Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman

Lorsque l'on commence à parler "Chakras", énergies vitales et corps subtils, il est vrai que l'on s'adresse déjà principalement à des personnes un tant soit peu initiées à ces concepts ésotériques et non à celles qui n'en ont jamais entendu parler ou qui cherchent à ne pas trop comprendre au-delà des simples connaissances reconnues que l'on apprend basiquement, en scolaire ou sciences. Alors si l'on ajoute un concept encore plus complexe que celui des Sephiroth (ou "Arbre de Vie" de la Kabbale), l'on se doit de se poser la question si l'on aura encore quelques lecteurs assidus et réceptifs! Bien heureusement, j'avais déjà abordé séparément ces deux grands concepts (hindouiste et juif) que je redonne si nécessaire dans ces deux articles: ici "chakras, énergie et corps" (petit préambule pour expliquer) et ici "la kabbale via les Sephiroth" (introduction et bases), il sera pour certains intéressant de lire ou de relire ces deux articles. Mais pour ceux qui désirent s'y pencher de suite, nous allons exposer et vérifier des correspondances très significatives, des liens, qui permettront de ne plus douter que l'Humain dispose de ressources très hiérarchisées afin d'organiser "l'ensemble son essence" sur de subtils niveaux. Dans la grande logique de ce constat, évidemment de nombreuses autres conceptions issues de traditions différentes permettent de s'y rattacher encore davantage, ce qui renforce encore plus fortement la certitude de l'existence d'une certaine Vérité universelle supérieure englobant l'Homme de manière visible et invisible dans un "Grand Tout" organisateur.

Mais tout d'abord commençons par ces fameux chakras, et tentons de rester sur les sept principaux, ils sont répartis schématiquement du bas de la colonne vertébrale jusqu'au sommet de la tête et afin de mieux comprendre cette répartition il faut aussi ajouter qu'ils ont tous une fonction spécifique et des relations sur des organes ciblés. Mais la nature intime des chakras est avant tout énergétique et c'est donc comme une sorte d'aura d'énergie en action à la fois sur nos organes comme régulateurs mais aussi comme émetteurs-récepteurs selon des gammes vibratoires de plus en plus rapides (ou moins denses) en partant du bas vers le haut du corps physique. À noter que d'autres "centres d'énergie" (trois "gardiens du seuil", sortes de «super-chakras» protecteurs et superviseurs des autres) se répartissent au-delà ou autour du corps physique mais pour simplifier mieux vaut s'en tenir aux sept chakras les plus reconnus et internes, je rappelle en aparté pour cerner le sujet qu'il existe aussi sept enveloppes corporelles successives rattachées à chaque chakra respectif, comme suit (du plus dense au plus subtil): le corps physique (notre "véhicule" de matière dense), entouré du corps éthérique (ou corps vital énergétique), un corps astral (ou corps émotionnel, celui qui permet le voyage astral relié par la corde d'argent), le corps mental (corps de la réflexion où l'intellect s'exerce via la personnalité et la créativité), ensuite deux autres "corps" ou émanation de notre "être étendu" appelés corps causal (siège de notre mémoire des vies antérieures, des choix de nos buts en réincarnation avec un accès aux "annales Akashiques"), et enfin le corps bouddhique (ou corps de la Connaissance pure, rattaché au Grand Tout et à l'Infini), ce dernier étant peu accessible...

Pour entrer maintenant plus précisément dans le sujet, nos sept chakras sont les suivants: le premier en partant du bas le Chakra Racine (le "Muladhara" en version hindouiste) se situe au niveau du pelvis et est considéré symboliquement comme la base de notre matérialité, de nos instincts primaires, de la structuration de l'Ego, de notre survie ou sécurité et des plaisirs notamment sexuels. Le deuxième, juste au-dessus, est le Chakra sous-ombilical, sous le nombril ou sacral (le "Svadisthana"), il représente la créativité et la spontanéité relationnelle, la sociabilité et les relations sexuelles qui s'y associent principalement via la reproduction (a contrario du plaisir sexuel), c'est le chakra de la relation au monde et à autrui, de la sensation d'exister. Le troisième Chakra est celui du Plexus solaire ("Manipura"), situé au niveau du nombril ou légèrement au-dessus, il représente un centre énergétique axé sur la maîtrise de soi et des émotions, c'est l'équilibre entre la récompense et la sanction pour forger la personnalité, la volonté et l'image de soi.

Le quatrième Chakra du cœur ("Anahata") est un centre énergétique intermédiaire entre le soi inférieur et supérieur, entre la personnalité et la spiritualité de l'être, une passerelle vers l'épanouissement et vers l'intégration d'une harmonie plus universelle où se fondent les sentiments de compassion et d'amour pour une paix intérieure retrouvée. Le cinquième, Chakra de la gorge ("Vishuddha") c'est la communication véritable de l'âme et non des simples mots, l'expression de l'intuition associée à une spiritualité en développement, c'est aussi le Chakra des pouvoirs supérieurs de l'esprit lorsqu'il est bien activé et du début de la perception du destin et des sphères supérieures. Le sixième, le Chakra frontal ou troisième œil ("Ajna"), permet un éveil beaucoup plus profond de l'être tourné encore plus vers le supérieur, proche d'une libération des entraves matérielles et d'une réorientation de l'Ego en fonction des priorités du Karma, ce Chakra vibre sur une gamme de fréquences très élevées donnant accès à des perceptions extrasensorielles et à une vision unifiée du monde via une inspiration transpersonnelle responsable au-delà du soi. Enfin le septième, le Chakra coronal ("Sahasrara") c'est l'aboutissement ultime d'une conscience universelle des choses et des êtres, il est rarement ouvert consciemment à tous puisqu'il entraîne une perception macrocosmique où l'Ego se fond dans le Tout.

Une première analyse de ces sept Chakras fait apparaître une échelle de valeurs de plus en plus grande tournée vers l'universalisme et la prise de conscience que le soi n'est qu'une partie du Grand Tout, y participe activement selon des Lois spirituelles et des Règles karmiques immuables. Si l'on reprend les schémas exposés sur l'article sur les Sephiroth (ici encore en rappel) l'on s'aperçoit avec une agréable surprise de la très grande similitude dans la gradation de ce même type d'échelle qui part du bas avec la Sephira "Malkuth" (la matérialiste et instinctive) jusqu'à la plus haute "Kether" (la Couronne, l'aboutissement). Il est intéressant de signaler qu'il y a aussi sept étages (avec néanmoins dix Sephiroth, dix "puissances" créatrices, réparties différemment, parfois duales en équilibre par niveau) et que les qualités exposées sont exactement de mêmes typologies dans les deux cas, Chakras et Sephiroth, d'un côté avec la culture hindouiste et de l'autre avec la tradition juive de la Kabbale (laquelle expose son "Adam Kadmon", son homme primordial avec les Sephiroth répartis sur son corps). Il est plus que probable que les deux cultures ésotériques aient pu à un moment converger ou se côtoyer historiquement pour assimiler des concepts similaires, ou si cela n'était pas le cas, alors l'étude millénariste des kabbalistes rejoint celle des brahmanes hindous… Je vous laisse juger de cette extraordinaire convergence, de ces liens subtils et donc de cette correspondance de vue quant à deux concepts ésotériques qui s'expriment pleinement avec autant de détails si précis et explicites…

Comme je l'ai plus ou moins suggéré en début d'article, d'autres traditions reprennent aussi les grandes bases de ce que nous avons vu comme correspondances entre les Chakras et les Sephiroth, par exemple dans les traditions asiatiques chinoises et japonaises avec l'énergie du "KI" circulant dans le corps humain mais aussi le FENG SHUI qui nous enseigne que ces énergies existent partout autour de nous et dans des éléments ou catégories bien définies (eau, feu, bois, air, terre), ce qui laisse présager toutes les interactions possibles, échelles de valeurs et échanges… Si vous désirez continuer cet exposé ou même apporter votre pierre à l'édifice, vous pouvez me joindre par écrit en passant par mon formulaire de contact en cliquant sur ma bannière web ci-dessous, ou bien par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés), de même je reste bien évidemment à votre disposition dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de chaman si vous avez besoin d'aide pour résoudre une problématique personnelle complexe. Je vous dis à très bientôt et sachez percevoir avec discernement ces énergies qui nous traversent et nourrissent activement notre évolution spirituelle!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

Il est absolument nécessaire de mettre en garde les esprits faibles de ne pas tenter l'expérience ou même de vouloir en savoir plus sur la terrible réalité qui est la notre, car le risque est grand pour les profanes de vouloir tester la magie noire ou de penser qu'une conversation avec un démon pourra leur apporter quelque chose de positif! Par conséquent: NON, n'allez pas plus loin si vous n'êtes pas un tant soit peu déjà initié aux bases de l'ésotérisme pour comprendre les dangers qui guettent les apprentis sorciers. La vérité sur la condition humaine est parfois terrifiante et vouloir en savoir plus par pur jeu serait une grave erreur traumatisante pour qui n'aurait pas été averti avant sur les dimensions invisibles qui nous entourent et dont les résidents nous observent ou participent à leur façon à nos vies.

Lorsque l'on aborde la notion de pactes démoniaques, il faut de suite bien comprendre qu'il s'agit ici de la plus aboutie et sulfureuse des magies qui peut consumer l'individu assez fou pour s'aventurer sur la lave en fusion de cette expérience qui engage de façon durable celui qui s'y frotte. j’insiste encore, si cela n'était pas clairement explicite, qu'il est extrêmement dangereux de tenter d'invoquer une entité, quelle qu'elle soit, surtout si l'on n'en connaît pas l'origine ni l'orientation exacte, ce qui généralement est le cas des inconscients qui se laissent séduire par ce type de rituels infernaux. Ceux qui adorent les émotions fortes et aiment prendre des risques devraient se tourner vers d'autres activités que celles liées à la magie noire, laquelle ne laisse aucune porte de sortie ou filet de sécurité et marque à vie comme le ferait un fer rouge appliqué directement sur la peau.

Notre existence est à la frontière de deux mondes vibratoires opposés, nous somme en effet au centre de ce continuum, entre une dimension issue de "l'infra-monde" avec une fréquence très basse (pour imager elle est en dessous de la notre donc négative par convention), avec au-dessus une dimension vibratoire beaucoup plus haute qui définit le "supra-monde" (qui sera ici "positif" aussi par convention). Ces deux univers sont juxtaposés au notre avec parfois des interactions aux frontières de ces limites de fréquences, ce qui permet de possibles incursions lors de circonstances naturelles exceptionnelles ou lorsque l'on cherche effectivement à forcer ces portails via nos intentions, bien ou mal orientées, ou si l'on effectue certains rituels ésotériques pour y accéder… Notons de suite que ces infra et supra mondes nous sont invisibles mais que par contre les entités qui les peuplent nous voient parfaitement et sont à l'affût de nos dérives ou de nos promesses. Les humains ont en effet cette possibilité d'un certain libre arbitre de leurs actions et de leurs pensées, ce qui les caractérise mais les prédispose aussi à pouvoir s'orienter plus ou moins vers l'un ou l'autre de ces mondes, positivement ou négativement, et donc de s'en approcher…

Vouloir réaliser un pacte démoniaque c'est par conséquent se tourner vers l'infra-monde et en subir les affres en se polarisant selon une fréquence très sourde et basse en niveau d'énergie, où les pires instincts seront les mieux assimilés et accueillis, voire encouragés car ce type de vibrations négatives sont en quelque sorte une nourriture très appréciable pour les entités démoniaques qui s'en abreuvent directement à la source, pour peu qu'un humain mal intentionné soit dans les parages ou cherche à ouvrir une porte… Dans le sens opposé, le supra-monde n'attend rien de nous qui sommes vus comme des délinquants attardés qu'il faudrait tenter de réhabiliter, un peu à la manière de ces gardiens qui aident occasionnellement des détenus à se sortir de leur peine en leur apportant de l'aide, d'où le véritable sens de ce que les humains appellent "anges gardiens", oui ils nous gardent et nous regardent, ils nous aiment bien mais de loin et de temps en temps une apparition fait jour puis repart aussitôt… Ici est la triste vérité imposée par les taux vibratoires, chacun regardant plutôt vers le haut de la fréquence comme le mortel regarde l'Olympe avec délectation, et inversement les dieux nous jugent avec amusement et dédain.

Mais pour ceux d'entre nous qui s'intéressent à ce qui se passe en bas, c'est à dire qui cherchent entrer en contact avec un démon de l'infra, disons de suite que même si cela paraît simple ou plus accessible ce sera au contraire beaucoup plus complexe de réaliser cet objectif car la rédaction d'un pacte démoniaque (ou d'un rituel d'appel) ne sera pas non plus une chose aisée, et bien heureusement sinon nous serions tous de véritables zombies, de petits jouets aux mains d'entités maléfiques… En effet, seuls quelques initiés en arts ésotériques majeurs et orientés résolument sur la magie noire peuvent prétendre parfois ouvrir ce portail vers la dimension de l'infra-monde avec un "succès" tout relatif, car ceux qui s'y sont aventurés sans une réelle protection n'en sont jamais revenus et se voient grossir les rangs des résidents des hôpitaux psychiatriques aux étages les plus surveillés. Ce sont en général de fiers téméraires qui ont essayé d'effectuer ces rituels de leur propre chef en étant complètement seul et totalement inexpérimenté pour le voyage retour, dans ce cas ils n'ont rien pu contrôlé de ce qui était prétendument attendu, de statut d'apprenti sorcier avec des visions de pouvoirs illimités ils sont devenus de pauvres imbéciles esclaves (de leurs ambitions disproportionnées), navigants indéfiniment entre deux réalités, écartelés entre deux mondes vibratoires contigus comme de vulgaires pantins désarticulés avec le cerveau déboîté.

Heureusement, rien n'est plus difficile d'ouvrir ces portails vers l'infra car cela requiert tout de même une énergie mentale considérable pour entrer dans un état de conscience modifiée ainsi qu'un savoir-faire conséquent en terme de connaissances ésotériques très solides. De plus, il est fortement conseillé d'effectuer ces rituels en groupe (en "messe noire") afin de ne pas sombrer de manière isolée et ne plus en revenir, il faut imaginer cette démarche comme la traversée d'un labyrinthe glissant dans l'obscurité totale, mieux vaut avoir son fil d'Ariane avec des personnes de confiance pour s'assurer qu'il est intact et suit le bon chemin… C'est donc uniquement de manière collaborative et dans des circonstances très précises que peuvent s'effectuer ces pactes, ces lectures de litanies noires provenant d'anciens grimoires dont l'église est gardienne en lieux sûrs pour les cacher aux yeux des profanes et dont seuls quelques véritables sorciers possèdent encore un exemplaire original ou au pire une vague copie (par exemple le "Grimoire de Saint-Cyprien" ou  encore "Les Clefs de Salomon"). De plus, le groupe permet d'assurer les suites de ce voyage en empêchant de probables chocs en retour, ce qui est l'apanage des sorciers un peu trop zélés qui ont réussi leur exploit, celui d'asservir momentanément un démon sous leur ordre.

Dans certaines circonstances exceptionnelles, et en qualité de sorcier-chaman, je permets à quelques personnes (ayant des capacités assumées) d'accompagner leur volonté d'entrer en contact avec des entités infra ou supra, ceci en respectant les Grandes Lois qui nous gouvernent. Cette aide n'est pas systématique et la plupart du temps je ne suis que l'intercesseur qui ajuste une volonté initiale avec une potentialité qui se présente, il n'y a donc de ma part aucun engagement tant que je n'ai pas été pleinement investi par la cause que l'on me présente. Pour ce faire, joignez-moi simplement par téléphone pour en discuter aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien écrivez-moi vos motivations et objectifs de manière précise et complète via mon formulaire de contact (pour l'ouvrir merci de cliquer ma bannière ci-dessous). Je vous dis à très bientôt et je rappelle que vous ne devez JAMAIS tenter d'effectuer un pacte ou un rituel en étant seul!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

La magie du chaman est depuis toujours questionnée sur sa portée et ses orientations, il est vrai qu'au départ, dans les tribus éloignées au fin fond des forêts isolées, le chaman était à la fois l'homme-médecine, c'est-à-dire celui qui sait soigner de par sa connaissance approfondie des plantes et des breuvages, donc celui qui redonne la vie, mais aussi le dépositaire du savoir des anciens, de ceux qui ne sont plus de ce monde en étant tout de même reliés aux vivants grâce à son extraordinaire faculté à dialoguer avec eux, il est donc aussi l'homme qui parle aux morts, le nécromancien, ou bien l'homme qui aide l'âme à "partir", le psychopompe. Cette double appartenance, dans une universalité qui s'ancre sur les racines de la terre et s'élève au-delà du ciel vers l'absolu de l'après-vie, donne au chaman une aura mystique qui le place au côté du chef sans pour autant revendiquer son pouvoir car la source de sa puissance déjà très grande l'écarte des décisions du clan, il ne donne que des avis et des conseils mais ne gère aucunement les affaires quotidiennes du temps présent. Serait-ce sa dualité, entre ombre et lumière, qui l'empêche d'accéder directement aux décisions tout en ayant une vision pourtant claire des problèmes du moment et de ceux en devenir?

N'oublions pas que le statut du chaman tel que nous nous le représentons aujourd'hui s'apparente bien plus à celui d'un sorcier qu'à celui de l'homme-médecine traditionnelle, il en émane donc une force assez indistincte, à la fois sulfureuse et noire comme le charbon si nous pensons aux sortilèges et malédictions qu'il est capable d'invoquer, mais aussi transparaît une lumineuse source lorsque sa connaissance fait jour et apporte d'éclatantes solutions dont seule une grande sagesse est digne d'en apporter. C'est finalement cet incroyable écart, ce spectre large de compétences qui en donne une image si colorée avec des variations parfois complexes à définir précisément ou à placer sur une échelle de valeurs forcément profane et donc faussée. Il est pourtant loin au-delà et si bien ancré ici-bas que l'on peut dire sans erreur qu'il représente le parfait "médium", c'est-à-dire cet entre-deux situé au milieu de réalités qui ne sont normalement pas compatibles au simple mortel, une sorte d'Hermès voyageur entre les esprits (ou ici des déités plutôt animistes et païennes) et les vivants terrestres qui l'entourent et qui lui concèdent une confiance sans limites. Étant dépositaire de la science des anciens, il représente aussi cette bibliothèque où le savoir a été appris par transmission orale de générations en générations, une somme impressionnante de connaissances qui hélas tend à se perdre de nos jours avec les jeunes qui ne prennent plus le relais sacré de cette manne spirituelle qui s’écoute et s'apprend.

N'écartons pas non plus d'autres secrets, ceux qui consistent aussi à aller chercher la Connaissance là où elle se trouve, c'est-à-dire directement dans une mémoire qui n'est accessible que par les grands initiés possédant le Don, ce que nous appellerions aujourd'hui les "archives Akashiques" et qui apportent une aide sans faille pour qui en a la vision claire et surtout l'autorisation d'en parcourir les couloirs immatériels. Cette caractéristique est d'ailleurs l'une des plus importantes chez l'initié du rang de chaman, il peut solliciter une audience avec les ancêtres ou bien directement se laisser guider dans des sphères de connaissance hors du temps, à la fois dans le passé et l'avenir, dans la réalité vécue et toutes celles qui pourraient se dérouler de manière alternative. Mais pour arriver à ce stade où les portes de cette dimension s'ouvrent, il faut aussi savoir renoncer à sa propre réalité et entreprendre de se perdre aux frontières de ce que les hommes appellent parfois la folie en passant par la transe chamanique. Cet état de conscience modifiée est une résultante de plusieurs capacités combinées, de celle qui déclenche le Don en soi, de celle qui transmute ce soi en tout, et de celle qui permet effectivement aussi d'en revenir avec cet acquis, cette expérience d'avoir traversé l'espace et le temps ou d'en avoir eu le privilège d'en transgresser quelques règles pour le bien de la communauté des Hommes.

Mais le chaman est aussi un terrible sorcier lorsqu'il doit défendre cette même communauté face à l'adversité et à l'entropie du monde. Il peut alors invoquer les démons et leur commander tous les maux possibles pour s'attaquer aux ennemis, ainsi le mal combat le mal et se transmute en bien ou s'annihile en retournant à son néant. Connaître les Grandes Lois de l'Univers apporte à la fois cette sérénité d'en suivre les préceptes mais aussi une lourde responsabilité d'en assumer les conséquences sur soi comme unique récipiendaire de cette charge et des potentielles fautes commises en toute profonde conscience. Ainsi, l'initié ne peut jamais dire qu'il ne savait pas, il ne peut jamais se cacher derrière une excuse, il est au contraire celui qui va porter la croix au nom de tous les autres qu'il représente, il est l'étendard visible de sa communauté et en porte les combats mais aussi les nombreux stigmates sur sa chair, dans son esprit et au cœur de son âme. C'est donc en toute conscience qu'il peut agir sans repentance sachant que sa décision est juste, auquel cas il aura à en répondre.

C'est du "sorcier-chaman" finalement dont il est question, afin de mieux exposer sa dualité, que l'initié de haut rang s'adonne à un ésotérisme éclairé par une sagesse qui dépasse l'entendement du profane mais qui peut aussi accessoirement se faire passer pour une monstrueuse logique à qui n'aura pas la compréhension globale du paradigme en présence, c'est-à-dire cette vision holistique qui permet d'appréhender la source et le but, le début et la fin, l'Alpha et l'Oméga d'une réalité qui se construit avec les briques du temps et de la matière. Ceci sans oublier la volonté de créer, une puissance de réalisation en-soi pour autrui. Car il ne saurait y avoir pour le sorcier-chaman aucune prise de pouvoir personnel, il ne peut agir que dans un contexte dont il s'exclut en terme d’avantage, le seul pouvoir conféré lui est uniquement prêté en qualité de médium conscient, d'un entre-deux encore une fois qui fait lien avec les multiples strates d'une réalité dont il a une vision lucide pour s'engager sur un chemin plutôt qu'un autre là où le quidam se perdrait dans un infini labyrinthe de possibilités sans pouvoir n’en choisir aucune, et donc rester en stase, en pleine inertie et ne jamais avancer...

Le portrait d'un sorcier-chaman s'apparente à vouloir dépeindre un personnage forcément incompréhensible car ses décisions suivent des principes qui n'appartiennent pas au commun, il faut savoir dépasser son Ego et oublier les évidences apprises, c'est-à-dire désapprendre, pour commencer à voir poindre au loin l'étincelle d'une logique qui n'appartient pas à ce monde tout en le préservant, ainsi selon les angles et les points de vue la face de la réalité sera modifiée et un jugement pourra être exprimé, mais toujours faussé s'il ne connaît pas toutes les facettes en jeu… L'initié aborde cet aspect multiple par sa connaissance des principes ésotériques qui lui confèrent un jugement plus global avec le recul nécessaire pour pointer une solution, ou plusieurs… Étant chaman professionnel, je me dois aussi d'aborder toutes les facettes d'une problématique afin d'effectuer les travaux spécifiques qui apporteront un itinéraire à suivre, mais je laisse toujours le choix de la route à celui dont il revient de l'emprunter. Si vous aussi êtes demandeur, d'un travail ésotérique, d'une réponse existentielle ou d'une solution, n'hésitez pas à me contacter pour en discuter de vive voix aux  01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien à m'en faire part en m'écrivant via mon formulaire de contact qui s'ouvre ci-dessous en cliquant sur ma bannière web. Je vous dis à très bientôt pour extraire la part d'ombre qui s'oppose à vos projets.
 
Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog