Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

pacte d'amour

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Pour une fois la "Magie Sexuelle" mettra tout le monde d'accord, sans exception, il s'agit bien d'un vaste thème demandant au minimum un développement sur quatre niveaux cruciaux que je vais présenter certes de manière que j'espère complète pour en extraire les principales orientations compréhensibles ici avec néanmoins comme toujours cette relative limite qu'impose un article à la fois concis et explicatif au possible. Ceux qui n'en ont jamais entendu parler auront donc enfin quelques secrets révélés dans la forme et le fond de ce qui sera dit, et ceux qui en connaissent déjà quelques points hermétiques verront que d'autres clefs supplémentaires seront apportées, notamment en ce qui concerne les divers modes ou niveaux abordés sur ce sujet de la Magie Sexuelle dont on ne cerne pas toujours ni les contours, ni les finalités pour s'en fixer généralement arbitrairement de fausses certitudes ou certaines limites erronées, et sur ce point cet Art Royal n'en a que celles que l'on se cantonne d'abord à soi-même. Un sujet qui passionne car il est vrai que la Magie Sexuelle résonne déjà d'un assez explicite écho qui ne laisse pas indifférent dans les termes, et qui sous-tend de manière sulfureuse des objectifs parfois difficilement avouables dans le monde profane, mais les non-dits parlent d'eux-mêmes pour démontrer toute l'importance de la sexualité aussi dans ce même monde profane, et encore plus chez les initiés de haut rang et de diverses obédiences dites magiques, ce que nous allons voir ensemble de suite…

Tout d'abord et au premier niveau le plus évident, il est clair que le couple tel qu'il se forme dans la vie ordinaire au départ de la relation, et même au-delà, apporte toujours ce creuset dans lequel l'alchimie catalyse chacune des deux individualités en présence avec une énergie sensiblement décuplée dont le secret tient en très grande partie dans l'apport de l'ingrédient détonateur principal que représente la sexualité partagée au sein de ce duo devenu soudainement plus dynamique (comme le soulignait déjà en son temps Maria De Naglowska dans son ouvrage "Magia sexualis" ou "lumière du sexe" en français). Le phénomène de cette transmutation énergétique n'est pas pour autant intégralement compris par ceux qui le vivent et ce dernier point importe assez peu pour les esprits profanes d'en intégrer les subtilités vibratoires du moment qu'elles sont ressenties comme puissantes à la fois dans la fusion des corps comme élément basique de cette réaction mais aussi dans une dimension moins tactile et plus éthérée se situant sur une autre gamme vibratoire assimilée à une sorte de magnétisme (de l'ordre du fluide décrit par Mesmer). Ainsi, ce sont ces polarités individuelles en intime contact qui renforcent encore la primo-attraction physique par cette aimantation secondaire, mais pas des moindres, celles de deux Ego gravitant mutuellement en interaction autour d'un même noyau de subjugation. D'ailleurs dans ce sens il n'y a qu'un pas, un simple iota, pour finalement passer de l'aimant à l'amant, et tous deux maintiennent la relation dans une sorte de transsubstantiation duale (physique et émotionnelle) souvent difficile à saisir dans sa nature multiforme et mutable, et que l'on nomme trivialement l'Amour. De cet aspect complexe le profane n'y voit souvent qu'une indéfinissable et incontrôlable force qui enchaîne par des liens invisibles, par de mystérieuses attaches physiques et mentales dont on ne possède jamais facilement les clefs de décryptage. Cette première "magie ordinaire" énoncée est connue de tous, c'est donc celle de l'Amour, elle n'apporte pas ici d'éléments substantiels d'ordre ésotérique en dehors de l'hermétisme "normal" mais encore mystérieux qui s'en dégage habituellement.

Sur un autre registre, plus haut sur une gamme moins profane et plus orientée, la petite musique de l'Amour peut être instrumentée, non pas détournée de sa fonction première mais agrémentée pour en focaliser les effets, pour en orienter la puissance et par conséquent en sublimer l'énergie vers un but conscientisé. Comme pour tout instrument il faut en maîtriser l'objet pour en jouer sans fausses notes, auquel cas les dissonances potentiellement générées ne pardonneront pas ceux qui se seront aventurés sur des chemins inconnus ou utilisant des itinéraires incertains. En d'autres mots, nous entrons ici dans au niveau d’une réelle magie sexuelle où une grande partie de l'énergie de la relation sera intentionnellement canalisée par les partenaires, voire par un seul pouvant aussi rester le principal soliste dans ce duo s'il en dispose du talent ou du don. Il faut préciser que cette pratique nécessite de nombreuses années d'expérience et d'apprentissage assidu, notamment en matière d'ésotérisme et de connaissances des points d'énergie du corps, ce que l'on appelle couramment les chakras pour non seulement aborder l'ensemble du phénomène avec la concentration nécessaire mais aussi (et c'est un paradoxe difficilement compréhensible par les profanes) savoir s'en détacher mentalement, se libérer de son propre Ego rebelle à toute dissolution de son intégrité, ce qui est ici le secret afin de se dépasser soi-même en laissant les énergies se propager. L'aspect transcendantal de ce phénomène de "montée de kundalini" (terme usuellement approprié) permet d'user de ce flux ainsi en mouvement pour accéder à une dimension spirituelle propre à apporter un pouvoir axé sur une vision transpersonnelle du monde pouvant répondre à d'importants questionnements existentiels touchant essentiellement au Karma et au sens de la vie terrestre en cours (mission de vie). Cette méthode dite Tantrique apporte à la fois la plénitude physique, mentale et spirituelle dans ce qu'elle offre comme "libération par l'expansion" de l'esprit (du soi vers le soi supérieur, et inversement en "kénose ésotérique"), l'on peut l'assimiler non pas à proprement parlé à un rituel mais à une exigeante discipline de méditation en communion et n'est exercée que par un nombre assez minime de véritables initiés de cette doctrine exotique qui parfois utilise en complément des substances hallucinogènes ou psychotropes.

Arrivant à un stade encore plus avancé et bien plus professionnel, celui du véritable rituel magique, c'est au niveau du chaman que d'exercer cet Art Royal pour en faire profiter au couple et lui faire découvrir ses propres ressources intérieures afin d'utiliser l'énergie sexuelle résiduelle de l'attraction et du désir induit en une force agissante pour résoudre des problématiques de différentes sortes. Ainsi et généralement, le couple ou l'un des partenaires est en demande afin qu'un travail de Magie Rouge (magie de l'Amour) soit effectué dans ce sens de résolution de problème, dont le plus souvent il sera question de renforcer les liens amoureux, de les restituer ou bien d'exercer une protection si la relation est en danger pour une raison ou une autre (envoûtement, contexte difficile, usure des sentiments, éloignement, passivité routinière au sein du couple, perte de libido, etc.). Les raisons pour demander des travaux de Magie Rouge étant multiples et très diverses, en fonction des typologies de couples et de celles des individus qui les composent, il est inutile d'en faire une liste tant les problématiques sont légion et les rituels aussi pour en cibler les causes et les effets; l'on voit immédiatement la portée considérable qu'offre la Magie Rouge et sa très grande habileté à couvrir un champ complet d'expérimentations puissantes et efficaces dans le domaine de l'Amour, du désir et des sentiments, ce qui en fait de facto la magie la plus demandée et la plus experte en la matière. En qualité de praticien et chaman c'est celle que j'exerce aussi, avec d'autres magies complémentaires, dans le cadre de mon activité professionnelle (voir ma bannière ci-dessous si vous voulez en savoir plus ou me contacter).

Enfin, et non des moindres aussi car beaucoup plus sulfureux, ce sont les groupes ésotériques, généralement sataniques par essence ou s'en revendiquant assez fortement, qui proposent à des initiés déjà bien avertis des cultes ritualistiques en réunion et de l'occultisme opératif, de ceux que le sorcier et mage Aleister Crowley avait l'habitude en son temps d'avoir fondés ou co-fondés, citons pour information historique : l'A.A. puis l'O.T.O (Astrum Argentum & Ordo Templi Orientis) et avoir aussi collaboré ou participé activement à la célèbre Golden Dawn (l'Ordre Hermétique de l'Aube Dorée). Bien évidemment l'on ne peut pas dire que de nos jours ces sociétés secrètes "occultes" soient de très bon aloi depuis l'affaire de l'Ordre du Temple Solaire dont il faut rappeler la triste fin de ses membres suicidés ou finis calcinés en groupe le même jour par delà toute la planète… Il n'est pas de mon ressort de faire ici l'apologie de groupuscules dangereux ou sectaires mais d'en faire uniquement référence puisque l'Histoire des sciences occultes recèle d'une multitude de ces groupes, et encore de nos jours ceux-ci existent et sont souvent masqués par des activités franc-maçonniques de façade qui s'apparentent à des portes ouvertes sur des horizons bien moins glorieux n'apportant pas ou si peu d'avancée spirituelle qu'il n'y a finalement rien à découvrir que de faux rituels de séances et strictement aucun réels secrets ou cultes actifs opérationnels… Ces derniers groupes ne sont donc pas recommandables, surtout pour les couples, et tout au plus il est moins risqué et plus profitable de s'inscrire à deux à un cours de yoga ou de méditation pour commencer à s'approcher d'une certaine spiritualité utile, bienfaisante et partagée, bien que d'un niveau évidemment nettement plus soft que le véritable rituel de magie rouge effectué par un professionnel expérimenté à cet Art Royal, ésotérique et surtout "opératif" (c'est-à-dire dont l'opération apporte un résultat qui ne soit pas que "symbolique"…).

Voilà ce petit tour d'horizon terminé, à vous de vous en imprégner pour voir si quelques petites choses se cache dans l'article et que votre "moi" pourra utiliser pour se construire et trouver des réponses, des solutions ou des voies à suivre. Je reste comme d'habitude à votre disposition pour répondre à vos légitimes questions concernant cet article ou d'autres sur des thèmes déjà précédemment abordés et dont je vous recommande la lecture attentive ! A très bientôt et que la fin de cette année 2022 vous soit prolifique pour mieux entrer dans la nouvelle, 2023 sera assurément inoubliable, nous en reparlerons très certainement…

Jean-Pascal BRUNO, chaman professionnel

 

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Voir les commentaires

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

"L'engagement", un mot anodin en apparence, demeure une notion fondamentale dans le domaine complexe de l'amour mais ne se résume pas à la seule parole donnée, souvent réciproquement, dans le cadre préalable de fiançailles ou de manière plus établie lors d'un mariage durant lequel les voeux seraient énoncés à haute voix devant une assemblée officielle, non, l'engagement véritable, plus précisément amoureux, se traduit par un pacte, qu'il soit initialement profane mais sous l'influence d'une religion qui en témoigne du serment volontairement exprimé ou bien qu'il soit autre (celui justement qui nous intéresse), c'est au-delà du seul individu qu'il s'exerce, c'est même au-delà du seul couple réuni qu'il se conclut car cela dépasse non seulement notre temporalité commune mais aussi le duo d'individualité qui souscrit à cette union… Afin de mieux cerner ce mystère du "Pacte d'Amour", il est nécessaire d'en expliquer plus en avant les contours et l'antériorité existentielle dont la plupart des profanes n'ont bien évidemment nul souvenir ni même une idée précise de ce qu'il représente réellement, de comment le révéler pour en activer l'essence, du pourquoi de sa présence si cela est le cas dans ce cadre, et enfin du caractère hautement ésotérique dont il est revêtu avec des habits dépassant notre sphère d'ici-bas en influençant puissamment la relation à laquelle il est pourtant intimement lié. Le "Pacte d'Amour" s'inscrit donc dans cette double expression : celle visible et tangible qui influe sur le couple et sa relation amoureuse mais aussi celle plus subtile et éthérée qui a été actée bien avant la rencontre puisque "procréée avant l'arrivée" même des (divers) protagonistes… Je reconnais qu'à ce stade certains commenceront à cerner la portée métaphysique du voile qui se découvre lentement, de cette vérité intrinsèque qui dirige nos rencontres et notre parcours de vie, et c'est pour aller encore plus loin sur cette voie que la magie existe afin d'en révéler la quintessence ésotérique qui s'en dégage, lorsque cela est néanmoins possible.

Dans l'article précédent (à relire ici) la notion "d'envoûtement d'amour", puissant rituel principalement orienté en magie rouge à diverses fins, dont celle de renforcer le couple ou d'en éviter certains désagréments, voyait tout son intérêt dans cette action magique à notre niveau lors de travaux soutenus sur demande d'un des partenaires soucieux d'améliorer sa relation amoureuse, ceci parfois a contrario du contexte en présence ou bien de sa propre voie karmique, ou inversement, d'autres fois dans la bonne ligne karmique afin d'en satisfaire le choix de mission de vie sans en changer l'orientation initiale. Il faut bien noter ou rappeler pour ceux qui ne l'auraient pas encore acquis, que chacun dispose de son propre parcours dans l"élaboration de cette mission de vie et que la relation amoureuse représentée majoritairement dans notre société actuelle par le couple n'est qu'un instrument par lequel s'exprime cette volonté d'en remplir ce que je pourrais nommer "le contrat". Un contrat essentiellement karmique ayant cette caractéristique de ne presque jamais être dévoilé durant l'existence (pour d'assez bonnes raisons), sauf lors de synchronicités marquantes ou durant des épisodes psychiques éprouvants (généralement analysés par la psychiatrie comme des épisodes délirants incompréhensibles vus de l'extérieur, et souvent hélas aussi rétrospectivement par celui ou celle qui le vit, n'ayant pas les clefs mémorielle d'interprétation ou le "droit karmique" de les interpréter…). De même, et pour bien placer les termes en les remémorant, dans un ancien article (à relire ici) la notion plus spécifique de "Pacte de Couple" avait été évoquée avec cette fonction première cette fois-ci de "vouloir sceller" la relation de couple par un contrat magique, lui apportant ainsi une très grande résilience face aux aléas de la vie, ceci sous le coup d'un sceau sacré presque impossible à rompre, un avantage ayant aussi implicitement ses inconvénients…

Le "Pacte d'Amour" est de nature assez différente bien qu'il reprenne les mêmes éléments basiques mais dans un sens plus élevé, plus karmiquement acceptable et donc aussi paradoxalement moins compréhensible selon nos conventions humaines profanes, moins faciles à appréhender comme un avantage immédiat, ce qu'il représente pourtant à plus long terme dans une mesure où cette existence n'est qu'un petit élément du puzzle global à reconstituer pour évoluer en cochant toutes les bonnes cases, si j'ose dire. Comme vous l'aurez compris à demi-mot, le pacte d'amour ne s'est pas initialement intégralement joué durant cette vie de manière présente mais antérieurement, c'est-à-dire au niveau karmique, au niveau désincarné, en d'autres termes lorsque l'âme qui va s'incarner décide (ou se doit instamment de décider) d'une ligne à suivre, d'une liste de tâches à assumer dans l'existence, d'une approche complémentaire de ce qu'elle n'a pas réussi dans l'existence précédente, d'une possible réparation d'une faute, d'une dette karmique à régler vis-à-vis de soi-même ou, et c'est ici le point capital : d'une dette karmique à régler vis-à-vis d'une autre âme (ou entité) déjà rencontrée dans une précédente incarnation. Le Pacte d'Amour est bien évidemment aussi "modulable" durant l'existence dans la mesure où l'on prend consciemment (ou pas…) le choix d'en suivre la direction principale ou de s'en détourner légèrement dans un sens qui ne compromette pas l'essentiel de l'intégrité de la mission de vie prédéfinie. Ainsi, le Pacte d'Amour peut être révélé sous sa propre appellation par la magie, il expose de facto ses contraintes et ses obligations karmiques, il définit ici-bas des objectifs à atteindre avec assurément une sorte de base contractuelle de devoir côtoyer telle ou telle personne proche pour en assumer la charge et les orientations à suivre, par exemple tel (ou telle) partenaire qui sera susceptible de porter "conjointement et réciproquement" via une relation de couple la ligne karmique qui aura été décidée auparavant… Idem pour certains membres de la famille ou proches qui auront plus ou moins une certaine importance à jouer à différents stades, ponctuellement ou plus durablement.

Fort de cette dernière explication assez révélatrice en elle-même, rétrospectivement, un nombre considérable d'événements de la vie devient bien plus clair, et dans cette perspective, en étant ainsi initié sous cet éclairage plus profond avec une hauteur de vue plus étendue, l'on comprend alors mieux certains déboires, tracas ou même accidents relationnels, ou inversement les bonnes surprises imprévues ou rencontres qui peuvent à un moment précis jalonner des portions de vie pour acter karmiquement ce qui se doit de l'être. Dans cette mesure, via un rituel de magie du même nom où le "Pacte d'Amour karmique" se dévoile, l'on peut demander à un praticien d'en interpréter les composantes à la manière d'un avocat qui expliquerait les termes d'un contrat existant pour en montrer la portée, les obligations et les libertés d'action potentielles, ceci bien évidemment vis-à-vis des personnes impliquées qui rayonnent a fortiori dans l'environnement existentiel présent, le tout remis dans un double contexte : à la fois pratique et "terre à terre" (pour pouvoir le vivre), mais aussi intimement lié à l'horizon karmique que l'on doit percevoir comme indépassable car indubitablement présent comme un essentiel substrat d'évolution incontournable. Le Pacte d'Amour doit donc se percevoir comme l'analyse magique du contrat de vie et de sa mission, avec les personnes importantes, dont évidemment le ou la partenaire qui tient ici généralement une place privilégiée dans cette configuration habituellement comprise ou perçue (mais pas toujours, dans le sens où d'autres personnes peuvent graviter attractivement, pas dans le sens conventionnel d'un "amour assimilé profane" mais d'un "amour intrinsèquement karmique" apportant sa contribution en ressources essentielles ou en réorientations principielles).

Aucun de nous ne peut, à un stade de conscience normale, connaître ses propres différents contrats et pactes karmiques, ce n'est qu'en passant par une étape initiatique puissante que se révèlent les processus existentiels subtils bien souvent extrêmement hermétiques à tous ceux qui tenteront d'en extirper les secrets sans en avoir dépassé le niveau de compréhension adéquat. Dépasser un état de conscience normale revient à s'exposer au paranormal avec tous ses dangers qui sont nombreux, nul ne peut expérimenter l'autre côté du miroir sans passer par cet état modifié de conscience déstabilisant qui peut anéantir une vie dite normale. Cette mise en garde est nécessaire car chacun pourrait être "tenté" d'ouvrir des portes interdites par pure curiosité ou par bête ignorance des dommages ou des menaces qui se cachent derrière une telle ouverture sur un monde inconnu à la fois porteur de lumière mais aussi de redoutables ténèbres. Vouloir avoir accès à son propre horizon karmique demeure une violation des grandes Lois universelles de l'évolution, c'est dans une certaine mesure une maligne tricherie qui peut par conséquent se payer d'une dette karmique très lourde à porter, et il est donc peut recommandé de s'y aventurer seul sans en connaître le B.A-BA des règles élémentaires sans l'aide d'un praticien qui pourra délimiter le terrain pour ne pas dépasser certaines frontières strictement interdites d'accès.

Dans ce sens, et ayant pleinement conscience de ces limitations imposées, dans le cadre de ma démarche professionnelle en qualité de chaman expérimenté exerçant depuis plusieurs décennies, je peux vous orienter sur une voie sûre afin que le Pacte d'Amour révèle uniquement ce qui peut l'être pour vous dans cette stricte mesure où l'on m'en donne l'autorisation à un niveau karmique comme intercesseur de votre demande. Pour ce faire et en discuter ensemble sans engagement, vous pouvez me contacter librement (voir mes coordonnées ci-dessous sur ma bannière) et ainsi entrevoir si un travail d'analyse se justifie via le processus magique de rituels adaptés à votre situation. Je vous dis à très bientôt en espérant vous apporter cette lumière dont vous avez peut-être besoin pour écarter des ombres susceptibles d'assombrir votre relation amoureuse et plus largement l'existence que vous expérimentez actuellement ici-bas !

Jean-Pascal BRUNO, chaman professionnel

 

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Envoutement, #pacte d'amour, #Chamanisme, #Rituels de magie, #magie noire, #Magie sexuelle, #karma

La "Magie Noire", déjà, rien que de l’évoquer certains préfèrent tourner la page et fuir plutôt que de comprendre de quoi l’on parle, et c’est en ce sens que la terminologie exacte s’est progressivement perdue et a été définitivement connotée de manière intégralement négative, ceci par un excès de fausse prudence aboutissant au fil des temps passés à la méconnaissance soupçonneuse puis à la totale ignorance pour en rejeter finalement tous les principes, même les plus essentiels et importants. L'ésotériste et occultiste Stanislas de Guaita, dans sa Clef, donne un parfait éclairage de la Magie Noire que la plupart des initiés ont de nos jours perdu, il la situe dans un double contexte où celui qui opère se servira de cette extraordinaire puissance selon sa propre aptitude et attitude à en tirer partie pour une cause juste ou pour une orientation négative, ainsi il dissocie la "Haute Magie" de la "Sorcellerie" de cette magie dite noire non pas qu’elle soit par convention sombre mais qu’elle se cache de la lumière visible au simple profane qui ne peut la percevoir sous ce voile, et toute la différence tient en ce que l’initié véritable soit plutôt un "Mage invoquant la Haute Magie" ou bien un "Sorcier exhortant la Sorcellerie". De facto, les termes illuminent alors Magie Noire sous deux de ses aspects bien différents mais dont la source provient d’une même zone effectivement dangereuse située dans ce qui est dénommé ésotériquement le "bas astral".

Dans notre monde contemporain où les mots les plus ordinaires peuvent voir leur sens glisser parfois à l’inverse que ce qu’ils signifiaient la veille, l’on ne s’étonnera pas de voir une même approche encore plus marquée pour des signifiants encore plus hermétiques et moins courants, de ce fait l’on a substitué génériquement le "mage" comme étant une "sorte de sorcier" puis finalement dans l’esprit collectif comme étant à part entière un "sorcier puissant" sans en définir plus en avant son orientation exacte, positive ou négative en entremêlant indistinctement cette caractéristique fondamentale. Mais pour compliquer encore plus, ces mêmes notions d’orientation ne sont pas toujours celles que l’on pourrait croire au premier abord et seule une vue contextuelle plus large et plus aiguisée dans le temps ne peut que commencer à conceptualiser cette dualité du bien et du mal dont certains pensent qu’elle est une stricte évidence, ici négative pour la Magie Noire, alors que sa finalité peut assurément fluctuer selon le but réel recherché et les chemins parcourus pour y arriver. Ce qu’il faut retenir de tout ceci, en écartant les nouvelles croyances (ou incultures) qui ne voient dans le Mage qu’un sorcier strictement positif n’usant que la Magie dite Blanche, c’est que justement le Mage est aussi un sorcier pouvant utiliser la Magie Noire avec cette distinction qu’il capte la puissance que pour une orientation finale positive, ce qui n’est pas du tout le cas du "Sorcier Noir" dont le but est inverse.

Cet avant-propos clarifiant les termes, le sorcier n’est pas toujours celui que l’on croit et la nécessité de lui attribuer une orientation principale bien définie demeure une priorité. En ce sens le Mage-Sorcier ou le Sorcier-Chaman auront aussi cette capacité à user de magie noire mais principalement pour des rituels à finalité positive (dans le but de "vaincre le mal par le mal"), alors que le Sorcier-Noir n’ira quand dans l’unique orientation qu’exerce la pure destruction à finalité essentiellement négative. Les mots ont leur importance, qu’ils soient écrits en toutes lettres par le "signe" ou bien déclamés à haute voix par le "verbe", les initiés et praticiens y prennent grand soin de ne jamais laisser s’insinuer une inexactitude ou une ambivalence, surtout si ces mot-écrits et mot-dits le sont dans le cadre de l’exercice d’un rituel précis où le sens assure bien évidemment l’orientation, sans faire de jeu de mot. Car il est dit aussi que la Magie Noire est un "Art suicide et meurtrier", autant ne pas jongler trop souvent avec des grenades dégoupillées, même si l’on sait parfaitement décompter les secondes avant détonation…

L’envoûtement est exactement de cette même nature, à double sens, et lorsque l’on parle "d’envoûtement d’amour" l’on pourrait à juste titre y voir une très évidente et criante antinomie dans la tournure utilisée, pourtant encore une fois les mots peuvent s’avérer trompeurs s’ils ne sont pas mieux définis dans leur objectif final. Ainsi, généralement l’envoûtement d’amour se situe plutôt dans une gamme intermédiaire basique que l’on a inscrite par convention sur la Magie dite Rouge (magie de l’amour, de la sexualité, libido, etc..), et l’on pourrait donc croire qu’elle n’a rien à voir avec la Magie Noire, le rouge passe effectivement mieux, la couleur du cœur pour l’amour semble même tellement explicite et "tomber sous le sens". Or, un envoûtement reste tout de même un rituel de "semi-volontaire contrainte" si j’ose dire, effectivement si l’on cherche à envoûter une personne c’est la plupart du temps contre sa volonté première mais à cette distinction tout de même que l’on peut contraindre une personne à ne pas se faire de mal… Vous voyez toute l’ambiguïté de l’envoûtement, si je vous dis par exemple qu’un praticien assermenté va mettre sous camisole de force une personne pour restreindre ses mouvements afin qu’elle ne se blesse pas, le but devient évident et a priori positif. Maintenant si je vous dis que la même camisole permet d’asservir la personne pour en abuser (clin d’œil au film "Millénium"), alors l’orientation est toute autre.

Dans le but d’éclaircir cette ambivalence critique, le "pacte" définit assurément le but recherché et le partage des responsabilités entre le praticien (Mage, Sorcier, Chaman, Druide, etc.) et le demandeur (personne qui généralement consulte pour le rituel). Le "pacte d’envoûtement d’amour" aura cette grande utilité, d’une part en définissant clairement de qu’elle orientation est le dit sorcier, si c’est un Mage-Sorcier, un Sorcier Chaman ou un Sorcier-Noir, avec parfois d’autres dénominations plus modernes qu’il faudra aussi expliciter (par exemple "énergéticien", oui mais avec quel type d’énergie finalement ? "Magnétiseur", oui mais de quel magnétisme parle-t-on ?), d’autre part le consultant affirmera sa volonté et donc sa responsabilité propre d’engager des travaux de magie "dans le sens" qu’il définira explicitement. Le pacte est donc le meilleur moyen de clarifier ce que l’un demande et ce que l’autre va effectuer, tous les deux doivent assurément aller dans le "même sens" pour arriver au but rechercher, sinon il n’y aura pas de succès à la clef mais beaucoup de problèmes et de contrecoup fâcheux, voire dangereux. Ce qui présuppose que si le pacte d’envoûtement d’amour dispose d’une finalité positive (toute relativité à bien cadrer) pour les deux intervenants, consultant et praticien, alors l’harmonie des travaux sera au rendez-vous. Notez bien aussi que dans le cas d’un cas d’envoûtement d’amour ayant un but d’asservissement négatif, "l’harmonie" peut aussi très paradoxalement être présente si le demandeur et le praticien sont sur la même longueur d’onde négative, comme quoi la relativité des termes, des contextes et des buts s’illustrent pleinement et que chaque perspective se doit d’être définie clairement…

Le chaman professionnel dispose parfaitement de cette Connaissance, de ces paradoxes et de cette relativité de contexte, il ne s’affranchit pas de sa propre nature dont il connait l’orientation et les perspectives qu’il peut entrevoir dans la pratique de son art, il ne peut d’ailleurs pas trahir son propre serment mais connait les profondeurs du chaos, dont ceux de la magie Noire, qu’il sait dompter pour la cause qu’il s’est engagé de suivre. Dans chaque individu, profane ou initié, se profilent des chemins karmiques à emprunter et ce sont ces itinéraires qui ont un "sens" et qu’il ne faut pas dénaturer en les déviant de leurs buts assujettis à la destinée de celui qui les porte. Le chaman est conscient de ces cartes maitresses qui dessinent ces itinéraires et il ne peut concevoir de s’en détourner, ainsi il est un garant de la bonne marche des rituels, notamment ceux d’envoûtement d’amour si la finalité est en accord avec les lois karmiques et qu’elle est remise dans son contexte véritable, lequel demeure toujours relatif et à bien resituer précisément en terme d’orientation. Le chaman est un voyageur de l’esprit, il sait s’aventurer aux sombres frontières de terres astrales dangereuses et en revenir indemne, il sait aussi atteindre les sommets plus lumineux des sentiers éthériques où se dessinent les itinéraires karmiques qu’il saura décrypter pour en trouver les passages les plus adaptés.

Je pense et j’espère avoir quelque peu répondu à certaines questions laissées en suspend et dont l’approche, certes encore complexe, devait ici être approfondie du moins dans la terminologie qui impose aussi une lecture plus proche d’une vérité que les mots ont quelquefois perdu si l’on ne les explicite pas dans leur sens premier ou véritable. Je reste à votre disposition si néanmoins je n’avais pas été aujourd’hui d’une clarté limpide sur le sujet évoqué, donc n’hésitez pas à me joindre au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) dans le cadre de mon activité professionnelle pour me poser des questions ou pour m’expliquer votre problématique afin que je puisse vous aider par des travaux adaptés à votre demande. Vous pouvez bien entendu aussi m’écrire de manière plus posée et précise en passant par mon formulaire de contact qui s’ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, et en ce mois estival "compliqué" mais essentiel pour une perspective dynamique je vous transmets toute l’énergie positive dont nous aurons tous besoin pour un avenir en commun sous de meilleurs auspices de Libertés !

Jean-Pascal BRUNO, chaman professionnel

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Magie sexuelle, #pacte d'amour, #Envoutement, #Rituels de magie, #ensorcellement

Depuis 10 ans j'explique dans mon blog ma pratique de plusieurs décennies d'exercice de la Magie en qualité de chaman-sorcier professionnel, que ce soit en ce qui concerne la magie blanche très bénéfique et qui fixe principalement son action sur l'énergie, la protection, le soin et la révélation, ou que ce soit sur la magie Rouge qui se focalise sur le large domaine de l'amour avec toutes ses variantes de problématiques d'attractions sentimentales et sexuelles, ou bien encore sur cette magie Noire très redoutée car à la fois destructrice mais terriblement efficace. J'en suis donc arrivé, grâce à vous, à faire en plus de 300 articles un assez grand tour d'horizon des différents types de travaux possibles avec leurs avantages et leurs désagréments. Le domaine de l'ésotérisme étant immense, la pratique de la magie opérative demeure une discipline difficile et rigoureuse dont il faut continuellement être à l'affût des fluctuations car les symboliques qui en constituent les rituels suivent les grandes conjonctions des lois universelles selon des marées que nos esprits humains ont parfois du mal à capter avec nos simples sens. C'est pour cette raison que toute maîtrise se doit de continuer à étudier, même et surtout au plus haut niveau pour sans cesse avancer, et, en ce qui me concerne vous faire profiter d'un savoir plus accessible et digeste sans être non plus simplifié à l'extrême car la Connaissance est comme l'Arbre souvent cité, elle ne peut être coupée de ses racines, de ses branches, de chacune de ses feuilles et du tronc qui la soutient tout entière.

Vos questions, commentaires ou nos discussions sont toujours pertinentes et me permettent d'analyser sous tous les angles la géométrie variable d'un ésotérisme multiforme que je peux par la suite expliquer au plus grand nombre en tentant d'en restituer une vérité aussi objective que possible, du moins d'une manière à la fois claire et concise en essayant de ne perdre personne dans ce labyrinthe de symboles, d'idées et d'informations peu naturelles, voire surnaturelles pour la plupart d'entre vous. Aujourd'hui c'est de la puissance des rituels dont il sera question, et plus précisément de ceux qui émanent de la magie Rouge. On me demande souvent: "quel est le rituel d'amour le plus efficace?", à cette question simple en apparence il faut savoir la remettre dans son contexte et en relativiser les termes car l'efficacité n'est pas toujours un facteur formel, le rituel est en effet intimement lié à des phases temporelles, à des périodes, des cycles à suivre ou à éviter, à des rythmes plus complexes à définir globalement selon chaque cas. Par conséquent lorsqu'une personne profane cherche "l'efficacité", et qu'elle pense y associer la rapidité pour arriver à son but via un rituel, elle fait erreur si justement pour être efficace ce rituel se doit d'être effectué lentement ou sur une certaine durée qui implique des phases d'action et de repos, des cycles actifs et d'autres qui demandent un silence pour réaliser "in extenso" et proprement le but recherché. Dans ce sens le terme d'efficacité est impropre à l'exercice des rituels, les initiés préfèrent parler de puissance induite selon des phases temporelles à suivre impérativement pour la bonne exécution des travaux.

C'est donc de "puissance" dont il est finalement question, de ce niveau de puissance développée dont dépendra le rituel sur la longueur des travaux à effectuer de manière rigoureuse et précise, tant par le praticien que par la personne qui consulte car cette dernière fait partie intégrante du travail en cours en y apportant une partie importante de la puissance dudit rituel: c'est-à-dire sa volonté farouche et déterminée d'aller vers le but initialement recherché. Sans cette volonté, issue d'un mental stable et équilibré, le rituel ne pourra aboutir intégralement selon la pleine puissance optimale nécessaire et donc pourra échouer. Le praticien seul ne peut en effet pas se substituer à la volonté du demandeur et du libre arbitre de celui-ci qui s'avère être comme "l'étincelle starter" qui démarre les travaux et en entretient le feu sacré. Le sorcier-chaman dispose de la Connaissance de ce même feu sacré, il en connaît les vertus et les dangers, il est par contre le seul à pouvoir le maîtriser une fois activé, il l'orientera vers le but à accomplir, il en transmutera la puissance pour en créer une action sur la réalité et en modifier la course pour accomplir le but. La puissance des travaux se conçoit comme ce feu dont on oriente la flamme et dont on entretient savamment le foyer selon le besoin précis ou l'ultime nécessité, voire l'obligation impérieuse.

En magie Rouge, magie de l'Amour, la puissance induite est évidemment primordiale pour la réussite des travaux. Précisément dans ce domaine de l'Amour, des sentiments et de la sexualité la puissance est une donnée essentielle à non seulement savoir maîtriser mentalement et physiquement mais aussi temporellement, et comme on le dit assez trivialement dans les fables (mais aussi ésotériquement parlant): "rien ne sert de courir, il faut savoir partir à temps!", c'est ici qu'intervient le facteur temporel de la puissance des travaux, de sa répartition selon des cycles à suivre, des modulations et transmutations symboliques que le rituel commandera activement. Il existe plusieurs formes de rituels, ou de niveaux de puissance de rituels, selon les situations rencontrées. L'on ne peut en effet pas lancer des travaux gigantesques pour de petits enjeux, ni l'inverse, il faut donc savoir gérer la puissance des rituels et des travaux, ce qui demeure du ressort exclusif du praticien d'en choisir le niveau, la durée et les modalités d'exécution. Bien évidemment le consultant devra être en accord avec les choix requis pour la bonne marche des travaux selon les directives qui seront évoquées avant même de commencer, auquel cas le ou les rituels nécessaires en seraient affectés dans leur force, voire dans leur direction (c'est-à-dire mal s'orienter et se rediriger plus ou moins négativement…).

Le plus simple des rituels de magie Rouge demeure le sortilège basique (un ensorcellement), il est rapide car effectué en une seule fois comme la flèche tirée d'un arc et l'on doit attendre qu'il fasse effet en atteignant sa cible. Évidemment comme il s'agit d'un tire unique, parfois la cible bouge et le rituel échoue, mais ce n'est pas parce que le rituel est mauvais en soi, c'est juste que le contexte s'est modifié entre temps. Par exemple un homme désire avoir les faveurs d'une femme et décide que tel jour nous lancerons un sortilège d'amour, cela fonctionne si tous les paramètres restent inchangés au moment du lancement mais cela peut aussi échouer si nous n'avons pas tous les éléments ou bien si ceux-ci ont été modifiés au moment T, ce qui arrive souvent, et parfois l'inverse… Le rituel un peu plus évolué en puissance sera axé sur un travail de plus longue haleine: sur un envoûtement. Il ne faut pas voir dans l'envoûtement d'amour une agression de la cible mais plutôt une "proposition" qui sera acceptée ou non selon le bon vouloir de la personne ciblée, selon un libre arbitre légitime. L'intérêt de cette proposition réside uniquement dans le fait d'exister, si elle n'était pas formulée alors rien ne se passerait, ici une réponse est attendue et c'est l'aspect pleinement positif de l'envoûtement d'amour. Mais parfois cela ne suffit pas, ou bien encore une fois le contexte s'y oppose, si ce n'est pas directement la personne…

Le niveau supérieur fait souvent un peu grincer les dents du demandeur, il s'agit que ce que j'ai déjà nommé dans mes articles comme d'un rituel de magie Pourpre, c'est-à-dire une magie Rouge d'envoûtement faisant appel à quelques "encadrements" en magie Noire pour teinter d'une puissance plus dynamique, pour ne pas dire dynamite, ce qui effectivement peut apporter son lot d'incertitude en choc en retour (ces fameux inconvénients en magie noire). Heureusement la magie Pourpre que je recommande n'affecte jamais ni le demandeur ni la cible car j'y adjoins une protection afin de contenir les effets potentiellement négatifs qui pourraient intervenir, le rituel est donc puissant mais bridé pour qu'il ne dépasse pas certaines limites. Notons enfin qu'il ne s'agit pas d'une "emprise" puisqu'il ne s'agit pas de magie Noire à proprement parlé. Dans bien des cas la magie Pourpre montre sa puissance et arrive à ses fins mais il existe des cas où cette magie n'est pas recommandée, notamment si l'on cherche une relation amoureuse sur le long terme car l'aspect de la contrainte magique peut s'estomper au bout de quelques semaines ou mois, voire quelques années. Enfin, et selon moi le meilleur des rituels: le Pacte d'Amour. Celui-ci implique par contre beaucoup plus le demandeur puisqu'il investit une partie de lui-même dans le rituel, une part de sa volonté sera inscrite dans les travaux de manière fixe jusqu'à l'obtention de ce qui aura été décidé, c'est-à-dire du but recherché (en général encore une fois il s'agit de relation amoureuse, nouvelle ou en retour). Le pacte d'amour le plus puissant s'inscrit dans un rituel d'envoûtement de triple égrégore (à divers buts: pour le couple, anti-rupture, en retour de l'être aimé ou en puissant rituel d'attraction amoureuse) dont j'ai déjà parlé ici.

Comme toute explication rapide, car il faut savoir raison garder et qu'il existe une infinité de cas particuliers et de contextes différents, j'ai ici abordé de manière générique les rituels que j'opère selon les différents niveaux de puissance et d'implication que je propose durant mes séances. À vous de voir si vous avez des questions sur ce que je viens de vous énumérer, si cela est le cas alors n'hésitez pas à me joindre directement par téléphone pour en discuter librement au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien en passant par l'écrit via mon lien de formulaire de contact ci-dessous (bannière à cliquer pour y accéder). Je vous souhaite une bonne lecture des autres articles thématiques du blog (colonne de droite) et à très bientôt en espérant vous avoir éclairé sur mon travail en qualité de chaman-sorcier professionnel.

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien   cliquez ici 

Articles récents

Hébergé par Overblog