Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman

La guidance spirituelle n'est pas un sujet simple à aborder et même parfois dangereux ou extrêmement polémique, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord il existe une multitude d'initiés; pourvu qu'il commence à disposer d'un savoir-faire quelconque ou d'un petit bagage ésotérique chacun se revendique grand sorcier devant l'architecte de l'univers, très vénérable sage ou puissant chaman de la forêt située derrière sa maison, par conséquent il faut tout de même garder raison que tous les initiés ne peuvent pas exercer du jour au lendemain, d'autant plus s'il faut aider autrui ou le guider sur sa propre voie. Ce n'est pas tant la responsabilité à vouloir aider qui est en cause mais celle qui pousse l'Ego à vouloir prendre l'ascendant de par une fonction sacrée qui ne tolère justement pas, notamment pour le chaman, que l'individualité soit la source de la spiritualité alors qu'il faut savoir l'oublier pour exercer et aller bien au-delà, recouvrer une relation à la fois intérieure mais aussi infiniment hors soi, un "âtman" plus grand que son propre Ego et l'englobant totalement. Ensuite, le véritable chaman ne guide que ceux qui sont dignes de passer par des initiations parfois difficiles et longues, ce qui peut décourager les plus assidus et les rendre dépités ou rancuniers s'ils n'y parviennent pas (ceci encore une fois à cause de l'esclavage de leur Ego exacerbé). Enfin, il est parfois dangereux d'exposer des principes et processus issus d'une puissante autre réalité que l'on vous cache et que certains ne voudraient absolument pas partager dans les sphères de pouvoirs, telles de malfaisantes sectes ou autres loges de hauts grades en exercice et "Porteurs de Lumière" corrompue...

Le sorcier chaman, même s'il n'est pas isolé travaille généralement seul ou avec seulement quelques assistants, il ne dispose pas d'une cour d'adorateurs comme l'exige le gourou, lequel n'est à n'en pas douter qu'un dangereux opportuniste intéressé par le pouvoir personnel, le sexe et l'argent. Bien au contraire le véritable guide ne cherche pas l'idolâtrie de sa personne car il a mis depuis bien longtemps son Ego de côté pour travailler en toute quiétude loin de la tyrannie des besoins strictement personnels pour se focaliser sur l'exigence d'une vision claire du monde sans en être dépendant pour ainsi disposer d'une distanciation nécessaire et suffisante. Pour autant, refuser de se mêler à la folie du monde ce n'est pas fuir la responsabilité d'en assumer les réparations en proposant l'aide qu'il peut apporter pour changer l'ordre des choses de manière positive sur un point précis sans en oublier les répercutions engendrées plus globalement. Être sorcier chaman n'est donc pas un habit que l'on revêt mais une seconde peau qui demande que l'on suive les grandes Lois de ce monde au risque de s'écorcher vif. Bien évidemment, l'on peut affirmer que le néochamanisme occidentalisé ne peut s'exercer comme celui issu du fin fond de l'Amazonie ou du la Sibérie il y a un siècle, mais l'esprit de l'exercice reste le exactement même, le savoir-faire s'ajuste à une Connaissance ésotérique dont le processus requiert la réalité d'un Don validé par l'initiation et par une autorité supérieure qui veille, protège et prévient si l'on s'écarte du chemin. Alors effectivement, vouloir guider autrui c'est donc soi-même être investi par cette charge en toute responsabilité, et souvent savoir aussi dire non aux sollicitations hasardeuses, mal orientées et ambiguës.

Personnellement je ne recommande vraiment pas l'initiation chamanique à toute personne qui ne serait pas capable de changer profondément, et c'est d'ailleurs le risque que celui-ci accepte le pari, non pas de vouloir tenter de devenir chaman, non, mais déjà juste d'en accepter les conseils basiques pour se rendre compte du chemin à parcourir pour commencer seulement à en apercevoir l'horizon lointain qui se dessine. Il faut bien prévenir qu'un travail d'ordre chamanique sur soi n'a rien à voir avec un stage de boy-scouts pour savoir comment faire un feu de camp, il serait plutôt ici question d'un terrible feu intérieur, de celui qui va brûler une grande partie l'Ego pour éliminer les scories d'une âme forcément pervertie par notre mode de vie. Par conséquent il faut bien y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans ce type de travaux qui s'apparente à une purification progressive avec un changement complet de paradigme et donc à une vision du monde largement modifiée. De plus, il n'est pas certain que même avec la plus grande volonté du monde, celui qui désire changer puisse le faire. Il s'agit là aussi d'une décision qui n'appartient pas "au soi"  mais à cet "âtman" plus grand que soi, c'est-à-dire à notre part supérieure qui comprend (dans tous les sens du terme) le Karma et sa dette. Ainsi il n'est parfois pas possible de se soustraire à des épreuves de l'existence en tentant de se dérober par la porte de la sagesse auprès d'un chaman, ce qui est aussi un paradoxe à accepter pour certains qui y auraient vu un moyen  trop facile de se racheter.

Les choses étant dites, ceux qui désirent véritablement apprendre au-delà des apparences doivent s'attendre à une longue route avant d'y arriver, et qu'une fois empruntée cette route n'en finit plus de démontrer que la plupart des gens vivent dans un monde factice et superficiel où tout est organisé pour qu'ils ne réfléchissent plus à l'essentiel en étant "préoccupés" par des futilités au quotidien présentées comme des priorités pour "devenir quelqu'un". Or, devenir quelqu'un sans se chercher soi-même et en allant copier le calque cloné d'autrui n'apporte que la confusion d'esprit ou la folie de perdre l'essence de ce que l'on est réellement. Dans nos schémas de sociétés modernes et globalisées tout est formaté pour que l'individu cherche à l'extérieur de lui-même ce qu'il est et non tout simplement une réponse en lui-même. Ici, une grande part du secret chamanique s'expose: nous avons en nous l'issue qui permet de capter nos ressources internes, lesquelles permettent d'entrer en contact bien au-delà de la sphère de nos sens communs. C'est cette dissociation, cette action d'entrer en soi pour finalement s'oublier et dépasser son Ego, qui apporte la réponse. Lorsque l'on fait appel à un chaman pour qu'il puisse donner cette orientation, c'est-à-dire "guider", finalement il entraîne la personne à oublier ses racines qui le retiennent depuis son passé mais aussi qui il est dans ce présent sans pour autant lui faire percevoir un avenir. C'est cet effacement des temporalités qui permet de se dissocier pour se dépasser. Le concept n'est évidemment pas simple à comprendre et à suivre d'autant plus qu'il ne faut pas intellectualiser la démarche mais la ressentir avec son âme, c'est en cela qu'un guide spirituel est nécessaire puisque généralement il a lui-même déjà assimilé la démarche de par son statut de sorcier chaman.

L'ensemble du processus s'apparente d'une certaine manière aussi à une recherche d'énergie interne, à une purification, à un rééquilibrage à tous les niveaux, à une prise de conscience modifiée où le mental (l'intellect) n'est plus prioritaire sur l'instinct supérieur de l'esprit, où l'on doit mettre de côté une certaine logique matérialiste pour aboutir à une autre sphère de vérité plus aboutie. Aucun texte ne peut expliquer ce processus qui est propre et unique à chaque personne, aucun mode d'emploi préétabli n'existe puisque les chemins existentiels sont tous différents, enfin, aucune certitude d'atteindre un but n'est envisagée puisque personne ne le connaît à l'avance, personne ne peut donc être intégralement conscient de l'action à entreprendre, c'est elle qui vient à nous, en nous perdant... En d'autres mots, c'est en vidant son esprit que ce vide s'emplit, que la nature profondément supérieure de "l'indiVIDu" le remplace temporairement, hors du temps. Je suis certain que vous avez tout suivi. Encore une fois, l'on peut toujours tenter de méditer seul, de prier seul, d'entrer en transe seul, mais alors personne ne pourra vous guider pour accéder à cette nouvelle sphère et vous empêcher de vous y égarer car les routes sont nombreuses et parfois dangereuses, certains n'en sont jamais revenus.

Comme je viens de l'expliquer, "être guidé" est une chose mais la vraie question est double: "en avez-vous réellement besoin et est-ce une démarche positive qui servira la voie existentielle sur laquelle vous êtes positionnée?" Rien n'est moins sûr et seul un professionnel pourra aller chercher la réponse et vous conseiller. Dans ce sens il m'arrive d'initier un petit nombre de personnes susceptibles d'être déjà assez forts et en accord karmiquement pour dépasser la barrière du contexte de la vie quotidienne en sachant encore une fois que rien n'est acquis, que rien n'est simple et qu'il faut paradoxalement une ferme volonté pour vouloir perdre son Ego et le dépasser de manière autrement consciente que par le mental, autant dire que la chose est complexe et contradictoire pour le profane, mais vécue et assimilée pour l'initié. Si vous avez des questions sur le thème de cet article ou sur d'autres qui sont dans ce blog, n'hésitez pas à me joindre par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien par écrit si vous préférez la précision des mots, notamment si vous désirez une aide pour un rituel spécifique, dans ce cas passez par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et un conseil: ne vous posez des questions existentielles que si celles-ci viennent à vous naturellement!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

Qu'est-ce que la Chance, qu'est-ce que la Réalité? Nous en avons tous une petite idée lorsque déambulant dans une rue nous décidons soudain de prendre un itinéraire inhabituel, tourner à gauche plutôt que d'aller tout droit par exemple, puis de trouver sur notre chemin en regardant par "hasard" sur le sol un billet de cinquante euros tout fripé mais encore valable. Nous pouvons dire que "dans cette réalité alternative" nous avons eu la "chance" de trouver ce billet, ce qui n'aurait pas du tout été le cas en allant tout droit comme d'habitude (autre réalité alternative plus commune à notre normalité d'agir dans notre quotidien). Et soudain aussi, un éclair de lucidité fait jour dans notre esprit: pourquoi donc avoir tourné sur la gauche? Autrement dit, pourquoi avoir changé d'habitude, oui pourquoi finalement avoir changé l'itinéraire d'une habitude inscrite dans la norme de notre réalité basique? Définir la véritable question est finalement en partie y répondre sous l'angle d'une vision induite des choses existantes qui s'apparente à la "rétrocausalité", et plus précisément à ce que certains pensent (citons par exemple l'ingénieur physicien Philippe Guillemant*) que nous sommes les véritables acteurs et rédacteurs de notre propre réalité, que (dixit): "nos pensées et états de conscience créent notre réalité malgré l'apparence du contraire", ou d'autres qui vont encore plus loin en définissant notre Univers comme une "parfaite illusion"… Mais ne partez pas en courant (sauf pour aller voir les vidéos* sur le sujet), ce n'est pas fini!

Il faut admettre que le concept peut sembler fou, et pour mieux le comprendre (et si possible l'utiliser), il faut en définir les contours par quelques explications souvent complexes à mettre en forme et encore plus à assimiler sans commencer à devenir probablement un peu schizophrène, ce qui pourtant ici serait presque une qualité requise… Car le but du jeu n'est pas de trouver une solution dans la réalité, par exemple trouver les bons numéros du Loto, mais de créer la réalité où la solution est déjà présente, en gros pour cet exemple de créer une réalité où l'on a déjà les bons numéros du Loto… Oui, je sais, là vous commencez à vous dire que rien ne va plus, et pourtant c'est bien la théorie de la rétrocausalité ou de la double causalité qui s'exprime par ce petit exemple, une théorie quantique issue de la physique qui rejoint enfin quelques idées pratiques ésotériques que les chamans connaissent depuis des millénaires: celle que la pensée de l'expérimentateur change la réalité de l'expérience (de "l'existence"), celle qui place notre état de conscience (un peu modifié) comme le véritable générateur de la réalité qui nous entoure. Autant dire que c'est une révolution dans les mentalités scientifiques actuelles que de commencer à comprendre ces concepts qui étaient perçus comme de la pure magie par toutes ces doctes personnes, et je me permets de dire qu'effectivement c'est bien de la magie opérative dont nous parlons, de celle qui implique qu'une volonté peut influer grandement sur la réalité, ainsi science et magie disent aujourd'hui exactement la même chose, parfois avec des dialectiques différentes en apparence dans la forme mais elles sont complètement identiques sur le fond de la problématique.

Alors effectivement, les protocoles d'expérimentation en sciences et en magie ne sont pas du tout les mêmes, d'un côté l'on théorise et l'on modélise via l'intellect avec des démonstrations de physique quantique et moult processus mathématiques additionnels, de l'autre on a déjà dépassé la théorie pour utiliser assez directement de manière pratique avec un empirisme séculaire qui n'est pas ouvert à tous puisque c'est bien d'un état d'esprit spécial (donc initié dans ce sens) dont il est question, et notons que cet esprit conscient est son propre instrument, l'homme devient à la fois expérimentateur et expérience en-soi, c'est ici tout le secret de l'ésotérisme qui se cache dans cette définition digne d'un double niveau que l'on a déjà rencontré et qui est bien défini génériquement avec la Table d'Émeraude ou encore dans la complexe structure étagée de l'Arbre des Sephiroth (véritable schéma ésotérique et initiatique par excellence). Il est intéressant de voir que tenter d'expliquer scientifiquement le processus que l'on veut démontrer uniquement en utilisant l'intellect aboutit généralement à fausser tout autant la démonstration, comme si le serpent se mordait la queue, le cerveau étant utilisé principalement alors pour comprendre le phénomène et non pour réaliser ce même phénomène dont il est capable, ce qui le court-circuite d'emblée. Les initiés de haut rang n'ont pas ce souci en magie opérative lorsqu'ils effectuent en plein potentiel un "rituel" puisqu'ils sont déjà dans l'acceptation complète du phénomène et que c'est aussi cette volonté d'aboutir qui de facto le crée, et ceci sans aucune barrière intellectuelle mal orientée à tenter d'en expliquer les ressorts (et donc à dépenser l'énergie utile à son entière création).

Provoquer la Chance, la sienne si possible, c'est donc choisir de créer une certaine réalité dans laquelle elle est voulue et potentiellement présente sur l'itinéraire existentiel. En d'autres mots très simples: "il faut y croire pour l'avoir". En fait, les esprits critiques diront qu'il est évidemment mieux de croire en ce que l'on fait si l'on veut y arriver, mais ici encore c'est une fausse vue de l'esprit qui corrompt la manœuvre pour nous égarer mentalement… Croire en soi ce n'est pas croire dans une réalité de fait pour réussir, ce sont deux choses différentes à bien noter et l'on dira que le diable se cache dans les détails ou que l'idiot regarde le doigt lorsqu'on lui montre la Lune, ce qui est vrai! C'est d'ailleurs toute cette ouverture d'esprit, cette profonde conscience modifiée que l'initié a acquis ou qu'il dispose via un Don qui ne le fait pas tomber dans ces travers et entrer par les mauvaises portes pour s'égarer, au contraire il sait laquelle pousser pour entrer dans sa réalité où sa volonté le dirige pour générer en aval un futur désiré. Mais cette fameuse rétrocausalité ne s'envisage pas que dans une volonté en amont, il faut aussi concevoir qu'un avenir est déjà potentiellement en attente, tout comme dans l'attente d'ouvrir cette porte au bout d'un couloir que l'on n'a pas encore emprunté… Et c'est ici que réside le vrai défi, celui de faire venir à soi le futur et non l'inverse, ne pas se faire diriger par toutes les potentialités non désirées que le passé propose au présent. Dans cette explication certains utilisent le terme de "véhicule" pour signifier l'esprit en propulsion dans cette temporalité qui avance donc dans ce couloir du temps et crée des portes (des opportunités), en fait le présent n'existerait pas, il ne serait que pure illusion de notre "esprit-désirant" dans ce voyage spatio-temporel ou les réalités s'entrecroiseraient pour se générer selon nos visions d'un futur potentiel, selon finalement nos croyances en ces visions de réalités en devenir.

En magie opérative, les rituels sont exactement calqués sur ce même schéma issu d'une impérieuse et puissante volonté de l'expérimentateur qui dispose aussi du savoir-faire ésotérique requis (il est le praticien, le sorcier, le chaman, le mage, etc.) lequel croit irrémédiablement en ce qu'il fait sans se poser de questions futiles, sa croyance à toute épreuve est finalement sa force et non une faiblesse que le cartésianisme a historiquement tenté de déprécier en l'acoquinant à une religion en pleine perdition à l'époque des Lumières où l'on cherchait à tout expliquer au début balbutiant d'une pensée dite scientifique via une logique purement matérialiste. Quand un praticien effectue un rituel, par exemple de Chance (quel que soit le type), il cherche à créer pour un demandeur un contexte qui lui est favorable (c'est-à-dire une réalité qui inclut le "véhicule" du demandeur orienté sur le but en question). Bien évidemment, par exemple vouloir gagner le gros lot du Loto, c'est aussi vouloir déposséder tous les autres qui désirent aussi gagner, c'est surtout en cela que réside la difficulté, celle de s'opposer à toutes ces volontés connexes, de les écarter pour n'en garder qu'une seule (celle du demandeur) dans cet ensemble des possibles… Quand on sait cela, on a déjà le début d'une réponse, d'une orientation et d'un processus, ésotérique il va sans dire. Certaines individus, n'étant pas des praticiens des arts ésotériques sont aussi tout à fait en mesure de réaliser plus facilement un gain, par exemple en Bourse, mais pas via un processus magique conscient, uniquement parce qu'ils sont déjà dans un tel contexte gagnant avec une si ferme volonté de gagner encore plus d'argent que leur esprit envieux et orgueilleux en est totalement accaparé et esclave, c'est ici surtout une maladie mentale qui prend hélas toute l'énergie de ces pauvres marionnettes de la finance ou de la Bourse, riches à millions mais terriblement vides et creux à l'intérieur, ils ne sont que des zombies parmi les autres hommes libres…  

J'espère vous avoir éclairé un tant soit peu sur ce complexe processus que les uns voient ou découvrent comme un fait scientifique aujourd'hui alors que d'autres expérimentent depuis des lustres via d'autres méthodes plus ésotériques. Je rappelle qu'étant chaman professionnel en exercice je réponds à toutes vos questions sur le thème de cet article et que je peux si besoin aussi vous aider afin de régler quelques problématiques personnelles via des rituels spécifiques. Pour me joindre n'hésitez pas à me téléphoner aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien à m'écrire via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web qui est ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez toujours suivre votre Libre Arbitre dans le sens que vous oriente votre esprit, il est le seul à créer votre véritable avenir désiré dans une infinité de réalités alternatives!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

La magie des mouvements planétaires nous a une fois de plus démontré dernièrement que la beauté astronomique d'une éclipse de Lune, d'un rouge très inhabituel, pouvait encore fasciner les Hommes parce que ceux-ci sont intimement attirés par elle, symbole féminin par excellence que les femmes elles-mêmes s'approprient totalement et que la gent masculine cherche à comprendre tant ses mystères représentent autant de désirs dissimulés par un sortilège hypnotique qui leur semble réellement inaccessible. La Femme est en effet comme la Lune, elle sait ne montrer qu'une seule facette de sa personne et laisser dans l'ombre celle qui lui permet de générer tous les rêves, tous les possibles, toutes les attentes. C'est afin de mieux cerner cet extraordinaire pouvoir que les femmes ont toujours été enclines à découvrir leurs propres secrets enfouis pour les utiliser à loisir mais il n'est pas si simple d'accéder à la Connaissance sans avoir à passer quelques étapes qui ne sont pas l'apanage des profanes, il faut par conséquent passer par la voie initiatique, par celle qui procure cette étincelle pouvant illuminer l'esprit et générer une science occulte en suspend et d'un accès si hermétique, en deux mots: devenir sorcière. La Lune n'est pas étrangère aux rituels des femmes, elles ont toutes deux en commun des cycles et des phases qui les unissent dans un même destin lié au temps, à la matière en mouvement et donc au pouvoir d'agir sur l'élément liquide, c'est-à-dire sur l'eau des marées ou sur le sang menstruel.

De ce simple premier constat se dessineront aussi d'autres correspondances, tout comme la vision claire qu'apporte la pleine Lune, la femme initiée saura développer des dons propres à la voyance et à la prédiction, elle saura aussi interpréter les rêves et les oracles ou bien capter l'intuition en devenir dans les moindres soubresauts telluriques d'un sol fertile ou stérile, de celui d'une Terre-mère à l'écoute. Nous avons ici l'ébauche de la femme chamane, elle est aussi, tout comme son homologue masculin, en capacité à soigner et à guérir des maux des corps et des esprits, elle se fait sage-femme ou femme sage, c'est-à-dire d'une grande sagesse aussi capable de transmettre le savoir tout comme la vie. C'est d'ailleurs sur ce dernier point qu'elle diffère de l'homme, lui n'a pas la possibilité d'engendrer la vie mais il sait allègrement se rattraper par sa capacité innée à l'ôter via la guerre et la destruction qui restent de son ressort. Principe de génération d'un côté et de destruction de l'autre, l'équilibre est présent, si on le comparait au Tao l'on aurait sa parfaite représentation bipolaire Yin-Yang, de celle qui fait tourner le monde dans une harmonie complexe qui ne dit pas son nom.

Mais attention, toute femme n'est que potentiellement une initiée, elle en a l'étoffe pour s'en revêtir mais pas encore la capacité active si elle n'en a pas eu ni le Don ni l'initiation, n'est pas chamane ou sorcière qui veut… Bien entendu l'intuition féminine est présente et instille cette prescience en devenir qui la fera passer de profane à initiée, mais pour l'instant la puissance est aussi sous une autre forme, celle de l'attraction sexuelle qui s'exerce de manière innée, et n'y voyons pas encore une correspondance avec l'attraction lunaire, quoi que, il y a bien certainement un petit quelque chose… Culte de la fertilité ou de la sexualité, la femme dispose donc de deux cartes majeures pour commencer son initiation là où l'homme n'a finalement pas grand-chose en contrepartie à part sa force physique et sa testostérone guerrière. C'est d'ailleurs toute la différence qui se verra aussi dans les types d'initiation (notamment chez les chamans d'Amazonie, du Mexique et de Mongolie) où les épreuves des futurs sorciers s'apparentent à une terrible mort symbolique par démembrement et dislocation pour ensuite s'accompagner d'une renaissance tout aussi symbolique en un homme nouveau. À l'opposé, chez les femmes chamanes (souvent appelées "grand-mères") les épreuves successives de l'accouchement et de la naissance sont bien réelles (pour elles-mêmes d'abord puis comme sages-femmes) et cet acte de transmission de la vie est souvent une condition importante pour pouvoir de facto comprendre l'essence de la vie et "concevoir d'exercer".

Là où l'initiation chez l'homme sera axée sur la souffrance par des épreuves brutales (car il n'aura jamais enfanté et souffert), chez la femme l'on aura dépassé ce stade car acquis et c'est via un corps nu qui apporte au contraire la délivrance par le plaisir et par le soin que s'effectuera le rituel de passage. La nudité pour la femme est une épreuve initiatique en-soi qui l'oblige à s'abandonner aux regards des autres pour se défaire de l'ego porté sur son propre corps et l'offrir symboliquement à une assistance, cet acte d'abandon de la chair peut parfois être accompagné d'un simulacre de sacrifice dont le but est de faire couler le sang (par une ou plusieurs plaies via une dague spécialement dédiée) sans pour autant aller jusqu'à la mort… En règle général chaque personne assistant à la cérémonie (pas plus d'une trentaine, hommes et femmes, ou uniquement femmes) pourra dans un premier temps voir l'initiée intégralement nue en signe d'acceptation dans le groupe, puis la toucher pour lui transmettre la force mystique du groupe, puis enfin soigner ses plaies si nécessaire. C'est à l'issu de cette cérémonie que l'impétrante acquiert le droit de participer aux rituels du groupe, aux lectures et à l'écoute des grimoires puis à l'apprentissage qui prendra de longues années pour accéder à une certaine maîtrise. Il existe bien entendu des initiations très différentes selon les traditions, notamment en occident où l'aspect sexuel peut être encore plus renforcé par des pratiques allant jusqu'à l'orgie…

Aleister Crowley, grand sorcier et fondateur de nombreux groupes ésotériques importants, était persuadé que la magie et la sorcellerie ne pouvaient s'exercer que via une sexualité débridée et complètement libérée, ainsi avait-il lui-même besoin de sa "femme écarlate", la Babalon mystique issue de son obédience magique "Thelema", laquelle était une représentation essentielle pour associer les principes masculins et féminins permettant à la magie d'opérer avec un pouvoir décuplé, voire infini. Notons que l'on retrouve cette pratique de magie sexuelle dans le Kamasutra hindou qui permet d'atteindre une extase mystique proche de la plus pure des magies tantriques grâce à la pleine maîtrise de la sexualité, des corps et des esprits. L'on voit de suite que la place de la femme initiée, ici plus sorcière que chamane, n'est pas factice ou superficielle, elle est l'élément moteur d'une très haute magie assumée in vivo où chacun participe activement au processus ésotérique. Durant des siècles les sorcières ont d'ailleurs été persécutées par l'église qui ne voulait pas voir sa suprématie dépassée par une magie impossible à maîtriser autrement que par la répression de l'inquisition, même si parfois des ecclésiastiques s'adonnaient allègrement à la magie et au sabbat avec des sorcières lors de messes noires orgiaques évidemment strictement interdites par la religion et passibles de mort.

Devenir sorcière c'est donc aussi vouloir et être en capacité d'assumer entièrement son corps et d'en accepter les pulsions les plus primitives pour les transcender en une puissance magique utile pour certains rituels. Par conséquent il est nécessaire de bien comprendre qu'il faut savoir "donner de sa personne" dans tous les sens du terme si l'on suit bien le raisonnement de ce type d'initiation et de pratique pour devenir une sorcière "patentée", notamment lorsque l'on fait partie d'un groupe de travail ésotérique de haute magie en exercice. Il n'est pas donné à toutes les femmes, surtout de nos jours avec la libéralisation paritaire qui s'installe, d'envisager d'accepter de telles pratiques pouvant être contraires à l'air du temps d'une mode strictement égalitaire qui peut parfois niveler homme et femme au même niveau jusqu'à leur en faire perdre toute identité sexuelle (et par conséquent tout véritable pouvoir magique…), mais n'est-ce pas là justement où l'on voudrait nous amener? Dans un article précédent (à lire ici) j'expliquais comment une certaine élite du "nouvel ordre mondial" voulait s'attribuer tous les pouvoirs et annihilant tous les contre-pouvoirs, dont ceux issus des ordres ésotériques et mystiques ayant découvert l'imposture de cette minorité avide, alors vouloir séparer les principes d'une puissante et efficace haute magie sexuelle ne peut qu'être à l'ordre du jour pour s'en prémunir sans trop de risque en prônant haut et fort un égalitarisme des sexes… À vous de vous interroger sur la question, de mon côté l'affaire est entendue et limpide.

Comme d'habitude je vous donne la parole si vous désirez me joindre pour en discuter ou bien si vous désirez mon aide en qualité de chaman professionnel. Pour ce faire vous pouvez me téléphoner directement aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien m'écrire pour m'expliquer plus en détail votre problématique via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous, je réponds à toutes les demandes complètes et précises. Je vous conseille bien évidemment de lire mes autres articles si vous désirez mieux comprendre ma propre pratique et mes orientations ésotériques. Que vous soyez profane ou déjà sur le chemin de l'initié(e), sachez toujours suivre votre voie, personne ne doit vous contraindre à suivre un itinéraire qui ne vous convient pas, ceci au nom du Libre Arbitre qui vous appartient légitimement (si vous désirez devenir sorcière cela ne regarde que vous et je peux vous y aider si besoin), à très bientôt!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

Il n'est pas courant de voir deux mondes que tout oppose se rapprocher autant lorsque les crises commencent à poindre dans le monde de l'entreprise et de la finance en faisant appelle à des initiés un peu spéciaux. Il ne s'agit pas ici de délits d'initiés en bourse ou d'initiés aux arts de la table ou du macramé, non, il s'agit bien d'initiés aux arts de la magie avec des rituels très précis ayant pour fonction de modifier les marchés à leur avantage pour en prendre les plus grosses parts, d'augmenter exponentiellement les bénéfices, d'affaiblir la concurrence à l'extrême ou de l'en écarter définitivement des appels d'offres courants. Ceux qui m'ont lu, notamment sur les derniers articles, savent qu'en décryptant les politiques suivies, en analysant les grandes entreprises ou en suivant les cours de Bourse de certains GAFA ou du CAC40 l'on peut se poser légitimement des questions sur leurs capacités à modifier les contextes dans lesquelles ces différentes institutions privées prospèrent éhontément sans jamais prendre de risque au détriment de tous les autres. À un très haut niveau, comme je le disais précédemment (lire le "Nouvel Ordre Mondial"), les élites disposent de sociétés secrètes où se décident non seulement les objectifs économiques et politiques pour l'ensemble de la planète mais aussi d'officines au sein de loges qui appliquent des procédés reposant sur la plus haute et dangereuse des Magies. Évidemment, le commun des mortels pense que tout ceci est strictement incompatible alors que c'est exactement l'inverse, tout repose sur un système secret avec des méthodes ésotériques axées sur des rituels très efficaces.

L'accumulation de richesses par certains n'est pas uniquement financière comme l'on pourrait le croire, elle s'étend bien au-delà puisque pour accroître encore plus une influence sur notre monde il faut disposer du pouvoir des états et ainsi imposer des lois qui vont dans le sens de ceux qui en désirent encore plus. Ici la méthode est simple et traditionnelle dans les faits en passant par la corruption, le lobbying au sein des gouvernements ou des chambres législatives et exécutives (selon les pays, congrès, sénats, autres assemblées dites "représentatives"), la détention des moyens de communication et autres médias afin d'en assouplir les effets délétères et d'en divulguer les "bonnes intentions" (lesquelles sont factices, tronquées ou déformées). Mais en période de crises multiples les tensions sont de plus en plus fortes et gouverner pour imposer une volonté oligarchique n'est pas si simple ni suffisant puisqu'il faut maintenant contraindre pour extorquer le peu de ressources qui reste encore sur la planète, tout comme le citron que l'on tente de presser jusqu'à la dernière goûte pour assouvir une soif de puissance sans limites. C'est alors que l'on astreint à la croissance constante et infinie en l'instaurant par des dogmes économiques aberrants mais parfaitement adoubés par l'élite qui non seulement n'y voit surtout rien à redire mais les fait inscrire constitutionnellement aux frontons des démocraties qui n'en ont plus que le nom… Les véritables dirigeants et instigateurs de ces dogmes sont les ultimes fanatiques du vieux monde dont la seule religion se prénomme "domination", ils ressemblent fort à ces gourous de dangereuses sectes agissant en secret, leurs noms (déjà citées antérieurement): Trilatérale, Bilderberg, CFR, groupe de Milner, Illuminatis et autres loges de franc-maçons dévoués (souvent sans le savoir) à la cause de destruction du plus grand nombre pour l'intérêt pyramidal du petit nombre au sommet tirant toutes les ficelles.

Ces groupes, dont on entend parfois les noms au détour de certains médias alternatifs taxés de complotisme par les manipulateurs assujettis au pouvoir, ne sont effectivement rien de plus que des sectes avec la différence qu'elles ont aussi une tendance à se positionner radicalement de manière satanique à un très haut niveau tant leurs finalités d'exterminer tous ceux qui se mettraient en travers de leur route est immense et impérieuse. Rien n'arrête la folie destructrice de ces individus: destruction de l'environnement jusqu'à éteindre toutes les espèces et extraire les dernières ressources, destruction sociale par accaparement de l'économie de marché en dérégulation à l'extrême, destruction de l'Histoire par sa sournoise réécriture ou manipulation, destruction des peuples par asservissement légalisé (leur doctrine: "faisons les travailler plus pour les voler encore plus"), enfin destruction des idées par l'abrutissement généralisé au nom des Lumières qui ne sont plus que les feux par lesquels on brûle les livres et la Vérité. Rien de bien nouveau puisque le lavage de cerveau a tellement bien fonctionné depuis des décennies que personne ne s'en inquiète véritablement et ne voit que comme une triste fatalité le désastre arriver à grands pas en se disant, le comble, que c'est de la faute de tous…

Mais qui sont donc ces manipulateurs, ces collaborateurs qui instillent ces doctrines, ces détournements et ces mensonges? Encore une fois pour agir aussi puissamment il faut comprendre les véritables ressorts de la Réalité, ce qui n'est pas donné à tous tant l'on a détourné le regard de la majorité sur des futilités… Les vrais pouvoirs qui entrent en jeu ne sont pas ceux que l'on croit, ils sont d'une nature autre ayant une facette à double tranchant: utiliser le pouvoir pour les siens au détriment de tous, ou bien utiliser ce pouvoir pour tous sans contrepartie personnelle, nous avons ici une vision à deux polarités strictement opposées, "l'en vers soi" ou "l'en vers autrui", l'accaparement ou la répartition, l'avidité maladive ou le partage équitable. Les seuls encore capables d'opter pour le choix de l'une ou de l'autre de ces deux visions du monde et d'en capter les intentions cachées ou cryptées sont les initiés des arts séculaires qui se les transmettent ou de ceux qui reçoivent le Don d'en exercer la charge, on les appelle sorciers, mages ou chamans car ils savent voir "au-delà" des simples réalités pour trouver l'essence des choses et des êtres, entrer en résonance avec leur contexte ou celui d'autrui. Vous aurez compris encore une fois que deux forces s'opposent, elles se voient toutes deux comme un fléau ou comme un bienfait selon le côté auquel votre penchant naturel vous porte et vous maintient.

Actuellement les très grandes entreprises, particulièrement les multinationales globalisées, ont fait leur choix, celui de l'accaparement, de la tromperie et de la manipulation, elles ont donc aussi leurs serviteurs complices qui voient l'économie, la finance et le commerce comme un triple moyen d'obtention détournée du pouvoir sur autrui pour l'asservir plutôt qu'un échange équitable basé sur un équilibre où les services fournis ne sont pas des sévices cachés par quelques astuces commerciales trompeuses ou destructrices. Ces initiés qui les servent ne se cachent pas, ils sont dans les cabinets de management, dans les ressources humaines (pour choisir les plus inhumains d'entre eux), dans ces patrons dictatoriaux qui se voient comme des empereurs du monde à leurs pieds, et même dans les officines publicitaires qui concoctent des slogans dignes de formules ésotériques pour faire vendre n'importe quoi à n'importe qui n'importe où et n'importe quand, autrement dit pour manipuler les esprits et en faire des esclaves "sous emprise" (le terme est ici le bon). Parfois ils ne savent même pas qu'ils sont eux-mêmes sous influence, de celle d'une magie véritable issue de puissances qui se sont emparées d'eux, ils ne voient plus que les seuls avantages qu'ils en reçoivent et non les immenses dégâts qu'ils entraînent à la communauté. À l'image de ces GAFA qui misent même sur la destruction à court terme de leurs produits pour maintenir une demande accrue, ceci au nom du libéralisme des marchés et de sa dérégulation, il y en a certains qui n'attendent pas de vendre pour détruire ou pousser à détruire pour vendre encore… C'est ici que finalement l'on vend son âme au diable qui se délecte de tant de bêtise assumée, de cette avarice anciennement pécheresse qui est devenue le dogme d'un profit vanté, récompensé et ambitionné.

Bien entendu tous les autres acteurs de l'économie en pâtissent durement, en premier lieu les petites et moyennes entreprises qui n'ont pas compris le système ni envisagé qu'il y a pourtant des solutions alternatives et efficaces en utilisant les mêmes types d'armes mais orientés différemment, cette fois du bon côté, de celui qui permet au monde de se construire plutôt que de s'autodétruire, de celui qui s'oppose à la folie et au mensonge d'une secte d'illuminés milliardaires, de celui qui partage équitablement sans tromper en échange, enfin de celui dont sont issus certains initiés heureusement aujourd'hui capables d'inverser la tendance destructrice pour repousser les maux de cette société qui risque l'effondrement total (non seulement économique mais aussi environnemental et vital). Personnellement mon choix est fait, ceux qui me lisent savent de quel côté je me positionne en qualité de chaman professionnel, d'ailleurs l'exercice de la magie telle que j'en ai eu la charge ne pourrait s'effectuer a contrario de mes convictions et je me targue de refuser les demandes qui me semblent contraires à une éthique axée pour le bien commun ou dangereuse pour le plus grand nombre. Ce choix je l'assume tout comme certains ont aussi choisi l'autre camp, celui de la destruction à tout prix même s'ils auront de sacrés comptes karmiques à encaisser négativement, je ne conseille à personne de suivre leur exemple pour le moins fâcheux avec une vue si involutive.

Vous aurez compris que je reste à disposition des entreprises responsables pour les aider à vaincre l'adversité qui gangrène actuellement notre économie et le commerce en général, il faut savoir résister avec des moyens parfois plus ésotériques si ceux-ci se situent du bon côté d'une vision du monde plus juste et équitable dans tous les sens du terme. Pour ce faire je vous y aide avec mon savoir-faire, n'hésitez pas à me joindre pour en savoir plus et m'exposer de vive voix votre problématique d'entreprise par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien si vous préférez de manière plus cadrée et précise par écrit via mon formulaire de contact (merci de cliquer sur ma bannière pour ouvrir ma page de contact). Je vous dis à très bientôt pour aller de l'avant durant cette année décisive où tout va changer, ne ratez pas le cap ni l'opportunité d'agir positivement pour vous-même et pour le bien commun!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog