos pensées personnelles, celles-ci peuvent alors déformer notre vision du monde et même la pervertir. D'où la notion de bien et de mal, d'intérieur et d'extérieur, de haut et de bas, de supérieur et d'inférieur : la notion de "Dualité". Cette notion fondamentale, laquelle est aussi une Loi et base de la variabilité selon un "milieu", nous rappelle certains concepts taoïstes, du Yin et du Yang, du masculin et du féminin, ici encore une dualité et complémentarité très importante.

Pourquoi parler de Dualité et de pensées dans la pratique et dans l'étude de la Magie ? Pour la simple raison qu'ici, justement au tout début de notre engagement sur la voie ésotérique, nous avons chacun notre propre "faisceau de pensées personnelles" qui vient aussi définir intrinsèquement notre pratique de la Magie. En effet, puisque l'Homme est son propre instrument, il faudra qu'il dompte ses pensées afin que celles-ci ne brouillent pas la perception et l'action magique. C'est le plus grand et réel défi que doit affronter l'apprenti : lui-même !

Nous connaissons tous l'histoire du magicien Merlin et de la fée Morgane, ils sont à eux deux la représentation de la dualité magique entre le bon mage et la mauvaise sorcière. C'est ici toute la problématique de la Magie, pour schématiser : celle de pouvoir être perçue et utilisée soit du côté du Bien soit du côté du Mal, soit à titre universel ou soit à titre purement personnel. Par conséquent, je dois prévenir tout apprenti que ce sont ses pensées qui vont l'orienter plus ou moins sur la voie du "Magiste" (mage sage et positif) ou vers la voie du "Mage noir" (mage maléfique ou sorcier négatif).

Encore une fois, simplifier à l'extrême cette notion de dualité serait totalement faux, car comme dans le Tao, il y a une part de noir dans le blanc et vice vers ça... nul n'est totalement bon ou totalement mauvais, de même que personne ne peut être "neutre" de manière durable (c'est néanmoins un état transitoire que nous étudierons).

Cet article, vous l'aurez encore compris, est une mise en garde, d'une part sur l'utilisation de la Magie mais aussi sur la part d'ombre qui est en chacun de nous et qui peut à tout moment déformer la réalité et l'enseignement. C'est pourquoi l'apprenti est toujours épaulé par un maitre, pour ne jamais s'égarer seul sur les chemins qu'il n'a pas délibérément choisis lorsqu'il entre en Magie. De même, l'on comprendra aisément que les hommes ayant déjà des capacités magiques innées déterminées à la naissance (ou parce qu'ils ont reçu ce don) disposent d'une "avance" majeure sur le commun des mortels qui commence à s'intéresser à la Magie.

Dans sa pratique magique ainsi que dans l'étude de la "vraie réalité", le Chaman d'expérience sait faire abstraction de lui-même et de sa propre humanité imparfaite pour "se dépasser" et ainsi aborder sans filtre déformant les sphères de la Connaissance et de l'Action magique, c'est un véritable ésotériste... par contre celui qui étudie pour lui-même afin de renforcer son individualité ne sera qu'un ésotérologue ou un mauvais mage.


Par les quelques lignes de cet article vous êtes donc prévenu des risques, des devoirs et des premières Lois de base qui vous touchent directement si vous commencez l'étude de la magie, c'est une lourde responsabilité que de vouloir percer les secrets des forces de la Nature sans en avoir ni le don, ni la sagesse. Par contre c'est une grande satisfaction que d'agir en toute connaissance de cause en suivant et en respectant les Lois universelles.

Le vrai Mage Chaman sait qu'il n'est qu'un point dans l'infini, commencez à partager cette pensée et à la faire vôtre, ce sera ici votre premier précepte à apprendre, votre toute première pierre magique nécessaire pour aller plus loin...


N'hésitez-pas à me contacter, si besoin, pour une étude gratuite :

http://www.sorcier-chaman.fr/images-blog/banniere-468x60.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Esoterisme

Dans notre monde physique nous savons tous, par observation ou parce que nous l'avons appris par expérience, que notre univers tangible est régi par certaines lois immuables qui nous touchent au quotidien. En effet, pas besoin de vous faire un long discours sur la pomme de Newton et sur la gravité terrestre ou bien sur le chaud et le froid si vous plongez votre main dans l'huile bouillante ou dans la glace… Mais dans l'ensemble plus vaste de "l'Univers Réel", celui qui comporte ce que l'homme ne peut ni voir avec ses yeux ni capter avec la plupart de ses instruments modernes, il existe aussi des Lois englobant le fil de nos existences et régissant toutes nos actions, même au sein de nos réflexions les plus personnelles...

Qu'on les appelle Lois cosmiques, Lois ésotériques, Lois magiques ou bien encore Lois divines, dans toutes les civilisations occidentales, orientales ou même purement animiques au fin fond isolé d'une jungle, et ceci à toutes les époques depuis les débuts protohistoriques de l'humanité jusqu'à aujourd'hui, les différentes cultures ont parfaitement eu conscience que le destin des hommes était intimement lié spirituellement à des forces invisibles guidant nos choix et à des règles supérieures délimitant nos orientations. Les premiers cultes y font explicitement référence mais souvent de manière très codifiée et secrète, il en est ainsi des Mystères d'Eleusis, du culte de Dyonisos ou des anciennes cérémonies égyptiennes, et plus récemment la Kabbale, le soufisme, le druidisme voire même la franc-maçonnerie moderne se réfèrent à ces Lois en utilisant des préceptes ou des doctrines qui en sont directement issues.

Hélas, l'ensemble de ces enseignements restera totalement hermétique au plus grand nombre et, pour imager et simplifier, le commun des mortels n'y verra que du feu là où se cache le plus grand des secrets du "feu céleste". Dans un langage plus adapté on parle de "discipline de l'Arcane" pour signifier que l'on aborde des domaines d'un niveau d'enseignement initiatique ou sacré.

La discipline de l'Arcane, c'est à dire celle des Grands secrets magiques et occultes, de ces Lois cosmiques ou ésotériques, a été dispensée tout au long de notre Histoire par des hommes et des femmes d'exception, nous pouvons en citer ici rapidement quelques-uns très célèbres qui ont oeuvré toute leur vie durant afin de transmettre leur savoir, de manière initiatique ou purement didactique, ces noms évoquent irrémédiablement aux initiés une grande sagesse spirituelle ou une compréhension supérieure de la nature des choses et des hommes : Éliphas Lévi, Papus, Rudolf Steiner, Helena Blavatsky, Alexandra David-Néel, Georges Ivanovitch Gurdjieff, Peter Deunov, Omraam Mikhaël Aïvanhov et même le psychanalyste Karl Gustav Jung…

Mais quelles sont donc ces Grandes Lois ? Pourquoi les étudier ou bien essayer de les comprendre, et d'ailleurs pouvons nous tous y arriver ?

Il est plus qu'évident qu'en quelques mots lâchés sur un clavier je ne pourrai pas résumer si simplement en un unique article l'ensemble de ces concepts là où d'autres ont passé toute leur vie entière à en expliquer la doctrine spirituelle en accord avec ces Grandes Lois ésotériques… Néanmoins nous pouvons lever aujourd'hui un coin du voile afin d'entrevoir l'étendue de ce que nous étudierons progressivement puisque tous ces dogmes ésotériques et gnostiques dépendent des Grandes Lois et en proviennent directement ou plus subtilement.

Comme vous venez de le lire, je n'ai pas utilisé le terme de "Gnose" par pur hasard, c'est en effet selon moi un terme générique majeur qui regroupe primordialement tous les autres concepts, encore faut-il l'entendre au sens plus ésotérique et non au simple sens littéral, religieux ou historique. En effet, que l'on soit Chaman, druide, sorcier, mage ou prêtre, la Gnose ésotérique nous permet de mettre en abîme le sens profond de nos existences humaines et de définir les grands schémas qui conduisent à la compréhension, au savoir et à la "conscience éclairée" des Grandes Lois qui nous dirigent. Le "Connais-toi toi même !" de Socrate en est une subtile métaphore afin de nous faire prendre conscience que l'Homme et son environnement (immédiat ou supérieur) est UN TOUT, et que ce tout, entre unité et infini, entre espace et temps, prend sa source en nous-même comme un médium vivant de l'Univers. Les Grandes Lois sont donc en nous, nous possédons tous la "Connaissance" mais encore faut-il la percevoir, la comprendre, la développer et l'utiliser à bon escient.

Après en avoir fixé ici une vue très globale qu'il fallait initialement poser comme pierre de taille pour la bonne compréhension des articles suivants, je reviendrai spécifiquement en détail sur les Grandes Lois et sur leurs "implications ésotériques", nous verrons ensemble un à un les grands concepts qui régissent plusieurs niveaux de nos existences, tant ceux terrestres que ceux plus "subtils"... les interactions, les transmutations, les correspondances, les attractions, les oppositions, les similitudes et les évolutions, et bien d'autres…

Tout un programme pour ces prochains articles !  En attendant, je vous conseille vivement la lecture des quelques ésotéristes cités plus haut dans cet article, ils seront aussi des guides de votre propre éveil et développement personnel.

N'hésitez-pas à me contacter, si besoin, pour une étude gratuite :

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog