Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

sigils

Publié le par Sorcier Chaman Jean-Pascal BRUNO
Publié dans : #symboles magiques, #glyphes ésotériques, #sigils, #signes alchimiques, #Rituels de magie

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Le pentagramme demeure dans l'esprit du monde profane la principale figure géométrique emblématique de la magie et de ses nombreux rituels, ce qui est excusable puisque sans cesse reprise dans les films ou les séries cette figure, souvent tracée à même le sol, en est devenue une sorte de symbole immédiatement reconnaissable avec sa charge émotionnelle et sa parfaite identification mémorielle. Pour autant le pentagramme est l'arbre qui cache dûment toute la forêt, il a envahi l'imaginaire collectif ordinaire, il a évincé subtilement toutes les autres graphies ésotériques plus complexes ou plus spécifiques de l'espace des signifiants opératifs dont le public n'a pas pu avoir accès par cette astuce du matraquage visuel répétitif qui élude ainsi d'autres sources symboliques bien plus actives. L'initié ne sera bien entendu pas trop affecté de voir dans cette pirouette un jeu de cache-cache où finalement les autres symboles ésotériques ne deviennent pas des jouets dans des mains non expertes, ce qui pourrait alors entraîner des situations non contrôlées où l'alphabet symbolique ainsi mimé formerait des mots ayant de véritables effets non seulement non désirés mais aussi non désirables… Heureusement, le pentagramme n'est d'une certaine façon que la lettre "Z" de cet alphabet symbolique ne déclenchant à lui seul qu'une partie très minime des rituels demandant assurément plutôt des mots bien construits, formant des phrases signifiantes pour compléter des paragraphes ayant un but dans des ouvrages réellement actifs au sein de bibliothèques bien rangées selon un ordonnancement parfait. Donc, pour continuer l'analogie, prononcer un seul et unique "Z" répétitif dans une conversation n'a jamais eu trop de répercutions sur celui qui l'entend, qui par la suite l'écrit ou le prononce, cela reste de l'ordre du babillage habituel des nouveau-nés en terme de magie et il faudra y associer bien d'autres lettres dans un ordre extrêmement précis pour en arriver à quelque chose de significatif, d'opérant et d'efficace…

N'oublions pas non plus que les symboles, tous les autres utilisés en magie, même s'ils sont moins reconnus dans l'espace profane, ne seront actifs que par la profonde signification qu'une Connaissance de l'ésotérisme aura su apporter de manière innée (par acceptation d'un statut en conséquence d'un choix) ou acquise (par l'étude approfondie pour en arriver à l'entièreté de la maîtrise). Ainsi nul hasard ne saurait déclencher des rituels sans en avoir ni la Volonté, ni la Connaissance, ni l'Expérience; ce qui d'une certaine façon devrait tous nous rassurer même si j'ai pu dire dans mon article précédent que le hasard des cartes peut aussi parfois jouer des tours, personne finalement ne contrôle l'univers des possibles et leurs conséquences, ou alors ce serait de la part de l'architecte de notre matrice pour en apporter une nouveauté évolutive précise dans des buts de renouvellement de cycles… Mais personne n'est non plus dupe ou totalement inculte en ce qui concerne le symbolisme des signes, chacun aura déjà compris qu'une simple flèche permet une orientation, qu'un cercle dispose d'une résonance d'infini en tournant sur sa propre circonférence, qu'un triangle apporte le signifiant pointu d'une activité spéciale, que la lourdeur du carré s'inscrit dans une rectitude élaborée, qu'enfin il existe une infinité de formes géométriques possibles et pouvant s'assembler pour constituer des figures imaginaires se transposant à la Réalité pour celui ou celle qui en comprend l'intrinsèque essence représentative. N'est pas simple ni donné à quiconque de ressentir l'esprit de la forme sans avoir à la penser, il faut parfois savoir renier l'intellect pour s'ouvrir à l'essentiel, et c'est ici que la puissance du signe se révèle et agit.

Je ne saurais que recommander la lecture d'ouvrages qui apportent un début de signification symbolique en ce qui concerne les "graphies" ésotériques les plus utilisées, ceci non pour tenter le profane et lui faire croire qu'il pourra demain matin lancer des sorts à son voisin mais uniquement pour son bien propre, celui de mieux comprendre le monde où il vit et dont les grands symboles ésotériques sont finalement le reflet à observer dans le miroir de la réalité objective que l'on se forge à soi-même. Il est donc important d'au moins comprendre ou reconnaitre les principaux glyphes basiques, de les apprendre si on ne les avait jamais encore rencontrés avant, et de s'en faire dans un premier temps une bibliothèque mentale personnelle. Rien n'est en effet plus judicieux d'apprendre des maîtres, qui ont passé leur vie à chercher des vérités, en lisant tout simplement leurs travaux où se côtoient les signes où "La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles; L'homme y passe à travers des forêts de symboles Qui l'observent avec des regards familiers." Même les "Correspondances" du poème de Baudelaire peuvent devenir des sources de Connaissances ésotériques. À vous de "bien tomber" sur les références qui seront celles dont vous avez besoin, il n'y a jamais de hasard, peut-être des rencontres avec les ouvrages des initiés qui pourront vous apporter les solutions que vous attendez.

Mais pour ne pas vous laisser sur votre faim, sachez qu'une grande partie des symboles ésotériques sont issus d'un hermétisme alchimique d'antan, qu'ils ont gardé la teneur essentielle qui était la leur car il représentent ces vivants piliers symboliques indestructibles mêmes s'ils peuvent être apparemment reniés par une science moderne qui cherche à les réfuter sur des bases logiques assez restreintes car uniquement humaines et non universelles. Les premiers philosophes grecs ressentaient plus les choses qu'ils ne les expliquaient et le résultat était à un tel point remarquable qu'aujourd'hui encore on se demande comment ils ont pu par exemple pressentir l'atome sans jamais avoir eu les moyens matériels ou scientifiques d'en observer, de même quant aux civilisations hindoues ou incas ayant cette connaissance innée du système solaire et des planètes ainsi que de leurs révolutions ou cycle sans pour autant n'en avoir jamais eu de preuve tangible visuellement… N'allons pas chercher dans les mythologies pour constater qu'elles avaient inventé le Big Bang cosmique bien avant que la science n'en décrive les paramètres astrophysiques. C'est par l'observation des symboles qui se présentent à nous naturellement que nous pouvons en concevoir l'existence parce qu'ils s'imposent à nous et non l'inverse. Le symbole véridique vient à l'initié cherchant avant tout la vérité, là où le profane cherche une représentation symbolique de la vérité.

Par conséquent les premiers grands symboles ésotériques sont tous issus d'un ressenti naturel, celui des éléments, du feu, de l'air, de l'eau, de la terre, et les Asiatiques ajouteront le fer, et le bois, ou bien encore d'autres encore plus visibles comme la montagne, le fleuve, le ciel, etc. À chacun d'eux viendra se dessiner le glyphe représentatif correspondant, le symbole qui sera redevenu pleinement actif en l'exprimant volontairement à dessein. Les alchimistes et les astrologues auront leurs signes, les cabalistes les leurs, les occultistes aussi, les religions et autres gnostiques viendront apporter l'eau au moulin du signe qui leur convient, le poisson, la croix, le croissant, l'étoile, l'arbre. En magie opérative l'initié de haute pratique sera à même de créer ses propres glyphes, on les appelle généralement des "sigils" provenant directement des interactions entre les très divers courants ésotériques anciens et nouveaux, du plus profond des signes archétypiques aux plus récentes géométries fractales. Tenons enfin à signaler encore une fois que les conventions des uns ne seront pas forcément celles des autres, que des correspondances existeront mais que seule la volonté de celui ou celle qui les utilise sera en posture d'en imaginer la réalité dans sa propre pratique ésotérique et magique, dans ses propres rituels. En cela chacun est libre de son appartenance à telle ou telle obédience occulte ou chamanique, druidique ou séphirotique, cabalistique ou taoïste, géomantique ou chrétienne, et même un mixte de cet ensemble s'il y trouve sa vérité au fond de lui pour se représenter la Vérité autour de lui. Hermès le Trismégiste disait que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut dans sa Table d'Émeraude, ajoutons comme certains moines tibétains que ce qui est intérieur en toi est comme ce qui est extérieur à toi !

Les grands symboles sont, avant tout, ceux qui vous apparaissent comme tels et vous seront utiles pour mieux comprendre le monde, il n'y a pas de règle pour savoir par quel "bout" commencer pour en définir un ordre de grandeur, ce dernier vous appartient et s'apparente à une initiation unique et souvent solitaire afin de mieux affirmer sa propre Connaissance sans non plus s'opposer à celle d'autrui car la sagesse reste la ligne directrice d'apprentissage des signes de la Nature, de ceux du cosmos ou plus proches de celui de votre réalité environnante. J'espère vous avoir éclairé sur ce point qui revient souvent dans vos messages et vous pouvez encore me poser des questions ou me soumettre des problématiques directement par téléphone ou via mail (voir les informations ci-dessous sur ma bannière). De même et en qualité de chaman professionnel je reste à votre disposition pour vous aider dans le cadre de mon activité afin d'élaborer des rituels spécifiques qui vous permettront de passer des caps difficiles. Je vous dis à très bientôt et soyez à l'écoute pour définir vos propres chemins symboliques et évolutifs, et sachez que je peux vous y aider si besoin en respectant votre libre arbitre.

Jean-Pascal Bruno, chaman professionnel

 

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien   cliquez ici 

Articles récents

Hébergé par Overblog