Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman

"La Puissance de l'Esprit"… Voici un beau couple de mots resplendissants à souhait dans leur signification, à la fois emplis de valeur et d'un digne intérêt, pourtant personne ne serait donner une bonne définition de cette puissance. Est-elle uniquement intellectuelle, spirituelle, émanant d'une extraordinaire sphère éthérée et éminemment mystérieuse? Tout dans ces termes nous suggère qu'il y a en effet "quelque chose" d'important à percevoir sans en recouvrer directement et distinctement la véritable quintessence… C'est du moins ce que pensent la plupart des gens, assez novices en la matière il est vrai, en grande majorité complètement profanes des questions autres que celles qu'ils se posent directement et régulièrement dans leur environnement proche ou bien dans leurs activités personnelles de haute importance (par exemple inspecter leur compte en banque, noter le prochain match de foot, scruter avec attention le programme TV du soir ou bien se demander s'il faudra bientôt sortir les poubelles*…). Oui, je ne cherche pas à minimiser l'importance des activités humaines ou des intérêts supérieurs que nous impose notre savoureuse existence contemporaine, fruit tout de même assez mutant d'une longue évolution dégénérée pour en arriver là: c'est-à-dire à ne plus nous poser les questions qui font sens à notre nature la plus profonde…

Mais ne désespérons pas! Bien heureusement nous avons tous un jour ou l'autre quelques petits éclairs de lucidité, parfois une fugace lueur d'espoir peut surgir et nous remettre dans le droit chemin de saines interrogations quant à notre propre réflexion, notamment sur celle que Paul Gauguin, peintre et libre épicurien penseur, nous suggérait par cette phrase si simple en soi: "D'où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous?". Certains voudraient d'ailleurs impérativement cantonner cette triple question à la très respectueuse philosophie ou même à la métaphysique, et pourquoi pas aussi à l'ésotérisme le plus sombre et charbonneux, ceci pour finalement focaliser nos attentions sur les occupations essentielles dont j'ai fait référence précédemment*. Alors pourquoi avons-nous apparemment déserté, pour la grande majorité d'entre-nous, le vaste domaine de l'intelligence de Soi ou de la vraie Connaissance du Monde pour nous préoccuper presque exclusivement d'idioties préfabriquées par des imbéciles soucieux du néant ou par une société qui sait si bien kidnapper toute notre attention à son seul profit douteux?

Pour que l'on ne cherche pas à savoir "certaines choses essentielles" il est en effet important de détourner la plus grande partie de nos esprits vers des futilités qui prendront naturellement en otage notre capacité à nous interroger consciemment plus en avant. Ainsi, avec le peu de ressources qui restent et surtout toute cette énergie vitale captée pour réaliser des imbécillités institutionnalisées, peu d'entre nous seront encore en état et capables d'aller se poser des questions plus fondamentales, et même ne le feront peut-être jamais de leur vie… Cette réalité généralisée s'est imposée comme le ferait celle d'un rêveur dans un environnement qu'il ne peut que subir car il ne maîtrise plus rien de son propre contexte. De même de ses propres pensées que l'on a bien formatées et parfaitement orientées sur une vision exclusive d'un faux décor à sa mesure pour qu'il s'y perde lui-même sciemment, tel un labyrinthe administratif de sa vie, sans jamais en voir l'envers de celui-ci ou de sa potentielle sortie, mise à part l'option de sa propre mort pour le réveiller.

Certains scientifiques ont soumis l'hypothèse folle que notre réalité soit en fait un immense hologramme généré et projeté par une "superconscience" d'une dimension de niveau 10 ou plus, c'est-à-dire autrement plus élevée que la notre qui navigue seulement en trois dimensions spatiales plus une petite temporelle. Alors, pour remettre les paroles de Gauguin dans ce contexte, nous serions un peu à l'image du dessin  griffonné sur une feuille de papier, aplatis par nos dimensions restreintes à ne rien voir d'une réalité plus vaste, plus large et plus élevée. Même si cette théorie semble difficile à concevoir, il est fortement probable que nous ne soyons effectivement que des ersatz sous-développés d'une réalité de nous-mêmes finalement bien plus "étendue", ce qui remettrait évidemment en cause une grande partie de notre savoir mais aussi de notre façon de concevoir l'existence même, et peut-être aussi de nous occuper un peu plus de ces "choses essentielles" qui nous passent littéralement au-dessus de la tête dans notre si passionnant quotidien.

Mais laissons ces scientifiques complètement fous de théories inimaginables pour les esprits simples, lesquels, ces derniers, préfèrent plutôt voir dans Matrix une pure fiction pour enfin se détendre de leur rude journée de travail asservissant à souhait. Voyons plutôt ce que les initiés disent en la matière et notamment en regardant du côté des Chamans: ils disent exactement la même chose… Oui, ils disent que notre réalité n'est que la surface d'un rêve issu d'un "plus grand que nous", ils disent que nos esprits sont infinis et voyagent aux confins de notre Univers et même au-delà d'autres dimensions plus vite que le temps, ils disent encore que nos capacités mentales et spirituelles ont été bridées à notre niveau bas de réalités mais que l'on peut néanmoins largement dépasser ces frontières par diverses méthodes de préparation mentale et d'intériorité pour retrouver une partie d'un Grand Tout, ce "dédale existentiel" que l'on retrouve dans l'ensemble des textes mystiques ou religieux sur toute la planète. Alors, oui, n'allons pas voir plus loin, n'étudions pas ces textes, ne cherchons pas la vérité sur nos capacités à décrypter une réalité plus vaste, continuons nos affaires courantes si importantes, et n'oublions surtout pas de descendre les poubelles.

Comme d'habitude je reste à votre disposition pour discuter du thème de cet article ou en continuer l'analyse plus avant, de même vous pouvez aussi me contacter dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de de Chaman si vous avez besoin d'aide pour résoudre une problématique personnelle complexe. Je vous dis à très bientôt puisque je reste facilement accessible par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous (je réponds à toute demande précise et complète). En attendant, vous pouvez lire mes autres articles qui se trouvent sur le blog pour y trouver certainement des thèmes importants qui vous intéressent…

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

Maléfices, sortilèges ou envoûtements, on pourrait aussi leur trouver bien d'autres noms selon les traditions et cultures du monde, notamment en Afrique, ou Moyen-Orient ou en Asie où la pratique de la Magie et de l'ésotérisme font assurément partie du quotidien de l'autochtone de ces zones géographiques chargées d'histoire et de mysticisme ambiant. En ce qui concerne notre occident, pour ne rester qu'entre nos quatre murs déjà bien assez grands pour l'instant, il faut reconnaître avec une certaine objectivité que nos propres coutumes ésotériques sont presque toutes intégralement issues d'un "grand mixte" faisant très largement référence à celles du reste de monde (et soyons heureux de ce syncrétisme !). Que ce soit des cultes égyptiens avec leur cortège de dieux, les multiples récits arabes avec leur pléthore de génies plus ou moins malfaisants, les religions indiennes avec tout autant de divinités actives (bonnes ou mauvaises), ou bien encore ces tribus animistes faisant appel aux nombreux esprits de la nature, il faut bien le reconnaître notre monde est littéralement envahi d'entités de tout acabit… Il était donc presque évident que les Hommes aient voulu s'emparer de quelques pouvoirs détenus dans ces sphères célestes ou infernales (supra ou infra-monde) et que des méthodes magiques soient utilisées à notre niveau: sorciers et autres mages ou chamans venaient d'entrer dans le jeu !

Mais ne minimisons pas la puissance des Hommes, elle ne provient pas essentiellement du pouvoir d'entités supérieures ou inférieures auxquelles nous ferions l'aumône pour obtenir une parcelle de magie, non, elle est intérieure et réside aussi en chacun de nous: pour certains (la majorité) elle est dormante ou anesthésiée, pour d'autres qui ont pu être "éveillés" par leur Don elle est bien réelle, active et dynamique. Et une question se pose alors depuis le début des temps, celle de l'orientation de cette puissance, tournée vers un hypothétique Bien ou Mal… J'ai déjà parlé dans d'autres articles précédents de cette notion très formatée et toute relative du "positif et du négatif" dans une action (qu'elle soit d'ailleurs profane ou plus magique), car nous oublions trop facilement un élément très important qui participe à ce choix: le temps ! Effectivement, dans la trame du temps qui passe un évènement peut très bien être plutôt ressenti comme négatif au moment présent et finalement se transformer par la suite peu à peu ou plus rapidement comme le révélateur ou l'instigateur d'une situation très positive qui n'aurait pas vu le jour sans ce "coup du sort initial"…

Et c'est ici que les paroles des sages prennent une véritable valeur et un sens lorsqu'ils nous mettent en garde sur le jugement trop hâtif d'une situation difficile ou d'une problématique qui se présente, car dans la vie ce sont ces mêmes "incidents de parcours" qui d'une certaine façon nous transportent, à la manière d'un aiguillage existentiel, sur une voie à chaque fois différente mais dans tous les cas jamais indifférente ni inutile et sont même peut-être le signe d'une prédestination nécessaire "d'en être passé par là"… Je vous laisse à ce moment d'ailleurs encore seul juge de vous remémorer par exemple la ou les premières rencontres de personnes qui comptent actuellement pour vous: souvenez-vous des circonstances (parfois issues d'un "hasard guidé") qui ont abouti à ce qu'elles se concrétisent. Tout comme certains évènements importants, nous avons tous des "personnes clefs" qui arrivent un jour dans nos vies, pour le meilleur ou pour le pire (sans faire aucune allusion spécifiquement à une union ou au mariage…).

Il existe dans certaines tribus amazoniennes ou océaniennes de terribles et douloureux rites de passage dont les épreuves consacrées sont nécessaires et obligatoires pour démontrer que l'on est digne d'être un adulte du clan, d'une manière plus ésotérique et large nous avons tous nos épreuves à passer pour gagner nos galons existentiels et évoluer à nos rythmes, parfois en reculant pour mieux avancer, parfois l'inverse selon de complexes Lois Karmiques dont nous ne sommes souvent ni conscients, ni informés mais complètement tributaires. Il en va de même des maléfices, sortilèges et autres envoûtements qui proviennent de différentes sources proches ou bien très éloignées quant à la décision de se manifester à nous via les problèmes "qui nous tombent dessus", lesquels par contre sont parfaitement ressentis comme tels (négatifs) et bien visibles. Mais il faut savoir prendre, d'une certaine façon, ces inconvénients pour ce qu'ils sont réellement: des passages. Ainsi, il existe des sortilèges ou des envoûtements effectivement lancés par des hommes contre d'autres, soit directement par des rituels de magie (via des sorciers ou des chamans), soit plus indirectement par cette "puissance intérieure" dont je parlais précédemment et qui peut aussi plus inconsciemment agir par la pensée, c'est-à-dire par cette "volonté de puissance exercée" que Nietzsche nous a d'ailleurs contée dans ses écrits. Pour exemple sans prétention: qui n'a jamais voulu (en pensée seulement) la mort de son voisin que l'on n'aime pas pour le voir quelques semaines plus tard avoir un très regrettable accident? Simple pure coïncidence ou vraie puissance agissante de l'esprit?

Dans tous les cas les messages des divers évènements de la vie que l'on perçoit apparemment comme négatifs ou problématiques sont presque toujours des correctifs de nos propres actions et pensées, ils nous poussent à prendre des décisions ou à emprunter certains chemins qui nous étaient auparavant complètement fermés ou invariablement cachés. Par conséquent, tout comme le sage, il faut aussi parfois comprendre que l'essentiel reste la transformation de l'individu et son évolution, lesquelles ne peuvent se réaliser que par ces passages et il faut voir dans certains de ces "coups du sort" plus une bonne opportunité libératrice qu'une embûche qui bloque le chemin. Dans cet ordre d'idée, et lorsque je suis confronté dans ma propre démarche professionnelle en qualité de chaman en exercice, je me pose toujours la question de cette chance de transformation ou de changement lorsqu'une personne vient me consulter pour un envoûtement ou un sortilège actif: y a-t-il finalement un aiguillage positif à l'arrivée au bout du chemin et ce maléfice présent n'est-il pas au contraire une "correction" nécessaire qui s'applique à cette personne pour son bien propre et intrinsèque dans et pour son futur? Parfois oui, mais aussi dans d'autres circonstances il est très difficile de trancher et de s'opposer à un légitime retour de dette karmique inévitable… Évidemment, faire comprendre tout ceci aux profanes est aussi une certaine difficulté en soi!

Enfin, vouloir s'opposer et riposter à un envoûtement en place ou bien à tout autre sortilège sur une personne, c'est finalement faire le choix de modifier le contexte de cette personne et de lui faire prendre un chemin complètement différent, ceci en lui évitant un "passage" peut-être douloureux mais ayant aussi une forte signification karmique que l'on doit expliciter avant d'opérer un travail de désenvoûtement via un rituel, car "rien n'arrive sans raison". Je rappelle que le praticien n'est que le technicien du rituel et dépositaire d'une Connaissance ésotérique pour le réaliser et pour expliquer la situation selon d'autres angles de vue plus pertinents, mais que la décision finale revient toujours à la personne demandeuse une fois que son contexte exact lui apparaît plus clairement (car souvent la personne ne comprend pas la réelle problématique qui la touche, laquelle est issue d'un contexte qui lui paraît tout aussi flou).

Expliciter les méandres ésotériques et autres complexes et parfois paradoxales situations induites par le Karma reste toujours un tour de force pour un initié et praticien face à la perplexité de la plupart de nos contemporains enchaînés au pragmatisme d'une logique cartésienne qui lave un peu plus chaque jour leur cerveau, mais pour ma part j'essaie avec ces articles d'expliciter ce que j'ai la chance de connaître et d'en partager ouvertement ce qui peut l'être. Évidemment chaque personne ou cas est différent et aborder les thèmes de manière générique est toujours une restriction en soi, c'est pourquoi je vous propose de me contacter si vous désirez vous entretenir d'une problématique personnelle qui vous semble difficile. Je reste donc à votre disposition, dans le cadre de mon activité professionnelle pour vous aider à trouver des solutions et des réponses: vous pouvez me joindre par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs et non surtaxés) ou bien m'écrire depuis mon formulaire de contact (merci de cliquer sur ma bannière web ci-dessous pour ouvrir ma page). Je vous dis à très bientôt et en attendant je vous conseille de lire d'autres de mes articles qui peuvent aussi vous intéresser, à droite sur la colonne en haut de ce blog !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman

L'évolution existentielle est pour chacun d'entre-nous un grand mystère, en effet nous ne pouvons que très rarement envisager précisément notre devenir de manière entièrement consciente et c'est souvent avec une grande surprise que nous réalisons, "a posteriori" en regardant notre proche passé, que nous n'aurions jamais pu deviner alors ce que notre présent nous a finalement apporté. Il en est ainsi pour chacun des hommes de ne pas connaître exactement son propre futur auquel cas il pourrait certainement essayer de le changer et il ne serait alors évidemment plus le même, ce paradoxe s'applique autant aux profanes qu'aux initiés même si ces derniers disposent de moyens pour lever un bout du voile et entrevoir avec plus ou moins de réussite les grandes lignes de l'humanité. Pourtant, ce que nous ne pouvons pas connaître à l'avance ne nous entrave heureusement pas dans notre désir d'évolution et dans notre aspiration à suivre des voies ou des buts que nous tentons de nous fixer, de cette façon induite la plupart des gens ont plus ou moins le sentiment de maîtriser un tant soit peu leur avenir en tentant d'en délimiter les frontières mouvantes. Mais ce que nous ne pouvons pas envisager consciemment avec notre intellect nous pouvons néanmoins le capter autrement en passant par les méandres insoupçonnés d'états modifiés de conscience: rêves, transes et extases en sont les fondations et participent à cette transmutation souvent assez radicale de nous-mêmes vers un devenir en évolution.

Bien entendu, au quotidien la préoccupation du devenir et de l'évolution, notamment de la sienne, n'est pas la priorité absolue du quidam qui a bien d'autres activités profanes en tête au moment présent plutôt que de se focaliser sur un hypothétique futur dont il ne détient que peu de clefs, voire aucune. Par contre, cette recherche de l'évolution ou de la transmutation de l'esprit, c'est-à-dire de pouvoir se modifier spirituellement, reste l'une des constantes priorités de l'initié qui dispose des connaissances et de cette volonté pour percer les secrets existentiels. Il est à noter que les Chamans ont été et sont encore les principaux dépositaires et spécialistes de cette recherche et de l'application de ce savoir dans leurs activités en qualité de praticiens. Par ailleurs les méthodes utilisées afin d'exercer ce savoir passe essentiellement par des cérémonies ésotériques codifiées ou autres rituels complexes (entraînant sur un état de conscience modifié volontaire), et il sera difficile voire impossible au profane d'accéder à un tel niveau en s'y essayant individuellement et volontairement, c'est donc par d'autres moyens détournés ou naturels mais non maîtrisés qu'il lui sera néanmoins possible de s'en approcher: par les rêves (état de conscience naturel) ou par les psychotropes (état de conscience altéré).

Évidemment je ne conseille à personne "d'altérer sa conscience" en utilisant des drogues dont personne n'est vraiment en mesure de savoir quels en seront les réels effets sur l'organisme d'un individu, il est donc préférable d'oublier cette dangereuse méthode extatique afin de mieux se connaître qu'en se projetant artificiellement sinon le choc risque d'être rude, sauf si vous êtes effectivement un Chaman d'Amazonie qui ingère ou fume régulièrement ses propres substances (champignons ou plantes locales) dont il est certain d'en réchapper "presque" indemne… Par contre la méthode la plus courante et tout à fait naturelle consiste à tout simplement écouter et comprendre ses propres rêves, que ce soit en s'en souvenant au réveil ou en tentant de les orienter pour en délimiter les contours (ce qui est plus difficile pour certaines personnes sans entraînement). Dans tous les cas notez vos rêves car ils sont l'expression même de ce que vous êtes et ce vers quoi votre "Moi réel" désire vous mener, le rêve est un langage de l'esprit à part entière qui ne sait pas mentir mais qui se doit aussi par contre d'être correctement décrypté, ce qui parfois peut se compliquer mais génère néanmoins des informations essentielles.

Une autre méthode assez accessible et plus ou moins issue d'une maîtrise ésotérique simplifiée: la méditation. Elle permet tout comme le rêve de s'extirper du quotidien formaté et déformé pour entrer en résonance avec soi-même afin d'atteindre un niveau de conscience augmentée à défaut d'avoir un état de conscience modifiée. C'est une excellente pratique pour "se retrouver" dans le sens ou notre esprit est la plupart du temps dispersé et fragmenté par nos occupations modernes nous empêchant de plus en plus de nous concentrer véritablement sur nos propres pensées. La méditation effectue cette prouesse d'éloigner toutes les scories futiles qui nous assiègent régulièrement et de ne garder que le principal, c'est-à-dire la quintessence qui nous caractérise, qui caractérise notre existence propre, ainsi s'en détache une réalité proche et véritable (la nôtre) et une voie plus clairement tracée (notre orientation existentielle à suivre). Évidemment, encore une fois nous ne sommes pas tous égaux devant l'accès facilité à atteindre cette sérénité qu'apporte la méditation et certaines personnes n'arrivent pas du tout à s'en accommoder, une question de tempérament, très certainement, ou d'environnement non propice…

Reste enfin la possibilité de déléguer ce travail à un professionnel afin de passer par des méthodes estampillées magiques ou ésotériques ayant fait leurs preuves pour dépasser les limites du commun et pour aborder sans risque une réalité spirituelle bien plus élevée. L'on peut d'ailleurs voir dans ces très divers rituels de magie l'exercice consacré des passages initiatiques chamaniques qui préparent l'individu à entrer dans une nouvelle étape majeure de son existence, une sorte d'âge adulte de la sagesse où sa perception permet enfin de dégager pleinement l'horizon existentiel qu'il recherche. Se trouver soi-même et retrouver aussi sa propre voie dans le labyrinthe des possibilités qui se présentent à nous demeure l'une des grandes et ultimes réalisations de chaque individu afin d'aborder sa propre évolution sereinement et par delà cette Vérité être capable ensuite de résoudre sereinement toutes les problématiques qui se présenteront. Il est éminemment dommage que la société ne nous enseigne pas cette même Vérité en nous en éloignant résolument pour suivre de fausses pistes et nous perdre dans des impasses qui nous éloigne de nos aspirations les plus profondes et essentielles !

Comme d'habitude je reste à votre écoute sur le thème de cet article si vous avez des questions ou bien aussi si vous avez besoin de mon aide pour régler un problème personnel qui vous semble trop complexe, ceci dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de Chaman. N'hésitez pas à me joindre simplement par téléphone aux 01.43.48.83.01 ou 06.09.11.94.56 (numéros directs en France et non surtaxés) ou bien en m'écrivant en passant par mon formulaire de contact (merci de cliquer ma bannière web ci-dessous pour ouvrir ma page de contact). Je vous dis à très bientôt et vous recommande la lecture de mes autres articles (sur la colonne de droite en haut de ce blog) afin de trouver aussi une réponse à vos questions ou bien pour approfondir un sujet spécifique qui vous intéresse !

Jean-Pascal BRUNO

banniere-470x62.jpg

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog