Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

couple en crise

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

"Sauvez mon couple, au secours, au secours !" Généralement l’on crie "au secours" quand il y a le feu et que ce grand danger est perçu à proximité de soi avec l’espoir de se faire entendre et d’en réchapper avec de l’aide, celle des pompiers pour ce qui est précisément des incendies. Mais en ce qui concerne les crises de couple, ou bien plus trivialement les "problèmes de couple", l’on peut plutôt dire que c’est l’orage qui gronde sous le toit conjugal ou dans la relation amoureuse lorsque justement le feu du désir ou de l’amour semble compromis jusqu’à l’extinction totale ou presque. L’orage de la relation c’est donc le mauvais temps sur soi et sur le partenaire, le ton monte, la parole se fait cinglante comme l’éclair et peut parfois, comme le feu, consumer la relation pour la réduire à néant, en cendre… Ce qui permet de ne pas en arriver à de tels excès c’est justement que l’on peut voir l’orage arriver de loin, d’abord un bruit sourd, un éclair qui surgit à l’horizon avant de voir se profiler la tempête si néanmoins les mauvais vents la portent à proximité pour exercer ses méfaits et sa dévastation. C’est aussi paradoxalement un point noir dans la lueur fulgurante de celle de la foudre que de ne pas savoir, ni où, ni quand elle va exactement tomber,  mais avec cette potentialité qu’elle puisse foudroyer l’un ou l’autre, voire les deux, après une parole de trop, après une invective destructrice non contrôlée. La crise du couple est donc à l’image de la météo si celle-ci s’annonce lourde de mauvais temps avec une accumulation de nuages noirs, ce sont souvent ces non-dits qui pèsent comme ces lourds nuages jusqu’au déferlement de la pluie et de la foudre, de la libération des énergies, celles de paroles parfois foudroyantes. Mais s’il fallait être juste, à vouloir comparer le mauvais temps aux disputes conjugales ou amoureuses, alors il faudrait aussi signaler que l’on ne peut strictement rien faire contre une tempête qui s’abat irrémédiablement sur un lieu, ce qui n’est pas du tout le cas pour les relations humaines, certes parfois houleuses dans ces configurations difficiles mais parfaitement gérables selon les contextes, les personnalités présentes et leur histoire commune. Il y a donc des solutions immédiates ou bien plus anticipées pour résoudre les crises de couple, du moins les rendre moins dangereuses ou bien se prémunir de ses effets dévastateurs grâce à une sorte de paratonnerre mental, à néanmoins bien savoir déployer…

Chaque individu, chaque couple, chaque contexte est différent de celui des autres, ainsi les règles communes peuvent sembler prévaloir afin d’éviter les crises sans pour autant pouvoir les éviter pour tous, ceci en tout instant et dans toutes les configurations selon un même schéma unique, ce serait d’ailleurs terrible que d’imaginer une solution uniforme, donc informe, pour toutes les diversités existantes au niveau des personnalités de chacun et de relations très différentes. Il y a donc de la complexité à appréhender la problématique de la crise des couples avec un point de vue trop étriqué et recentré ou trop large et vague, c’est-à-dire assurément jamais à la mesure de la réalité qui apparait. De même, les causes des conflits sont autant de possibilités différentes touchant les uns ou les autres de manière totalement diverse voire inverse, ainsi ce qui sera une véritable cause de rupture chez les uns ne sera qu’un problème passager chez les autres ou même une possibilité de rebond positif après l’avoir dépassé. L’on peut d’abord y voir un aspect psychologique qui prévaut afin de doter chaque personne (et chaque couple constitué) d’une spécificité à surmonter telle ou telle embûche de la vie, avec inversement des passages plus difficiles auxquels l’on n’est ni préparé ni averti. D’un point de vue plus éloigné de l’orthodoxie de la psychologie, en ésotérisme l’on ne conçoit pas ces "passages difficiles" ou ces embûches existentielles de la même façon, ce sont au contraire des épreuves à caractère karmique qui se doivent d’être abordés et surmontés, ce sont bien plus des "passages de développement" que des impasses sur le vide.

Il est évident que pour la plupart des couples en crises, aux moments les plus forts des tensions vécues, les couples ne feront pas une pause ou un "temps mort" comme dans un match pour se poser la question purement existentielle et karmique qui leur tombe dessus, c’est souvent au contraire dans ces moments difficiles de stress et de délitement mental, voire de déferlement de violence verbale (ou pire) que les partenaires se retrouvent dépourvus de toute la lucidité nécessaire pour faire face aux difficultés de la situation. Là où la psychologie nous explique que le psychisme de chaque individu dispose de ses propres limites personnelles pouvant interférer avec ses décisions réfléchies et aboutir à des "dysfonctionnements", les doctrines ésotériques parlent plutôt d’énergies qui sont dissipées ou dispersées, ce qui implique une dysharmonie des "centres d’énergie" (aussi appelé chakras) avec une captation de cette énergie par des entités parasites environnantes qui n’attendent que cet instant pour s’en repaitre… J’imagine parfaitement que ceux qui ne sont pas initiés à cette vérité commencent à se demander si nous n’entrons pas dans une autre dimension digne de séries d’épouvante, pourtant effectivement c’est bien de "dimensions parallèles" invisibles à nos sens dont il est question et qui permettent alors de trouver des portes de sortie (d’urgence) pour contrer les dérives de cet état de fait sans en être totalement la victime. Sachez déjà, dès aujourd’hui à la lecture de ce texte, que les initiés, c’est-à-dire les personnes ayant une réelle Connaissance ésotérique, savent que ce sont les variations psychiques qui entraînent des déperditions d’énergie vitale et attirent de telles entités parasites, par conséquent ces mêmes initiés sont bien moins susceptibles de tomber dans de telles situations, ceci en toute connaissance de cause…

D’une certaine façon, et si vous avez un tant soit peu de mémoire de cet article, la prochaine fois que vous serez dans une situation pouvant engendrer une perte de contrôle, un énervement quelconque ou bien un sentiment négatif, vous saurez que vous attirez sur vous des entités parasites prêtes à se nourrir de l’énergie négative que vous émettez, de la même manière qu’une ampoule électrique diffuse de la lumière et attire les insectes dans la nuit. Le seul fait de repenser à ce qui vient d’être dit saura vous calmer et apaiser une situation uniquement par l’apprentissage de cette discipline personnelle, évidemment sous un angle ésotérique et moins psychologique que celui que l’on vous rabâche sans vous en dire les causes : celui de savoir garder son calme et "reprendre ses esprits" (savoir garder ses centres d’énergie en harmonie…) afin de résoudre une situation problématique où l’emportement n’arrange jamais rien. J’ajouterais qu’en général, lors de situations de crise où la peur et l’énervement se croisent, où les personnes se disputent de manière progressive et crescendo, alors le chaos appelle le chaos, l’effet s’alimente de lui-même et ne fait qu’empirer vers un point d’entropie qu’il est ensuite difficile de faire reculer pour revenir en arrière au point nominal, ce qui entraîne d’une part effectivement une crise (de couple si c’est le cas d’une dispute amoureuse) mais aussi d’une perte d’essence, de cette substance spirituelle qui permet l’équilibre à la fois mental et karmique afin de surmonter les épreuves de manière naturelle sans attirer à soi d’autres "facteurs aggravants", à l’image de la théorie des dominos.

En disant "au secours je veux sauver mon couple", pensez plutôt à contacter un initié pour vous apprendre à vous protéger, déjà de vous-même, et des écarts qui ne font qu’attirer les ennuis (pour ne pas dire "autre chose") afin de vivre pleinement les instants sans y ajouter le poids de pensées ou d’actions négatives qui n’arrangeront rien. Apprenez à vivre à deux, en couple, dans cette vision et sous cet angle qui vous permettra de ne jamais prendre le mauvais chemin aboutissant à cette entropie des sens, à cette désorientation des sentiments et à cet appauvrissement spirituel qui est contraire à votre développement karmique et donc à votre évolution. Si vous voulez plus d’informations sur le thème de cet article et notamment si vous avez des problèmes de couple, alors n’hésitez pas à me joindre dans le cadre de mon activité professionnelle en ma qualité de chaman en exercice je pourrai vous aider à trouver les solutions adaptées à votre contexte. Prenez contact en cliquant sur ma bannière ci-dessous ou bien en me téléphonant directement. À très bientôt et sachez que le calme conserve votre énergie tout en la développant, la Connaissance est une forme de méditation active qui vous permet d’évoluer spirituellement !

Jean-Pascal Bruno, chaman professionnel

téléphonez au   06.09.11.94.56  (appel non surtaxé)

Voir les commentaires

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien   cliquez ici 

Articles récents

Hébergé par Overblog