Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman

"Sexe, argent et jalousie !" Non, nous ne sommes pas dans une mauvaise série télévisée brésilienne, pourtant il y a de quoi consumer dix fois un couple avec un tel titre et pourquoi ne pas aussi allumer un grand feu de forêt amazonienne en plus tant le sujet est brûlant avec parfois des incendies que l'on ne peut pas éteindre une fois lancés (de l'ordre des problèmes de couples bien évidemment)… Le thème est si sensible qu'internet regorge littéralement de thérapeutes en tout genre pour expliquer à grand renfort de mots savants comment sauver son couple ou éviter la rupture pourtant imminente et définitive alors que les véritables maux continuent de courir sans jamais écouter les conseils des papes de la résolution conjugale. Il est vrai que parfois l'aspect psychologique au sein du couple est bien mis à mal par une incompréhension mutuelle entre époux, ce qui peut aboutir à des quiproquos se transformant rapidement en ouragan pour attiser les braises et accentuer encore la crise, à moins que l'on sache justement dire "stop" à un moment donné, si possible à un moment bien choisi, ce qui n'est pas évident entre deux assiettes qui volent. Heureusement quelques temps morts permettent de remettre à plat certaines polémiques pour mieux les digérer, en espérant ne pas les revoir surgir le lendemain avec encore plus de force.

Comme nous le voyons, calmer une grave crise de couple avec les seuls mots pour arbitre ne dessine pas forcément la fin du conflit en place mais peut souvent voir cette crise perdurer avec d'autres arguments de parts et d'autres pour que chacun justifie à sa manière son point de vue, ce qui conduit aussi à une escalade sans fin dans la polémique comme unique résultat, les problèmes étant toujours présents. Bien entendu, le dialogue est nécessaire et même crucial mais il ne sert strictement à rien si personne ne fait jamais le premier pas vers l'autre pour changer la situation, pour "lâcher du lest" ou "passer l'éponge". Dans certains cas, c'est même un peu comme si l'on cherchait à éteindre cet incendie en soufflant dessus de chaque côté et en comptant les points perdus ou gagnés, voilà donc un drôle d'arbitrage qui finit généralement par faire perdre le match aux deux protagonistes… Alors que faire pour apaiser une situation explosive, pour que la crise ne s'amplifie pas encore jusqu'au point de rupture?

Il est vrai que le meilleur moyen de résoudre un problème de couple c'est dans un premier temps d'en détecter les prémisses et surtout de ne pas rester à attendre qu'il prenne de l'ampleur, c'est très souvent le cas, celui de laisser le problème lentement ronger la relation comme un acide lent en commençant justement par détruire la communication entre les deux conjoints avec une volupté et une virtuosité tout aussi efficace que ne le seront les Ego en place, car c'est bien ici la cause principale du délit: chacun voulant rester sur ses positions en pensant avoir entièrement raison. L'Ego est en soi, presque par définition, l'antithèse exacte du couple puisqu'il s'oppose à cette fusion de principe qui relie deux personnes via un sentiment amoureux réel qui joue d'une certaine façon ce ciment de la construction conjugale. D'ailleurs, sur ce point il faut aussi savoir que la "maison couple" n'est jamais, au grand jamais, terminée d'être construite, elle reste en chantier toute la vie durant avec à chaque fois de nouveaux étages à édifier, des réparations à entreprendre et quelques consolidations à ne pas laisser de côté. En quelques mots simples et une parabole architecturale nous venons de comprendre que la détérioration de la relation conjugale vient avant tout d'un manque, de celui qui entretient ce feu du désir sans qu'il s'emporte au-delà d'un Ego destructeur, celui d'un amour de soi au détriment du couple, un Ego qui prétend se suffire à lui-même en éloignant de facto l'être aimé par pure prétention personnelle démesurée… Le vrai problème est ici.

Résoudre un problème de couple (ainsi que ceux à venir) en "assouplissant" son propre Ego sous le poids nécessaire de l'amour que l'on porte à l'être aimé: voici déjà une solution à envisager au plus vite afin de comprendre la source de presque tous les conflits conjugaux, à commencer par ceux dont on se croit légitimement dépositaire ou commanditaire… Évidement les problématiques semblent toutes différentes et provenant assurément de l'extérieur, c'est-à-dire du contexte, ce qui est totalement faux: on se crée des problèmes sexuels soi-même par une vision égotique du désir que l'on exige d'autrui pour soi-même, l'on se crée des problèmes matériels en y trouvant un manque pour satisfaire son propre désir insatiable d'accumulation sans profiter de ce que l'on a déjà, l'on voit en toute personne extérieure au couple un risque de perte d'amour en développant une jalousie maladive dont on est pourtant à l'origine… Le tableau est très simple, nous déclenchons la plupart du temps nous-mêmes nos propres besoins de malheur et d'apport de problèmes en tout genre afin de satisfaire un Ego qui en veut toujours plus. Une fois que l'on a compris ce trait de caractère essentiellement basique mais totalement humain dans l'erreur qui est la sienne, alors on se porte déjà beaucoup mieux et la personne aimé aussi au sein du couple!

Avoir une vision moins égocentrique de sa relation de couple n'est pas donnée à tous car il est vrai que cela ne s'apprend pas dans les écoles, et cela est bien dommage, pourtant cet exercice sur soi (afin de comprendre qu'à tout problème nous en sommes aussi les instigateurs en validant négativement telle ou telle situation) serait un bienfait et une reconnaissance que nous pouvons nous tromper, déjà sur nous-mêmes, mais aussi indirectement sur l'amour que nous portons au conjoint qui se fait miroir de la relation en reflétant nos propres ressentis et actions. Le couple n'est d'ailleurs rien d'autre qu'un jeu de miroirs, de celui qui va renvoyer à l'infini le reflet qui est le sien dans celui de l'être aimé, et vice vers ça, alors en tenir compte à chaque instant permet assurément de vouloir exprimer la meilleure image pour que celle-ci se propage et soit partagée, amplifiée. Dans la symbolique ésotérique amoureuse, en magie rouge par exemple, bien des rituels reprennent ces paraboles symboliques afin d'agir réellement, une action qui permet déjà de changer le fond de son âme afin de se propager au-delà du contexte pour en modifier la structure et la qualité, pour finalement en changer les chemins pour s'éloigner des précipices et autres obstacles existentiels, dont ceux très nombreux qui peuvent intervenir dans une vie de couple et au sein de la relation amoureuse qui demande cet accompagnement volontaire où l'on transmute son Ego en une puissance positive au service d'autrui, d'autant plus si cet autrui est l'être aimé.

Vouloir s'engager sur la voie de la réconciliation ou sur celle de la résolution des problèmes, notamment de couple, c'est aussi avoir la volonté de s'engager soi-même dans un travail sur soi où, dans mon activité en qualité de chaman, je propose des rituels adaptés à cette nouvelle vision positive qui permet de surmonter presque tous les obstacles et la plupart des crises. Sexe, argent et jalousie sont de multiples sources de problématiques qui peuvent voir leurs causalités modifiées afin de retrouver un équilibre dont chacun est dépositaire et responsable s'il désire une harmonie réelle, je peux vous aider tout simplement à trouver cette voie positive afin d'écarter les crises actuelles et d'anticiper celles à venir. N'hésitez pas à me joindre pour en discuter de manière plus ciblée puisque chacun est unique dans son questionnement existentiel et dans son histoire de couple. Vous pouvez m'écrire en passant par mon formulaire de contact (cliquez sur ma bannière web ci-dessous pour ouvrir ma page) ou bien plus simplement me téléphoner au 06.09.11.94.56 (numéro direct, en France, et non surtaxé). Je vous dis à très bientôt pour prendre une résolution qui est d'abord la vôtre, au-delà des apparences, et y voir ce reflet volontaire de vous-même qui peut tout changer!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

"Ma femme est partie, comment la récupérer?" Voici une phrase qui revient sans cesse durant mes consultations et je tiens à signaler que l'inverse est tout autant présent, en d'autres mots: "Mon mari est parti, comment le récupérer?", comme quoi la rupture n'a absolument pas de genre préférentiel, hommes et femmes sont exactement logés à la même enseigne pour ce qui est des crises de couple! Ce qui pose véritablement question reste la cause de tous ces problèmes, lesquels sont par contre très variés et s'inscrivent dans un contexte ou un environnement très différent, ce qui en fait à chaque fois un challenge pour les principaux concernés (qui ne savent pas par où commencer pour expliquer leur situation) mais aussi pour les praticiens, dont moi-même, pour en trouver la sortie du labyrinthe ou du moins la direction à prendre. La plupart des thérapeutes, psychologues et coach de couple, cherchent des causes strictement "conjugales" au sens où ce sont effectivement celles qui viennent directement à l'esprit: problèmes sexuels, rivalités amoureuses, perte de désir, relations extra-conjugales, problèmes matériels récurrents qui entraînent des situations conflictuelles, etc. Je dirais simplement que ces solutions évidentes le sont un peu trop, de l'ordre du terre à terre profane, pour finalement n'en voir que le haut de l'iceberg tout en cachant le principal sous la surface du verni  superficiel de la relation. Pour les initiés, bien d'autres facteurs et paramètres importants peuvent interférer dans l'harmonie du couple pour le déstabiliser et c'est ici, à la source, qu'il faut réellement intervenir et non sur des effets induits, bien trop exposés en pleine lumière…

La relation amoureuse n'est en effet pas uniquement constituée d'éléments strictement tangibles et matériels, sa base est à l'image de l'iceberg, nous le savons tous et pourtant ne sont généralement pointés du doigt que des causes assez simplistes, visibles et habituelles dont j'ai énuméré la liste ci-dessus, une liste finalement assez courte pour se douter que d'autres effets bien plus subtils jouent aussi un rôle capital dans la détérioration de la relation au sein d'un couple ou inversement dans son maintien en équilibre prospère et dynamique. Bien entendu la majorité des gens iront dans ce sens en disant que l'on ne résume pas l'amour à la sexualité et au bien-être matériel ou à quelques affinités communes, il y a une "autre chose" de plus transcendante et dans un sens "magique" qui sert de lien au couple afin qu'il puisse durer harmonieusement avec ce petit plus essentiel. Cette "autre chose" est bien connue des initiés, elle sert de ciment au couple et à l'élaboration complète de la construction à la fois individuelle et commune aux deux conjoints, c'est ce que nous allons voir et comprendre, ce qui sans aucun doute servira assurément aussi à la résolution des problèmes de rupture ou de crises conjugales importantes.

Tout d'abord, et nous l'oublions souvent, comment ce couple, ou plutôt ces deux individualités qui le forment, se sont-elles donc rencontrées? Ce qui à la base à l'air d'une grande simplicité n'en est finalement pas une mais au contraire relève d'une grande virtuosité, de divers concours de circonstances improbables et pourtant vérifiables (après-coup), ou bien de ce qui ressemble plus à un pur hasard qu'à ce que nous pourrions appeler par défaut à une "certaine logique d'évènements". Pourtant c'est arrivé, deux personnes se sont rencontrées et ont ensuite décidé (c'est ce qu'elles croient) de former un couple. Jusqu'ici, chacun (vous aussi lecteur) commencera à se poser la question: "mais oui, finalement ce n'est pas si simple et même j'ai du mal à m'en souvenir exactement, comment je l'ai rencontré?"… C'est à ce moment que l'on comprend que le destin de chacun est d'une grande complexité, qu'il est plus ou moins "dirigé", que nous avons certes notre libre arbitre mais dans des couloirs délimités à emprunter, et que ces voies conduisent plus bien souvent à des carrefours uniques, sortes de "ronds-points giratoires de nos existences" qui aboutissent à des routes qui mènent toutes au même "endroit", au même moment de l'existence où se croisent deux personnes. Mais notons qu'à ce stade rien n'est encore gagné pour aller plus loin, en couple…

La même démarche intellectuelle pour se poser la question du "pourquoi l'un et l'autre ont décidé de vivre en couple" est aussi souvent une petite énigme en soit, si l'on y pense bien… Toujours est-il qu'après ces quelques mots qui vous interrogent déjà, la vraie question revient: "ma femme est partie, comment la récupérer?" Devons-nous y voir aussi dans la réponse ce qui finalement nous a amenés à rencontrer cette personne initialement? Peut-être bien, mais justement sur ce point rares sont ceux qui connaissent assurément tout le processus de la rencontre amoureuse dans ce qu'elle dispose d'aspects plus ou moins ésotériques, c'est-à-dire ce qu'il y a sous l'iceberg, cet "inconscient immergé" diront les psychanalystes, ce "mouvement des sentiments" diront les coachs, cet "élan du cœur" diront les plus psychologues des praticiens… mais les initiés déclareront que les uns et les autres ne disent que des fadaises et ne voient que ce qui émerge sans rien comprendre de ce qu'il ne veulent pas savoir ou entrevoir: que nous ne sommes pas libres de nos rencontres, que celles-ci sont orchestrées par quelque chose qui nous dépasse mais que d'une certaine façon nous contribuons aussi aux paramètres qui permettent à la rencontre de s'effectuer, notamment celle au sein du couple pour évoluer à deux.

C'est cette évolution qui est d'ailleurs à mettre en avant car elle est capitale pour comprendre tout le processus, et les initiés apportent une réponse à la nécessité (pas pour tous) de vivre en couple, celle de la confrontation dynamique qu'entraîne la relation en terme d'apport existentiel constructif, en d'autres mots: nous ne pourrions pas évoluer personnellement sans le regard d'autrui, sans ce miroir de l'âme nécessaire pour nous définir, en effet, sans ce reflet de nous-mêmes aucune perspective d'évolution, pas de construction personnelle ni de réelle destinée ou de but dans la vie. Évidemment, tout ceci semble tomber sous le sens mais ce qu'ajoutent les initiés à cette explication c'est qu'elle est définie sous un angle purement et essentiellement karmique, c'est-à-dire à un niveau supérieur de conscience pour faire simple, ou à ce niveau où l'âme personnelle décide ce que l'individu incarné dans son existence terrestre va tenter d'expérimenter ou se doit de vivre. L'aspect "karmique" de la relation amoureuse est primordial et effectivement difficile à concevoir pour les profanes en la matière, car c'est dans cette confrontation intime que vont s'exercer de nombreuses situations où chacun devra répondre de lui-même mais aussi de l'autre (dans le couple), et donc en assumer le résultat sous la forme comptabilisée de son karma (en finalité, lequel sera positif ou négatif selon les décisions et les actions entreprises).

C'est donc en analysant ces causalités karmiques que l'initié recherche les réponses aux problématiques de couple et de relations amoureuses, c'est sous cet angle essentiel qu'il analysera la réalité du couple en crise ou de la séparation si celle-ci a déjà eu lieu; c'est enfin sous l'égide du karma de chacun des protagonistes que l'initié saura trouver une solution à la problématique en prenant en compte tous les aspects ésotériques qui s'y rattachent. Il est évident que ce ne seront pas les psychiatres, les psychologues ni les coachs de couple qui iront chercher ce qui se trouve assurément occulté à un niveau qu'ils n'envisagent pas du tout dans leurs disciplines respectives, ou si peu… Dans ma propre discipline il existe de nombreux rituels afin de pouvoir visualiser efficacement les causes karmiques d'une situation, notamment dans un couple ou dans une relation amoureuse (via la magie rouge) et personnellement en qualité de sorcier-chaman j'exerce professionnellement dans cette direction pour trouver les solutions adaptées sous l'angle que j'ai exposé. Si vous désirez comprendre votre situation amoureuse actuelle, notamment si celle-ci vous échappe ou devient trop complexe à gérer, alors je peux vous aider avec mon savoir-faire dans le cadre de mon activité: joignez-moi dans un premier temps pour en discuter librement par téléphone au 06.09.11.94.56 (mon numéro direct et non surtaxé) ou bien écrivez-moi si vous préférez expliquer textuellement le problème de couple qui vous préoccupe (crise, rupture en cours ou autres tensions et stress), ceci via mon formulaire de contact que vous pouvez ouvrir en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à tout de suite pour en discuter ou pour répondre à votre message, et ne perdez jamais espoir car il y a toujours une porte ouverte pour sortir de l'impasse.

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

Démons, djinns, égrégore, poltergeists: des dénominations qui intriguent parfois vraiment mais dont la plupart des gens n'ont aucune idée exacte de ce à quoi correspondent précisément ces mots en préférant les mettre tous dans le même sac à malice des "histoires à dormir debout". Pourtant, bien qu'elles soient effectivement invisibles à nos sens directs, diverses typologies d'entités sont assurément réelles et peuvent s'immiscer dans nos existences de manière plus importante que tout un chacun pourrait le croire… Bien évidemment, les affaires d'emprises démoniaques ou de maisons hantées par des poltergeists ne font pas partie de l'actualité courante avec une grande médiatisation au journal de 20h mais ce type d'évènements n'est pas non plus à minimiser car finalement personne ne veut (ou ne peut…) en parler facilement. C'est un fait, non seulement le phénomène n'est pas bien connu mais nos sociétés ont aussi réussi à nous persuader que tout pouvait s'expliquer rationnellement avec par conséquent l'installation d'une sorte d'amnésie collective sur des faits troublants ayant été fortement relativisés ou discrédités (et médiatiquement étouffés)… Il faut en effet comprendre que dans une famille où un membre est victime d'une entité, le fils par exemple, lequel commence à "délirer" en entendant des voix dans sa tête, alors systématiquement la personne sera sans attendre d'autres explications assez rapidement mise sous calmants ou sous psychotropes pour "atténuer les symptômes" sans plus se demander la cause réelle du "trouble", d'où ce grand silence général sur ce que l'on appelle la "folie ordinaire", qui ne l'est finalement peut-être pas tant que ça…

Bien évidemment toutes ces entités, quel que soit le nom qu'on leur porte, sont d'une grande variété et même les initiés peuvent avoir du mal à les reconnaître formellement en tentant de les étiqueter, tantôt ce sont des entités négatives issues d'un "inframonde" qui lui-même n'est pas vraiment défini, tantôt encore l'on se demandera si les poltergeists (sorte de fantômes ancrés dans un lieu) ne font pas partie d'une réalité parallèle à la notre avec parfois des portes ouvertes où les rencontres s'effectuent. Actuellement il existe aussi des théories stipulant la possibilité que certaines de ces entités coexistent depuis toujours avec nous sur d'autres plans vibratoires que le nôtre ou bien qu'elles proviennent même d'une temporalité différente ou distordue. Il est clair que notre vision cartésienne de l'espace et du temps, ou des dimensions visibles qui nous sont familières, nous entraîne à concevoir qu'il peut très certainement y avoir une autre réalité plus large et ouverte qui ne nous serait pas directement accessible dans des conditions dites normales, et que, par quelques concours de circonstances ou "coup du sort" l'on pourrait soudain s'y retrouver confronter à notre plus grande stupeur (et pour certains expérienceurs une peur panique frôlant la folie).

Actuellement encore, un grand nombre d'initiés voient leurs convictions s'orienter vers une théorie très perturbante où finalement les phénomènes paranormaux trouveraient des explications à tous les niveaux. Certains ont pensé à notre condition humaine comme étant de la même nature que celle de l'individu "prisonnier" de sa propre enveloppe terrestre où l'âme serait en partie enfermée dans un corps aux capacités restreintes, ainsi nous ne pourrions pas voir dans cet état la réalité telle qu'elle est vraiment mais juste un reflet superficiel, un peu à la manière de la caverne de Platon (et de ses ombres que l'on prend pour une réalité en soi sans en comprendre la nature "plate" et ce qui se cache derrière). D'autres, presque dans le même fil de pensée, nous voient sur Terre comme dans un lieu de passage ou d'examen, une sorte de mise à l'épreuve, avec le strict minimum comme moyens de perception et de compréhension du monde afin de nous tester dans des conditions extrêmes, comme une sorte de jeu de la vie, mais la véritable question est la suivante: avec notre accord pour jouer ou non? Enfin, une théorie de plus en plus répandue, notamment chez d'autres types d'initiés puisque chez les ufologues cette fois, celle du "zoo" où l'ensemble de l'humanité serait parqué sur notre planète pour le plus grand plaisir des visiteurs, qu'ils soient d'ailleurs extra-terrestres ou extra-dimensionnels ne change rien à l'affaire, nous sommes visités, que ce soit dans notre espace-temps ou dans notre propre nature énergétique interne, cela reste presque la même chose.

Dans la grande majorité des traditions, des mythes anciens ou des religions, l'on a très souvent des références extrêmement bien documentées à des entités surpuissantes venant nous rendre visite (pour nous surveiller ou nous "gérer"), la mythologie hindoue regorge de ces dieux qui viennent nous voir dans les épopées du Mahabharata et du Ramayana, les Babyloniens nous parlent de dieux "Anunnaki" sur des tablettes cunéiformes, la mythologie indo-européenne nordique n'est pas en reste sur Midgard (le monde des humains) avec ses dieux, ses géants, ses lutins et ses fées aux pouvoirs magiques qui nous dépassent. Nous passerons sur toutes les créatures monstrueuses et myriades d'entités épiques de la mythologie grecque… Notons au passage que pour les humains tout ce termine généralement assez mal dans ces textes antiques, avec à chaque fois des fins de cycles marqués par des catastrophes à l'échelle planétaire, sous des noms évocateurs tels qu'Apocalypse, Ragnarök, Déluge, Kâli Yuga, Fin des Temps, lesquels n'annoncent rien de moins que la disparition totale de l'humanité ou son remplacement intégral…

Dans un autre ordre d'idée plus holistique, finalement nous ne connaissons pas véritablement notre propre nature, sommes-nous aussi en quelque sorte des entités à part entière? Notre nature purement terrestre n'est-elle pas que le réceptacle d'une forme diminuée qui en cache une autre bien plus grande de nous-mêmes que certains appellent "âme" et dont, paradoxalement, nous doutons parfois de son existence? Dans les expériences de mort imminente les personnes qui ont vécu ces évènements parlent effectivement de "rencontres" avec des entités supérieures ou avec d'autres plus démoniaques, elles insistent toutes sur le fait que notre existence terrestre n'est qu'une triste et très pâle réalité à côté de celle qu'ils ont pu percevoir en dehors de leurs corps avec des capacités sur-développées, des possibilités extraordinaires liées à la pensée (par exemple déplacement instantané) et un accès direct et illimité au savoir de l'humanité et même à celui de l'ensemble de l'univers quant aux réponses ultimes. Il y a donc, dans toutes ces directions que je viens d'exposer, une approche globale à apprécier afin de mieux comprendre ce que sont ces entités, et si nous ne sommes pas nous aussi des entités placées dans un contexte (spatio-temporel, sur Terre) nous contraignant d'une certaine façon à agir en qualité d'humains incarnés dans un but précis (voulu ou non…).

Je vous laisse trouver une réponse après ces quelques lignes de cogitation, lesquelles je le sais puisque vous êtes très nombreux à me lire, apporteront des réponses à certains d'entre vous mais aussi déclencheront des questions pour d'autres, ou des anecdotes à nous signaler (témoignages). Dans mon activité en qualité de sorcier-chaman j'ai vu et entendu des choses incroyables qui pourtant ont existé, un grand nombre des personnes qui me consultent ont déjà vécu des évènements pour le moins paranormaux avec ce besoin d'en parler ou parfois de me demander de l'aide pour maîtriser ou repousser des entités peu sympathiques, pour ne pas dire grandement négatives. Si vous aussi avez ce besoin d'aide ou d'explication, n'hésitez pas à me contacter pour en discuter de vive voix au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien en m'écrivant via mon formulaire de contact (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour l'ouvrir). Dans tous les cas gardez l'esprit ouvert mais aussi vigilant avec comme arme spirituelle le libre arbitre de choisir votre voie, vos objectifs et votre conception personnelle du monde tel que vous êtes enclin à le percevoir dans toute sa réelle nature!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog