Blog chaman ésotérisme

Blog chaman ésotérisme

Blog Chaman Esotérisme : Culture ésotérique et magique sur un véritable blog chamanique animé par un véritable sorcier chaman

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Kali Yuga, #Ragnarok, #apocalypse, #fin des temps, #crise économique, #covid19, #politique et magie, #sauver la planète

Quand on utilise sciemment des termes aussi puissants et chargés du poids du destin de l’Humanité que ceux de la Fin des Temps de l’Ancien Testament, du grand cycle hindou du Kali Yuga, du Ragnarok de la saga mythologique nordique ou du jugement dernier des religions monothéistes, c’est forcément que l’on va s’aventurer sur un terrain assez "apocalyptique", ce qui pourrait engendrer une petite angoisse quant à la suite du récit… Car oui, l’Apocalypse n’est pas une thématique à laquelle l’on pense forcément le matin en se levant avant de vaquer à ses occupations habituelles, ce serait plutôt au contraire la source de fortes interrogations métaphysiques difficiles à digérer ou d’anxieuses cogitations dues à un climat propice à l’effondrement qui se profile à l’horizon. Mais ce serait là le discours des pessimistes de nature, de ceux qui voient tout en noir avec au bout du tunnel l’Enfer de Dante comme seul point Oméga de leur existence, donc non, soyons plus optimistes si l’on découvre dans cette Apocalypse rampante non pas la déformation chaotique de sa signification initiale mais bel et bien l’essence prophétique d’une "révélation", effectivement bonne ou moins bonne selon la place que l’on s’octroie dans toute cette tragédie humaine parfois digne d’une comédie kafkaïenne.

Ajoutons à tout ceci l’interrogation si énigmatique que même Gauguin aurait pu la placer dans ces tableaux: "où en sommes-nous ?", et alors vient poindre à l’horizon l’esquisse d’une réponse si embarrassante à souhait que peu de personnes osent la regarder vraiment en face avec la lucidité nécessaire et avec l’intelligence du coeur (oublions vite les I.A transhumanistes ou l’intellect cartésien trop rigide et finalement aussi imbécile qu’un technocrate borné ou qu’un énarque aux commandes d’un État). Car en ce moment la question est d’autant plus délicate qu’il semblerait que l’un des quatre cavaliers de l’Apocalypse (oui encore) soit à notre porte, je parle de celui qui monte un "cheval pâle", celui qui draine sur son passage l’épidémie et la mort. Simple coïncidence ou commencement d’une révélation qui ne dit pas son nom, réjouissons-nous, ou pas, car l’Histoire n’a pas misé sur le bon cheval, ou alors bien s’est amusée à nous la raconter à l’envers (en effet le "cheval pâle" n’arrive normalement qu’en fin de parcours après les trois autres, qui sont: la Conquête, la Guerre et la Famine, selon les Écritures). Mais comme le dirait Jean Phaure dans son "Cycle de l’Humanité Adamique", la grande roue du temps continue son immuable rotation, l’ère du Kali Yuga nous transporte lourdement avec son âge de fer, très loin de l’âge d’Or des temps immémoriaux et pourtant si proche puisque le Cercle arrive à son point ultime de retour sur lui-même avec une élévation attendue (du moins pour ceux qui auront réussi l’examen de passage, ou de "pas sage" pour ceux qui redoubleront).

De mémoire d’homme depuis deux millénaires (seulement), et sachant que les cycles adamiques ou ceux des quatre Yuga, et d’autres comme celui du calendrier zodiacal Maya, nous transportent sur des centaines de milliers d’années, voire sur des millions, nous n’avons qu’une conscience limitée à nos tout-petits tracas quotidiens pour nous représenter l’immensité temporelle de la réalité de la Vie et de ses diverses formes, de ses véritables cycles où d’autres civilisations protohistoriques très avancées ont pu exister, puis progresser pour ensuite disparaitre pour "un ailleurs" impossible à définir avec nos sens et avec notre intellect bien carré. Mais n’allons pas si loin et préoccupons-nous déjà de notre propre sort sur notre échelle de temps grégorien qui nous amène aujourd’hui à 2021 années de lentes et souvent terribles progressions civilisationnelles dignes d’un film d’épouvante avec la complète panoplie jusqu’à nos jours des guerres fratricides, des conquêtes de pouvoir et de ressources, des famines interminables que l’on n’ose pas regarder même si elles sont à notre porte, et enfin des pandémies dont on ne souciait absolument pas encore hier, de celles comme le choléra, la dengue ou le paludisme qui touchaient les pays pauvres et lointains mais qui aujourd’hui nous rattrapent avec de nouveaux virus "très variants" se propageant sur l’ensemble de la planète, dont nos pays dits riches et développés.

Faut-il d’ailleurs se demander bien légitimement, sans jouer sur les mots, si notre développement n’aurait pas été un peu trop rapide en besogne ces derniers temps ou trop loin dans l’asservissement général, si notre mondialisme globalisant n’aurait pas altéré notre évolution au point de nous faire chuter, pour l’heure seulement trébucher salement, sur plus fort que nous et aussi sur bien plus ancien que nous: un simple virus, remettant néanmoins les compteurs à zéro… C’est avec cette perspective de peut-être nous faire prendre conscience aussi (un peu tard) que le cycle est à son terme, que l’ère du Kali Yuga s’emballe pour en finir, que ce Verseau zodiacal qui ne dit pas son nom, lui non plus, déverse comme il se doit sur nous le flot de son cavalier pâle sous la forme de sa pandémie galopante. Reprenons aussi la part de Mémoire qui nous revient légitimement mais que nous nous empressons d’oublier avec soin, amnésiques imperturbables que nous sommes, celle qui nous rappelle nos conquêtes historiques, de César, Cortès à Hitler en passant par Bonaparte, autant de petits cavaliers prémonitoires; cheval Blanc de pouvoir, cheval rouge de guerre, cheval noir de famine, et cheval pâle de mort et de maladies: n’aurions-nous pas ici depuis longtemps le compte exact de nos quatre cavaliers ?

Durant ces 75 dernières années, c’est-à-dire après la Seconde Guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui, nous avons engagé un effroyable et continuel processus d’accaparement de la Planète au profit de notre seule voracité des ressources qu’elle nous met généreusement à disposition, seule une toute petite minorité d’entre-nous en possède l’exclusivité et l’usage au détriment de tous les autres mis en esclavage moderne avec le concours d’un encadrement de lois iniques toujours plus liberticides et restrictives. Même la science est au service de cette voracité, elle dépèce systématiquement et industrieusement la Nature pour la transformer en profits inégalitaires et destructeurs, elle se promeut au-dessus de l’humain qu’elle devrait servir en instaurant au contraire un incommensurable diktat sans âme ni spiritualité, elle se vend au plus offrant sans aucune morale ni éthique, elle ira même jusqu’à tuer son prochain pour une poignée d’écus empoisonnés tout en se cachant derrière des comités Théodule aux pratiques occultes. Nous en sommes là !

Cela va-t-il encore aller plus loin ? Et pour combien de temps encore ? Ce sont actuellement les seules vraies questions à nous poser si nous continuons sur cette voie glissante vers les abysses de la bêtise et de la cupidité, sans compter tous les autres vices qui les accompagnent allègrement et dont nous nous sommes habitués à vivre avec sans même plus en percevoir les aspects pour le moins pernicieux ou néfastes tant nous nous sentons éloignés "d’histoires à dormir debout" comme les Sodome et Gomorrhe, villes foudroyées sinon par leurs déchéances respectives que par la main hypothétique d’un dieu vengeur ou par la volonté impérieuse et souveraine d’une quelconque entité supérieure, je vous laisse le choix… Sans digression, allons nous aussi laisser entre les mains, cette fois-ci bien humaines, d’une élite corrompue et irresponsable le sort de milliards de personnes dans le monde assujetties à ces décisions sanitaires, antisociales, liberticides et dégradantes, pour ne pas dire dictatoriales et fascisantes dignes des meilleures juntes militaires ? Je vous laisse seuls juges à ce stade, un "jugement dernier" pour terminer cet article dont nous saurons certainement d’ici peu comment tout ceci finira, du pire renaît le meilleur, le cycle reprendra son cours, ce qui lui a été enlevé à la fin des temps va lui revenir au centuple pour le redistribuer à tous, que les derniers seront les premiers, et inversement…

Comme d’habitude je reste à votre disposition pour discuter du thème de cet article, vous pouvez aussi me joindre dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de chaman-sorcier à des fins de travaux et de rituels spécifiques à chaque problématique et contexte, ceci par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir ma page). Je vous dis à très bientôt et soyez vigilants des temps à venir, ils seront à la hauteur du défi que nos civilisations auront à surmonter pour une transition nécessaire au bien des peuples conscients que l’Histoire se joue en ce moment, avec eux ou contre eux.

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Amour, #Lune Noire, #karma, #Rituels de magie, #astrologie karmique, #Magie sexuelle, #couple

Concept très flou et ayant potentiellement de multiples références et significations, la Lune Noire, appelée parfois Lilith par certains initiés et praticiens, peut donc à la fois renseigner, mais aussi perdre le chercheur de vérité sur des sentiers qui ne sont pas forcément les bons, et c’est le but de cet article que d’éclaircir "juste ce qu’il faut" cette Lune Noire pour en apprécier toute sa subtilité, notamment dans le domaine de l’amour où elle s’exprime le plus significativement en terme d’interaction relationnelle. Tout d’abord, il est bon de savoir de manière générique à quoi nous avons affaire avant d’entrer dans des détails plus précis, car il est aussi bon d’expliquer d’emblée que la Lune Noire n’existe pas en qualité d’astre physique, mais n’a d’intérêt en soi que la seule référence symbolique qu’elle représente, en d’autres mots elle est à l’opposé d’un parcours astrologique simulé de celui de la véritable Lune, c’est donc une Lune non visible, une Lune qui se place dans une obscurité symbolique générée dans une partie du ciel astrologique à l’opposé géométrique de la Lune physique. Cette première approche nous fait donc entrevoir une "entité astrologique" matériellement fictive, mais intellectuellement chargée d’une très grande puissance symbolique, puisque de caractère caché, dissimulé aux yeux, mais révélé à l’esprit qui en conçoit l’existence dans le domaine des idées, des symboles et des concepts complexes interreliés.

Je ne reviendrais pas sur l’historique de la Lune Noire, de ce qu’elle a pu inspirer au sein d’un ésotérisme plus ancien et archaïque comme peur ou comme personnalisation en une entité démoniaque à l’image de Lilith, cette interprétation peut trouver sa justification dans la littérature surréaliste ou typiquement dans des ouvrages en démonologie, mais non au sein d’une interprétation plus moderne et symbolique qui s’impose en "astrologie karmique". C’est en effet sur cette voie que la Lune Noire prend tout son véritable intérêt à être étudiée pour les réponses qu’elle apporte à celui qui cherche en lui des réponses cachées de l’ordre de l’inconscient, ou bien à celui qui doit interpréter le contexte d’une problématique soumise par une personne qui consulte lors de travaux de magie opérative. Ainsi, le concept de Lune Noire devient un outil avec des références qui soutiennent la part d’ombre de chaque individu, la partie immergée du psychisme, ses instincts violents ou contradictoires en regard d’une personnalité qui ne soupçonne même pas les puissantes énergies qui agissent au plus profond de son être, au regard aussi d’une vision plus large et lointaine qui englobe des existences passées avec comme principe directeur le Karma, c’est-à-dire un rapport intime entre cette vie et celles qui se sont déroulées, avec parfois un lourd passif qui pèse dans la balance et peut donc jouer un rôle sous-jacent, mais décisif dans certaines situations au présent.

Pour simplifier, je dirais que la Lune Noire agit comme "l’oeuvre au noir", comme un processus actif de métamorphoses intérieures qui restent invisibles et sous le couvert d’un inconscient à la fois rebelle et avide de ce qu’il n’a pas, il représente ainsi cette part de manque et de refoulement, de fantasme et de volonté en devenir, avec parfois cette volonté ambivalente et paradoxale de chercher à devenir ce qui n’est pas souhaitable ou qui peut être détestable, voire dangereux. Certains psychanalystes jungiens y voient notre "tentation narcissique" avec les risques d’en voir aboutir les pires instincts, a contrario de notre volonté consciente, plus réfléchie et plus policée. C’est dans l’expression souterraine de cette Lune Noire incorporée à notre psyché que nos agissements quotidiens seront soumis à des contractions dignes des tremblements d’âme à l’image du tellurisme terrestre avec ses catastrophes soudaines et ses périodes d’accalmies imprévisibles. L’on conçoit alors tout l’intérêt de mieux étudier cette Lune Noire, d’une part pour en éviter les excès imprévisibles, mais surtout d’autre part pour réaliser une sorte de transmutation personnelle quant à la "prise de conscience" des forces cachées pour en utiliser les ressources et les énergies, pour en maîtriser le pouvoir par ce processus de sublimation conscientisée.

Bien évidemment nous ne sommes pas tous égaux face au défi d’une telle prouesse, de celle de révéler sans incident majeur la puissance d’une Lune Noire qui se cache au tréfonds de notre être, il est même recommandé aux âmes sensibles (ou non initiées) de ne pas trop gratter sous la surface au risque de déclencher un cataclysme irréversible, car certains ont osé s’aventurer seuls dans ces terres inconnues et n’en sont jamais revenus. Ce sont souvent durant des tentatives de rituels ésotériques peu maîtrisés que les égarés se sont retrouvés face à leurs démons intérieurs et se sont fait dévorer de l’intérieur en perdant irrémédiablement leur esprit, les hôpitaux psychiatriques en sont remplis… De la même manière, il faut agir avec une grande prudence lorsque vous demandez à un praticien d’approfondir cette part de Lune Noire qui est en vous, surtout si, sans le savoir, vous vous adressez à un novice ou à un charlatan qui ouvrira la brèche sans crier gare et vous laissera gérer un parfait conflit intérieur destructeur, ou plutôt vous mettra en position de guerre totale avec vous-même. En ce qui concerne ma propre pratique professionnelle, je ne propose que rarement l’ouverture de ce gouffre à ceux qui ne peuvent en supporter les conséquences basiques ou tout simplement le déferlement de puissance. Notons au passage que l’on ne peut jamais savoir à l’avance ce que l’on va découvrir sous l’épaisse brume de la conscience d’une personne qui consulte et qui demande un "éclairage spirituel" dans ce sens, de même que l’on ne capte la part karmique visible de cette personne qu’avec l’accord des entités gardiennes qui s’y réfèrent, bien heureusement…

Mais vous me direz, à quoi bon alors chercher cette satanée Lune Noire et de potentiels déboires ou incidents en allant frapper à sa porte? C’est encore une fois la faute à l’Amour ou plutôt à l’attraction karmique qu’entraîne un tel astre sombre dans presque toutes nos décisions dans le domaine relationnel et donc dans celui qui règne sur nos désirs, nos pulsions et nos envies. L’Amour est ainsi fait qu’il ne prévient pas, qu’il surgit de l’ombre projetée par notre propre éclat, qu’il attire à la fois par sa lumière vive et par son mystère enténébré. Les vrais initiés savent que l’attraction amoureuse est régie par ces Lois, que la part d’ombre de deux personnes en relation joue autant que la partie visible et désirable, que c’est souvent "parce que l’on ne sait pas" que l’on cherche à en savoir plus encore sur la personne pour laquelle l’on a une attirance particulière, sans pour autant en expliquer le processus de manière consciente. L’initié, lui, sait, il peut apporter sa Connaissance ésotérique à l’élaboration d’une approche à des fins de recherche amoureuse (pour les célibataires) ou à des fins de meilleures compréhensions de la relation pour trouver des solutions en cas de problèmes, notamment chez les couples en crise.

Comme nous le voyons, la part d’ombre insufflée par la Lune Noire représente une vaste étendue inexplorée par la conscience, elle reste tout de même une contrée inhospitalière et sauvage où les instincts primaires et les désirs violents peuvent surgir à tout instant, issus pour la plupart de résidus de mémoire de vies antérieures avec cette charge karmique qu’il n’est pas toujours bon de connaître. C’est au praticien expérimenté de juger de la pertinence d’ouvrir cette boite de Pandore sans en laisser échapper d’éléments incontrôlables, il perçoit avec la justesse qui doit être la sienne s’il en a déjà le droit pour en référer au principal intéressé si cela apporte à ce dernier des réponses satisfaisantes à sa problématique, laquelle est très souvent d’ordre relationnel et du domaine de l’Amour. C’est en quoi l’astrologie karmique pointe assurément du doigt la Lune Noire pour y chercher les bonnes réponses en éclairant les zones d’ombre, mais en faisant très attention aussi de ne pas troubler ce qui ne devrait pas être dévoilé complètement. C’est ce juste équilibre, ce dévoilement accordé sous conditions, que je pratique en qualité de Sorcier Chaman afin que s’accordent la lumière spirituelle de chacun avec sa part de ténèbres résiduelles sous influence de la Lune Noire, gardienne de cet espace symbolique, mais si réel.

Si vous désirez vous aussi explorer votre Lune Noire via des rituels parfaitement adaptés à votre situation et à votre contexte, alors n’hésitez pas à me joindre pour en discuter librement par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit pour m’expliquer votre problématique par les mots qui sont les vôtres. Pour ce faire, vous pouvez m’envoyer un formulaire de contact en cliquant sur ma bannière de site qui se trouve ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et n’ayez pas peur de la part d’ombre qui est la vôtre, elle est la contrepartie nécessaire du côté lumineux qui vous caractérise!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Amour, #Esoterisme, #crise économique, #sauver son couple, #libre arbitre

Que l'on soit en couple, en simple relation ou bien célibataire, le domaine de l'amour n'a jamais été aussi complexe à vivre qu'en l'année qui vient de s'écouler et le sera a priori tout autant en 2021. La question du confinement ou de l'enfermement (à vous de choisir) reste évidemment au centre des préoccupations qui génèrent l'ensemble des problèmes existentiels que nous connaissons tous, ainsi ceux qui vivent déjà ensemble se retrouvent un peu comme des compagnons de cellule et ceux qui sont séparés le vivent tout aussi mal mais évidemment de manière totalement différente… Dans tous les cas nous sommes apparemment tous perdants et rares sont celles et ceux qui saluent la situation actuelle en se félicitant de vivre pleinement une coexistence forcée ou un éloignement subi. C'est d'ailleurs ici un assez inquiétant paradoxe que la plupart des couples unis soient dans des situations de déséquilibre vital (et mental) qui pèsent alors lourdement sur la relation amoureuse en la mettant assurément en péril du fait même d'un double constat circonstanciel: celui d'être séparés des autres et celui d'être uniquement et continuellement en duo. L'élément extrême qui émerge alors s'appelle la saturation au niveau personnel (de l'Ego qui se voit envahi) et de l'exaspération généralisée qui émane d'un contexte fortement dégradé comme une sorte de catalyseur qui n'arrange rien. De même et inversement ceux qui s'aiment et qui se voient séparés vivent l'injustice de l'éloignement doublé de celle d'un isolement contraint entre quatre murs vides… Autant dire que l'harmonie amoureuse n'est pas vraiment au goût du jour avec tant de pression au quotidien ou de lente dépression en embuscade.

Nul besoin de rappeler que l'énergie vitale est une donnée importante pour résister à tant de problématiques qui s'entrechoquent, si besoin relire mon article précédent pour s'en assurer et mieux gérer cet aspect crucial que certains profanes ne prennent pas assez en compte dans leur vie quotidienne. De même j'insiste toujours sur la notion de Libre Arbitre qui semble presque sonner comme un gros mot à oublier lorsque l'on voit à quel point les médias tentent de nous dicter ce que nous avons à faire chaque minute et en tous lieux, avec en coulisses ceux qui pensent encore gouverner un pays de manière démocratique en assénant des coups de couteau dans les droits sociaux pour en déstructurer la valeur historique (et certainement en détourner la richesse publique par des moyens plus que controversés…). La question générique qui s'en dégage reste exactement la même qu'en 2020: le retour à la normale sera-t-il une sorte de retour à l'anormal puisque entre une mondialisation rampante et un ultralibéralisme décomplexé les perspectives d'un changement positif de cap semblent assez compromises dans ce contexte où les mesures d'austérité et de rigueur, non seulement budgétaires mais aussi sociales, vont apparemment se durcir avec ce sentiment de plus en plus clair qu'un totalitarisme à peine masqué est en train de s'installer non seulement dans notre pays des "Droits de l'Homme et du Citoyen" mais aussi partout dans le monde.

Cette mondialisation assumée des problèmes par nos "dirigeants" semble annoncer aussi une sorte de gouvernance mondiale non démocratique, disons-le tout de go: "un gouvernement mondial" dont on voit s'affirmer une volonté encore plus claire de diriger la population mondiale au doigt et à l’œil sous des prétextes sanitaires et économiques, voire financiers et écologiques… Ces quatre derniers points évoqués font fi des acquis sociaux pour assurément nous faire entrer de plain-pied dans un changement paradigme sociétal où les décisions seront encore plus centralisées du haut d'une pyramide bien loin des préoccupations réelles des populations ou de leurs besoins, ceci au profit d'un petit nombre "d'élite" non élues démocratiquement (ou bien sous un semblant de vernis démocratique dont les ficelles seront tirées par des groupuscules politico-financiers déjà en place dans les nations: Bilderberg, Trilatérale et autres CFR, Davos et réunions de milliardaires ou de multinationales excessivement voraces et bien peu éthiques)… Pour ceux qui découvriraient subitement et naïvement les nomenclatures citées en y apportant la sempiternelle réponse qui traite ceux qui y font référence de "complotistes", je vous conseille d'aller chercher sérieusement par vous-même les sites qui s'y rapportent et qui ont pignon sur rue, ou plutôt pignon sur planète.

Et l'Amour dans tout ceci! Évidemment avec tant de perspectives "difficiles" c'est un peu la débandade relationnelle, sans faire de jeu de mots, et chacun risque de s'enfermer un peu plus chaque jour dans un réflexe d'autodéfense qui n'arrange pas les relations amoureuses en cours ou à venir, c'est ce cerveau reptilien dont notre inconscient s'affuble qui guide alors l'Ego en lui faisant croire au danger perpétuel et imminent (alors que bien souvent il n'y a qu'une illusion de risque orchestrée pour mieux "diriger" les individus). En 2021, il sera bon durant cette année d'ouvrir les yeux objectivement avec cette liberté qu'il nous reste: un Libre Arbitre personnel de réfléchir par nous-mêmes et de juger les politiques (économiques, sanitaires, financières et écologiques) qui sont instaurées, ceci avec soin et détermination, auquel cas ce sont ceux qui dévorent les droits des populations et les ressources de la planète qui continueront le "commerce" de toutes choses, à commencer par vous!

Les initiés savent depuis toujours que la plus grande force qui existe dans l'humain réside dans sa capacité à aimer autrui et à collaborer pour évoluer et apprendre, c'est une sublimation et un dépassement qui laissent notre Ego de côté pour construire un édifice en commun bien plus grand que soi, celui d'une relation basée sur l'échange altruiste et réciproque, bien au-dessus de toutes autres basses conceptions érigées sur la cupidité, le pouvoir et l'avarice. Cette relation, amoureuse ou même de simple collaboration d'idées et de concepts, a su hisser l'Humanité au-dessus de l'animalité et il serait dommageable de voir l'idiocratie ambiante prendre le pouvoir au nom de la marchandisation du Monde. C'est une évidence pour la plupart d'entre nous qu'il était bon de rappeler bien à propos en laissant le lavage de cerveau constant des médias de côté pour se réapproprier un intellect plus digne et aussi un début de spiritualité ou de sagesse dont certains semblent tristement dépourvus dans ce climat de crises globalisées. L'Amour va-t-il libérer les esprits et éclairer la destinée du Monde? Nous ne sommes pas au pays des bisounours et n'attendons pas trop le retour d'un unique sauveur (qui serait certainement un usurpateur, un antéchrist ou un dictateur), il faudra certainement combattre avec acharnement cette Liberté en y alliant avec force et beauté la véritable fraternité (pas celle des francs-maçons qui sont eux-mêmes victimes sans le savoir des très hauts grades au service d'élite dévoyées qui tirent les ficelles dans l'ombre au nom d'une fausse Lumière…).

Les choix et la volonté d'agir de chacun seront déterminants (à tous les niveaux) pour un "éveil des consciences" en 2021 au-delà de la répression et des dictats supranationaux que l'on voudra nous imposer. Un conseil: soyez vigilants en faisant preuve de bon sens aux vues des décisions que d'autres voudront prendre en votre nom sans vous demander votre avis sous des prétextes fallacieux et perfides. Mais savoir et comprendre ne suffit pas, il faudra joindre la pensée juste à l'action réelle en vue de justice sociale et économique (ou sanitaire) pour tous. Même si vous ne le voyez pas, puisque l'on a cherché sciemment à vous isoler aussi mentalement dans cette crise du Covid, sachez qu'il existe un très grand nombre de personnes qui sont au fait de ce que je viens d'écrire en quelques mots dans cet article, et qu'il est important de se concerter pour en discuter et s'entraider. Bien entendu dans le cadre de mon activité je suis en contact avec d'autres "initiés", que ce soit de la réalité du monde dans lequel nous vivons ou bien à un niveau plus complexe encore en passant par ce que le commun des mortels appelle l'ésotérisme (et qui fait parfois peur si l'on ne connaît pas bien le domaine alors qu'il ouvre l'esprit et éclaire justement par définition les zones sombres).

L'Amour et la fraternité ne sont pas des gadgets, ce sont des réalités humaines que certains voudraient nous voir abandonner pour mieux nous contrôler, alors je vous propose de trouver des solutions si vous avez besoin d'aide pour affirmer votre vie amoureuse ou retrouver un sens par le bien commun avec une harmonie et un équilibre recouvrés, avec aussi une énergie que vous avez en vous mais qui a été mise en sommeil ou anesthésiée. Vous pouvez me joindre pour en discuter librement au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez utiliser les mots justes via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et soyez sûrs que des perspectives plus heureuses verront le jour avec la volonté de chacun de s'investir, soit avec l'amour enfin libéré de son contexte de crise, soit avec la fraternité véritable de jouer le jeu de la fraternité pour le bien de tous, sans oublier notre planète à l'agonie!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #énergie, #crise économique, #covid19, #protection, #sauver l'entreprise

Nos amis canadiens (que je salue au passage) ont la chance d'être bien plus ouverts d'esprit qu'en Europe où sévit un cartésianisme à outrance qui la plupart du temps ne suit aucun de ses préceptes logiques d'analyse et d'exploration en terme de recherches spirituelles et sociologiques. Il suffit de voir comment les crises sont gérées pour s'en rendre compte, notamment en France, avec la dégradation du climat social et la montée orchestrée de la peur dans la population… Ce n'est pas pour autant mieux outre-atlantique mais au moins les Canadiens disposent majoritairement d'une plus grande connaissance de l'ésotérisme en général et des aspects invisibles qui gèrent notre monde. Autre atout de taille, ils ont Richard Glenn qui depuis des lustres (qu'il ne m'en veuille pas) dispense un immense savoir via ses émissions TV et autres supports pour dégager la route des chercheurs en "ésotérisme expérimental" (le terme générique et bienvenu qu'il utilise). Alors à quand en France de telles prouesses sur nos médias, à quand l'arrivée de plateau TV avec de vrais invités initiés aux heures de grandes écoutes? Il ne faut pas trop rêver puisque l'intégralité de nos médias est sous surveillance de l’État avec comme garants de l'obscurantisme normalisé les milliardaires qui en sont propriétaires… Encore un fois je passe le bonjour et souhaite la bonne année à tous mes amis canadiens si bien informés et érudits en matière d'ésotérisme!

Ce petit préambule en signe de "coup de gueule" sur nos médias était nécessaire tant je vois mes contemporains ici en France se déliter sous mes yeux, avec comme seule bouée de sauvetage les journaux TV des infos qui leur rabâchent en continu les vraies fausses solutions contradictoires pour tenter d'y voir plus clair dans les diverses crises sanitaires, sociales, économiques et écologiques, lesquelles sont traitées d'un niveau "maternelle" et infantilisant pour que justement chacun reste en dessous du seuil de compréhension des véritables enjeux. La connaissance est un pouvoir et il ne faut pas compter sur les médias ou les organismes officiels pour vous apporter des réponses, au contraire, à les écouter user le cerveau par un lavage répété les médias pompent toutes vos énergies vitales et spirituelles avec comme but intimement rechercher le contrôle de votre esprit ou son enfermement dans une cage intellectuelle de confusion et d'angoisse. Les initiés, qui sont tout de même quelques-uns en France, sont indignés par tant de bassesse et de fourberie de la part de nos dirigeants qui jouent ainsi avec le mental des Français déjà affaibli par les mesures irresponsables qu'on leur impose chaque jour un peu plus avec une perte de liberté toujours plus accentuée. On se demande jusqu'où leur résistance mentale pourra aller pour résister à toutes ces "attaques", puisque nous sommes en guerre (oui mais qui contre qui finalement?).

Dans la plupart de mes articles et quels que soient les problématiques abordées, il est clair que le point commun essentiel pour les résoudre se situe au niveau de l'énergie. L'énergie pour entraîner la conscience vers une lucidité accrue, l'énergie pour entraîner l'action et casser l'inertie, l'énergie pour développer une volonté ferme et durable pour contrer les manipulations de toutes sortes. C'est cette énergie, ou plutôt toutes ces énergies différentes cumulées qui font qu'un individu peut user de son Libre Arbitre de manière indissociable avec la réalité qu'il aborde, en son âme et conscience comme l'on-dit (et non comme l'on cherche à nous l'imposer par la force, depuis le sommet d'une pyramide de technocrates auto-promus "élites" de la nation…). Il est important de constater que l'accumulation des problèmes, surtout pour les personnes fortement impactées par la crise sanitaire, n'a fait qu'amoindrir le potentiel énergétique en usant chaque minute des ressources vitales qui auraient pu participer à l'élaboration d'une protection personnelle renforcée. Bien au contraire, l'on voit une volonté néfaste des pouvoirs qui sont en place de voir diminuer ce potentiel vital à des fins inavouées de manipulation et d'organisation d'un pseudo-ordre publique par l'affaiblissement des individus. L'on peut d'ailleurs en passant se poser la question de la perte de revendication des libertés (d'expression, de manifester, de la Presse, syndicale, etc.) sur toute la planète en même temps avec l'apparition soudaine et coordonnée de cette crise sanitaire du Covid qui a le beau rôle d'avoir étouffé les très nombreuses manifestations démocratiques de par le monde… Tout en perdurant et en continuant encore à cette heure son action anesthésiante de toute revendication politique, sociale et populaire.

Il y a en effet de quoi se poser des questions sur la possible "organisation" de la crise sanitaire en amont dans un but de gestion des populations. De suite l'on sait que dès que l'on cherche à se poser la question alors l'on devient pour "le pouvoir" un terrible complotiste digne d'enfermement en asile psychiatrique (comme certains professeurs lanceurs d'alerte…), ou mieux, passible d'amendes pour faire taire tout un chacun au quotidien avec des "passeports de vie": ceux qui seront conformes seront libres de servir la pensée unique, les autres n'auront aucun droit de penser et d'agir par eux-mêmes; bonjour, voici venir non pas 2021 mais 1984! Que ceux qui cherchent une certaine vérité se tournent vers ce fameux "Agenda 201" et en tirent les conclusions personnelles à leur convenance. Mais pour l'heure, chaque jour je vois s'amenuiser l'énergie de chacun et j'exhorte chaque personne que je côtoie à entretenir cette énergie vitale en soi pour résister à tout cet environnement nocif que l'on nous impose directement ou indirectement. Certains diront qu'il y a de très "mauvaises ondes" en ce moment, et je ne le fais pas dire, tout en ajoutant avec humour noir que pourtant la 5G n'est pas encore arrivée pour nous pourrir un peu plus la vie et dégrader notre santé…

Je dispose tout de même de solutions simples à suivre, et d'autres un peu plus complexes pour se sortir avec moindre dommage de l'air du temps qui semble bien vicié par tant de problèmes cumulés. Tout d'abord et ce n'est pas une révélation : éteignez votre TV, ou bien ne soyez plus esclave des informations qui pilonnent négativement votre cerveau en réduisant drastiquement l'ouverture du petit écran aux mauvaises "heures de lavage médiatique". Ensuite, et à la place, prenez un bon livre ou bien allez voir les informations alternatives pour mieux vous faire une idée du monde et non vous la faire construire de A à Z par une oligarchie étatique qui n'attend que cet instant pour vous berner, vous manipuler et vous faire entrer la cervelle dans le moule étroit de leurs objectifs de canalisation (on pourrait tout aussi bien dire "d'hypnotisation généralisée"). Ensuite, posez-vous les bonnes questions, multipliez et entretenez de bonnes conversations avec des personnes qui comme vous sont dans cette recherche de vérité, de justice et de liberté (il est vrai que le port du masque a aussi comme par hasard réduit toute possibilité simple de réunion…). Enfin, mon conseil le plus important réside dans ce que certains appellent le "lâché prise", les praticiens comme moi y voient plutôt un besoin de se retrouver soi-même mentalement en relativisant les problèmes existentiels, cela s'appelle tout simplement la méditation. Il est bien évident qu'un grand nombre n'y voient qu'une perte de temps là où au contraire il faut savoir échanger un temps de précipitation contre un temps de réflexion intérieure. J'ajouterai qu'en cette époque folle en incertitude, la seule vraie valeur est déjà de croire en soi à des fins de ressourcement pour mieux appréhender l'existence telle qu'on la désire.

Sur ce, et comme d'habitude, je suis à votre service dans ce sens pour vous donner des conseils plus personnalisés dans le cadre de mon activité professionnelle et en qualité (parfois qui fait un peu peur à certains) de "sorcier-chaman", une dénomination propre à l'exercice approfondi de l'ésotérisme au service du plus grand nombre, à l'image ancestrale juste et véritable de celui qui apporte sa connaissance spirituelle au clan auquel il appartient. Comme vous l'aurez compris j'appartiens au clan des personnes ouvertes d'esprits et qui veulent ne pas voir leurs énergies spoliées par un environnement de contraintes et de problématiques faussées par un pouvoir exogène et délétère. Pour me joindre, vous pouvez passer par le téléphone directement au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé, Whatsapp accepté) ou bien passer par l'écrit via mon formulaire de contact sachant que je réponds à TOUS les messages que je reçois (si néanmoins la demande est claire, précise et complète), merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir la page de mon formulaire de contact. Je vous dis à très bientôt et sachez entrer en résistance sans pour autant perdre votre énergie, je vous apprendrai comment certains rituels peuvent vous protéger et renforcer votre lucidité en ces temps troubles. Sachons aussi tous, bien entendu, "cultiver notre jardin"!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #crise économique, #entreprise, #homme politique, #sauver l'entreprise, #trilatérale, #Bilderberg, #CFR, #Kali Yuga

Le meilleur des mondes, livre emblématique d'Aldous Huxley, se retrouve bien malgré lui mais d'autant plus justement en première ligne d'actualité tant sa vision d'un monde globalisé et aseptisé devient peu à peu une réalité dépassant sa fiction initiale. Bien entendu l'auteur avait d'une certaine façon prophétisé dans son ouvrage une société pyramidale faussement idéalisée avec un gouvernement mondial instituant la pensée unique d'un bonheur commun clamé à tous les niveaux en éradiquant toute revendication contraire à une idéologie basée sur la production, la consommation et le plaisir assumé sans aucun jugement de valeur possible. Cette société fictionnelle, où l'individu a été conditionné dès sa conception pour ne plus se révolter, ni penser par lui-même ou prendre conscience du système où il se place, nous sommes peut-être déjà en chemin pour la concrétiser doucement mais sûrement, ceci sans nous en rendre compte et par la force des choses (ou plutôt par une insidieuse puissance occulte qui manipule l'ensemble de l'humanité dans ce sens pour son propre compte). Alors que la pandémie d'un virus atypique (et assez peu naturel) s'est mutée en une idéologie sanitaire dominante à l'échelle mondiale, l'on peut légitimement se demander si une telle histoire n'a pas été aussi écrite comme un très mauvais scénario dont on nous demanderait actuellement de jouer le film sans réfléchir ni d'ailleurs proposer d'autres alternatives que celles que l'on nous impose sans discuter, à savoir: suivre aveuglément les directives de gouvernements se disant démocratiques mais agissant à l'unisson comme des dictatures bien ordonnées.

Un nouvel Ordre Mondial. C'est bien la voie sur laquelle nous glissons, soit disant "pour notre bien", avec cette petite musique ressassée non-stop par tous les médias dévoués à la pensée unique qu'il faut nous protéger si besoin par la force et par la coercition, par la matraque et l'enfermement sous certaines latitudes, et même par la mutilation et la mort dans d'autres pays encore plus "ordonnés" dans un sens assurément totalitaire et despotique. Ce totalitarisme assumé par presque l'ensemble des gouvernements mondiaux pose question, du moins ce sont ceux qui réfléchissent encore qui se la posent car pour la grande majorité des autres le lavage de cerveau à su jouer son rôle progressif d'élimination de toute possibilité de jugement logique en ne voyant dans la situation instaurée qu'une torpeur ambiante savamment instillée au goûte à goûte à chaque seconde dans toutes les conversations, dans toutes les informations diffusées, dans toutes les pensées réorientées, en tous lieux de la planète. Une telle situation ubuesque si généralisée, où un petit virus moins mortel que la grippette a pu devenir l'essentiel et principal prétexte pour confiner le monde entier, en devient un dramatique enjeu de civilisation dans lequel l'on se demande bien qui en tire les grosses ficelles et qui en tire aussi profit… Dans tous les cas, pour l'instant, pas du tout pour le meilleur des mondes, loin de là, et même apparemment pour le pire encore à venir.

Des questionnements viennent logiquement les réponses, et elles sont nombreuses, pour la plupart si l'on cherche les profiteurs de guerre (puisque nous sommes "en guerre"…) alors l'on trouve très vite le bout du tunnel. "Follow the money" (suivez l'argent) et vous verrez vite s'éclairer vos lanternes; ce proverbe issu du scandale du Watergate a fait ses preuves et facilite grandement le raisonnement qui s'impose pour construire la compréhension du nouvel ordre mondial que l'on veut nous imposer via un "Grand Reset" économique, politique et comportemental. Le Covid n'en serait que le prétexte, voire l'instrument a priori fabriqué pour les circonstances pour ainsi instaurer le contexte nécessaire à une prise de pouvoir mondial par une minorité prédatrice bien organisée pour en tirer tous les profits. Accaparement des ressources financières des états et des citoyens, abus de pouvoir à tous les niveaux, corruption généralisée et délit d'initiés, servitude des peuples par cette minorité d'opportunistes organisés en bandes occultes, voici le tableau qui se dessine peu à peu au niveau mondial et dont ceux qui en ont conscience deviennent dans la novlangue appropriée aux médias asservis "d'affreux complotistes", pour ne pas dire encore (mais cela va venir) de redoutables terroristes à abattre afin de faire régner l'Ordre.

Cet ordre, mondial puisque c'est le cas, a été planifié depuis des années par des groupes parfaitement définis qui ne s'en sont d'ailleurs qu'à demi caché car déjà bien identifiés par de véritables lanceurs d'alertes ou enquêteurs, ce sont les organisations et personnes faisant partie de Bilberberg, de la Trilatérale et du CFR ("Council on Foreign Relations" ), ajoutons sans aucun doute des "outils" comme l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui joue le jeu de la peur avec le Covid, ainsi que la plupart des institutions mondiales comme l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce) et même au sein de l'Union Européenne qui est gangrénée par des lobbies des multinationales, dont Big Pharma, aux ordres de ces groupuscules. Leur but est la pleine et entière "gouvernance mondiale" afin de pouvoir imposer d'une seule main pyramidale toutes les lois et tous les traités nécessaires à l'accroissement de leur pouvoir, ainsi se substituer aux États, passer outre la démocratie pour se débarrasser des volontés souveraines des peuples, instituer de facto un pouvoir totalitaire hiérarchisé par la puissance de l'argent, ceci sur l'ensemble de la planète. Notons que la plupart des grandes institutions financières sont bien évidemment derrière les groupes occultes et les lobbies pour faire plier et mettre à genoux toutes les organisations démocratiques représentatives des peuples ou bien toutes les institutions régulatrices des marchés économiques et commerciaux qui sont à l’œuvre dans un système capitaliste en fin de course et à l'agonie.

Pourquoi une telle précipitation, pourquoi actuellement tout s'accélère? La réponse peut sembler simple pour tous ceux qui sont un minimum initiés sur les vérités de ce monde et qui ne sont donc pas endoctrinés pas la pensée unique et consensuelle que l'on veut imposer au plus grand nombre. Actuellement une focalisation d'évènements conjoncturels vient de faire prendre conscience aux élites de ce monde que plusieurs systèmes sur lesquels elles s'appuyaient allaient s'écrouler, à savoir: la fin programmée des ressources naturelles car la planète n'est pas infinie dans un système qui ne prenait pas en compte ce petit détail essentiel, la fin du pétrole et de l'énergie à foison peu onéreuse, ceci entraînant la fin de la croissance illimitée et de la société de consommation, par conséquent la fin du mythe de la société matérialiste maintenue par l'affluence de bien de consommation (substitut du bonheur moderne), donc la fin de sociétés stables et sages, la fin des privilèges des profiteurs du système qui s'écroule. Autant dire qu'actuellement c'est la panique chez les élites financières, commerciales et politiques, ainsi que de celles que l'on ne voit pas, les plus occultes qui sont pourtant au sommet de ce système pyramidal et qui risquent fort de se retrouver du jour au lendemain au même niveau que la base qu'elles ont su exploiter et dont finalement elles dépendent entièrement…

Le dérèglement climatique, étant une cause de notre voracité planétaire, la fin des énergies fossiles et la conscientisation des populations, font que le système actuel basé sur le pouvoir de l'argent et sur des leviers d'échanges commerciaux dérégulés internationaux ne peut plus fonctionner. Nous entrons dans une période de durable et forte décroissance pour toutes nos sociétés dites modernes, ce que nos élites (cette minorité de ceux qui se pensent encore être "au-dessus de tous les autres") viennent de comprendre en sortant du sommeil de leurs rêves de pouvoir et de domination qui commencent à s'évaporer. Bien entendu l'on entend partout que jamais les milliardaires ne se sont autant enrichis que durant la crise sanitaire, mais ceux qui connaissent les plans des Bilderberg, de la Trilatérale et du CFR savent que cette situation a été programmée et fait partie d'un agenda de paupérisation généralisé des petites structures au profit des plus grandes entreprises pour s'accaparer dans un tout dernier sursaut toutes les manettes du commerce international et des échanges à des fins de renforcement ultime de leur pouvoir globalisé. La mondialisation n'est rien d'autre qu'un transfert de ressources de la base vers le sommet de la pyramide du pouvoir, d'une spoliation institutionnalisée, et ceci jusqu'à la dernière parcelle de biens à vendre ou à acheter, individus y compris dans ce système d'esclavagisme moderne par l'exploitation par le travail…

La véritable Histoire de l'humanité a toujours été cachée, elle est construite sur des cycles de destruction de civilisations et de renaissances de celles-ci au fil des millénaires, et nous sommes actuellement dans l'un de ces cycles terminaux où se croisent les cataclysmes auxquels nous allons être confrontés très violemment. L'ère du verseau, le Kali Yuga est en marche avec son lot de remise en question fondamentale de nos sociétés voraces et inégalitaires, voire de destruction de ces dernières si nous ne savons pas en résoudre les grandes difficultés à venir, à savoir : les problématiques climatiques destructrices que nous avons enclenchées, la conscience des peuples à s'entraider plutôt qu'à se faire la guerre comme nous l'avons toujours fait, la fin de nos systèmes basés sur une croissance illimitée et sur la destruction sans sagesse de notre environnement… Comme d'habitude je reste à votre disposition pour répondre à vos questions, de même si vous avez besoin d'aide dans le cadre de mon activité professionnelle, ceci par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé, vous pouvez aussi passer par Whatsapp) ou bien par écrit si vous préférez en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous souhaite une fin d'année 2020 emplie de sagesse et de réflexions positives afin d'aborder 2021 avec la force durable d'un esprit éclairé en toute résistance des évènements complexes qui vont arriver, je vous y aiderai si besoin! A très bientôt.

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #crise économique, #homme politique, #sauver l'entreprise, #covid19, #sauver le commerce, #solutions innovantes

Jamais dans l'Histoire de l'humanité l'on a, pour une raison ou une autre, empêché une entreprise ou un commerce d'exercer sauf si celui-ci n'était pas conforme au pouvoir en place ou pour des motifs éthiques ou de légalité (exemple récent le commerce de l'ivoire ou plus anciennement l'esclavage…), sauf peut-être aussi, et il est important de le souligner en le rappelant, durant une période noire sous des régimes fascistes cherchant à stigmatiser une ethnie ou une minorité, par exemple sous le troisième Reich d'Hitler ou sous un régime stalinien. Aujourd'hui la crise sanitaire du Covid19 a fait vivre à toute une population un confinement et un arrêt brutal de l'activité de pans entiers de l'économie, stoppant net le travail de centaines de millions de personnes de par le monde, endettant des commerces à l'arrêt, empêchant des entrepreneurs d'exercer librement leur profession avec à la clef le chômage subi et parfois la faillite au bout du compte. Bien évidemment ce n'est pas du seul fait du virus d'avoir directement agi par les effets de la maladie sur nos activités mais ce sont les multiples décisions politiques de coercition ou de contrainte qui ont eu de facto ces conséquences collatérales désastreuses pour l'ensemble du tissu socio-économique mondial. Ce constat évident et implacable est d'ailleurs partagé par toute personne sensée ayant un tant soit peu analysé la situation sans parti pris ni exagération intellectuelle, que l'on ait complètement subi pleinement ou dans une moindre mesure ce diktat incohérent, constitué au fil du temps de choix inappropriés et désordonnés.

Les vagues successives étant en passe de se terminer, certaines contraintes demeurent et semblent pleinement satisfaire les pouvoirs en place alors que la population s'interroge sur des mesures qui devaient être abrogées, notamment en ce qui concerne un état de plus en plus policier avec des lois liberticides d'un autre temps. Il serait certainement plus judicieux d'aider réellement par des mesures concrètes et justes les personnes dans le besoin économique et social plutôt que de consacrer des sommes astronomiques pour des budgets sécuritaires (achats de drones et de matériel répressif) ou pour renforcer les grandes entreprises boursières déjà largement bénéficiaires dans cette crise au détriment des plus petites structures qui périclitent sous le regard presque amusé des actionnaires s'enrichissant allègrement sur leur dos… Mais, il en va ainsi du système ultralibéral dans lequel nous vivons, que la loi du marché fait fi des crises du monde réel pour conforter en priorité l'économie virtuelle de la haute finance en lui laissant le champ libre de dévaliser la plupart des commerces et des états (indirectement nous tous), sous le prétexte éculé de les aider par l'ajout d'une nouvelle dette à rembourser ultérieurement.

Cette dette "sanitaire" arrive-t-elle à point nommer, presque salutairement avec de nouveaux prêts, pour aussi sauver ces institutions bancaires en quasi-faillite qui n'ont jamais été en mesure ou en volonté réelle d'assainir leurs propres comptes depuis la crise financière de 2008? Assurément. Car le Covid19 s'apparente à une guerre, comme l'a parfaitement rabâché notre Napoléon de service, avec l'aide opportuniste des profiteurs de guerre qui sont managés directement depuis le sommet du pouvoir. Finance, laboratoires pharmaceutiques, multinationales, fonds de pension rapaces, tous sont sur le pied de guerre pour engranger les dividendes attendus qu'ils ont peut-être même envisagés, voire préparés activement ("Event 201", "Agenda 2030", "Grand Reset" économique) pour le "futur que nous voulons" ou plutôt le futur qu'ils nous préparent en secret sans nous en donner la moindre feuille de route démocratique. Certains "affreux complotistes" ont ironiquement parfaitement compris l'ensemble de ces manœuvres en rassemblant toutes les pièces d'un puzzle complexe et se voient d'ailleurs assez largement écartés des réseaux sociaux et des médias mainstream afin qu'ils ne puissent pas "affoler" encore plus la population qu'elle ne l'est stressée, ou bien devrais-je dire "ne pas l'informer" sur les projets des élites mondiales corrompues, menteuses et avides d'encore plus de pouvoir sur leurs administrés pris ainsi en otages.

Il va sans dire que ce tout nouveau virus est sorti comme d'une pochette surprise pour certains et que la crise sanitaire ne se terminera pas demain, même avec un vaccin (en thérapie génique non maîtrisée…) puisque ce dernier ne sera strictement jamais efficace aux dires des scientifiques sérieux. Les mutations virales à venir seront effectivement impossibles à contenir et l'on voit d'ici pointer un avenir en continuel semi-confinement sous contrôle de pouvoirs politiques de plus en plus autoritaires faisant respecter d'ultimes états d'urgence à répétition face à des populations excédées et à bout de ressources, l'instauration d'une sorte de terrorisme sanitaire perpétuellement en vigueur et en renouveau ad vitam. Alors faut-il craindre un non-retour à la normale sous ces auspices lourds de conséquences économiques, sociales et politiques? Il n'y a rien à craindre car tout est prévu pour le "Grand Reset économique" (dixit Forum Économique Mondial de Davos, OMC, OCDE associés à l'ONU qui a signé des traités de coopération "public-privé"), c'est-à-dire la prise de pouvoir totale à l'échelle planétaire par des pouvoirs privés (multinationales) et élites politiques manipulées (corrompues) par des organismes non gouvernementaux non élus. Il n'y a qu'un pas pour un gouvernement mondial, ce que certains ont prévu puisque cela leur permettrait la main mise complète par la finance et des lois globales ("globale", en France nous commençons à voir aussi ce terme émerger…).

Beaucoup de lecteurs qui ne sont pas au fait de l'actualité réelle mais de celle que les médias inculquent par un lavage de cerveau général, systématique et récurrent (vous avez vu comme on vous répète 50 ou 100 fois par jour la même chose en omettant tout le reste…), la majorité est aussi focalisée par ses propres problèmes matériels et par ce stress lentement distillé dans toutes les activités, chez eux, au travail quand ils en ont encore, dans leurs "loisirs télévisuels" de confinement puisque sortir devient compliqué; tout ceci est organisé avec une planification stricte qui n'a qu'un seul but: isoler les personnes pour qu'elles ne réfléchissent plus normalement et soient consentantes par contrainte et pression sociale. Dans une telle configuration spéciale aucune révolte ne semble possible, les réunions et manifestations sont nivelées, les oppositions politiques sont écartées ou fortement minorées, les esprits sont manipulables à souhait et soumis aux lois les plus improbables que l'on n'aurait pas osé proposer il y a encore quelques mois. L'on peut dire sans se tromper que le Covid19 a enterré toutes les révoltes en cours de la planète du jour au lendemain et il ne faut pas y voir ici un pur hasard de calendrier…

Alors, vous me direz: que faire? Tout est effectivement dans le titre de mon article un fois que vous en avez pris connaissance: résister pour déjà se sauver soi-même de la désinformation ambiante, s'adapter afin de retrouver un esprit apaisé et équilibré, puis se renforcer et se protéger. Sur l'ensemble de ces points cruciaux il existe d'excellentes méthodes psychologiques et ésotériques, ce que les initiés appellent des rituels efficaces afin de se protéger et de renforcer les énergies personnelles soumises en ce moment à rude épreuve et ainsi pouvoir continuer à envisager de se projeter dans l'avenir avec une confiance et une sérénité renforcées. Étant sorcier-chaman professionnel, un métier peu banal mais passionnant, je vous propose des solutions via des rituels ancestraux qui ont su préserver et développer un équilibre spirituel que nos sociétés ont renié ou oublié mais qu'il est possible de restaurer pleinement en ces moments difficiles. Pour en savoir plus ou tout simplement me poser librement des questions, n'hésitez pas à me joindre sans obligation au 06.09.11.94.56 (mon numéro direct, en France, non surtaxé) afin d'en discuter ensemble, ou bien aussi par écrit (je réponds à toutes les questions et demandes formulées de manière claire et complètes), ceci en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous. Je vous souhaite, avec cœur, esprit lucide et sagesse, d'avoir cette souveraine et légitime volonté de résister aux vicissitudes qui nous sont actuellement imposées et d'agir en conséquence, si nécessaire ou besoin avec mon aide qui vous est aujourd'hui proposée librement.

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #apocalypse, #crise économique, #homme politique, #politique et magie, #sauver l'entreprise, #sauver la planète

Cet article important fait écho au précédent intitulé "Apocalypse d'aujourd'hui" (du 30/09 à relire ici) qui mettait déjà en scène la marche en avant sécuritaire et l'asservissement qui se profile dans nos sociétés inégalitaires, non seulement en France mais sur toute la planète avec d'obscures forces tirant les ficelles de l'Histoire afin d'organiser un gouvernement mondial autoritaire (voire délibérément dictatorial). La mise en place très rapide d'états d'urgence successifs, tout d'abord un état d'urgence bancaire et financier avec la crise de 2008, un autre plus policier sous couvert d'antiterrorisme, puis enfin un suivant pour motif d'urgence sanitaire, nous pose questions quant aux réponses globalement liberticides et cumulatives apportées au sommet des états mais aussi au sein des grandes structures internationales. Nous avons sans nul doute ici présente l'action d'une "gente dirigeante" mondialisée et élitiste qui s'apparente de plus en plus à une forme de "junte" approuvant et utilisant principalement la force pour conforter ses acquis et rester au pouvoir tout en restreignant drastiquement les libertés non seulement individuelles mais aussi incidemment celles de toutes les oppositions populaires ou revendications citoyennes, ceci de manière indirecte par un violent effet de bande qui ne dit pas ouvertement son nom mais qui ressemble de plus en plus à une dictature dans sa définition la plus proche.

Alors qu'une autre véritable crise majeure bien plus destructrice encore a déjà commencé, cette fois-ci écologique, irréversible, planétaire et systémique, nous devons nous tous interroger très sérieusement sur la ligne d'horizon qui se profile au niveau de l'environnement, dans nos sociétés dégradées mais aussi de la place de l'individu et de son libre arbitre dans un tel étau idéologique et matériel au quotidien. N'oublions pas non plus que toutes ces crises successives n'ont fait qu'accroître l'immense fossé économique entre les plus pauvres et les plus riches (voire les ultra-riches en profitant allègrement), plongeant des populations entières déjà fragilisées dans une terrible précarité sans fin ni perspective, apportant la faillite ou l'endettement pour ceux qui avaient encore un petit commerce, détruisant progressivement les emplois pour ne laisser finalement la place qu'aux très grosses entreprises multinationales avec un marché du travail sous une extrême tension salariale. Qu'on les nomme libéralisme ou capitalisme, ces mots sacro-saints de nos élites psychopathes, ces "maux" qui libèrent les marchés et imposent la libre concurrence dérégulée à outrance avec comme seule et unique perspective le profit financier, ces mots n'ont strictement plus aucun sens ni aucune légitimité s'ils détruisent non seulement les hommes, leur humanité mais aussi le substrat sur lequel ils vivent, c'est-à-dire la planète et son fragile écosystème qui se voit lui aussi dérégulé avec une crise climatique bientôt incontrôlable associée à une perte de l'inestimable trésor que représente notre bien commun: la biodiversité terrestre.

Si les individus ont tous avec certitude "l'intime conscience", chacun dans son for intérieur, de l'ampleur des catastrophes actuellement vécues et de celles à venir pour après-demain, et si de plus chacun n'est plus libre d'en exprimer ouvertement le ressenti et la réalité en la manifestant, alors les pouvoirs en place qui empêchent l'expression de cette conscience populaire et citoyenne sont directement et intimement complices de la destruction de cette liberté d'expression mais aussi assurément de la dégradation de la société qu'ils disent diriger pour le bien de tous… Un mensonge, car ce n'est pas en muselant une vérité qui s'exprime ou en la niant par la force et par la manipulation des esprits, ou bien en l'achetant par la corruption, que l'on dirige une société digne de ce nom, les philosophes de la cité des temps antiques préféreraient tous sans exception boire le poison de la ciguë plutôt que d'adhérer à une telle dépravation politique ou même oser y penser. Impliquer la philosophie dans une telle problématique sociétale n'est pas en soi une hérésie mais au contraire un retour aux sources des fondations de notre humanité, du droit, de la justice, de la liberté et de la notion de pouvoir. Ces questionnements essentiels ont été progressivement écartés et presque reniés par un "libertarianisme" d'origine anglo-saxonne qui n'a strictement rien à voir avec la liberté mais qui au contraire impose la loi du plus fort sur le plus faible en l'affaiblissant encore plus, la loi du plus riche sur le plus pauvre en le mettant en esclavage, en deux mots: la loi de la jungle, bien loin du "liberté, égalité, fraternité" dont toutes les nations nous envient le triptyque républicain depuis la Révolution française…

Mais l'actuelle situation dramatique que nous vivons, notamment cette crise rampante des libertés par leur privation progressive sans retour à la normale, pose aussi un ultime questionnement métaphysique et ésotérique, voire religieux puisque l'intégrité mentale et spirituelle des individus en est profondément altérée, puisque le libre arbitre de chacun en est gravement atténué et manipulé, puisque les perspectives existentielles elles-mêmes sont en jeu dans une partie de poker menteur. Pour les plus initiés d'entre-nous, les plus conscients à long terme, il en va même de la dégradation du processus karmique qui est en cours avec une perturbation générale qui viole les grandes lois ésotériques gouvernant la notion même d'existence, d'épreuve personnelle et de voie spirituelle à suivre. Il va sans dire que cette situation n'est pas anodine et qu'elle pourra être sévèrement "corrigée" de manière universelle si nos sociétés persistent dans cette voie négationniste de la volonté humaine de suivre la règle d'or du libre arbitre qui nous a été offerte. Il est d'ailleurs plus que probable qu'en d'autres temps immémoriaux nous ayons déjà eu affaire à un tel dangereux hiatus de l'Humanité (cycle adamique), lequel ne serait pas ce "grand reset économique" néolibéral que nos élites semblent désirer pour encore plus imposer mondialement leur pouvoir, mais un autre type de "reset" plus apocalyptique que ces mêmes élites ont toujours préféré ignorer tant le véritable pouvoir n'est effectivement pas dans leurs mains… Chacun se fera une idée mais il sera certainement préférable de s'en tenir à un "reset révolutionnaire" historique provoqué et voulu par les Hommes pour reconquérir légitimement leurs droits.

Certains se demanderont en quoi le libre arbitre de chacun, la liberté de tous et les processus karmiques ont un quelconque lien avec les problématiques que nous vivons, et je ne saurais les blâmer de ne pas y voir une évidente vérité surgir, d'autant plus que le "libéralisme" (ou ce "libertarianisme") semble ne pas être en opposition avec ces notions. Encore une fois les mots sont trompeurs et la novlangue qu'Orwell avait su nous exposer dans son ouvrage (1984) demeure l'ennemie de la vérité en déformant le signifiant du terme, voire en l'inversant complètement puisque le libéralisme issu du capitalisme forcené n'a strictement rien de positif en terme de liberté pour tous les individus mais seulement en terme de libéralisme pour une poignée d'entre eux exploitant tous les autres et en les privant de leur liberté. Le libéralisme n'est autre qu'une spoliation de la liberté appartenant au plus grand nombre au profit d'une minorité qui a su imposer sa doctrine (par l'intelligence maligne, par la persuasion, par le mensonge ou par la force). En ce qui concerne l'aspect purement karmique, c'est-à-dire cette notion relative aux actions positives ou négatives en fonction d'un contexte et d'une personne spécifique, il va sans dire qu'elle est liée au libre arbitre de chacun (de faire le bien ou le mal et de prendre toutes les responsabilités "karmiques" de ses actes et de leurs répercutions), et non au fait d'imposer à autrui un acte ou une existence a contrario de sa volonté, c'est-à-dire contre sa liberté de choisir, par conséquent contre le processus même de loi karmique universelle. Notez que s'opposer frontalement et de manière générale au processus karmique en le perturbant n'est pas recommandé et que les répercutions et "corrections" ne vont pas se faire attendre…

Le sujet est vaste et l'actualité nous porte à toujours ouvrir le débat en nous posant chaque jour les bonnes questions, du moins en tentant de nous les poser avec les connaissances dont chacun dispose. Comme d'habitude je reste à votre disposition pour discuter librement des thèmes des articles que je propose et dont je suis certain vous avez une opinion personnelle à exprimer, voire une contradiction à émettre. Je vous propose, non seulement dans ce but de dialogue, de me contacter, mais aussi si vous désirez vous entretenir sur une problématique personnelle dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de sorcier-chaman: ceci par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact sachant que je réponds à tous les messages (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir ma page de contact). Je vous dis à très bientôt et portez vous bien dans la résistance que nous impose notre époque face aux injustices et aux incertitudes à venir tout en sachant que vous êtes aussi tous les acteurs de vos destinées avec un libre arbitre qui ne saurait être spolié de sa liberté de penser et de s'exprimer!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Kabbale, #djinns, #emprise, #magie noire, #occultisme, #taleb, #sihr, #Esoterisme, #entités, #possession

La Magie Noire dont j'ai évoqué les principes actifs lors de mon précédent article, ceci de manière générique, apporte globalement les orientations issues des ésotérismes des hautes magies juive et arabe qui procèdent sensiblement sur les mêmes bases tout en les traitant différemment. Les sources de ces puissantes magies si complexes à "mettre en œuvre" proviennent principalement des écrits (retranscrits, transformés ou supposés originaux) et des oralités (transmises par des traditions orales via les "maîtres" ou par illumination directe et intérieure via des entités). Au fil des millénaires, puisque c'est ici l'échelle de temps qui sied à ces études ésotériques tant juives qu'arabes, l'on peut à la fois assurer que le dogme initial d'une certaine vérité ésotérique a pu être à la fois enrichi et précisé ou bien aussi totalement déformé et profondément perverti, ce qui pourrait dérouter fortement celui qui cherche. Donc, il se doit de le souligner ici puisqu'un nombre extravagant de textes et de dires viennent se mélanger et s'entrecroiser, entre excellence sublime d'une éclairante découverte et perdition dévoyée d'un obscurantisme alambiqué… Il convient donc de faire la part des choses et de séparer le bon grain de l'ivraie même si la plupart du temps l'étude de pistes fumeuses peut parfois s'avérer apporter une parcelle de vérité perdue…

Tout d'abord, et pour le dire sans détour, chercher une vérité cachée, c'est-à-dire ésotérique par définition, s'apparente à une longue traversée du désert avec une potentielle descente aux Enfers pour celui qui n'y consacre pas l'intégralité de son temps et de son énergie. L'on comprend mieux alors pourquoi ce domaine est essentiellement réservé aux ascètes ou aux exégètes, voire aux théologiens ou de manière plus profane aux anthropologues tant le domaine est infini puisqu'il touche l'Homme dans ses croyances et dans ses obligations ou dans ses droits à entrevoir des sphères autres que la sienne et dont il est néanmoins interdépendant de par des liens sacrés ou infernaux (en plaçant l'Homme dans un centre intercalaire en deux opposés stratifiés). C'est dans ce sens que la Kabbale juive apporte une extraordinaire visualisation étagée de chemins vertueux à gravir dans son Arbre des Sephiroth, et ce n'est qu'ici qu'une représentation presque simplifiée au départ qui devient vite un inextricable labyrinthe intellectuel à celui qui n'en possède ni les clefs, ni la sagesse, ni d'une certaine façon l'accès (voir mon article sur l'Arbre des Sephiroth pour plus de détails). L'Homme étant toujours central dans cet "Adam Kadmon", il possède en lui les ressources, via l'étude des textes ("Sefer Yetsirah" : Livre de la Création, "Sefer Ha Bahir": Livre de la Clarté, "Sefer Ha Zohar": Livre de la Splendeur), pour comprendre le Monde et sa grande complexité, ce vers quoi il aspire ou ce vers quoi il peut aussi être tenté.

C'est ici un point commun, une intersection majeure, entre la Kabbale juive et l'ésotérisme arabe qui se focalise sur le Temple de Salomon et sur ce personnage. Nous savons que le Temple de Salomon est une référence de la tradition juive mais elle l'est aussi pour le Coran où il est cité de manière récurrente, notamment pour avoir su dompter et assujettir les 72 Djinns (démons) afin qu'ils construisent le Temple de Jérusalem. Les djinns sont indissociables de la magie arabe ("sihr") exercée par des sorciers ("sâhir") pour qu'ils obéissent lors de rituels généralement assez négatifs (par exemple pour désunir les couples à l'instigation de la famille ou punir un voisin). Les lectures ésotériques et incantations s'interprètent comme autant de demandes aux entités d'agir afin de cibler une personne ou plusieurs dans un but de perversion, de tentation ou de déroute (via la peur). L'on peut y voir dans les deux traditions, juive et arabe, une convergence de moyens ésotériques et donc de magies associées à des rituels pour d'une certaine façon créer des envoûtements ou libérer des démons pour provoquer des emprises sur certaines personnes.

Dans un ordre relativement plus positif, la géomancie arabe rejoint la Gematria juive dans ce qu'elles représentent toutes deux comme extrapolation, c'est-à-dire comme magie divinatoire via les nombres et les lettres, ou bien entendu puisque tout est lié via les symboles tracés, les pentacles et autres carrés magiques dont le calcul reste hautement réglementé par des lois et des préceptes pour aboutir à des résultats probants, à des prévisions ou à des contextes prédéfinis importants à prendre en compte. De même, d'un côté comme de l'autre, juifs et arabes dans leurs traditions auront de nombreux interdits, une multitude d'accessoires sacrés ou consacrés, un cadre strict imposé par la tradition afin de suivre la voie (la bonne qui permet d'évoluer en s'approchant du monde divin). Ainsi, savoir dompter ses tentations (celles insufflées par les djinns ou des esprits démoniaques), refouler ou sublimer ses désirs, suivre les écritures pour s'améliorer, tout ceci devrait être le but recherché par celui ou celle qui veut voir dans sa tradition la meilleure des voies. Mais, à toute puissance ou force, qu'elle soit bien orientée dans son dogme initial, il n'en existe pas moins son pendant inverse, tout comme le feu peut réchauffer et être positif, il peut aussi servir à brûler la maison de son ennemi et même le tuer si le besoin en était. Dans cette orientation, négative en soi, la magie noire existe sous sa forme la plus délétère et dangereuse aussi dans la tradition juive ainsi que dans la tradition arabe, ceci en passant par la puissance d'entités néfastes dont les pouvoirs sont habilement détournés pour frapper leurs cibles…

Au fil de décennies d'études régulières et approfondies, mieux connaître la Kabbale et la magie arabe m'a permis d'en prévoir certains abus en qualité de sorcier-chaman en exercice. Ainsi, je ne compte plus les personnes ayant été envoûtées par des apprentis talebs au service de familles voulant séparer un couple dont elles ne voulaient pas voir l'union. L'envoi de djinns sur des personnes non préparées à ce type d'attaques sournoises et implacables aboutit généralement à déclencher la colère, l'incompréhension et la désorientation même chez les individus les plus solides et mentalement sains. C'est d'ailleurs avec ce constat de soudaineté et de violence induite que les personnes s'interrogent sur la source de ce qui leur arrive et en viennent à consulter souvent des marabouts ou des talebs, ceux-là mêmes qui sont à l'origine de leurs maux… Il faut néanmoins savoir qu'il existe très peu de véritables praticiens en haute magie noire et que la majorité des marabouts, talebs ou apprentis kabbalistes n'ont pas ici en France le niveau requis pour corriger de puissants sortilèges en cours (encore moins pour exorciser de redoutables djinns ou démons). Il va aussi sans dire que vouloir contre-attaquer une force démoniaque, pratiquer un désenvoûtement, dégager un lieu ou exorciser une personne requiert non seulement un savoir-faire ésotérique de très haut niveau mais aussi une puissance personnelle qui permet d'élaborer pour soi et pour la personne à délivrer la meilleure des protections magiques. Ne s'intitule pas sorcier ou exorciste le premier venu ou celui qui aura lu quelques ouvrages sur le sujet!

La Kabbale regorge de pièges pour ceux qui cherchent la vérité, elle n'est pas l'apanage du promeneur solitaire qui s'aventure en pleine forêt sauvage sans l'équipement adéquat. De même le Coran met en garde ceux qui usent et abusent du "sihr", de cette magie qui gouverne aux djinns mais qui s'empare de tous ceux qui s'y adonnent. Étant sorcier-chaman depuis plus de trente ans j'ai pu voir sombrer de nombreuses personnes pour ne pas avoir suivi les bonnes directions ou s'être approchés trop prêt de la flamme sans protection. De même, j'ai vu trop d'individus arriver trop tard après des semaines de combat contre les forces du mal et arriver à ma porte pour que je les aide, avec succès mais avec une si grande énergie à les en sortir qu'ils ont dû encore batailler avec moi durant des semaines. Le seul conseil que je puisse donner, il est double: fuyez les forces que vous ne connaissez pas et faites vous aider si vous sentez qu'elles prennent racine en vous, n'attendez pas d'en être prisonnier ou esclave, agissez en toute sagesse et logique pour déjouer ces pièges lorsque vous les ressentez. Je reste à votre disposition pour répondre d'une part à vos questions, basiques ou plus ésotériques, ainsi que pour toute consultation professionnelle si besoin dans le cadre de mon activité: premier contact pour évaluer votre problématique (sans engagement) par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous) pour toutes vos demandes sachant que je réponds à vos messages rapidement. Je vous dis à très bientôt pour le prochain article ou pour un premier contact!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #Envoutement, #Rituels de magie, #emprise, #ensorcellement, #entités, #magie noire, #magie luciférienne, #possession, #Magie Blanche

Comme si les éternels malheurs habituels de l'humanité ne suffisaient pas, que ce soit les catastrophes naturelles, les maladies et autres petits accidents de la vie, les hommes ont su inventer la "guerre éclair" pour se décimer massivement, la famine pour s'exterminer plus lentement dans la douleur et le crime pour supprimer son prochain bien plus discrètement avec méthode et intelligence. Mais à ces maux que vous connaissez tous viennent s'en ajouter d'autres encore plus redoutables car plus sournois, imprévisibles et souvent imparables pour le profane: les principes de malédiction issus de la Magie Noire, autant dire que ce sont des maux dont vous ne soupçonnez pas l'existence au quotidien car l'on vous a admirablement désappris leurs méfaits et les terribles fléaux qu'ils provoquent, ce sont autant de calamités occultes et de terribles ensorcellements très efficaces, et assurément destructeurs dans leur finalité… Mais, d'une certaine façon, le fait de ne pas les connaître s'avère être un grand bien pour afin que vous puissiez encore dormir en toute relative tranquillité en ne pensant qu'aux méchants virus mortels qui déambulent sur votre palier ou aux assassinats du jour dans le monde (ou plus proches de votre quartier). Comme tout principe, "directeur en-soi", il existe toujours une compensation inverse pour en annuler ou en atténuer l'effet, encore faut-il en avoir connaissance et donc agir au bon moment, au bon endroit, avec discernement et maîtrise pour en assurer le succès.

Tout d'abord faisons l'éloge funeste de ce que vous imaginez sans toutefois en saisir la profonde noirceur ni la réelle existence au-dessus de nos têtes, ou plutôt il serait plus précis de dire "sous nos pieds" puisque nous allons parler de ces principes destructeurs faisant forcément partie d'un "inframonde" souterrain, certains disent même d'un monde "chthonien" pour apporter une touche de souffre intellectuelle plus infernale et assez distinguée. Cet inframonde n'est bien entendu rien d'autre que celui dont les religions nous apprennent qu'il existe des créatures démoniaques qui y résident, que celles-ci nous entourent et guettent nos moindres vices ou faiblesses pour abuser de nous en nous entraînant plus bas que terre (elles ne peuvent heureusement pas nous emporter chez elles, du moins pas tant que nous sommes encore de ce monde…). De nos jours plus personne n'y songe, ou peut-être justement en rêves à moins que ce ne soit plutôt des cauchemars récurrents où ces entités, généralement griffues et immondes, aiment nous taquiner en nous terrifiant. Les initiés, pour leur part, savent de quoi exactement il en retourne et assurent avec grand soin leurs arrières, du nadir au zénith en passant par les quatre coins cardinaux afin d'en éloigner les mauvaises influences, c'est-à-dire les points de passage négatifs. Autant effectivement dévier les itinéraires de visite de ces créatures si l'on sait comment procéder…

Mais voyons ensemble de quoi sont capables non seulement ces démons mais aussi les personnes qui font appel à eux, autrement dit les sorciers qui s'adonnent à la Magie Noire pour perpétuer leurs forfaits au sein de cérémonies rituelles brûlantes comme la braise, de belles malédictions si l'on doit leur donner un nom. Il faut d'ailleurs grandement se méfier du feu qui en résulte, ceci en détournant les flammes qui s'attellent à tout dévorer alentour sans aucune distinction si l'on n'y prend pas garde car la furie démoniaque frappe irrémédiablement tous ceux présents sur son chemin (même le sorcier si celui-ci ne se protège pas assez). Mais de quels maux parlons-nous? Faisons donc un petit inventaire rapide des dévastations courantes dans leurs principes directeurs (orientés négativement, évidemment), ceci dans le désordre car il n'y en a plus du tout à ce stade.

Commençons d'abord par une action dont on ne se méfie jamais assez et qui semble bonne: "purifier par le néant" (le principe d'anéantissement) ou faire table rase de tout ce qui était construit au lieu de simplement le transformer en quelque chose de meilleur, ensuite, par exemple le fait d'accélérer le cycle de l'entropie (principe de dépréciation et de vieillissement) ou comment user jusqu'à la corne tout ce qui se présente (objets ou personnes…), ensuite, l'action d'inverser les synergies (principe de désorientation) ou en d'autres mots corrompre les objets et les personnes pour les détourner de leur but ou de leur fonction, ensuite, déstructurer les liens, liquéfier les forces vives et brouiller le mental (principe de dissolution: "solve"), c'est ici un grand classique perturbateur assurément satanique qui a fait ses preuves, ensuite le principe opposé, celui de figer l'action en créant l'inertie du temps et en supprimant les effets catalyseurs du vivant (principe de pétrification et de nécrose: "coagula") ou comment s'enliser dans les sables mouvants… Puis pour finir, le nec plus ultra: l'envoûtement total par une entité négative (c'est l'emprise démoniaque) qui consiste en un parasitage du corps, de l'esprit et même parfois de l'âme d'une personne, de quoi y perdre assurément son latin (c'est pour cela, pour plaisanter un peu, que les exorcismes se récitent dans cette langue morte, pour raviver le possédé…), mais en général la personne finit en hôpital psychiatrique à défaut de s'être suicidée avant si elle n'est pas prise en charge très rapidement.

Je vous laisse méditer sur les points précédents dont chacun aura parfaitement compris la teneur hautement négative des effets, avec en général pour principal résultat l'anéantissement des personnes visées ainsi que de leur entourage comme il se doit (famille, conjoint, amis, collègues, relations, etc…) puisque les dégâts collatéraux sont une norme en Magie Noire qui la caractérise à coup sûr. Maintenant, posez-vous la question suivante: avez vous déjà eu à subir directement ou indirectement l'un des fléaux cités? Si oui, alors vous avez non seulement de la chance de pouvoir encore en parler mais surtout celle de vous dire que vous ne voulez pas que cela vous arrive encore, ou à vos proches. Si non, alors regardez bien plus attentivement les événements qui vous entourent et vous trouverez certainement quelques indices du passage dévastateur de cette magie noire si chaotique et si maligne qu'elle sait aussi se fondre et se camoufler parmi les fléaux apparemment plus naturels. Notez aussi que l'Enfer est souvent pavé de bonnes intentions et que par conséquent l'étincelle du désastre ne provient pas toujours d'un fait négatif mais au contraire d'un petit rien en apparence positif qui aura été comme l'appât pour mieux vous tromper, une tentation toujours bien orchestrée, on ne s'appelle pas Satan, Lucifer ou Belzébuth pour rien…

Évidemment je ne vais pas vous laisser entre de mauvaises mains crochues à ce stade, au contraire puisqu'il existe aussi fort heureusement des principes salvateurs ou des rituels protecteurs, notamment en magie blanche pour contrer ou dévier des sortilèges, petits ou grands, tout en sachant qu'il est préférable de s'en prévenir avant qu'ils n'arrivent, en d'autres mots de se protéger et/ou de protéger les siens et l'environnement immédiat (résidence, objets personnels, lieux de passage habituel, etc…). L'action de purification, de "dégagement des lieux", d'élaboration d'objets protecteurs (talismans ou mandalas), l'utilisation de pierres ou de métaux spécifiques permettent dans une premiers temps de minimiser les risques les plus importants, sans pour autant les éviter tous. C'est le cas de la Magie Noire qui déploie ses méfaits de manière si chaotique et puissante qu'on ne peut pas à l'avance en prévoir les effets dévastateurs directs et indirects. C'est dans ce sens que je conçois mon métier pour aider les personnes profanes à mieux gérer leur défense mais aussi et surtout à détecter à temps les prémisses d'une magie qui ne dit pas son nom mais dont la couleur s'apparente au charbon le plus noir qui soit. Le désenvoûtement étant le stade ultime à engager, mon savoir-faire professionnel se prête à élaborer les meilleures protections ciblées avec les rituels les plus efficace selon les contextes en présence et les très diverses puissances en jeu pour les contrer au plus vite.

Enfin, certains signes (ou signaux faibles) permettent de prévenir de l'arrivée de cette magie dévastatrice dont l'on ressent tout comme les tremblements de terre les quelques ondes prémonitoires des effets à venir. Si vous avez le moindre doute ou pressentiment, n'hésitez pas à me consulter librement sans engagement afin que je puisse vous aider à décrypter ces signes et si nécessaire vous assister via des rituels consacrés pour y faire face. Vous pouvez me joindre par téléphone au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) pour en discuter ou bien aussi m'écrire en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. N'attendez pas si vous pensez être dans l'engrenage d'un sortilège de Magie Noire, il n'est jamais trop tard mais les puissances du Mal savent se dissimuler sous les détails pour mieux opérer dans l'ombre. Je vous dis à très bientôt en qualité de sorcier-chaman professionnel depuis déjà plus de trente ans à votre service!

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

Publié le par Sorcier Chaman
Publié dans : #apocalypse, #sauver la planète, #crise économique

L'apocalypse, telle que beaucoup d'entre nous la conçoivent, sonne à l'identique du chaos le plus complet comme une ultime dévastation de tout ce qui nous entoure, nous-mêmes compris. Pourtant le terme ne signifie à la source en rien cette débauche de catastrophisme qui aborde plutôt une réelle ouverture clairvoyante, une révélation (au sens grec "apokalupsis") qui certes s'impose assez radicalement à nous mais ne dispose pas de cette aura négative puisqu'elle apporte au contraire la clarté vive, pour ne pas dire la pleine lumière, sur ce qui nous est cher. C'est donc la levée d'un voile qui s'effectue et non l'assombrissement dans le néant qui nous attend dans cette apocalypse dont nous usons et abusons souvent d'un sens corrompu par notre imaginaire collectif qui s'est immiscé dans nos esprits individuels. Bien évidemment l'Apocalypse biblique renferme aussi et surtout son entière teneur d'incertitude dans l'interprétation de sa symbolique sacrée et profane, de ce sens primordial qui parfois s'oriente à l'inverse si soi-même l'on ne dispose pas des clefs pour y trouver son chemin. Mais aujourd'hui il existe une apocalypse contemporaine qui émerge plus qu'à l'ordinaire, de celle qui nous apporte cette conscience éclairée de nos erreurs à la fois passées et présentes, tout en nous prévenant de celles d'un avenir en construction qui lui s'annoncerait dévastateur. L'apocalypse, celui de notre temps actuel, représente donc une ultime chance de contrer aujourd'hui ce futur désastreux en réveillant nos consciences, celles des peuples, petits et grands, et celles des élites dirigeantes qui se croient seigneurs des nations et de cette Terre dont ils ne sont pas propriétaires mais seulement les locataires pour une courte durée et qui devraient normalement en être les serviteurs plus que les profiteurs ou exploiteurs.

Les crises à répétition que nos sociétés modernes subissent inexorablement depuis plusieurs décennies auraient déjà dû nous avertir et nous prévenir que nos modèles socio-économiques ne sont absolument pas les bons, qu'ils ne sont, ni durables ni renouvelables, deux termes à la mode mais bien-fondés qui constituent en eux seuls la double quintessence d'un unique problème majeur et récurrent: celui d'une insatiable volonté de pouvoir, celle d'un petit nombre d'illuminés enténébrés à son seul profit qui aboutit à l'appauvrissement généralisé du plus grand nombre sous ce joug vorace d'absorption de toutes les ressources existantes: hommes, matières, temps et énergies.  L'actuelle crise dite "sanitaire" que nous subissons n'aura été qu'un révélateur (donc une sorte d'apocalypse) renforçant toutes les autres crises sous-jacentes et les faisant apparaître au grand jour, toutes étant intimement liées les unes des autres: crise sociale, crise économique, crise financière et bancaire, crise démographique, crise environnementale écocide et crise climatique.

Notre époque est donc une ère de révélation, de cette ère "anthropocène" dont parlent les scientifiques en désignant nommément avec des arguments cartésiens tous nos maux technologiques, technocratiques et socio-économiques, lesquels, faussés par une irréelle vision de croissance infinie dans un monde fini, nous dirigent vers un abîme de désolation par la faute de cette erreur de jugement humain qui se veut plus vorace qu'il n'y a à consommer réellement. Je n'ai ici pas besoin d'une longue démonstration puisque paradoxalement nous sommes tous parfaitement au courant des enjeux planétaires de notre époque, nous sommes tous dans le même bateau à la dérive, nous sommes tous spectateurs de notre déclin en devenir si nous n'agissons pas avant la chute finale. Pourtant, de cette vérité qui fait jour et dont personne ne nie l'éclatante véracité, nous ne retenons qu'une seule chose, non pas la leçon qui en découle mais l'asservissement que nous avons dans nos habitudes, de celles du plus grand nombre à continuer dans l'aveuglement dans lequel la minorité des élites gouvernantes les ont plongés avec le mensonge et le détournement de cette vérité absolue, via la compromission des systèmes d'informations comme vecteur de ce même mensonge planétaire institutionnalisé.

A l'heure où les peuples prennent enfin (mais n'est-ce pas déjà trop tard?) conscience du gouffre qui s'approche à grands pas, ils tentent aussi de se libérer des multiples entraves mises en place par ces élites gouvernantes qui continuent encore à rêver (pour elles-mêmes seulement) de grandeur et de pouvoir jamais partagés, toujours accaparés, toujours monopolisés indûment par cette dangereuse minorité de psychopathes internationaux. Ce sont les mêmes, ces fameux 1%, qui rêvent encore d'un gouvernement mondial afin de mieux institutionnaliser la dépendance totalitaire qu'ils promettent sous le fallacieux prétexte de sauver le reste humanité avec des méthodes de coercition et autres contraintes sociales ou économiques qu'ils ne s'appliqueront évidemment pas à eux-mêmes car ils s'en seront exemptés toute leur existence durant. La révélation est par conséquent aussi de l'ordre de la mise en lumière des injustices sociétales et globalement des inégalités, enfin et surtout de la mise en route d'un irréversible processus de "révolution" dans le sens salutaire où la grande majorité de l'humanité, les autres 99%, s'opposeront à ceux qui les auront amenés à cette situation catastrophique en occultant à la fois la vérité contextuelle de la dégradation planétaire en cours mais aussi celle de leurs démentiels privilèges qu'ils ne veulent pas lâcher.

Nous avons bien deux mondes que tout oppose: premièrement celui des privilégiés qui se sont autoproclamés élites-dirigeantes sous couvert d'une démocratie devenue une démocrature au fil des années par la manipulation des médias et de la réalité de l'information qu'ils contrôlent, deuxièmement la majorité de l'humanité connectée soudainement réveillée par l'accès notamment à l'information d'internet via les réseaux sociaux, une certaine liberté démocratique informatique qui aura joué un véritable rôle de révélateur. Historiquement, nous l'avons vu avec les "printemps arabes", internet a su dépasser les pouvoirs en place en laissant entrouverte la porte à la liberté de penser et de s'exprimer, puis de réagir en conséquence, c'est-à-dire de se révolter pour regagner une légitimité de pouvoir accaparée par une intelligentsia politique dévoyée. Partout aujourd'hui dans le monde des révélations accompagnées d'un éveil des consciences se produit, partout dans le monde en réponse les élites commencent aussi à brandir le bras armé de la répression de la liberté d'expression et de la liberté de penser, ne voulant surtout pas laisser l'humanité véritable prendre les bonnes résolutions pour elle-même.

Avec la crise du Covid19, les pouvoirs en place on su allègrement profiter de cette aubaine sanitaire, une manne presque trop providentielle (ou une manipulation orchestrée?) pour renforcer l'aspect totalitaire et global de la répression qu'ils instaurent peu à peu avec cette "satanée" vision de propager un état mondialisé tout comme ils ont su mondialiser l'économie, le commerce et la finance avec cet autre rêve immense (et programmé?) de voir aboutir un unique gouvernement mondial afin de contrôler d'une seule main (laquelle?) le destin des hommes et de la planète. Nous sommes à ce point crucial où l'humanité n'a jamais été aussi proche de sa destruction mais aussi aussi proche de son éveil, c'est de sa survie et de son existence dont il est question, du choix de l'asservissement à une minorité de l'ensemble des peuples ou bien du choix de la prise de conscience globalisée de ces peuples qu'il faut écarter rapidement les élites psychopathes souvent aussi occultes qui tirent les ficelles via des groupuscules supranationaux non démocratiques (CFR, Trilatérale, Bilberberg: faites des recherches si vous ne les connaissez pas…). Dans tous les cas l'heure de ce choix commence à peser lourdement sur la réalité et sur l'avenir avec cette certitude que chacun reste libre, de continuer à se laisser enchaîner encore plus ou de se libérer d'entraves que d'autres veulent imposer de manière totalement illégitime.

Comme d'habitude le thème évoqué dans cet article peut vous interpeller avec certainement des questions ou des réponses que je n'aurais pas abordées mais je reste à votre disposition pour en discuter librement au 06.09.11.94.56 (numéro direct et non surtaxé) ou bien en passant par mon formulaire de contact par écrit en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je suis aussi bien évidemment joignable pour toutes autres demandes dans le cadre de mon activité professionnelle, je réponds à tous vos messages sans exception dès lors qu'ils font partie de mes compétences de sorcier-chaman en exercice ou qu'ils abordent précisément les thèmes de mes articles. Je vous dis à très bientôt et un seul mot d'ordre: la résistance à l'oppression pour une véritable liberté éclairée afin de sauver l'humanité des erreurs sur lesquelles une minorité illégitime nous a engagés pour son propre compte…

Jean-Pascal BRUNO

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Etude Gratuite

 Pour toute demande de rituel

 magique ou d'étude gratuite

 téléphonez au 06.09.11.94.56

 (appel direct et non surtaxé)

 ou bien aussi ici sur mon site

Articles récents

Hébergé par Overblog