Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

politique et magie

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Kali Yuga, #Ragnarok, #apocalypse, #fin des temps, #crise économique, #covid19, #politique et magie, #sauver la planète

Quand on utilise sciemment des termes aussi puissants et chargés du poids du destin de l’Humanité que ceux de la Fin des Temps de l’Ancien Testament, du grand cycle hindou du Kali Yuga, du Ragnarok de la saga mythologique nordique ou du jugement dernier des religions monothéistes, c’est forcément que l’on va s’aventurer sur un terrain assez "apocalyptique", ce qui pourrait engendrer une petite angoisse quant à la suite du récit… Car oui, l’Apocalypse n’est pas une thématique à laquelle l’on pense forcément le matin en se levant avant de vaquer à ses occupations habituelles, ce serait plutôt au contraire la source de fortes interrogations métaphysiques difficiles à digérer ou d’anxieuses cogitations dues à un climat propice à l’effondrement qui se profile à l’horizon. Mais ce serait là le discours des pessimistes de nature, de ceux qui voient tout en noir avec au bout du tunnel l’Enfer de Dante comme seul point Oméga de leur existence, donc non, soyons plus optimistes si l’on découvre dans cette Apocalypse rampante non pas la déformation chaotique de sa signification initiale mais bel et bien l’essence prophétique d’une "révélation", effectivement bonne ou moins bonne selon la place que l’on s’octroie dans toute cette tragédie humaine parfois digne d’une comédie kafkaïenne.

Ajoutons à tout ceci l’interrogation si énigmatique que même Gauguin aurait pu la placer dans ces tableaux: "où en sommes-nous ?", et alors vient poindre à l’horizon l’esquisse d’une réponse si embarrassante à souhait que peu de personnes osent la regarder vraiment en face avec la lucidité nécessaire et avec l’intelligence du coeur (oublions vite les I.A transhumanistes ou l’intellect cartésien trop rigide et finalement aussi imbécile qu’un technocrate borné ou qu’un énarque aux commandes d’un État). Car en ce moment la question est d’autant plus délicate qu’il semblerait que l’un des quatre cavaliers de l’Apocalypse (oui encore) soit à notre porte, je parle de celui qui monte un "cheval pâle", celui qui draine sur son passage l’épidémie et la mort. Simple coïncidence ou commencement d’une révélation qui ne dit pas son nom, réjouissons-nous, ou pas, car l’Histoire n’a pas misé sur le bon cheval, ou alors bien s’est amusée à nous la raconter à l’envers (en effet le "cheval pâle" n’arrive normalement qu’en fin de parcours après les trois autres, qui sont: la Conquête, la Guerre et la Famine, selon les Écritures). Mais comme le dirait Jean Phaure dans son "Cycle de l’Humanité Adamique", la grande roue du temps continue son immuable rotation, l’ère du Kali Yuga nous transporte lourdement avec son âge de fer, très loin de l’âge d’Or des temps immémoriaux et pourtant si proche puisque le Cercle arrive à son point ultime de retour sur lui-même avec une élévation attendue (du moins pour ceux qui auront réussi l’examen de passage, ou de "pas sage" pour ceux qui redoubleront).

De mémoire d’homme depuis deux millénaires (seulement), et sachant que les cycles adamiques ou ceux des quatre Yuga, et d’autres comme celui du calendrier zodiacal Maya, nous transportent sur des centaines de milliers d’années, voire sur des millions, nous n’avons qu’une conscience limitée à nos tout-petits tracas quotidiens pour nous représenter l’immensité temporelle de la réalité de la Vie et de ses diverses formes, de ses véritables cycles où d’autres civilisations protohistoriques très avancées ont pu exister, puis progresser pour ensuite disparaitre pour "un ailleurs" impossible à définir avec nos sens et avec notre intellect bien carré. Mais n’allons pas si loin et préoccupons-nous déjà de notre propre sort sur notre échelle de temps grégorien qui nous amène aujourd’hui à 2021 années de lentes et souvent terribles progressions civilisationnelles dignes d’un film d’épouvante avec la complète panoplie jusqu’à nos jours des guerres fratricides, des conquêtes de pouvoir et de ressources, des famines interminables que l’on n’ose pas regarder même si elles sont à notre porte, et enfin des pandémies dont on ne souciait absolument pas encore hier, de celles comme le choléra, la dengue ou le paludisme qui touchaient les pays pauvres et lointains mais qui aujourd’hui nous rattrapent avec de nouveaux virus "très variants" se propageant sur l’ensemble de la planète, dont nos pays dits riches et développés.

Faut-il d’ailleurs se demander bien légitimement, sans jouer sur les mots, si notre développement n’aurait pas été un peu trop rapide en besogne ces derniers temps ou trop loin dans l’asservissement général, si notre mondialisme globalisant n’aurait pas altéré notre évolution au point de nous faire chuter, pour l’heure seulement trébucher salement, sur plus fort que nous et aussi sur bien plus ancien que nous: un simple virus, remettant néanmoins les compteurs à zéro… C’est avec cette perspective de peut-être nous faire prendre conscience aussi (un peu tard) que le cycle est à son terme, que l’ère du Kali Yuga s’emballe pour en finir, que ce Verseau zodiacal qui ne dit pas son nom, lui non plus, déverse comme il se doit sur nous le flot de son cavalier pâle sous la forme de sa pandémie galopante. Reprenons aussi la part de Mémoire qui nous revient légitimement mais que nous nous empressons d’oublier avec soin, amnésiques imperturbables que nous sommes, celle qui nous rappelle nos conquêtes historiques, de César, Cortès à Hitler en passant par Bonaparte, autant de petits cavaliers prémonitoires; cheval Blanc de pouvoir, cheval rouge de guerre, cheval noir de famine, et cheval pâle de mort et de maladies: n’aurions-nous pas ici depuis longtemps le compte exact de nos quatre cavaliers ?

Durant ces 75 dernières années, c’est-à-dire après la Seconde Guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui, nous avons engagé un effroyable et continuel processus d’accaparement de la Planète au profit de notre seule voracité des ressources qu’elle nous met généreusement à disposition, seule une toute petite minorité d’entre-nous en possède l’exclusivité et l’usage au détriment de tous les autres mis en esclavage moderne avec le concours d’un encadrement de lois iniques toujours plus liberticides et restrictives. Même la science est au service de cette voracité, elle dépèce systématiquement et industrieusement la Nature pour la transformer en profits inégalitaires et destructeurs, elle se promeut au-dessus de l’humain qu’elle devrait servir en instaurant au contraire un incommensurable diktat sans âme ni spiritualité, elle se vend au plus offrant sans aucune morale ni éthique, elle ira même jusqu’à tuer son prochain pour une poignée d’écus empoisonnés tout en se cachant derrière des comités Théodule aux pratiques occultes. Nous en sommes là !

Cela va-t-il encore aller plus loin ? Et pour combien de temps encore ? Ce sont actuellement les seules vraies questions à nous poser si nous continuons sur cette voie glissante vers les abysses de la bêtise et de la cupidité, sans compter tous les autres vices qui les accompagnent allègrement et dont nous nous sommes habitués à vivre avec sans même plus en percevoir les aspects pour le moins pernicieux ou néfastes tant nous nous sentons éloignés "d’histoires à dormir debout" comme les Sodome et Gomorrhe, villes foudroyées sinon par leurs déchéances respectives que par la main hypothétique d’un dieu vengeur ou par la volonté impérieuse et souveraine d’une quelconque entité supérieure, je vous laisse le choix… Sans digression, allons nous aussi laisser entre les mains, cette fois-ci bien humaines, d’une élite corrompue et irresponsable le sort de milliards de personnes dans le monde assujetties à ces décisions sanitaires, antisociales, liberticides et dégradantes, pour ne pas dire dictatoriales et fascisantes dignes des meilleures juntes militaires ? Je vous laisse seuls juges à ce stade, un "jugement dernier" pour terminer cet article dont nous saurons certainement d’ici peu comment tout ceci finira, du pire renaît le meilleur, le cycle reprendra son cours, ce qui lui a été enlevé à la fin des temps va lui revenir au centuple pour le redistribuer à tous, que les derniers seront les premiers, et inversement…

Comme d’habitude je reste à votre disposition pour discuter du thème de cet article, vous pouvez aussi me joindre dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de chaman-sorcier à des fins de travaux et de rituels spécifiques à chaque problématique et contexte, ceci par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir ma page). Je vous dis à très bientôt et soyez vigilants des temps à venir, ils seront à la hauteur du défi que nos civilisations auront à surmonter pour une transition nécessaire au bien des peuples conscients que l’Histoire se joue en ce moment, avec eux ou contre eux.

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #apocalypse, #crise économique, #homme politique, #politique et magie, #sauver l'entreprise, #sauver la planète

Cet article important fait écho au précédent intitulé "Apocalypse d'aujourd'hui" (du 30/09 à relire ici) qui mettait déjà en scène la marche en avant sécuritaire et l'asservissement qui se profile dans nos sociétés inégalitaires, non seulement en France mais sur toute la planète avec d'obscures forces tirant les ficelles de l'Histoire afin d'organiser un gouvernement mondial autoritaire (voire délibérément dictatorial). La mise en place très rapide d'états d'urgence successifs, tout d'abord un état d'urgence bancaire et financier avec la crise de 2008, un autre plus policier sous couvert d'antiterrorisme, puis enfin un suivant pour motif d'urgence sanitaire, nous pose questions quant aux réponses globalement liberticides et cumulatives apportées au sommet des états mais aussi au sein des grandes structures internationales. Nous avons sans nul doute ici présente l'action d'une "gente dirigeante" mondialisée et élitiste qui s'apparente de plus en plus à une forme de "junte" approuvant et utilisant principalement la force pour conforter ses acquis et rester au pouvoir tout en restreignant drastiquement les libertés non seulement individuelles mais aussi incidemment celles de toutes les oppositions populaires ou revendications citoyennes, ceci de manière indirecte par un violent effet de bande qui ne dit pas ouvertement son nom mais qui ressemble de plus en plus à une dictature dans sa définition la plus proche.

Alors qu'une autre véritable crise majeure bien plus destructrice encore a déjà commencé, cette fois-ci écologique, irréversible, planétaire et systémique, nous devons nous tous interroger très sérieusement sur la ligne d'horizon qui se profile au niveau de l'environnement, dans nos sociétés dégradées mais aussi de la place de l'individu et de son libre arbitre dans un tel étau idéologique et matériel au quotidien. N'oublions pas non plus que toutes ces crises successives n'ont fait qu'accroître l'immense fossé économique entre les plus pauvres et les plus riches (voire les ultra-riches en profitant allègrement), plongeant des populations entières déjà fragilisées dans une terrible précarité sans fin ni perspective, apportant la faillite ou l'endettement pour ceux qui avaient encore un petit commerce, détruisant progressivement les emplois pour ne laisser finalement la place qu'aux très grosses entreprises multinationales avec un marché du travail sous une extrême tension salariale. Qu'on les nomme libéralisme ou capitalisme, ces mots sacro-saints de nos élites psychopathes, ces "maux" qui libèrent les marchés et imposent la libre concurrence dérégulée à outrance avec comme seule et unique perspective le profit financier, ces mots n'ont strictement plus aucun sens ni aucune légitimité s'ils détruisent non seulement les hommes, leur humanité mais aussi le substrat sur lequel ils vivent, c'est-à-dire la planète et son fragile écosystème qui se voit lui aussi dérégulé avec une crise climatique bientôt incontrôlable associée à une perte de l'inestimable trésor que représente notre bien commun: la biodiversité terrestre.

Si les individus ont tous avec certitude "l'intime conscience", chacun dans son for intérieur, de l'ampleur des catastrophes actuellement vécues et de celles à venir pour après-demain, et si de plus chacun n'est plus libre d'en exprimer ouvertement le ressenti et la réalité en la manifestant, alors les pouvoirs en place qui empêchent l'expression de cette conscience populaire et citoyenne sont directement et intimement complices de la destruction de cette liberté d'expression mais aussi assurément de la dégradation de la société qu'ils disent diriger pour le bien de tous… Un mensonge, car ce n'est pas en muselant une vérité qui s'exprime ou en la niant par la force et par la manipulation des esprits, ou bien en l'achetant par la corruption, que l'on dirige une société digne de ce nom, les philosophes de la cité des temps antiques préféreraient tous sans exception boire le poison de la ciguë plutôt que d'adhérer à une telle dépravation politique ou même oser y penser. Impliquer la philosophie dans une telle problématique sociétale n'est pas en soi une hérésie mais au contraire un retour aux sources des fondations de notre humanité, du droit, de la justice, de la liberté et de la notion de pouvoir. Ces questionnements essentiels ont été progressivement écartés et presque reniés par un "libertarianisme" d'origine anglo-saxonne qui n'a strictement rien à voir avec la liberté mais qui au contraire impose la loi du plus fort sur le plus faible en l'affaiblissant encore plus, la loi du plus riche sur le plus pauvre en le mettant en esclavage, en deux mots: la loi de la jungle, bien loin du "liberté, égalité, fraternité" dont toutes les nations nous envient le triptyque républicain depuis la Révolution française…

Mais l'actuelle situation dramatique que nous vivons, notamment cette crise rampante des libertés par leur privation progressive sans retour à la normale, pose aussi un ultime questionnement métaphysique et ésotérique, voire religieux puisque l'intégrité mentale et spirituelle des individus en est profondément altérée, puisque le libre arbitre de chacun en est gravement atténué et manipulé, puisque les perspectives existentielles elles-mêmes sont en jeu dans une partie de poker menteur. Pour les plus initiés d'entre-nous, les plus conscients à long terme, il en va même de la dégradation du processus karmique qui est en cours avec une perturbation générale qui viole les grandes lois ésotériques gouvernant la notion même d'existence, d'épreuve personnelle et de voie spirituelle à suivre. Il va sans dire que cette situation n'est pas anodine et qu'elle pourra être sévèrement "corrigée" de manière universelle si nos sociétés persistent dans cette voie négationniste de la volonté humaine de suivre la règle d'or du libre arbitre qui nous a été offerte. Il est d'ailleurs plus que probable qu'en d'autres temps immémoriaux nous ayons déjà eu affaire à un tel dangereux hiatus de l'Humanité (cycle adamique), lequel ne serait pas ce "grand reset économique" néolibéral que nos élites semblent désirer pour encore plus imposer mondialement leur pouvoir, mais un autre type de "reset" plus apocalyptique que ces mêmes élites ont toujours préféré ignorer tant le véritable pouvoir n'est effectivement pas dans leurs mains… Chacun se fera une idée mais il sera certainement préférable de s'en tenir à un "reset révolutionnaire" historique provoqué et voulu par les Hommes pour reconquérir légitimement leurs droits.

Certains se demanderont en quoi le libre arbitre de chacun, la liberté de tous et les processus karmiques ont un quelconque lien avec les problématiques que nous vivons, et je ne saurais les blâmer de ne pas y voir une évidente vérité surgir, d'autant plus que le "libéralisme" (ou ce "libertarianisme") semble ne pas être en opposition avec ces notions. Encore une fois les mots sont trompeurs et la novlangue qu'Orwell avait su nous exposer dans son ouvrage (1984) demeure l'ennemie de la vérité en déformant le signifiant du terme, voire en l'inversant complètement puisque le libéralisme issu du capitalisme forcené n'a strictement rien de positif en terme de liberté pour tous les individus mais seulement en terme de libéralisme pour une poignée d'entre eux exploitant tous les autres et en les privant de leur liberté. Le libéralisme n'est autre qu'une spoliation de la liberté appartenant au plus grand nombre au profit d'une minorité qui a su imposer sa doctrine (par l'intelligence maligne, par la persuasion, par le mensonge ou par la force). En ce qui concerne l'aspect purement karmique, c'est-à-dire cette notion relative aux actions positives ou négatives en fonction d'un contexte et d'une personne spécifique, il va sans dire qu'elle est liée au libre arbitre de chacun (de faire le bien ou le mal et de prendre toutes les responsabilités "karmiques" de ses actes et de leurs répercutions), et non au fait d'imposer à autrui un acte ou une existence a contrario de sa volonté, c'est-à-dire contre sa liberté de choisir, par conséquent contre le processus même de loi karmique universelle. Notez que s'opposer frontalement et de manière générale au processus karmique en le perturbant n'est pas recommandé et que les répercutions et "corrections" ne vont pas se faire attendre…

Le sujet est vaste et l'actualité nous porte à toujours ouvrir le débat en nous posant chaque jour les bonnes questions, du moins en tentant de nous les poser avec les connaissances dont chacun dispose. Comme d'habitude je reste à votre disposition pour discuter librement des thèmes des articles que je propose et dont je suis certain vous avez une opinion personnelle à exprimer, voire une contradiction à émettre. Je vous propose, non seulement dans ce but de dialogue, de me contacter, mais aussi si vous désirez vous entretenir sur une problématique personnelle dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de sorcier-chaman: ceci par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact sachant que je réponds à tous les messages (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir ma page de contact). Je vous dis à très bientôt et portez vous bien dans la résistance que nous impose notre époque face aux injustices et aux incertitudes à venir tout en sachant que vous êtes aussi tous les acteurs de vos destinées avec un libre arbitre qui ne saurait être spolié de sa liberté de penser et de s'exprimer!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #emprise, #jean pascal Bruno, #magie noire, #Magie Blanche, #Envoutement, #politique et magie

Beaucoup d'entre vous ont été très positivement critiques à l'égard de l'article précédent ("Fin des Temps…") et je les en remercie de tant de sagacité et de libre arbitre au moment où la Liberté de chacun est en jeu, où la Liberté même des peuples semble vaciller sur son piédestal et où les risques de toutes sortes n'ont jamais été aussi décisifs pour l'avenir de l'humanité. Aujourd'hui nous savons que des forces agissent à l'échelle de la planète entière, que la mondialisation économique s'est muée en une doctrine néo-capitaliste dangereuse où la haute finance se mêle aux pouvoirs politiques d'élites transformant les tenants de la démocratie historique en une démocrature institutionnalisée pour des raisons de sécurité (sanitaire ou antiterroriste) parfois douteuses quant à leur pérennité dans le temps… Mais je ne vais pas revenir spécifiquement sur telle ou telle crise, vous pourrez retrouver d'autres de mes articles y faisant référence, non, aujourd'hui c'est de ce que presque tout le monde connaît, comme fiction avec notamment la phrase culte "Que la force soit avec vous" dont il sera question car rien n'est plus véridique actuellement que cette guerre des étoiles que l'on nous concocte, de celle aussi plus cinématographique avec la saga Star Wars qui a su à elle seule refléter symboliquement toutes les mouvances dont la réalité fait progressivement sienne en nous y préparant, mais aussi qui a su intégrer tous les schémas initiatiques des travaux de sorcellerie et de haute magie que les praticiens en exercice connaissent parfaitement.

Dans les récits de fictions, livres ou cinéma par exemple, nous savons qu'une part de vérité émerge mais laisse généralement ceux qui y sont confrontés dans cette contemplation souvent passive où seul ce que l'on a appelé le "divertissement" persiste pour en écarter tout aspect tangible au quotidien, en d'autres mots le "divertissement" (qui porte bien son nom) est censé nous faire basculer dans des univers impossibles à vivre réellement ou à expérimenter, il nous fait diverger mentalement par le biais d'une déviation logique orchestrée, il nous détourne de la réalité (diversion) en nous plongeant dans une alternative fictive. Mais comme je l'ai signalé, tout comme l'iceberg, la fiction est elle-même nourrie d'éléments issus de la réalité sinon personne ne pourrait y entrer aisément sans aucune base de référence minime. C'est aussi d'ailleurs comme ceci qu'apparemment les auteurs et scénaristes fonctionnent, en empruntant ou en manipulant une certaine réalité pour en fabriquer une fiction pas trop éloignée afin que l'on puisse y entrer plus aisément. Mais les initiés, pas ceux d'Hollywood, quoi que, savent que la réalité dépasse de très loin la fiction car elle l'englobe tout en sachant en générer toutes les bifurcations dont l'esprit se demande parfois où il va chercher de telles histoires presque véridiques…

Star Wars (et bien d'autres films de même envergure) n'ont pas émergé de nulle part, ils ont une triple fonction, dont deux qui sont dissimulées au public. La première donne le ton ouvertement avec le "divertissement", le dépaysement pour sortir du quotidien et certainement moins penser aux problèmes de la vie courante, une sorte de lavage de cerveau en douceur et largement consenti par ceux qui s'y adonnent (on peut aussi ajouter les jeux vidéo dans cette catégorie d'opium mental). Les deux autres fonctions plus cryptées sont évidemment celles qui nous intéressent aujourd'hui, la première, et ne nous y trompons pas, est parfaitement formatée par nos sociétés qui encouragent le divertissement social d'une part pour minimiser les effets d'encadrement et de coercition subis, d'autres parts pour passer subtilement des messages subliminaux dans ces histoires à dormir debout (ou plutôt à vivre en sommeil) avec ces récits dirigés comme des supports hypnotiques de masse. Le rôle des médias TV est strictement identique dans la "fabrique de l'information", c'est-à-dire du storytelling très utile à ceux qui gouvernent pour passer toutes sortes de messages "d'encadrement mental de la population", les médias d'information créent une réalité sociale forcément fictive puisque déjà formatée et assurément directive pour ne pas dire dictatoriale (la dictature de certains médias n'est plus à écarter lorsque l'on sait qu'une poignée d'élites milliardaires en contrôle le contenu avec grand soin).

La troisième fonction, encore plus inconnue du grand public, est justement digne de ces sagas cinématographiques, l'ampleur de ce qui y est révélé n'a plus rien d'une fiction, les messages symboliques (ou plus directs) qui s'exposent ainsi sont issus de ce que certains initiés connaissent par des voies plus ésotériques (le commun des mortels dirait par des voies "surnaturelles"). Si vous posez la question suivante à un chaman ou à un sorcier: "que la force soit avec vous, mais de quel côté êtes-vous?", alors vous aurez mis le doigt dans un engrenage qui risque de ne plus vous lâcher tant les réponses sont à la fois complexes, bien réelles et surtout très orientées, voire mixtes, tel ce fabuleux binarisme de la Guerre des Étoiles, du côté obscur de la Force ou de celui du bien, et ceci vu sous un angle plus précis l'on est finalement strictement du côté de la magie noire ou de la magie blanche (du moins dans la catégorisation telle que se la figure la majorité des gens). Bien entendu, il faut voir les personnages de fiction ici comme de véritables archétypes primordiaux où chacun jouera son rôle bien défini, le méchant étant du côté sombre, le gentil du côté blanc (les deux ayant d'ailleurs l'habit qui va avec la couleur adaptée, pour mieux implémenter visuellement l'image). L'on peut même avoir tout de même de soudains transfuges, le si blanc Jedi Anakin Skywalker devient ainsi l'immonde et sombre seigneur Sith Dark Vador, ou bien des invariants avec Obi-Wan Kenobi qui restera blanc comme neige au soleil et Dark Sidious (alias le fourbe sénateur Palpatine) à jamais plus noir que l'espace qui l'entoure. L'on peut aussi y déceler plus rarement des personnages plus tangents et ambigus selon moi comme Han Solo qui n'est rien d'autre qu'un contrebandier rusé et beau parleur (se rangeant "par la force des choses" du bon côté, même s'il aurait pu très "mal tourner" - "rotas-sator"…)

Mais Star Wars est devenu un mythe basé avant tout sur de grandes épopées préexistantes (historiques ou imaginaires), de celles dont les empires se construisent et s'effondrent, de ces mythologies où les dieux et les déesses forment des alliances ou alors se combattent avec acharnement et ruse: encore une bipolarité du Bien et du Mal incarnée par deux visions opposées d'une même Force vitale, transcendante ou spirituelle. Enfin aussi en parallèle, notons l'habile reconstruction de nos propres schémas humains et structures identitaires terrestres de notre temps avec les castes des dirigeants tout en haut d'une pyramide hiérarchique très stricte où le peuple est avant tout et uniquement aux ordres des élites régnantes, qu'elles soient sombres ou bien plus rayonnantes, cela est du pareil au même (et en passant un bon lavage de cerveau sous-entendu pour le spectateur). Car n'en doutons pas, la Guerre des Étoiles n'est qu'une vision suggérée d'un unique impérialisme qui ne dit pas son nom en se cachant derrière deux simples coloris basiques extrêmes, finalement bonnet blanc ou blanc bonnet, une sorte de démocrature galactique où les élites envoient pêle-mêle les manants des petits peuples de planètes asservies, les mercenaires avides, les soldats enrôlés plus ou moins "de force", les robots guerriers programmés à la chaîne, ou pire, les clones humains pucés comme il faut (sous RFID génétique) pour en faire de la chair à canon. Tout ceci avec en sus, comme si cela n'était pas assez significatif, l'apparition d'une corporation sournoise et corrompue: la Guilde du Commerce qui démontre bien que tout s'achète au meilleur prix sans pour autant faire de différence entre le noir et le blanc (petit message subliminal ou la fin justifie des moyens)… Nous ne sommes évidemment pas loin de la mentalité bien exprimée de nos lobbyistes ici-bas prêts à tout pour gagner un marché, qu'il soit européen, chinois, russe ou américain, ils n'ont pas de frontières pour agir ni d'opinions politiques, encore moins de conscience personnelle ou corporatiste, mais savent très bien compter dans leurs transactions.

En magie (fictionnelle dans Star Wars), puisque l'allégorie est éminemment présente à tout moment, la force s'exprime uniquement par la violence des actes contre des individus pour les contrôler, pour les soumettre à une volonté plus puissante, pour finalement les corrompre, ce qui s'apparente plus ou moins à un envoûtement de mort ou à une emprise pour les enrôler du côté sombre, lorsqu'en face l'on tente d'éliminer purement et simplement ce Mal, il n'y a aucune compromission possible de le voir changer, sauf peut-être dans le passage dans l'au-delà (la mort de Dark Vador étant potentiellement une sorte de rédemption, in extremis). N'oublions pas que les forces du Bien, symbolisées par les Jedi, savent aussi contrôler les esprits faibles par sujétions hypnotiques, mais non pas pour soumettre durablement mais en vue de se protéger. L'on peut, d'une certaine façon retrouver en réelle magie blanche opérative cette qualité de protection avec ses rituels, de même l'attaque viendra à l'opposé surtout de la magie noire très destructrice et chaotique qui ne sait qu'assujettir, affaiblir ou éliminer. Comme je le précisais, les vrais initiés en magie ne s'y trompent pas, la Guerre des Étoiles est une saga qui sait fabriquer du consentement en conditionnant son auditoire, d'une certaine façon le dresser à l'image cinématographique avec d'énormes moyens techniques et financiers, une réussite commerciale et artistique dans son genre, avec néanmoins des intentions cachées où le spectateur n'a que deux choix: le Bien, le Mal. Ceci me fait soudain penser aux élections… la gauche, la droite (aux USA: Républicains et Démocrates), mais ceci est une autre histoire, quoi que… à vous de juger de l'excellent formatage politique sous-jacent.

Toujours est-il que j'espère que ce petit tour d'horizon dans les Étoiles vous aura permis de mieux comprendre que le divertissement cinématographique est aussi une forme d'emprise mentale avec ses messages suggérés habillement, de ces codes subliminaux d'une matrice sociétale qui sait en jouer avec délectation pour vous "occuper", ou occuper vos neurones sur des sujets fictifs mais très actifs. Comme à chaque fin d'article je reste joignable, notamment si vous avez des questions à me formuler dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de sorcier chaman ou si vous avez besoin d'aide via un rituel (nous verrons la "couleur" ensemble !). Vous pouvez me téléphoner au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien m'écrire en passant par mon formulaire de contact: merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour l'ouvrir. Je vous dis à très bientôt et si vous allez au cinéma (Tenet ?), regardez les films avec le détachement qui convient, c'est-à-dire celui du sage ou de celui qui commence à devenir un véritable initié avec une vue panoramique de ce qui est, en haut, en bas et sur les côtés!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #sauver l'entreprise, #crise économique, #politique et magie, #réussite

La reprise économique risque de stagner pour encore quelques mois, voire jusqu'au début de l'année prochaine, ou plus à en croire les spécialistes qui voient dans cette crise provoquée par le coronavirus un coup de frein massif et durable à toute reprise ou embellie d'une croissance que l'on aurait voulu encore croire légèrement positive avant son avènement. Mais que ce soit en France, en Europe ou même partout dans le monde, la majeure partie des entrepreneurs classiques ont été impactés et le sont encore avec des espoirs minimes de voir le commerce repartir en bonne vitesse de croisière, d'autant plus que l'on s'attend à de nouvelles zones de confinement en de multiples clusters assez aléatoires avec une potentielle deuxième vague d'un virus mutant en droite ligne de mire… C'est donc dans cette difficile configuration à la fois inédite par son ampleur, sa durée et par les incertitudes à venir que le monde de l'entreprise s'interroge en cherchant des solutions parfois alternatives ou innovantes, ceci sans aucun tabou à vouloir défricher des sentiers inédits ou très peu empruntés. Ainsi, faute de pouvoir améliorer directement un marché en berne et désorganisé certains entrepreneurs visionnaires prennent de l'avance en cherchant à augmenter leur propres capacités, non pas à tenter de vendre plus puisque tout semble relativement figé ou encore en profonde inertie mais à développer des ressources intérieures d'une nature assez ésotérique, soit en passant par l'hypnose, par la méditation ou bien, et c'est le sujet de cet article, en passant par la magie avec des travaux à base de rituels pour gagner des contrats futurs, surmonter toutes les problématiques commerciales du moment ou bien et surtout augmenter la part de chance en affaires.

Il n'y a strictement rien d'illogique à se tourner vers l'ésotérisme en période trouble puisque c'est justement dans les recoins inexplorés d'un monde caché sous le voile des initiés que se découvrent de nouvelles techniques efficaces, de nouveaux modes de pensées transversales et de nouvelles capacités pluridisciplinaires à entrevoir de manière positive pour un futur imaginable. Or, l'intelligence se définit par la capacité à anticiper une situation quels que soient les moyens à disposition pour y arriver, ici le "modus operandi" peut néanmoins apparaître assez surprenant aux plus invétérés des cartésiens qui n'y verront strictement rien d'intéressant alors qu'au contraire, en allant chercher à ouvrir d'autres portes inconnues l'on ne peut qu'avancer et percevoir d'autres horizons très intéressants, notamment commercialement. C'est sur ce point que les meilleurs praticiens, véritables sorciers d'entreprise (et ils sont effectivement très peu nombreux en France), opèrent avec succès depuis déjà plusieurs années pour apporter de nouvelles méthodes ou de nouveaux paradigmes aux plus hauts niveaux des grandes entreprises afin que les chefs d'entreprises ou managers de direction développent des capacités hors du commun, du moins une vision du monde hautement dégagée à court, moyen et long terme. J'ai personnellement orchestré, depuis la crise de 2008, des travaux complexes de ce type qui permettent non seulement de ne pas être mentalement impacté par les problèmes en cascade mais aussi d'y répondre avec une précision, une efficacité et une rigueur pouvant les surmonter au-delà de la norme, devrais-je dire de manière paranormale, certainement si ce terme vous convient lorsque la réalité qui s'assombrit pour tous les autres s'éclaire pour vous.

De premier abord il n'est pas simple d'expliquer comment l'ésotérisme peut s'impliquer autant en entreprise actuellement, mais ceux qui y ont recours ne sont pas non plus ceux qui le crieront sur les toits afin de garder résolument un avantage substantiel et une redoutable avance en terme de visibilité commerciale. Bien entendu ces méthodes ou bien ces travaux à entreprendre restent habituellement l'apanage des très grosses entreprises qui n'ont pas hésité une seule minute à passer le cap pour tester et intégrer immédiatement ces méthodes au sein de l'encadrement et de leur direction. Faut-il y voir une certaine habitude de leur part dans ce domaine quelque peu sulfureux? A posteriori je pense assurément que oui, ces grands patrons et autres managers de haut niveau font presque tous partie de cercles fermés où l'ésotérisme tient directement une place majeure dans leurs décisions à la fois personnelles et entrepreneuriales au quotidien. Ceci, n'est bien entendu pas du tout connu du grand public ni des employés de ces entreprises dont leurs dirigeants sont presque tous en loges maçonniques au-dessus des grades dits ouverts, ou pour ne pas les citer en coven ésotérique sentant le soufre, ou bien encore dans des "clubs de réflexion" aux frontières d'un paranormal où l'on dialogue en groupes secrets avec des entités de chez nous ou de bien plus loin… Mais tout ceci est connu, parfois l'on entend parler de telle ou telle loge dissoute pour des causes peu reluisantes frôlant des objectifs mafieux ou proche du satanisme, si ce n'est pas les deux en même temps, quoi que la mafia soit plus orthodoxe en la matière, s'il fallait néanmoins donner un qualificatif approprié.

Comment peut-on cautionner de telles pratiques? Et surtout pourquoi perdurent-elles autant? De mon côté en qualité de sorcier-chaman j'ai été surpris en 2008 par cet afflux de cols blancs dans mon cabinet ou de consultations de traders et de chefs d'entreprises, aujourd'hui il semblerait que la situation soit de même nature quant à la demande assez forte et insistante. Étant professionnel depuis 30 ans je ne vais bien évidemment pas blâmer l'ensemble de ces entrepreneurs à la recherche de solutions pour leurs entreprises, par contre je trouve extrêmement injuste de ne voir, comme d'habitude, que des patrons déjà initiés ou des managers issus du CAC 40, voire de responsables d'organismes encore plus puissants dont je tairais ici les acronymes. Il est en effet injuste de ne pas donner accès à ces techniques, certes inhabituelles mais terriblement efficaces pour toute activité humaine, personnelle ou professionnelle, a fortiori commercialement parlant par effet domino. Certains diront que les techniques utilisées ne seraient pas comprises par ce qu'ils appellent dédaigneusement "le petit peuple d'en bas", c'est ici retrouver l’arrogance des élites qui ne veulent rien partager des avantages qu'ils connaissent, et d'autant plus les méthodes ésotériques pour manipuler les marchés et les mentalités: avoir toujours plus au détriment de tous les autres, c'est le leitmotiv des classes dirigeantes désireuses de le rester encore le plus longtemps possible et c'est surtout ce point qui perdure…

Mais les choses changent, les problématiques deviennent mondiales en s'amplifiant avec démesure, le système est pratiquement en bout de course, les écarts se creusent encore plus terriblement entre ceux qui n'ont rien ou si peu et ceux qui possèdent presque tout ou au-delà de l'inimaginable et du simple besoin. L'on peut dire sans se tromper que notre civilisation et son mode de fonctionnement moderne se fissurent avec comme principal effet de commencer à ouvrir des brèches dans les privilèges cachés des élites de cette planète, les petits secrets entre amis commencent à se savoir et ce qui est décrit la plupart du temps comme une "théorie du complot" très pratique s'avère être en définitive un écran de fumée pour mieux cacher la réalité d'une société basée sur une sorte d'esclavage moderne par une caste en haut de la pyramide sociale au détriment de ceux du bas (et du milieu qui commencent à s'en apercevoir sérieusement). C'est dans cette perspective d'ouverture et de justice sociale que j'ai personnellement décidé depuis déjà quelques années d'ouvrir mes services (généralement plutôt réservés à des personnes averties ou à des initiés) afin d'en faire bénéficier le plus grand nombre et particulièrement en priorité les petites entreprises qui sont certainement encore plus méritantes dans le climat actuel en tentant de sortir de l'ornière économique avec la grande difficulté que nous connaissons tous. Dans ce sens j'ai dû aussi m'adapter à ces nouveaux demandeurs qui ne sont pas habitués à ce type de travaux ni au savoir ésotérique dont ils ont été écartés à la fois socialement mais aussi et surtout intellectuellement à force d'un malin dénigrement des médias et autres personnes privilégiées. Il n'y a aucune théorie du complot dans ce dévoilement, c'est actuellement une réalité qui s'expose en plein jour avec des révélations qui se feront progressivement mais assurément au fil du temps…

Comme d'habitude si vous désirez en savoir plus, car un simple article ne suffit évidemment pas à exposer pleinement ce qui se doit aussi d'être dit pour être entendu, je vous propose de continuer mon propos ou d'en affiner les contours avec vous et selon vos questions et vos préoccupations. Je suis joignable très simplement par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) pour un premier entretien sans engagement ou bien par écrit depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web professionnelle ci-dessous, ceci en toute confidentialité et respect déontologique qui s'impose. Je vous dis à bientôt, n'hésitez pas à poser des questions complexes ou très ciblées dans mon domaine d'activité, n'hésitez pas non plus a exposer vos problématiques si besoin ou nécessaire puisque mon rôle est de vous aider à trouver des solutions, d'autant plus si vous êtes entrepreneur et en demande afin de sortir de cette crise la tête haute et en toute connaissance des méthodes que j'ai évoquées ou dévoilées brièvement dans cet article, et ce n'est qu'un début, les grands et véritables bouleversements à venir sont en approche, soyez au courant de ces nouvelles perspectives!

Jean-Pascal BRUNO

 

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #politique et magie

Les hommes politiques sont des êtres totalement à part, ils pensent avoir LA solution à tous les problèmes de la société et disposent pour cela d'un double atout majeur : un fantastique Ego affublé d'une volonté de fer qui leur permettent de garder le cap d'une idée même en pleine tempête et à vents contraires ! Cette puissance mentale, car c'en est véritablement une, n'est bénéfique aux concitoyens qu'ils dirigent depuis leurs institutions (organismes d'état ou gouvernements) que s'ils ont néanmoins le sens des réalités, et c'est ici que le bas blesse puisqu'ils sont la plupart du temps aveuglés par la vie tumultueuse qu'engendre le pouvoir et les responsabilités qui incombent à leurs hautes fonctions. C'est ici, afin de redonner le vrai sens des valeurs communes, que le chaman (homme d'esprit empli de bon sens et de positivité) peut aider l'homme politique à retrouver une aura de spiritualité éclairée.

Pour la petite histoire, je commencerais cet article sur une anecdote significative concernant un ancien président de la République française qui avait non seulement cette grandeur d'esprit propre aux grands hommes d'État mais aussi une personnalité spirituellement bien plus élevée que la plupart de ses prédécesseurs (et d'ailleurs de ses successeurs aussi…). Ses études chez les jésuites l'avaient certainement prévenu très tôt que l'intellect n'est pas tout et qu'une vision du monde qui dépasse la simple matérialité procure ce supplément d'âme nécessaire à diriger au sommet de l'état avec sagesse et respect qui s'imposent.

Ce chef d'état que vous aurez peut-être reconnu, très soucieux de prendre les meilleures décisions, s'en remettait aussi aux forces dites trivialement "occultes" en consultant assez régulièrement des médiums et des professionnels des Arts de la Haute Magie. Le plus symptomatique fut le moment où, cet homme brillant et responsable du budget de la France, fit ériger au sommet du ministère des Finances de puissants mandalas symboles de richesse, de développement et de croissance. Notons que durant ses mandats il n'y eut jamais de crises majeures ni de catastrophes boursières telles que nous en avons encore eu assez récemment. Est-ce à croire que ces bonnes "précautions ésotériques" ont pu à un moment ou à un autre agir un tant soit peu sur la conduite de l'état et sur ses bons résultats ? J'en suis personnellement intimement persuadé.

Les meilleurs mages ou chamans dignes d'exercer professionnellement avec savoir-faire, conviction et responsabilité sont assez souvent confrontés au monde Politique en étant approchés par le pouvoir en place. Il n'est en effet pas rare de voir un secrétaire d'État ou bien un ministre passer consulter en toute discrétion afin d'obtenir de l'aide, du moins des informations intéressantes qui pourraient guider pour certaines prises de décisions délicates. N'oublions pas que le chaman est aussi gardien des traditions et de la bonne conduite spirituelle, ainsi il exerce dans un plan où l'histoire des anciens permet de prendre avec eux des décisions pleines de bon sens et hautement bénéfiques. Dans cet ordre d'idée, le chaman n'est pas si éloigné des décisionnaires de l'hôtel Matignon ou du locataire du Palais de l'Élysée !

À l'image des francs-maçons qui ont longtemps eu ce rôle durant l'Histoire de la République, ce sont maintenant plutôt les praticiens des Arts Magiques qui prennent le relais en ce qui concerne les choix décisifs de la Nation, à savoir des propositions de Loi et leurs applications. La consultation se fait généralement à un double niveau puisque le chaman va lui-même demander conseil aux entités spécifiquement habilitées à interagir et à donner une orientation plus profonde en ce qui concerne les conséquences des diverses Lois et décisions prises au sommet de l'état. Notons que rien n'est imposé, tout est suggéré dans la plus grande légitimité du Libre Arbitre des véritables responsables politiques… car les entités ne dirigent pas les affaires de l'État, elles ne font qu'orienter une ligne de conduite positive pour le plus grand nombre.

D'ailleurs, pour ceux qui penseraient (bien à tort…) avec stupeur et effroi que ce sont les entités auxquelles le chaman fait appel qui pourraient prendre les rennes du pouvoir et finalement diriger les affaires... cela est, d'une part impossible puisque justement les entités ne peuvent pas s'immiscer ou s'imposer au libre arbitre des hommes, d'autre part n'oublions pas que chaque homme, politique ou non, dispose aussi de son entité personnelle (trivialement appelée "ange gardien") pour modérer toute action trop intrusive ou karmiquement négative vis-à-vis de son protégé. Par conséquent, les influences qui jouent réellement en terme de décisions concrètes passent par le filtre principal de l'intéressé, avec effectivement un apport "modéré mais non négligeable" tout de même de la part de ces mêmes entités.

Ceci dit, les décisions politiques engagent assurément l'avenir d'un grand nombre de citoyens tant au niveau de leur vie quotidienne mais évidemment aussi a fortiori au niveau de leur karma. C'est bien pour cette importante raison que l'ensemble des lois terrestres et autres décisionnaires qui les promulguent sont sous haute surveillance afin que l'évolution de nos sociétés se fasse dans un sens qui apporte un plus d'expression aux individus en terme de Libre Arbitre et d'orientation dynamique de karma. Dans cet ordre d'idée on peut néanmoins se demander si les guerres et autres atrocités font partie de ce plan général d'évolution… il nous est hélas difficile de répondre positivement à cette question en nous plaçant à notre échelle humaine, voyons-y avant tout ici l'action d'une entropie destructrice qui serait l'implacable contrepartie à payer.

Nous savons tous qu'en Politique les décisions impliquent de lourdes responsabilités avec parfois des conséquences qui ne sont pas toujours assumées ni satisfaisantes. Afin d'orienter au mieux, et au-delà d'une vision bien souvent trop courte, le chaman permet d'élargir le champ de compréhension et d'action de la Politique avec une réelle dimension éthique et karmique. Dans le cadre de mon activité professionnelle je propose des rituels qui permettent d'interagir afin d'aider à prendre les meilleures décisions politiques qui s'imposent. Si vous avez des responsabilités politiques et que votre conscience vous pousse à demander ce précieux type d'aide, alors n'hésitez pas à me contacter personnellement pour en discuter en toute discrétion assurée par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs non surtaxés). À très bientôt et n'oubliez pas que "l'Avis du sage tient lieu de prédiction" !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog