Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

harmonie

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Parler de "magies d'amour" n'est jamais simple, même pour un professionnel puisqu'il existe a fortiori une multitude de configurations amoureuses concernées et pour lesquelles un rituel spécifique de magie sera plus efficace et ciblé qu'un autre, donc toute généralisation sera de facto hasardeuse et susceptible d'entrainer de faux espoirs ou des erreurs d'interprétation de la part des auditeurs ou lecteurs qui penseront à tord s'y retrouver ou au contraire n'y verront rien d'intéressant pour leur propre cas. Afin de mieux cerner le sujet il est nécessaire, si l'on veut être plus précis, d'en distinguer les plus importantes typologies et les contextes qui s'y réfèrent, ce dont il résultera des pistes bien plus probantes et clarifiées pour chacun. Ainsi, comme l'Amour parle à tous et à toutes, hommes et femmes reconnaitront plus facilement la configuration qui est la leur dans ce domaine à la fois complexe et si important. Dans cette perspective de clarification, les grands types de magies, les types d'histoires amoureuses les plus courantes et les potentielles meilleures solutions seront abordées de manières certes rapidement généralisées mais contextualisées à des fins d'orientation dans ce dédale de possibilités dont je rappelle que toute explication didactique, même limpide, ne remplacera jamais une séance de vive voix entre le praticien et la principale personne intéressée, peut-être vous-même si vous êtes dans le cas d'une de ces problématiques amoureuses énumérées sommairement. Bien entendu, et pour être parfaitement juste dans les termes, "l'envoûtement d'amour" ou "envoûtement amoureux", ou bien encore certains l'appelle "sortilège d'amour" sera inscrit dans un processus de rituels successifs qui ne seront pas décrits car ils représentent le cheminement unique dans le temps des effets et des causes étant rencontré dans un contexte amoureux, avec ses hauts et ses bas, ses revirements, ses confirmations et autres innombrables singularités en permanente évolution et propres à chacun. Quatre orientations principales se présentent à nous pour utiliser l'envoûtement d'amour comme modus operandi, celles-ci avec d'éventuelles sous variantes mineures abordées (ou non, pour des raisons évidentes qu'il faudrait une bibliothèque pour les énumérer toutes…). Je pense que la plupart se reconnaitront dans au moins l'un de ces types de schéma, si besoin était.

Commençons par la personne seule (célibataire ou de nouveau libre, divorcée, séparée, voire veuve) qui recherche l'Amour et une relation durable. C'est finalement le cas d'une grande partie de la population si l'on compte les jeunes adultes entrant résolument dans la vie, voire les individus plus mûrs qui n'ont pas encore trouvé ou cherché la relation amoureuse qui leur convient. L'on peut aussi adjoindre à cette liste assez disparate ceux et celles, étant seuls, qui sont déjà amoureux d'une personne qui n'est pas libre (déjà mariée ou en relation) et dont la focalisation exerce cette exclusivité de ne pas aller chercher ailleurs en pensant (à tord ou à raison) que c'est le ou la partenaire idéale. D'une part il y a donc ceux qui ne savent pas où chercher, d'autre part il y a ceux et celles qui sont certains d'avoir trouvé mais dans l'impossibilité de concrétiser la relation (car déjà prise). Pour la première catégorie la recherche d'une relation amoureuse ressemble à une quête souvent vécue comme celle de "l'âme soeur" dont il faudrait débusquer la présence dans le monde, et c'est un peu la configuration d'une chasse au trésor qui s'organise, mais sans avoir de plan ou d'informations. Dans ce sens, les rituels de magie blanche pourront aider à déjà trouver en soi sa propre mission karmique pour ensuite comprendre comment trouver la meilleure relation, la plus adaptée réciproquement à cette quête de soi et du couple. L'envoûtement d'Amour sera alors une double action, d'éveil de soi et d'appel aux forces invisibles de l'Amour pour aider à trouver, par des concours de circonstances induits via les rituels. Dans l'autre configuration, être bloqué et persuadé d'avoir trouvé n'est pas simple à vivre si l'on ne peut concevoir une complète relation amoureuse pour diverses raisons dont la plus courante : la personne est déjà en couple. Dans ce cas la magie rouge et ses puissants rituels d'envoûtement d'amour pourront servir d'une part à certifier (ou pas) le choix, d'autre part à concrétiser la relation au détriment de celle en place… Dilemme à bien étudier sous tous les angles si l'on doit provoquer une rupture d'un côté pour se satisfaire soi-même, parfois cela tombe sous le sens, parfois non… Le karma et son itinéraire d'évolution, encore une fois, seront conjointement l'objet principal à suivre pour coordonner une éventuelle action magique plus radicale, pour l'un(e) et pour l'autre, souvent acté de manière unilatérale à notre niveau ici-bas (mais toujours décidé à un "niveau supérieur", sinon le processus ne pourra aboutir intégralement ou durablement sur une voie non compatible).

Voyons ensuite le couple qui veut de concert revigorer, dynamiser et harmoniser une relation amoureuse certes satisfaisante mais tout de même assez ancrée dans des habitudes et la routine. C'est très souvent la femme qui prend le devant dans cette volonté de réactiver l'Amour au sein du couple avec des moyens originaux pouvant revigorer la libido de son partenaire et ainsi dynamiser la relation, mais cela ne fonctionne pas toujours et d'autres moyens moins conventionnels et plus ésotériques peuvent alors prendre le relais dans un sens d'envoûtement d'amour pour libérer par la magie rouge les énergies des corps et des esprits. Il y a donc un besoin d'apport énergétique, de mise en phase des partenaires et de redonner un sens profond au couple, si besoin en passant par la sexualité, laquelle entrainera le regain de dynamisme pour entrevoir d'autres activités plus spirituelles en commun. Dans cet ordre d'idée, le concours annexe d'une magie-starter issue de la magie blanche qui apporte ce besoin d'énergie et de soin, l'envoûtement d'amour sera à double niveau ainsi teinté de blanc et de rouge, de ces deux magies complémentaires dans leurs actions et dans leur finalité : remettre le couple sur les rails pour qu'il accomplisse sa destinée à deux et puisse faire évoluer dans une direction commune les deux protagonistes dans un nouvel élan et vers des horizons plus conformes à concrétiser activement leur mission de vie, selon leur chemin karmique individuel mais évidemment en duo. Cette configuration très classique apporte une grande sérénité au couple et un aspect positif via des rituels qui s'intègrent assez facilement puisqu'il n'y a qu'une demande de réactivation plus forte d'un amour déjà présent mais qui avait tendance à faire une pause ou à ralentir son élan. Cet envoûtement d'Amour rallume la flamme, il est comme une étincelle revigoratrice qui apporte ses bienfaits et demeure une valeur sûre pour qui en trouve la nécessité ou le besoin dans sa relation.

Autre configuration bien plus problématique : l'homme ou la femme dans un couple en réelle perte de vitesse (et descente progressive aux Enfers) et qui désire reconquérir le partenaire qui s'éloigne peu à peu et entrevoit une potentielle séparation. Il y a ici une urgence à agir, c'est ce que l'on appelle en magie une action basée effectivement sur un envoûtement amoureux plus complexe via un rituel spécifique de "retour d'affection". C'est la magie rouge et ses plus puissants rituels connexes qui seront porteurs du processus de reconquête amoureuse pour sauver la relation avant qu'il ne soit trop tard, avant qu'une rupture soit elle-même actée dans les faits. Cette situation reste très délicate car le conjoint ou partenaire qui généralement fait la demande de rituel se trouve au bord d'un précipice d'où il perçoit la chute éventuelle de son couple s'il n'entrevoit pas une solution rapide et efficace. Ces types de demandes sont prioritaires et la prise en charge émotionnelle, voire parfois physique (si la personne glisse vers la dépression) demeure toujours ardue à gérer. Bien heureusement la puissance de la magie rouge permet de pallier aux effets négatifs qui sont présents, et ici aussi l'on aura parfois besoin d'un surcroit d'énergie avec des rituels de magie blanche afin de revaloriser le mental généralement en berne et une sexualité ou une libido devenues pratiquement absentes de la vie de couple. Dans tous les cas il ne faut pas attendre que la situation s'enlise et prenne des perspectives encore plus complexes à inverser en tendance, il faut rapidement et puissamment agir à tous les niveaux, tant au quotidien plus profane qu'au sens plus ésotérique que les rituels permettent. Ici aussi l'analyse karmique de la situation devra être effectuée au préalable afin de comprendre si cette épreuve n'est pas assurément une étape imposée sous une forme initiatique à des fins de test karmique à surmonter pour pouvoir évoluer par la suite… Ce qui est très souvent le cas mais n'est hélas pas du tout perçu comme tel.

Enfin, reste la dernière et plus compliquée des situations : le couple en pleine crise ouverte avec une rupture déjà en cours ou consommée. Ici le couple s'est désagrégé mais néanmoins il reste l'un des partenaires, celui qui est éconduit, qui veut récupérer son conjoint avec la force de celui ou celle qui a la foi dans son amour même si l'éloignement est en cours et la rupture déjà décidée. Il y a un véritable combat dans cette entreprise, qui, pourtant n'est pas perdu d'avance et c'est bien heureusement la lumière au bout du tunnel qui fait avancer sur cette voie de la reconquête du partenaire avec toutes les options qui sont présentes pour ce faire. Toutes les magies pourront être utilisées dans cette perspective, tous les moyens peuvent être envisagés, même parfois selon des objectifs ayant potentiellement recours à une magie plus sombre si cela devait se confirmer qu'elle soit nécessaire. C'est sur ce point crucial, celui de comprendre comment la situation a pu aboutir à la déflagration du couple, que l'on pourra y affecter ces moyens où une forme plus âpre de magie prendra le relais si cela en était une obligation karmique d'en arriver à bousculer certaines convenances profanes qui se verraient justifiées par une vue plus ésotérique et supérieure, par un angle plus aigu qui nous serait dicté pour agir de manière radicale. Encore une fois, il n'y a aucune justification de l'utilisation potentielle de la magie noire si celle-ci n'était uniquement un outil ultime pour devoir suivre un tout aussi ultime test karmique qui requiert parfois l'antithèse pour mieux cerner la thèse, la mise en abime du bien et du mal pour en reconnaître les mérites de part et d'autre, puis en faire une réelle et définitive distinction dans son vécu comme une cicatrice utile.

Suite à ce tour d'horizon qui je l'espère vous aura expliqué un tant soit peu le processus à géométrie variable de l'Envoûtement d'Amour selon des directions différentes et des objectifs de résolutions qui le sont aussi, je reste à votre disposition pour répondre à vos questions dans le cadre de mon activité professionnelle, ceci sans engagement et en toute liberté. Pour ce faire merci de suivre les informations sur ma bannière ci-dessous. Dans tous les cas, et vous l'aurez compris, c'est, avant tout, l'analyse de votre voie karmique, de votre mission de vie et de votre évolution qui permettent de mieux cerner les problématiques sous un angle moins profane, donc éminemment plus élevé, par conséquent plus véridique et plus juste pour chacun, ceci est aussi une règle d'Or dans le couple !

Jean-Pascal BRUNO, chaman professionnel.

 

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Voir les commentaires

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Certaines personnes réussissent tout ce qu'elles touchent sans aucun effort ou presque, elles accumulent outrageusement les succès là où d'autres s'acharnent à grappiller quelques miettes après un laborieux travail non récompensé à sa juste valeur : pourquoi donc tant d'injustice dans ce monde pour constater une si grande différence, pourquoi le sort bénéficie il si bien aux uns et si peu aux autres ?! D'ailleurs ce constat n'est qu'un rappel que chacun aura pu constater par lui même, nous avons tous connu des personnes extrêmement chanceuses, sans aucun problème, à qui tout réussit de manière presque exceptionnelle et irrationnelle, et inversement d'autres qui ne cessent de collectionner les ennuis et les accidents de la vie à un tel point que l'on pourrait croire qu'elles ont été touchées par un sortilège ou par une malédiction ! Alors effectivement, que penser en ces temps il est vrai difficiles où chaque petite victoire devient une fête, ou chaque avancée positive se doit d'être célébrée tant elle devient rare ou de moins en moins habituelle alors que la grande majorité des gens y travaille activement avec application pour en être récompensé mais dans les faits sans réel succès notable à la clef… Faut-il croire finalement qu'il existe un secret jalousement gardé par une minorité ou que la destinée de certains individus est écrite à l'avance pour leur faire bénéficier des largesses d'un heureux hasard qui ne dit pas son nom ? Selon moi non, mais les choses sont plus compliquées, en apparence seulement car la Chance appartient à tous et parfois il suffit de sentir sa simple présence pour la trouver et profiter de ses bienfaits ! La garder reste certes une autre affaire…

Se poser la simple question afin de comprendre ce qui différencie une personne chanceuse d'une qui attire la poisse à chaque instant, c'est peut-être commencer à percevoir le début d'un secret qui se dévoile, du moins c'est certainement être sur la bonne voie en vue de mieux comprendre ce phénomène où les extrêmes ont quelque chose en commun qui s'exprime de manière inverse… Là où un profane n'y verra qu'une malencontreuse situation (notons que le terme "malencontreux" dispose lui-même d'une connotation "hasardeuse" orientée du mauvais côté de la barrière), une personne plus initiée ou plus clairvoyante sentira le souffle puissant non pas de la chance ou de la malchance mais de l'expression d'un karma dans une situation propice à en restituer tout le poids, bon ou mauvais. Expliquons plus en avant cette notion "d'expression karmique" dans son contexte avec deux exemples basiques courants. Tout ou presque dans nos vies correspond à une expérience à suivre, qu'elle soit bonne ou mauvaise n'a que peu d'importance finalement du moment que cette expérience est réellement vécue avec cette mission première d'apporter une leçon, tout comme le feraient deux étudiants en arts dramatiques sur une scène de théâtre avec un maître, l'un jouerait par exemple l'homme bon, honnête et heureux, l'autre se chargerait de jouer le rôle de l'homme tortueux, mauvais et dangereux. Sur scène, que ce soit l'un ou l'autre qui jouent tel ou tel rôle, cela n'a strictement aucune importance, tous les deux sont dirigés par le scénariste ou par le metteur en scène qui leur donne assurément le ton, les paroles et les actes à suivre pour se trouver en phase avec leur personnage et donc en apprendre l'expérience du jeu d'acteur.

Dans la vraie vie, cela est exactement la même chose, à un détail près que les acteurs, c'est-à-dire nous tous, ne sommes pas conscients du rôle que nous jouons (sauf les grands initiés), nous pensons être dans une immuable et unique réalité, nous pensons que notre moi (qui n'est autre que notre Ego ressenti et actif dont nous sommes captifs ici-bas) nous représente dans notre intégralité intrinsèque et fondamentale, ce qui est faux, car nous avons une dimension bien plus haute, bien plus élevée que nous ne pouvons pas percevoir dans cette matérialité qui nous enserre comme un costume impossible à ôter, si d'ailleurs l'on cherchait à l'ôter, alors l'on se déferait naturellement de sa simple vitalité physique ("pneuma" : souffle vital) et immédiatement l'on mourrait, au sens physique mais certainement pas spirituellement, nous serions alors comme ces acteurs de théâtre, sortis d'un rôle en déposant le costume de scène, pouvant alors discuter plus clairement avec les autres personnages de la pièce et avec le scénariste en chef ou le metteur en scène, voire avec l'accessoiriste ou avec le concepteur du décor… Il est vrai que la réalité telle que nous la concevons avec nos seuls sens est une illusion, les hindouistes l'appellent "mâyâ", l'illusion de réalité matérialiste, celle que nos yeux perçoivent, que nos oreilles écoutent et que nous mains peuvent toucher et ressentir. Dans cette perspective, le bonheur, la Chance et les différents contextes où se mêle ce qu'apparemment nous jugeons (bon ou mauvais pour nous) n'est aussi qu'une illusion, une perception faussée, comme celle du film qui se déroule à plat sur l'écran de cinéma, ce n'est pas la réalité objective et véritable mais uniquement son reflet, sa résonance vibratoire sur la matérialité des choses. Platon avec son mythe de la caverne expliquait exactement ce même concept avec ses mots antiques et ses moyens de l'époque.

Prenons donc deux personnages, ou plutôt bien entendu ici-bas deux personnes différentes vivant dans notre matérialité ambiante sur Terre; l'une apparemment très chanceuse et heureuse, l'autre au contraire d'une grande malchance induisant presque tragiquement son malheur ressenti. Dans cette orientation, "l'expression karmique" dont il est question est à l'image d'une sorte de "script existentiel", c'est ce dont il est question à notre niveau, c'est-à-dire un scénario terrestre imposé et que chacun doit suivre, le tout en sachant que notre "moi supérieur" en a intégralement accepté le rôle pour se parfaire de son jeu, du moins (puisqu'il est acteur d'une scène de vie) il en a accepté toutes les variantes existentielles avec la potentialité d'en choisir les parcours sur une voie multiple déjà tracée, dans ce sens il aura le choix (tout relatif) de "jouer à sa vie" de manière modulée selon une destinée définie. Le libre arbitre dont nous pensons être les seuls acteurs conscients de nos décisions est aussi une relative illusion puisque sur cette autoroute existentielle nous ne choisissons que l'une des voies à emprunter pour aller irrémédiablement vers la même destination, ou destinée… Comme tout acteur nous pouvons donc choisir la manière dont nous pourrons jouer les scènes à venir, emprunter telle ou telle voie plus heureuse ou plus compliquée, sachant que ce point crucial nous revient pleinement via ce libre arbitre en demi-teinte mais très pratique pour ce qui nous intéresse : s'octroyer la chance d'une voie disponible ou bien la malchance d'une autre qui comporte visiblement (ici imagé) des dos-d'âne ou des nids de poules pour nous ralentir (et même parfois endommager notre "véhicule" : notre corps physique et notre "mental bas" que l'on nomme si fièrement "intellect").

Ainsi, pour illustrer plus en avant, une personne s'adonnant (par exemple) à la boisson ou à une drogue destructrice sera sur une voie compliquée et potentiellement dangereuse pouvant abîmer sa santé (physique ou mentale) et par conséquent lui faire louper des virages serrés dans sa vie commune, avec parfois des accidents à la clef sur sa route existentielle. Il en retirera tout de même des leçons de vie, et peut-être même celles qui lui faisaient défaut dans son répertoire si l'on reprend l'allégorie de notre acteur jouant sa scène et suivant le registre écrit selon un scénario dont il a accepté toutes les modalités comportementales et contextuelles… Mais tout n'est jamais noir ou blanc, ainsi même dans des situations difficiles il pourra en résulter des voies très acceptables et même très bénéfiques a contrario de la trame première de la scène, car n'a t'on jamais vu un excellent acteur improviser et apporter à son personnage une aura plus brillante encore que celle écrite dans le scénario initial ? Cela arrive souvent, c'est possible et même très apprécié des metteurs en scène que de voir leur personnage si bien exprimé avec un volume d'expression encore plus exigeant et complexe que ce qui était prévu. Pour ceux qui son cinéphile, l'exceptionnel film "The Game" de David Fincher pourrait ici parfaitement illustrer ce type de scénario, de personnages, de décors, de script et de dénouement final presque "hors sol" (sans faire de jeu de mots si vous connaissez la scène de fin) tant tout ceci est finement abouti et représentatif.

La Chance, c'est celle qui vous permet de jouer du libre arbitre dont vous disposez dans ce cadre prédéfini pour jouer votre personnage avec cette subtilité qui ne peut survenir qu'avec l'expression karmique, laquelle reste sous-jacente et s'immisce avec science depuis l'inconscient supérieur vers la conscience terrestre basique d'en percevoir les lignes directrices (certaines) afin d'en prendre les chemins les plus bénéfiques, les plus avantageux au sens "terrestre du terme", la Chance c'est cela : apporter sa touche subtile, prendre subitement une orientation peu usitée mais possible, diverger vers la voie rapide qui apportera un succès quelconque (richesse, bonheur accompli, gain, réussite, ou ce qui vous "semble" ici-bas faisant partie du scénario tout en l'interprétant à votre façon !). Ceux qui n'ont que le souci de suivre passablement les flots selon les courants habituels et faussement sécurisés, sans emprunter d'autres voies plus créatives ou originales, n'auront que peu de Chance d'orienter cette part de hasard bénéfique et d'en retirer un gain autrement plus substantiel ou avantageux ("dans le sens" qui leur convient). Il existe des moyens, des rituels et des travaux à suivre pour profiter plus consciemment de cette volonté de prendre sa destinée en main, il faut assurément s'en donner la foi, cette certitude que le "jeu de la vie" apporte aussi sa part de Chance à découvrir. Joignez-moi pour en discuter et découvrir cette part qui vous revient, c'est à cet instant même que vous jouez peut-être votre Chance d'orienter votre vie différemment ! Pour me contacter merci de voir ma bannière ci-dessous, à très bientôt, selon votre libre arbitre conscientisé !

Jean-Pascal Bruno, chaman professionnel

 

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #couple, #sauver son couple, #harmonie, #énergie, #Rituels de magie

Il est presque toujours difficile pour le profane d’imaginer la complexe intrication entre sa propre relation de couple et son karma, à savoir entre son vécu présent et le passif de ses vies antérieures, lesquelles jouent un rôle majeur au cœur de son histoire tant personnelle que relationnelle avec autrui. Le concept karmique est lui-même en soi une quasi-folie à expliquer pour qui ne conçoit pas la possibilité de la métempsycose, c’est-à-dire cette notion de réincarnation successive nécessaire à notre évolution afin de corriger nos erreurs passées et d’avancer vers des buts fixés à l’avance pour compléter l’expérience de la matière au sein d’un corps physique et plus largement d’une dimension vibratoire planétaire (pour nous, la Terre). Pourtant, de plus en plus je constate avec une certaine sérénité une avancée sur une voie prometteuse, non pas celle d’une Connaissance ésotérique démystifiée mais celle d’une Reconnaissance de la complexité du principe vital avec la place réservée à l’humain dans son environnement. Je constate ceci de la part d’une population en général plus avertie et plus réceptive aux changements, ce qui augure, même en ces temps éprouvants et confus, une excellente perspective d’évolution globale des mentalités afin d’améliorer le monde, du moins d’en avoir la volonté et l’espérance. Mais c’est aussi sans compter la forte adversité de notre époque incertaine qui apporte son lot de crises relationnelles multiples à tous les niveaux de la société, notamment dans le couple parfois au bord de la rupture ou bien en complète dysharmonie; alors comment gérer ces déphasages et ces "mauvaises énergies" qui sont dans l’air du temps pour y voir au contraire un moyen d’en saisir l’opportunité d’en retourner la polarité négative afin de bénéficier d’un gain de vitalité et de clarté; doit-on y voir une sorte de transmutation à opérer sur son propre Ego et pour le bien du couple ? C’est le but de cet article que d’apporter quelques pistes et aussi quelques conseils que j’espère utiles.

Dans toute volonté de résolution de problématique la Connaissance est l’outil indispensable pour ne pas s’égarer dans la jungle des possibles ou dans le labyrinthe des hypothèses couteuses en énergie et en temps, par conséquent le premier conseil est toujours de figer le contexte, d’en extraire les points forts et les points faibles puis d’en analyser les causes, les sources et les conséquences. En cela un premier travail essentiel doit être effectué, soit seul avec concentration, soit avec l’aide d’un professionnel qui saura orienter plus directement et rapidement cette première phase préparatoire. Dans un deuxième temps il est clair qu’après avoir dégagé le chemin il faut avancer mais nous n’avons pas tous à notre disposition les bons outils ni les modes d’emploi pour créer cette avancée vers la résolution, et celle-ci se situe dans la Connaissance, c’est-à-dire dans le savoir afin d’en appliquer la bonne méthode dans l’expérience en soi. Pour être plus terre à terre il faut donc avoir la volonté d’acquérir le savoir exact qui correspond à la problématique en question. Bien entendu, encore une fois le temps joue aussi contre celui qui cherche à résoudre une situation qui potentiellement se dégrade progressivement, il y a donc aussi une analyse secondaire à effectuer, celle de gérer au mieux cette "prise de temps" (et non "perte de temps") afin d’accéder à la bonne méthode, aux outils adéquats et à l’exécution précise dans l’action juste. Certains verront d’ailleurs ce petit préambule comme une perte de temps ou une pure lapalissade, qu’ils se détrompent en lisant la suite…

Revenons à notre couple à la dérive. Si nous savons tous bien une chose, c’est qu’agir dans la précipitation, dans l’ignorance ou en état proche de la colère n’arrange strictement rien à la situation, bien au contraire à chaque action non évaluée, à chaque mot dit de travers et à chaque pensée mal orientée correspond un décalage malencontreux, un déphasage avec ce qui aurait dû être effectué dans la réalité de manière plus judicieuse et plus réfléchie… C’est, la plupart du temps, à cause de ces imprécisions accumulées et répétées que les couples créent d’inextricables quiproquos et des erreurs de jugement dommageables qui n’améliorent pas une situation déjà chancelante, laquelle n’a alors besoin que d’une infime goute d’eau pour faire sombrer la barque déjà pleine. Mais comme si cela ne suffisait pas, et je le répète, un contexte négatif ne fait qu’amplifier chaque erreur commise et démultipliant les conséquences, en créant d’autres brèches dans cette barque prête à couler, il convient alors d’écoper au plus vite, c’est-à-dire d’effectuer une mise en abîme de la situation, prendre le recul nécessaire avec le temps d’analyse essentielle dont je parlais précédemment. Effectuer cette "pause" est la condition sine qua non pour stopper cette tendance au désastre et l’inverser dans une deuxième phase, cette fois de résolution bien déterminée et ciblée.

Pourquoi le contexte joue-t-il d’ailleurs ce rôle de catalyseur, et comment utiliser ce phénomène notable ? S’il est un secret que tout le monde connaît mais que personne ne met véritablement en pratique (sauf les initiés), c’est bien que l’être humain est un réceptacle, il absorbe par l’ensemble de ses sens tout ce qui l’environne, il n’en est pas toujours pleinement conscient et c’est justement sur ce point qu’il ne perçoit pas toujours consciemment les signaux faibles qui peuvent le déstabiliser, il ne voit clairement que ce qui se présente juste devant son nez, il ignore tout des prémisses invisibles qui constitueront l’architecture de la réalité future, laquelle construira son présent. En d’autres mots l’Homme anticipe assez peu, ou bien trop peu avec justesse et sagacité, il est avant tout un être sensitif de l’immédiateté et de la réaction dans l’impulsivité naturelle qui le caractérise. Ce qui n’arrange pas les choses c’est qu’en plus de ses sens habituels il est aussi un "animal énergétique", ses muscles utilisent de l’énergie, son cerveau est une dynamo cellulaire neuronale, il dispose de centres énergétiques (chakras) reliés sur tout son corps, c’est aussi une véritable antenne à ondes, il émet et reçoit des signaux et des fréquences… Dans notre monde surchargé d’information, saturé le plus souvent d’absurdités créées de toute pièce dans un but de manipulations (mercantiles ou autres…), l’Homme est comme noyé dans un flux continu qui vient aussi constituer son environnement et donc perturber le contexte dans lequel il doit vivre et prendre des décisions. Mon conseil: débranchez vite la télévision et en quelques jours vous y gagnerez en clarté et en intelligence (cela aussi vous le savez tous mais vous ne le faites pas). Effectuer une pause contextuelle c’est se détacher du brouhaha ambiant et se recentrer sur l’essentiel, déjà sur soi, effectuer une véritable "réflexion", retrouver une densité, une "concentration", les mots ont un sens caché réel pour qui les écoute ou les lit autrement.

Nous voyons que pour commencer à résoudre un problème "de couple" (deux), il faut déjà se résoudre soi-même à de bonnes résolutions, la méthode de la "pause" est essentielle pour y arriver. Qui ne sait pas prendre le temps se fait prendre par lui et emporter. Cette phase de repos, de ralentissement du flux, de tri de l’utile et de rejet du superficiel, permet à l’individu de retrouver une sérénité personnelle propre à mettre en pratique des méthodes d’analyse claire et d’action précise. L’on peut, si l’on veut aussi en savoir plus sur la maîtrise du contexte, de ses flux d’énergie et d’ondes, se renseigner (le point "Connaissance") sur les fréquences telluriques, la résonance de Schumann, les oscillations vitales de Lakhovsky, et certaines méthodes très efficaces de luminothérapie (les couleurs et leurs influences) ou bien tout ce qui concerne la lithothérapie (les cristaux et leurs effets), de même le reiki peut être une voie à suivre, d’ailleurs à deux. Encore une fois, gérer le contexte est primordial pour gérer un problème de couple, et s’affranchir des effets négatifs d’un contexte est déjà une victoire et une avancée significative sur le chemin de la résolution. Évidemment, apprendre dans l’urgence n’est souvent pas possible, par manque de temps et parfois par manque d’énergie ou de volonté pour le faire, c’est ici que peut être utile de s’engager dans un travail sur soi via un professionnel qui vous aidera dans cette voie. C’est ce que je propose en qualité de Chaman Sorcier, ayant une Connaissance des arcanes que je viens rapidement d’évoquer avec l’expérience de plusieurs décennies (déjà) de pratique des Arts Majeurs, ce que l’on appelle plus communément la Magie et ses rituels, ou l’occultisme (les choses cachées ou invisibles au profane).

La résolution des problèmes de couple passe d’abord par une exigence qui se situe déjà dans une discipline personnelle pour une pleine conscience du contexte réel et de ce qui se joue en soi afin de mieux appréhender la réalité du couple pour ensuite trouver les moyens ("normaux" ou plus ésotériques) d’agir efficacement. L’aspect karmique des situations vécues n’est pas à négliger non plus mais c’est ici une autre phase bien plus complexe car difficile ou impossible à interpréter par soi-même mais dans le cadre de mon activité professionnelle je peux vous aider à éclairer ce point existentiel et à mettre en œuvre des travaux si votre couple est en crise: n’hésitez pas à me joindre au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s’ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt ou à tout de suite pour un premier contact!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien   cliquez ici 

Articles récents

Hébergé par Overblog