Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #rupture amoureuse, #problème de couple, #surmonter la crise conjugale, #sauver son couple, #retour affectif

L’époque s’avère extrêmement difficile avec une multitude de problèmes très divers à devoir impérativement gérer au quotidien, d’ordre professionnel, sanitaire, économique ou familial et tout comme la théorie des dominos nous voyons sur l’équilibre de nos vies poindre des bourrasques dont il faut se prémunir pour en éviter les plus grands dangers en vue. Dans cette configuration les couples sont au premier plan des coups de vent sous cette météo orageuse qui semble ne plus finir de s’obscurcir, pour autant au-dessus de nuages noirs se profile toujours la même lumière d’un Soleil qui n’a jamais cessé de briller et donc cette certitude d’un nouveau jour plus rayonnant à venir. Le pragmatisme prévaut dans ces pénibles instants où l’attention ne doit pas uniquement se fixer sur les points noirs qui nivellent l’existence par le bas mais aussi et surtout sur les éclaircies éparses qui apportent au loin quelques signes d’un changement positif plus durable. La rupture amoureuse, déliquescence de la relation, n’intervient que lorsque le couple n’est plus en capacité de percevoir en lui-même ses propres ressources pour refouler les aspects négatifs immédiats qui l’agressent et ne voir en l’autre partenaire que la cause indirecte des méfaits qui se porte sur sa propre personne. C’est cette perception de la dégradation de soi au sein du couple dans la tourmente, souvent faussée à l’extrême par un contexte apparemment inquiétant, qui peut aboutir à cette rupture de manière soi progressive par paliers successifs si la relation est forte, soi assez rapide et brusque si cette même relation a déjà été abîmée par le passé ou bien demeure trop instable dans ses fondements. Il existe heureusement des solutions, basiques ou plus ésotériques, pour se prémunir des brèches trop importantes d’un séisme à venir, éviter ainsi une rupture du couple ou pour en surmonter les dangers rampants dont elle se nourrit pour coexister dans l’ombre.

Généralement, notre unique et simple vision du monde, celle instillée pour tout un chacun au quotidien, assurément profane et purement lisse et artificielle, se caractérise principalement par l’illusion superficielle que nos sociétés ont générée en nous coupant dès la naissance des réalités véritables, en distillant des connaissances (uniquement axées sur le besoin) que ces mêmes sociétés ont construites pour fonctionner à nos dépends, c’est-à-dire sur une conformité intégrale aux devoirs qu’elles dispensent avec une autorité que l’on ne doit pas remettre en cause : le besoin de travailler, de consommer les produits à disposition et de se conformer aux règles du plus grand nombre sans trop se poser de questions puisque l’on nous a toujours affirmé que cela fonctionnait de cette façon. Mais lorsque les fondations de ces sociétés commencent à s’effriter, lorsque les crises s’ajoutent aux crises justement à cause des faiblesses et erreurs qu’elles ont elles-mêmes générées, que ce soit des conflits entre personnes, des guerres entre états, des inégalités entre classes ou castes autoproclamées, la grande majorité des gens s’aperçoit alors de l’inconsistance des fragiles bases sur lesquelles on leur a dit de s’appuyer tout au long de leur vie. C’est dans ces instants cruciaux de doutes, certes fugaces mais réels et importants, que chaque individu est soumis au terrible dilemme qui se pose alors à lui : reconstruire l’illusoire futilité d’un monde à terme en totale perdition ou bien devoir soi-même se reconstruire face à une nouvelle réalité. Le couple n’est que le reflet de cette complexe mise au point, sachant qu’il faut y voir de facto une double réflexion des partenaires, parfaitement en phase avec le même désir de changement pour évoluer exactement dans la même direction…

Que la crise soit génériquement sociétale dans son intégralité, ce qu’elle est véritablement et nous le savons maintenant tous, ou qu’elle soit uniquement perçue au niveau strictement conjugal, le couple sera dans la même ultime adéquation à devoir se remettre pleinement en cause ou plutôt à devoir instamment trouver un chemin praticable, à deux, pour rester ensemble et avancer d’un même pas soutenu. C’est cette course, cette avancée à marche forcée, qui parfois n’est pas globalement désirée, laquelle engendre des disparités de point de vue entre les deux partenaires, sachant qu’à chaque décision réfléchie (ou non) les points de discorde les éloignent peu à peu de l’itinéraire qu’ils devaient emprunter ensemble. C’est au moment symbolique où la distance devient trop grande et que chacun ne voit plus l’autre sur ce chemin que l’on peut alors se perdre pour ne plus se retrouver, et cela s’appelle tout simplement la rupture dans le langage commun. À ce moment précis la rupture n’est pas encore une certitude, elle voit le jour surtout sous la forme d’un doute existentiel où l’on ne se perçoit plus vivre avec l’être aimé, où au contraire une véritable vision d’éloignement se crée. C’est avant cette phase de dissociation ou juste à cet instant charnière qu’il est encore assez facile d’agir si l’on hôte tout crédit à ce doute avec la réminiscence du chemin déjà accompli qui permet de bien conditionner une décision sur toutes les ressources déjà acquises et qui sont encore en mémoire, c’est le poids du passé positif qui joue sur le plateau de la balance pour un retour vers l’être aimé ou inversement de celui-ci vers la personne (voire les deux en même temps s’ils en prennent conscience au même moment).

Mais le véritable "déclic", de cette prise de conscience salutaire pour remettre le couple sur les mêmes rails, est bien souvent assombri par le contexte général qui vient s’imposer et s’intercaler entre les deux partenaires et donc impitoyablement brouiller cet effort de rapprochement, c’est ce qui peut se passer dans la majorité des cas, surtout si le contexte est réellement perturbant à un assez haut niveau, tout comme le brouillage d’une radio par des ondes parasites qui empêcheraient d’écouter le programme en cours... Comme cette réalité est brouillée l’entente n’est plus possible et la faille s’élargit comme deux terres qui s’éloignent après un séisme tellurique. Paradoxalement, mais en fait par un processus symbolique que les initiés qualifient d’ésotérique, l’on peut se faire se rejoindre les partenaires ou leur éviter un trop grand éloignement dans un premier temps. Ce processus qui n’est pas (ou très peu) connu des profanes n’a aussi d’autre nom que sa méthode : la Magie Rouge avec ses rituels qui usent de cette symbolique active pour régler un problème de couple bien "réel"; réel au sens d’irréductible, surtout dans la tête des partenaires sous la forme "d’apparences formelles" qu’ils ne veulent ou ne peuvent que difficilement remettre en cause par des voies habituelles profanes car ils ne savent pas s’écarter de cette pseudo-réalité préfabriquée où la peur et le doute l’emportent sur la puissance de l’union du couple qui en possède pourtant toutes les ressources de résolution en son sein, mais de manière cryptée…

Le rôle du praticien, du vrai praticien en «Arts Majeurs» que sont les travaux de Magie, sera de réactiver ces ressources profondes, d’aider au moins l’un des deux partenaires à retrouver cette réminiscence interne du passé qui se situe sous un voile d’incertitude et de doute, de décrypter ces ressources via les rituels adaptés pour les réactiver pleinement afin qu’elles reprennent vie durant cette période charnière où l’entente, puis l’écoute de l’autre, redevient possible pour un rapprochement de point de vue, puis un rapprochement formel dans l’union du couple comme auparavant, en surmontant les épreuves, à deux. Ce travail principalement axé sur des rituels de Magie Rouge demande aussi une grande confiance non seulement en soi de la part de la personne demandeuse qui doit puiser sa propre volonté d’agir et son énergie pour ce faire, mais aussi confiance dans le praticien, celui que l’on appelle couramment le mage ou le sorcier, le chaman aussi s’il sait parler au cœur de forces qui se situent au-delà du potentiel onirique de chacun. Étant chaman professionnel depuis de nombreuses années j’ai pu sauver des centaines de couples de la rupture et ainsi résoudre cette problématique de notre monde moderne où l’humain se voit comme un objet de désir dont on peut changer à loisir alors que ce même désir d’union ne peut exister que par l’épreuve initiatique que l’amour promet en empruntant conjointement un même chemin.

Vous pouvez me poser des questions sur le thème de cet article, comment empêcher la rupture, et bien entendu demander mon aide afin que vos chemins ne s’écartent pas si votre couple a des difficultés en ces moments historiques compliqués. N’hésitez pas à me téléphoner au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) pour que nous puissions voir ensemble de vive voix quelles sont les spécificités de votre relation de couple et trouver les meilleurs rituels adaptés à votre contexte conjugal. De même si vous préférez m’écrire vous pouvez passer par mon formulaire de contact qui s’ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez avant tout déjà "résister" à l’appel du doute pour renforcer votre volonté de réussite à deux !

Jean-Pascal BRUNO, chaman professionnel

Commenter cet article

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog