Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman

Vous connaissez certainement tous ce postulat : "un battement d'aile de papillon au Brésil peut déclencher une tornade au Texas" (en mode interrogation ou affirmation selon ce que l'on en pense). Cette phrase a inspiré un grand nombre de spécialistes des statistiques et autres scientifiques mathématiciens, mais aussi les initiés en art de la magie et en matière d'ésotérisme. Pourquoi un tel intérêt ? Il devient évident que si l'on peut contrôler un si petit phénomène et prévoir son amplification ultérieure avec ses répercussions... alors nous devenons un peu Dieu !

C'est dans la théorie du Chaos que se fondent toutes les extrapolations de cet effet papillon, d'un phénomène mineur l'on peut effectivement aboutir à une situation complètement différente, à l'image de ce minuscule grain de sable qui peut bloquer les rouages de tout un système bien huilé et fonctionnel. Ainsi, plus rien ne nous semble pareil après avoir compris cette théorie du chaos tant les répercussions sont importantes dans tous les domaines.

Par exemple en médecine, l'on peut tomber gravement malade et même mourir à la suite d'une petite piqûre de tique un jour où l'on gambade allègrement et sans soucis dans l'herbe d'une belle campagne sous le Soleil… : c'est la théorie du chaos sous une forme destructrice pure et dure. De même, puisque le tour de France vient de débuter, prenons ce tout petit clou qui va crever le pneu du coureur en tête et lui faire perdre l'étape, puis finalement le tour à quelques minutes près… Les exemples sont si nombreux et terribles que l'on ne pourrait dormir tranquille si l'on pensait à tous ces "grains de sable négatifs" avec des conséquences encore plus dévastatrices !

Bien heureusement, il existe aussi certaines situations inverses où finalement les choses qui avaient très très mal commencé se terminent bizarrement de manière excellente sans que l'on sache pourquoi ni trop comment non plus… il faut alors chercher cette aiguille dans la meule de foin pour comprendre ce qui s'est déroulé au niveau du fameux grain de sable ou de notre petit papillon…

Alors, en Magie pourquoi ce phénomène est-il si intéressant mais aussi utile ? En ésotérisme, le choses du quotidien apparaissent aux initiés sous une forme beaucoup plus claire dans le sens où les mécanismes de l'existence et de la vie en général sont codifiés et lisibles symboliquement avec cette lecture qui dépasse le profane. Imaginez voir la Réalité comme dans l'excellent film Matrix, avec les codes sources de cette réalité qui peuvent donner de multiples informations, même sur ces tout petits et apparemment insignifiants paramètres qui se révèlent bien plus capitaux sous cet angle de vue ! C'est d'ailleurs ici presque une définition de la Magie : décrypter la Réalité.

Évidemment, tout ceci n'est pas comme dans le film en ce qui concerne le mode opératoire qui passe par d'autres types de référents, notamment via les entités qui régulent à un niveau supérieur ces paramètres subtils et en font parfois part intégralement durant les rituels de magie. Notez pour comprendre que le rituel est l'outil qui révèle les symboles de notre réalité afin d'en suggérer une interprétation utile pour résoudre une problématique.

N'oublions pas non plus, et les initiés et professionnels ne me démentiront pas, qu'il existe hélas des entités perturbatrices des rituels, ce qui ne facilite absolument pas les travaux de magie puisqu'elles ne cherchent qu'à tromper l'esprit humain et à pervertir la vision du monde ainsi que les interprétations qui en découlent. Bien souvent c'est le demandeur qui est perturbé par un égrégor (voir article) ou un autre type d'entité malfaisante, ce qui par contrecoup perturbe la lecture du contexte général par le praticien.

Afin de contrecarrer ces inconvénients le sorcier expérimenté (mage ou chaman) peut effectuer un premier rituel de purification afin d'éloigner les potentielles entités perturbatrices et renforcer le demandeur en énergie, de cette façon l'on s'assure d'une part que le rituel actif sera conforme à la vision d'un contexte réel et d'autre part l'on donne les moyens au demandeur de porter le rituel du praticien et d'être parfaitement à même d'expliquer sa problématique avec une volonté dynamisée et positivée.

À ce stade l'on peut ensuite lancer des rituels qui vont agir, tout comme le papillon, sur le réel qui aura été décrypté. La capacité à agir sur le réel via le rituel est fonction du savoir-faire du praticien mais aussi des informations dispensées par la sphère supérieure avec laquelle il est en contact. Comme nous le voyons, effectuer un rituel et comprendre la théorie du chaos (tout en l'utilisant) sont assez similaires dans la forme et dans le résultat. Le rituel fonctionne avec des objets et symboles qui semblent dérisoires mais qui pourtant agissent tout comme le papillon avec ses battements d'ailes, la réalité en est modifiée, et... dans un sens "réorientée".

Vous voyez qu'utiliser l'effet papillon ressemble à s'y méprendre à effectuer un rituel dans sa forme la plus dénudée, parfois en disposant simplement quelques objets sur un autel, l'on peut déplacer des montagnes à des milliers de kilomètres de là, c'est cela aussi la Magie ! Essayer de le comprendre de manière uniquement rationnelle c'est d'une certaine façon nier la théorie du chaos et qu'un paramètre même éloigné ou infime puisse interférer grandement sur le réel de manière très active.

Comme d'habitude, je reste à votre disposition pour discuter de cet article ou bien vous aider si vous avez une problématique à me soumettre dans le cadre de mon activité professionnelle. Pour ce faire, contactez-moi via téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien en m'envoyant un message (formulaire de contact) en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. À très bientôt et imaginez que vous aussi vous pouvez déclencher une tornade, tout comme le papillon !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

On associe souvent la Magie Noire aux entités démoniaques qui peuvent servir les rituels les plus sombres, c'est à la fois vrai tout en étant inexact puisque certains types de rituels de magie noire peuvent tout à fait se passer des démons en mimant ou imitant astucieusement leurs capacités destructrices à bon ou mauvais escient… De plus, il est souvent difficile d'affirmer que telle entité est réellement démoniaque et telle autre ne l'est pas véritablement, ce sont les Hommes qui ont voulu classifier durant l'Histoire ces entités selon les morales des religions ou bien selon des rites qui les vénéraient ou les rejetaient. Ainsi, certaines entités se retrouvaient paradoxalement à certaines époques d'un côté de la barrière en étant jugées mauvaises par tel groupe et ultérieurement bonnes par un autre groupe.

Ce paradoxe humain, à vouloir catégoriser "en bien et mal" tout ce qui se présente à lui est une erreur fondamentale que l'on enseigne pourtant dès le plus jeune âge dans le monde profane mais aussi en religion ! En ésotérisme l'on prend bien évidemment ses distances avec autant de soin d'un côté comme de l'autre avec ces "incroyants en tout" et ces "fous de croyance", ni les uns ni les autres ne sont dans une réelle posture de compréhension du monde en s'enfermant dans leurs doctrines respectives du "je ne crois en rien" ou du "je crois en tout" !

Mais, pour revenir à nos démons, il faut savoir que dans leur genèse ils ont pratiquement tous été des entités angéliques déchues, en d'autres mots les démons sont des anges qui ont mal tourné, si j'ose dire (le plus connu d'en eux : Lucifer, ou "porteur de lumière" dont la chute le précipite prince dans les abîmes). Par contre l'on peut constater que l'inverse n'est pas évoqué, jamais l'on a vu "d'ascension de démons" pour devenir soudain des archanges du bien. Ce dernier fait semble logique et l'on pourrait y voir avec ironie une sorte d'assurance des Cieux de nous affirmer qu'en haut tout va pour le mieux avec uniquement les meilleures entités irrémédiablement positives (encore que, tout reste ici relatif : les lettres "diable" figurent encore dans cet "irrémédiable"). Par ailleurs, le "diable" n'est étymologiquement que le "di-able", c'est-à-dire "celui qui divise", et non pas celui qui est mauvais par nature, de quoi apporter une certaine confusion dans les esprits des mortels.

L'ésotérisme nous apprend avant tout à relativiser (de manière neutre) une situation, une terminologie, une pensée ou une action, ainsi l'on peut voir le bien dans le mal et inversement, ce qui pourrait sembler illogique d'un seul point de vue avec des œillères n'est finalement que la Réalité des deux faces d'une même pièce à l'image du symbole du Tao qui illustre parfaitement cette posture duale. Dans cet ordre d'idée, il faut savoir que la puissance de la connaissance des symboles et des noms est tout autant importante que ce qu'elle représente, c'est-à-dire qu'en ésotérisme celui qui connaît la représentation symbolique de la chose ou bien le nom de la chose en question est capable d'en extraire la quintessence de sa vérité et donc de comprendre et de contrôler intégralement cette même chose… D'où l'extrême importance des Noms et des Symboles dans l'élaboration des rituels de Magie !

Pour beaucoup, le symbole tracé sur une feuille de papier ou bien le nom que l'on utilise pour appeler une personne ne sont que des artifices pratiques pour nous simplifier la vie quotidienne, ainsi, représenter un objet ou faire un schéma serait purement trivial et intellectuel sans avoir aucune répercussion que celle de pourvoir lire le symbole ou de nommer la personne pour la distinguer d'une autre. Cette vision simpliste est celle que l'on nous apprend très tôt pour nous en persuader mais l'ésotérisme nous donne d'autres significations qui apportent des dimensions et des moyens d'action qui peuvent utiliser ces symboles et ces noms de manières véritablement actives…

Le "rituel" n'est rien d'autre qu'une cérémonie magique qui va orchestrer très savamment et de façon codifiée, tout comme dans une partition musicale, les notes qui résonneront via ces symboles tracés et via ces mots prononcés, dont les noms de personnes impliquées dans le rituel… et parfois le nom d'entités tutélaires qui aideront à la bonne marche des travaux ésotériques. Impliquer ou faire appel à une entité (type ange gardien ou démon serviteur) requiert bien évidemment une Connaissance spéciale qui est une clef de la réussite du rituel mais aussi impérativement "le Don" qui n'est accordé qu'à certaines personnes bien définies. Connaissance et Don sont donc les clefs qui ouvrent la porte de la magie opérative et de son action sur la Réalité via le rituel.

La plupart du temps un sorcier, un mage ou un chaman, préfère invoquer l'entité qui lui est la plus proche, généralement celle de son ange ou esprit gardien est celui qui ne le trahira jamais et qui servira en toutes situations. Il est pourtant parfois nécessaire d'aller chercher de l'aide via d'autres types d'entités "plus lointaines" (au niveau vibratoire) selon la finalité du travail, soit d'un niveau plus haut, soit d'un niveau inférieur (en "zone infra" ou infernale si l'on veut utiliser un terme plus parlant). J'ai déjà aussi parlé dans un précédent article des esprits des anciens (surtout dans les rituels tribaux chamaniques) ou bien aussi d'entités appelées égrégores qui peuvent jouer des rôles (de perturbation ou de catalyse) dans l'approche préparatoire d'un rituel à effectuer.

Les noms des entités en présence ne sont pas toujours faciles d'accès et pourtant il est impératif de les obtenir si l'on désire concevoir de quel contexte une problématique est dépendante afin de cibler une réponse parfaitement adéquate. Pour ce faire, le praticien expérimenté lance un rituel d'appel et de révélation durant lequel les entités les plus proches ou celles concernées par le sujet se manifestent et se nomment. Un sorcier ou chaman peut aussi reconnaître l'essence vibratoire d'une entité amie sans pour autant lui demander de se nommer s'il a déjà travaillé avec elle (ce serait d'ailleurs une assez méprisante offense que de ne pas la reconnaître immédiatement !).

De même, les forces en présence peuvent aussi être représentées sous la forme de symboles uniques et spécifiques à chaque situation et à chaque contexte, aucun rituel n'est jamais identique et c'est dans cette capacité à s'adapter que l'on reconnaît le bon praticien du mauvais, voire de l'imposteur qui simule un rituel sans contenu réel. Parler de la symbolique ésotérique, des entités et du verbe (des mots) associés au sein des rituels est d'une grande complexité dans un langage profane peu adapté à comprendre les liens subtils et les interdépendances de toutes ces forces en présence, pourtant je pense personnellement qu'il faut vulgariser un tant soit peu ce domaine de la Magie afin de le rendre plus accessible et d'éviter ainsi d'absurdes quiproquos qui peuvent être hélas incidemment générés entre le profane et l'initié lors d'une séance.

Sur ce dernier point, n'hésitez pas à me contacter sur vous avez des questions ou bien si vous désirez me soumettre une problématique personnelle compliquée. Je suis directement et rapidement joignable via téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien via mon formulaire si vous préférez m'envoyer un message par écrit (cliquez sur ma bannière web ci-dessous). À très bientôt et n'oubliez pas que pour tout problème existe une solution !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #vengeance magique

La Magie et la Vengeance font partie de ce duo très à la mode dans l'inconscient collectif tout comme dans certains films de série B assez violents, il y a quelque chose d'à la fois mystérieux et d'explosif qui en font deux éléments potentiellement aussi dangereux séparément qu'en association où ils deviennent alors encore plus puissants. Il est vrai que généralement la vengeance reste perçue comme un acte qui implique forcément de rendre un mal pour un mal, oeil pour oeil, dent pour dent, nous dit même la Loi du Talion dans la Bible ! Alors, recourir à la Magie pour se venger, n'est-ce pas là un peu trop dépasser certaines limites ou bien est-ce sans risque ?

Je viens ici de poser la véritable question : utiliser la magie pour se venger, n'y a-t-il pas finalement un grand danger à vouloir justement effectuer des rituels de magie "noire" (forcément…) et donc un risque de déclencher une sorte de réaction en chaîne ? Ou bien ce que l'on appelle un "choc en retour", c'est-à-dire le revers de la médaille de la Magie Noire, un indéniable contrecoup négatif lié à l'utilisation de ce type de magie dévastatrice. Mais une question en appelant une autre : peut on se venger efficacement avec une autre magie, telle que la rouge ou la blanche, évitant ainsi les "petits désagréments" de la magie noire ?

Tout dépend du type de vengeance… allez-vous lancer un sort de magie noire parce que votre collègue de travail vous a volé votre pain au restaurant ou ne vous a pas passé le sel assez rapidement? Évidemment non. C'est à ce stade que la consultation vient, avec souvent un peu d'humour, reconsidérer dans le détail le motif de la vengeance et trouver la réponse adéquate en terme d'échelle. Tout praticien expérimenté, responsable et honnête ira avant tout sur le terrain du dialogue pour comprendre les motivations et les ressorts exacts du contexte qu'apporte le demandeur, le praticien (chaman, sorcier ou mage) n'engagea que très rarement un combat dangereux pour son client si celui-ci se laisse emporter par la rage de sa vengeance.

"La vengeance est un plat qui se mange froid", encore une fois cette très intelligente maxime nous montre le bon chemin afin d'opérer la meilleure réponse sans aucune précipitation, ni erreur d'interprétation ou action bâclée… il faut en effet laisser la colère ou bien la fureur retomber au plus bas afin de ne pas être aveuglé par une vengeance hors limite. C'est le rôle du chaman que de rapidement tempérer les ardeurs des sentiments humains qui sont la plupart du temps assez surjoué, notamment quand il y a une bien trop excessive demande de vengeance.

Ne l'oublions pas, la vengeance est une forme de justice personnelle, elle reste subjective et donc intégralement soumise au filtre de nos émotions et de l'expression de nos valeurs. Nous savons qu'en Magie et de manière plus générale en ésotérisme, les émotions fortes ou bien certains affects puissants peuvent attirer ou engendrer ce que l'on nomme des "égrégores", ce sont des entités immatérielles qui vivent et se nourrissent de nos désirs et de nos ressentis émotionnels. Ces égrégores, qui sont assimilés à des parasites psychiques, peuvent hélas aussi modifier nos états d'âme et ainsi amplifier à dessein la fureur de nos colères et… de notre volonté de vengeance.

Tout bon praticien des Arts Magiques saura qu'il est nécessaire d'engager un premier travail rapide de purification (de magie blanche) afin de déceler s'il y a effectivement un problème quelconque avant de commencer les autres rituels de fond. En cas de manque d'énergie ou même d'un problème plus important (envoûtement ou sortilège sur le demandeur), il est évidemment nécessaire de faire place nette et de "nettoyer" ce que l'on trouve. Pour l'exemple de la présence d'un égrégore, il faut éloigner ce parasite psychique par un rituel blanc associé à une redéfinition du contexte qui l'attire, en d'autres mots et pour la situation qui nous intéresse, il faut vérifier si la vengeance est bien nécessaire et la minorer à sa juste valeur (elle est pratiquement toujours exagérée…), cette première opération éloigne généralement l'égrégore qui n'y trouve plus son compte et le demandeur retrouve une certaine sérénité, voire un apaisement.

Il existe plusieurs types de vengeances, et sans en faire la liste qui pourrait être longue, mon avis personnel est qu'il n'est nécessaire de se venger que pour des motifs véritablement valables et très importants car le pardon est bien plus utile et bénéfique karmiquement qu'une vengeance forcément destructrice et qui va dans le sens d'un chaos (parfois avec des réactions en chaîne !). C'est pour cette raison que le je propose un dialogue ouvert afin de déterminer si la situation impose une vengeance à proprement parler ou un autre type d'actions plus appropriées…

Comme je l'ai déjà dit, les personnes qui viennent me voir afin d'entreprendre un travail magique pour se venger doivent déjà expliquer clairement la raison qui les motive et ainsi envisager après réflexion le niveau réel de cette vengeance (si celle-ci est encore d'actualité…). Car nous savons tous que dans le feu de l'action, un peu comme sous le coup d'une colère qui ne se calmerait pas, les gens enverraient de suite l'artillerie lourde pour des peccadilles ! Mon rôle de chaman est donc de me charger de toute cette colère et de prendre intégralement sur moi ce désir de vengeance, ainsi, et avec l'expérience en la matière, je peux intérioriser et intégrer l'ensemble cet affect pour en décider du châtiment en retour, s'il y a lieu.

Dans plus des trois quarts des cas, une fois mon verdict rendu, le demandeur réalise qu'il ne sert strictement à rien de se lancer dans une quête vengeresse sans fin et qu'il est intéressant de sublimer cette force destructrice pour en faire une force initiatrice bien plus bénéfique. Reste effectivement quelques autres situations difficiles qui demandent en retour des actions musclées et ciblées, alors seulement je me permets de proposer plusieurs possibilités, lesquelles rendront une certaine forme d'équilibre et d'apaisement, pour ne pas dire de justice. À noter que je ne prends jamais seul la décision d'effectuer un sort vengeur, je dispose aussi du feu vert des entités qui suivent et coordonnent mon travail magique.

Comme vous pouvez le voir, engager une réponse efficace et à la juste hauteur d'un réel désir de vengeance n'est pas aisé pour toutes les raisons évoquées, je reste avant tout lucide et essaie de comprendre la volonté qui anime ce désir tout en ayant toutes les armes pour lancer ce que j'appellerai plutôt une contre-offensive efficace ! Si vous désirez me contacter pour en discuter, ou bien me faire part d'une demande qui à trait au sujet de notre article d'aujourd'hui, n'hésitez pas à me téléphoner directement aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros non surtaxés) ou bien à m'envoyer votre demande via un message sur mon formulaire de contact (cliquez sur ma bannière web ci-dessous pour y accéder). À très bientôt n'oubliez pas que "la satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle.”

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog