Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #égrégore, #Magie sexuelle, #magie rouge, #sauver son couple, #Envoutement, #Amour, #Rituels de magie

Il est des délitements et des fractures qui parfois peuvent détruire une relation de couple, en éloignant l'être aimé, en rompant cette harmonie si complexe à maintenir un équilibre précaire pour y substituer soudain un chaos délétère dont on ne sort pas indemne. Ne nous y trompons pas, les relations humaines ne reposent que sur un simple triptyque symbolique assez bancal, un trépied de trois fondamentaux dont un seul suffit à faire tomber l'édifice de tout son haut s'il lui venait à défaillir. Déjà le corps, qui nous porte et transporte nos sens avec nos instincts jouissifs, ensuite l'intellect qui propulse notre psyché pour qu'elle s'active et expérimente, enfin le désir transcendant de vivre d'un esprit qui s'affuble d'une volonté de puissance n'acceptant que très peu de limites. C'est avec cette triple base que l'individu se construit et établit ses priorités égotiques, lesquelles la plupart du temps s'entrechoqueront violemment à savoir qui des trois aura le dessus sur les deux autres, du physique sexué aux penchants pervers, du psychique affectif aux prédilections paranoïaques, ou bien du spirituel à tendances mégalomaniaques avérées. Alors imaginons encore un ajout improbable, celui de cette dualité que représente le couple, un assemblage inégal de deux individualités tentant de se fondre sans se confondre, tentant de cohabiter dans un même espace à la fois physique, mental et spirituel, nous avons en présence et à n'y pas douter le pire cocktail détonnant que l'on puisse imaginer. Heureusement pour les assembler, l'un dans l'autre si j'ose dire, la sexualité les y aidera à retrouver et à expérimenter sans commune mesure le désir, le plaisir et la puissance, c'est-à-dire nos trois fondamentaux…

Le tableau ainsi dressé pourrait paraître exagéré, celui d'une humanité sur la pente douce de la perversion, propre à chercher toutes les tentations pour s'y confronter et s'y perdre avec allégresse, avec une faiblesse d'esprit inversement proportionnelle à sa propension à se voir à la fois grand, exceptionnel et donc unique au-dessus du lot. Bien entendu, d'autres, mais si peu, ont le syndrome opposé avec une dévalorisation personnelle instaurée et organisée par eux-mêmes ou bien par la société qui cherche évidemment à toujours garder le contrôle sur une population affaiblie, aux ordres et soumise. Dans mon précédent article (à relire ici) j'ai défini point par point ces méthodes dignes des empires dystopiques que les médias ou studios d'Hollywood nous concoctent régulièrement avec à la clef le lavage de cerveau adéquat pour transformer la réalité, les mentalités et donc aboutir à la servitude volontaire du plus grand nombre. Ce qui peut s'avérer refléter une certaine similitude avec ce constat sociétal se retrouve très souvent à l'échelle plus atomique du couple, avec l'un des partenaires qui contrôle et l'autre qui subit, avec le décideur et le suiveur, et ce n'est pas forcément celui que l'on croit qui l'est car les rôles peuvent s'inverser selon les contextes, selon les évènements et les sujets abordés au sein de la relation, par exemple monsieur pourra avoir l'ascendant dans les domaines liés au bricolage ou aux paroles de Johnny Hallyday qu'il connaît par coeur, et madame sera la maîtresse dominatrice au lit en chevauchant durant des heures le soir son mari complètement soumis (notez bien que ceci est juste un exemple fictif, je n'ai évidemment rien contre les fans purs et durs de Johnny Hallyday!).

En matière de couple justement, toutes les variantes ou différences existent, toutes les associations sont potentiellement viables, du moins durant une période qui varie, certains resteront ensemble toute leur vie en s'accommodant des règles conjugales tacites établies, d'autres ne dépasseront pas la semaine en matière de relation, voire la journée ou la nuit après avoir consommé comme il se doit le partenaire éphémère (à notre époque, comme vous le savez, les applications de rencontres impliquent cette boulimie répétitive et non qualitative au profit de la quantité). Sur ce point, les réseaux sociaux engendreraient plus de divorces que de mariages, les rencontres virtuelles ou bien les "retrouvailles" pourraient être à la source de la majorité des discordes dans les couples en provoquant jalousie et rancune visible ou sous-jacente. Mais peut-on lutter contre le "progrès"? Chacun d'ailleurs définira sa notion de progrès, avec ou sans puce dans le cerveau si l'on souscrit aux travaux d'Elon Musk dans ce domaine des implants cérébraux, encore un nouveau mode de contrôle transhumaniste que les sociétés sauront certainement récupérer "pour notre plus grand bien"…

"Sauver le couple", à notre époque qui pousse le quidam à vivre à la vitesse de la lumière, cela commence à devenir compliqué, en effet à la moindre contrariété, notamment chez les plus jeunes, cela peut rapidement apporter son lot de "malus" pour finir par exacerber les instincts les plus primaires ou les plus bas, dont ceux qui font ressurgir l'Ego avec cette notion de rupture et d'éloignement qui dit que "ce qui ne lui ressemble pas" (ou ne va pas dans son sens) devra être rejeté immédiatement, de quoi très vite froisser la relation amoureuse devenue aussi fine que du papier toilette que l'on jettera après usage. Heureusement l'on pourra tout de même apaiser les risques de friction, l'humain "sapiens sapiens" s'est octroyé une aide ou plutôt une conscience annexe, il est secondé par une armada d'instruments informatiques soi-disant capables de lui faire oublier presque instantanément les situations douloureuses, ceci en cliquant sur un simple bouton pour le faire s'évader dans des univers virtuels incrustés dans la réalité du quotidien. Ainsi tout stress réel peut être effacé ou lissé par une sorte d'alter ego virtuel, un clone de soi-même qui apparaît comme l'entité parfaite ayant toutes les réponses, bien que celles-ci soient noyées dans le labyrinthe des réseaux sociaux, de quoi assurément créer de graves troubles de la personnalité (devenue multiple numériquement parlant), peut-être même des générations à venir de futurs malades mentaux bien fragmentés. Affaire à suivre, nous demanderons alors certainement à Elon Musk de réparer tout ça avec sa puce...

En magie opérative, la véritable (pas celle d'Harry Potter ou des Pokémon) ce sont les fondamentaux essentiels qui sont toujours à la base pour trouver des solutions efficaces et les transmuter via de vrais rituels pour en générer une volonté active qui modifiera le contexte et donc la réalité de l'action à venir ainsi créée et effective. Vous voyez, en une seule phrase la méthodologie des travaux de magie peut-être expliquée simplement, par contre seuls les initiés sauront la mettre en pratique et obtenir des résultats. J'ajoute que les praticiens, les professionnels assermentés, ne sont pas non plus tous au même niveau, certains réaliseront de pseudo rituels qui pourront se retourner contre vous et donc faire empirer vos problèmes, d'autres agiteront l'air ambiant sans aucun résultat, et enfin une poignée s'intéresseront réellement à vous, notamment en ce qui nous intéresse si vous êtes en couple, pour sauver la relation, la redynamiser et renforcer ses fondations. En ce qui concerne ma propre méthode, la plus efficace après des décennies de pratique professionnelle régulière en qualité de sorcier chaman, c'est celle qui s'effectue au sein du rituel de la triple égrégore d'envoûtement. Les termes peuvent apeurer les esprits les plus réservés parmi les profanes mais pourtant ce sont les mots exacts, ceux utilisés par les véritables initiés praticiens, dont on peut compter sur les doigts de la main ceux qui en connaissent précisément le rituel dans son accomplissement mais aussi dans ses multiples variantes qui se fixent sur nos trois constituants fondamentaux évoqués en début d'article: le physique, le psychique et le spirituel, agissant sur les affects, la sexualité et le mental.

Ce rituel de Triple Égrégore porte lui aussi bien son nom puisqu'il va agir de concert de manière focalisée et complémentaire sur les trois aspects qui nous intéressent, ceci en même temps avec une puissance décuplée par rapport aux autres rituels plus "simplistes" (qui sont généralement dissociés en plusieurs magies séparées et décalées). L'exercice de ce rituel qui se base aussi sur des fonctions propres à la magie noire, reste fondamentalement axé sur la magie de l'amour, c'est-à-dire la magie rouge tout en apportant la cohésion du triple effet recherché simultanément. Bien entendu la puissance de la magie noire n'est mise en œuvre que dans "l'encadrement" de cette incorporation triple et non à des fins destructrices, techniquement elle n'est présente ici que pour renforcer l'appel de trois entités égrégoriques spécifiques afin qu'elles travaillent ensemble durant les travaux pour sauver par exemple une relation de couple en évitant la rupture, ou bien en provoquant le retour de l'être aimé au sein de la structure conjugale initiale. La notion d'envoûtement qui l'accompagne est elle aussi nécessaire, il faut parfois plier conjointement les évènements, les contextes et les individus afin qu'ils se retrouvent en phase pour le but recherché et se retrouvent aussi à la bonne place au bon moment. C'est d'ailleurs toute la maîtrise du praticien que de parfaitement savoir "amalgamer le temps et l'espace" tout en préservant les personnes pour leur faire emprunter le bon itinéraire et arriver au but: ici reforger le couple, lui redonner son harmonie initiale en l'éloignant les chemins escarpés ou à risque.

Comme d'habitude, je sais que vous avez à chaque article (parfois un peu complexe dans l'écriture pour en traduire une pensée et une méthode tout aussi complexes) des questions ou des demandes d'éclaircissement sur certains points que j'aurais pu mal exprimer, dans ce cas n'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement au 06.09.11.94.56 (mon numéro de téléphone direct et non surtaxé) ou bien à m'écrire en passant par mon formulaire de contact dont la page s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je suis bien entendu aussi disponible pour toute demande de rituels professionnels après avoir pris connaissance de votre problématique de manière précise pour vous proposer les travaux les plus adaptés. Pour mieux me connaître (pour ceux qui sont nouveaux), je vous conseille la lecture d'autres articles thématiques que vous trouverez sur la droite de ce blog, classés par catégories, mots clefs et dates. Je vous dis à très bientôt et je vous souhaite une rentrée bénéfique et harmonieuse, que vous soyez en couple ou célibataire.

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #emprise, #jean pascal Bruno, #magie noire, #Magie Blanche, #Envoutement, #politique et magie

Beaucoup d'entre vous ont été très positivement critiques à l'égard de l'article précédent ("Fin des Temps…") et je les en remercie de tant de sagacité et de libre arbitre au moment où la Liberté de chacun est en jeu, où la Liberté même des peuples semble vaciller sur son piédestal et où les risques de toutes sortes n'ont jamais été aussi décisifs pour l'avenir de l'humanité. Aujourd'hui nous savons que des forces agissent à l'échelle de la planète entière, que la mondialisation économique s'est muée en une doctrine néo-capitaliste dangereuse où la haute finance se mêle aux pouvoirs politiques d'élites transformant les tenants de la démocratie historique en une démocrature institutionnalisée pour des raisons de sécurité (sanitaire ou antiterroriste) parfois douteuses quant à leur pérennité dans le temps… Mais je ne vais pas revenir spécifiquement sur telle ou telle crise, vous pourrez retrouver d'autres de mes articles y faisant référence, non, aujourd'hui c'est de ce que presque tout le monde connaît, comme fiction avec notamment la phrase culte "Que la force soit avec vous" dont il sera question car rien n'est plus véridique actuellement que cette guerre des étoiles que l'on nous concocte, de celle aussi plus cinématographique avec la saga Star Wars qui a su à elle seule refléter symboliquement toutes les mouvances dont la réalité fait progressivement sienne en nous y préparant, mais aussi qui a su intégrer tous les schémas initiatiques des travaux de sorcellerie et de haute magie que les praticiens en exercice connaissent parfaitement.

Dans les récits de fictions, livres ou cinéma par exemple, nous savons qu'une part de vérité émerge mais laisse généralement ceux qui y sont confrontés dans cette contemplation souvent passive où seul ce que l'on a appelé le "divertissement" persiste pour en écarter tout aspect tangible au quotidien, en d'autres mots le "divertissement" (qui porte bien son nom) est censé nous faire basculer dans des univers impossibles à vivre réellement ou à expérimenter, il nous fait diverger mentalement par le biais d'une déviation logique orchestrée, il nous détourne de la réalité (diversion) en nous plongeant dans une alternative fictive. Mais comme je l'ai signalé, tout comme l'iceberg, la fiction est elle-même nourrie d'éléments issus de la réalité sinon personne ne pourrait y entrer aisément sans aucune base de référence minime. C'est aussi d'ailleurs comme ceci qu'apparemment les auteurs et scénaristes fonctionnent, en empruntant ou en manipulant une certaine réalité pour en fabriquer une fiction pas trop éloignée afin que l'on puisse y entrer plus aisément. Mais les initiés, pas ceux d'Hollywood, quoi que, savent que la réalité dépasse de très loin la fiction car elle l'englobe tout en sachant en générer toutes les bifurcations dont l'esprit se demande parfois où il va chercher de telles histoires presque véridiques…

Star Wars (et bien d'autres films de même envergure) n'ont pas émergé de nulle part, ils ont une triple fonction, dont deux qui sont dissimulées au public. La première donne le ton ouvertement avec le "divertissement", le dépaysement pour sortir du quotidien et certainement moins penser aux problèmes de la vie courante, une sorte de lavage de cerveau en douceur et largement consenti par ceux qui s'y adonnent (on peut aussi ajouter les jeux vidéo dans cette catégorie d'opium mental). Les deux autres fonctions plus cryptées sont évidemment celles qui nous intéressent aujourd'hui, la première, et ne nous y trompons pas, est parfaitement formatée par nos sociétés qui encouragent le divertissement social d'une part pour minimiser les effets d'encadrement et de coercition subis, d'autres parts pour passer subtilement des messages subliminaux dans ces histoires à dormir debout (ou plutôt à vivre en sommeil) avec ces récits dirigés comme des supports hypnotiques de masse. Le rôle des médias TV est strictement identique dans la "fabrique de l'information", c'est-à-dire du storytelling très utile à ceux qui gouvernent pour passer toutes sortes de messages "d'encadrement mental de la population", les médias d'information créent une réalité sociale forcément fictive puisque déjà formatée et assurément directive pour ne pas dire dictatoriale (la dictature de certains médias n'est plus à écarter lorsque l'on sait qu'une poignée d'élites milliardaires en contrôle le contenu avec grand soin).

La troisième fonction, encore plus inconnue du grand public, est justement digne de ces sagas cinématographiques, l'ampleur de ce qui y est révélé n'a plus rien d'une fiction, les messages symboliques (ou plus directs) qui s'exposent ainsi sont issus de ce que certains initiés connaissent par des voies plus ésotériques (le commun des mortels dirait par des voies "surnaturelles"). Si vous posez la question suivante à un chaman ou à un sorcier: "que la force soit avec vous, mais de quel côté êtes-vous?", alors vous aurez mis le doigt dans un engrenage qui risque de ne plus vous lâcher tant les réponses sont à la fois complexes, bien réelles et surtout très orientées, voire mixtes, tel ce fabuleux binarisme de la Guerre des Étoiles, du côté obscur de la Force ou de celui du bien, et ceci vu sous un angle plus précis l'on est finalement strictement du côté de la magie noire ou de la magie blanche (du moins dans la catégorisation telle que se la figure la majorité des gens). Bien entendu, il faut voir les personnages de fiction ici comme de véritables archétypes primordiaux où chacun jouera son rôle bien défini, le méchant étant du côté sombre, le gentil du côté blanc (les deux ayant d'ailleurs l'habit qui va avec la couleur adaptée, pour mieux implémenter visuellement l'image). L'on peut même avoir tout de même de soudains transfuges, le si blanc Jedi Anakin Skywalker devient ainsi l'immonde et sombre seigneur Sith Dark Vador, ou bien des invariants avec Obi-Wan Kenobi qui restera blanc comme neige au soleil et Dark Sidious (alias le fourbe sénateur Palpatine) à jamais plus noir que l'espace qui l'entoure. L'on peut aussi y déceler plus rarement des personnages plus tangents et ambigus selon moi comme Han Solo qui n'est rien d'autre qu'un contrebandier rusé et beau parleur (se rangeant "par la force des choses" du bon côté, même s'il aurait pu très "mal tourner" - "rotas-sator"…)

Mais Star Wars est devenu un mythe basé avant tout sur de grandes épopées préexistantes (historiques ou imaginaires), de celles dont les empires se construisent et s'effondrent, de ces mythologies où les dieux et les déesses forment des alliances ou alors se combattent avec acharnement et ruse: encore une bipolarité du Bien et du Mal incarnée par deux visions opposées d'une même Force vitale, transcendante ou spirituelle. Enfin aussi en parallèle, notons l'habile reconstruction de nos propres schémas humains et structures identitaires terrestres de notre temps avec les castes des dirigeants tout en haut d'une pyramide hiérarchique très stricte où le peuple est avant tout et uniquement aux ordres des élites régnantes, qu'elles soient sombres ou bien plus rayonnantes, cela est du pareil au même (et en passant un bon lavage de cerveau sous-entendu pour le spectateur). Car n'en doutons pas, la Guerre des Étoiles n'est qu'une vision suggérée d'un unique impérialisme qui ne dit pas son nom en se cachant derrière deux simples coloris basiques extrêmes, finalement bonnet blanc ou blanc bonnet, une sorte de démocrature galactique où les élites envoient pêle-mêle les manants des petits peuples de planètes asservies, les mercenaires avides, les soldats enrôlés plus ou moins "de force", les robots guerriers programmés à la chaîne, ou pire, les clones humains pucés comme il faut (sous RFID génétique) pour en faire de la chair à canon. Tout ceci avec en sus, comme si cela n'était pas assez significatif, l'apparition d'une corporation sournoise et corrompue: la Guilde du Commerce qui démontre bien que tout s'achète au meilleur prix sans pour autant faire de différence entre le noir et le blanc (petit message subliminal ou la fin justifie des moyens)… Nous ne sommes évidemment pas loin de la mentalité bien exprimée de nos lobbyistes ici-bas prêts à tout pour gagner un marché, qu'il soit européen, chinois, russe ou américain, ils n'ont pas de frontières pour agir ni d'opinions politiques, encore moins de conscience personnelle ou corporatiste, mais savent très bien compter dans leurs transactions.

En magie (fictionnelle dans Star Wars), puisque l'allégorie est éminemment présente à tout moment, la force s'exprime uniquement par la violence des actes contre des individus pour les contrôler, pour les soumettre à une volonté plus puissante, pour finalement les corrompre, ce qui s'apparente plus ou moins à un envoûtement de mort ou à une emprise pour les enrôler du côté sombre, lorsqu'en face l'on tente d'éliminer purement et simplement ce Mal, il n'y a aucune compromission possible de le voir changer, sauf peut-être dans le passage dans l'au-delà (la mort de Dark Vador étant potentiellement une sorte de rédemption, in extremis). N'oublions pas que les forces du Bien, symbolisées par les Jedi, savent aussi contrôler les esprits faibles par sujétions hypnotiques, mais non pas pour soumettre durablement mais en vue de se protéger. L'on peut, d'une certaine façon retrouver en réelle magie blanche opérative cette qualité de protection avec ses rituels, de même l'attaque viendra à l'opposé surtout de la magie noire très destructrice et chaotique qui ne sait qu'assujettir, affaiblir ou éliminer. Comme je le précisais, les vrais initiés en magie ne s'y trompent pas, la Guerre des Étoiles est une saga qui sait fabriquer du consentement en conditionnant son auditoire, d'une certaine façon le dresser à l'image cinématographique avec d'énormes moyens techniques et financiers, une réussite commerciale et artistique dans son genre, avec néanmoins des intentions cachées où le spectateur n'a que deux choix: le Bien, le Mal. Ceci me fait soudain penser aux élections… la gauche, la droite (aux USA: Républicains et Démocrates), mais ceci est une autre histoire, quoi que… à vous de juger de l'excellent formatage politique sous-jacent.

Toujours est-il que j'espère que ce petit tour d'horizon dans les Étoiles vous aura permis de mieux comprendre que le divertissement cinématographique est aussi une forme d'emprise mentale avec ses messages suggérés habillement, de ces codes subliminaux d'une matrice sociétale qui sait en jouer avec délectation pour vous "occuper", ou occuper vos neurones sur des sujets fictifs mais très actifs. Comme à chaque fin d'article je reste joignable, notamment si vous avez des questions à me formuler dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de sorcier chaman ou si vous avez besoin d'aide via un rituel (nous verrons la "couleur" ensemble !). Vous pouvez me téléphoner au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien m'écrire en passant par mon formulaire de contact: merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour l'ouvrir. Je vous dis à très bientôt et si vous allez au cinéma (Tenet ?), regardez les films avec le détachement qui convient, c'est-à-dire celui du sage ou de celui qui commence à devenir un véritable initié avec une vue panoramique de ce qui est, en haut, en bas et sur les côtés!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Esoterisme, #antéchrist, #occultisme, #sauver la planète, #apocalypse, #Chaman

Nous vivons assurément une époque formidable! Le disent d'abord ceux qui comme moi ont pu voir la rapide ascension des techniques au fil du temps de ces dernières décennies, l'avènement de l'informatique et des nouvelles technologies dans presque tous les domaines, que ce soit en biologie moléculaire, en physique des particules ou dans ces fameux autoroutes de l'information et du "savoir à disposition", du moins accessibles sur l'ensemble des réseaux de la planète connectée. Nous avons pu en effet voir en seulement trois courtes générations se transformer radicalement la plupart des anciennes activités traditionnelles pour soit disparaitre et se retrouver illico oubliées dans les sous-sols poussiéreux des musées, soit devenir de très puissantes industries toujours plus performantes grâce à la révolution du tout numérique et surtout grâce à ce frénétique consumérisme institutionnalisé par un néolibéralisme débridé et souverain à l'échelle planétaire. Mais aujourd'hui nous voyons poindre tout aussi rapidement les dangers issus de cette même trop rapide évolution, de notre trop grande rapacité matérielle et de notre irresponsabilité à ne pas vouloir nous rendre compte des limites que notre développement nous impose dans un environnement que nous surexploitons à l'envie et détruisons pas à pas sans aucune conscience. Nous savons que les civilisations peuvent périr à jamais, est-ce pour autant la "fin des Temps" pour la nôtre, ère de l'anthropocène, comme il l'est annoncé ou vraisemblablement pressenti?

La terminologie de la "Fin des Temps" énoncée par la Bible dans l'Ancien Testament, quoi que l'on puisse en penser, nous instruit avant tout sur cet aspect de la finitude des civilisations perverties qui abusent d'un pouvoir illégitime tant sur les Hommes eux-mêmes que sur l'environnement dont ils perturbent l'harmonie au regard d'un Dieu attentif aux dérives qui s'exercent. Les références explicites au Déluge dans le Livre d'Hénoch (Apocalypse de Noé) confirmées par les manuscrits de la Mer Morte (écrits en araméen, en hébreu mais aussi en grec) posent cette fondamentale interrogation sur le devenir d'une civilisation qui dépasse ses propres limites en saccageant par exemple la biodiversité qui l'entoure, c'est-à-dire tout ou partie de la "Création", si l'on conçoit ce terme de manière plus générique en y incluant les créatures vivantes, telles la faune et la flore. Au stade où nous sommes arrivés à détruire plus de 40% de la faune sauvage en l'espace de 40 ans, nous avons atteint une vitesse d'extinction cent fois plus rapide que la dernière grande extinction de masse du Crétacé-Tertiaire (-65 millions d'années), celle qui avait vu les dinosaures disparaitre avec la presque totalité de la vie sur Terre. Nous avons donc à nous interroger très sérieusement sur notre extrême capacité de nuisance et surtout comment empêcher une destinée désastreuse de se réaliser, nous entraînant aussi dans son inexorable et sinistre sillage.

Apparemment ce ne seront ni notre croyance en la Bible ni la peur d'une colère divine ou d'un Déluge ravageur, même si le dégel de la banquise est une réalité en cours, qui nous réveilleront de notre terrible inertie à réagir... Notre véritable foi semble s'ancrer beaucoup plus dans la technologie pour nous sauver de nos erreurs que dans une quelconque religion existante, pour autant d'autres signes émergent et apparaissent petit à petit au grand jour, notamment pour les initiés qui y sont sensibilisés de par leurs recherches et leurs facultés à percevoir ce que la majorité ne voit pas encore nettement. Il est ici question de révélations qui fâchent, de théories que l'on assène du nom de complot, de sauveurs qui prennent l'apparence du Christ, de divinités qui n'en sont pas mais qui ne viennent pas forcément de notre monde...

Il y a certainement à boire et à manger dans ce qui va suivre mais dans tous les cas de quoi rassasier une faim de vérité qui se cache a priori sous les méandres flous dont on veut bien nous abreuver, parfois à outrance histoire de mieux perdre la grande majorité de ceux qui auraient commencé à y voir clair dans toutes ces affaires assez intrigantes et peu ordinaires. Les adeptes des théories du complot vont donc applaudir des deux mains si l'on date le début de notre aventure humaine en terme de développement anarchique au lendemain de la seconde guerre mondiale, suite à l'explosion des bombes atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki y ayant mis fin.

Ce serait (utilisons ici le conditionnel afin de vous laisser juger par vous-même) peu de temps après cette même date que nous aurions attiré, plus fortement encore que durant toute notre Histoire récente connue, des entités non terrestres (pour ne pas dire extraterrestres) venues s'informer de notre évolution soudaine et surtout de notre capacité à gérer la puissance atomique sans risque. Il va sans dire que beaucoup connaissent la date du 4 juillet 1947 qui n'est autre que l'affaire du crash d'OVNI de Roswell, ici le début de ce dont le président Eisenhower nous mettait surtout en garde, non pas des "aliens" mais du complexe militaro-industriel qui allait de suite faire sécession avec le pouvoir légitime et s'emparer de technologies non humaines très en avance pour l'époque. Il est important à ce stade de comprendre pas à pas l'emballement de notre Histoire puisque des groupuscules indépendants et privés via des organismes secrets comme le Majestic12, Bilderberg, La Trilatérale ou même la CIA allaient engendrer ce que nous appelons aujourd'hui "l’État Profond" qui tire les ficelles non seulement aux USA mais partout dans le monde. Le groupe "QAnon" en est actuellement le révélateur le plus visible (dans un sens potentiellement positif à l'image des Anonymous) pour ceux qui suivent la politique États-Unienne de prêt avec Trump.
 

Depuis les années 60 jusqu'à nos jours, une multitude d'organisations secrètes terriblement puissantes ont pu ainsi utiliser et prendre le pouvoir en sous-main, tant sur l'économie en passant par des multinationales leur appartenant via les portefeuilles d'action majoritaires, tant sur la finance mondiale avec les institutions bancaires corrompues et dévouées à des élites de l'ombre, enfin tant via ce complexe militaro-industriel qui peut à tout moment déclencher des guerres n'importe où sur la planète et détruire toute résistance d'un État devenu "rebelle ou terroriste". En parallèle, les mouvements New Age ont émergé avec l'apparition de nouvelles pseudo-religions recyclant les anciens mythes avec comme toile de fond de nouveaux horizons très tendances, très cosmiques et mêmes extraterrestres: par exemple les "contactés" sous emprise de channelling se référant à une union galactique nous voulant évidemment du bien, sous le commandement suprême d'un certain Ashtar Sheran, sorte de bel antéchrist selon moi, blond aux yeux bleus aux relents éminemment aryens nous imposant un éveil planétaire via une transition dimensionnelle, rien de moins qu'une ascension vibratoire "positive" (peut-être aussi digne que celle du Temple Solaire, tout autant sectaire et suicidaire)... Loin d'en rire nous devons prendre au sérieux ou du moins nous méfier grandement de tous ces groupes revendiquant leur propre vérité et leur propre puissance au nom de l'humanité. Celle-ci doit être à même de définir sa propre destinée et non de subir telle soumission ou telle subversion, qu'elles soient terrestres et cachées comme avec "l'état profond" dirigé par une élite invisible ou bien qu'elles soient d'origines non humaines, extérieures à notre Histoire terrestre et voulant s'approprier nos esprits et notre planète par la même occasion, toujours en "nous voulant le plus grand bien" ou pour notre sacro-sainte sécurité à l'échelle mondiale...

Dans mon travail en qualité d'initié mais aussi de chaman professionnel en exercice, j'ai pu m'entretenir avec de nombreuses personnes ayant des postes importants et dont les révélations en laisseraient plus d'un d'entre vous figés de stupeur par l'ampleur des dangers qui nous guettent et qui en secret dans les coulisses des États trament de véritables complots contre l'ensemble de la population afin de soumettre notre légitime liberté à une minorité d'élite à la fois corrompues et sous emprise de forces déjà puissamment implantées en vue d'un nouvel ordre mondial totalitaire. Le Cov19 (et ses répercutions à tous les niveaux) est un exemple évident de manipulation des populations selon de nombreuses personnes éclairées qui y voient effectivement cette emprise de nos institutions par des éléments extérieurs qui travaillent dans l'ombre. Je reste à votre disposition pour toute demande d'information ou dans le cadre de mon activité pour vous aider à dépasser et surmonter les emprises actuelles et à venir. N'hésitez-pas à me joindre aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, soyons tous très vigilants et en résistance éclairée face aux soumissions et déviances des pouvoirs qui ne servent ni le peuple ni la planète!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog