Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

exorcisme

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #exorcisme, #avis sur Jean-Pascal Bruno, #témoignages

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Avis sur Jean-Pascal BRUNO chaman exorciste, rituels d’exorcisme professionnel

Jean-Pascal BRUNO, chaman exorciste professionnel depuis de nombreuses années a su mettre sa connaissance et son expérience au service des personnes en difficulté demandant une aide urgente, notamment dans des domaines non reconnus par le monde profane. Ainsi il exerce son activité professionnelle dans des situations complexes qui ne peuvent être envisagées que sous un angle ésotérique lors de travaux de magie avec des rituels précis et adaptés, c'est le cas dans des contextes très difficiles tels que les envoûtements ou bien les possessions dont les personnes qui en sont victimes deviennent les jouets de sorciers qui ont jeté un sort ou d'entités malfaisantes et démoniaques qui s'en sont emparées. C'est pour ne pas laisser les familles et proches démunis par ces actes qu'ils ne comprennent pas toujours que Jean-Pascal BRUNO s'est engagé à les aider en priorité car le temps est un facteur déterminant pour le succès des rituels de désenvoûtement ou lors d'exorcisme pour repousser le mal. Là où le corps médical est souvent impuissant face à ces circonstances où l'emprise semble évidente aux initiés, la seule réponse qui est proposée passe par la psychiatrie et de lourde prescriptions médicamenteuses alors que d'autres solutions certes plus radicales et moins orthodoxes mais plus efficaces et rapides existent. C'est ce que préconise Jean-Pascal BRUNO s'il y a le moindre doute qu'une possession soit à l'oeuvre, déjà en faire l'expertise puis agir en conséquence via les rituels appropriés pour agir le plus rapidement possible. Bien entendu Jean-Pascal BRUNO n'est pas un adversaire de la médecine conventionnelle qui reste éminemment nécessaire dans certains cas mais qui est aussi effectivement impuissante dans d'autres situations plus "ésotériques" qu'elle ne sait pas soigner sans ces mêmes traitements médicamenteux puissants (psychotropes et neuroleptiques) trop souvent lourds de conséquences au niveau physique et même mental. Dans la mesure du possible son expertise en qualité de chaman exorciste permet de s'assurer qu'il s'agit bien effectivement d'un contexte d'envoûtement ou de possession avant de devoir si besoin passer la main à la médecine si cela n'est pas le cas. De même, certains médecins conscient du problème ont su officieusement faire appel à son expérience reconnue en qualité de chaman exorciste pour soigner des cas qu'ils étaient impuissants à diagnostiquer avec certitude ou à traiter de manière efficace.

Les personnes ci-dessous ont désiré rester anonymes pour des questions évidentes de respect de leur identité et de leur vie privée selon leur souhait qui a été scrupuleusement respecté, de même les textes n’ont pas été modifiés mais juste corrigés grammaticalement et ponctués si nécessaire avec leur accord avant publication :


- Damien V. , 46 ans, Marié, Directeur d'Agence sur Rennes :
Bonjour je tenais à témoigner sur ce blog puisque j'en ai la possibilité et que j'ai eu recours au cabinet Jean-Pascal Bruno avec ma femme. Pour bien expliquer ce qu'il s'est passé c'est ma soeur qui a été sauvée d'une emprise que je qualifierais aujourd'hui de démoniaque car à l'époque nous ne savions pas quoi en penser ni comment agir. Ma famille (ma mère) qui après avoir caché son état m'a finalement averti que ma soeur cadette était dans un état de sidération et de confusion mentale extrême et incompréhensible, que cet état était apparu du jour au lendemain sans prévenir après pourtant un week-end apparemment sans problème avec des amies à elle. C'est ma mère qui m'a prévenu en premier au bout de presque une semaine après avoir consulté notre médecin de famille qui n'a pas su quoi en penser sauf en supposant une prise de stupéfiant ou une chute, ce qui n'était pas le cas après des examens rapides à l'hôpital avec un personnel soignant un peu débordé et n'ayant pas d'autre réponse que de dire à ma mère de la garder à la maison pour voir comment son état évoluait. Elle n'a eu comme traitement que de légers calmants qui n'avaient aucun effets probants, j'ai pu constater son état et surtout ne pas reconnaître ma soeur qui semblait avoir changé de personnalité et n'être plus capable de s'exprimer normalement mais au contraire devenir incohérente et violente dans ses propos avec une façon de bouger très inhabituelle pour une personne normalement si tranquille et si posée. Ma visite m'a vraiment déconcerté en me demandant effectivement si elle n'avait pas pris des substances hallucinogènes ou ce genre de chose, ce que ses amies m'ont assurées qu'il n'en était rien et que ma soeur les avait quitté sans problème visible après une visite des Catacombes sur Paris, un lieu tout de même très inhabituel pour ceux qui le connaissent. C'est à ce moment que je me suis demandé si elle n'avait pas été trop impressionnée par cette visite après coup ou si autre chose avait pu se passer dans sa tête sur place… Ma femme m'a dit de contacter immédiatement Jean-Pascal Bruno qu'elle connaissait pour lire régulièrement son blog, ce que j'ai fait pour me renseigner bien que très incertain de la démarche de demander un avis à un chaman, mais ma femme a insisté. Durant l'entretien téléphonique avec Jean-Pascal Bruno je lui ai expliqué ce que je savais et j'ai finalement décidé avec ma femme de suivre ses conseils d'engager un premier travail (un simple rituel) pour mieux comprendre ce qui arrivait. La réponse est venue presque immédiatement, ma soeur était effectivement victime d'une possession par une entité et un deuxième rituel d'exorcisme était déjà en cours. J'ai été très surpris de cette réponse même si je n'avais pas d'autre avis et j'ai fait confiance à ce chaman car ma femme insistait beaucoup pour qu'on ne perde pas plus de temps à se poser des questions inutiles. Je n'y connais rien en rituel chamanique et en exorcisme mais tout a pu se dérouler à distance et à ma grande surprise ma mère m'a téléphoné dans l'heure pour me dire que ma soeur allait beaucoup mieux comme transformée du tout au tout. Je ne cherche pas à comprendre ce qu'il s'est passé, ma femme a essayé mais pour moi seul le résultat compte et la seule chose que je peux dire c'est que nous ne savons pas tout, qu'il existe des situations surnaturelles que nous ne maîtrisons pas mais qu'heureusement certaines personnes comme Jean-Pascal Bruno peuvent contrôler avec un savoir-faire évident. En conclusion je ne saurais que recommander le cabinet de Jean-Pascal Bruno et je m'associe à ma femme qui m'assure que nous avons fait le bon choix. Pour finir nous n'avons pas osé en dire mot à la famille et gardons ce secret pour nous, même si nous le partageons ici pour aider ceux qui seraient dans cette situation si déstabilisante.


- Estelle B. , 32 ans, célibataire, Aide Soignante sur Paris :
Je tiens à préciser que je ne parle qu'en mon nom et ne cherche ni à dramatiser ni à condamner la médecine puisque je suis moi-même aide soignante en milieu hospitalier, je cherche comme vous certainement la vérité et en ce qui concerne mon métier à soigner au mieux avec le moins de souffrance possible. Il est important de comprendre que mon témoignage ne peut être tenu comme la seule alternative et que la décision que j'ai pu prendre dans ce qui va suivre est un cas particulier et même personnel. Je vous expose mon point de vue et mon histoire, à vous de vous faire une idée et de ne pas généraliser sans non plus juger trop hâtivement. Il y a quelques mois étant aux urgences comme aide soignante (c'est mon métier) j'ai vu arriver un ami avec ses parents, il était dans un état second en apparente crise de délire et en parlant avec ses parents que je connaissais bien j'ai immédiatement demandé s'il avait absorbé une substance nocive, un poison, une surdose de médicaments ou une drogue comme de l'ecstasy mais la réponse a été négative, j'ai tout de même effectué une prise de sang pour le vérifier, ce qui s'est avéré négatif plus tard aussi. Pour décrire l'état de Paul (je donne un prénom d'emprunt), il n'était visiblement plus le même, et le connaissant très bien il n'avait presque plus rien d'humain dans son attitude mais aussi dans ses paroles injurieuses avec une voix si rauque que je me suis demandée comment il faisait ou s'il était devenu ventriloque tellement sa tonalité était bizarre. C'est en croisant un collègue à qui j'expliquais le cas qu'il m'a répondu texto en riant jaune : "ce gars là c'est pas des soins qu'il lui faut c'est un exorciste !" C'est alors que j'ai réalisé la situation en voyant la détresse des parents, surtout en étant dans le couloir des urgences avec le regard inquiet des autres patients. J'ai demandé à mon collègue médecin de le prendre en charge le plus vite possible pour l'extirper de la salle d'attente bondée et nous avons pu effectuer un premier check-up en administrant un léger sédatif pour calmer Paul, ce qui n'a d'ailleurs pas suffi et nous avons donc doublé la dose pour avoir un résultat digne de rassurer tout le monde et de le calmer. Mon collègue m'a pris à part pour me dire qu'il avait déjà vu plusieurs fois ce type de cas "dérangeant" et que la meilleure chose à faire était que Paul retourne chez lui et que ça ne servait à rien de le garder en observation ni de l'envoyer en psy car son état était "autre chose". J'ai été très surprise de sa décision mais en même temps soulagée de voir Paul sortir d'ici avec un avis médical assez rassurant pour ses parents que j'ai pu raccompagner car j'avais terminé mon service. Entre temps mon collègue m'a téléphoné pour savoir si tout s'était bien passé sur le chemin du retour et il m'a rappelé qu'on avait déjà eu exactement ce genre de patient l'année précédente et que son diagnostic était ce qu'il m'avait dit en riant en me demandant de contacter rapidement le numéro de téléphone de la personne qui s'était déjà chargée du malade précédent, un professionnel qui prenait de temps en temps quelques patients de l'hôpital atteints des mêmes symptômes délirants. Il a ajouté que cela devait rester strictement confidentiel car dire à la famille de contacter un exorciste n'était pas un acte de médecine officielle mais une suggestion plutôt que de l'envoyer durant un mois minimum en HP (hôpital psychiatrique)… J'ai noté le numéro de téléphone et j'ai moi-même appelé la personne qui m'a répondu depuis son cabinet encore ouvert à cette heure tardive. Cette personne c'était Jean-Pascal Bruno, un chaman reconnu sur la place de Paris et dont j'avais déjà entendu parler à l'hôpital entre deux conversations officieuses et presque secrètes. Je me suis présentée de la part de mon collègue médecin qui m'avait communiqué son numéro et il a de suite compris la situation en me demandant plus d'informations sur l'état de Paul et comment expliquer son intervention aux parents. Tout a ensuite été assez rapide puisque dès le lendemain et après avoir expliqué aux parents que Jean-Pascal Bruno travaillait parfois officieusement pour l'hôpital, comme certains "barreurs de feu" qui soulagent les grands brûlés, lui il pouvait s'occuper sérieusement de Paul avec sa propre méthodologie. Les parents l'ont très bien pris et ont suivi les procédures du cabinet Jean-Pascal Bruno, des procédures ou plutôt des rituels d'exorcisme dont j'ai su quelques semaines plus tard que tout s'était parfaitement passé, par contre que Paul ne se souvenait plus de rien mais qu'il était enfin redevenu complètement lui-même, ceci sans aucun médicament lourd et sans hospitalisation en HP. Je ne sais pas quoi penser rationnellement de ce que je ne connais pas, des rituels d'exorcisme ou des autres méthodes paramédicales et plus surnaturelles, mais je suis finalement très heureuse que Paul ait pu en bénéficier plutôt que de passer dans les mains des psy en étant sous une médication lourde. Si vous lisez ces lignes, à vous de vous faire un avis et de voir directement avec Jean-Pascal Bruno que je vous recommande personnellement, mais uniquement si vous êtes dans la même situation. Bien à vous.

- Jean-Charles L. , 67 ans, Marié, Retraité sur Clermont-Ferrand :
Jean-Pascal Bruno exerce depuis de nombreuses années et c'est presque par hasard que je suis tombé sur son blog il y a un mois environ pour voir qu'il était encore en activité. Une telle longévité professionnelle ne peut avoir comme motivation première que la vocation et c'est déjà il y a au moins dix ans ce que j'avais pu constater en le rencontrant. Aujourd'hui avec les moyens modernes comme internet il est plus facile de donner son avis et d'en parler avec un écho plus important qu'à mon époque et c'est ce que j'ai voulu faire en venant apporter ma pierre à l'édifice pour témoigner aussi. Comme je ne veux pas abuser du temps des lecteurs je vais faire court pour signaler qu'il y a déjà dix années Jean-Pascal Bruno nous a aidé dans une situation qui aurait pu très mal se terminer puisque mon plus jeune fils était sous l'emprise d'une sorte d'entité négative qui avait comme parasité son esprit, j'en atteste aujourd'hui en me souvenant des moments terribles que nous avons vécus avec ma femme. Vous ne pouvez pas comprendre ce genre de situation si vous ne l'avez pas vue de vos yeux et entendue, une personne de votre famille ou un proche qui devient du jour au lendemain une sorte de marionnette de l'intérieur avec quelque chose qui tire les ficelles, une situation incompréhensible et difficile à vivre surtout lorsque les spécialistes du monde médical vous disent que votre fils est fou et qu'il ne retrouvera jamais la raison. Au début nous avions fait confiance aux médecins pour trouver de quoi souffrait notre fils mais nous avons bien vu qu'il allait passer le reste de sa vie entre les quatre murs d'un hôpital psychiatrique en les écoutant. Nous avons alors cherché d'autres solutions ou d'autres réponses et ce fut Jean-Pascal Bruno qui se présenta à nous par l'intermédiaire d'un ami de la famille qui le connaissait. A mon grand étonnement Jean-Pascal Bruno nous a de suite tranquillisé sur l'état de notre fils en assurant que son état n'était que passager mais qu'il fallait agir selon une méthode bien différente que celles qu'on nous avait proposée, une méthode base sur des rituels, en fait un exorcisme. Ma femme était pour sa part épouvantée et ne voulait pas de ce type de cérémonie qu'elle jugeait cabalistique, étant d'une famille catholique pratiquante, mais Jean-Pascal Bruno lui a confirmé que l'église avait sensiblement les mêmes méthodes d'exorcisme que lui-même, avec quelques différences dans les formulations, la finalité étant aussi la même : la guérison de notre fils, l'éloignement de l'entité démoniaque ayant pris possession de ses facultés et de son esprit. Je vous passe les rituels préparatoires et la séance d'exorcisme pour ne pas à avoir à le revivre en l'écrivant mais ce fut l'épreuve la plus difficile de ma vie et en même temps la plus heureuse de voir mon fils comme sortir soudain d'un coma et comme si rien ne s'était passé avant. Jean-Pascal Bruno a été et est certainement encore aujourd'hui le professionnel le plus expérimenté dans son domaine et je ne peux que donner un avis extrêmement positif puisqu'il a sauvé notre fils de la démence mais aussi de ce qui s'était "attaché à lui", sur ce point je suis aussi certain qu'il existe des êtres démoniaques qui s'attaquent à certaines personnes, même ma femme en est convaincue et évidemment remercie Jean-Pascal Bruno tout comme je le fais ici en écrivant ces quelques lignes qui seront je l'espère utiles. Merci de m'avoir lu.

Pour lire d'autres remerciements, avis et témoignages ou commentaires, merci de regarder dans la colonne du blog à droite.

Si vous désirez vous aussi donner votre avis sur le Chaman Jean-Pascal BRUNO ou bien prendre un RDV, merci de le contacter en cliquant sur sa bannière ci-dessous :

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien   cliquez ici 

Articles récents

Hébergé par Overblog