Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman

Le "Don" est véritablement une grande énigme pour la majorité des gens, il est vrai aussi "qu'avoir le Don" c'est n'est pas forcément être plus doué que la moyenne dans une activité courante et disons-le "normale", non "avoir le Don" se situe à un niveau spirituel assez peu ordinaire puisqu'il apporte des capacités dites "paranormales" à la personne qui le possède. D'ailleurs à ce niveau l'on pourrait bien se demander qui possède qui, la personne ou bien le Don, tant celui-ci investit entièrement un individu et change l'ensemble de son existence en conditionnant chacun de ses actes et chacune de ses pensés de manière exponentielle sur divers plans… "Avoir le Don" n'est donc pas forcément un avantage au sens commun du terme, ce serait plutôt une lourde charge à porter pour en faire bon usage et tenter de ne pas le pervertir tant sa puissance peut parfois dépasser le "contenant", c'est-à-dire l'humain qui doit en porter la responsabilité.

Mais avant tout qu'est-ce exactement que ce "Don"? Ce dernier fait sourire les uns qui n'y croient pas du tout et inquiète sérieusement ou interroge fondamentalement les autres avec ce léger soupçon de mépris de ceux qui jalousent quelque chose qu'ils ne comprennent pas. Car effectivement il est assez difficile, même pour un initié possédant lui-même ce Don, de le définir avec grande précision tant celui-ci peut être différent d'une personne à une autre dans son mode d'application, son rayonnement, sa puissance ou son orientation. En effet certains auront le Don de Prophétie (directe ou en bien utilisant des objets annexes), d'autres le Don de Guérison (apposition des mains, barreurs de feu, rebouteux, etc.), d'autres encore auront le Don de pouvoir s'entretenir avec l'au-delà (parler aux défunts) ou un accès à une Connaissance quasi infinie (encadrée par des entités "célestes" via des archives Akashiques). Certains initiés ne font pas entrer dans cette catégorie la télékinésie (bouger les objets à distance), le dédoublement du corps (voyage astral ou éthérique hors du corps physique), ou la télépathie (lire les pensées), y voyant plutôt des capacités naturelles de l'humain qui s'exercent avec certaines prédispositions évolutives assorties d'un entraînement parfois long et rigoureux ( lors de méditation transcendantale par exemple).

A priori nous pourrions tous être "dotés" d'un don si nous étions plus attentifs à notre réel potentiel sans en être détournés par les futilités que nous impose la société, nous bridant ainsi de pouvoirs déjà en nous mais instamment niés à grande échelle, une sorte de lavage de cerveau généralisé… D'une certaine manière il est aussi vrai que l'humanité n'est peut-être pas encore prête à récupérer un potentiel si large qu'il pourrait bien nous dépasser pour finalement nous faire sombrer un peu plus encore dans le chaos, nous ne sommes certainement pas encore assez sages pour user librement de tels pouvoirs, maîtrisons déjà les basiques comme le feu, l'eau, le vent et la terre (apparemment c'est assez mal parti!). Mais ne désespérons pas puisque certains sont tout de même "à l'essai" et sont donc investis d'un Don pour en théorie en faire bon usage, sous l'oeil vigilant de gardiens invisibles, "d'anges gardiens" si l'on veut bien leur donner ce nom assez ambigu (en y réfléchissant…).

Alors il est vrai que l'on peut placer les détenteurs d'un Don sous l'égide pompeuse de la caste des "initiés" par opposition à tous les autres malheureux profanes qui doutent encore, surtout finalement d'eux-mêmes, hélas pour eux (mais il est vrai qu'il est difficile de transcender une réalité que l'on nous dicte chaque minute comme étant la seule et unique à suivre). Les tout premiers initiés de l'Histoire, ce sont bien évidemment les chamans tribaux qui sont garants des traditions du groupe en préservant ainsi la plus grande cohésion possible dans la tribu tout en réconciliant le passé du savoir des ancêtres avec le présent qui y puise ses ressources pour engendrer un futur viable et cohérent en pleine harmonie avec le principe vital de l'environnement naturel. Il est tout aussi évident que si l'on y regarde bien nos sociétés modernes font exactement l'inverse en détruisant systématiquement et selon une logique fourbe tout ce qui entrave son "progrès", en d'autres mots: asservissons sans limite ni morale la Nature plutôt que de nous en inspirer avec sagesse… Nous sommes donc encore loin d'accéder aux Dons qu'elle nous promet si nous la traitons de cette manière alors que nous en sommes issus et que nous dépendons de ce principe vital. Mais continuons à scier la branche sur laquelle nous sommes installés, nous en tirerons peut être une leçon utile!

Une question taraude atrocement les lecteurs de ce blog dans les nombreux messages que je reçois: "Comment diable obtient-on ce précieux Don?!" Heureusement le Diable n'est pas de la partie (encore que…) et comme je l'ai précisé précédemment ce sont plutôt des entités positives qui en doteraient certaines rares personnes pour tester notre capacité à utiliser ce Don pour le bien de tous et non de manière égocentrique pour soi. Qu'il est en effet difficile de résister à l'Appel du Pouvoir lorsque celui-ci se présente à vous! Et pour la petite histoire j'ai connu il y a une vingtaine d'années une personne qui avait reçu (par erreur?) plusieurs Dons assez incroyables puisque les archives Akashiques lui étaient soudain grandes ouvertes, lui permettant d'accéder à un savoir universel, ainsi qu'un autre Don encore plus incroyable de pouvoir modifier la réalité, d'altérer à sa guise le cours de l'histoire uniquement par la pensée… Bien évidemment lorsque l'on tombe sur de tels personnages on essaie de comprendre et de se prouver que l'on ne rêve pas mais le pire dans tout ceci est qu'il lui était strictement impossible d'utiliser notre langage commun pour décrire l'immensité du savoir auquel il avait accès ni d'expliquer et de prouver que la réalité modifiée provenait de ces propres pensées puisque cette réalité était la nôtre et qu'elle ne pouvait pas être anticipée ou intégrée par nous.

La personne en question a bien vite fini entre quatre murs blancs dans un hôpital en perdant très rapidement absolument tout souvenir de cet épisode (épisode clinique pour parler "profane") ainsi que tout pouvoir issu de ces Dons. La morale de cette histoire est certainement que nous ne sommes pas sages lorsque l'on nous donne trop de pouvoir et qu'à l'image du primate à qui l'on offre une mitraillette chargée il vaut mieux finalement renoncer à ce petit présent peu adapté (quoi qu'aux États-Unis on ose offrir des armes aux enfants, à vous de juger). Dans d'autres circonstances certains sorciers tentent par une voie détournée d'accéder à ces pouvoirs (on ne peut en effet plus les appeler "Dons") en passant par la Magie Noire, c'est-à-dire en demandant à des entités sombres d'apporter sur un plateau tel ou tel pouvoir. Il existe une multitude de sectes de fanatiques qui s'adonnent à cette dangereuse mascarade qui finalement se termine assez souvent par un suicide collectif (l'actualité nous en a démontré plusieurs fois l'existence et la triste finalité), il n'est donc pas conseillé de monter son petit club de Magie Noire pour jouer à l'apprenti sorcier: attention danger mortel assuré! Dans cet ordre d'idée je recommande d'ailleurs dans chacun de mes articles de ne pas s'essayer à la magie, qu'elle soit noire, blanche ou rouge, c'est ici une affaire très sérieuse qui peut vite très mal tourner si justement vous n'avez pas reçu cet "accord" sous la forme du Don…

La question du Don a de tout temps fasciné les Hommes pour tenter d'en faire des surhommes et elle est d'autant plus d'actualité que notre monde "moderne" et civilisé est tout à fait capable de se perdre avec ses propres inventions dans les pires impasses pour se détruire ou asservir autrui en tentant de "s'améliorer". Il n'est donc nul besoin d'ajouter un risque supplémentaire en laissant actuellement globalement l'accès à de tels pouvoirs plus ésotériques au plus grand nombre, seuls quelques initiés peuvent donc goûter à un ersatz sage de ces Dons en fonction de leurs capacités à en user pour le bien de tous. Dans mon activité professionnelle en qualité de chaman j'ai accès à quelques-unes de ces réponses qui vous passionnent et je suis à votre disposition pour vous aider dans votre recherche de la vérité ou pour vous aider si vous désirez résoudre une problématique personnelle complexe. N'hésitez pas à me joindre par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien à m'écrire en utilisant mon formulaire de contact sur mon site (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour l'ouvrir). Je vous souhaite de bonnes vacances estivales tout en restant disponible durant cet été pour vous répondre si besoin, à très bientôt!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

Dire que les démons nous observent et sont partout à l'affût en attendant un signe de faiblesse de notre part pour nous phagocyter goulûment serait quelque peu exagéré mais n'oublions pas que nous sommes entourés de multiples créatures et d'entités totalement invisibles à nos yeux, qu'elles ne sont pas forcément toujours hostiles sans non plus être indifférentes à notre présence, ce qui peut parfois engendrer des modifications dans notre espace de vie ou plus directement en nous, positivement ou non… Le concept de "démons" étant d'ailleurs plutôt issu d'un registre religieux ou traditionnel je préfère utiliser le terme d'entités pour les caractériser de manière moins ostentatoire car nous avons cet "a priori" obtus de voir dans la créature démoniaque ce côté normé forcément néfaste et destructeur alors que dans d'autres cultures (en Inde ou au Japon par exemple) elles sont même parfois synonymes de demi-dieux ou tout simplement d'esprits surnaturels n'ayant pas cette dualité typique "bien-mal" que l'on appose allègrement sans trop chercher ici en occident. De là à écarter totalement les entités négatives, non il n'en est rien car il en existe effectivement de redoutables et très sournoises.

Le "bestiaire" judéo-chrétien, pour n'en citer que les plus connus et puissants, nous a peuplé l'enfer d'une multitude de démons de tout ordre et de tout rang, en passant par Alastor le monarque infernal, Lucifer l'enflammé, Satan le chef des démons de l'enfer, Asmodée le destructeur, Hécate la diablesse, le laid mais puissant Astharoth, Lilith la princesse des démons, Baal le chef des armées infernales, le vicieux et crapuleux Bélial ou encore Mammon le démon de l'avarice pour finir cette très courte énumération qui pourrait s'étaler sur une bibliothèque entière tant ils sont "légions"… Heureusement pour nous, nous ne les croisons pas sur notre chemin aussi facilement que nous serions tentés parfois d'en épeler les noms du bout des lèvres pour ne pas trop les attirer ici-bas, quoi qu'ils auraient bien à faire avec grande délectation sur notre Terre si corrompue (mais il faut croire que nous nous débrouillons déjà finalement assez bien sans eux pour mettre à mal la planète entière !).

Ne soyons pas du tout pessimistes ou négatifs, bien au contraire puisqu'il existe aussi une pléiade d'êtres ou d'entités positives qui nous environnent et veillent constamment en suivant chacune de nos décisions et de nos pensées, ceci pour nous orienter salutairement sur des voies qui nous permettent assurément de mieux évoluer. N'oublions pas que notre existence est elle-même formatée délibérément dans ce sens du "passage d'épreuves" pour que nous puissions apprendre et ainsi développer des aptitudes nouvelles, notamment en ce qui concerne la compréhension du monde et surtout d'autrui. Il y a donc toute une complexe mécanique supérieure qui orchestre ces confrontations avec ce que nous percevons génériquement comme ces maux sur nos échelles personnelles de valeurs, ceci pour que nous puissions "aller de l'avant", même si parfois "notre réalité" peut nous poser objectivement des problèmes plus ou moins importants (du moins sur le moment).

Pour aller même plus loin dans le raisonnement, il faut bien comprendre que les Démons dont nous parlons sont en grande partie des émanations de nos propres défauts ou vices et sont de ce fait cantonnés au niveau inférieur de notre réalité (ou "infra") pour ne pas non plus se répandre comme un tsunami sur tout ce qui nous entoure… Par conséquent les incursions démoniaques de grande ampleur existent mais sont néanmoins des phénomènes rares qui ne cibleront d'ailleurs que certaines personnes les ayant plus ou moins titillés, en d'autres termes: seront prioritairement touchés ceux qui s'y frottent via la Magie Noire en ouvrant quelques mauvaises portes… J'en profite ici pour rappeler qu'il ne faut pas jouer avec cette magie du chaos, laquelle ne se maîtrise pas et s'attaque de près ou de loin à tout ceux qui tentent de l'utiliser sans aucune protection ou Connaissance.

Bien entendu, et je l'ai déjà expliqué, il persiste tout de même quelques petits démons mineurs ici-bas assez virulents pour que nous puissions "nous amuser" avec de menus problèmes existentiels. Dans cet ordre d'idée en Orient l'on parle des Djins ou plus proche de chez nous ce sont des "esprits malins" qui peuvent de temps en temps prendre possession mentalement de personnes momentanément affaiblies (physiquement ou psychologiquement), et il n'est pas rare de se voir dire dans certaines circonstances: "je ne devais pas forcément avoir toute ma tête à ce moment" (souvent pour des broutilles), et je confirme que l'expression est savoureusement réelle, à un tel point que juridiquement la Loi prévoit très sérieusement que l'on peut "être irresponsable de ses actes" (ce qui signifie que même l'administration en a une connaissance patentée sans pour autant l'expliquer clairement).

Vous aurez assez vite compris que lorsque vous vous apercevez que vous avez été "sous emprise" d'une entité négative il est déjà trop tard et que celle-ci n'est plus "en vous" et est déjà loin; seules les personnes qui vous entourent peuvent effectivement percevoir que vous n'agissez pas comme à l'habitude et que votre comportement est anormal dans le sens où les actions que vous entreprenez ne sont pas celles que vous auriez décidées intégralement par vous-même. Ce point étant établi, si vous êtes victime d'une de ces entités, et étant comme hypnotisé par elle, vous ne pourrez rien faire que subir comme dans un rêve éveillé, ce seront alors évidemment vos proches qui pourront constater ce comportement et alerter "qui de droit". En général les proches, famille ou conjoint, contactent assez rapidement un médecin qui lui-même renvoie très vite le dossier vers le psychiatre le plus proche. À ce niveau il est dommage que, contrairement aux brûlures dans les hôpitaux avec les "barreurs de feux", l'on ne contacte pas un vrai spécialiste pour pratiquer un désenvoûtement ou un exorcisme, ce qui aboutit à voir les personnes sous emprise gavées de médicaments psychotropes durant des semaines ou des mois, ce qui n'arrange rien, bien au contraire…

En ce qui concerne plus précisément l'envoûtement maléfique, il n'a strictement rien à voir "directement" avec des entités qui agissent de leur plein gré, c'est un acte malveillant (non voulu par la personne ciblée) qui perturbe l'existence en forçant la volonté de manière biaisée via un rituel de magie effectué par un sorcier. Dans ce cas le sorcier peut effectivement envoyer des flux négatifs (spécifiques aux maux que l'on veut générer) avec des rituels de Magie Rouge ou Blanche, ou bien il peut prendre le risque de lancer un sortilège beaucoup plus lourd en Magie Noire en invoquant un esprit démoniaque à sa solde pour nuire à une cible définie (et souvent lui nuire aussi en retour), à déconseiller…

Comme nous le voyons le monde des esprits nous contrôle assez largement, soit pour notre bien pour nous faire évoluer, soit pour notre mal pour exactement le même but! L'on peut même dire que les sorciers qui exercent et lancent des sorts sont aussi d'une certaine façon les instruments de l'ensemble de ce processus et permettent de faire "bouger les lignes". Ceci étant, si vous avez besoin d'aide ou de renseignements supplémentaires sur le thème de cet article je suis à votre disposition pour en discuter: par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien par écrit en m'expliquant dans le détail votre problématique (ou celle d'un proche), ceci en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. En attendant, posez-vous la question: êtes-vous en ce moment même réellement maître de toutes vos décisions et actes?

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

La protection en magie est assez sous-estimée et reste plutôt méconnue par rapport aux rituels plus actifs qui ont forgé la réputation d'efficacité des travaux ésotériques, notamment dans les domaines issus de la Magie Rouge (la magie de l'amour et de la sexualité) ou bien la redoutable et très (trop) médiatisée Magie Noire, laquelle n'apporte pourtant que destruction et chaos. Mais l'on dit bien "qu'il vaut mieux prévenir que guérir" et c'est très justement le leitmotiv de la protection que d'empêcher ou de repousser une action magique néfaste afin de ne pas en subir les effets délétères. Personne ne voudrait effectivement souffrir d'une situation problématique induite par une action telle que celle d'un envoûtement quelconque, et le simple fait de se savoir visé par ce type de rituel est déjà un supplice en soi, de même celui de vouloir connaître d'où provient le mal, et évidemment celui de savoir comment s'en prémunir. Et pourtant, assez paradoxalement l'on peut aussi parfois se poser la question de l'utilité d'accepter d'en être sciemment la cible, ce que j'avais évoqué dans cet article où "l'épreuve du moment" peut s'avérer être un "passage évolutif" nécessaire et finalement positif à plus long terme.

Ce dilemme métaphysique qu'imposent les notions de "bien et de mal" est un véritable casse-tête pour les profanes qui ont "bien du mal" à en comprendre les tenants et aboutissants en s'efforçant de séparer comme il se doit les deux concepts comme catégoriquement et strictement opposés… alors qu'ils sont parfaitement complémentaires et parfois même équivalents. Par exemple me vient cette image d'une très jeune personne qui souffre car elle a attrapé une maladie virale comme la rougeole par exemple, on pourrait se dire qu'elle n'a effectivement pas eu de chance, pourtant son organisme va étudier le virus et le combattre pour qu'ensuite il ne puisse plus être aussi nocif que la première fois, et passera inaperçu ou bien ne pourra plus jamais infecter de nouveau la personne, son système immunitaire étant devenu plus fort. Il en est de même de toutes les problématiques qui nous touchent, elles nous permettent de nous y confronter pour nous y adapter, pour évoluer et pour les surmonter. Alors, est-ce qu'évoluer en mieux après avoir surmonter une épreuve est finalement négatif? Non, bien entendu et pourtant la source de cette évolution provient d'une problématique que l'on perçoit d'emblée comme mauvaise. Vous voyez de suite ici toute la relativité "du bien et du mal"…

Au quotidien nous sommes sans arrêt dans des postures qui nous poussent à "répondre" à des problématiques professionnelles, sociales, amoureuses, matérielles, physiques, morales, spirituelles, etc. Nous sommes tellement habitués à ces situations que nous n'y faisons même plus attention, en effet qui se poserait la question en étant en bas d'un escalier de savoir si l'on va réussir à monter les marches et arriver indemne en haut. Peut-être un enfant ou une personne très âgée. Sur ce point nous abordons l'aspect crucial qui nous intéresse: se protéger de ce que l'on ne connaît pas ou de ce que l'on ne peut pas affronter sans un grand risque. Dans cette optique il est clair que la très grande majorité des gens n'est pas avertie des méfaits de certains rituels d'envoûtement et en ignore même l'existence ou bien la nie tout simplement, ce qui s'avère généralement être une erreur assez dommageable à court, moyen et long terme.

Nier ce que l'on ne connaît pas revient à faire la politique de l'autruche, c'est-à-dire à ne pas vouloir regarder le problème de front et à laisser sa voiture filer à fond dans le mur avec le pied à côté de la pédale de frein et les mains croisées au-dessus du volant sans y toucher, ce qui semble dans cet exemple être assez dangereux et surtout complètement idiot. C'est pourtant exactement l'attitude des profanes en la matière que de détourner immédiatement les yeux des problématiques qu'ils ne comprennent pas, je parle ici d'ésotérisme et de tout ce qui n'est pas habituellement perçu comme une réalité objective et visible. Justement, le problème réside dans tout ce que nous ne pouvons pas voir, il existe un monde invisible qui nous entoure et qui même peut se nourrir allègrement de nos énergies (lire mon article sur les entités énergivores), de même en ce qui concerne les flux négatifs générés par des rituels d'envoûtement, seuls leurs effets sont ressentis (souvent trop tard) mais ils restent totalement indécelables si vous n'êtes pas initiés à la magie en utilisant un sort de dévoilement ou de révélation.

Dans le registre de la Protection, nous avons donc en premier lieu à effectuer le dévoilement d'une action magique en cours sur la personne à aider, généralement c'est un rituel d'envoûtement typique qui est en place et il faut en définir la nature exacte en délimitant le contexte sur lequel il agit et son rayon d'action, en évaluant aussi précisément la ou les cibles (collatérales s'il y a), et en jaugeant si possible la puissance dont il dispose (force et durée). Évidemment seuls les initiés et professionnels sont aptes à décrypter le sort en cause et par la suite à en trouver la source puisque c'est ici la deuxième phase du travail: d'où vient le problème? Il existe plusieurs pistes basiques, soit c'est un proche qui s'essaie à la magie et a réussi à développer une énergie négative suffisante pour nuire, soit c'est un professionnel aux ordres d'une tierce personne. J'écarterai l'hypothèse des entités parasites ici car elles seraient elles-mêmes présentes de manière contextuelle et non intégralement issues d'une magie externe volontaire (lire néanmoins l'article précité en lien dans le paragraphe ci-dessus si vous avez des doutes).

Une fois bien défini le type de sort en cause, s'il y en a bien un, le praticien se doit de créer spécifiquement le rituel de désenvoûtement précis en fonction de tous les éléments recueillis afin de contrer l'action négative en cours, de plus il est préférable de renforcer la protection par un deuxième rituel de magie blanche de purification qui jouera le rôle basique de bouclier afin d'empêcher toute autre action négative sur la personne (du moins durant un temps d'observation). Je précise que les grigris et autres objets théoriquement protecteurs ne le sont pas du tout après coup lorsque le sort est déjà présent et que seul un contre-sort (ou désenvoûtement) peut agir efficacement car de manière véritablement ciblée. Quant à l'origine exacte, elle se dévoile généralement en fonction de la nature du sortilège en présence et le praticien peut renvoyer à l'expéditeur via la loi du triple choc en retour si cela est nécessaire (demande une certaine puissance pour effectuer le déclenchement de ces représailles).

Comme il est d'usage, je reste à votre disposition pour répondre à vos questions relatives au thème de cet article ou pour vous aider à résoudre une problématique personnelle qui vous semble difficile via un rituel adapté à votre contexte et à la situation que vous subissez. Vous pouvez me joindre très facilement par téléphone aux: 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (mes deux numéros directs et non surtaxés) ou bien par écrit en m'expliquant dans le détail votre situation actuelle (ou celle d'un proche) via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez que la magie se combat par la magie avec ses propres armes!

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog